Forum officiel du JDR Centile
 
AccueilAccueil    FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Tome 1 : La beauté de la chrysalide, Episode 3 : Je ne suis pas un héros (Arkhan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
Arkhan

avatar

Messages : 402
Date d'inscription : 21/08/2012

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : La beauté de la chrysalide, Episode 3 : Je ne suis pas un héros (Arkhan)   Mer 7 Nov - 12:06

*Summerfield doit m'en vouloir maintenant... Un de plus et ce n'est pas étonnant.

Vu qu'il a activé son réseau pour me permettre d'arriver au Sénat, il est certain que sa responsabilité dans mon "craquage" est réelle.

Enfin bon, il est malin et si j'arrive à éviter les balles, il saura où est son intérêt. Même si pour l'instant, il doit surtout avoir l'impression de s'être fait poignarder lui aussi... Mais on ne fait pas d'omelettes sans casser des oeufs!*


----

A mon arrivée dans le bâtiment du Département de la Défense, je laisse mes pensées vagabonder...
*Les rumeurs indiquent que ces locaux austères seraient bientôt investis par Da Sao. Si je vois bien toutes les implications négatives qui risquent légitimement d'en découler, cela ouvre également potentiellement quelques opportunités.
Si Da Sao se rapproche trop par ses actions et sa fonction de l'Empire, il sera alors possible de le dénigrer lui aussi auprès, à la fois de la frange impérialiste, mais aussi de la progressiste pour son inconstance.

C'est dans l'engrais le plus malodorant que germera la plus envoûtante des roses...

En parlant de belle fleur, la veuve de Gomez en est assurément une, même si j'ai pris bien garde à ne jamais me laisser attirer par une femme, ou un homme d'ailleurs. Je n'ai tout simplement ni le temps pour ça, ni la capacité à gérer ce type de relations incontrôlables et douloureuses si j'en crois les gens qui m'ont entouré pendant toutes ces années passées l'adolescence...

Cela dit, cette dame est sincèrement heureuse de me voir, ce qui est rare et appréciable par les temps qui courent et cela me fait de manière assez inexplicable chaud au coeur. Mes échanges avec elles sont donc des plus plaisants et des plus sincères jusqu'au moment où mon regard est capté par cet étui de bois magnifique qu'elle me présente alors en mentionnant le nom de Qeglin Therin, le fameux seigneur de guerre...

Mon intérêt s'en trouve pour le coup décuplé, le ravissement esthétique de cette oeuvre se mêlant avec la curiosité impatiente d'en découvrir les éventuelles particularités. Gomez ne me semblait pas faire l'effet d'un sentimental même si les subtils décrochés de l'étui et la précision infinie dans le travail des pièces suffirait à lui seul à m'en convaincre.*


"Madame... Ce jeu d'échecs est tout simplement un ravissement pour les sens que ce soit la vue ou encore le toucher. Et je saurai m'avancer en disant que même son odeur, probablement boisée, doit être admirable! Je vous avoue ne pas être sûr de le mériter mais si vous tenez à me l'offrir, je saurai le rendre indispensable à ma présence en tout lieu et toute heure.
Dans certains incarnats il est coutume de refuser deux fois avant d'accepter tout cadeau, mais je n'ai tout simplement pas la force mentale de réussir ce sacrifice tant cette pièce d'art est attirante...Et il se trouve que j'adore les échecs, sous quelques formes qu'ils soient..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : La beauté de la chrysalide, Episode 3 : Je ne suis pas un héros (Arkhan)   Jeu 8 Nov - 21:18

Elle accepte poliment tes compliments et vous échangez rapidement sur Gomez, quelques souvenirs... leur rencontre, ses combats. Elle espère que tu les prolongeras maintenant que tu as dévoilé au grand jour tes affinités Impérialistes. Peut-être serait-ce l'occasion pour toi de parler de Niroy ?

Elle te demande de l'excuser une seconde pour prendre un coup de fil important dans le couloir, te laissant seul face à ce grand bureau vidé de nombre de ses documents.

Tu examines l'échiquier, le dépliant sur la table pour en admirer le damier parfaitement poli. Tu te penches un peu plus sur ces pièces de bois et prend le roi blanc dans ta main. Sa barbe blanche est jaunie de tâches délicates sous un front large et des joues rebondies. Il est plutôt lourd dans ta main, peut-être lesté de plomb. Mais ce qui t'étonne le plus, c'est que ton esprit semble s'enfoncer dans le bois, comme il le fait parfois pour prendre contrôle d'un chien qui aboie trop fort.


"C'g'eu qui l'est quelle heure là ?"

Tu lâches soudainement la pièce. C'est bien d'elle que venait le son. Le roi fait craquer son bois pour ouvrir sa robe semblant faite d'hermine. Il se soulève à la jonction d'une case noir et blanche, son gros cul peinant à se soulever. Il lâche un rot sonore avant de te regarder de sa minuscule hauteur.

"Est l'heure d'la bataille, M'seigneur dieuuu ? Quelle est la zituation des troupes !?"

Un nouveau rejet buccal lui fait plisser le menton.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Arkhan

avatar

Messages : 402
Date d'inscription : 21/08/2012

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : La beauté de la chrysalide, Episode 3 : Je ne suis pas un héros (Arkhan)   Jeu 8 Nov - 22:28

La compagnie de la dame est plaisante et je la sens toute dévouée à ma cause tant que je ferai perdurer la mémoire et l'oeuvre de feu son époux.
C'est en essayant d'être spirituel que je m'épanche avec elle sur son mari et le grand malheur qu'a été pour nous sa disparition dans d'aussi tragiques circonstances.
Je serai forcément un Impérial qui veut jouer profil bas pour elle et ça ne me dérange pas le moins du monde du moment que la discrétion est de mise.

Alors que je m'apprête à lancer le sujet de Niroy, une sonnerie retentit et la fait quitter la pièce pour un instant.
J'en profite pour m'étirer un peu, me servir une nouvelle rasade de ce si bon whiskey qu'elle a mis à ma disposition et d'en profiter pour examiner cet intriguant jeu d'échec...

Alors que je suis en train de me gausser intérieurement de la bonhomie de cette pièce qu'est le roi blanc, je sens mon esprit quitter légèrement mon corps et ne faire qu'un avec le bois. Je suis surpris d'entendre cette vois me demander l'heure et encore plus quand je me rends compte qu'il s'agit de la pièce d'échec qui me parle!

Essayant de reprendre rapidement mes esprits, j'engage une discussion que d'aucun trouverait surréaliste avec mon jeu d'échec!


"Hum... On est l'après-midi et... hum... pour la bataille, je ne sais pas trop... hum... disons que je pense qu'elle ne va pas tarder à commencer..."

Pris d'une inspiration subite, et me souvenant des informations de Madame Gomez, je décide de me laisser prendre au jeu...


"Je suis seul pour le moment... Mais j'aimerai bien être soutenu dans cette bataille qui s'annonce. Mon adversaire est sans doute Da Sao et ses troupes doivent être constituées de membres du Parti Progressiste. Quel sera notre plan de bataille mon bon Roi?"

Ne sachant trop si je deviens fou ou si cet échiquier est réellement magique, je fixe le petit roi roteur en attendant sa réponse avec un mélange de curiosité et d'excitation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : La beauté de la chrysalide, Episode 3 : Je ne suis pas un héros (Arkhan)   Ven 9 Nov - 0:22

Le bedonnant roi blanc se tourne alors vers les pièces encore dormantes dans leur écrin de velours pour les héler :

"Tête de poney ! Le tocard ! Les pécors et les deux timbrés !! Debout tas de mites !"

