Forum officiel du JDR Centile
 
AccueilAccueil    FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 T1: Certains l'aiment froide, E3: Le témoin du mal (Alexei); T1 : La plume et l'épée, E2 : Sang d'encre (Locke)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Auteur Message
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 31

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: T1: Certains l'aiment froide, E3: Le témoin du mal (Alexei); T1 : La plume et l'épée, E2 : Sang d'encre (Locke)   Jeu 8 Nov - 11:06

Je vois encore le visage de l'Encenseur alors que son arme se stopper à quelques centimètres de moi, stoppé par une bulle dorée. Le contact avec cette dernière provoquait alors une légère lumière de la même couleur, éclairant mon visage alors orné d'un sourire carnassier. La puissance, elle m'enivrait, alors que ne voyait plus dans ces ennemis que des mouches. A la vitesse de l'éclair, j'avais pénétré dans leur esprit et violés leur secret. Je savais comment il pensait, comment ils agissaient, je savais comment leur sort fonctionnaient, tel un horlogier devant une mécanique de précision, tout se mettait en place et tout devenait évident. Grisé par cette sensation de puissance, je lui disais ces simples mots.

"Tu sais pas d'où je viens Vdrak !"

L'explosion ... j'ai éventré le train, par l'esprit, j'ai déchainé ma rage mais c'est loin d'être fini. Je ne sais si c'est la morsure magique s'échappant de ma jambe ou bien simplement mon coté colérique naturel, mais le fait est que je ne peux pas m'arrêter, je ne veux pas m'arrêter. Autour de moi, j'ai créé le vide. Les quelques particules de poussières et les petits morceaux de métaux sont encore tellement chamboulé par le choc qu'ils sont en train de flotter autour de moi sans que je les commande, entrainé par les ondes magiques s'échappant de mon corps. Mon sceptre en main, je contemple ma puissance pendant un instant avant de sentir la psyché de mes deux adversaires. Je m'avance vers celle de Serguei attiré par celle ci non par la stratégie, mais par l'instinct ... il est comme mes geôliers de Xi'Or ... il est l'un d'entre eux ... il doit payer ! Autour de moi des morceaux de métaux acérés se lèvent pour filer droit vers l'agent du HCC. Les bloc de plusieurs centaines de kilos s'abattra sur lui telle l'épée de la justice de Kaen. Cependant, j'ai d'autres chats à fouetter. Mon regard se porte sur les hélicoptères des infos au dessus de moi. Ils m'ont vu ce que j'ai fait, ils sont en train de m'observer. Ils risquent de me suivre. Pas question de les laisser indemne. Mon regard plongé vers eux, j'enserre ma télékinésie autour de mon corps et me prépare à aller à la "chasse aux infos".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Locke Eckhart

avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 22/08/2012

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
18/21  (18/21)

MessageSujet: Re: T1: Certains l'aiment froide, E3: Le témoin du mal (Alexei); T1 : La plume et l'épée, E2 : Sang d'encre (Locke)   Jeu 8 Nov - 14:12

Au moment où mon épée brise la vitre du wagon, celui-ci se voit soufflé par une explosion. Sans pouvoir résister, je décolle du sol et vient m’écraser sur la voiture. Je ressens une immense douleur au niveau des omoplates, et lorsque ma tête heurte la tôle, je serre les dents pour m’empêcher de crier. Des taches de lumières éclatent dans ma vue et je ferme les yeux pour tenter vainement d’empêcher les larmes de s’échapper. Les tâches prennent un moment avant de se dissiper, et il faut un temps plus long encore avant que je ne me relève.

Je contemple alors le chaos qui résulte de ce qui vient de se passer. Je vois alors le visage de la folie pure en face de moi. Il se tient à l’épicentre de ce chaos, et je sens sa rage bouillonnante d’ici, mais il faut que je le tire de là. Et vite. Mais les hélicos risquent de nous suivre, si je pars en voiture, et je ne peux contacter personne pour m’aider sans risquer quelques soucis. Mais pas le temps de penser à ça maintenant, les médias sont les cadets de nos soucis dans ce cas. Le commissaire, malgré tout son amour fraternel, devra sans doute lui-même envoyer ses policiers, pour ne pas perdre la face, même si je doute qu’il n’arrive pas à nous perdre quel qu’en soit le moyen.

Je pars en grognant vérifier l’arrière de la voiture, et dévisse la plaque d’immatriculation par ma pensée à toute vitesse, puis je me retourne vers le gars que je voie. Si je crie assez fort, il m’entendra sans souci. Je dois le sauver, et pour lui et pour moi.


« Putain de merde ! Et toi, le 42-3 ! Bouge tes miches et rejoint moi pour te tirer d’ici. Va falloir te planquer un moment ma mignonne, alors grouille-toi ! »

Je remarque qu’il regarde vers le ciel une fois mon travail accompli sur la plaque d’immatriculation que je prends en main, je ne commettrais pas l’erreur de la laisser à terre, ni elle ni l’épée, que je ramène vers moi.

