Forum officiel du JDR Centile
 
AccueilAccueil    FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 1 : La source (Alexei)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 1 : La source (Alexei)   Ven 17 Aoû - 19:37

Spoiler:
 

Ton Sceptre frappe une marche de pierre usée par le temps.

Des noms frappent ton esprit : Kadare, Niroy, Kim Wu.

Un vent froid frappe les plis de ta robe de quelques flocons de neige.

Tu reviens vers ton passé, celui de tes jeunes années.

Et tu martèles d'un pas résolu ta centième marche.

Tu as laissé toute une vie loin derrière toi. Une vie qui s'est achevée dans la neige rougie d'un camp de concentration, ainsi ta réincarnation sortira également de ces cristaux blancs. Soudain, les bourrasques cinglantes semblent se calmer, dissipant les derniers tissus de brouillard qui te barrait la vue. Tu t'arrêtes alors un instant pour lever les yeux vers le sommet du mont Kushu.


Tu souris.

Ta main se crispe sur ton sceptre.

Tu prends une immense inspiration glacée.

Le Temple de Kushu ! Des piliers immémoriaux se dressent fièrement en un tori majestueux, formant la porte d'entrée de cette édifice colossale, typiquement Xi'orien, joyau de bois et de pierre dans un écrin de blancheur floconneuse. Tu entends les échos des gongs sourds résonner dans toute la chaîne des Olgaves, rythmant les katas des moines que tu devines sur le bas plateau. A cette heure là, tu les sais en train de répéter des écritures de portails en rangs parfaits, à bouger comme un seul homme. Tu te rappelles la joie qu'on éprouve quand on est venu à bout de ces escaliers interminables et la discipline de fer qu'ils insufflent dans un apprenti prêtre.

Mais ce qui te fait réellement sourire, c'est quand tu ressens la psyché de Maître Hishi, le très vieil instructeur que tu es venu chercher ici. Te reconnaîtra-t-il ? Le veux-tu seulement ? En tout cas, tu sais qu'il a formé Kadare à l'époque où il était encore jeune et qu'il est peut-être le seul à savoir ce qu'elle recherche vraiment.

Comme toi, Hishi n'était pas un très grand afficionados des Chambres d'enseignement des arts martiaux physiques. Il est celui qui t'a appris à soulever des statues de Jialle entière rien que par la pensée, en tailleur, dans une salle de méditation réservée aux meilleurs étudiants.

Alors que tu t'approches du Tori, tu l'aperçois sur le porche, devant la porte principale du Temple, une main dans sa toge de laine orangée. A cette distance, vous ne pouvez distinguer vos visages mais impossible pour toi de ne pas reconnaître sa psyché si calme.

L'écho d'un gong.


Dernière édition par La Volonté de Kaen le Sam 18 Aoû - 2:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 1 : La source (Alexei)   Ven 17 Aoû - 21:00

[Putin, j'avais fait un pur post et à cause de la box moisie de ma mère je l'ai perdu ... snif]

La nostalgie, quel étrange sentiment que cela. Ressentir du bonheur et du regret du passé était une chose plutot difficile à envisager pour moi, mon passé n'étant guère ce que j'aimais le plus dans ma vie. Mais bizarrement, je me revoyais alors que je passais pour la première fois ces arches de bois et de pierre. Je n'étais pas plus grand qu'un arbuste et j'avais encore des marques de bleus sur la gueule, une coupure à la lèvre, mais un sourire narquois sur le visage, mon esprit encore amusé de la manière dont j'avais fait volé mon tortionnaire de père à travers la pièce. Je pensais être devenu un homme parce que j'avais vaincu le "mâle alpha" de ma famille mais je n'étais qu'une petite racaille. A cette époque, je regardais les moines avec mépris, ne comprenant pas vers quoi ils pouvaient tendre. Cette harmonie qu'ils cherchent, cette pureté, cette union avec le multivers. Un idéal magnifique mais irréalisable, impossible. Le mépris d'avant était aujourd'hui transformé en de la pitié. Non pas celle que pouvait avoir un être supérieur. Mais plutot celle d'une personne qui avait entre aperçu ce que le multivers pouvait cacher. Le Mal avait bien des formes, même au sein de Centile. S'ils savaient, ils ne tenteraient plus d'entrer en harmonie avec eux. Mais leur tache n'en est pas moins noble, tout comme l'est ce temple. L'espace d'un instant, j'ai tout de même pensé à ce que j'avais vu dans ces camps. Ce que nous pouvions faire à ces pauvres âmes. Ce qui m'avait été fait. J'étais sorti de l'enfer mais étais je encore pur de toute corruption ? J'étais loin d'en être sûr. Toutefois, je pensais alors aux écris. L'histoire de Jialle punie pour son acte par Kaen. Mon crime n'était pas aussi grave que le sien ... bon sang, même en me sachant innocent, j'ai toujours l'impression d'avoir commis un crime. Ce foutu camp ...

Alors que j'arrivais sur la dernière marcher de l'escalier enneigé, la capuche toujours sur ma tête, je m'agenouille, place la pointe de mon sceptre sur le sol et place mon poing droit sur mon coeur avant d'entamer une petite prière.

"Béni soit le chemin que j'arpente, car il est la voie des éclairés, des saints et des pénitents. Par la Déesse et ses disciples ..."