Il brandit son sceptre en le tapant contre la boîte tandis que les pièces s'agitent une à une, secouant leurs articulation de poussière. Le premier chevalier blanc qui sort fait jaillir son cheval, alors que sa chevelure de merisier se donne des allures de flottement. Son visage trop parfait ne se dépare pas d'un sourire charmeur dont il te gratifie avant de te saluer bien bas.

"Mon épée est vôtre Monseigneur Dieu !"

Les deux fous sont des vieillards jumeaux à petits lunettes qui avancent péniblement avec leur canne, annonnant des commentaires inaudibles de leurs voix chevrottantes. Ils semblent totalement myopes malgré leurs montures mais trouvent finalement le chemin du damier.

"Et toi ! Descend donc d'ici vilaine gueuse avant que je ne te baffe avec mon sceptre !"

La reine blanche sort alors de son lit de velours, belle comme une aurore. Son visage est celui d'une adolescente timide et soumise à son terrible époux. Enfin, les tours, incarnés par deux golems de pierre sortent d'un pas lourd et moribond pour rejoindre leur coin. Les pions, quant à eux, sont tous différenciés mais ont en commun leur air de paysans qui en savent pas tenir une bouge.

Tu sens ta psyché se diffuser dans chacun d'eux et chaque pièce s'imprégner de tes réflexions sur Da Sao. Pour l'instant, les noirs ne bougent pas.

Le Roi ivrogne te regarde :


"Da Sao, hum ?" Une nouvelle éructation. "Pour l'instant nous avons l'avantage, c'est donc à lui de jouer... si vous voulez bien disposer de l'adversaire comme suit..."

Il t'annonce sur quelle case poser chaque pièce. La Roi Noir, terrible avec son visage séculaire et sévère. Sa reine, beauté glacée à l'allure tout aussi malsaine. Les tours sont des dragons sombres tandis que les cavaliers sont en armure de pique sur des destriers au regard fou, une épée large à leur côté. Les fous sont des scientifiques en binocle ceinturés de roues crantées activant un mécanisme de bras articulés dans leur dos. Les pions quant à eux sont des esclaves décharnés, chacun muni d'un couteau et d'un collier de fer au cou d'où pend une chaîne que le Roi tient dans sa main.

Vous en êtes à l'ouverture des hostilités : tu as sorti le pion d4 et le cavalier en b a gracieusement un pauvre pion-paysan. En face, pion de reine et pion de fou ont été avancés de deux cases, côté à côté. Normalement, les noirs devraient protéger leur position. Mais, t'explique le roi blanc...


"Vous avez joué au fou avec succès, dit-il en insultant un des vieillards pour qu'il se place en f4. "Vous occupez le terrain...

Alors, Da Sao va tricher... la crevure"


Tu vois le cavalier en b8 faire hennir sa monture et sortir sa large épée parcourant plus de cases que les règles du jeu ne le permettent. Le pion en d4 hurle ses grands dieux en tendant sa vouge sans conviction. Son adversaire l'écarte pour le transpercer de part en part. La pauvre pièce tombe dans un râle pathétique avant de devenir raide comme du bois. Tout le camp noir exulte et lance des vivas à son cavalier.

"Il va vous donner quelque chose pour que vous vous plantiez... Il va vous donner l'opportunité de prendre un pion stratégique... de prendre un poste important. Et puis il trichera aux yeux de tous mais l'important sera que vous soyez en mauvaise posture. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Arkhan

avatar

Messages : 402
Date d'inscription : 21/08/2012

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : La beauté de la chrysalide, Episode 3 : Je ne suis pas un héros (Arkhan)   Ven 9 Nov - 0:55

Gomez... Enfant de salaud! Quel échiquier incroyable! Quelle magnifique oeuvre de création de pouvoir!

Mon émerveillement est à l'image de celui d'un jeune enfant lorsqu'il reçoit le cadeau dont il a toujours rêvé sans jamais vraiment croire qu'il le recevrait un jour...

J'ai compris comment faire fonctionner ce jeu grâce aux indications de l'homme qui a véritablement changé ma vie, le Chancelier de la Défense Gomez...

Et puis, mes pièces sont disgracieuses, risibles, inadaptées... tout comme moi au final.
Et du coup, je me sens à l'aise avec ses pièces, en totale connexion quelque part.
Elles sont moi, elles sont une extension de ma propre personne.
Elles sont comme les marionnettes au bout de fils partant de mes doigts, comme la voix de la peluche qu'emploie le ventriloque.
Elles sont... le futur instrument de ma prise de pouvoir...

Mais pour cela, il va falloir réussir à interpréter correctement les signes que m'envoie le jeu...

A priori l'analyse du mouvement à venir de Da Sao indique qu'il tentera un gambit en m'offrant un poste à responsabilité, tout ça pour mieux me planter par derrière, le vil faquin...

Quel poste? Comment va-t-il tricher? Impossible à dire pour le moment par contre...

"Vous me conseillez donc de refuser le gambit?"

J'espère que le Roi me répondra avant le retour de Madame Gomez...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : La beauté de la chrysalide, Episode 3 : Je ne suis pas un héros (Arkhan)   Mar 13 Nov - 1:31

Le gros Roi se tourne vers les pièces noires en se grattant le cul avec le bout de son sceptre.

« Hum… c’t’à-dire… si vous prenez le pion noir, si vous prenez le poste, Monseigneur Dieu, vous aurez tout de même une position stratégique intéressante. L’adversaire ne pourra manœuvrer que son cavalier et il sera difficile pour lui de tricher à nouveau. Vous pouvez arriver à neutraliser son avantage en huit coups. Mais pour cela il faudra sortir deux pions et une reine. Deux alliés dévoués corps et âme et une femme très puissante.

Sinon, il faudra immédiatement défendre, ne pas tomber dans le piège et trouver une compensation dans cet affront. Si vous refusez le poste, la plèbe vous portera moins en estime et on croira que vous êtes un jeanfoutre fuyant les responsabilités. Un opportuniste. Il faut donc éventer la tricherie et prendre le cavalier coûte que coûte. Je crois qu’en cinq coups il est faisable de prendre un fou ou le cavalier. L’exécutant ou l’expert conseiller. Mais pour ça, il faudra faire un roque. Bouger le roi et le cacher derrière la tour : changer votre position. Devenir impérialiste et être défendu par un allié puissant de ce côté de l’échiquier.

Ce n’est pas une manœuvre facile !! Un roque peut échouer. Il s’agit de bouger deux pièces en un seul coup…. »


Il se cure le nez avec force pour en sortir un petit mouton de laine qu’il accroche à sa robe de bois clair.

Soudain, tu entends la porte derrière toi s’ouvrir, tu te retournes pour voir Madame Gomez un café dans les mains, accompagnée d’un œil aux cheveux poivres et sel d’un bon mètre quatre-vingt-dix. Il est mince dans son costume cintré et sa cinquantaine artificiellement rajeuni se lit au premier coup d’œil.

Quand tu regardes à nouveau ton échiquier, les pièces sont raides comme du bois mort.


