Forum officiel du JDR Centile
 
AccueilAccueil  Aliénor Viletta Empty  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Aliénor Viletta

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Aliénor

Aliénor

Messages : 386
Date d'inscription : 24/09/2009

Feuille de personnage :
Corporel:
Aliénor Viletta Left_bar_bleue0/0Aliénor Viletta Empty_bar_bleue  (0/0)
Psychique:
Aliénor Viletta Left_bar_bleue0/0Aliénor Viletta Empty_bar_bleue  (0/0)
Magique:
Aliénor Viletta Left_bar_bleue0/0Aliénor Viletta Empty_bar_bleue  (0/0)

Aliénor Viletta Vide
MessageSujet: Aliénor Viletta   Aliénor Viletta Icon_minitimeLun 5 Oct - 12:39

Nom : Viletta
Prénom : Aliénor
Age : 20 ans
Poids : 48kg
Carrure: 1m60
Cheveux : Bruns, mi-longs avec une frange sur le front
Yeux : Gris clair

- Physique : Fine, voire frêle, elle a peu de formes. Paraît beaucoup plus jeune que son âge.
- Alignement (bon, neutre, mauvais, attentiste, opportuniste, etc...) : neutre/opportuniste
- Style/Couleur de vêtements : Elle aime les robes qui accentuent son côté enfantin.
- Symbole personnel : Pas pour l'instant

2- Arborescences :

Or : 20 points : Furtivité (5), Travail des métaux et du bois(6), fabriquer des créatures inférieures(4), talent artistique(5)
Platine : 10 points : Capteur d’opinion(4), suggérer les sentiments(4), défense psychique partielle (2)

3- Artefacts/Créatures liées/Incarnats connus :

- Artefacts/Créatures :

Appareil photo Virgile

Description : Composé d’éléments hétéroclites plus ou moins perfectionnés, il est doué d’une intelligence artificielle bien réelle quoique limitée. Certaines parties sont amovibles.
Capacités : Parler, se déplacer lentement. Il centralise les informations que lui envoient les différents bots avec lesquels il possède une connexion exclusive.

Collier de saphirs de Doriq (pierres de puissance, augmentation des pouvoirs psy)

Roska (griffon)

Tablette des Trois Mains (capacité de voyager et programmer des voyages intra- et inter-incarnats grâce aux bornes de contre-bande)

Histoire :

Aujourd’hui, Papa est mort. Je suis un peu triste. Bien entendu, je m’y attendais, cela faisait des mois qu’il agonisait dans son lit à l’hôpital. C’est tout de même bête de mourir du cancer alors qu’on aurait pu le soigner en y mettant le prix. Mais voilà, il ne voulait pas. « Ali, je refuse qu’on me fasse subir un traitement qui me terrasserait plus surement que la maladie », m’a-t-il martelé un soir, alors que je le veillais. Moi, je ne suis pas très portée sur ce genre de débat existentiel, surtout lorsqu’il ne me concerne pas personnellement, aussi me suis-je contentée d’acquiescer. Au fond j’étais plutôt d’accord, étant donné qu’il était devenu affreusement laid depuis son entrée à l’hôpital. Il devenait en outre de plus en plus flou, comme une vieille photographie que le temps a altérée. C’était un sentiment étrange que de ne plus voir ses doigts agiles travailler telle ou telle pièce d’horlogerie. Engoncé dans les draps rêches de l’établissement, il regardait filer la trotteuse de la montre qu’il considérait comme son chef d’œuvre. « Plus que le temps Ali, cette montre mesure la quantité de vie qu’il me reste. Tiens prends-la. Moi je le saurais bien assez tôt de toute manière ». Quand je l’ai regardée ce matin, il était mort, mais la montre continuait de mesurer le temps, imperturbable…

