Forum officiel du JDR Centile
 
AccueilAccueil    FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 T1 : Le démon qui m'aimait, E2 : Croire et savoir (Isaac); T3 : Je suis l'enfer; E4 : Un confortable mensonge (Gabriel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: T1 : Le démon qui m'aimait, E2 : Croire et savoir (Isaac); T3 : Je suis l'enfer; E4 : Un confortable mensonge (Gabriel)    Sam 3 Nov - 19:44

@ Gabriel : Quand tu te rapproches tu entends leur dernier échange.

"Bien, quel est ton choix ?

- "Je... ils disent que je vais devoir payer les soins. Je pourrais travailler comme intendante, ils m'ont dit... Donc, je resterai le temps qu'il faudra."


@ Isaac : Elle tourne la tête vers ce qui se rapproche derrière toi, son regard se mâtinant d'effroi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 28

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: T1 : Le démon qui m'aimait, E2 : Croire et savoir (Isaac); T3 : Je suis l'enfer; E4 : Un confortable mensonge (Gabriel)    Sam 3 Nov - 19:54

Ma mâchoire se contracte à la vue de la main du démoniste dans celle d'Allys. Mes poings se serrent à leur tour tandis que j'approche. Je garde pourtant mes distances face au regard d'Allys. Malgré moi, j'en souffre. Mon Allys ne m'aurait jamais regardé comme ça. Jamais elle ne l'a fait même souillé du sang d'un autre.

"Garde tes distances. Allys ne t'es pas destinée démoniste.Tu ne sais rien d'elle."
Grondé-je d'un ton révélant une jalousie emprunte de colère.
_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Grimm

avatar

Messages : 319
Date d'inscription : 08/04/2012

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
16/21  (16/21)

MessageSujet: Re: T1 : Le démon qui m'aimait, E2 : Croire et savoir (Isaac); T3 : Je suis l'enfer; E4 : Un confortable mensonge (Gabriel)    Sam 3 Nov - 20:31

*Merde, sans doute une de ses crises... Et sans mon bras gauche...

Je me retourne promptement, près à encaisser un violent coup, quand j'entends Gabriel s'exclamer.

*Ouf, ce n'est que lui... Enfin, si l'on peux dire ça...

"Ah, Gabriel. Je lui confiais juste un objet, ne t'inquiète pas pour si peux, jamais je ne lui ferais de mal. Je me proposais même de l'aider."

Une idée fuse dans ma tête.

"D'ailleurs, si tu tiens à elle, tu peux toi aussi l'aider. Il semblerait qu'elle doive une forte somme d'argent à cette hôpital. Il semblerait que tu puisse de cette note, qui de plus, n'est sans doute pas grand chose pour toi."

Je me retourne vers Allys.

"Gabriel est donc une de tes connaissances ? Est-ce lié à tes crises ?"

*Cela ne m'étonne même plus qu'elle ai de nombreux mort sur la conscience, si elle ramène régulièrement Gabriel à ses cotés. En quelques minutes passé en sa compagnie, j'ai déjà vue plus de sang que en plusieurs mois.

Sans même prendre la peine de me retourner, car attendant la réponse d'Allys, j'interpelle de nouveau Gabriel.

"Au passage, je ne t'ais pas vue dans l'arène. Tu avais sans doute mieux à faire, pourtant, tu dois apprécier ce genre de spectacle, non ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 28

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: T1 : Le démon qui m'aimait, E2 : Croire et savoir (Isaac); T3 : Je suis l'enfer; E4 : Un confortable mensonge (Gabriel)    Sam 3 Nov - 22:56

La jalousie redescend lentement, et je gronde à sa dernière question,

"J'ai été pris par une affaire plus urgente."


Mon regard s'assombrit ensuite.

"L'aider ? Tu ne sais même pas ce qu'elle a. Pourquoi elle a ces crises et invoque des démons. Tu ne sais rien d'elle contrairement à moi. Et elle ne me connaît pas. Arrête de te questionner à ce sujet. Je sais des choses qui ne s'expliquent pas.