« Oh, je vois que vous avez pris le temps d’admirer l’ouvrage. Une œuvre incomparable, assurément… J’ai croisé Daniel Cheys à la machine à café. Il vous cherchait apparemment. »

L’homme te tend une main amicale. Tu connais le Sénateur Cheys. C’est un Progressiste très proche de Da Sao. C’est aussi un proche de la Chancellerie de l’économie.

« Ah, Sénateur Damaranth. Oui je voulais vous voir en effet. Vous n’êtes pas sans savoir que le Sénateur Da Sao occupera bientôt ce bureau et après discussion avec la Chancelier de l’Economie, le Sénateur Balin, il a intercédé en votre faveur pour que vous preniez en charge la Constellation du Bœuf, en tant que Gouverneur général. »

Balin est un impérialiste du parti Expansionniste. A toi d’envisager les manœuvres que cachent cette proposition. Néanmoins, il est certain pour toi que Cheys est le cavalier noir de Da Sao.

La Constellation du Bœuf rassemble quatre incarnats du Troisième Voile. Ces incarnats appartiennent à la Bouée d’Argent, c’est-à-dire l’ensemble des incarnats intéressants d’un point de vue économique mais qui ne sont pas de premier ordre. Pire, tu sais qu’ils risquent d’être rétrogradé pour passer dans la Bouée de Rouille, l’ensemble des incarnats confédérés déclinant ou sans intérêts désormais.

Bref, c’est un terrain glissant. Tes premières actions politiques pourraient se solder par un échec.


« Le poste est à vous, aura-t-on l’honneur de vous voir le prendre ? »

Tu ne doutes pas que les médias ont été au courant avant toi…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Arkhan

avatar

Messages : 402
Date d'inscription : 21/08/2012

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : La beauté de la chrysalide, Episode 3 : Je ne suis pas un héros (Arkhan)   Mar 13 Nov - 18:48

Et bien c'est arrivé vite! En tout cas, si jamais j'avais pu penser être fou de parler aux pièces d'un échiquier, voilà qui me rassure un peu sur ma santé mentale...

Le problème est... que décider?

Le fait d'avoir une vision d'ensemble n'occulte décidément pas la potentialité de commettre une erreur de jugement sur le chemin à emprunter...
Ca me rappelle les livre-jeux auxquels on jouait avec Smitty à l'orphelinat sur Manhe... Le chemin de gauche est plus court et semé d'embûche, celui de droite plus long, potentiellement moins dangereux mais arriverai-je à temps pour battre le nécromant?

Ah... Smitty...

Bref! Il ne faut pas se laisser rattraper par les démons du passé...

Reprenons... Si j'accepte la proposition, je devrai agir vite et me débarrasser d'une manière ou d'une autre de Daniel Cheys.
Je me retrouverai dans une constellation de second ordre, éloigné du Centre et des sphères du pouvoir. En même temps, je disposerai du pouvoir quasi-total là-bas... Mais est-ce que cela me permettra de récupérer du pouvoir dans le Centre?

Si je refuse cette proposition, je passerai mal aux yeux de la presse et je resterai dans ma fonction de Sénateur mais serai obligé d'entamer un rapprochement compliqué avec les instances impérialistes en plus d'avoir à éliminer Cheys...

Hum...

Que me dit mon instinct...

De prendre le chemin le plus risqué... le plus compliqué... pas de grands bénéfices sans grands dangers...

D'accord... je vais le suivre...


"Sénateur Cheys, quel plaisir... J'imagine que cela doit vous être douloureux de vous séparer de ma présence en ces temps incertains mais que le devoir est supérieur à vos envies..."

Marquant une pause dans ma réponse le temps de remballer mon précieux jeu d'échecs...

"Très bien. Dîtes au futur chancelier que je le remercie infiniment pour sa généreuse offre et que je l'accepte avec le plus grand plaisir..."

Affichant un grand sourire et lui tendant la main pour la serrer...

"Mais dîtes-moi Sénateur, quelle sera votre prochaine affectation en cette période de remaniement?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : La beauté de la chrysalide, Episode 3 : Je ne suis pas un héros (Arkhan)   Mar 13 Nov - 23:13

"A la bonne heure !" répond-t-il à ton acceptation.

Le Sénateur tire un des lourds fauteuils de cuir brun, s'aidant peut-être du crissement des pieds en merisier sur le sol pour taire son raclement de gorge. Le genre de regorgement qui précède une annonce pleine de fierté :

"Eh bien, il est fort probable que je sois vice-Chancellier de la Défense. Cela dit le poste de Sénateur m'occupe déjà bien assez... Je me fais fort de discuter les lois qu'Hotar IV nous soumet. Il reste, après tout, un impérialiste et donc un ennemi, n'est-ce pas ?"

" 'Je n'ai ni ami, ni ennemi, rien que des partenaires aux intérêts changeants' disait le philosophe Raymond."

Coupe Da Sao en entrant dans la pièce en tenue Sénatoriale de cérémonie. Peut-être vient-il juste d'être intronisé auprès de la Chancellerie ? Son sourire bronzé te sourit de toutes ses canines. On dit toujours que le premier sourire d'un Sénateur est une menace de morsure.

"Il disait aussi que les traîtres sont comme les excréments : hideux, nécessaires, éphémères et grotesques. Mais que l'on ne percevait tout cela que lorsqu'ils sortaient enfin en plein jour."

Son inimité n'a pas besoin de voile en ces lieux. Votre opposition peut s'ébrouer pleinement à l'abri des micros officiels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Arkhan

avatar

Messages : 402
Date d'inscription : 21/08/2012

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : La beauté de la chrysalide, Episode 3 : Je ne suis pas un héros (Arkhan)   Mer 14 Nov - 1:17

*Ah quelle belle raclure, ça me manquait un adversaire à sa mesure...

Sache que dès que j'en aurai l'occasion, j'essaierai de te faire retourner dans la fange dont tu es issu... Je me délecterai de ton regard incrédule et désespéré comme on boit le meilleur nectar à l'occasion des libations dans lesquelles tu te complais...*


"Quand on a ni ami, ni ennemi et qu'on laisse les autres croire en leur potentiel amitié, n'est-on pas un traître en quelque sorte? A moins que le fait de n'avoir aucun des deux fasse que du coup, il n'y ait personne que l'on puisse trahir?"


Je m'allume alors tranquillement un cigare le laissant probablement enrager intérieurement de mon sophisme. Il est hors de question que je me laisse aller à son petit jeu perfide, il est encore capable de retourner ça à son avantage.

"Je vous félicite pour votre nomination..."Chancelier". J'imagine qu'elle doit vous réjouir venant de vos "amis" impérialistes, belle ironie...
Quant à moi, je vous remercie très humblement pour l'honneur que vous me faîtes de me permettre de m'éloigner un peu de la pression malfaisante des sphères du pouvoir centilienne... D'ailleurs, toutes mes félicitations, Vice-Chancelier Cheys, vous ferez un exceptionnel assistant!"
finis-je avec un sourire sarcastique.

Point n'est besoin de lui faire savoir que je sais qu'il me faudra me battre contre ses actes de pure malveillance dans un avenir proche.