J'ouvre alors mon poing, simulant le lotus de feu qui caractérise le voyage par portail de sceaux. Cette petite prière n'était pas forcément nécessaire mais, en cet instant, je me sentais tel un pélerin ou un chevalier en quête. Les longues années que je n'étais pas venus méritait bien un petit hommage. Je me relevais pour me diriger vers le temps et passer les portes. je retirais alors ma capuche enneigée et prenait une bonne respiration froide mais plaisante. Un jeune novice se dirige vers moi et semble vouloir me prendre mon manteau mais je lui fais signe que ce n'est nullement nécessaire. Mon apparence laisse à penser que je ne suis pas un étudiant de cet endroit. Un manteau noir et vers, une tenue de prêtre primus (intendant d'une personnnalité hiérarchique) ce que j'étais avant d'aller à ma "retraite forcée". J'avais toujours aimé cette tenue noire et verte, fait pour laisser penser à une sorte de valet ou de lieutenant. Dans l'ombre de son maitre mais prêt à le servir parfois en tant que garde, parfois simplement en tant que scribe. De telles personnes passaient parfois dans ce temps, toujours avide de conseil. Ils étaient les prêtre les plus tourmenté moralement parlant à cause du coté politique de leur tache.

J'allais aller vers le temple quand je reconnu la psyché de mon maitre, devant une falaise, en train de contempler l'espace brumeux. Un endroit où nous avions eu, lui et moi, les discussions les plus philosophiques de ma vie. C'était là que j'étais tombé dans ses bras alors que je sentais la honte qui étreignit jadis Jialle après son crime. J'étais un gosse et j'avais eu tellement peur. A cet endroit j'avais demandé pardon à Maitre Hishi, il me pardonna de mon acte, à moi, un gosse à la limite de la criminalité. J'étais rené à cet endroit. Maintenant que je m'étais réincarné, je me disais que l'endroit ne pouvait être mieux choisi pour nos retrouvailles. Alors que j'arrivais à ses cotés, je regardais dans la même direction que lui pour finalement prendre la parole

""Car telle Kaen et ses enfants, nous sommes prédestinés à nous revoir, mon cher disciple". Quand vous m'aviez dit cela il y a pas loin de 8 ans, je ne m'attendais pas à ce que nous le ferions à l'endroit même où vous aviez annoncé votre prophétie"

Je tourne alors ma tête d'un quart, croisant à peine son regard avant de faire une petite révérence pour le saluer. Je voulais voir s'il me reconnaitrait après toutes ces années, la curiosité quel plaie, n'est ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 1 : La source (Alexei)   Sam 18 Aoû - 2:14

Spoiler:
 

Son regard ne te quitte pas lorsque tu montes le rejoindre sur le perron. Vous appréciez un instant la vue époustouflante sur la vallée quand tu lui rappelles ses derniers mots pour toi. Il tourne légèrement la tête vers toi, incrédule.

"Alexei ?..."

Tu entends le sourire dans sa voix sans le voir sur ses lèvres.

"Ta venue remplit mon coeur d'allégresse. Je laissais partir un homme et il me revient un prêtre."

Tu es certain qu'il n'est pas au courant de ce qui t'es arrivé. Ici, on ne reçoit que très peu de nouvelles du monde extérieur et la plupart des moines n'ont cure de ce qui se passe en-dehors du temple et de leurs études. Pour lui, tu es un prêtre accompli et ta venue ne peut signifier qu'une seule chose d'après les couleurs de ta robe.

"Ainsi, c'est toi qu'ils envoient pour choisir les prochains apprentis ?"

Chaque année, un primus est envoyé dans les monastères pour cet office. Parfois personne n'est sélectionné, rarement plus de 10 lors des meilleures années. Tu comprends alors toute l'importance du regard de Maître Hishi qui se pose sur les moines disposés en quadrillage parfait. Tous s'entraînent avec de simples bâtons de bois à racler le sol de signes cabalistiques. Nombre d'entre eux ne passeront jamais l'épreuve de l'incarnat-lié, aussi nul doute que ton sceptre fera sensation auprès des jeunes étudiants.

En général, ce sont les meilleurs éléments qui s'en vont mais parfois... c'est le tempérament du candidat qui fait toute la différence. Hishi se concentre sur un enfant qui ne doit pas avoir plus de 12 ans. Les cheveux rasés, il se fait vertement réprimander par son instructeur après avoir jeté son bâton de rage. Probablement a-t-il raté un sceau pour la énième fois. Peut-être te ressemble-t-il un peu...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 1 : La source (Alexei)   Sam 18 Aoû - 13:52

Un petit sourire nait sur mon visage alors que je vois le gamin en train de s'énerver. A cet endroit même, j'avais tenté d'essayer d'envoyer ledit baton dans la tête de mon enseignant. Le baton n'avait pas atteint sa cible, il avait voleté pour finalement revenir dans mes mains. C'était encore plus énervant quand Maitre Hishi vous stoppait à l'époque parce qu'on n'avait même pas la sensation de libérer sa colère. C'était même à plus chiant que les punitions des autres moines. Sur beaucoup de personnes, la punition corporel façonne, dans mon cas il ne faisait que de me mettre encore plus en rogne. Toutefois, je reste plutot troublé par la tache qui s'offrait à moi. Je risquais de me trouver dans une situation compliquée, et dangereuse pour le gosse. En tant qu’excommunié je risquais de le cataloguer 42-3 et de lui faire risquer sa vie et sa santé mentale. Mais, depuis sa formation, je regrettais de n'avoir eu aucun professeur comme moi.

"A vrai dire, je suis d'abord ici pour vous revoir, Maitre. J'ai longtemps souhaité venir mais n'en ai jamais eu l'occasion, des ... affaires m'ont retenues longtemps ..."

