Forum officiel du JDR Centile
 
AccueilAccueil    FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Tome 3 : Ange et Gardien; Episode 2 : La 65eme case de l'échiquier (Telagan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
Telagan Rebryn

avatar

Messages : 2262
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 31

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
18/21  (18/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Ange et Gardien; Episode 2 : La 65eme case de l'échiquier (Telagan)   Mar 20 Nov - 16:46

Un sourire se dessine sur mes lèvres malgré la douleur que m’inflige ma blessure au flanc, lorsque je vois ma femme se battre avec force pour faire valoir ses droits d’aider la populace. Il est vrai que la femme a une place bien définie dans la 6e Couronne contrairement à Dépérion, où l’on prend en compte leurs talents, notamment l’art guerrier dont est pourvue Bailli.

Lorsqu’elle me rejoint pour me plaindre de mes blessures, je prends inconsciemment un appui plus lourd sur mon fils. C’est fou comme le psychologique joue un rôle important sur la santé. La réponse de Lothar montre à quel point il a conscience que ces flèches lui étaient destinées. Je ne fais aucun commentaire sur ce point. Je fixe le regard de ma femme avec des yeux fiévreux :


"J’ai toujours détesté les armes de jets ma douce, surtout lorsque je n’ai plus d’énergie magique. Il est difficile de tenir tous les fronts, mais je n’avais pas le choix si nous voulions rentrer en vie, malgré quelques éléments intéressants."

Je reprends douloureusement mon souffle et essuie la sueur sur mon front d’un revers de ma main libre avant de poursuivre :

"Nous n’avons fait que repousser nos adversaires qui ne tarderont pas à reformer leurs troupes, la bataille est loin d’être terminée. Je ne laisserai pas les armées adverses marcher sur le Comté d’Ironhalo pour asservir voire décimer sa population."

Mon regard devient ensuite rieur, un large sourire se dessine sur mon visage malgré la douleur lancinante qui peut se lire sur mon visage :

"Il semblerait d’ailleurs que nous ne soyons pas les seuls à devoir livrer une bataille difficile ma douce, je crois que tu dois te battre pour démontrer à la milice que la femme doit avoir le droit à plus de considération. Je préfère ma bataille à la tienne, au moins moi je suis sûr de la gagner !"

Un peu d’humour de ma part montre que malgré les apparences je ne vais pas si mal que cela. Tant que le mental n’est pas atteint le corps suivra toujours, et je ne cèderai pas à la douleur. Je ne suis pas aux portes de la mort, loin de là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur ymermalek@hotmail.com
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Ange et Gardien; Episode 2 : La 65eme case de l'échiquier (Telagan)   Dim 25 Nov - 7:59

Elle abandonne immédiatement ce qu'elle était en train de faire pour ne plus se concentrer que sur toi.

"Vite, rentrons !" dit-elle en mettant ton bras autour de ses épaules.

Tu croises les regards inquiets des autres soldats qui rentrent ou sortent du château. Ils voient un Dieu saigner, ce qui a toute les raisons de faire vaciller leur moral.

---------

Torse-nu, tu t'assoies lourdement sur une chaise à l'intérieur du château. Bailli a été intransigeante là-dessus : tu ne repartiras pas tant que tu n'auras pas été un minimum soigné ! Et tu ne connais que trop bien les façons qu'elle a de te tenir tête. Sans doute la seule capable de le faire.

Thalia est à côté de toi, en train de préparer un onguent verdâtre à l'odeur abjecte. Elle pose le pilon et le bol à ses pieds avant de sortir un linge propre et de le tremper dans une bassine d'eau en fonte.


"La plaie est mauvaise..." grimace-t-elle en approchant le linge de ton côté.

"Ca va faire mal, Père."

Tu as connu des situations pires, mais la douleur reste la douleur. Qu'elle se voit ou non, elle impose sa chaleur et ses tressaillements.

Ca s'active dans les couloirs. Lothar n'est pas resté à tes côtés pour jouer son rôle de stratège. Qu'en penser ? Devrait-il être avec toi s'il s'agissait de tes derniers instants ? A-t-il confiance en ta vigueur colossale ou bien redoute-t-il de mal mener les hommes s'il est concerné par ton état de santé ?

L'onguent qui est appliqué sur ta blessure au triceps te rappelle à la réalité. Aussi nauséabond que soit le mélange, il soulage si bien la douleur qu'un sourire ne demande qu'à naître sur tes lèvres.


"Il y a un couloir d'évacuation sous le chateau. Nous ne devrions pas rester ici trop longtemps, ce n'est pas notre bataille Telagan... Qu'est-ce que tu comptes faire ?"

Tu connais suffisamment ta femme pour savoir qu'elle te demande de ne pas aller te battre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Telagan Rebryn

avatar

Messages : 2262
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 31

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
18/21  (18/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Ange et Gardien; Episode 2 : La 65eme case de l'échiquier (Telagan)   Dim 25 Nov - 17:02

Je ferme les yeux comme si j'allais faire une micro sieste lorsque ma fille approche le linge imbibé de l'onguent, de ma blessure au flanc. Il me faut toute ma concentration pour éviter de reculer et d'exprimer la douleur qui me brûle littéralement le côté. Je fronce les sourcils lorsque ma femme me propose purement et simplement de nous enfuir par le couloir d’évacuation. D'ailleurs, le fait que les soldats s'activent à nouveau sous le commandement de mon fils, cela me confirme que mon intention est la bonne, et que Lothar a la même que moi. Je rouvre les yeux pour fixer mon épouse :

"Tu es en train de me demander de fuir la 6e Couronne en laissant le Comte Ironhalo et ses soldats se faire écraser par leurs adversaires. Même si cette dimension est différente de la nôtre, tu me demandes l'impossible Bailli. Va demander à Lothar d'abandonner les soldats à leur sort, je pense qu'il te dira la même chose que moi."