Il n'a ni ami, ni ennemi? Je n'en suis pas très loin. Je n'ai pas d'amis mais commence à avoir beaucoup d'ennemis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : La beauté de la chrysalide, Episode 3 : Je ne suis pas un héros (Arkhan)   Ven 16 Nov - 0:04

A ton premier trait d'esprit, ils froncent les sourcils. Tu as visiblement compris de travers : il s'attaquait à toi en déclamant sa frasque sur celui qui n'a ni ami ni ennemi. Lui tient bien sa barre et ne pactise pas avec le camp d'en face. Sans doute n'es-tu pas encore habitué au jeu d'esprit du Sénat.

Toujours est-il qu'ils sourient face à la confusion qu'ils sont parvenus à semer dans ton esprit.


"Je viens juste de refuser le poste de Chancelier... j'allais vous le proposer, étant données vos affinités avec les Impérialistes mais puisque vous venez déjà d'accepter un autre titre..."

La voilà la tricherie ! Il dira à la presse qu'il a décliné le poste par conviction tandis que tu l'auras fait par couardise. Il veut montrer que tu ne portes pas tes convictions jusqu'au bout, pire, faire croire qu'en vérité tu ne nourris pas d'ambition. Faire penser que tu as les travers du traître sans les avantages. En somme, te rendre imprésidentiable.

Un poignard dans le dos partout désormais. Ainsi en va-t-il dans l'arène politique. Il va te falloir travailler dur pour préparer ton come-back, mais heureusement, dans la Constellation du Boeuf, le temps passe beaucoup plus rapidement que sur Centile !


"Sénateur Cheys, vous étiez la deuxième personne que j'aurais voulu recommander pour ce poste..."

"Vous m'honorez trop Premier Secrétaire !"

Tu connais déjà la fin de la comédie qui se joue devant toi. Le cavalier noir. Le Chancelier de la Défense. Le protecteur de son roi de l'ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Arkhan

avatar

Messages : 402
Date d'inscription : 21/08/2012

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : La beauté de la chrysalide, Episode 3 : Je ne suis pas un héros (Arkhan)   Ven 16 Nov - 1:04

Je suis pris d'un sourire intérieur au vu du peu de profondeur d'esprit de mes interlocuteurs...

*Ils ont visiblement tout compris de travers... C'était pourtant évident avec un peu de finesse d'esprit... N'ayant ni ami, ni ennemi, comment pourrai-je trahir quelqu'un? On ne trahit que des gens avec qui on a une relation particulière!

Cela dit, ça me permet de garder espoir, même avec des petites erreurs, je vais plus loin qu'eux dans les raisonnements... Et je leur ferai payer... Ce sera grand et ce sera douloureux! Un peu à la manière de mon livre préféré étant gamin, cette antiquité qu'était "Le Comte de Montolivo", une grandiose histoire de vengeance politique...*


"Indépendamment du fait de manquer sensiblement d'esprit, je tiens à vous féliciter, vous êtes un intéressant joueur d'échecs. Mais comme on dit souvent, la partie n'est pas finie..."

Je me retourne alors vers Cheys.


"Félicitations une seconde fois, y-en aura-t-il une troisième?, pour votre nouvelle nomination. Vous manquez sensiblement d'envergure par rapport à votre prédécesseur, mais je suivrai avec intérêt et amitié les situations que vous aurez à gérer..."

Sur ce, je me retire en allant remercier une nouvelle fois la veuve Gomez et je quitte le batîment.

Puis je contacte des journalistes pour organiser une conférence de presse... La partie ne fait que commencer!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : La beauté de la chrysalide, Episode 3 : Je ne suis pas un héros (Arkhan)   Ven 16 Nov - 17:34

---------

La salle de réception du Thyatt hôtel est bondée de journalistes du Nephta Post, The Confederal, The Center Tribune,... Une petite cinquantaine se sont déplacés pour l'evenement qui fait probablement suite à ta nomination officielle en tant que Gouverneur général de la Constellation du Boeuf.

Le brouhaha ambiant s'attenue lorsque tu rentres dans la pièce, aussitôt remplacé par le son des photos crépitantes.

On ignore encore exactement le sujet de cette conférence, sinon qu'elle permettra de t'interroger directement. T'es-tu entouré d'une équipe ? As-tu utilisé ton influence pour connaître à l'avance les questions qui te seront posées ? Bref, à quel point es-tu preparé pour ce face-à-face avec les médias ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Arkhan

avatar

Messages : 402
Date d'inscription : 21/08/2012

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : La beauté de la chrysalide, Episode 3 : Je ne suis pas un héros (Arkhan)   Sam 17 Nov - 19:09

La salle est comble, c'est toujours une bonne chose car cela signifie que les gens s'intéressent toujours à ce qui passe au niveau politique et gouvernance du système.

L'idée est de marquer le coup et de surfer sur la bonne opinion qui perdure à mon sujet suite à la mort du Chancelier et à ma blessure et surtout, d'expliquer les différentes modifications dans l'organigramme politique initiées principalement par l'Empereur et Da Sao.

J'ai un certain nombre de choses à dire avant de partir et je tiens à le faire devant cette tribune de journalistes avant de répondre à leurs questions.

Je n'ai pas cherché à connaître les questions que me poseront les journalistes mais par contre, j'ai travaillé avec une agence réputée de relations publiques pour organiser la conférence dans les meilleures conditions. Les journalistes seront reçus dans les meilleures conditions de confort, un petit déjeuner copieux leur a d'ailleurs été fourni avant le début de la conférence.

Je me suis renseigné pour voir quelle a été précisément la communication officielle sur ma nomination et celle de Cheys ainsi qu'un complet travail de recherche sur la Constellation du Boeuf (économie, politique, mouvements sociaux...) afin de montrer que je n'y vais pas en vacances...

Par ailleurs, j'ai utilisé de l'influence pour commanditer des recherches sur Cheys principalement, mais également sur Da Sao et son entourage afin de récupérer des informations sur mes adversaires, leurs torts, leurs scandales, leurs vices et leurs travers...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : La beauté de la chrysalide, Episode 3 : Je ne suis pas un héros (Arkhan)   Dim 18 Nov - 4:45

[Tu dépenses combien de points d'influence pour chaque sujet (max 4) ?
- La réception (niveau locale ou Couronne)
- Les renseignements sur la Constellation du Boeufs (Niveau Ville ou Incarnat)
- Les renseignements sur Da Sao (Niveau Couronne, Ville ou Incarnat)
- Les renseignements sur Cheys (Niveau Couronne, Ville ou Incarnat) ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Arkhan

avatar

Messages : 402
Date d'inscription : 21/08/2012

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : La beauté de la chrysalide, Episode 3 : Je ne suis pas un héros (Arkhan)   Dim 18 Nov - 18:26

[Mes dépenses de points d'influence pour chaque sujet :
- La réception (3 points de niveau Local)
- Les renseignements sur la Constellation du Boeufs (2 points de Niveau Ville)
- Les renseignements sur Da Sao (3 points de niveau Incarnat)
- Les renseignements sur Cheys (2 points de niveau Couronne) ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : La beauté de la chrysalide, Episode 3 : Je ne suis pas un héros (Arkhan)   Mar 20 Nov - 7:56

En préparation de cette conférence, tu as rencontré le Révérend en Chef du Sanctuaire de Nephta : Doriq Di Nebbia. Ce cinquantenaire à la barbe de trois jours permanente est un des prêtres les plus populaires de Centile. C’est aussi un de ceux qui s’intéressent le plus au jeu politique, mais dans le bon sens du terme. Il est convaincu que le rôle de l’ecclésiaste doit aller au-delà du simple accomplissement des offices religieux, aussi t’a-t-il reçu bien volontiers.

