Forum officiel du JDR Centile
 
AccueilAccueil    FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 4 : Un confortable mensonge (Gabriel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Auteur Message
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 4 : Un confortable mensonge (Gabriel)   Ven 21 Déc - 14:39

Je secoue la tête après m'être reculé avant de m'approcher de la jambe du prêtre et de montrer le tatouage :

"C'est ce tatouage qui lui fait ça ! Enlevez-le lui !"

Ma chaîne semble frémir sur mon torse tandis que je me retiens de lui ordonner de se transformer pour couper la jambe d'Orlov d'un coup net.

_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 4 : Un confortable mensonge (Gabriel)   Sam 22 Déc - 11:25

L'infirmier est bientôt rejoint par trois autres docteurs qui rapprochent quelques modules roulant qui scannent le corps d'Alexei.

"25 CC de lézopamithine, on a un ECG qui joue au yoyo, quoi d'autres Kh'etis ?

- Rien d'autre, Li'a, j'ai checké les constantes vitales, elles sont toutes normales.

- Il va mourir en bonne santé tu vas me dire ?

- Euh... je...

- Quoi, on a même pas une allergie à l'anesthésiant ? Et ce tataouage ? On a eu les analyses du labo ?

- Pas encore",
répond une femme en blouse et masque de chirurgien, "Messieurs, mesdames, j'aurais besoin que vous sortiez du bloc, s'il vous plaît."

Vous sortez rapidement, attirés notamment par Marianne qui a l'air de vouloir vous parler.

"Il ne faut pas rester ici, il compromet la mission. On le récupérera plus tard."

- On s'est battu pour le récupérer, hors de question de le laisser maintenant. Mais il s'agit de magie et de psyché déréglées ici. Ces médecins ne pourront rien pour lui, nous devons trouver un moyen de l'aider" rétorque Kadare.

Marianne soupire d'énervement et te fixe avec impatience.


"Gabriel. Chaque seconde qui passe va attirer un peu plus l'attention sur nous. Mais bon... c'est toi qui paies donc c'est ta décision."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 4 : Un confortable mensonge (Gabriel)   Sam 22 Déc - 19:56

L'énervement prend le pas sur mon calme habituel et je coupe net à leurs différents avis par un "Ça suffit !" assez sec. Abandonner Orlov est la seule chose que je ne veux pas faire. Tant de temps pour le retrouver pour finalement l'abandonner ? Où est la logique ? Pour une fois, je me fiche des missions annexes, et je bouille intérieurement. Si on l'abandonne, on prend le risque qu'il se réveille et prenne la fuite une fois rétabli. Je soupire avant de serrer les poings pour contrôler le flux de colère qui ne fait que bouillonner mon sang et me donne des envies de meurtre.

"Il n'est pas question que je laisse cet enculé ici ! J'en ai assez d'attendre ! Je veux récupérer ce qui m'appartient ! Et pour ça j'ai besoin de ces deux là." Dis-je en désignant Kadare et Orlov d'un regard. Car je sais bien que Kadare ne nous suivra pas sans son ancien primus.

Je reprends d'un ton plus calme :

"L'abandonner ici serait tout aussi étrange que notre arrivée Marianne. Dès que le bloc sera accessible, on demande à le faire sortir sous prétexte que leur hôpital ne nous convient pas. S'ils refusent, on le fait de force."


Je vais me poser contre le mur de tout à l'heure si elles n'émettent pas de nouveaux avis.


_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 4 : Un confortable mensonge (Gabriel)   Dim 23 Déc - 5:02

Marianne lève les mains en signe d'abandon agacé. Elle va s'asseoir sur une chaise, jambes écartées et coudes sur les genoux. Tu sais à son regard morne qu'elle a grand besoin de tuer quelqu'un en ce moment.

Vous patientez encore une bonne heure avant que les médecins ne sortent du bloc. L'un d'eux ôte ses gants en plastique dans un mouvement lent et ample :


"Nous... nous pensons qu'il est stabilisé, mais son activité cérébrale reste un mystère. Le plus gros risque est qu'il fasse un AVC ou que ses tissus céphaliques soient endommagés. Nous faisons notre maximum pour éviter que cela arrive, mais pour tout vous dire, personne n'a jamais vu d'activité alpha aussi intense.

Je suis le Dr. Li'a,"
dit-il en présentant sa main nue désormais, paume à la verticale, "mon équipe et moi-même allons tenter de faire un diagnostic différentiel.