« Penses pas à ça mon gars ! Tu perdrais juste du temps, si y en a un qui était en direct, et crois-moi y en a au moins un qu’étais en direct, t’es déjà sur tout les postes de cette couronne, au minimum, alors aggrave pas ton cas et monte, tu dois bien connaitre un coin pour te cacher ! Allez dépêche ! »

Mon ton grossier est parfaitement maîtrisé, et est là pour minimiser les risques qu’on me reconnaisse. En effet, le grand écrivain Locke Eckhart parlerait-il de cette façon ? Je récupère l’épée en main et la replie, puis me place du côté passager de la voiture, me préparant à embarquer dès qu’il sera là. Je remets un coup de clé pour faire vrombir le moteur en me penchant à la voiture, puis en ressors la tête, observant le prêtre d’un air qui serait suppliant si mon visage n’était pas masqué.

Il faut vraiment qu’on se tire de cette mauvaise passe. Il aurait pas dû faire ça, attirer l’attention du reste de la foule de manière si spectaculaire, enfin bon ce qui est fait est fait, et ne pourra pas changer.

J'attrape l'épée au vol, replié en stylo, espérant que personne n'a eu le temps de remarquer sa forme, ou que ceux qui l'ont remarqué ne la repéreront pas et ne ferons pas le lien avec moi. Peut-être qu’une vision aussi évidente de ma condition de détenteur de pouvoir magique le mettra en confiance.


« Allez, faut pas traîner, tu sais aussi bien que moi que certaines personnes risquent gros, plus que toi et moi, et tu sais pertinemment de qui je parle. Alors lui causes pas de soucis et sors de là ! »

J’espérais qu’il aimait son frère autant que celui-ci semblait l’aimer. Ça m’aiderai grandement, quand je vois ce qu’a pris effectivement comme risque le commissaire, cet argument devrais bien ramener à la raison son frère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: T1: Certains l'aiment froide, E3: Le témoin du mal (Alexei); T1 : La plume et l'épée, E2 : Sang d'encre (Locke)   Jeu 8 Nov - 22:36

@ Locke : Désespéré, tu tentes le tout pour le tout pour aider quelqu'un qui n'a pas l'air de le vouloir. Et son comportement est-il digne de ce que tu lui essaies de lui offrir ?

Ton com'unix vibre, c'est Lucy :


Citation :
"OU ES-TU ???!!"

@ Alexei : Serguei a, semble-t-il, limité la casse s'amortissant grâce à un sort d'air et de pierre. Les éclats de métal que tu lui envoies s'effondrent dans leur course à quelques mètres de lui ou se fiche dans une barrière de fumée qui semble solide. Les blocs que tu fais tomber se désagrège en poussière qui le noie des pieds à la tête. Il tousse grandement sous sa robe déchirée à de multiples endroits, révélant des cicatrices majeures. Tes attaques le contraignent à la défensive pour l'instant.

En tout cas, si tu voulais l'énerver, c'est chose faite.

Tu entends quelqu'un t'appeler au loin, vaguement, comme un son étouffé sous un océan de haine.

Puis, tu t'envoles brusquement pour te rapprocher des hélicoptères des chaînes de télé, les membres à leur bord probablement terrorisés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 31

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: T1: Certains l'aiment froide, E3: Le témoin du mal (Alexei); T1 : La plume et l'épée, E2 : Sang d'encre (Locke)   Ven 9 Nov - 2:05

Serguei est encore en vie ? J'aurais du suivre mon instinct et lui arracher la machoire histoire de l'empêcher de lancer des sorts, des fois ma gentillesse me perdra ... mais bon au moins il aura compris qui il a en face de lui. Je m'élance déjà alors que ma cible est là. Centile, ce monde où la technologie surpasse et dépasse les émotions pures et l'humanité. Le monde où nous sommes tous prêt à sacrifier des millions de vies pour nous hisser en haut de la colline du pouvoir. Le monde où tous acquiescent et détournent le regard alors que l'horreur est sous leur yeux. Il est temps de leur montrer ce que des années de rapines, de génocides et de manipulations des gens peuvent donner comme effet secondaire.

"Qui sème la haine subira la haine, qui sème la peur subira la peur, qui sème la mort subira la mort. Apprenez les enseignements de Kaen, MECREANT !"

Tous autant qu'ils sont, se parant d'habits saint, ils appellent aux ténèbres et au chaos. Ils appellent à l'injustice et au despotisme. Je suis la colère de la Déesse, et ils vont bientot le comprendre. L'appareil n'est plus qu'à quelques dizaine je vais les broyer tous autant qu'ils sont ... à moins que je ne les fasses bruler dans leur appareil. Le feu, les cris, les civils, j'apporte la guerre à Centile, j'apporte la purification !

Alexei a écrit:
"On est des crétins ... Heureusement que je me suis barré en fait, sinon, en moins d'un an on aurait sorti les armes et on se serait entretué ..."

*C'est quoi ça ?*

Papa a écrit:
"Dégage. Casse-toi maintenant ! Et ne reviens pas avant de m'avoir ramené un vrai verre !"

Les souvenirs défilent dans mon esprit comme si le temps ralentissait. Je revoie toutes ces scènes qui me sont arrivé en deux jours. J'avais connu la peur, la colère, la honte, la victoire mais aussi des souvenirs difficiles. Les difficultés se sont imposées, le danger s'est approché mais je suis toujours resté droit. Aujourd'hui, je dis merde à la droiture

Bénédicte a écrit:
"Bon, c'était quoi ce bordel avec les deux agents de police ? Depuis quand tu agresses des civils, putain !"

