Forum officiel du JDR Centile
 
AccueilAccueil    FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Tome 1 : La force d'être haï ; Episode 1 : La récompense de l'attente (Elliott)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Tome 1 : La force d'être haï ; Episode 1 : La récompense de l'attente (Elliott)   Dim 25 Nov - 12:45

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Tel est le commandement de Jialle. Le commandement auquel bien des Centiliens dérogent et que tu t'efforces de faire respecter. Le Soleil qui pleure, le symbole de la Disciple, a été creusé en relief sur le pectoral de ta robe de Prêtre. Ta combinaison noire est spécifique des écclesiastes combattants : renforcée par des matériaux intelligents, elle permet une liberté de mouvement presque totale tout en protégeant efficacement le porteur.

La magie des renseignements.

Tu consultes encore une fois l'écran holographique que projette le com'unix qui est fixé sur ton oreille gauche. Mark Leisman, 36 ans, travaille au siège de la Confederal Bank sur Nephta. Mark a attiré ton attention alors que tu enquêtais sur les mouvements financiers des grandes entreprises... étant toi-même un connaisseur des virements bancaires "discrets". C'est le travail de Mark qui t'a mis la puce à l'oreille : pour quelqu'un vivant à une heure de son lieu de travail, il s'avère être d'une ponctualité et d'une disponibilité hors norme. Pourtant, Mark ne prend que les transports en commun.

La magie a une odeur.

Lorsque tu es rentré par effraction dans la maison des Leisman, cet après-midi, il t'a fallu peu de temps pour remarquer une convergence des traces de pas de Mark. L'aluminolens que tu as aspergé un peu partout a révélé que ceux-ci convergaient vers l'armoire. Une armoire qui avait des traces de magie manifeste. Certains sont meilleurs que toi pour sentir la magie, mais à cette distance impossible pour toi de ne pas déceler le sort de téléportation qui a été utilisé maintes fois dans ce rangement.

La magie de travailler dans l'ombre.

Assis dans un fauteuil molletonné de sa chambre, tu attends le retour de Mark lumière éteinte. Tu t'es même servi un scotch 25 ans d'âge avec l'un de ses verres. *Bloub* Une spaceball tombe dans le liquide ambré pour accompagner la prochaine gorgée... Ainsi, ton prochain sort ne prendra pas plus de deux secondes pour être à pleine puissance. Tu attends. Au milieu des photos de sa femme, Katherine et de ses deux enfants de six et huit ans. Tu attends. Car si tu n'as pas eu de mandat de perquisition, un flagrant délit te permettra te contourner ce détail juridique.

La magie opère sous tes yeux.

L'armoire grand ouverte se met à trembler, de petits vents impossibles se mettent à converger et tournoyer au milieu des chemises, écartant d'un coup sec les cintres de part et d'autres de leur reposoire. La réalité se déforme pour prendre les traits d'un trentenaire en costume. Mais à ta grande surprise, il n'est pas seul... Enlacé avec une femme qui ne ressemble absolument pas à son épouse, leur position collé/serré ne laisse aucun doute quant à leurs ambitions d'un petit 5 à 7. Mark se fige immédiatement et écarquille les yeux en te voyant. Tu peux presque sentir le litre d'adrénaline qui se déverse dans ses veines.

La magie d'être Elliott Durts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Elliott Durts

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 23
Localisation : Ille et Vilaine

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
15/21  (15/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : La force d'être haï ; Episode 1 : La récompense de l'attente (Elliott)   Mar 27 Nov - 23:47

L'apparition du couple me surprend, de plus que la femme enlacée dans les bras de Mark Leisman n'est aucunement l'épouse de cet homme infidèle.
Mon expression de surprise disparaît la seconde suivante, pour laisser se dessiner un rictus cruel sur mon visage, réfléchissant déjà à quels bénéfices je peux tirer de cette information.
La vue de cet homme apeuré, tel un rongeur traqué par son ennemi mortel, me donne un sentiment de puissance, d'invincibilité, je me rends compte pour la première fois à quel point je suis crains...

"Oh, alors comme ça, Kaen n'est pas la seule que vous trompez..."

Je me lève du confortable fauteuil molletonné pour me rapprocher de Mark, apercevant même ses gouttes de sueur ruisseler le long de son front. Je fixe mon regard intimidant dans les yeux paniqués de Leisman.

"Avant de tenter quoi que ce soit d'incohérent, je crois que vous devriez m'écouter quelques minutes, nous pouvons nous arranger je pense..."

Je tends les mains vers Mark, bras écartés, le verre de Scotch toujours à la main gauche, et son [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] dans la main droite, symbolisme de volonté pacifique.

"Il est possible que je puisse fermer les yeux sur votre cas, et sur celui de votre relation, si toutefois un bon petit paquet de Yiis traînait dans le coin pour se retrouver miraculeusement dans mes poches, si vous voyez ce que je veux dire...