Dites-moi, tout à l'heure vous avez parlé de son tatouage. Y a-t-il quoi que ce soit que l'on devrait savoir là-dessus ? Le moindre détail pourrait nous permettre de lui sauver la vie."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 4 : Un confortable mensonge (Gabriel)   Dim 23 Déc - 11:14

Je sais ce que je demande à Marianne est difficile, pour avoir moi même été contrôlé longtemps par ces pulsions lorsque je me retenais de tuer mais je ne lâcherai pas ce prêtre.

Je fixe le docteur avant de répondre :


"Je ne sais rien sur le tatouage. J'ai pensé que c'était ça qui provoquait son état car je ne vois rien d'autre."


Les bras croisés, sur mon torse, je murmure :

"Combien de temps lui reste t-il à vivre selon vous Docteur ? Votre équipe a dit qu'il allait mourir en bonne santé. Mais si c'est vraiment le cas... Je me dois de le ramener à sa famille. Ils le veulent auprès d'eux. Laissez-nous le ramener chez lui s'il n'y a plus rien à faire. Vous avez déjà fait beaucoup mais autant être honnête votre hôpital n'est pas apte à le prendre en charge n'est ce pas ? Ce n'est pas à prendre personnellement. Je vous demande la vérité. Aussi dure qu'elle soit à entendre."
_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 4 : Un confortable mensonge (Gabriel)   Lun 24 Déc - 6:21

Il prend une grande inspiration et écarte les bras en signe d'impuissance.

"Comme je vous le dis, on ne sait pas ce qu'il a. Nous attendons encore les résultats des premières analyses qui devraient nous parvenir d'ici peu. A partir de là, nous pourrons établir un premier diagnostic et le mettre sous traitement.

En attendant, j'aurais besoin que vous me donniez ses antécédents familiaux. Vous savez s'il y a eu des cas similaires chez ses parents ?"


Il fixe tes yeux avec curiosité, mais son attention est encore trop focalisée sur son patient pour s'inquiéter de ton état. Peut-être n'est-ce que des lentilles après tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 4 : Un confortable mensonge (Gabriel)   Lun 24 Déc - 11:31

Je secoue la tête négativement,

"Je ne sais pas...Je peux essayer de me renseigner."

Intérieurement je me retiens de ne pas trancher immédiatement la gorge du médecin. C'est tellement tentant. Une proie si faible et si proche de moi. Le sang giclerait d'une telle façon que ce serait une véritable œuvre d'art pour mes yeux qu'il semble un peu trop fixer. Mauvais. Les yeux de Khali ne sont pas choses communes après tout, et pour une description ça peut énormément aider. Marianne a raison, c'est dangereux ici. Mais je ne peux pas laisser Orlov, je ne suis même pas sûr que tous ces appareils sont vraiment utiles pour son rétablissement si ce que Kadare dit est vrai. Ces médecins... Toujours à vouloir s'accrocher à un patient anormal. Mon père était pareil. Discuter ne sert à rien. Il a déjà pris sa décision.

J'attends qu'il s'éloigne pour murmurer tout bas pour les autres :


"On s'arrache. Marianne, avec moi pour le récupérer, Kadare et les Jumeaux, montez sur le toit et occupez vous du pont de sceaux."

J'attends une minute pour laisser aux autres l'avance nécessaire avant de marcher vers la chambre du prêtre. Je vérifie que personne ne soit en vue avant de diffuser une vague d'invisibilité pour nous couvrir, arracher tout les câbles qui le relient aux machines et de faire signe à Marianne de le porter. Ensuite, sous une impulsion, je pars vers l'ascenseur par lequel nous sommes venus tout en nous gardant cachés par l'invisibilité.
_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 4 : Un confortable mensonge (Gabriel)   Mer 26 Déc - 6:31

Tout le monde s'évanouit à la vue du monde soudainement.

Les tubes que vous enlevez arrachent d'autres cris stridents aux machines qui font vite accourir une infirmière qui reste un instant coi devant la salle d'opération qui semble totalement vide. Elle repart en trombe immédiatement et vous commencez à bouger vers le couloir.

Il vous faut vous coordonner en parlant à voix basse pour raser les murs et éviter de percuter patients ou médecins dans le corridor. Il vous faut parfois rester immobile pendant une minute entière pour laisser des chariots se croiser ou reculer face à deux fauteuils roulant. Finalement, après un parcours du combattant un peu spécial, vous parvenez jusqu'à l'un de ces démolécularisateurs... que vous ne savez pas activer.

Vous restez interdit devant cette plateforme circulaire lumineuse qui ne semble pas avoir de touche directe.

