Forum officiel du JDR Centile
 
AccueilAccueil    FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 3 : Le témoin du mal (Alexei); Tome 3 : Je suis l'enfer, Episode 4 : Un comfortable mensonge (Gabriel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 3 : Le témoin du mal (Alexei); Tome 3 : Je suis l'enfer, Episode 4 : Un comfortable mensonge (Gabriel)   Mar 27 Nov - 17:30

Les jumeaux réattérissent sur un sol parfaitement plat. Manquant de tomber à genoux dans leur chute.

Le vent des hauteurs balaie vos cheveux.

C'est la nuit, il pleut.

Malgré la bruine ambiante, vous distinguez les lumières d'une ville au moins aussi grande que le Centre de Nephta. Le ciel est zébré de faisceaux lumineux d'annonces publicitaires pour des marques qui vous sont parfaitement inconnues. Vous devez être à deux cents ou trois cents mètres de hauteur d'après les gratte-ciel qui vous font face et dont vous n'arrivez pas à distinguer les pieds qui sont enfoncés dans un maillage drues d'immeubles nains à côté des géants d'acier.

Une plateforme. Un H supposant un héliport hexagonale auquel on accède par quelques marches. Le toit d'un hôpital d'après les consignes sur la porte verte sombre qui est dans votre dos.

Kadare se relève rapidement pour prendre ses distances, une main tendue vers Alexei dans un geste prônant l'accalmie :


"Il faut qu'on parle."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 31

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 3 : Le témoin du mal (Alexei); Tome 3 : Je suis l'enfer, Episode 4 : Un comfortable mensonge (Gabriel)   Mar 27 Nov - 19:03

Sur le sol, laché par la fille en cuir qui a pas forcément aussi d'expérience en portail-lag que moi. Le fait est qu'elle m'avait tout de même laché à l'atterrissage. Je m'écroulais au sol humide qui était sous moi. Mes reins comme poignardé de douleur et toussant encore un peu de sang. J'avais tellement envie de dormir que l'eau ne me dérangerai pas si le danger de me trouver au milieu d'une bande de taré et de la responsable de 2 années de prisons et de torture ne m'excitait les sens. Mais c'est sa main qui m'a le plus fait mal. Le moindre de ses os ... je voulais les briser si j'en avais encore la force. A chaque centimètre qui ne nous séparaient plus, mon sang bouillonnait d'un degré de plus. Je pivotais pour me mettre sur le dos pour m'écraser avant de réfléchir à accepter cette main où pas. Mon regard se posa sur Kadare ...

*Si tu ne peux pas affronter ton ennemi, apprend de lui, comprends le et trouve ses failles pour que le moment venu, tu sois prêt* Révélation -Horini Verset 7 chapitre 11

Un sourire s'affichait sur mon visage, formé par l'ironie du sort. Je restais tranquillement la tête toujours en contact du sol mes yeux la fixant toujours, toussant encore un peu à cause de l'air des hauteurs qui m'arrivaient dans les poumons meurtris. J'aurais toujours cru que je la tutoierai quand je la reverrai mais j'avoue que notre petite histoire aidait beaucoup à la détente

"Tu sais Dominique ... j'imaginais pas notre rencontre de la sorte ... la dernière fois que je l'ai rêvé, tu ... autant pas que je termine ma phrase si tu as envie de parlementer, pas vrai ?"

J'attrape la main de la fille pour éviter, me retenant de vomir et surtout de sortir mon couteau pliable et lui chopper un doigt pour la peine. La paix dans mon coeur devait tenir bon. De toutes facons, c'est pas comme si j'avais le choix.

"Mais si tu voulais parlé, tu aurais pu me rendre visite en prison, non ? Deux ans c'est long sans contact extérieur, tu sais ?"

Alors qu'elle m'aide à me relever, je grimace à cause de mon corps qui n'est que douleur à l'heure actuelle. Je grogne alors que mes pieds tente de reprendre le controle se l'équilibre. Je tangue un peu avant de sortir de ma veste ma canne-sceptre et m'appuyer dessus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 28

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 3 : Le témoin du mal (Alexei); Tome 3 : Je suis l'enfer, Episode 4 : Un comfortable mensonge (Gabriel)   Mar 27 Nov - 21:40

La peur de voir les Jumeaux se faire trancher alors qu'ils étaient si près du but me quitte enfin. Je lâche un soupir de soulagement en les voyant saufs. Je vais les relever tous les deux en me mettant entre eux avant de leur mettre une bonne claque dans le dos, grondant, d'un air soulagé néanmoins,

"Ne me faites plus jamais ça, ou c'est moi qui vais vous couper en morceaux, pas le portail. Bande de tarés !"