Un sourire réconfortant se trace sur mon visage espérant baisser sa vigilance et le réconforter, mais augmentant de plus en plus le ton de ma voix après chaque argument pour me rendre plus effrayant encore.

"Je pense vraiment que vous avez tout intérêt à accepter mon offre, sous peine de se retrouver derrière les barreaux, voir pire, de perdre votre dignité, vous laisser annoncer ce que vous faites dans le dos de votre épouse avec cette femme, j'inculperai votre putain en tant que complice de votre utilisation illégale de la magie, et je ferai souffrir votre famille entière avec votre infidélité durant des années, et je finirais par les enfermer TOUS pour utilisation de magie, que ce soit vrai ou non!"

Ma voix se faisait de plus en plus forte, criant même la fin de phrase. Je bois une autre gorgée de Scotch avant de poser le verre et de reprendre la discussion paisiblement et avec le sourire.

"Mais bien sur, tout ceci ne se produira pas tant que vous me donnez de quoi me satisfaire... Je vous laisse le choix, profitez-en, c'est rare!"

*Si il savait que tout ceci n'est qu'un tissu de mensonge... Il est idiot, et j'en profite. Je suis cruel, et j'aime ça...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : La force d'être haï ; Episode 1 : La récompense de l'attente (Elliott)   Ven 30 Nov - 17:24

Pétrifiés. Comme des cerfs au milieu de la route que les phares d'une voiture lancée tétanisent.

Le silencieux qui suit n'est troublé que par le son de leurs respirations. Il ose à peine lever sa main pour désigner d'un doigt timide le large cadre photo où sa femme et ses deux enfants te sourient devant les canyons violacés d'un incarnat touristique.

Sa voix n'est qu'une rumeur à peine audible, aussi branlante qu'un buggy dans un champ de ruines.


"Le coffre. 23#867."

Les sueurs froides sur sa tempe achèvent de te confirmer qu'il ne ment pas.

"S'il vous plaît, j'ai des enfants..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Elliott Durts

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 23
Localisation : Ille et Vilaine

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
15/21  (15/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : La force d'être haï ; Episode 1 : La récompense de l'attente (Elliott)   Mer 5 Déc - 1:27

Je jubile en écoutant attentivement Mark me transmettre les coordonnées et le lieu de son coffre. Mes yeux me trahissent même, brillant de milles feux, dû à ce surplus d'émotion.

"Mark, tu n'es qu'un idiot..."

Deux secondes de blanc s'en suivent, le temps pour moi de préparer mon prochain sort, et à une vitesse surhumaine, j'abat mon sceptre violemment sur la tempe de l'homme qui se tient en face en utilisant ma télékinésie légère pour renforcer mon action. Non pas pour l'éliminer, mais pour l’assommer.

*On est jamais trop sur avec les 42-3, autant rendre ces merdes inconscientes.*

Je menotte Mark tandis qu'il est à terre, inconscient ou non, le coup a dû fortement l'étourdir.

*J'espère que je ne l'ai pas tué au moins, pas comme le précédent...*

Puis je me dirige vers la femme qui fut en compagnie de Leisman et la menotte également, sans ménager ma délicatesse. Je lui injecte une morphine somnifère si elle crit ou se débat de trop.

"Gardez votre calme, ce que vous tenterez n'arrangera rien."

Enfin, ces deux choses faites, je me dirige vers le cadre photo et m’interrompt trois petites secondes à regarder l'image, puis me retourne pour inspecter l'homme infidèle et sa maîtresse.

*Quel enculé...*

Un sourire narquois apparaît sur mon visage.

*Je suis plutôt mal placé pour dire ça!*

Ce temps de pause passé, je déplace le cadre et entre les coordonnées du coffre. On peut voir mes mains légèrement trembler face à mon excitation.

"2, 3, #, 8, 6, et... Ha oui, 7."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : La force d'être haï ; Episode 1 : La récompense de l'attente (Elliott)   Jeu 6 Déc - 17:28

La femme hurle quand tu abats son amant et commence à fuir vers la porte de la chambre. Tu n'es pas assez fort pour la retenir dans son état, ni assez rapide pour lui barrer le chemin, mais en revanche, tu fais facilement voler ta seringue jusqu'à sa nuque.

Elle s'écroule en se fracassant l'arrête de son joli contre le parquet. Dernier bruit avant un silence contrôlé.

Tu découvres la quadrant métallique discret certi d'une interface qui s'active au toucher. Tu tapes calmement le code de ton doigt ganté sur l'interface digitale du coffre-fort. Une lumière feutrée en fond d'écran du clavier passe du rouge au vert tout de suite suivi du son d'un loquet électronique qui se déverrouille.

A l'intérieur, quelques liasses de billets. Plusieurs milliers de Yiis a priori, sans compter le prix de la revente des bijoux qui sont entassés. Des lettres aussi, qui semblent anciennes et non officielles d'après leurs enveloppes brunies par le temps. Un sourire satisfait, tu approches tes mains de ces papiers confidentiels quand un son venteux interrompt ton mouvement.