Si tu comptes pratiquer un exorcisme ce n'est pas la peine. C'est un syndrome qu'elle a. C'est un don, elle ne l'a pas encore mis a profit. Avec le temps elle saura contrôler ses crises."


Un temps, je regarde Allys, doux,

"C'est une princesse... Pas n'importe qui."
_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Grimm

avatar

Messages : 319
Date d'inscription : 08/04/2012

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
16/21  (16/21)

MessageSujet: Al   Dim 4 Nov - 0:31

"Bien, après tout, si elle peut supporter de nombreux morts sur la conscience, ce n'est pas mon problème."

Je m'adresse a Allys.

"Tu es lucide en dehors de tes crises, et parfaitement maitre de toi, donc je ne pratiquerais pas un exorcisme forcé, comme je le fais parfois pour ceux contrôlé par une entité néfaste et qui ne leur laisse aucun choix, voir même aucun contrôle. Mais ce n'est pas ton cas. Certains influent parfois l'entité qui la contrôle, pour ne pas toucher les êtres qui leurs sont chère. Ce n'est pas ton cas non plus. Pour ta part, c'est l'entité qui te contrôle par bride. Je peux t'aider, mais si tu préfère vivre tel quel, c'est ton choix. Après tous, certains le supportent très bien.

Je jette un regards vers Gabriel, qui semble pleinement jouir de sa soif de sang. S'il avait été humain un jour, il n'en a plus grand chose. Ou alors, la partie humaine qui était en lui n'était pas vraiment des plus fréquentables.

*En plus, il semble avoir un penchant pour les jeunes filles, décidément, ce type est la décadence même...*

"Sache que c'est elle qui m'a fait demandé, Gabriel. Et je ne suis pas sur que le fait que tu en sache beaucoup sur elle sans qu'elle ne te connaisse ne la rassure. Tout comme le fait que tu pense qu'elle ne pourra jamais se débarrasser de ses démons. Il y a toujours un moyen, même si le prix à en payer est parfois très lourd, et je ne parle pas d'argent.
Secondement, je me doute qu'elle n'est pas n'importe qui, chaque syndrome est unique, tout comme chaque personne l'est."


"Bref, mon temps presse, j'en suis désolé Allys. Donc il me faut une réponse, garde-la tu, ou me la rends tu ?"

Je tends la main vers elle, autant pour la rassurer que pour être prêt à récupéré la pièce si elle ne veut plus de mon aide. Ou encore qu'elle la saisisse, si elle souhaite quitter ce sinistre personnage, qui semble adorer un peu trop ce qui est en elle, et qui pourtant, elle, l'effraye.

*Garde la pièce, et ton exorcisme commencera, rends là moi, et tu ne me croisera plus jamais.*

J'aurais aimé lui dire cette phrase à voix haute, mais le psychopathe à coté de moi ne l'aurait pas apprécié, et il ne faut jamais contrarier un psychopathe, sauf si bien sur, on se sait en sécurité de lui. Malheureusement, qui pourrait être en sécurité avec Gabriel... En tout cas, c'est ce qui est sous entendu dans ma phrase, et ce que j’espère qu'elle comprenne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 28

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: T1 : Le démon qui m'aimait, E2 : Croire et savoir (Isaac); T3 : Je suis l'enfer; E4 : Un confortable mensonge (Gabriel)    Dim 4 Nov - 12:06

"Abruti ! Elle ne peut pas s'en débarrasser ! Arrête de lui donner de faux espoirs. C'est le sang qui coule en elle qui la lie à ce don. Qu'est-ce que tu connais sur les démons Khaliens ? Hein ? Sais-tu au moins identifier leur nature et surtout d'où ils viennent ?

Alors, vas-y je t'écoute ! Ton unité attendra !"


La colère monte de nouveau, c'est révoltant de faire croire n'importe quoi aux gens sans les connaître.