Ils sont mes frères. Pas seulement d'armes. Les Alphas sont ma deuxième famille. Le sacrifice m'est égal tant que l'on ne touche pas à mes camarades. Et ces deux abrutis auront au moins eu le mérite de me faire peur. Quelle ironie, moi, qui à mes débuts ne ressentais rien. Amitié, amour, tristesse, peur... Rien. Et à présent, que suis je devenu ? De toute façon c'est peine perdu pour refouler tout ça, et je ne le veux, ces sentiments sont tellement grisants. Ils me rendent vivant. Je vis grâce à eux.

Je me tourne finalement vers Orlov qui se relève avec difficulté. Je lâche les Jumeaux pour m'approcher, gardant mes distances avec les deux prêtres.


"Bien. Tu sembles bien vivant pour un mort. Orlov. Faisons les choses correctement vu que les affaires nous appellerons rapidement quand tu seras de nouveau en état. Mon nom est Gabriel."

Je désigne la belle et mystérieuse brune à mes côtés puis les deux frères,


"Voici Marianne et eux sont les Jumeaux. Notre organisation nous interdit d'en révéler plus."


Un temps, avant que je ne reprenne la parole,

"Et si je suis venu avec mon équipe te chercher c'est parce que tes connaissances me seront sûrement utiles, tout comme celles de Kadare..."

Je sors le livre de Jialle de ma poche arrière de pantalon pour le lui montrer sans pour autant le lui donner. Kadare l'avait reconnu d'un coup d’œil. Voyons voir ce qu'il en est pour lui.

_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 31

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 3 : Le témoin du mal (Alexei); Tome 3 : Je suis l'enfer, Episode 4 : Un comfortable mensonge (Gabriel)   Mar 27 Nov - 23:18

Ce mec savait qui j'étais au moins j'avais l'avantage de connaitre un nom pour l'appeler toutes fois des choses me troublaient. Il parlait d'une organisation, il parlait d'un livre. Pourquoi se mettre à dos le HCC et arriver à faire que Kadare accepte de m'éviter la mort ? Je regarde le livre, le reconnaissant sans réagir. Ce livre ne pouvait pas être vrai, pour la bonne raison que le vrai livre était en ma possession et il était dans un état pitoyable. C'est pour cela que non sans avoir un petit mouvement de surprise de voir une telle contrefaçon, j'affiche un regard perplexe avant de répondre

"Le livre de Jialle ... Enfin, surement une réplique, tu veux que je l'authentifie ou un truc dans le genre ?"

L'authentifier, je devais le faire, Maitre Leu m'avait prévenu des paroles à l'intérieur. Ce serai étrange qu'une telle copie ait été faite au point d'avoir la même couverture. L'homme qui tient le livre semble moins à un fidèle qu'à un mercenaire. Quelqu'un était derrière lui, il n'était qu'un intermédiaire.

"Sans vouloir te vexer, j'ai pas l'impression que les révélation de La Déviante, soit ton sujet favori, je me trompe ? Et, je me doute que les deux clones et mademoiselle la psychopathe sont pas forcément des personnes qui en sont intéressé, même si cette dernière est bien dans l'esprit de Jialle dans sa période sombre. Honnêtement ... c'est qui le commanditaire"

Je prends un peu appui sur un mur, de peur de glisser sur ce plafond glissant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 28

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 3 : Le témoin du mal (Alexei); Tome 3 : Je suis l'enfer, Episode 4 : Un comfortable mensonge (Gabriel)   Mar 27 Nov - 23:48

Je range le livre d'un geste lent dans mon vêtement pour éviter que la bruine ne l'abîme. Encore une fois, sa proximité est rassurante. Allys me sera rendue grâce à lui. Mon âme sœur. Cela fait tellement longtemps que je l'attends.

Je le suis de mon regard de braise jusqu'à ce qu'il se stabilise.


"Mes hommes sont des renforts. Je sais de quoi est capable le HCC. Et seul, je ne peux le vaincre."

Nouveau silence. Avant que je ne lâche avec un sourire fin :


"Je ne suis pas un de ses fidèles, mais je suis un vieil ami. Jialle m'a remis ce livre en personne avec le souhait que je révèle une grande vérité qu'il contient. Et tu sembles pouvoir m'apporter des réponses à ce sujet."