Tu tournes la tête rapidement pour constater ce que tu craignais : Mark, grâce à un résidu de conscience probablement, vient de se téléporter. Un geste réflexe. Il est probablement retombé inconscient immédiatement.

A quel endroit Mark Leisman penserait en dernier recours ? Il te faut le découvrir vite si tu ne veux pas que ton joli casse ne te complique la vie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Elliott Durts

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 23
Localisation : Ille et Vilaine

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
15/21  (15/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : La force d'être haï ; Episode 1 : La récompense de l'attente (Elliott)   Lun 10 Déc - 19:44

"Et merde! Pourquoi faut-il que je fasse toujours la même erreur?!"

Je reste sur place et réfléchis à la situation.

*Calme toi Elliott, ce n'est pas la première fois que ça t'arrive, et ce ne sera pas la dernière fois, tu le retrouveras. Un autre problème se pose, c'est la femme, puis se débarrasser d'éventuelles preuves qui pourront me gêner plus tard.*

J'installe la maîtresse de l'infidèle confortablement dans le fauteuil dans lequel je me suis assis cinq minutes plus tôt et retire la seringue de sa délicate nuque, pour la ranger dans une de mes nombreuses caches intérieures de mon uniforme ecclésiastique.
Ensuite je me débarrasse du verre dans lequel j'ai bu en le jetant le plus loin possible par une fenêtre, vers un endroit peu fréquenté.
Enfin, je nettoie les probables traces de sang qu'aurait pu laisser mon violent coup sur la tempe de Mark, et/ou de la femme endormie.


*Ça, c'est fait. Maintenant occupons-nous de retrouver ce très cher Mark.*

Je me saisis des papiers confidentiels situés dans le coffre fort, en retenant difficilement la tentation de m'emparer des divers objets de valeurs et des nombreux Yiis.
J'ouvre délicatement ces lettres afin de chercher un éventuel indice sur le lieu de sa téléportation.

*J'espère juste qu'il ne s'est pas téléporté dans un rassemblement de ces merdeux... Il ne manquerait plus que ça...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : La force d'être haï ; Episode 1 : La récompense de l'attente (Elliott)   Mer 12 Déc - 7:55

Les enveloppes brunies qui glissent sous tes doigts crachent leurs lettres. La majeure partie d'entre elles sont des relevés de compte dans pas moins de sept comptes différents. Il te faudra un peu de temps pour tracer tous les mouvements, leurs origines et, surtout, les destinataires. Car il s'agit de virement a priori vers des comptes off-shores ou anonymes.

Le reste d'entre elles sont des échanges épistolaires manuscrits. Extrêmement rares dans cette Couronne, ce type de conversation épistolaire te laisse supposer que Mark ne voulait pas laisser de traces informatiques ou bien que ces messages viennent d'une Couronne moins évoluée comme la 3eme ou la 4eme. Peut-être les deux.


Citation :
Messire Fijon
Le Griffon qui fume
Duché de Winsdraw
Nephta

Cher Mark,

Je te remercie pour les virements de ce mois. J'espère que ta famille va bien et que la petite te laisse dormir.

Je t'écris concernant notre projet d'établissement d'un quartier dans la Seconde. J'ai contacté les artisans sympathisants de notre cause ainsi qu'un industriel qui peut nous obtenir un container équipé d'une technologie de distorsion spatiale pour un prix modique. Tu trouveras le "devis" ci-joint.

Ce quartier pourrait être une avancée majeure pour notre Ordre et nous permettrait de rallier davantage d'exclus et de familles traquées à notre cause. A terme, cela pourrait nous permettre d'alléger le poids et les risques que nous te faisons courir et dont je suis bien conscient.

Je ne peux que te montrer toute la gratitude de notre communauté entière envers ton courage et ton aide si précieuse. J'espère que cet effort que je te demande sera à ta portée.

Bien à toi,

O.

Il y a une autre lettre que tu peux décider de parcourir, mais celle-ci semble crypter de prime abord. A toi de voir si tu penses avoir le temps de t'y atteler ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Elliott Durts

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 23
Localisation : Ille et Vilaine

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
15/21  (15/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : La force d'être haï ; Episode 1 : La récompense de l'attente (Elliott)   Ven 14 Déc - 17:11

Je repose les divers papiers découverts dans le coffre, à l'exception de le lettre d'un certain O. Fijon, et de celle que je décrypterai plus tard.

*Mmmh, intéressant, grâce à ce Mark, je vais pouvoir faire une excellente découverte...*

J'active mon Com'unix et consulte toutes les informations à propos de O. Fijon, Du Griffon qui fume et du Duché de Winnsdraw.

*Il y a des chances que je te retrouve Mark, mais si ce n'est pas le cas, tu m'auras bien aidé, et je ne pense pas que tu viendras me chercher les noises, si tu n'es pas idiot. Après tout, je sais où tu habites!*

Ceci fait, je cherche des vêtements de ma taille, ou qui se rapproche, dans la garde-robe de Leisman pour m'en vêtir et ne ressembler qu'à un simple civil. Je récupère toutes les affaires rangées dans mon uniforme ecclésiastique, en manipulant précautionneusement mes Space balls comme s'il s'agissait d'une puissante relique, et dissimule mon habit dans le coffre-fort, dont je change le code d'ouverture : 738#19.