"Si ceux qu'elle a tué inconsciemment sont morts, ils le méritaient.L'endroit d'où je l'ai sorti était...
-ma mâchoire se serre- ces gros porcs méritaient leur sort... Allys n'a jamais été mauvaise au contraire, c'est un système de défense inconscient ces démons qui apparaissent. Elle ne les contrôle pas entièrement mais ça viendra. Il faut qu'elle s'entraîne à les faire apparaître et disparaître dans les failles qu'elle invoque au lieu de redouter et repousser ses crises. Elle est la, la solution pour ne plus en avoir. Il faut qu'elle accepte son don."

Je croise les bras,

"Tu sais quoi exorciste, quand Allys ira mieux, nous irons dans une place reculée du camp, elle va invoquer des démons et tu vas me montrer ce que tu sais faire avec eux. Car de toi tout ce que je sais c'est que tu sais tracer des cercles inutiles sur le sol et que tu es un beau parleur.Tu mériterais que je te lâche sur Horazon et te laisse te démerder. Là tu apprendrais la vie... Et la mort."

_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Grimm

avatar

Messages : 319
Date d'inscription : 08/04/2012

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
16/21  (16/21)

MessageSujet: Re: T1 : Le démon qui m'aimait, E2 : Croire et savoir (Isaac); T3 : Je suis l'enfer; E4 : Un confortable mensonge (Gabriel)    Dim 4 Nov - 14:07

"Tu ne vois donc pas plus loin que le bout de ton nez, pour un dieu, c'est un peu dégradant... Il y a toujours une solution, même si parfois c'est la mort. Ceux qui souhaite se débarrasser de démon on toujours le choix, seul leur volonté à vouloir s'en débarrasser peut empêcher le processus. Bref, ce n'est pas ce que je souhaite, et cela n'est sans doute pas ce qu'Allys souhaite, mais contrairement à ce que tu dis, il y a bien TOUJOURs une solution..."

Je le regarde, d'un air totalement désolé, sa stupidité me surprenant toujours.

*Comment peux-on en connaitre autant et pourtant rester aveugle... Crétin...*

"En tout cas, si tu la laissais répondre d'elle même, plutôt que lui dicter sa propre volonté, ne serait ce pas aussi bien ? Si elle contrôle ses démons mais que tu lui ôte tout volonté, elle aura abandonné une malédiction pour en trouver une autre..."

Je reprends un air plus sérieux, ce dernier voulant sans doute mettre ma volonté et mes connaissances à l'épreuve.

"Je ne connais effectivement pas tous des démons Khaliens, mais je sais les reconnaître. Sauf que vois tu, je n'ai pas encore vue de manifestation des crises d'Allys. Quant à Horazon, ne t'inquiète pas, du peu que je connais sur ce lieu, j'y ferais sans doute un tour. Je complète actuellement mes écrits sur ce sujet. Mais sache que cela sera sans doute un aboutissement pour moi que d'aller la bas, et que j'y trouverais effectivement sans doute la mort. Mais vois tu, certaines personnes côtoient la mort sans jamais vouloir l'affronter, ce n'est pas mon cas, et toi ?

Inconsciemment, mon mécontentement envers Gabriel monte. Ce dernier se pense tout permis de faite de ses capacités hors du commun. Ces dernières n'ont sans doute même pas été acquise pas le travail ou l'entrainement, puisque un démon reste au fond de lui. C'est ce dernier qui nourrit sa puissance, il l'a toujours eu, ce qui le rends imbu de lui même. C'est pour cela qu'il ne supporte pas qu'on le contredise, et résous par la force ce qu'il n'arrive pas à convaincre par la parole. Malgré tout, mon ton reste neutre et calme.