Je me frotte une tempe avant de poursuivre :

"En revanche je suis d'accord avec toi sur le fait que je doive limiter mes actions directes, aussi vais-je te suivre, mais il me faudra une vue d'ensemble de l'avancée de la bataille pour intervenir dans les cas critiques. Je dois récupérer mon énergie magique afin d'interférer à distance en faveur des troupes du Comte. Nous quitterons la 6e Couronne lorsque le Comté aura retrouvé un semblant de paix."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur ymermalek@hotmail.com
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Ange et Gardien; Episode 2 : La 65eme case de l'échiquier (Telagan)   Lun 26 Nov - 17:24

Un peu de pâte froide sur ton flan meurtri. Piqûre et soulagement.

"Mais... mais... Père, pourquoi ? Pourquoi ce Comte plutôt qu'un autre ? Si c'est à cause du Puits, ne pourrions-nous pas négocier quelque chose avec les troupes qui nous assaillent ?" implore ta fille.

Thalia, bien que raisonnant en temps de guerre avec une logique toute féminine, a-t-elle seulement tord ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Telagan Rebryn

avatar

Messages : 2262
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 31

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
18/21  (18/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Ange et Gardien; Episode 2 : La 65eme case de l'échiquier (Telagan)   Lun 26 Nov - 18:29

Un sourire se dessine sur mes lèvres, je caresse la joue de Thalia du revers de la main :

Le Puits n'a absolument rien à voir avec mon engagement dans cette bataille ma puce. Si j'ai pris la défense du Comté Ironhalo c'est en grande partie parce qu'il s'agit du lieu où j'ai vécu jusqu'à mes 18 ans, même si cette dimension n'est pas la nôtre.

Je lâche un soupire :

Vous avez raison, cette bataille n'est pas la nôtre, et elle ne se soldera que par la mort inutile de milliers de soldats qui ne font qu'exécuter des ordres. De plus Lothar ne pourra pas tenir les lignes longtemps. Nous devons tenter les négociations de cesser-le-feu. Je dois m'entretenir avec le Comte Ironhalo sur ce point.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur ymermalek@hotmail.com
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Ange et Gardien; Episode 2 : La 65eme case de l'échiquier (Telagan)   Mar 27 Nov - 17:36

Tu boitilles à travers les couloirs en tenant tes plaies malgré toute la contenance que tu cherches à reprendre. Tu croises de nombreux soldats, portant des gravats, des carquois, de la poix dans des marmites fumantes.

C'est à la couleur des ailes de Lothar que tu retrouves ton fils et le Comte qui est à ses côtés. Ils sont installés en haut de l'une des plus hautes tours crénelées. Ils étudient plusieurs papiers aux bords raccornis par le temps. Des plans du château sur plusieurs niveaux... leur doigt indiquant des points faibles ou des mouvements de troupe à effectuer. Des plans neufs échafaudés sur des cartes fatiguées.

Ce n'est qu'au dernier moment qu'ils t'aperçoivent. Le Comte n'y va pas par quatre chemins, comme si vous n'aviez jamais quitté le champ de bataille :


"Prêtre Rebryn, les hommes ont besoin de vous voir sur pied. Faites un tour de ronde, allez leur parler, les rassurer. Les soldats ont besoin de "L'Ange au dragon"..."

Un sourire parvient à tracer son chemin sur sa joue gauche. Est-ce ainsi qu'ils t'appellent alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Telagan Rebryn

avatar

Messages : 2262
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 31

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
18/21  (18/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Ange et Gardien; Episode 2 : La 65eme case de l'échiquier (Telagan)   Mar 27 Nov - 23:08

Je prends appui sur mon épaule contre l'un des murs de la tour afin de soulager mes blessures. Je lève un sourcil au surnom qui m'a été donné par les soldats :

"J'irai voir les soldats Comte. Avant d'envoyer d'autres hommes à la mort, je suis venu vous proposer de tenter de négocier un cessez-le-feu avec nos adversaires. Connaissez-vous les revendications de vos anciens alliés expliquant leur retournement de veste contre votre Comté ? Sans doute pourrions-nous trouver un terrain d'entente. Cela nous permettrait de conserver nos dernières forces en cas d'échec."

Cela m'éviterai surtout de prendre de plus gros risques inutiles pour mon fils et moi-même dans cette bataille, en raison du manque de professionnalisme des soldats nous handicapant encore plus que notre sous-nombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur ymermalek@hotmail.com
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Ange et Gardien; Episode 2 : La 65eme case de l'échiquier (Telagan)   Ven 30 Nov - 17:14

Le Comte et Lothar échangent un regard visant à se rassurer l'un l'autre. L'échec n'est pas une option. Non, l'échec ne peut pas exister dans le moindre recoin de ces pupilles. Néanmoins, cette possibilité doit exister derrière le masque de détermination autoritaire.

Ironhalo reprend la carte d'un coup sec et l'enroule tout en t'expliquant son histoire :


"L'or, voilà leur revendication. Nous formions autrefois une alliance de ce côté de la périphérie pour garder nos terres des nordistes qui cherchent à récupérer toutes les routes commerciales vers le Dénéo 6, par le désert interurbain.