Alexei[b] a écrit:
je sais pas ... quelque chose en moi, l'espace d'un instant, a voulu leur faire mal.[/b]

*Et j'en ai la justification !*

Alexei a écrit:
"Je sais ce qu'est la colère ... La rage me disait comment respirer comment dormir .... on se rend compte qu'elle obsède notre esprit ... elle nous entraine plus profondément dans la souillure"

*NON LA RAGE EST LE POUVOIR ! C'est la déesse qui m'a donné cette rage ! C'est sa volonté que je punisse les mécréants. Les uns après les autres ils se nourrissent sur le dos de charnier, ce sont des vautours. C'est bonne grosses volaille de mauvaise augure ! IT'S CHICKEN TIME !*

Locke a écrit:
« Allez, faut pas traîner, tu sais aussi bien que moi que certaines personnes risquent gros, plus que toi et moi, et tu sais pertinemment de qui je parle. Alors lui causes pas de soucis et sors de là ! »

*Plus personne ne compte si ce n'est ma mission !*

Bénédicte a écrit:
"... Enfin... mh... tu vois, je me dis que y a encore une place pour toi et moi ici sur Centile, que notre famille peut exister comme avant ..."

*...
...
FAIS CHIER !*


Hurlant à plein poumons, alors que je suis près à couper l'appareil des infos comme si c'était une feuille de papier. Je dévie subitement de ma trajectoire prenant bien des G dans ma face avant de froler l'appareil. Plutot que de le pulvériser, je lance une onde de choc ciblé visant à ruiner les vitres de l'appareil ainsi que le vers de la caméra qui me film. Je ne m'arrête pas pour autant ma course. Je reprends ma contenance, je reprends mes capacité de réflexion et de tempérance. Je récupère mon sang froid et surtout mon esprit pratique. Je n'attaque pas les hélicos par plaisir, je les attaques parce que la presse est assez idiote pour me poursuivre si je pars en voiture. Ma magie a pris un coup, j'aurais du mal à tenir une autre guerre ouverte. Sans poursuivant aériens, avec la panique que j'avais créé, j'avais le temps de ruiner les vitres des hélicos des infos pour les forcer à se poser avant de rejoindre la voiture de mon mystérieux bienfaiteur, et avec de la chance personne ne me verra. Comme dans les films d'avion pendant ma jeunesse, je vrille tel un Spitfire Nepthien s'attaquant aux bombardiers de Dénéo 6. Pensée pour moi même, mon prochain achat sera des lunettes d'aviateur.

Message pour Locke a écrit:
Prépare la voiture j'arrive dans deux secondes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Locke Eckhart

avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 22/08/2012

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
18/21  (18/21)

MessageSujet: Re: T1: Certains l'aiment froide, E3: Le témoin du mal (Alexei); T1 : La plume et l'épée, E2 : Sang d'encre (Locke)   Ven 9 Nov - 10:09

Lorsque je le vois décoller, mon cœur se serre. Non, non, et non, pourquoi ça doit arriver ? Quel idiot ce prêtre ! Pendant un bon moment, je continue de rager intérieurement sur lui, sur sa bêtise, puis je me rends compte de la mienne. Plus moyen de reculer, c’est trop tard, je suis engagé dans ce combat désormais. Mais pourquoi ça m’arrive à moi ? Qu’ai-je fait bon sang ? Je pense tout de même à fuir, mais non, cela serait avoir fait tout cela en vain, je ne peux vraiment pas.

Je donne un coup rageur sur le capot de la voiture en voyant se prêtre s’attaquer aux hélicos, et faire exploser leurs vitre de sa magie. Alors c’est ça le pouvoir destructeur de la magie ? C’est là le pouvoir de cet individu ? Comment ai-je cru pouvoir aider. Je ne suis pas aussi puissant, cet homme peut faire exploser une gare, tandis qu’il me faut de la concentration pour réussir à faire léviter deux chaises en même temps, et je ne parle pas de les faire bouger.

Je m’assois sur la voiture, je ne peux rien faire d’autre, quand je reçois le message de Lucy. Ce n’est vraiment pas le moment, et en même temps, je ne peux rien faire tant que cet idiot s’amuse à joue à l’homme-volant. Ha, Lucy, j’aurai bien de la chance si je peux revoir ton doux visage aujourd’hui. Je crois que ce n’était pas le bon moment pour nôtre rencontre. Enfin, il faut aussi dire que c’est un peu à cause d’elle que je suis dans tout cela. Tss, ce n’est pas le moment de pleurer sur mon sort, il me faut agir, et je ne vais pas pouvoir le faire avec un com’unix surchargé de message, surtout que je n’ai pas envie qu’elle s’inquiète de trop la Lucy. J’ai cru remarqué qu’elle pouvait parfois être un peu impulsive.


Message à Lucy a écrit:
« Je suis en train de chercher l’inspiration pour mon prochain livre en me mettant dans la peau de mes personnages »

Je ne peux vraiment pas lui répondre clairement, et tenter d’esquiver la question ou de l’ignorer ne la fera faire qu’insister. Lui donner une énigme me laissera peut être un peu de temps, enfin je l’espère.