*C'est à dire, environ quatre-vingts pour cent des situations, je dirais... Crétin...*

"Moi tout ce que je sais de toi, c'est que tu tue facilement, et que tu espère que les gens te craignent assez pour ne pas t'opposer de résistance. C'est pour ça que j'hésite à te laisser seul avec Allys. Mais bon, il semble que cela soit vain.
Ensuite, tu as raison, elle doit se reposer, et l'expression de nos divergences d'opinions ne doivent pas l'aider, c'est pourquoi je clos ce sujet, et que si tu as un tant soit peu de respect pour elle, tu en fera de même."


Je pars donc vers la porte, à reculons, lançant quelques dernières phrases.

"On se recroisera Allys, quand tu iras mieux ! Et tu me fera part de ta décision ! Sache que je resterais disponible pour ton cas, quoiqu'en pense Gabriel. Si tu as besoin d'aide, n'hésite pas...

Le reste de la phrase n'atteint pas son oreille, je me retrouve dehors, prêt à me faire engueuler par mes supérieurs pour mon premier retards. Le premier d'une longue série, sans doute.

*Espérons que le fait de s'engueuler avec Gabriel puisse justifier mon retards, s'il est assez connu dans ce camp. En tout cas, je n'ai plus ma pièce, elle n'a pas vraiment eu le choix, la pauvre, mais espérons que cela la protégera suffisamment.. Autant de ses propres démons que de Gabriel.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 28

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: T1 : Le démon qui m'aimait, E2 : Croire et savoir (Isaac); T3 : Je suis l'enfer; E4 : Un confortable mensonge (Gabriel)    Dim 4 Nov - 15:01

J'ai un rire mauvais,

"Tu n'as pas vécu le quart de ce que j'ai vécu. Tu ne sais pas qui je suis, qui j'étais. Fuis-donc. Lâche. Car il n'y a que les lâches qui ne pensent qu'à la mort pour s'en sortir."

J'ai un sourire fin,

"Tu sais reconnaître les démons Khalien hein? Alors comment explique tu ne pas avoir reconnue Allys quand tu l'as vu...? Car s'en est une, de Khalienne. Tout comme moi. Envoie moi tes écrits que je m'en amuse avant de les publier."

Mes yeux se fixent sur lui, ma voix est profonde, emprunte d'expériences qui me sont propres.

"La mort est ma compagne de toujours. Tu ne sais rien d'elle aussi.

Apprend à connaître les personnes à qui tu parles avant de partir dans tes grands discours inutiles et d'essayer de les exorciser. Tu ne connais rien, tu es un menteur et manipulateur. C'est moi qui t'ai donné les réponses sur Allys. Tu es ici grâce à moi. Prie pour que je ne trouve pas de prêtre pour t'envoyer faire ton pèlerinage sur Horazon.

Car après la mort, il n'y a rien. Le néant. Prends bien conscience de ça."

_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Grimm

avatar

Messages : 319
Date d'inscription : 08/04/2012

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
16/21  (16/21)

MessageSujet: Re: T1 : Le démon qui m'aimait, E2 : Croire et savoir (Isaac); T3 : Je suis l'enfer; E4 : Un confortable mensonge (Gabriel)    Dim 4 Nov - 15:21

Je n'entends ses paroles que par brides, la distance qui nous sépare augmentant. Je m’arrête donc, pour mieux capter ce qu'il dit.

Un sourire se trace sur mes lèvres.


*Dès le premier regarde, j'avais sus pour Allys, je ne savais pas pertinemment quoi, mais je savais qu'il y avait quelque chose en elle... Quant à la mort, je ne la cherche pas, mais je ne la fuis pas non plus. Je la combat, c'est de la que je tiens mon métier.

Je lui cri: "Nous verrons bien, Gabriel, si tu reste avec elle, tu me recroisera donc, et tu auras l'occasion de voir ce dont je suis capable. Si tout du moins, tu es capable de le voir..."

Je reprends mon chemin, cherchant à rejoindre mon unité, me parlant à moi même.