Je feins de ne pas ressentir encore les ténèbres de mon passé. J'en serre tout de même ma machoire afin de ne me contenir. Comme le gosse que j'étais, j'ai toujours gardé cette fougue en moi. Une hargne qui fait de moi une plaie pour Kadare, du moins je l'espère. D'ailleurs la revoir dans ma mémoire me recentre sur ma mission. C'est elle ma cible, c'est mon but.

"D'ailleurs en parlant de mes affaires, vous pouvez d'ailleurs me renseigner. Il y a quelques temps, j'ai entendu parlé d'une de vos disciples qui m'inquiète. Elle se nomme Kadare, a-t-elle marqué votre esprit ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 1 : La source (Alexei)   Sam 18 Aoû - 17:01

Sur tes mots, il tourne la tête plus franchement te scrutant un moment. Tu imagines toutes les questions qu'il peut se poser, lui qui vit retraité de tout, sans doute a-t-il une certaine réticence à se mêler des affaires d'au-delà ses montagnes.

"Rentrons," dit-il simplement.

A vrai dire, l'invitation n'est pas pour te déplaire. Même si tu es assez aguerri aux climats rudes, tu n'as plus tout à fait l'habitude de tes jeunes années. Il ne faudrait pas très longtemps avant que tes doigts gourds ne soient plus en mesure de tracer la moindre ligne au sol.

Lorsque la lourde porte à double battant sculptée à l'effigie de La Deviante se referme, tu entends plus distinctement le bourdonnement des mantras récités dans les chambres de prière. Enrobés dans ce bruit blanc apaisant, vous avancez entre les colonnes de la nef sud qui forment un octogone autour de son centre. tu y retrouves la statue de Kaen-aux-mille-mains donc chaque bras tient un encensoir. La plupart sont éteints, mais les quelques uns qui laissent échapper leurs volutes entêtantes indiquent en fait l'heure et le jour de l'année.


"Une fille aussi difficile à oublier que toi, Alexei. Un esprit vif, libre et très déterminé. A vrai dire, je ne suis pas le Maître qu'elle a le plus fréquenté."

Il baisse légèrement le ton.

"Ni dont elle était le plus proche."

Alors que vous contournez la statue, tu aperçois de jeunes moines qui ne doivent pas avoir plus de 8 ans en train de balayer le sol. Dès qu'ils vous aperçoivent, ils s'inclinent devant vous à grand renfort de "Maître Hishi". Leur regard tombe sur ton sceptre et des lumières s'allument immédiatement.

"Quel tourment te cause-t-elle, Prêtre ?" demande-t-il en renvoyant gentiment les balayeurs à leur office.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 1 : La source (Alexei)   Sam 18 Aoû - 22:29

Je regardais les gosses en train de balayer en me souvenant de l'époque où j'avais envoyé un coup de pied dans les parties intime du moine qui me surveillait à l'époque pour finalement partir pour lui échapper. Echapper où ? Impossible de le savoir, des fois on veut juste être loin de ce que l'on blesse. J'écoutais cependant mon Maitre parler de Kadare avec une certaine retenu, il l'avait connu mais ce n'était pas celui qui l'avait formé, alors qui ? Etait ce ce qui l'avait écarté du droit chemin ? Je n'en saurais pas plus avant d'avoir demandé. Je devais cependant prendre des gants.

"Je l'ai rencontré il y a quelque temps en tant que son primus et il semble j'ai entendu des rumeurs qui m'ont vite fait sortir de son service. Je sais que les prêtres sont sensé guidé les centiliens vers leur destiné et Centile dans son age d'or mais ... on m'a parlé de faits troublant, inhumain ... Je sais qu'elle possède des amis hauts placés et je souhaitais apprendre plus à son sujet avant de prendre parti ou de m'écarter de son chemin"

S'écarter du chemin, voilà qui aurait été sensé en vérité. J'aurais très bien pu disparaitre, je suis d'ailleurs capable de partir sur des incarnats dont elle ne connait pas l'existence, mais quelque chose me retient ici. La Justice ? La Vengeance ? Impossible de les différencier à l'heure actuelle malheureusement. Je fais d'ailleurs tout mon possible pour garder mon calme.

"Elle semble avoir une dent envers un autre prêtre envers qui je fonde des espoirs mais je crains pour sa vie. J'ai entendu dire qu'elle connaissait des gens au HCC. Qui sait ce qu'elle pourrait faire contre lui"

Dépersonnaliser le problème, peut être que cela fonctionnera comme couverture. Quoiqu'il en soit cela me semblait être un plan correct sur le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 1 : La source (Alexei)   Dim 19 Aoû - 15:21

Maître Hishi t'écoute tout en remplissant des encensoirs de granules noires et olives. Te tournant le dos dans sa tâche, il ne t'en répond pas moins :

" 'Dans la bataille, cache tes amis dans le brouillard' dit le proverbe."

C'est sa façon de dire que ton langage est manifestement sibyllin et vague mais qu'il l'interprète comme une façon que tu aurais de le protéger. Et, de fait, moins il en sera, moins il a de chances d'être inquiété par ceux à qui tu t'opposes.

Les fumées d'encens se font soudain plus épaisses, enrobant complètement Maître Hishi. Rapidement, ces fumeroles très probablement artificielles t'englobent elles aussi. Tu sens alors la main d'Hishi se poser sur toi.