Sur les plaines du Skerm, nous aurions dû arrêter leur avancée. Nous pûmes les battre à deux reprises pour contrôler l'accès à la Primelle et nous n'avions qu'à leur donner le coup de grâce... "


Il commence à descendre les escaliers de la tour, vous ordonnant tacitement de le suivre. Des archers vous croisent sur les marches étroites avec des regards insistant sur ton fils et toi.

"Je devais marier mon fils à la cadette Hapatchi. Ainsi, ce vaurien de Comte aurait lié sa famille à une branche cent fois plus prestigieuse que la sienne. Ah, la garce ! Que Kaen la traîne dans les enfers du multivers, elle s'est entichée du fils du Vicomte Lageld. Un nordiste !"

Vous traversez une passerelle menant vers le donjon où le va et vient ne cesse pas.

"Le coquin y a vu midi à sa porte. Il a promis le mariage et les titres à Hapatchi et mes terres à Winsdraw j'imagine... le coquin ne vénère que les Nyaas. Et Hapatchi est un païen malgré les faux airs seigneuriaux qu'il singe."

Il s'arrête brusquement en chemin et se tourne vers vous. A deux doigts de le percuter, c'est ses yeux dans les tiens qu'il finit de te répondre.

"Le Skerm fut boucherie humiliante. Mes meilleurs hommes y perirent et je ne sauvais que les lâches," dit-il sans considération pour les oreilles alentour.

"Et me voilà à vider mes caisses pour recruter des mercenaires à la hâte et à mettre des hallebardes dans les mains de mes serfs. J'en serais réduit à habiller les nourrissons de cotte de maille si Kaen ne vous avait pas envoyé sur mon chemin."

Il est rare de pouvoir donner autant raison à un croyant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Telagan Rebryn

avatar

Messages : 2262
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 31

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
18/21  (18/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Ange et Gardien; Episode 2 : La 65eme case de l'échiquier (Telagan)   Ven 30 Nov - 22:53

Cet homme repose la sauvegarde de son Comté sur les épaules de mon fils et sur les miennes. Il est évident que sans notre soutien il sera dans le meilleur des cas chassé de ses propres terres au profit des Comtes Hapatchi et Wisdraw. Mes yeux ne quittent pas les siens tandis que je me mords la lèvre inférieure :

"La plupart des gens agissent par pur intérêt et retournent leurs vestes dès lors que le vent tourne en leur défaveur. Mais cela ne fonctionne qu'un temps avant de se retrouver seul face au reste du monde."

Je sais de quoi je parle pour avoir moi-même pratiqué cette stratégie au cours de mes plus jeunes années.

"Hapatchi et Wisdraw vont épuiser leurs troupes contre les votres ce qui permettra aux nordistes de les écraser à leur tour après avoir été trop naïfs face à leurs promesses. Si l'or est leur seule préoccupation, encore faudra-t-il qu'ils puissent en profiter avant de recevoir à leur tour un coup de poignard dans le dos. Si vous voulez avoir une chance de raisonner vos anciens alliés Comte, c'est sur ce point que vous devriez insister."

Je poursuis après avoir repris ma respiration :

"S'ils refusent d'entendre quoique ce soit de votre part vous permettant d'obtenir leur retrait et que seul l'affrontement les intéresse, dans ce cas nous aurions deux options possibles : Poursuivre le combat, mais dans un tel cas, compte tenu de ma blessure au flanc, je ne pourrais intervenir qu'après l'extermination de leurs archers afin de prendre leurs troupes par la voie des airs. A défaut de pouvoir faire face à leurs assauts, il vous resterait la possibilité d'emprunter le Puits de puissance sous votre château qui vous mettrait en sureté.

Cette dernière hypothèse est guère souhaitable, néanmoins sachez qu'elle existe."


Je pose une main ferme sur son épaule :

"Quelque chose me dit que vous nous avez concocté un plan stratégique intéressant à exploiter pour la défense du château pour repousser nos adversaires pendant mon absence, je me trompe ?"

Mon discours est certes différent de celui que j'ai pu tenir, mais il faut parfois savoir se montrer réaliste et envisager au moins toutes les options qui s'offrent à nous. Ironhalo refusera certainement d'abandonner son Comté aux mains de ses anciens alliés, mais il était de mon devoir de lui faire savoir qu'il avait une porte de sortie sous son château.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur ymermalek@hotmail.com
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Ange et Gardien; Episode 2 : La 65eme case de l'échiquier (Telagan)   Dim 2 Déc - 8:30

Il bouge un peu les épaules pour replacer son plastron en position comfortable et serre un peu plus la ceinture de sa jupe en cuir.

"Tenir, voilà le plan. Mais votre fils a en effet mis en avant quelques failles qu'il nous faut surveiller."

Il tourne la tête en fixant l'horizon en direction de la bataille que vous avez mené plus tôt dans la journée. Il hésite encore puis fait claquer sa langue derrière ses dents jaunies et ses lèvres crottées.

"J'essaierai d'obtenir des pourparlers. Mais je n'enverrai pas un messager se faire décapiter pour la fantaisie de ces deux nobliaux.

Quant à ce... Puits. J'ignorais tout de son existence avant votre venue, Prêtre. Aussi, l'accès m'est aussi inconnue que le nom de ma première pucelle !"


Alerté par des bruits de pas qui converge vers vous, tu repères le soldat que tu penses avoir vu s'étherer tout à l'heure. D'une main, il tient son casque sans nasale trop grand pour ne pas branler sur son chef et de l'autre une missive tâchée de sang.