Je lève mon derrière de la voiture, et me prépare à y aller. Quand je reçois de nouveau un message. Je me prépare à m’agacer contre Lucy, quand je vois qu’il s’agit du prêtre qui dit redescendre. Il nous a fait perdre trop de temps, j’espère que ça ne va pas nous couter trop cher.

Je descends mon regard et observe le champ de ruine qu’il a laissé derrière lui quand je vois le dénommé Sergueï qui se relève. Une vague de panique m’envahit, mais quelle sorte de monstre est-ce là. Je me dépêche de lui envoyer un nouveau message.


Message à Alexei a écrit:
« Le HCC est loin d’être hors de combat, dépêche-toi ou on va tous les deux souffrir. »

Je me range à côté de la voiture, et redonne un coup de clé pour être sûr que le moteur est prêt à nous faire démarrer en trombe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: T1: Certains l'aiment froide, E3: Le témoin du mal (Alexei); T1 : La plume et l'épée, E2 : Sang d'encre (Locke)   Ven 9 Nov - 21:12

@ Locke :
Citation :
"Reste loin de la West Station quoi qu'il en soit et allume vite la télé !"

Le moteur ronronne comme un chat, il ne reste plus qu'à suivre cet homme volant, ce qui n'est pas simple depuis le sol !

@ Alexei : Les vitres éclatent et tu bifurques au dernier moment. Quelques balles fusent à tes oreilles, il faut tous les restes de ta chance insolente pour ne pas encaisser une seule balle. On donne probablement des ordres au sol, as-tu vraiment envie de savoir ce qu'il va en sortir ou préfères-tu retrouver celui qui semble être l'un de tes rares alliés dans cette situation catastrophique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 31

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: T1: Certains l'aiment froide, E3: Le témoin du mal (Alexei); T1 : La plume et l'épée, E2 : Sang d'encre (Locke)   Ven 9 Nov - 23:34

Esquive, vrilles, les balles sifflent. Quoiqu'il en soit, je reste aussi mobile que possible opérant les mêmes esquivent que celles dont j'avais le souvenir dans les vieux films de mon enfance. Pris pour cible par des canons anti-aérien qu'étaient les quelques policiers encore debout, je considère que mon avertissement envers les infos allaient être écouté. On me manque, surement grace à l'état sonné à cause de l'explosion. Arrivant à proximité d'un appareil qui était proche. Je me mets en boule, fais un demi salto pour totalement inverser mon sens de marche et concentre mon énergie magique. Je ne peux laisser mon allié dans la panade et l'heure est venue de fuir à toute vitesse.

La vitesse, le vrai soucis actuel, c'est la vitesse. Lancé comme je le suis, et au vu de la vitesse que j'aspire à atteindre dans la direction totalement opposé, je vais me manger de sacré G. L'appareil des infos est à 20 mètres. Alors que je suis une trajectoire ballistiques descendante. Je suis littéralement en train de décrocher alors que ma puissance magique se charge, prête à déchainer une onde de choc violente, non pas pour attaque l'hélicoptère, mais pour me propulser à la limite de ma résistance physique.


*Une autre explosion retentit*

Le fin rideau de poussière qui était levé à que de la rage de Kaen, se voit alors percé. Comme si quelque chose l'avait soufflé alors qu'une trainé se créé dans l'air. Je suis en train de filer, descendant pour rasé le sol et la poussière et finalement arriver au plus rapidement vers la voiture qui m'attend en espérant qu'être caché par la poussière et le changement brutal de trajectoire trouble la visée des tireurs. J'espère aussi que ce changement brutal n'ait pas encore plus endommagé mon corps déjà bien mi à l'épreuve dans ce combat. Il faut vraiment que je prenne des vacances

Message à Locke a écrit:
Incoming !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Locke Eckhart

avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 22/08/2012

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
18/21  (18/21)

MessageSujet: Re: T1: Certains l'aiment froide, E3: Le témoin du mal (Alexei); T1 : La plume et l'épée, E2 : Sang d'encre (Locke)   Sam 10 Nov - 22:22

Je reçois le message de Lucy, et un sourire niais nait sur mon visage. Ah, Lucy … Si elle savait que j’y suis déjà et que je suis en train d’essayer le responsable de toute cette destruction. Et en même temps, j’approuve entièrement son comportement, elle n’a pas cherchée à me questionner plus avant, c’est bien gentil de sa part.

J’observe sa manœuvre aérienne et suis dérouté par tant de maîtrise. Alors c’est ça la puissance des prêtres ? Qui suis-je pour vouloir les affronter ? D’accord, je joue sur le terrain politique, sur la motivation des foules et le mécontentement populaire pour tenter de faire tomber cette religion d’état, mais ils ne se laisseront jamais abattre, et si l’on devait se battre, si le moindre de ses membres possède une telle force, qui pourrait les faire tomber ? En même temps ils ont bannis tout pouvoirs magiques et réduit fortement les avancés technologique, ils ont pris de nombreux avantages stratégique il y a bien longtemps. Non, ma résolution ne doit pas faiblir, après tout, je possède moi aussi des pouvoirs magiques, un jour je ridiculiserais cette Orlov, et battrais le culte sur tous les terrains. Je réformerais l’état de l’extérieur, il n’échappera pas à la justice, j’en suis le garant.