L'instant d'après, vous êtes dans la Salle des Quatre Mains. Cette salle dont les murs ont été remplacés par quatre statues monumentales des disciples tendant le bras et la main droite à l'horizontale pour former un toit. Vous êtes cachés dans l'un de replis de la robe de Galu, juste en-dessous de sa main gauche. Tous les moines redoutent cet endroit car c'est ici que l'on passe un test majeur dans l'enseignement des moines : réussir une épreuve de lévitation.

Actuellement, dix petits bonzes en tailleur sont en pleine invocation sous l'oeil vigilant d'un vieux Maître. Certains d'entre eux sont même lestés d'une pierre. Pour toi, ce fut presque une formalité, mais pour certains, c'est un calvaire. Beaucoup font un jeûne pour perdre du poids avant cette épreuve, parfois en frôlant l'inanition.

Hishi se penche sur toi pour souffler :


"Sais-tu que le véritable but de cette épreuve est de tester la capacité à tricher et la corruptibilité des moines ?"

Ta vigilance magique détecte immédiatement une chose : un moine d'une quinzaine d'années est en train d'utiliser sa télékinésie pour en aider un autre, plutôt ventripotent, à se lever difficilement de quelques centimètres.

"C'est Maître Kwon qui lui a fait passer cette épreuve," dit-il en t'indiquant discrètement le vieux moine à la barbe grise et soyeuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 1 : La source (Alexei)   Dim 19 Aoû - 18:39

Alors que j'étais sous la robe de Galu, je me revoyais encore enfant. J'étais solitaire et j'avais toujours eu du mal à me faire des amis jusqu'à ce que je me lie d'amitié avec la moniale Eléanor Zicker. Elle était, elle aussi une apprentie promise à un grand avenir. Mais ses pouvoirs de lévitation n'étaient guère aussi développé que les miens. Afin de l'aider, j'avais tenté de la lever. Alors qu'elle se décollait du sol, elle se tourna vers moi. Je l'avais senti, j'avais senti sa psyché se tourner vers moi. L'aider était reconnaitre qu'elle ne pourrait jamais passer cette épreuve seule. Elle s'était alors tournée vers moi et m'avait lancé un regard tel que j'avais tout de suite stoppé. J'avais passé le test sans le moindre accroc mais cela m'avait certes donné une leçon sur la corruption. Une leçon que je souhaitais, moi aussi garnir de mon expérience.

"'Chéri l'amitié de tes pairs' dit un autre proverbe"

Je me concentre quelques seconde avant de lancer un sort de télékinésie sur le ventripotent et son collègue en train de l'aider. Le sort n'est pas très puissant, juste assez pour faire descendre doucement les deux corps.

"La corruption est une affaire de conscience. Le corrupteur cherche à obtenir quelque chose en échange de ses services, pourtant un ami fera de même sans rien demander. Le corrompu cherche à obtenir un service du corrupteur, un ami refusera d'être aidé si cela risquait de nuire à son ami. En ce cas, comment différencier un ami d'un corrompu ?"

Je force les deux corps et observe si le jeune talentueux lachera l'affaire ou si le ventripotent mettra fin à sa souffrance magique. Pousser plus loin pour voir les limites de ces deux jeunes, aussi bien magiquement que moralement.

"'Comme don, elle nous offrit le multivers. Elle nous montra le pouvoir dans notre sang et le royaume qu'il nous restait à conquérir. De telles pouvoirs, elle nous les offrit sans rien demander en retour, car telle est la bonté de la déesse'"

J'avais un petit sourire sur le visage alors que mes mots atteignaient mon maitre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 1 : La source (Alexei)   Dim 19 Aoû - 23:12

Tu fais redescendre les deux lévitants sans aucun problème. Gentiment, doucement, pédagogiquement. Tu ne peux pas dire s'ils ont compris d'où cela venait, dans la mesure où vous êtes dans un angle mort pour eux. Néanmoins, tu sens que le petit bonze a tenté une vaillante résistance avant d'abdiquer. Son visage se crispe, ses petites mâchoires ondulent sous ses joues qui se rougissent. Tu lis la contrariété et l'impuissance dans sa psyché... voilà une rude épreuve morale que tu leur infliges... Rude mais juste.

A tes mots, Hishi a un sourire plus franc que son statut ne saurait le concéder. Il n'est pas peu dire qu'il a pour toi une très grande fierté en ce moment même.


"Comme tu l'as si bien dit, cherche l'ami et tu trouveras peut-être la corruption que tu as ressenti chez ton ancienne maîtresse.

Je suis vraiment heureux que tu sois revenu Alexei."


Puis, sans autre forme de procès, Hishi disparaît, laissant derrière lui des volutes de fumées claires qui tourbillonnent lentement avant de mourir, dilapidées dans l'air.

Tu te retrouves donc dans cette salle avec l'ancien maître de Kadare qui lui a fait passer l'épreuve de la lévitation. Ton statut apparent t'autorise à aller lui parler quand bon te semble. Après tout, il s'agit aussi d'un test de concentration.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 1 : La source (Alexei)   Lun 20 Aoû - 12:33

[Mon personnage n'a pas précisé qu'il avait travaillé pour Kadare. C'est une erreur ou c'est voulu ?]