Dans la confusion qui a suivi l'arrivée des médecins sur le toit, tu n'as pas vraiment eu l'occasion de voir comment les Dolérians s'y étaient pris pour voyager. Marianne lâche un grognement de frustration :


"Quelqu'un sait comment activer ça ? Kadare, pas moyen de tracer le pont de sceaux ici ?

- Mh... techniquement si, mais si quelqu'un ouvre l'ascenseur en plein milieu ou s'il y a des caméras ici..."


En effet, tu repères un appareil dans le coin qui ressemble à une lentille de caméra, pas plus grosse qu'un oeil de verre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 4 : Un confortable mensonge (Gabriel)   Mer 26 Déc - 13:05

[-1 destin]

Je murmure :

"Caméra dans le coin droit. Il nous faut un médecin ou une infirmière pour activer cet ascenseur."


*Ou un sacré coup de chance.*


Je guette l'arrivée d'une personne du personnel médical pour l'attraper et l'obliger à activer l'ascenseur pour nous. Vieille rengaine. Cet ascenseur est mon vieil ami le sous marin.Sans pilote, il coule. Le mieux serait qu'une équipe de secours appelle l'ascenseur du toit.
_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 4 : Un confortable mensonge (Gabriel)   Jeu 27 Déc - 4:23

Toujours invisibles, vous fixez la porte qui ne s'ouvre pas. En revanche deux infirmiers se matérialisent brusquement sur votre plateforme. Ils se regardent sans avoir l'idée que leur vision traverse vos corps quand l'un d'eux a un léger rire de nez :

"Ah désolé, j'ai pensé le mauvais étage. T'embêtes pas, je t'emmène."

Puis, dans un flash qui préserve toujours autant vos rétines, tous deux disparaissent. Quelques onomatopées portent dans le vide avant qu'une salve de lumière n'éclate là où devait se trouver Kadare.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 4 : Un confortable mensonge (Gabriel)   Jeu 27 Déc - 19:43

J'échange un court regard avec Marianne en entendant la remarque de l'infirmier. Comme si notre cerveau venait de comprendre le fonctionnement de la plateforme. Quel imbécile, Allys s'y prenait de manière similaire pour se téléporter, par le regard. La pensée donc.

Je me focalise sur l'étage d'où nous sommes venus tout en gardant le groupe dans ma tête afin de les emmener avec moi à l'étage du toit. Une fois en haut, je fais avancer les Jumeaux d'un geste pour qu'ils nous donnent le feu vert avant de sortir toujours invisibles. Je les laisse récupérer leurs armes, repère les éventuelles caméras pour laisser Kadare tracer son pont de sceaux en dehors de leur champ de vision et d'éventuels occupants du personnel médical.

_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 4 : Un confortable mensonge (Gabriel)   Mer 2 Jan - 18:14

Vous vous retrouvez sur la plateforme du toit. Kadare vous y attend et est désormais visible. Néanmoins, il n'y a pas de caméra à l'horizon.

Vous récupérer votre équipement rapidement dans la discrétion la plus totale avant que Dominique ne trace son pont de sceaux. Son visage est crispé mais elle tient bien sa concentration.

Puis, le feu vous emporte.

Le tournoiement cesse pour vous libérer, visibles, dans une suite d'une bonne centaine de mètres carrés. Meta, sous l'apparence d'une femme fatale brune, se lève immédiatement pour vous rejoindre dans une démarche toute masculine.


"Oh par les couilles de Marmin, il va bien ?"

Kadare lance un regard noir à la blasphématrice tandis que Marianne l'installe sur le sofa de velours noir.

"Oups...

Bref, à part lui tout le monde va bien ? Il y a du champagne disponible... là,"
dit-elle en indiquant une machine compacte aux airs de synthétiseurs et des bouteilles vides.

Il n'est pas impossible qu'elle en ait eu déjà sa bonne part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 4 : Un confortable mensonge (Gabriel)   Jeu 3 Jan - 18:57

Malgré l'accueil chaleureux et fidèle de Meta, je me contente de lui répondre simplement,

"On l'a sorti de force. Il a fait une réaction étrange au tatouage de son mollet. J'ignore s'il vivra longtemps encore. L'hôpital ne pouvait rien pour lui."


Un simple signe de tête permet aux autres de se détendre et de prendre repos pour le moment. Je quitte ma veste noire à manches courtes que je pose sur un deuxième sofa. Et m'approche de la machine à boisson pour y remplir une bouteille de champagne, un met que mes lèvres n'ont pas eu l'occasion de goûter depuis longtemps. Je remplis deux coupes, et apporte la bouteille aux Jumeaux avant de glisser jusqu'à Marianne pour souffler :

"Va reprendre des forces ma Sœur. Ne nous attend pas."