Puis je me mets à songer que c’est un bien beau discours, mais qu’il a beaucoup moins d’effet dans ma position actuelle, simple spectateur d’un combat de titan, réduit à faire le chauffeur pour l’un d’eux.

Lorsque je reçois le message, je n’apporte pas de réponse, je me glisse sur le siège conducteur, pose mes mains sur le volant, et me prépare à offrir à cette voiture les sensations de sa vie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: T1: Certains l'aiment froide, E3: Le témoin du mal (Alexei); T1 : La plume et l'épée, E2 : Sang d'encre (Locke)   Mar 13 Nov - 1:31

Locke active le toit ouvrant par lequel Alexei se glisse. Tout son corps semble être un douleur, il est haletant et sa robe humide, salie par la poussière et déchiré par les débris. Sa dernière manœuvre et le positionnement des hommes de Bénédict semble vous mettre hors de portée des tireurs pour l’instant.

@ Locke : Tu connais très bien ce quartier. Tu as fait des recherches approfondies à son sujet lorsque tu travaillais sur un scénario pour la série Heptagone. Peut-être que les recoins secrets, son histoire ou son architecture particulière pourra t’aider à semer tes poursuivants.

Car si Bénédict devrait vous aider à vous enfuir, le HCC n’a peut-être pas encore dit son dernier mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 31

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: T1: Certains l'aiment froide, E3: Le témoin du mal (Alexei); T1 : La plume et l'épée, E2 : Sang d'encre (Locke)   Mar 13 Nov - 3:14

Traversant et fumée et débris, j'avais pris bien de la vitesse, je savais que ca allait faire mal mais peut importait. J'arrivais à toute vitesse sur la voiture, toit ouvert. J'avais encore le sang dans la bouche et des écorchures sur tout le corps, mais je devais continuais à avancer. A cette allure, l'atterrissage allait être rigolo. Arrivant la tête la première, je risquais de me ruiner. Je réorientais ma trajectoire en remontant légèremment avant de rabattre mes jambes pour arriver dans une position quasi foetale. Une légère rotation à la 180° comme tout à l'heure sans le choc violent avant d'étendre mes jambes pour arriver en parfaite position pour entrer dans la voiture. D'un mouvement sec, mon Sceptre, reprend la forme d'une canne, permettant de ne pas gêner mon entrée dans l'habitacle. Le visage en sueur, les cheveux tombant sur mon visage, l'oeil hagard, je ne suis guère dans mes meilleurs jours, encore plus quand j'ai une tête de déterrée à cause de la douleur qui se diffuse peu à peu à mon corps. Heureusement, les sièges de la voitures de mon frères sont confortables. Je suis tout de même troublé par le fait que Bénédicte lui laisse la conduire. Il avait la confiance de mon frère, il pouvait surement avoir la mienne ... plus encore quand je reconnaissais quelque chose en le regardant. Cette psyché, je la connaissais. Il était celui qui était à coté de mon frère pendant la négociation. Etait ce le négociateur ? Je sens la voiture partir sous l'impulsion de son conducteur. Mon visage tombe en arrière, je n'ai pas la force d'aller contre la force d'accélération. Mon visage apparait sous le rideau de mes cheveux que je tire légèrement en arrière. Je pourrais parler avec mon sauveur, mais, au vue de la vitesse qu'il va falloir atteindre pour foutre le camps, je ne veux surtout pas le déconcentrer. En parlant de concentration, je savais que nous risquions d'user encore de mes dons. Pas question de se relacher, pas question de relacher la pression, pas question de perdre la foi en ma mission. Mes mains se refermèrent sur ma canne-sceptre alors que je me lance dans une série de psaume pour me donner la force de continuer le combat

"Déesse bénissez ce véhicule qui nous porte sur le chemin de la liberté. Offre lui la résilience et la capacité de nous porter loin des ignorants, des mécréants et des ingrats qui nous poursuivent. Que ton esprit protège nos esprits et que ta bienveillance écartent de notre chemin. Que leur vie soit épargnée et qu'ils ne soient pas blessée comme les pauvres ames s'étant trouvé sous ma trajectoire dans le noble édifice de cette gare. Que ta clairvoyance guide l'âme de ce conducteur tout comme tu as guidé Jérémiah Le Pieux, sur son navire, sur l'océan déchainé de Dénéo 6. Ô Kaen, miséricordieuse, donne moi la force de continuer de combattre jusqu'à la fin"

Ma voix n'est pas haute, surement couvert par le moteur la voiture. Priant, une petite partie de mon esprit est attentif à ce qui pourrait nous arriver dessus. Serguei avait mangé, mais il était encore en état de combattre ... dangereusement, certes, mais il était toujours en état. L'Encenseur avait surement réussi à se remettre, je sentais encore sa psyché, donc il n'était pas mort. Restait le dernier qui avait disparu de ma vision. Il était peut être mort, mais il n'était pas dans la zone de souffle. Peut être était il un combattant psychique, capable de copier la psyché des autres. Quoiqu'il en soit, je ne l'avais pas vu mort, alors il y avait un risque qu'il se retrouve sur notre chemin. Mais peut importait, la déesse et sa déviante disciple sont de mon coté, je ne crains pas le HCC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Locke Eckhart

avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 22/08/2012

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
18/21  (18/21)