Belle démonstration qu'à fait le jeune bonze. Une détermination qui force le respect. Un petit sourire s'affiche sur mon visage alors que mon ancien maitre disparait dans un effet de fumée. Maitre Hishi a toujours eu un certain sens de la théatralité, il faut l'avouer. Et lorsqu'il s'amuse à sculpter des flammes en méditant ... autant dire que les jeunes moines poussent un "Ouah" admiratif. Je reste concentré sur la pièce et décide d'en faire le tour, faisant résonner le son de mon sceptre heurtant le sol. J'attire l'attention des moines croisant leur regard et surtout voyant si le jeune bonze allait réussir à se remettre. Je m'approche du maitre passant le test et m'incline légèrement pour le saluer

"Je suis le Primus Orlov"

J'attends qu'il se présente pour enchainer pour regarder les jeunes bonzes avant de continuer :

"Maitre Kwon ? ... J'ai déjà entendu ce nom quelque part. Nous avons une connaissance en commun je pense, elle se nomme Kadare. Elle m'a raconté que c'était vous qui lui avait fait passé le test"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 1 : La source (Alexei)   Lun 20 Aoû - 13:13

Spoiler:
 

Lorsque tu fais ton apparition, certains moines tournent la tête tandis que d'autres, dont celui que tu as diablement frustré, restent impassibles. Maître Kwon est également surpris et nul doute qu'il te prête des talents de téléportation pour arriver ainsi. Son salut se fait respectuer à l'énoncé de ton statut.

"Oh... Dominique. Oui, je me souviens bien d'elle. Une étudiante brillante qui préférait de loin la lecture aux katas."

Un ton plus bas, il te désigne quelques moines.

"Mais si elle vous envoie pour recruter les prochains apprentis de Xi'or, je crains que vous ne soyez déçu par la moisson de cette année. Il n'y a guère que Heyang et Assou qui soient dignes de devenir prêtre," dit-il en te désignant successivement le moine à l'amitié généreuse - déjà de nouveau un mètre au-dessus du sol - et un autre bonze à la peau d'ébène qui doit avoir 18 ans et qui possède une excellente carrure. D'après ses colliers et ses bracelets, il a déjà passé avec succès six des douze chambres du Temple, ce qui est bien au-dessus de la moyenne.

Aucun moine n'a jamais réussi à passer toutes les chambres. Peut-être parce qu'ils sont recrutés avant d'en avoir l'occasion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 1 : La source (Alexei)   Lun 20 Aoû - 13:45

Spoiler:
 

Je regardais les deux disciples tout en les jaugeant. Le jeune homme lévitant est impassible, une grande force de concentration à n'en point douter. L'autre est une force de la nature, surement un disciple physique. Une piètre moisson ? Moi je vois deux jeunes gens prometteurs. De toutes manières, la moisson est faite pour recruter une personne. Je suis tout de même assez surpris de voir que les habitudes de mon ancienne maitresse étaient déjà nées à son entrée dans le monastère. Dans son bureau, elle possédait déjà de nombreux ouvrages, parfois même de très ancien livres.

"Deux prêtres potentiels c'est mieux qu'aucun. N'est ce pas ? Et puis, le potentiel magique ne fait pas tout. Kadare brille bien plus souvent par la parole que par la magie. A se demander si elle a bien des pouvoirs parfois"

Je rigole doucement avant de continuer

"D'ailleurs, je suis assez intrigué, était elle plus un Heyang, plus porté sur la magie, tout en restant dans les limites de Jialle, ou plus un Assou, cherchant la perfection du corps et de l'âme. Elle pourrait aussi être comme le jeune homme légèrement enrobé qui semble accepter lorsqu'il se soulève tout en sachant qu'il n'en est nullement responsable"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 1 : La source (Alexei)   Lun 20 Aoû - 14:23

Ses lèvres s'incurvent vers le bas à la mention du gros moine :

"Ashian est faible d'esprit et de corps. C'est à se demander pourquoi Heyang l'a pris en amitié..."

Revenant à ta première question, tu sens qu'il cherche soit ses mots, soit dans sa mémoire.

"Dominique avait la concentration de Heyang, mais son sens de l'amitié surtout. Elle était... oui, elle était très aimée de ses pairs. Mais pour ce qui était de la magie, son talent diffère : je suis certain qu'elle a triché lors de cette épreuve, mais je suis encore incapable de dire comment. Elle était du genre à repousser ses limites et à poser beaucoup trop de questions.

D'ailleurs c'est un autre point commun qu'elle aurait avec Heyang : tous deux sont de fervents lecteurs des écrits de Jialle. Mais, je dois vous mettre en garde, Heyang a un sale caractère tandis qu'Assou a une certaine maturité et une discipline bien plus forte. Après cette chambre, il voudrait..."


Soudain, une porte s'ouvre entre deux doigts de la statue de Marmin. Une jeune moine en tunique blanche, un peu essoufflée, annonce en mettant un genou à terre :

"Maître Kwon ! Pardonnez mon interruption. Maître Hishi et Maître Leu sont en train de se battre sous la cloche du levant !!"