"Mon Seigneur, mon seigneur," lance le paysan devenu soldat, "Winsdraw vous fait parvenir ceci."

Ironhalo ouvre prestement le papier et le parcourt à la hâte. D'un point frustré, il le froisse et le jette dans le vide en dessous du ponton sur lequel vous vous trouvez.

"Peste foutreuse ! Vingt-huit prisonniers. Le pendard prétend me les rendre si vous quittez derechef le château pour l'affronter en duel..."

Bien évidemment, tu n'auras pas qu'un seul homme en face de toi si tu t'y rends.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Telagan Rebryn

avatar

Messages : 2262
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 31

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
18/21  (18/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Ange et Gardien; Episode 2 : La 65eme case de l'échiquier (Telagan)   Dim 2 Déc - 13:38

Je fronce les sourcils avant de rebondir sur la revendication de Winsdraw :

"Foutaises tout ceci. Il m'en faut plus pour me provoquer en duel, à commencer par un duel à la loyale, je ne prendrai pas plus le risque que vous de me retrouver seul entouré de plusieurs centaines d'hommes. Je n'accepterais son duel qu'à condition qu'il se déroule au sein du château ou d'une arène que j'invoquerai sur un terrain neutre. En outre la libération des 28 prisonniers ne suffira pas, il nous faudra obtenir le retrait de ses troupes. Ce sera notre contre-proposition à lui faire parvenir, Comte."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur ymermalek@hotmail.com
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Ange et Gardien; Episode 2 : La 65eme case de l'échiquier (Telagan)   Lun 3 Déc - 16:24

Le messager reste planté là à vous regarder, trépignant un peu, comme s'il ne savait pas s'il devait attendre des ordres ou repartir.

"Eh bien quoi ? Tu es encore là toi ?" peste le Comte.

S'engonçant d'encore quelques centimètres le soldat bredouille, au bord du murmure :


"C'est que... M'seigneur... n'en sommes point sûr n's'autr' mais les derniers soldats y causaient. Et qu'disaient que y avait cette machine de siège. Un monstre de bois qu'on dirait floqué de deux couilles à faire pâlir un géant."

Ce dernier mot lui arrache un regard honteux envers toi avant de revenir à son suzerain.

"Un trebuchet ?! Mes couilles au diable s'il n'a pas acheté ça de l'autre côté de la frontière !"

Tu as grandi assez longtemps dans cette couronne pour savoir qu'un trebuchet était suffisamment redoutable et redouté pour que les plus grandes forteresses dressent le drapeau blanc avant même que l'arme de siège ne soit totalement monté.

Pour la première fois, tu vois Ironhalo douter à son tour de l'issue de la bataille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Telagan Rebryn

avatar

Messages : 2262
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 31

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
18/21  (18/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Ange et Gardien; Episode 2 : La 65eme case de l'échiquier (Telagan)   Lun 3 Déc - 18:01

Lorsque le mot "trébuchet" est énoncé par Ironhalo, je sais que le maintien des fondations du château ne reposeront que sur moi. Sans prêtre, le Comte pourrait d'ores et déjà hisser le drapeau blanc car rien ne lui permettra de parer à cette machine de siège redoutable mise à part la magie. Mon regard se durcit, mes tempes battent tandis que je m'adresse au Comte :

"Il n'y a que Kaen qui puisse nous permettre de venir à bout d'un trébuchet sans perdre d'hommes, Comte Ironhalo. La Déesse m'a offert le moyen d'y parvenir en usant de mes dons de prêtrise. Seulement j'ai besoin de quelques temps pour récupérer suffisamment de source magique afin d'y parvenir, quelques minutes tout au plus."

Je me tourne ensuite vers le messager :

"Quelle estimation temporelle peux-tu faire avant que le trébuchet soit à portée de tir, gamin ?"

Il s'agit certainement d'un homme accompli, mais toujours plus jeune que moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur ymermalek@hotmail.com
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Ange et Gardien; Episode 2 : La 65eme case de l'échiquier (Telagan)   Jeu 6 Déc - 15:12

Intimidé par les trois regards qui se porte sur lui, tu le vois presque rapetisser à vue de nez.

"Euhmm... je... y z'avez de ces artisans, toute une tripotaille qui s'activait. Je sais nani, j'dirais que'ques dizaines de minutes, que'ques heures, p'tet ben."


Si la première phrase qu'il avait prononcé était sûrement apprise par coeur, l'improvisation fait revenir son parler naturel au galop. Ironhalo se transforme en bête de rage soudainement.


"Sois précis, foutrenfer !! C'est toute la ville qui pourrait se faire occir par ta négligence. Sais-tu seulement compter ?! Si un de ces rochers nous fracasse à cause de ton méchant calcul, je te ferai pendre par les couilles avant que Wisdraw n'ait lancé sa première flèche."


Terrorisé, le soldat reste interdit, bouche-bée. C'est ton fils qui le rassure en lui mettant une main sur l'épaule.


"Regarde l'horizon, bon soldat. Vois le soleil. Auront-ils fini leur machine avant que son cercle ne touche les cimes des arbres à l'horizon."


Devant cet élément plus familier et sans le devoir de croiser vos regards, il reprend un peu de confiance.


"Hum... oui M'seigneur, ça doit être ça. Je dirais qu'y z'auront fini quand il touchera les arbres."