MessageSujet: Re: T1: Certains l'aiment froide, E3: Le témoin du mal (Alexei); T1 : La plume et l'épée, E2 : Sang d'encre (Locke)   Mar 13 Nov - 21:31

Alors qu’il atterrit dans le véhicule avec moult manœuvres acrobatique, je sens une sensation de soulagement m’envahir. On n’est pas encore tiré d’affaires si des voitures sont envoyées à nos trousses, certes, mais au moins n’ai-je pas subi d’attaque de la part du HCC, et je n’ai pas eu à déployer mon visage.

Je remarque son aspect, et je ne peux m’empêcher de noter qu’il est sans doute en train de souffrir, j’imagine qu’hors de vue des médias il a dû prendre des coups, et tout ce déploiement d’énergie magique l’a sans doute épuisé. Il n’en perd pas pour autant son credo et se met à réciter des bénédictions. Cela m’arrache un sourire en coin. Je me demande ce que le prêtre penserait de moi, vu tout le mal que j’ai dit du culte ? Non, en réalité, il vient juste de le combattre, mais peut-être cela l’a-t-il fait souffrir ? Je ne peux pas me permettre de me dévoiler tout de suite, sait on-jamais, même si il fait chaud au possible sous cette ennuyeuse cagoule. Je ne perds même pas mon ton « fleuri ».


« Putain de merde ! T’as bien failli nous mettre dans la panade avec tes clowneries, alors tu t’abstiens la prochaine fois monsieur le prêtre ! OK ? Je t’ai sauvé la mise parce que j’ai besoin de toi, de ton savoir, mais ça, on le verra plus tard. T’inquiète pas t’a rien à craindre de moi, tu sais très bien qui m’a donné ton numéro, et cet ami commun ne me l’aurait pas confié si il pensait que j’allais te faire du mal ! Alors détends-toi ma mignonne, ou plutôt non, concentre toi, au cas où l’on nous suit ! »

Je cesse mon petit discours, décliné en le regardant dans le rétroviseur au plafond, et me concentre sur la conduite. Après avoir fait démarrer la voiture à en laisser de la gomme sur la voie, je me suis engagé dans un quartier que je connais bien. Il a été employé pour un tournage pour une adaptation d’un de mes livres. Une adaptation plutôt bien accueilli par la critique, même si j’ai dû donner dans le grand spectacle pour toucher le plus de monde possible, tout en gardant mes petits messages secrets bien placés. Du coup pour les semer ça sera sans doute plus facile que prévu, et pour les planques aussi, je connais 3 arrière-cours secrètes de bars, 16 moyens différents et discret pour aller dans les souterrains, dont 2 sont tenues secret et connues par bien peu de gens, éprouvant souvent peu de sympathie pour le gouvernement, ce qui est à mon avantage, et la moitié du réseau des égouts du coin. Mais d’abord faut qu’on s’échappe. Et ça, ça risque d’être plus compliqué. Il n’y a bien des petites voies, mais une voiture n’y passera pas. La plupart des voies sont larges, les espaces sont découvert, à moins que … Mais oui, et en plus ça serait bien marrant par rapport aux autorités, et un joli clin d’œil au film, quand dans le tunnel d’autoroute, le héros découvre ce tag en apparence anodin « This is not a flu ». Ce tag à peine visible à l’écran puisque le héros coure, parle bien évidemment d’une vague de mort suspecte, que le gouvernement veut faire passer pour une grippe, et qui n’en est bien évidemment pas une, mais une de leurs opérations sous couverture. Un élément peu développé en apparence dans le film, le gouvernement n’étant évoqué que par allusion cachés, ou alors pour citer son impuissance à régler les problèmes actuels de la société. Hé bien quoi ? Plus c’est gros plus ça passe ! Cette « grippe » n’est pas le thème principal, utilisé juste, en apparence, pour décrire le mauvais climat dans lequel se passe le film, mais se voit en réalité dans tous les plans si l’on a l’œil.

Et ce tag je ne l’ai pas placé là par hasard, oh non. Il est placé pile sur l’emplacement d’une entrée dont se servait, le siècle dernier, la mafia pour se cacher dans les tunnels, mais bon maintenant ce n’est plus de son « standing » de courir se réfugier dans les égouts au moyens d’une entrée dérobée qui est justement prévu pour faire passer des voitures en un clin d’œil, avec même un mécanisme pour éteindre l’éclairage dans tout le tunnel, le temps de passer sans être vu.

Direction le tunnel, alors, et j’écrase sans ménagement la pédale d’accélération, mais d’abord, pour semer un peu ses opposants, surtout si ceux-ci ont un nombre important de véhicule, c’est de prendre la grande voie en sens inverse.