*Il faut gagner un maximum de temps possible si je veux le retrouver, son réveil est imminent.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : La force d'être haï ; Episode 1 : La récompense de l'attente (Elliott)   Dim 16 Déc - 11:29

Les vêtements ne sont pas à ta taille mais tu trouves quelques chemises et un pantalon métamorphes que tu parviens à étirer ou ajuster pour qu'ils te conviennent.

Tu laisses ta robe dans le coffre après avoir changé la combinaison. Autant de temps que tu laisses filer et de traces que tu risques de semer dans ton sillage.

Sur ton com'unix, tu trouves que Fijon est le nom d'un ancien Prêtre du Culte qui s'excommunia pour rejoindre un Ordre de prêtres renégats. Des Sécessionnistes qui, selon la légende, aurait leur quartier général sur un incarnat inconnu appelé Veritas, d'où leur nom de "l'Ordre de Veritas". Le prosélytisme en faveur d'un schisme n'est encore aujourd'hui qu'une rumeur mal écoutée et plus une lutte politique venant des cul-de-basse-fosses de Centile qu'un véritable courant de pensée.

Le Duché de Winsdraw est une circonscription de la 6eme Couronne de Nephta sur laquelle peu d'informations subsistent. La géographie de ce domaine n'est pas simple à délimiter dans la mesure où elle change souvent au gré des invasions ou des échanges commerciaux avec les Seigneurs et Grand Electeurs de la périphérie. Tu consultes également une courte biographie du Duc de Winsdraw qui ne t'apprend pas énormément de choses sur ce qui t'intéresse.

Enfin, tu ne trouves pas le Griffon qui fume dans la toile internet. Ce genre d'endroit, dans les périphéries les plus reculées d'une ville, n'est jamais répertorié quand il est trop neuf ou trop insignifiant. C'est la myopie des Couronnes extérieures.

Tu as pris énormément de temps alors que tu étais pressé.

Dehors, tu entends une sirène, typique de celle de la Sécurité Interne Impériale, la police des polices.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Elliott Durts

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 23
Localisation : Ille et Vilaine

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
15/21  (15/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : La force d'être haï ; Episode 1 : La récompense de l'attente (Elliott)   Ven 21 Déc - 18:22

Mon regard se fait inquiet en entendant les sirènes typique de la S.I.I. .

"Tiens donc, mes bons vieux amis n'ont pas traîné cette fois-ci."

Je me dirige vers la fenêtre d'un pas pressé, et recherche le toit d'un bâtiment le plus éloigné possible.

*Et une fois de plus, je vous passe entre les doigts, bande de crétins!*

Je me concentre sur le lieu voulu et utilise ma téléportation à vue afin de m'échapper et me retrouver sur le toit sur lequel je me suis concentré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : La force d'être haï ; Episode 1 : La récompense de l'attente (Elliott)   Sam 22 Déc - 11:58

Tu disparais l'instant avant que la porte ne s'ouvre. Volatilisé en un clin d'oeil, tu as l'occasion de voir depuis le toit où tu te trouves la petite équipe qui rentre, arme au poing, pour inspecter la maison. Une femme semble mener l'opération mais ne trouve au final que la maîtresse de Mark, allongée dans le fauteuil et inconsciente.

Elle connaît ton visage, mais parlera-t-elle ? Tout porte à croire que non : ce serait dévoiler le double secret de Mark sur sa relation adultère et son talent interdit. De plus, le tout-venant répugne en général à s'opposer à un membre du Culte, surtout quand il est dans son bon droit. Ou pas loin. Que ce soit par foi ou par peur, la caste des Prêtres est quasiment intouchable sur Centile.

Alors que tu regardes la voiture de la S.I.I. postée devant la maison, ton com'unix vibre :


Citation :
Bonjour Elliott,

Il faudrait que tu rentres au plus vite au Sanctuaire s'il te plaît. J'ai quelque chose à t'annoncer.

Que Kaen veille sur toi,

Serguei.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Elliott Durts

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 23
Localisation : Ille et Vilaine

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
15/21  (15/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : La force d'être haï ; Episode 1 : La récompense de l'attente (Elliott)   Mar 8 Jan - 1:22

*Si ils pensent vraiment que la fumée s'attrape avec la main, ils peuvent toujours continuer.*

Je plonge ma main dans la poche intérieure de la veste volée, en sors une space ball et l'engloutis avec excitation.

"Après un moment de stress, rien n'est plus relaxant qu'une bonne vieille space ball."

Après avoir laissé vibrer mon com'unix, je lis le message envoyé par Serguei.

"Que Kaen veille sur moi."

Je me dirige vers la porte menant à l'intérieur du bâtiment.