La cloche du levant. Celle qui jouxte la bibliothèque du Temple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 1 : La source (Alexei)   Lun 20 Aoû - 18:13

Poser beaucoup trop de question ? Serait ce pour cela qu'elle avait opéré de telles atrocités ? Pas le temps de poser la question, car quelque chose se passe dans ce temple de sérénité. Maitre Hishi en train de se battre ? Je n'avais pas vu un tel phénomène depuis qu'il s'était battu contre Maitre Albert pour un entrainement. Celui ci avait été particulièrement intense et dangereux mais nécessaire pour nous montrer la puissance terrifiante de la magie. Une prévention pour effrayer les moines et leur apprendre le danger de ne pas controler ses pouvoirs. En un sens, nous sommes des bombes humaines. Quoiqu'il en soit, un combat était la preuve que quelque chose clochait. Je fonçais donc voir ce qu'il en retournait. Les pas pressant, je sors du Temple pour me diriger vers la bibliothèque. Plutot que de rester avec la foule, je décidais de prendre de la hauteur. D'un bond, je m'envolais pour arriver sur le toit du batiment et voir ce qu'il se passait en première loge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 1 : La source (Alexei)   Lun 20 Aoû - 18:58

Tout le monde quitte la salle en courant, Heyang aidant même le gros Ashlan à se lever en le tenant par le col. Tu cours dans la même direction que tout le monde, traversant une cours enneigée puis un petit couloir abrité avant de te retrouver à nouveau dehors. L'Opale, la petite rivière qui borde le temple, est à ta droite décrivant une courbe un peu plus en amont, au-dessus de laquelle un petit pont arqué a été construit. Celui-ci mène directement à la cloche du levant derrière laquelle tu distingues la bibliothèque.

La foule est amassée devant le pont sans oser s'avancer. Tu effectues un bond gracieux dont personne n'a pu manquer une miette pour arriver sur un coin de toit juste au-dessus de l'Opale.

La neige tombe à gros flocons. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Ils sont sous le porche hexagonal abritant la cloche du levant, tous deux en garde. Hishi vient de se prendre un coup de pied retourné inattendu le propulsant à travers la clôture jusqu'à l'Opale. Mais au lieu de couler comme une pierre, Hishi s'enfonce moelleusement dans l'eau qui l'aide ensuite à se relever comme une alliée bienveillante. Une main à plat à la perpendiculaire de son torse, il fait calmement tourbillonner les flots autour de lui, jusqu'à ce que l'on ne voit presque plus sa silhouette.

Leu, vêtu d'une combinaison grise sombre, une besace accrochée dans le dos, s'élance à nouveau. Dans un saut groupé, il tire un poignard qui fend les flots en deux. Mais au sein du tourbillon, Hishi n'est plus là. Toi seul peut voir qu'il s'est téléporté sous le pont. Les flots virevoltant gèlent soudain pour emprisonner Leu en leur sein.

Le silence retombe quelques secondes.

Puis les moines applaudissent progressivement ensemble devant cette maîtrise du combat. Mais toi, tu sais que ce n'est pas fini : tu ne le vois pas, mais tu sens la psyché de Leu, sous le niveau de l'eau probablement, en train de nager calmement vers sa proie. Hishi a cessé son invocation et se dirige déjà vers la berge.

Un autre éclair zèbre la tempête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 1 : La source (Alexei)   Lun 20 Aoû - 19:15

Maitre Hishi est un combattant de talent, fin stratège d'ailleurs, mais le fait est que j'ai l'impression que quelque chose cloche. Trop sûr de lui ? Possible, pourquoi un tel combat ? Maitre Leu en train d'user d'une arme ? Cela ne me disait rien qui vaille. Je restais concentré et sentait alors les psyché. Hishi se dissimulant et emprisonnant son adversaire, celui ci qui passait sous l'eau. Ce n'était pas une démonstration, quelque chose semblait se cacher derrière cela. Inquiet, je regardais autour de moi et vit une pierre non loin du combat. Jialle interdisait que l'on blesse avec la magie. Mais elle n'interdisait pas que l'on s'interpose. Alors que ma concentration était à mon apogée. J'avais assuré ma prise sur la pierre. Quand il sortira de l'eau pour tenter de suriner mon ancien maitre, j'avais décidé de parer l'attaque avec l'objet. Celui ci était assez petit pour ne pas être visible de loin et assez résistant pour dévier une lame. J'attendais, le timing devait être précis comme mon action.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 1 : La source (Alexei)   Lun 20 Aoû - 19:51

Tu trouves une pierre d'un gabarit te permettant d'éviter à avoir à faire une invocation complète. Chaque seconde est précieuse. Le galet que tu trouves commence à vibrer puis décolle au bout de deux secondes, au moment où Leu sort des flots pour poignarder le dos de ton ancien maître, ta pierre fuse. Le couteau s'envole pour aller se planter au sommet du porche.

Ton intervention est suffisante pour sauver Hishi et l'alerter mais, hélas, il n'a pas assez de temps pour invoquer à nouveau afin de se défendre. Leu balaie Hishi et le frappe au plexus en plein milieu de sa vrille. Les frappes s'enchaînent, Hishi n'a manifestement pas le temps d'invoquer et prend coup sur coup. C'est alors que de l'assistance jaillit Assou qui en deux bonds se retrouve entre les deux maîtres et stoppe une droite de Maître Leu.

Tu l'entends prononcer quelques mots sans pouvoir les distinguer.

Hishi s'effondre au sol, tandis qu'Assou entame un combat autour de la cloche. Celle-ci résonne plusieurs fois. Maître Kwon, devant l'assemblée, fait barrage avec ses bras pour indiquer qu'il ne veut qu'aucun autre moine n'intervienne.

Mais tu n'es plus moine depuis longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 1 : La source (Alexei)   Lun 20 Aoû - 20:53

La colère m'envahit alors que Maitre Leu est en train de s'acharner sur Maitre Hishi alors que le couteau n'a pas encore touché le sol. Je tente de me controler alors que, en cet instant, je me revoie en train de sortir des murs de la prison. Quand je me suis retrouvé en face du maton qui n'avait cessé de me torturer. Mon coeur était emplie de rage. Je sentais sa gorge sous mon étreinte psychique. J'aurais pu le broyer. Mais je n'en fais rien. Comme j'aurais pu tuer Maitre Leu, mais je n'en fais rien ... du moins rien de mortel. Car déjà, mon étreinte Télékinésiques s'est fermé sur la lame de Leu.