"Seul l'imbécile pense que fuir n'est pas une solution, tout le monde fuis quelque chose, toi plus particulièrement que quiquonque, Gabriel. Mais tu n'en n'est pas conscient. Tu as vécu plus que moi, mais tu n'as fais que renforcer ton corps, pas ton esprit, et seul ton ignorance est aussi grande que ton absence de compassion envers ceux que tu tue. L'ignorance est souvent préférable à la réalité, car l'idiot vie mieux que le plus sage des sages, inconscient de ce qui se trame autours de lui. Vie heureux alors Gabriel, laisse les autres s'occuper des affaires de ce monde... Pour ma part, j'essaye de faire de même, mais peux être suis-je trop conscient de mon ignorance pour cela..."

*Quant à la manipulation, elle est bien plus efficace que ta violence. Et il est souvent préférable de se croire manipulé que de se savoir ignorant. Quant à la mort, elle n'est qu'un passage. Certes, vers le néant, mais le néant n'est pas rien, c'est juste l'absence. N'est ce pas toi qui voulait ressusciter quelqu'un ? La cohésion de ses propos s'envolent avec le temps, tout comme sa lucidité, sans doute. Le démon qui siège en lui le ronge, cela ne fera qu'empirer...

Et mes écris sont loin d'être fini, tout du moins s'il seront fini un jour. En tout cas je te le promets, Gabriel, si tu apprends à lire, tu fera partie des premiers à les découvrir, prépare toi à être étonné.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 28

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: T1 : Le démon qui m'aimait, E2 : Croire et savoir (Isaac); T3 : Je suis l'enfer; E4 : Un confortable mensonge (Gabriel)    Dim 4 Nov - 15:35

Un profond soupir m'échappe,

"Imbécile."


Je le laisse partir, ce type est vraiment allumé. Je lève le regard sur Allys,

"Je payerai pour les soins et te donnerai de l'argent quand tu décideras de partir. C'est par ma faute si tu es ici. Et ce que tu faisais pour vivre dans cette couronne... Je ne peux le tolérer. Ce n'est pas toi.

Si tu as des questions... Tu sais quoi faire. Mais faire confiance à ce type n'est pas la solution. Ce que tu as ne se guérit pas. Mais ne renonce pas."


Mains dans les poches, je tourne les talons, las de souffrir en vain à cause d'elle. Pourquoi m'as tu abandonné Allys ? Je sors de la tente si la fille ne m'interpelle pas, pour aller m'allonger et me reposer dans le bastion. La souffrance me rongeant plus que d'habitude. Cette conversation m'a comme épuisé.

_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: T1 : Le démon qui m'aimait, E2 : Croire et savoir (Isaac); T3 : Je suis l'enfer; E4 : Un confortable mensonge (Gabriel)    Dim 4 Nov - 17:05

Allys, plutôt effrayée par ce combat de coq s'engonce un peu plus dans sa timidité et se contente de répondre par des hochements de tête d'approbation.

@ Gabriel : En effet, même si cette version de ta bien-aimée est différente et si elle a, quelque part, mal tourné, tu ne peux t'empêcher de ressentir une tendresse infinie pour elle.

C'est donc le coeur gros que tu la quittes pour [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] où la Métamorphe est déjà en train de bourrer une mallette renforcée avec du matériel de survie divers.

@ Isaac : Tu pars donc [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] dans le camp et retrouver ta supérieure. Tu fais le chemin à côté de la blonde contre qui tu as combattu. Elle te glisse :


"Tu te fais vite des potes toi dis donc..."

[Destin up pour Isaac, Influence up pour Gabriel depuis le temps...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: T1 : Le démon qui m'aimait, E2 : Croire et savoir (Isaac); T3 : Je suis l'enfer; E4 : Un confortable mensonge (Gabriel)    

Revenir en haut Aller en bas
 

T1 : Le démon qui m'aimait, E2 : Croire et savoir (Isaac); T3 : Je suis l'enfer; E4 : Un confortable mensonge (Gabriel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Centile :: Scénario : Le Premier Centilien :: Jeu à plusieurs -