Dix minutes tout au plus... cela dit, il est possible qu'il n'en sache rien du tout. A-t-il déjà vu un trébuchet monté au complet ? Probablement pas. La conclusion reste la même : tu n'as pas une seconde à perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Telagan Rebryn

avatar

Messages : 2262
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 31

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
18/21  (18/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Ange et Gardien; Episode 2 : La 65eme case de l'échiquier (Telagan)   Jeu 6 Déc - 16:07

Mon plan pour briser le rêve de Winsdraw et réduire à néant son économie utilisée pour acheter son trébuchet, se met en place dans mon esprit. Je me déplace dans la tour avec le minimum de boitillement possible. Je me saisis de mon sceptre que je commence légèrement à manipuler devant moi après m'être écarté à distance convenable de mes camarades. Je m'explique tandis que je sens d'ores et déjà la sensation de cette source magique qui coule dans mes veines :

Je vais partir par la fenêtre de la tour sur le dos de ma monture pour créer l'effet de surprise dans le camp adverse. Quelques secondes me suffiront pour détruire les fondations de leur trébuchet qui s'effondrera sur lui-même. S'ils devaient avoir le temps de lancer leur premier projectile, je le briserai de sorte qu'il leur retombe dessus. Je reviendrais à vos côtés ensuite à moins que Winsdraw ne soit suffisamment frustré pour m'affronter loyalement en duel après un tel retournement de situation.

Inconsciemment, sans prendre pour autant la vitesse que j'avais utilisé pour la construction de notre habitat, j'ai accéléré le mouvement faisant pulser les émeraudes de mon sceptre de plus en plus intensément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur ymermalek@hotmail.com
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Ange et Gardien; Episode 2 : La 65eme case de l'échiquier (Telagan)   Ven 7 Déc - 6:57

Tu commences à activer ta Source tout en grimpant vers les sommets du château pour mieux apprécier le champ de bataille.

Les troupes de Winsdraw ont déjà envahi la ville et massacré les champs. Le pillage des maisons poursuit son cours alors que tu devines sur le sommet d'une colline boisée les immenses poutres d'une machine de guerre que l'on érige. Elle doit être à trois cents mètres.

Le problème, ce sont les carrés d'archers qui sont massés tout autour de l'engin de siège. Les minutes passent, le soleil décline, ta puissance revient. D'après les mouvements, le premier bloc de pierre sera bientôt armé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Telagan Rebryn

avatar

Messages : 2262
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 31

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
18/21  (18/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Ange et Gardien; Episode 2 : La 65eme case de l'échiquier (Telagan)   Ven 7 Déc - 15:37

Le regard fixé sur le champ de bataille et plus particulièrement sur la colline, où le trébuchet est en train d'être monté et armé, je sens que mes chances de réussir ma manœuvre sont de prime abord extrêmement fines à cause de la présence des archers bien rangés. Lorsque j'y réfléchis un peu plus, un sourire commence à poindre à la commissure de mes lèvres.

Avec toutes les batailles que j'ai pu mener au cours de ma longue carrière de redoutable guerrier-prêtre, je sais que chaque pion avancé sur l'échiquier possède une faiblesse face aux pièces adverses. Dans mon cas c'est très certainement ma solitude face à une troupe organisée d'archers, mais pour ces derniers ce sont malheureusement leurs propres armes, des arcs en bois. Je sens l'extrait de cette matière hautement inflammable à trois cent mètres de distances.

Je n'ai pas le droit à l'erreur.

Je suis attentivement leur progression pour l’armement du trébuchet. A défaut de champ de force à ma disposition, je vais les laisser toucher la victoire du bout des doigts lorsqu'ils lanceront le premier bloc de pierre mortel, la toucher uniquement du doigt, sans l'obtenir aussi facilement. L'enclenchement du mécanisme du trébuchet sera mon feu vert pour passer par la fenêtre sur le dos de Jag pour aller à la rencontre du bouclier qui m'est offert, avant de le briser en plein vol en joignant les poings devant moi, pour le frapper en son centre afin de lui faire prendre la trajectoire opposée au château. Je suivrais sa trajectoire en me protégeant des tirs des archers avec le projectile qui ne tardera pas à se briser en deux pour venir s'écraser lourdement sur les troupes de Winsdraw.

Mon objectif est double : Provoquer l'effarement dans les rangs de Winsdraw tout en m'approchant à tire-d'aile du trébuchet et des archers. La présence du bois dans cette masse d'adversaires et de cette machine de guerre, suffit à mon corps pour répondre au Multivers. J'agis rapidement en serrant simplement le poing pour qu'un bruit sourd se fasse entendre sur les fondations du trébuchet. Le craquèlement du bois sonne comme une douce mélodie à mes oreilles.

Je ne prends toutefois pas le temps d’apprécier ce moment et fais prendre de la hauteur à ma monture pour jouer de looping et toute autre figure aérienne nécessaire pour éviter les flèches meurtrières des archers, le tout en serrant les dents. Ma concentration est telle que ma souffrance, aussi sourde soit-elle, est relayée en préoccupation secondaire. J'aurais tout le temps de souffrir si nous vainquons. Dans le cas contraire, je serai mort.

Je suis déjà en symbiose avec le bois poli des arcs avant que les troupes de Winsdraw n'aient à l'esprit de lancer une nouvelle salve dans ma direction. Comme le fait Kaen pour l'écriture des portails de sceaux, je joins mes mains l'une dans l'autre pour faire un mouvement, -très sensuel d'ailleurs-, des poignets. L'objectif étant le suivant : Enflammer le maximum d'arcs entre les mains de mes adversaires de sorte que le feu se propage à un maximum d'hommes de Winsdraw possible.