Spoiler:
 

Je descends les escaliers avec l'air banal d'un habitant quelconque de l'immeuble, et sors du bâtiment en essayant de ne pas attirer l'attention.

Je parcours les rues, tout aussi discrètement et monte dans la voiture que j'ai garé une dizaine de rues plus loin de mon effraction.

Je boucle ma ceinture, je me saisis du volant. Inspire. Expire.


*En route pour le sanctuaire.*


[HRP]J'y suis peut-être allé un peu vite, tu peux supprime les passages que je n'aurai pas du/pu faire.[hrp]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : La force d'être haï ; Episode 1 : La récompense de l'attente (Elliott)   Mer 9 Jan - 1:56

La porte de toit du petit immeuble sur lequel tu te trouves n'est pas verrouillée. Tu retrouves facilement ton véhicule avant de repartir vers l'épicentre de la ville, là où a été bâti le Sanctuaire.

Après une petite centaine de kilomètres, tu sors de la voie à distorsion spatiale de l'hyperroute pour emprunter la bretelle qui mène jusqu'à l'imposant bâtiment. En pilote automatique, tu as le temps de regarder un peu les infos : on se concentre surtout autour de la prise d'otages qui a eu lieu aujourd'hui à la West Station par un 42-3. L'individu a apparemment été capable de souffler la moitié de la gare à lui tout seul. Du jamais vu. On parle aussi de la prise de fonction d'Arkhan Damaranth au poste de Sénateur. Ce dernier a d'ailleurs fait un coup d'éclat en trahissant ouvertement le Parti Progressiste dans son premier discours au Sénat Impérial.

Tu t'engouffres dans le parking réservé aux prêtres avant d'emprunter l'ascenseur-bulle qui te ramène jusqu'à la surface. Il y a une certaine émulation aujourd'hui dans la Sanctuaire du côté de tes pairs. On t'adresse des regards plein de compassion qui ne font qu'accroître ta tension jusqu'à ce que tu rencontres Serguei.

Le visage couturé par de petites cicatrices, ce brun d'1m60 a ôté ses usuelles lunettes rondes. Il boitille un peu jusqu'à toi dans une succession de spasmes de douleur.


"Bonjour Eliott, je..." les mots ont du mal à venir, "nous étions en mission cet après-midi avec Paul et Matthew. Une prise d'otage à la West Station. Une situation classique mais... on est tombé sur... enfin, le mec était dans le wagon et on était en train de le neutraliser. Matthew l'a frappé pour le maîtriser sans vouloir le tuer et puis, et puis..."

Tu connais la suite, tu as vu les vidéos en voiture.

"Matthew y est resté."

Sa voix s'enroue et ses yeux s'embuent de larmes. Matthew était ton meilleur pote ici au Sanctuaire de Nephta. Vous aviez été sélectionnés ensemble quand vous étiez apprentis et entreteniez une rivalité pleine d'amitié depuis près de 10 ans. Tu faisais presque parti de sa famille et aujourd'hui tes pensées vont immédiatement vers Meshae, sa femme, et Gillian, leur fils de trois ans.

Aujourd'hui, tu as perdu l'homme que tu aimais le plus au monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Elliott Durts

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 23
Localisation : Ille et Vilaine

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
15/21  (15/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : La force d'être haï ; Episode 1 : La récompense de l'attente (Elliott)   Jeu 10 Jan - 2:45

Je sors de l'ascenseur-bulle et avance d'un pas hésitant; depuis que je suis arrivé au sanctuaire, tous les regards sont braqués sur moi, mais pas n'importe quels regards, des regards que j'ai déjà vu il y a plusieurs années, et dont je redoute tant en être la cible.
Mon inquiétude se fait au paroxysme lorsque j’aperçois Serguei marchant, non, clopinant vers moi. Chacun des ses pas me révèle une cicatrice plus ou moins importante, et beaucoup trop nombreuses à mon gout.


*Pourquoi suis-je si inquiet? Je n'ai aucune raison d'avoir peur...*

Je me voile la face, je redoutais déjà le pire quand je n'ai pas vu Matthew m'accueillir comme à son habitude à l'entrée du sanctuaire, je refusais d'avoir une once de pensée de malheur à son égard.

"nous étions en mission cet après-midi avec Paul et Matthew."

Ce morceau de phrase est la seule chose qu'Elliott a entendu sortir de la bouche de Serguei avant que le monde ne s'effondre autour de lui, le regard perdu dans le vide, la larme à la limite de s'écouler le long de la joue.

*Ressaisi-toi Elliott, tu as cultivé une image de dur, ne la détruit pas maintenant.*

"Puisse Kaen l'accueillir et l'accompagner comme il le mérite, après cette trop courte vie dont il m'a emplit de bonheur que je ne mérite même pas... Préparez-lui un enterrement dont on se souviendra durant des années. Ne dites rien à sa femme et son fils, laissez-moi m'en occuper personnellement."