Assou avait bondit, acte de défiance et de courage surprenant dans cet endroit ou l'on ne cesse de louer la tempérance et le maintient sa place. En tout cas il se défend plutot bien le bougre. Je ne peux rester sans rien faire. Les moines n'ont pas le droit d'agir, mais, même si je l'avais été, je n'allais pas rester à ma place pendant qu'il allait se faire détruire parce maitre.


"Car elle avait vu la colère de Marmin et le sang sur ses mains ... Nulle colère n'étreignit son coeur ... juste de la pitié"

Je lancais alors le couteau droit vers le genoux de Maitre Leu et m'apprêtait à lui faire subir un supplice plutot sadique, il faut l'avouer. Une fois la lame dans a chair de Maitre Leu, j'allais plier la lame pour en faire un crochet et le trainer en arrière, le faisant glisser dans la neige, loin de Assou. Au pire des cas, cela le déconcentrera assez pour que le jeune moine neutraliser le Maitre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 1 : La source (Alexei)   Lun 20 Aoû - 23:04

Il t'est difficile de trouver un bon angle de tir. Ils sont souvent cacher par la cloche ou le porche et la neige n'aide pas vraiment. De plus, même légèrement fatigué, Leu tient facilement tête à Assou et tout deux encaissent leur lot de coups. Néanmoins, Assou parvient à emmener le combat un peu plus haut, près de la bibliothèque. Là, tu trouves ton moment, alors que Leu se tient en équilibre sur la statut d'un lion.

Impossible pour lui de l'éviter à cause de son combat. Le hurlement est distinct ainsi que son écho. Tu parviens à plisser la lame et faire reculer le genou de Leu, ce qui achève de le déséquilibrer. A terre, son regard finit par te trouver. Comprenant alors toute la manoeuvre et son sous-nombre, il disparaît de ta vue. Tu comprends aux gouttes de sang qui apparaissent à intervalle régulier qu'il s'agit d'un sort d'invisibilité.

Puis les traces se perdent derrière le rideau de neige. Tu sens encore sa psyché, tu pourrais peut-être le poursuivre. Tout est une question de choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 1 : La source (Alexei)   Lun 20 Aoû - 23:21

Alors que je vois son corps disparaitre petit à petit, je fais une dernière torsion à la lame, pile au moment où nous croisons nos regards. Il sait que j'aurais pu le tuer, mais je ne l'ai pas fait. En tout cas, il va crier pour retirer la lame de sa jambe et recoudre la plaie. J'aurais très bien pu le poursuivre mais quelque chose d'autre m'inquiète. Je regarde Maitre Kwon, en train de retenir les moines et lui hurle.

"Que faites vous ? Maitre Leu est en train de s'enfuir, il est invisible mais blessé. RETROUVEZ LE ! Amenez de quoi soigner Maitre Hishi, VITE !"

D'un autre bond, je décide d'atterrir près de mon ancien mentor. Mon visage, d'habitude si imperceptible est creusé par la peur. La peur de l'inconnu. Par le passé, j'avais vu des Maitres capable d'exploser des statues de Marmin à main nue. Je n'osais imaginer les dégats de Hishi. Malgré ma première hésitation, je me dépêche d'aller à ses cotés et fait très attention de ne pas aggraver ses blessures plus que de raison.

"Maitre Hishi ... qu... pourquoi ?"

Les mots ne semblaient pas vouloir sortir de ma bouche, comme s'ils refusaient d'illustrer mes craintes de plus en plus visible sur mon visage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 1 : La source (Alexei)   Lun 20 Aoû - 23:53

Kwon regarde dans ta direction alors qu'il s'approche d'Hishi. D'une main autoritaire, il t'invite à la tempérance :

"On n'intervient pas dans un litige entre Maîtres dont on ignore la cause."

D'autres moines rejoignent rapidement la cloche et Hishi qui est en piteuse état. Son oeil droit est déjà tuméfié, sa main droite est secouée de spasmes tandis qu'il se tient les côtes de l'autre main. Les premiers mots qu'il crache sortent en giclée de sang sur sa toge orangée.

Assou se met immédiatement à genoux devant Kwon, implorant son pardon.


"Va dans la salle de pénitence et récite tes sutras, jeune fou !"

En s'inclinant bien bas, Assou obéit. A peine ose-t-il avoir un regard pour celui qu'il a sauvé. En revanche, Hishi te fixe de son oeil valide avec une lueur de reconnaissance. On apporte une civière alors que Kwon évalue du bout des doigts l'état de santé du maître. Bien des endroits déclenchent une vive douleur. Malgré tout, Hishi parvient à la surmonter pour balbutier :

"...ivre... Le Livre... il a pr... il... Le Livre. La Source."

Mais un nouvel élancement vient achever sa tentative. On le met sur la civière avec un luxe de précaution. Kwon a le visage fermé, difficile de savoir comme ça ce qu'il pense de l'état de santé de son pair. Tu l'entends siffler sous sa longue moustache soyeuse :

"Idiot. Ta compassion te tuera."