C’est mieux comme ça, non ? Au moins, lui a eu le courage d’aller au bout sans vouloir repousser l’inévitable de toutes ses forces. Je peux vous dire qu’il s’agit d’une belle façon de partir et je suis heureuse que sa mort lui ait permis de retrouver la beauté qui le caractérisait. A mon sens, cela revêt une certaine esthétique, une certaine classe que d’autres feraient bien d’adopter. Je trouve que mon Papa était un être à part et c’est sans aucun doute celui que j’aimais le plus parmi toutes les personnes que je fréquente. J’ai toujours su m’entourer de gens qui sortaient de l’ordinaire. Parfois, on me considère comme une amie. D’autres fois, on me fait vœu d’amour. Dans tous les cas, j’accepte ces marques d’affection avec beaucoup de plaisir. C’est toujours utile d’avoir sous la main des gens prêts à donner de leur personne pour vous au nom de principes qu’ils élèvent au dessus de tout…

Bref, repose en paix mon Père, toi qui fus le cofondateur de l’instrument de mon avenir. Tu n’as pas perdu ton temps avec moi, crois-moi.

Virgile.v82. Un des seuls appareils photographiques de Centile doté d’une IA fabriqué dans un petit atelier de la banlieue bourgeoise. Et le seul signé Aliénor Viletta bien entendu. Grâce à lui et à quelques autres talents, je vais pouvoir quitter ma chère mère et la laisser seule à ses petites intrigues. Qu’elle continue donc ses dîners avec ces nobliaux de pacotille. Que ne comprends-tu pas qu’il existe autre chose que le centre de Centile ?

Les choses changent en permanence. Tout est mouvement. Peu m’importe qui sera l’auteur des prochains bouleversements de nos mondes, cela ne me concerne pas. Mais qu’il le veuille ou non je serais là, prête à actionner le déclencheur de Vi et saisir ces instants historiques. Les sociétés ont toutes besoin qu’on leur donne du prêt à penser : offrez-leur sur un plateau ce qui semble être la vérité et ils vous aduleront. Je voyagerai de par les mondes et en ramènerai des photos. On aimera ou on aimera pas. Encore une fois peu importe. Ce qui compte c’est qu’on ne pourra plus se passer de moi car je serais celle qui voit au-delà des choses. Les gens veulent savoir. Moi je suis là pour façonner ce savoir et imposer ma vision du monde. Cette vision où Aliénor Viletta est devenu un personnage incontournable autour duquel gravitent tous les puissants.

Pour l’instant, je n’en suis pas là. Ces derniers mois, j’ai profité de l’absence de Papa pour utiliser son atelier et améliorer sensiblement Vi. J’ai procédé à quelques tests chez moi avec Maman pour cobaye. Oh oui, je t’ai observée l’autre soir ! Tu n’en avais pas conscience, forcément, tu ignores ce dont je suis capable. C’était une bonne occasion pour tester la nouvelle configuration modulaire de Vi d’ailleurs. C’est quand il a été incapable de retrouver son chemin sous ton lit, trompé par le matelas agité de soubresauts que j’ai compris qu’il fallait que j’améliore le stabilisateur d’image. Malheureusement pour moi, la prise de vue, elle, était parfaite… Maman, merde quoi ! Papa était en train de mourir ! J’ai du reprendre Vi en manuel pour le sortir de cette situation. Le pauvre en grésille encore.

Après cet épisode pour le moins marquant, j’ai procédé aux derniers ajustements et décidé qu’il était temps de partir. J’ai un ami, Nat, dont le père est journaliste et qui habite Nephta. Il est tout à fait disposé à m’héberger pendant le temps que je désire. Tu m’étonnes ! Il ne peut rien me refuser. Les choses sérieuses vont pouvoir commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur inomey@hotmail.fr
La Volonté de Kaen
Admin
La Volonté de Kaen

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

Aliénor Viletta Vide
MessageSujet: Re: Aliénor Viletta   Aliénor Viletta Icon_minitimeLun 5 Oct - 20:24

Ok très bien comme convenu par MP !

Fiche validée

Un fil est ouvert ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
 

Aliénor Viletta

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Centile :: Fiche des PJ -