Cette stratégie est cruelle pour les futurs brûlés vifs mais nécessaire pour nos rangs.

Je me mettrai aussitôt hors de portée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur ymermalek@hotmail.com
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Ange et Gardien; Episode 2 : La 65eme case de l'échiquier (Telagan)   Sam 8 Déc - 12:56

Tu fais tournoyer ton sceptre, yeux rivés sur l'horizon, ton dragonnet au poignet secoué de reptations saccadés.

Un certain silence est tombé sur le théâtre de guerre. Dans le château, on retient son souffle, on vérifie que son épée coulisse bien dans son fourreau, on ajuste ses flèches, on se regarde avec indécision.

Puis, dans un son de torsion boisée qui fouette l'air, un projectile de près de 150kg s'élance dans les airs, lourd et menaçant. C'est le moment que tu choisis pour filer. Les archers ennemis relâchent leur volée sur ton destrier écailleux qui disparaît soudain derrière le rocher en pleine course. Grâce à cette éclipse, les projectiles te ratent ou rebondissent futilement contre la pierre.

C'est le moment parfait que tu choisis pour affronter à main nue ce leviathan volant. Tu quittes ta monture pour mettre tout ton corps dans ce coup. Tu le portes au centre d'une faiblesse de la structure mal équilibré et le contre-choc t'ébranle de pied en cap. Tu ne changes pas la course du rocher mais le fait éclater un plusieurs dizaines de gravas qui tombent au pied de la muraille sans dégâts.

En revanche, tu ne t'en sors pas indemne. Ton bras gauche a presque volé en éclat sous l'impact. Tu peux sentir qu'il s'est brisé en plusieurs endroits et t'estimes heureux de ne pas avoir de fractures franches.

Le cri que tu lâches se mue en cri de rage puis en simulacre d'invocation que ton poing vengeur matérialise. Le trébuchet, ou plutôt le bois qui le constitue, s'ébranle puis s'effondre sur lui-même sans espoir de réparation possible. Les artisans autour de la ruine nouvelle se tiennent la tête et hurlent quand ils n'ont pas succombé sous les débris.

Tu retombes sur Jag qui anticipe déjà la nouvelle salve.

Tu ne sais si c'est la douleur qui te fait tourner de l'oeil ou bien si conjurer du feu t'est impossible sur cette réalité, toujours est-il que tu n'as plus la concentration nécessaire pour mettre les archers hors jeu. Mais la plupart d'entre eux restent coi devant ta manoeuvre, tandis qu'en écho les vivas et les exultations des soldats sur les remparts du château salue ta performance.


"Rebryn !!! Rebryn !!! Rebryn !!!"

La clameur accompagne ton retour bien que tu ne sois pas en état d'en profiter pleinement. Lorsque tu reviens sur les remparts, près de ta famille, tu craches du sang avant de réaliser que tes jambes ne te soutiennent plus.

Tu connais cette sensation. Tu l'as déjà vécu une fois. Tu es en train de mourir. Et alors que Bailli, Lothar et Thalia se ruent vers toi, tu sais que seul un miracle peut te sauver de l'hémorragie qui coule en toi.


[Influence up... coming soon]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Telagan Rebryn

avatar

Messages : 2262
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 31

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
18/21  (18/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Ange et Gardien; Episode 2 : La 65eme case de l'échiquier (Telagan)   Sam 8 Déc - 14:06

Le héros martyr de la 6e Couronne. Nul doute qu'on entendra longtemps parler de cet acte inespéré dans le Comté de Ironhalo. Combien de vies vais-je avoir épargné au détriment de la mienne qui est en train de s'achever ?

La douleur au bras gauche est la seule chose qui me raccroche à la vie. Tant que je souffre, je vis. Malgré tout je suis à semi conscient de ce qui se passe autour de moi, je sais juste que ma famille a accouru à mon retour. Je tourne la tête et dans un terrible soubresaut je crache une importante quantité de sang sur le sol du château. Ironhalo n'oubliera jamais qu'un Dieu a risqué sa vie pour sauver les fondation de son châtelet...

Peu de parties de mon corps sont encore connectées avec mes neurones. Je connais cette sensation, il n'y a aucun moyen dans cette Couronne pour me sauver la vie. Seule ma vocation de prêtre et ma fidélité à Kaen pendant toutes ces années pourraient me sauver la vie, mais dans quel état ?

S'il y a quelques secondes je rayonnais de toute ma puissance, je ne suis désormais plus qu'un cadavre en devenir. J'écarquille les yeux lorsque je sens que mes jambes ne me soutiennent plus, tout simplement affolé. Je m'effondre littéralement comme une poupée de chiffon aux pieds de ma famille mon bras gauche inerte et complètement tordu.

Je tente de hurler de souffrance mais plus aucun son ne sort de ma bouche. Je me convulse au sol de douleur. La terreur d'un homme à l'agonie ne quitte plus mon visage. Des larmes se mêlent à la sueur qui coule abondamment sur mon front. Une fièvre mortelle monte en flèche. Je dois recevoir des soins en urgence où je mourrais dans les heures qui suivront.

Les membres de ma famille ont eu trop souvent à soigner en urgence des soldats atteints d'une fièvre moins grave que la mienne et qui en sont décédés dans l'heure qui a suivie. Dans cette Couronne où les moyens sont plus que rudimentaires, je n'ai aucune autre chance de survivre que de compter sur les faveurs de Kaen et ses Disciples.