Un sourire de gosse éclaire ma figure quand j’esquive la première voiture en ayant déjà pris la première rue rencontré en sens inverse, pour être sûr. J’ai toujours rêvé de faire ça !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: T1: Certains l'aiment froide, E3: Le témoin du mal (Alexei); T1 : La plume et l'épée, E2 : Sang d'encre (Locke)   Mer 14 Nov - 0:06

Vous faites [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

[Scène off] Zoom sur le visage Serguei qui active son com'unix en se relevant des débris, le visage ensanglanté.


"Envoyez les volants et retenez-les le plus possible.

J'arrive..."
dit-il en penchant sa tête de côté pour faire craquer son cou.

[Scène on]

Votre bolide dérape de gauche et de droite sur le bitume pour laisser une trace de fumée blanche. Vous empruntez une bretelle pour rejoindre le traffic principal où la majorité des voitures sont en pilote automatique. Elles esquivent vos trajectoires inhabituelles alors que vous entendez le son pointu d'une fusée qui passe à proximité de la voie rapide.

En élargissant les fenêtres tintées, vous apercevez trois drônes grands comme un homme en train de décrire des paraboles au-dessus de vos têtes. Ils sont en train de se mettre en position pour vous intercepter quand Locke amorce un virage au frein à main qui fait trembler l'habitacle. La voiture éructe des secousses hésitantes dont Alexei doute qu'elles soient contrôler pour la plupart.

Le tunnel est à un petit kilomètre. Une distance ridicule quand on roule à deux cents km/h. Une distance colossale quand il s'agit de remonter le courant. N'est-il pas impossible d'avoir des réflexes aussi surhumains pour piloter dans cet environnement !!??

@ Alexei : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 31

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: T1: Certains l'aiment froide, E3: Le témoin du mal (Alexei); T1 : La plume et l'épée, E2 : Sang d'encre (Locke)   Mer 14 Nov - 1:28

Le sifflement me fait légèrement levé les yeux sans que ma tête ne bouge. Mon regard est redevenu déterminé. Je ne réponds même pas à la phrase de cet homme qui semble s'amuser à camoufler sa manière de parler. Etrange, mais cela ne me dérange pas plus que cela. Seule la détermination et la foi peut nous protéger. Ce n'était clairement pas une chose que le pilote possédait.

"Comme disait Kaen face à Elarion de Dolérian face à l'Armée du Tyran Artena : "Qu'importe ce pour quoi nous nous battons, aujourd'hui c'est dos à dos que nous affrontons l'adversité". Crois en la puissance de la Déesse et de la Déviante qui coule en moi et je croirais en ta capacité de conduire"

Je ne quitte plus des yeux les trois drones qui arrive sur nous alors que je me place légèrement relevé, profitant du toit ouvert pour avoir une parfaite vision sur ce qui risque de nous arriver dessus. La rage qui m'avait empoigné le coeur semble s'être évanouie à raison que nous nous étions écarté des agents du HCC. Controle, finesse, telles étaient mes derniers remparts alors que je savais ma magie déjà franchement épuisé par tout ce qui s'était déjà passé. Mais le gong n'avait pas encore sonné. Il m'en restait assez pour continuer le combat. Voyant les trajectoire des drones, ils n'allaient pas tarder à arriver sur nous. Au loin, je vois ce qui ressemble à un take away d'une marque que je connais. Ils vendent tout un tas de choses appétissante, en particulier des glaces Dénéonne extra crèmeuse qui sont accessible à l'extérieur. Un sourire au lèvre, j'entre alors dans une puissance litanie alors que mon sort s'incante et que mon pouvoir psychique entoure la machine à glace.

"Ô Jialle que ta magnificence s'exprime, montre à ces mécréants la vrai puissance de tes pouvoirs faces au savoir de Galu. Que les oiseaux de fers s'écroulent et alors qu'ils subissent le blizzard et la puissance de la glace comme l'apocalypse que tu as abattus sur les cités de Raveni et de Selion"


Je projette le réservoir de crème glacé devant les drones avant de le faire éclater et recouvrir leurs caméras avec la crème opaque, sans leur vue ils seront moins maniable. Et avec de la chance, ils auront un mode de sécurité qui leur éviteront de s'écraser sur un immeuble. Autant éviter de trop ravager la ville pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Locke Eckhart

avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 22/08/2012

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
18/21  (18/21)

MessageSujet: Re: T1: Certains l'aiment froide, E3: Le témoin du mal (Alexei); T1 : La plume et l'épée, E2 : Sang d'encre (Locke)   Mer 14 Nov - 21:27

Je ne suis pas un conducteur de grand prix. Pourquoi j’ai eu cette idée moi ? Enfin je vois qu’elle a marché en ce qui concernait nos éventuels poursuivants terrestres, mais la voie des airs n’est pas encombrée par le trafic, comme je le suis en ce moment. Je n’ai pas les réflexes pour faire ça, ce n’est pas possible.

J’aperçois la manœuvre du prêtre, et si son constant babillage religieux a tendance à plus me porter sur les nerfs qu’à me galvauder, il faut croire qu’être en danger de mort rends irritable, je dois admettre son plan astucieux, mais pas comme il l’imagine. De la crème glacé sur un drone équipé d’une vision thermique, pas de bol pour lui, il ne voit pas tout noir, il voit tout bleu, l’idée me fait sourire je l’admets mais ce n’est pas le moment.