« La Constellation du Bœuf, mh… trois incarnats particuliers : Ggy, Soh-Yon et Niroy. Ils ont à peu près été conquis au même moment mais je crains qu’il ne soit déclinant. L’histoire de chacun est assez tumultueuse.

Ggy d’abord, le monde-lumière. Vous pourrez rencontrer des Ggyens dans la Troisième Couronne, aux abords des usines nucléaires. Comme ils ne se nourrissent que de matière photonique et ne craignent pas la radioactivité, ça fait de bons employés. Sans parler de leur naïveté confondante.

Bonne chance avec ce peuple là ! Les Centiliens les considèrent comme des esclaves consentant, ce sur quoi il est parfois difficile de leur donner tord…Oh, mais, excusez-moi, je vais commencer par le début : il a été conquis en 94 par MacPherson. Ca a plus été du jeu diplomatique que de la véritable invasion d’ailleurs. Y a toujours un Prieuré là-bas, mais on se demande si on ne va pas le dissoudre… L’annexion a presque été facile, cela dit il y a un énorme travail de rétention d’informations qui a été fait concernant Centile et la Confédération. Pour faire clair : les gouvernements de Ggy n’ont pas vraiment idée de ce que l’on fait à leur compatriotes ici… Dur de savoir comment ils réagiraient s’ils l’apprenaient.

Si Ggy est un réservoir à esclaves, Soh-Yon est plus intéressant pour ses ressources naturelles. Titanium, phosphates, managanèse et du « Foltrium », qu’on en trouve qu’à partir du 3eme Voile. C’était des minerais qui intéressaient beaucoup les industries de l’armement et des transports. Hélas, les contrats ont été perdus pour la plupart…

L’invasion n’a pas été très compliquée, la technologie locale étant d’un niveau de 4eme Couronne. Mené par Qeglin Thervin. Mais on a confié le Prieuré à un mauvais prêtre… N’Dour… une espèce de… un prêtre à l’égo surdimensionné. Pour faire court, on n’avait plus de nouvelle des équipes locales depuis quelques mois. Alors on a missionné une équipe de reconnaissance. Ils ont découvert que N’Dour avait soumis la population et diffusé une maladie qui lui a permis de liquider la plupart des colons Centiliens. On est intervenu à temps et on a rétabli la situation.

Mais les contrats d’exploitation avec la Centilium et la Q&D ont été soit perdu, soit renégocié à la baisse. Ca a un peu tué le dynamisme de la région dès le début.

Quant à Niroy… Sale histoire aussi. Cela dit j’ai jamais vraiment compris ce qui avait justifié l’invasion. M’est avis que les Explorateurs Multiversels se sont plantés sur leur portail. C’est très 6eme Couronne, avec un climat qu’on pourrait qualifier de tropical même si on peut difficilement parler de saisons. J’y suis jamais allé mais il paraît que c’est un bordel climatique cette réalité… Genre de la neige par 30°, des pluies de sable, des vents verticaux qui sortent de terre… On en est encore dans la phase d’exploration sur ce monde.

Alors à la rigueur y a un boulot d’évangélisation à faire, parce qu’ils ont une forte croyance païenne polythéiste due à l’ignorance crasse des autochtones. Mais même ça on n’a pas pu le faire à cause d’une épidémie qui a sévit pendant plusieurs mois. Il paraît que la quarantaine s’est mal passée, avec des étrangers et des Centiliens qui sont devenus fous. J’ai pas réussi à avoir beaucoup d’infos là-dessus, mais mon avis c’est que y a rien à tirer de cet incarnat pour l’instant.

Bref, ça rame, ça avance pas tout seul, ça peut peut-être avoir une utilité en l’exploitant bien,… c’est la Constellation du Bœuf."



En ce qui concerne Da Sao, tu es revenu vers Maria qui, en échange d’un dîner dans un cinq étoiles et d’une recommandation de ta part dans son rapport de mission, a regardé ce qu’elle pouvait trouver avec ses équipes du Département des Affaires Politiques.

Résultat : un pavé de 200 pages sur la vie et l’œuvre de Da Sao. Tu es à peu près certain de savoir tout ce qu’il y a à savoir sur lui : ses études sur Manhe, son sujet de thèse en sciences politiques (la complexification des relations diplomatiques depuis l’Ere II), son mariage avec Suzan Lee, Présidente de la Fondation Centilium, ses idées politiques,…

Ce progressiste prône simplement un développement plus équitable de Centile sur ses propres terres, quitte à devoir négocier presque sur un pied d’égalité avec d'autres incarnats ou bien les écraser. L'important est que sur Centile les richesses soient plutôt bien réparties tout en conservant la hiérarchie des Couronnes. En résumé, une Confédération idéale doit permettre un développement équilibré sur Centile. Da Sao croit fermement que le développement technologique conduit à l’amélioration de la société pour peu qu’on évite de le concentrer sur les activités stériles comme le divertissement ou la puissance militaire.

Da Sao était un proche du précédent Président-Empereur, Etiel VI, qu’il cite souvent comme son mentor. On reproche parfois à Da Sao ses origines Manhiennes qui, dans l’inconscient collectif, son synonyme d’inclination à la corruption. Pour le tout-venant, bien peu de scandales ont éclaboussé cet homme… mais il y a une chose dans le rapport de Maria qui a attiré ton attention : le financement du Parti Progressiste. Il semblerait que Da Sao se serve d’une société écran et des relations de sa femme avec la Centilium pour détourner une partie de l’argent versé aux Seigneurs de Guerre qui ont décroché des mandats.

Si la suspicion est plus que forte, les preuves manquent cruellement. Selon tes estimations, c’est un peu plus de 20 milliards de Nyaas qui auraient été détournés en vingt ans…


En ce qui concerne Cheys, tu t’es simplement infiltré dans une soirée networking où tu as rencontré un ancien professeur de Cheys, Mr. Cowert lorsqu’il était à l’USEN (Université des Sciences Economiques de Nephta). Un peu éméché, il t’a livré quelques anecdotes sur des mémoires désastreux qu’il a pu rendre, mais il a systématiquement obtenu la note minimale. Cheys est assez matérialiste apparemment et un grand passionné de voitures de sport. C’est de notoriété publique mais Cowert t’a dit en plaisantant qu’il préférait astiquer sa voiture plutôt que sa femme.

Cela t’a d’ailleurs fait penser qu'être marié quand on est Sénateur semble être un atout politique indispensable. En tout cas pour un présidentiable…


Dernière édition par La Volonté de Kaen le Lun 10 Déc - 7:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Arkhan

avatar

Messages : 402
Date d'inscription : 21/08/2012

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : La beauté de la chrysalide, Episode 3 : Je ne suis pas un héros (Arkhan)   Dim 9 Déc - 21:43

Toutes ces informations me seront fort utiles, que ce soit au moment de la conférence de presse ou bien plus tard. La connaissance restant à jamais la principale force dont peut disposer un homme qui veut changer les choses.

Il est temps de prendre la parole maintenant que la plupart des journalistes se sont installés. Attendre ne fait pas partie de leur fort, et j'ai tout intérêt à continuer mon entreprise de séduction, du moins tant que cela reste possible...


"Bonjour à tous et merci d'avoir pris la peine de venir.

J'espère que vous avez pu vous réchauffer et que vous êtes prêts à écouter un homme qui risque de beaucoup parler...