C'est toujours lorsque vous sentez son souffle glacial, que vous prenez conscience que vous avez peur de la Mort à laquelle vous avez fait de multiples pieds de nez toute votre vie. Si un miracle doit se produire c'est maintenant ou jamais car je ne tiendrais guère longtemps dans ces conditions.

J'offre un regard implorant à toutes les personnes qui se sont agglutinées autour de moi et surtout à ma famille. Pathétique condition humaine, de faiblesse. Un soubresaut, j'ai tout juste le temps de tourner la tête sur le côté pour cracher une importante quantité de sang. Je ferme les yeux une demie seconde pour les rouvrir empreints de larmes coulant sur mon visage tandis que je tends mon bras valide en direction de ma famille en ouvrant la main :


"D...désolé. J...jeee vous aime."

Je lâche un soupir douloureux après ces quelques mots simples mais sincères. J'adresse des prières mentales à Kaen.

*Grande Déesse, je vous ai servi en personne depuis plus de 30 ans. Ma dernière volonté sera que vous abrégiez mes souffrances ou réalisez le plus improbable des miracles pour que je survive à ce calvaire. Avant de quitter ce monde, permettez-moi de vous demander de prendre soin de ma famille et de mon peuple.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur ymermalek@hotmail.com
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Ange et Gardien; Episode 2 : La 65eme case de l'échiquier (Telagan)   Lun 10 Déc - 13:51

Si un miracle arrive, c'est sous la forme d'une baffe qui t'interdit de succomber à l'inconscient. Bailli fait ruisseler ses perles de douleur au-dessus de ton front.

"Tu n'as pas le droit de me laisser. Tu n'as pas ma permission de mourir ! Non je ne t'excuse pas. Tu n'auras pas mon pardon, tu m'entends !?

Regarde-moi ! regarde-moi ! Je sais que c'est à Elle que tu ne penses mais MOI je suis là, tu m'entends ?!!"


Ta foi a parfois été un barrage à votre amour lors de vos débuts. Aujourd'hui, c'est presque comme si tu devais faire un choix. En qui crois-tu ? Si tu dois survivre à cette épreuve, sera-ce grâce aux larmes de l'amour d'une vie ou à un bain de foi devant la mort ?

Thalia se presse de faire quelques palpations qui ne t'arrache que des douleurs qui t'étaient jusqu'alors inconnues. Entre tes paupières qui peinent à rester ouvertes, tu distingues son regard qui croise celui de Lothar, toujours en armure. Sa tête hoche en signe de dénégation.

Tu entends le son des premières flèches que l'on décoche sur les remparts et de l'assaut qui a dû être donné par Ironhalo.

Le désespoir familial t'entoure. Tous ensemble, vous êtes à part du monde, arrêté au milieu de la fureur des premiers combats. Bailli repose ta tête contre ses genoux et t'enserre le visage de ses bras tremblants. Ses lèvres à ton oreille. Elle espère, elle espère.

Le froid commence à te mordre. Chaque respiration est un effort. Tes derniers mots ne doivent pas être gaspillés s'ils peuvent t'aider à survivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Telagan Rebryn

avatar

Messages : 2262
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 31

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
18/21  (18/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Ange et Gardien; Episode 2 : La 65eme case de l'échiquier (Telagan)   Lun 10 Déc - 15:37

Bailli a raison, j'ai ma famille autour de moi tandis que Kaen est loin d'ici et rien ne m'assure qu'elle bougerait le petit doigt pour m'empêcher de sombrer. Lors de la bataille du Fort, c'est également mon entourage qui m'a permis de survivre alors que ma mort était déjà assurée. C'est Jag qui m'avait maintenu en vie.

Je mets tout en œuvre physiquement afin de pouvoir prononcer ce qui pourrait être mes dernières paroles. Mes yeux s'ouvrent très lentement, une esquisse de sourire se dessine sur mes lèvres. Je murmure afin d'économiser mon énergie et pouvoir prononcer une phrase complète :


"Je ne vous abandonnerai pas mes amours, vous êtes toute ma raison de vivre. Je vous aime plus que tout."

Je tourne légèrement ma tête afin que Bailli vienne déposer ses lèvres contre les miennes. Puis de ma main valide je fais signe à mes enfants de venir tout contre moi.

Mon souffle de vie et toute ma force de conviction de tourner une fois de plus le dos à la Mort.

Je sens également Jag venir veiller sur son Maître une fois de plus, en se mettant en boule sur mon ventre afin de lier toutes nos forces pour détourner la Faucheuse de mon chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur ymermalek@hotmail.com
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Ange et Gardien; Episode 2 : La 65eme case de l'échiquier (Telagan)   Ven 14 Déc - 12:48

Tu t'enfonces, espérant un miracle, la folle croyance que Kaen viendra te sauver se fait de plus en plus ténue. Il te faut, hélas, comprendre que tu es le seul à pouvoir t'arracher à la mort et qu'une main sur une joue ou des paroles aimantes à une oreille ne sont pas une porte de salut. Combien de fanatique sont morts les yeux vers le Multivers à cause de leur passivité maquillée en ferveur ?

Tu t'enfonces.

Le froid, le noir, la fin. La vraie fin.

Tu as déjà connu cette sensation et aujourd'hui, tu es encore incapable de dire ce qui t'a sauvé. Ce que tu as vécu était-ce une divagation de l'esprit aux portes de la mort ou un véritable voyage vers un monde réservé aux morts ? Ton esprit a été sauvé, ton corps n'a pas eu cette chance. Sur cette Centile là, qu'advient-il quand le coeur s'arrête de battre ?

L'abîme.