Sur ce, je me dirige vers mon bureau d'un pas pressé, la tête toujours haute, mais trahi par mon regard douloureux, ce dernier évitant celui d'autrui. Je m'introduis dans mon lieu de travail : un bureau modeste approchant la dizaine de m². J'active la fonction "opaque" de mes fenêtres et m'assoie sur la seule chaise de mon bureau et me saisis du cadre numérique sur le meuble. Je fais défiler les différentes photos pour la plupart de magnifique paysages à l'aide de sa propriété tactile, et m'arrête sur une photo capturée il y a plusieurs années : Matthew et moi, en joie, brandissant notre certificat de sélection à l'admission au sanctuaire.
A la vue de cette image, je m'effondre en larmes, de longues minutes s'écoulent sans que je ne parvienne à s'arrêter. Le pleur, une chose dont je n'est pas été sujet depuis trop longtemps, à croire que toutes mes larmes accumulées se déversent avec impatience pour courir le long de mes joues et s'écraser sur le sol froid du Sanctuaire. Je ne me rappelais même plus du gout salé de cet étrange liquide.


J'aurai pu me dire : alors c'est donc cette intense tristesse que je fais subir à mes victimes? Mais pas moi, pas Elliott Durts, elle ne fait qu'attiser sa haine envers ses fils de pute! Après tout, Matthew était pour moi ce que je considérais ma dernière famille, celle que j'ai aimé le plus intensément.

"Si tu m'entends Matthew, crois-moi, je vais te venger, il va souffrir, ils vont souffrir!"

Je me lève brusquement de ma chaise et ouvre la porte à la volée la faisait claquer bruyamment contre le mur que j'ai abîmé au passage.

"Je veux voir à mon retour toutes les informations possible sur le connard qui a tué Matthew sur mon bureau!"

Mon visage n’exprime plus aucune tristesse, il exprime maintenant la haine. Une expression à en faire frémir plus d'un, comme si j'avais arboré le masque de la haine en personne.
Je claque la porte de mon bureau aussi violemment que ma sortie de cette pièce et me dirige précipitamment vers l’ascenseur-bulle. Une fois arrivé sur le parking, je m'introduis dans la voiture et active le pilote automatique en direction de l'habitat de Meshae. Je me sens stressé à un point inimaginable; quelle est la pire chose que d'annoncer à une femme la mort de l'homme de sa vie, du père de son fils? Je pris secrètement Kaen qu'elle connaisse déjà la nouvelle, même si il serait préférable que je lui apprenne moi-même.
Juste avant d'arriver au lieu désiré, je gobe difficilement une space ball qui me reste en travers de la gorge.


*S'il avait accepté d'en consommer, lui aussi, peut-être qu'il serait toujours parmi nous...*

La voiture enclenche le frein tout en douceur et une voix douce se fait entendre : "Vous êtes arrivé à destination".
Je sors du véhicule qui se clos automatiquement et me retourne pour faire face à une petite maison de couple pour un loyer modeste, non pas que Matthew était mal payé, mais parce que Meshae a abandonné son travail pour se consacrer entièrement à son fils.

*Quel chance ce Gillian...*

Je me présente au pas de la porte et toque avec hésitation.
Vais-je devoir annoncer la mauvaise nouvelle à sa famille? Comment vont-ils le prendre?
Moi, Elliott Durts, je crains ne pas être doué pour ce genre de choses....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : La force d'être haï ; Episode 1 : La récompense de l'attente (Elliott)   Dim 13 Jan - 13:43

Tu entends les pas précipités de Meshae qui accourt pour ouvrir la porte. Gillian est dans ses bras, un biberon au bec, innocent de toute la tension ambiante.

Sa blonde n'a pas l'éclat de vos dîners entre amis. Ses traits crispés, ses yeux hyper actifs, elle n'est qu'une feuille de verre attendant d'être brisée. Et c'est toi qui vient lui apporter le choc.

Elle lit ton regard. La situation. Ils appelleraient si son mari était en bon santé. Ils n'enverraient pas quelqu'un d'aussi proche si son époux était encore vivant. Tu n'aurais pas cette mine, ni ces traces sèches sur ta joue. Pendant quelques secondes, elle tente de rejeter tous ces faits à la lisière de sa conscience.

Puis elle craque. Ses derniers espoirs s'évadent comme du sable entre les doigts. Penchée sur toi, elle a besoin de tremper tes habits de ses larmes. C'est une bonne chose que tu ne portes pas ta robe de Culte, te dis-tu. Puis tu en doutes.

Gillian regarde sa maman. Pose sa main potelée sur sa joue pour en effacer maladroitement les perles de douleur. Son regard croise le tien.


"E'iott. Et 'Pa ?" babille-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Elliott Durts

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 23
Localisation : Ille et Vilaine

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
15/21  (15/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : La force d'être haï ; Episode 1 : La récompense de l'attente (Elliott)   Jeu 17 Jan - 22:52

Je laisse Meshae s'effondrer dans mes bras et clamer sa tristesse par ses pleurs. Je lui passe les bras autour de ses épaules et la serre fort contre mon être essayant de la consoler de mon mieux, ce qui dura plusieurs minutes, laissant des flots de larmes s'écouler sur "mes" habits. Puis je m'abaisse à hauteur du petit Gillian et lui explique les choses d'une manière à ne pas le blesser.