Une idée me vient, mais non, elle est irréalisable. Trop peu de chance de réussite, trop risquée, dangereuse, et puis je peux me tromper sur le modèle de ce drone. Si je ne me trompe pas je peux repérer son panneau de commande, son point faible. J’ai une bonne éducation sur les techniques militaires, un sujet qui m’a toujours passionné, et je dois l’admettre qu’il est utile de se tenir informé de ce genre de chose quand les livres qu’ont produit peuvent faire éclater des révoltes. Je pourrai sectionner sans souci le fil qui relie l’interface de commande de drone aux moteurs, et ainsi empêcher que celui-ci puisse être contrôlé, sans pour autant faire cesser le moteur. Je pourrai me servir de l’épée en point d’ancrage pour orienter la course, et nous faire passer au-dessus des véhicules si on réussit à le planter dans la voiture sans le faire exploser pour nous en servir de propulseur. Normalement sa coque est extrêmement solide, et ne se brisera pas sous le choc, et il en est de même pour les voitures de nos jours, donc il ne devrait pas la traverser de part en part, de toute façons las ailes bloqueront bien à un moment ou un autre. Le moment venu je pourrai couper le fil d’alimentation et nous faire atterrir, sans doute avec fracas, mais comme je l’ai déjà dit, les voitures sont solides de nos jours, enfin non, plutôt conçues pour bien absorber les chocs en vérités. Une fois à l’intérieur les voitures ne seront plus un problème puisqu’il a un grand espace sur le côté pour les arrêts d’urgence et un autre espace derrière pour descendre.

Non trop de variables, c’est trop risqué. Et en même temps, si je reste là, quelle est la probabilité que je sois trouvé, mon statut social écroulé, et que je me fasse torturer par la HCC ? Elle doit être de 100% oui, ça pas de doute, alors que mon plan ne doit comporter que 98 % de chance de décès, et au moins là, ça sera plus rapide et sans doute moins douloureux. Présenté comme ça …


« Le prêtre, prépare toi au choc ! »

Je sors mon stylo-plume-épée de ma poche et le lance par la fenêtre, soumis au contrôle de ma télékinésie pour tenter d’exécuter mon plan foireux, mais qui est je pense ma dernière chance de sortie.

[Je claque 2 point de destin !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: T1: Certains l'aiment froide, E3: Le témoin du mal (Alexei); T1 : La plume et l'épée, E2 : Sang d'encre (Locke)   Jeu 15 Nov - 23:49

Toujours en train de mener vos dialogues de sourd, vous menez donc vos actions sans concertation afin d'éviter une irréparable synergie voire, pire, de commencer à vous connaître.

Alexei envoie gerber deux réservoirs à glace, de pesants cubes de métal estampillés d'un logo bien connu de tous. La vitesse de traction magique, si elle reste preste par rapport au poids supposé des projectiles, n'est pas en mesure d'inquiéter les drones qui esquivent l'attaque d'un changement de direction brusque. Il faudrait les réflexes d'un oiseau-mouche pour défier leur maniabilité.

Néanmoins, cet assaut les a forcés à rompre leur formation et à se rapprocher trop imprudemment de votre véhicule. Locke en profite immédiatement pour déployer son instrument fétiche et éperonner l'un des drones luttant contre les vents contraires des voitures qui vous klaxonnent.

L'une d'entre elle, surprise et négligeant mal sa trajectoire, vous percute de biais. Si la zone d'impact n'est pas large, elle est suffisante pour faire empanner votre engin : les roues arrières décollent et il entame un mouvement de lacet dont la résultante est un tonneau vrillé qui vous déplace les tripes jusque dans la gorge. Tête en bas, la gravité vous rappelle vite à sa loi avec la promesse d'achever votre course dans un semi-remorque en train de déraper sur le bitume.

Mais alors que votre descente s'amorce et que vous achevez votre première spire, le drone empalé se place juste sous vos roues. Sous son impulsion, vous parvenez à passer le conteneur tubulaire du camion, votre bolide désormais totalement perpendiculaire au sens de la route. Tel un sportif qui passe en fusbury, vous atterrissez sur vos pneus après avoir passé cet obstacle impossible.

Le drone, quant à lui, s'emplatre dans la citerne dans un concerne d'étincelles. L'explosion qui suit immédiatement derrière vous souffle au loin vers l'entrée du tunnel qui n'est plus qu'à cent mètres. Un autre appareil volant est pris dans la détonation et s'écrase contre un coupé bleu, bientôt mordu par les flammes voraces.

Par miracle [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], tandis que la majeure partie du traffic est à l'arrêt ou au pas.

La lame de Locke fend l'air en sifflotant calmement avant de revenir dans sa main en tourbillonnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: T1: Certains l'aiment froide, E3: Le témoin du mal (Alexei); T1 : La plume et l'épée, E2 : Sang d'encre (Locke)   

Revenir en haut Aller en bas
 

T1: Certains l'aiment froide, E3: Le témoin du mal (Alexei); T1 : La plume et l'épée, E2 : Sang d'encre (Locke)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2 Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Centile :: Scénario : Le Premier Centilien :: Jeu à plusieurs -