Toi le cavalier, mis hors jeu par la tour adverse, tu sautes vers
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Ange et Gardien; Episode 2 : La 65eme case de l'échiquier (Telagan)   Jeu 20 Déc - 18:43

Tu déchires le voile de l'inconscience pour rappeler à toi toute la douleur dont ton corps semble capable.

La nuit froide au-dessus de ta tête est crénelé de pointes de lances irrégulières. Chaque mouvement est une torture.

Roulant ta tête de droite et de gauche, tu aperçois d'autres gisants en armure sur le tour de ronde. Bien des hommes d'Ironhalo ont succombé sous l'assaut des remparts qui appartiennent désormais à l'ennemi. Tu dénombres plus d'une dizaine de soldats autour de toi qui te barre la vue, mais pas assez pour que tu ne remarques pas que la passerelle qui mène au donjon a été relevée.

D'après le mouvement des silhouettes et les cris échangés, tu penses que les troupes du Comte ont battu en retraite dans la tour principale. Mais le combat a cessé... un trêve serait-elle en cours ?


"Bien, bien, bien, bien... notre prêtre ne s'est donc point lassé de jouer au dieu si bien qu'il refuse encore de mourir."

La soldatesque s'écarte pour laisser passer un de ces colosses dont la musculature hideuse est typique des hommes qui ont toujours été trop gras. Moulé dans son tabard souillé de sang et de boue, il te gratifie d'un sourire gâté.

"Mais il semblerait que même les dieux souffrent des contingences émotionnelles de ceux qu'ils toisent."

Un cri, un geignement angoissé, te parvient de loin et se rapproche. Celui de Thalia qui se débat contre ceux qui l'ont capturé.

Ta peur la plus profonde ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Telagan Rebryn

avatar

Messages : 2262
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 31

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
18/21  (18/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Ange et Gardien; Episode 2 : La 65eme case de l'échiquier (Telagan)   Jeu 20 Déc - 19:33

Retour brutal à la réalité, la douleur, la terrible douleur. Mais ce n'est pas ce qui me fait le plus souffrir. La douleur physique n'est rien comparée à celle de mon cœur qui se déchire lorsque j'entends les cris angoissés de ma fille. Un masque de haine se dessine sur mon visage, mon regard se fait intense et noir, une énorme veine barre mon front.

Une boule d'énergie insoupçonnable dans l'état où je suis naît de mes tripes, pour aller s'accumuler dans mon bras droit. Une force brute de colère noire qui pourrait briser n'importe quelle barrière que l'on pourrait m’opposer. Je lâche un hurlement à en faire trembler les fondations du château :


"THALIA !!"

Je ne sais par quel moyen, la colère, la peur, la haine ou tout cela en même temps, ma main s'ouvre subitement pour aller attraper la gorge du "colosse", ou plutôt l'homme trop graisseux pour être aussi musclé qu'il voudrait le montrer. Ma main se referme avec une force trop puissante pour être celle d'un mourrant, pour l'empêcher de respirer. Je le rapproche de mon visage tout en lui lançant :

"Ramène-moi ma fille et le reste de ma famille indemnes ou tu crèveras ici avec moi !"

Je suis dans un état second mais certainement plus dangereux qu'il n'y paraîtrait au premier abord.

[Edit MJ : Nope...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur ymermalek@hotmail.com
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Ange et Gardien; Episode 2 : La 65eme case de l'échiquier (Telagan)   Sam 22 Déc - 10:45

Tu t'agites pour saisir celui qui te provoque mais la petite dizaine de gardes qui t'entourent te rappellent au sol immédiatement. De toute leur poids sur tes bras, tes jambes, ton torse ou tes épaules, ils sont trop nombreux et toi trop faible pour que tu puisses les surpasser.

Il part d'un rire de gorge grasse qui lui arrache quelques glaires.


"Ahah... j'en doute, Prêtre. Tu t'es égaré en ces terres et mêlé à un conflit qui ne regarde pas ta Déesse.

J'ai perdu beaucoup d'hommes aujourd'hui par ta faute, et je devrais te tuer séant devant les yeux de tous. Mais tu as encore une chance d'obtenir ma clémence pour préserver la vie de ta petite ange et de ta fille. Sans quoi je les aurais déjà données en amusement à mes hommes et passées au fil de l'épée."


Il marque un temps pour être certain que tu l'écoutes bien alors que Thalia arrive jusqu'à vous, toujours braillarde. Elle tente de mordre ses tortionnaires et parvient à arracher une demie-oreille à un soudard trop négligent. Le soldat se jette en arrière en se tenant le lobe sanglant dans un hurlement halluciné.

Le Duc s'amuse un temps de la fougue de ta fille mais efface rapidement son sourire pour lui assener une baffe de métal et de cuir épais qui la fait tomber à genoux. Etourdie, Thalia tente de marcher à quatre pattes jusqu'à toi mais se fait rattraper par un militaire en plastron d'écailles de bronze. Debout derrière elle, il la tient fermement sous son joug, une main indigne sur son sein et un poignard sous sa gorge.

Winsdraw se tourne vers toi de nouveau :


"A n'en pas douter ta fille, Prêtre. Qui es-tu donc et pourquoi as-tu fait l'erreur de m'opposer résistance ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tome 3 : Ange et Gardien; Episode 2 : La 65eme case de l'échiquier (Telagan)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tome 3 : Ange et Gardien; Episode 2 : La 65eme case de l'échiquier (Telagan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5 Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Centile :: Scénario : Le Premier Centilien :: Jeu solo -