Si je vous ai proposé de venir ici c'est pour vous annoncer que je venais d'accepter le poste de Gouverneur de la Constellation du Boeuf."

Je laisse passer un petit moment pendant que les journalistes enregistrent l'information et se font leurs premières réflexions.

"Je me doute bien que la plupart d'entre vous étaient au courant depuis ma nomination, certains devant même être au courant depuis plus longtemps que moi!" dans un sourire.

"Si j'ai tenu à me présenter ici, c'est plus pour vous expliquer les raisons de mon choix, les objectifs qui sont les miens quant à cette nouvelle fonction, et surtout d'échanger avec vous, la voix du peuple, afin que ces choix, qu'ils soient les miens ou ceux des hiérarchies, ne soient pas dissociés du peuple que nous sommes tous censés servir.

Alors que je suis un tout jeune sénateur, certains d'entre vous doivent se demander pourquoi quitter le centre névralgique politique de Centile pour partir dans une galaxie lointaine...

Et bien je ne le fais pas pour aller me la coller douce, et pas non plus pour éviter les dissensions et les personnes qui me souhaitent d'être le plus éloigné possible de leur petit confort, bien au contraire.

Je le fais car je pense qu'il est de mon devoir de répondre à une mission qui n'est pas facile, vous en conviendrez, mais qui est utile dans un sens plus global, que ce soit pour l'Empire mais aussi, et surtout, pour tous les habitants de ces Incarnats qui ont été mis de côté ces dernières années...

Les Ggyens tout d'abord méritent le respect pour le travail difficile qu'ils font pour les centiliens et je vais personnellement veiller à ce que leur travail soit valorisé à hauteur de leur dévouement pour l'Empire. Je pars d'un principe simple. Un bon partenaire est un partenaire respecté.

Ensuite Soh-Yon, je m'arrangerai pour, autant que possible, ces fabuleuses ressources minières soient utilisées pour le bien de l'Incarnat et de l'Empire. Evitons que l'avidité et la rapacité de certains ne constituent des freins à un développement économique plus global.

Enfin, Niroy, je suis sûr qu'il y a quelque chose à tirer de cet Incarnat et je compte bien le trouver. Un Incarnat qui a déjà beaucoup souffert à cause d'une épidémie qui n'a été que difficilement jugulée d'après mes informations.

En tout cas, que ce soit pour Niroy ou les deux autres Incarnats, je compte bien rencontrer les autorités de tous pour voir comment redonner un dynamisme heureux à cette constellation!"


Marquant une pause et regardant mon auditoire, je reprends la parole.

"Soyons honnêtes, vous vous doutez bien que le fait de me nommer à ce poste est un moyen de m'écarter du centre du pouvoir... J'aurai pu refuser mais ce n'aurait pas été courageux de ma part et, en aucune manière, conforme aux engagements que j'ai pris en prenant de prime abord la fonction de Sénateur, à savoir, servir le peuple.

J'ai irrité un certain nombre de personnes avec mon franc parler et mes positions qui, si elles ne sont pas orthodoxes, n'en sont pas moins résolument honnêtes et dans un objectif de bien commun.

Je ne souhaite pas me retrouver dans de mesquines guerres de pouvoirs entre certains nantis, pas tous il est vrai et heureusement, et passer mon temps et mon énergie à desservir les autres plutôt que de tenter de me rendre utile pour mes concitoyens.
Contrairement à certains de mes collègues progressistes, à commencer par le nouveau chancelier de la défense, Monsieur Da Sao, je ne suis pas prêt à refuser un changement salutaire sur nos institutions politiques qui tendent légèrement à prendre la poussière.
Cessons de vouloir faire rentrer notre système politique dans des cases qui ne sont pas prêtes à les recevoir.
Manageons avec un coeur noble qui guidera notre gant d'acier vers des décisions plus justes pour tous!
Redonnons à notre société son lustre d'antan en suivant les valeurs de Kaen!
Faisons souffler un vent nouveau sur un Empire en partie rongé de l'intérieur...

L’identité de Centile est un joyau trop précieux pour être soumis aux aléas des joutes électorales et aux vivats d’une propagande gouvernementale.

L’identité de Centile, ce n’est pas le parti impérialiste, ce n’est pas le parti progressiste, c’est bien plus, c’est la Républiqe. Comme idée, la République a plusieurs siècles ! Comme régime, plus de cent ans ! Comme promesse intégralement tenue, elle est encore à parfaire !

Liberté, fraternité, laïcité, changer les mots en actes, voilà le grand défi.
Voilà la Centile qu’on aime, celle que j’aime et dont je veux vous parler. Une Centile qui ne doute pas de son identité. Une Centile qui s’inquiète du recul de sa démocratie, de son modèle social et de son vivre ensemble. Une Centile qui aspire à une nouvelle donne pour l’avenir.

Quand vous voyez les arrangements entre l'Empereur et le chef de la frange progressiste, vous pouvez légitimement avoir à peur.
Quand vous entendez parler de rumeurs, probablement infondées mais qui sait, sur de l'argent détourné au profit d'une fondation liée à une frange du pouvoir en place, vous pouvez également avoir peur.

Pour toutes ces raisons, si je quitte Centile pour la Constellation du Boeuf, ce n'est pas pour m'écarter du peuple, mais au contraire pour m'en rapprocher... On peut parfois être très seul au milieu d'une ville de plusieurs millions d'habitants mais on peut aussi être très proches des gens alors que plusieurs millions de kilomètres nous séparent...

Voilà...

Avez-vous des questions?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : La beauté de la chrysalide, Episode 3 : Je ne suis pas un héros (Arkhan)   Lun 10 Déc - 18:16

L'agitation est palpable et tu envoies polémique sur polémique à la face de ce parterre qui ne demande que des faux pas de ta part. La forêt de doigts qui se soulève suite à ta dernière phrase t'indique une session plus que nourrie de questions/réponses. Le premier que tu désignes est un brun aux cheveux court et au visage rondelet contrastant avec le peu de bonhommie de son ton :

"Matthew Applegate pour le Central Post," un journaliste impérialiste pour commencer donc. Il regarde à plusieurs reprises ses notes pendant son discours :

"Sénateur Damaranth, vous nous parlez de laïcité quand toutes nos écoles enseignent le catéchisme, de la République qu'il faut préserver quand vous parler d'Empire et non pas de République Impériale, sans parler de vos saillis à l'encontre du dirigeant de votre propre parti ou encore des valeurs ancestrales de notre société quand vous voulez éclater complètement sa cartographie politique.

Bref, Sénateur Damaranth, comment justifiez-vous de telles contradictions ? Qu'est-ce qui vous fait croire qu'aucune personne dans votre parti ou dans un autre vous fait aujourd'hui confiance ? Et enfin, surtout, est-ce que ne prendre aucun parti ce n'est pas finalement celui de l'indécision, de l'immobilisme et de l'absence de réelle conviction politique à l'instar de vos propositions concrètes qui sont absolument absentes de votre discours liminaire ?"


Il se rassoit, pas peu fier de son attaque. Tu sens que l'assemblée, pour la grande majorité, partage ces questions et attend avec délectation tes réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Arkhan

avatar

Messages : 402
Date d'inscription : 21/08/2012

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : La beauté de la chrysalide, Episode 3 : Je ne suis pas un héros (Arkhan)   Mer 12 Déc - 23:01

*Il était évident que j'allais être soumis à la mitraille de ces vautours. Mais cela remplit mon objectif d'être mis sous le feu des projecteurs...