Mon regard se teinte d'une certaine lueur à ces mots. Reprendre des forces par le meurtre. Je ne connais que trop bien cette malédiction. Et accompagner Marianne aurait été un réel plaisir. Mais en ai-je seulement le droit ? De laisser ce groupe explosif seul ? Non. Je me tourne ensuite pour marcher vers la prêtresse à qui je tends une coupe de champagne :

"Dominique ? Je n'ai pas souvenirs que l'alcool soit interdit par Kaen et Jialle. Accepte donc cette coupe en guise de remerciements pour ce que tu fais pour nous."

Mes paroles sont sincères. Je m'installe ensuite avec ma propre coupe dans le deuxième sofa. Ne plus être dans cet hôpital me détend. Je bois, tranquille. Savoure l'alcool raffiné. Avant de revenir à la réalité.


"Tu as parlé de psyché déréglée et de Niroy. Y aurait-il un point commun entre ces deux éléments ? Que pouvons nous faire pour l'aider selon toi?"
_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 4 : Un confortable mensonge (Gabriel)   Ven 4 Jan - 18:20

Marianne récupère la bouteille des mains des Jumeaux pour en avaler de larges goulées dont elle se mouche de l'avant-bras. Son exhalation de satisfaction s'habille d'une moue énervée. Elle est prête à l'action et ne se le fait pas dire deux fois quand tu lui donnes quartier libre. Elle sort de la suite sans hésitation sous le regard étonné des non-alphas.

Kadare, complètement dépassée par les évènements, t'obéit passivement en prenant la coup de champagne mais lorsqu'elle la porte aux lèvres, celle-ci redescend immédiatement. Tout cela sonne trop faux pour elle. Se ferait-elle vraiment du soucis pour Alexei ?


"Il nous faut un guérisseur psychique. Et un bon... quelqu'un capable de rentrer dans l'esprit d'un comateux. Pour tout dire, je ne connais qu'un ou deux prêtres capables d'un tel prodige, mais je ne peux en aucun cas les contacter."

Elle fixe le liquide pétillant tout en disant cela. Absorbé dans une contemplation coupable, elle relève la tête brusquement, comme si elle venait de retrouver un semblant d'espoir.

"Sauf Doriq peut-être... je le sais avoir des affinités avec l'Ordre. Je pourrais toujours essayer..."

Firnh, dans ton dos, interrompt votre dialogue, toujours en peignoir de bain, une coupe de fruits à la main.

"Où est-elle allée ??" te demande-t-il en suivant du regard la porte par laquelle Marianne est sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 4 : Un confortable mensonge (Gabriel)   Ven 4 Jan - 19:49

Ma coupe se remplit de nouveau grâce à la bouteille qui passe entre nos mains. Être posé pour quelques minutes c'est ce que je souhaite. Ma main gauche se pose d'un geste lent sur l'accoudoir du sofa alors que je réponds à l'ingénieur.

"Calme. Marianne ne nous attira aucun problème."

L'image de l'étincelant Doriq me revient en mémoire. J'étais si jeune lors de cette rencontre. Il était venu pour aider mon père à m'envoyer sur Dépérion. Arrogant et fier. Quand est-il de cette dimension?

"Les baffes ne fonctionnent pas, un spécialiste du psychique peut sans doute aider, en effet. Mais encore faut-il être sûrs que ce Doriq soit vraiment du côté de l'Ordre."

Une pensée me rappelle ma propre maladie psychique, infligée par un simple... Homme. Non, un 42-3. Ses pouvoirs n'étaient pas communs. Les bulles du Champagne me rappellent les bulles de lave d'Horazon au dessus desquelles je me plaisais de jeter des esclaves trop lents attachés par une chaîne pour entendre leurs supplications afin que je leur accorde la vie sauve. Ce souvenir m'arrache un fin sourire alors que je me revois sur mon trône. Tout ça est bien loin.

Je prends encore plusieurs minutes de repos avant de suivre Kadare. Plus pour écouter que pour participer, je me place dans un angle qui me cache de la vue de l'interlocuteur.

_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 4 : Un confortable mensonge (Gabriel)   Sam 5 Jan - 6:27

Alors que Kadare s'apprête à tracer son portail, Firnh postillonne un tonnerre de jurons avant de lancer :

"Mais je vous en foutrai moi, des prêtres qui nous font traîner la patte !"

Il attrape une bouteille de champagne que venait de remplir l'un des Jumeaux et la fait [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 4 : Un confortable mensonge (Gabriel)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 4 : Un confortable mensonge (Gabriel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4 Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Centile :: Scénario : Le Premier Centilien :: Jeu solo -