"Gillian... Ton père est parti pour un très long voyage dans le ciel, il est allé rejoindre ton grand-père et va très bien là où il est. Sache qu'un jour, toi aussi tu feras ce long voyage, et tu reverras ton papa... Mais dans trèèèèès longtemps, espérons-le. Mais d'aussi loin qu'il se situe, il sera toujours avec toi, ici, dans ton cœur, et dans celui de maman."

Je lui presse mon doigt contre sa poitrine à l'endroit où se situe le cœur et lui caresse avec le dos de la main sa douce joue. Puis je me retourne vers Meshae et lui rend un regard compatissant et triste lui disant "moi aussi je souffre".

"Si tu as besoin de quoi que ce soit, appelle-moi, tu as mon numéros, je ferai tout ce qui est en mon pouvoir et ce qui ne l'est pas pour t'aider."

Ceci dit, je l'enlace une dernière fois et sors de la maison. Je retourne dans la voiture et active le pilote automatique en direction du Sanctuaire.
Durant tout le long du trajet, je reste là, vautré dans mon siège, le regard dans le vide, et je réfléchis. Je réfléchis à tout ce qui vient de se produire, je réfléchis à Meshae et Gillian, à ce qu'ils vont devenir, au temps qu'ils vont mettre pour se remettre de cette tragédie. Une larme s'écoule doucement le long de ma joue droite, zigzaguant entre les diverses imperfections de mon visage.

*Elliott a donc un cœur...*

Arrivé à destination, je mets ces choses de coté et redevient l'Elliott Durts que tout le monde connait. Je me dirige vers mon bureau d'un regard dur. Si des papiers ont été déposés sur mon lieu de travail, je vais de ce pas les étudier, s'il n'y a rien j'élève la voix.

"Alors, qu'à-t-on appris sur ce tueur de prêtres?!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : La force d'être haï ; Episode 1 : La récompense de l'attente (Elliott)   Dim 20 Jan - 9:23

Tu lances ton interrogation à ton autel personnel, dans lequel est intégré ton interface holographique de travail. En réponse, tu as un rendez-vous dans ton agenda qui démarre dans quinze minutes. Un briefing où seront présents Serguei, Paul, Juba Kim Wu, le chef du département d'investigation du Culte et John Flint, le Haut Commissaire.

Vous vous retrouvez dans une salle ovale dont l'une des périgées se termine par de larges baies vitrées frappées des symboles des Disciples. Derrière l'Oeil de Galu entouré de brumes, tu aperçois les hélicoptères des forces de police locales qui continuent d'encadrer la zone autour de la West Station.

John Flint, ce cinquantenaire aux cheveux courts et gris, a une mine plus stricte que jamais. Mains dans le dos, il se retourne vers les vitraux en contractant l'un des poings selon un rythme régulier. A ta gauche, un écran incrusté dans le mur illustre la présentation faite en toute hâte.


"Frères, Soeurs. Rappelez-vous qui nous sommes.

Nous sommes le dernier rempart qui protège nos concitoyens d'être à la merci de ceux qui pratiquent l'art interdit. Nous sommes les garants de l'équité. Ceux qui empêchent des hommes de voler entre les rues sous le nez de ceux qui n'ont pas ce don. Des monstres pris d'un complexe de divinité qui s'autorise à tuer d'une pensée, à mettre en péril la vie sans ciller, à détruire sans remord.

Nous sommes ceux qui protègent les Centiliens de l'ivresse de la puissance."


Il se tourne vers vous, un regard accusateur sous ses soucils contractés.

"Et aujourd'hui ! Aujourd'hui, nous avons failli ! Cet après-midi à 14.07, un individu correspondant au signalement relevé par les autorité vingt-quatre heures plus tôt a été repéré. Il a agressé deux officiers des forces de police et trois civils, dont une jeune fille décédée cette nuit. Il était accompagné, selon les témoignages, de deux accolytes de quinze et vingt ans environ."

Deux portraits robot en haut définition s'affichent sur l'écran. Tous deux ont le crâne rasé. L'un est noir tandis que l'autre semble avoir des origines Xi'oriennes.

"L'homme qui les mène est dangereux et l'a illustré une fois de plus aujourd'hui lorsque la police a tenté de l'appréhender. La suite... vous la connaissez," dit-il alors que des images de la gare dévastée s'affichent.

"Nos équipes ne sont pas parvenues à l'intercepter suite à l'accident de la West Station.

Ce terroriste semble avoir plus de soutien qu'on ne le pense. Des renforts militaires et... probablement des anciens de chez nous. Oui, Messieurs, nous avons peut-être une taupe à bord ou bien l'Ordre Sécessionniste de Véritas en face de nous.."