Quitter Centile? Soit... Mais quitter dans un feu d'artifice!

Attention maintenant à ne pas trop se brûler les ailes...*


Marquant un très court temps de silence en fixant mon interlocuteur.

"Etes-vous un extrémiste Monsieur Applegate?"

Je laisse passer un court instant d'indécision le temps qu'il enregistre ma question avant de poursuivre.

"Parce qu'à vous écoutez, c'est l'impression que vous me donnez...

Vous me parlez de choisir un camp? Mais pourquoi? Sommes-nous en guerre? Il ne me semble pas...

Nous sommes tous censés oeuvrer pour la même chose, le bien et le futur de Centile et de ses habitants, non?

Vous me parlez d'immobilisme, alors même que j'ai pour but de faire évoluer les choses.
Vous me parlez d'indécision alors même que j'ai accepté le délicat poste de gouverneur de la Constellation du Boeuf mais aussi de vous rencontrer ici pour affronter le feu nourri de vos questions et de votre perplexité à mon égard, à l'égard de tout ce qui est changeant dans le paysage auquel vous vous êtes, par trop, habitués.
Vous me parlez enfin d'absence de convictions politiques alors qu'au contraire je me revendique tentant de reprendre le meilleur des deux partis qui vous tiennent tant à coeur..."


Marquant une courte pause.

"Vous savez, il n'y a que les montagnes qui ne se rencontrent pas... Je ne suis pas forcément si isolé que ça contrairement à ce que vous laissez supposer. La majorité silencieuse est forte même si elle mettra un peu de temps à bouger.
De qui plus précisément suis-je en train de parler? A vous de faire votre travail mesdames et messieurs...

Sachez cependant que je n'ai pas l'impression d'être seul à vouloir améliorer nos modes de fonctionnement et oeuvrer dans le sens commun... Si ce n'était pas le cas, pour qui les gens votent-ils? Pour d'illusoires guerres de pouvoir ou pour être représentés par des gens qui ont votre bien-être à coeur?

Vous me parlez de propositions concrètes, mais à quoi cela me servirait-il aujourd'hui de vous en parler? Avez-vous le pouvoir de me donner ce même pouvoir de faire évoluer les choses? Sommes-nous en fait au Sénat en train de voter une loi? Suis-je en campagne présidentielle alors même que je m'apprête à partir pour la Constellation du Boeuf?

Et pour finir, où diantre m'avez-vous entendu parler de laïcité? Il me semblait pourtant avoir mentionné ma volonté de suivre les valeurs positives de Kaen..."


J'attends de voir si il me répond sinon je propose la parole à un autre journaliste.

[J'utilise mon pouvoir de suggestion des sentiments pour leur inspirer le respect et l'espoir...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : La beauté de la chrysalide, Episode 3 : Je ne suis pas un héros (Arkhan)   Dim 16 Déc - 11:25

Ta vague psychique fait son effet sur les journalistes dont ton interlocuteur qui se détend un peu plus. Il ne te relance pas, ayant suffisamment de matière d'après son jugement malgré ta succession de non-réponses.

Toutefois, tu constates dans l'assemblée que tous ne sont pas forcément affectés par le climat psychique que tu as précipité dans la salle. D'autres mains se lèvent et c'est une femme qui se met debout cette fois-ci dans son tailleur décontracté et chignon stricte.


"Mary Hedger pour le Third Herald," un quotidien local du Troisième Voile, probablement pro-Républicain, ce qui dans ta situation n'est pas forcément synonyme d'allié, "Sénateur Damaranth, vous n'avez pas encore annoncé l'équipe qui vous accompagnera dans la Constellation du Boeuf. Puisque vous nous dites que vous êtes loin de manquer de soutien, avez-vous aujourd'hui les noms des conseillers de votre cabinet ?"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Arkhan

avatar

Messages : 402
Date d'inscription : 21/08/2012

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : La beauté de la chrysalide, Episode 3 : Je ne suis pas un héros (Arkhan)   Mer 19 Déc - 22:05

Les journalistes sont résistants, pas étonnant. Faut quand même avoir un sacré caractère pour faire ce métier...

Bon, ça continue...!


"Bonsoir Madame Hedger. Je vous remercie pour votre question.

Effectivement, je ne pars pas seul. Nous partons avec une petite équipe qui se révélera, je n'en doute pas, très efficace dans les missions qui nous attendent.
Si je ne vous donne pas au moins un nom, je sais que vous ne manquerez pas de me relancer à ce sujet et à dire que je manie la langue de bois.
Je vais donc vous dévoiler la présence de Monsieur Ludovik Artien qui se tiendra à mes côtés pendant mon mandat. Pour les nouveaux qui ne le connaîtrait pas, Monsieur Artien a été major de l'Université de Centile en Socio-Economie avant de prendre un poste dans la mégacorporation financière, la Schilling Point. Après avoir gravi avec succès les échelons et avoir pris le poste de vice-directeur exécutif en charge de la politique minière et de la gestion des Incarnats liés, il a monté son propre cabinet de conseil en gestion économique hors Centile.

Monsieur Artien a ainsi décidé de m'accompagner dans cette nouvelle aventure où son soutien me sera précieux. Il viendra par ailleurs avec plusieurs membres de son cabinet.

Par ailleurs, le fameux anthropologue, le docteur Raymond Khanshkas, diplômé en xéno-biologie et en cultures indigènes, sera également à nos côtés pour nous aider à mieux appréhender les populations locales. Il revient tout juste d'un séjour sur Ggy où il a accepté de retourner.

Voilà pour les quelques personnes qui m'accompagneront. Il ne s'agit pas vraiment de politiciens, mais pour une telle mission, est-ce vraiment gênant? De toute façon, où que l'on soit, on en rencontrera toujours des politiciens!"
finis-je dans un grand sourire.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : La beauté de la chrysalide, Episode 3 : Je ne suis pas un héros (Arkhan)   Jeu 20 Déc - 14:18

Au fur et à mesure de ton discours, les regards se font plus vides, plus uniformes. Le parterre de journalistes se tient désormais tranquille, comme de sages enfants écoutant la leçon du Maître. Les mêmes qui semblaient résister à ton influence empathique sont les seuls qui oscillent encore un peu sur leur chaise. Les mauvais élèves de la classe qui se rendent compte que quelque chose ne tourne pas rond.

Toutefois, aucun n'ose prendre la parole et t'affronter seul à seul. Aussi y a-t-il un blanc qui suit ta réponse. Tu sens tous ces esprits dans ta paume, manipulables à souhait, assoiffé de tes mots tandis que tu lis l'inquiétude chez les survivants de ta capture psychique.

Puis, une main, timide au début, s'élève dans ce troupeau de brebis. Une femme brune, la cinquantaine peut-être qui ne se redresse pas pour parler, peut-être afin d'éviter ton regard. Elle interrompt sa phrase au bout de quelques mots pour se rengorger et affermir son ton :


"Sénateur Damaranth, vous... mh... vous avez voté en faveur du protocole Shield. Pouvez-vous nous dire les motifs de votre choix et... si les centiliens ne sont pas en droit de craindre la venue de Gardiens sur le sol du Monde-Père ? Oh et, excusez-moi, je suis Milla Lekvic pour Politis."