Hishi aurait-il ménagé ses forces durant ce combat ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 1 : La source (Alexei)   Mar 21 Aoû - 13:57

Je regarde Maitre Kwon et ne manque pas de me retenir de lui exprimer ma pensée. UN LITIGE ? Bon sang mais un tel combat n'est pas un litige mais une tentative de meurtre ! Les règles de ce monastère ... j'avais oublié l'esprit résolument obtus de certains des professeurs. Le courageux Assou est d'ailleurs envoyé en pénitence alors qu'il a été le seul a véritablement protéger un homme grièvement blessé. Mon coeur est en train de battre dans ma poitrine, la tempérance que me "conseille" Kwon ne fait que m'énerver encore plus. A vrai dire, la seule chose qui me retient de ne pas exploser de colère c'est Maitre Hishi. Ce n'est pas ses frères moines et maitre qu'il mande, mais moi, un prêtre qu'il n'a plus vu depuis des années. Je m'agenouille à ses cotés alors que j'aide à le mettre sur la civière grace à la télékinésie. Il me parle d'un Livre, d'une Source.

"Chhht maitre, gardez vos forces. Reposez vous, je vous en prie"

Ma main se resserre sur mon sceptre alors que je reste quelques secondes, ma machoire se contractant dans ma réflexion avant de regarder Assou, bientot disparu dans la batisse pour faire pénitence. Je place alors mes doigts dans ma bouche avant de siffler et d'attirer l'attention de toutes les personnes autour de moi.

"Assou ! Heyang ! Il est temps de voir de quoi vous êtes fait. Epreuve en condition réelle, nous avons la tache de retrouver et de neutraliser Maitre Leu. Sa tentative de meurtre peut être justifiée, mais pour l'instant elle ne l'est nullement. A moins que quelqu'un ne veuille s'opposer à mon épreuve ..."

Je lance un regard à Maitre Kwon pour voir s'il oserai aller contre la décision d'un Primus. Je place mon baton sur mon épaule et me met à suivre les traces de sang. J'espère ne pas perdre sa psyché et le retrouver. J'ai bien vu les capacités d'Assou et de Heyang, à nous trois nous devrions pouvoir maitriser Leu sans pour autant le tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 1 : La source (Alexei)   Mar 21 Aoû - 18:22

Assou s'arrêt et adresse un regard à Kwon qui, d'un signe du menton, lui donne son aval. Manifestement, puisqu'il s'agit d'une épreuve de sélection, tu as toute autorité dans ce contexte.

Heyang, plus jeune, moins grand, s'avance courageusement parmi ses camarades qui lui donnent quelques tapes sur l'épaule. Son visage montre une plus grande inquiétude que celui d'Assou, suintant la détermination.

Vous commencez à marcher vers le sommet du mont Kushu, alors que la trace se faisait ténue. Disparaissant derrière un rideau de neige, tu sens que tes doigts cherchent instinctivement la chaleur. Les traces de sang se font de plus en plus espacée, mais nul doute que Leu est très handicapé en ce moment. Assou commente :


"Je pourrais l'affronter seul. Maître Leu est le garant de la Chambre des arts de la dissimulation et de l'assassinat. Mon ancien Maître."

Heyang se montre efficace pour trouver des traces de sang, pourtant, tu sens qu'elles correspondent de moins en moins avec la direction de la psyché que tu ressens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 1 : La source (Alexei)   Mar 21 Aoû - 18:44

Je sens sa psyché, il est à 300 mètres ... mais le fait est qu'il était un assassin aux pouvoirs magiques tels que la solidification ou l'invisibilité. Des pouvoirs puissants dans les mains d'une personne intelligente. Heureusement, mon séjour en camps de concentration avait développé un don plutot étonnant de psychique plutot utile pour savoir quand on doit repérer le maton ou bien détecter un assassin qui tente de fuir. Toutefois j'étais troublé par ces traces de sang qui déviait de mon impression. Heyang montrait un certain talent pour suivre les pistes mais c'était Assou qui semblait le mieux connaitre son Maitre Leu, l'avoir cotoyé pendant longtemps. Je reste vigilant quant à la moindre source magique ou psychique.

"Assou, si vous connaissez bien votre maitre, cela signifie que vous disposez de connaissances sur ses capacités magiques, je me trompe ? En parlant de capacité, monsieur Heyang avez vous une stratégie pour neutraliser Maitre Leu ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 1 : La source (Alexei)   Mar 21 Aoû - 19:04

Assou coupe quasiment immédiatement la parole à Heyang, en train d'ouvrir la bouche :

"Maître Leu connaît tout des arts de la dissimulation. Ne pas être vu, se sauver rapidement,... il est difficile de connaître l'étendu de ses talents car il dit "en combat, ne montre tes meilleures techniques que si elles sont indispensables". Il paraît qu'il est capable de rester des heures sous l'eau à attendre sa victime."

Alors que vous suivez Heyang, tu sens que vous vous éloignez de plus en plus de la psyché et que tu atteindras le point de rupture dans peu de temps. Alors qu'il passe sa main sur un autre rocher, Heyang t'énonce son plan, avec une certaine naïveté dans la voix :

"Sache ce que ton adversaire ignore. Maître Leu ne sait pas que nous sommes trois, ni la combinaison de nos talents. Si nous le trouvons, il faut que nous nous séparions avant et que chacun couvre les arrières des autres. S'il se dissimule, il faut le forcer à sortir de sa cache.

Mais... nous ignorons ce qu'il cherche. J'ai entendu Maître Hishi par du Livre de la Source. C'est pour ça qu'ils se sont battus ?"


Tu n'as pas eu la chance de parcourir cet ouvrage, hélas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 1 : La source (Alexei)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 1 : La source (Alexei)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3 Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Centile :: Scénario : Le Premier Centilien :: Jeu solo -