Il pose ses poings sur la table parfaitement lisse et montre les dents à chacun de ses mots.

"Ne vous y trompez pas, Frères, ce n'est pas une attaque isolée, mais une déclaration de guerre par une organisation criminelle.

La plupart des vidéos qui ont pu être prises lors de la tentative d'appréhension ont été effacée par des attaques de cyber-pirates... tous sauf une."


L'image d'un homme en train de léviter dans l'air s'affiche. Il est au-dessus du décor apocalyptique d'une station de train en ruines. La photo semble avoir été prise depuis un hélicoptère.

"Frères, je vous présente l'ennemi public n°1.

Un revenant d'entre les morts.

Alexei Orlov."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Elliott Durts

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 23
Localisation : Ille et Vilaine

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
15/21  (15/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : La force d'être haï ; Episode 1 : La récompense de l'attente (Elliott)   Mer 23 Jan - 18:20

Je reste calme et attentif durant tout le long du discours. A l'énonciation du nom d'Alexei Orlov, je ne suis pas très surpris, contrairement à mes collègues. J'ai du entendre son nom être énuméré une ou deux fois dans des conversations voisines, mais sans plus. Cependant, de la façon dont le Haut commissaire en parle, et des exploits qu'Alexei a fait plus tôt à la gare, cet homme a l'air de faire preuve d'une grande puissance.
Au sujet de l'ordre Veritas, mon esprit s'éclaircit et la lettre que j'ai réquisitionné quelques heures plus tôt me revient.


"J'ai trouvé ceci en voulant intercepter un 42-3 tout à l'heure, elle a l'air de contenir des informations importantes, notamment que l'ordre Veritas semble être impliqué dans une curieuse affaire. Cette lettre parait avoir été écrite par la main d'Orme Fijon en personne. J'ai aussi trouvé celle-ci, dont je n'ai pas pris le temps de décrypter. Elle peut contenir d'importantes informations."

Je laisse John Flint et mes frères et soeurs s'emparer des lettres et d'en lire le contenu, attendant le verdict.

*Au moins cette effraction aura servie à quelque chose.*

Puis je me lève et d'un air grave et motivé, avec l'expression d'un homme dévoué à Kaen.

"Qu'attendez-vous de moi, de nous?"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : La force d'être haï ; Episode 1 : La récompense de l'attente (Elliott)   Sam 26 Jan - 5:54

Les papiers tournent de main en main pendant quelques instants. Les froncement de sourcils et les regards qu'on te dérobe t'indique à la fois que c'est du bon boulot et qu'on se pose de plus en plus de question sur tes méthodes.

Flint reprend le lead rapidement :


"Vous êtes là parce que, de près ou de loin, je sais que vous êtes motivés à mener cette affaire. Vous me connaissez, je suis pas du genre à mettre un gars de côté parce qu'il est émotionnellement lié à un cas. Je vous connais trop bien pour savoir que vous ne lâcherez rien, alors autant mettre nos ressources à votre service.

Envoyez cette lettre aux services de décryptage ou essayez vous-même. Enquêtez sur cet Orlov : où il est ? qu'est-ce qu'il veut ? qui l'aide ? Allez à cette foutue adresse sur la lettre s'il le faut. Bref donnez-nous des pistes Messieurs ! Et rappelez-vous, nous le voulons vivant.

Juba, rappelle-leur ce que tu as vu."


Kim Wu se lève à son tour et fait son brief.

"Orlov était apparemment aidé de six personnes. Je n'ai pas encore clairement pu les identifier et, comme le disait John, nous avons perdu tous les enregistrements dans une cyberattaque. Néanmoins, l'un d'entre eux a pu être appréhendé : Locke Eckhart. Oui, je parle bien du célèbre écrivain.

Hélas, je crains qu'il ne nous ait glissé entre les doigts dans une manoeuvre suicidaire. Ca vaudrait aussi le coup de récupérer un mandat pour aller fouiller sa baraque.


- Ca, tu me le laisses. Je te l'obtiens en une heure."

Serguei ne desserre pas les mâchoires. Son menton touche presque son thorax alors qu'il siffle :

"On a relevé les traces de magie résiduelle près du portail qui a été tracé. On en est pas encore sûr à 100%, mais on dirait les coordonnées de Dolérian... un incarnat interdit d'accès, bien évidemment."

Alors que le nombre de pistes à suivre s'aggrandit de seconde en seconde, tes yeux s'écarquillent soudainement. Orlov, tu as déjà vu ce nom quelque part. Non, entendu. "... que le commissaire Bénédict Orlov ne cède la main à..." disait la journaliste avant que tu n'entres dans cette réunion.

Une info que tu peux très bien garder pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tome 1 : La force d'être haï ; Episode 1 : La récompense de l'attente (Elliott)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tome 1 : La force d'être haï ; Episode 1 : La récompense de l'attente (Elliott)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Centile :: Scénario : Le Premier Centilien :: Jeu solo -