Un magazine hebdomadaire politique plutôt Expansionniste, donc Impérialiste.

Quoi qu'il en soit, tu sais que tu peux faire ce que tu veux de ton auditoire en ce moment. La seule question est de savoir pendant combien de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Arkhan

avatar

Messages : 402
Date d'inscription : 21/08/2012

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : La beauté de la chrysalide, Episode 3 : Je ne suis pas un héros (Arkhan)   Jeu 20 Déc - 15:58

*Ca y est. Je les tiens.

En tout cas, suffisamment pour pouvoir considérer avoir passé cette épreuve avant de quitter Centile pour la Constellation du Boeuf.

Il est toutefois un peu gênant que certains résistent mais ce n'est pas si grave, ils devraient rester dans le rang pour le moment...

Quel malin plaisir que de tenir leurs volontés entre mes mains, pardon... entre les sombres fils de mon esprit.

Marionnettiste je serai un jour...*


Prenant à nouveau la parole en arborant mon beau plus sourire.

"Merci pour votre question Madame Lekvic.

Il est de notoriété publique que j'ai fait mes premiers pas en politique sous les couleurs progressistes. Cependant, en être un ne veut pas dire que je suis prêt à laisser notre monde être envahi par des forces extérieures qui ne respectent que la violence et souhaitent fouler aux pieds nos institutions.

Notre juste courroux doit s'abattre sur ceux qui défieront les lois de notre Empire et l'humanité de ses habitants.
Nous n'avons qu'une seule déesse, Kaen, et jamais, au grand jamais, nous ne reconnaîtrons ceux qui revendiquent le statut divin par le nombre d'innocents massacrés...
Nous nous devons d'être unis quand il s'agit de justice, mettre de côté les différents clivages politiques afin d'éviter que des terroristes ne profitent de dissensions internes pour semer le chaos dans les Couronnes!

Comme je l'ai dit au Sénat, toute puissance, tout individu, qui opte pour l'agression et le terrorisme en paiera le prix. Nous ne laisserons pas notre civilisation tomber à la merci de quelques terroristes et autres tyrans déséquilibrés.

Pour toutes ces raisons, j'ai personnellement soutenu le Protocol Shield. Et vous savez que c'est un sujet qui me concerne de près, contrairement à beaucoup de politiciens protégés par leur tour d'ivoire et qui ne savent pas ce que le vrai combat veut dire...
Pour ça, il faut en porter les stigmates dans sa chair, l'accepter et essayer de faire au mieux pour protéger ses concitoyens dans le respect de nos valeurs."


Reprenant une courte respiration en laissant balader mon regard sur l'auditoire.


"Je vous remercie d'avoir pris la peine de venir m'écouter et d'avoir interagi avec moi au cours de cette conférence. J'ai beaucoup de travail avant mon départ et dois vous quitter. N'hésitez pas à écrire vos articles rapidement afin que je puisse les lire avant mon départ!"


Finissant dans un grand éclat de rire avant de quitter la scène pour me retirer.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : La beauté de la chrysalide, Episode 3 : Je ne suis pas un héros (Arkhan)   Sam 22 Déc - 9:13

Tu lèves la séance qui avait peut-être à peine commencé pour eux. Le message est très clair pour tous, qu'ils soient sous hypnose ou non, c'est toi qui dicte les règles ici.

Avant de partir, tu assistes à une scène relativement cocasse où presque tous les journalistes se mettent immédiatement à écrire leur article sans avoir encore bougé de leur siège. Le lendemain, tu lis donc les quotidiens ou divers hebdomadaires à l'arrière de ta voiture, sous le regard rétrovisé d'Henry, ton chauffeur qui doit être d'origine Fajjienne.

Applegate du Central Post te place tout en haut des colonnes de la rubriques politiques et titre "L'insaisissable Sénateur Damaranth". Il évoque la brièveté de la conférence, tente de faire croire qu'il tient des informations de premier ordre alors qu'il ne fait qu'édulcorer le bouillon de réponses vagues que tu as fourni. In fine, l'article est plutôt positif. Il te présente comme un Impérialiste qui s'ignore ou le feint et une personnalité intéressante à suivre.

Le Third Herald te place en première page bien évidemment, et titre "Le Gouverneur Général Damaranth hors de son système". Il s'attarde plutôt sur l'attente de mesures concrètes de ta part, mais fait plutôt passer ce délai pour de la sagesse. Néanmoins, ton insistance à parler d'Empire plutôt que de République Impérial ou de Président-Empereur est relevé et fait un peu peur. L'article suggère que tu seras soit le changement dont Centile a besoin, soit la plus grande déception de ces dernières années.

Tous les autres sont assez dithyrambiques sauf un dernier journal qui retient ton attention. Il s'agit Politis qui t'accorde une double page centrale et titre "Reprendre le meilleur des deux Partis". Tu sens clairement à cette lecture que le ton est moins consensuel. Indirectement, on t'accuse de démagogie, de n'être qu'un effet de mode voire d'être incompétent et on te promet un retour de feu de la part des autres Sénateurs qui "manquent rarement d'éjecter de leur système celui qui pousse la veulerie jusqu'à renier toute affiliation politique." Ironiquement, on dit que tu devrais créer ton propre Parti pour "mettre tes grandes idées à l'épreuve du feu..." l'allusion à ton accident est évidente.

En somme, tu auras le coeur du peuple, mais cette conférence ne t'aura pas aidé à améliorer ton image auprès des Sénateurs qui ne te soutiennent pas.


"Alors, des nouvelles du front ?" te demande le vieil Artien, assis à côté de toi, en pianotant sur l'écran holographique de son com'unix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Arkhan

avatar

Messages : 402
Date d'inscription : 21/08/2012

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : La beauté de la chrysalide, Episode 3 : Je ne suis pas un héros (Arkhan)   Sam 22 Déc - 13:33

*Une bonne journée commence toujours avec la lecture des journaux, en particulier suite à cette conférence de presse au cours de laquelle j'ai remis ma situation en danger.

Pendant la nuit, je me suis réveillé d'un coup en me demandant pourquoi diantre je tentais à ce point de sortir du système, de sortir de la masse grouillante et informe pour tenter d'exister au grand jour... Et puis je me suis souvenu de mes années à l'orphelinat de Manhe, à Smitty, à ce Gardien qui avait tenté de me tuer...
Le système doit changer et je serai l'instrument de ce changement! Du moins, j'essaierai...*


Les journaux sont au final relativement conformes dans l'esprit à ce que j'attendais même si l'exemplaire de Politis me rappelle bien que mon nombre d'ennemis potentiels n'est pas prêt de diminuer dans les rangs des sénateurs.

Relevant la tête du journal à la question d'Artien.

"Ludovik, pour être honnête, je ne sais pas si nous quittons le front ou si nous y allons... Je me demande quelle scène est la plus dangereuse, Centile ou le Boeuf?

Bref, le voyage va être intéressant. D'ailleurs, ça fait quelque temps que l'on en a pas parlé mais quelles sont vos dernières recommandations avant notre départ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tome 1 : La beauté de la chrysalide, Episode 3 : Je ne suis pas un héros (Arkhan)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tome 1 : La beauté de la chrysalide, Episode 3 : Je ne suis pas un héros (Arkhan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4 Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Centile :: Scénario : Le Premier Centilien :: Jeu solo -