J'ai enfin l'impression d'avoir avancé depuis mon arrivée. Je ne peux malgré tout lui révéler que je suis ici grâce à un saut de puce. Il n'est pas important qu'il croit que le livre ne soit pas authentique. Il l'est dans ma dimension, pas ici.
_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 31

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 3 : Le témoin du mal (Alexei); Tome 3 : Je suis l'enfer, Episode 4 : Un comfortable mensonge (Gabriel)   Mer 28 Nov - 0:37

Révéler une vérité ? Un ami de Jialle ? Impossible à moins que... Se serait un Gardien mais un Gardien puissant pour cela. J'ai du mal à y croire. Pourquoi un Gardien irait se faire chier à aller trouver un ex prisonnier ? Il aurait pu faire appelle au SII. Et pourtant il avait fait une arrivée destructrice en plein Nephta. Je n'y croyais pas mais quand j'ai vu la puissance de ses alliés, si ce mec n'est pas un Gardien il ne doit pas en être bien loin. Par curiosité, je tente tout de même de voir sa psyché, tentait il de me mentir, se la pétait il ou bien croyait il vraiment que c'était Jialle qui lui avait donné cette mission. Une mission que les paroles de Maitre Leu contredisait. Ces paroles ne devaient pas être répandus.

"Un vieil ami ? Rien que ca ... Ca m'ennuierai de contredire une personne comme toi, un "pote de Jialle", mais il y a un point qui n'a pas été abordé. Dans la Genèses Verset 4 Chapitre 8, Kaen était dans les plaines de Xi'Or et vit un pauvre homme en train de mourir de faim. Elle lui donna alors une pièce d'or mais très vite, cette pièce le rendit fou, il s'acheta des milles et des cents sans considération. Oubliant tempérance à cause d'une trop grande privation, il devint fou et se fit tuer. Lorsque Kaen se vit à affronter une nouvelle fois cette épreuve, elle n'offrit la pièce d'or qu'une fois que le pauvre homme ait travaillé pour l'avoir"

Je laisse un silence devant l'assemblée qui n'était surement pas des férus de théologie avant de reprendre.

"En d'autre terme, vous voulez que je fasses quelque chose pour vous, mais vous ... que ferez vous pour moi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 28

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 3 : Le témoin du mal (Alexei); Tome 3 : Je suis l'enfer, Episode 4 : Un comfortable mensonge (Gabriel)   Mer 28 Nov - 10:48

Je croise les bras sur mon torse, toujours très calme. Après avoir rencontré Isaac, rencontrer deux hommes qui réfléchissent correctement en est presque agréable. Je réponds :

"Cela dépend. Qu'attends-tu de moi ?"

J'ai l'argent. Mais je pense que ce n'est pas ce qui intéresse ce prêtre. Il a une idée claire en tête.
_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 31

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 3 : Le témoin du mal (Alexei); Tome 3 : Je suis l'enfer, Episode 4 : Un comfortable mensonge (Gabriel)   Mer 28 Nov - 13:53

Un petit rire fatigué s'échappe de ma bouche puis se transforme en une petite toux piquante sans pour autant effacer le petit sourire de mon visage. D'une main, je rabats les quelques mèches de cheveux mouillées en arrière, histoire de me redonner un peu de contenance.

"Je ne sais pas si tu es ami avec Jialle mais niveau égo-centrisme, tu es pas mal. Tu comprends que je ne m'attendais pas à ce que vous débarquiez en plein milieu de ma fuite, n'est ce pas ?"

Je me mets à réfléchir alors que je tente de faire silence de mon envie de détruire ce livre. Si je n'avais pas cette mission, qu'aurais je pu vouloir ? La mort de Kadare et de Kim Wu ? Non, cela je devais le faire moi même. La protection de ma famille ? Je ne pouvais montrer cela à ces psychopathes qui pourraient s'en servir contre moi. C'est alors qu'une idée me vint.

"Il y a deux choses que tu pourrais me fournir. Je veux d'abord que tu m'aides à rénover un vieux livre que j'ai en ma possession. Puis, je souhaite retrouver ma place dans le Culte de Kaen. Que je sois blanchis que je puisse exister de nouveau à Centile sans craindre que des policiers veuillent m'arrêter ou me tuer. Ca te semble quelque chose de correct ?"

Mon regard toujours planté dans celui de ce Gabriel, j'attendais sa réponse toujours avec mon petit sourire sur mon visage fatigué
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 28

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 3 : Le témoin du mal (Alexei); Tome 3 : Je suis l'enfer, Episode 4 : Un comfortable mensonge (Gabriel)   Mer 28 Nov - 15:24

Je considère ses paroles en silence. Ce qu'il demande n'est pas en mon pouvoir. Du moins... Mon fils Prius avait été blanchi de ses débordements grâce aux talents de négociation de Jialle, sa propre mère et ma "bonne volonté" à leur rendre le vieux Gallu. Un demi rire m'échappe,

"Fuite ratée. Sans notre intervention, tu serais mort ou en prison. Je doute que tu aurais pu semer le HCC avec une simple voiture en roulant à contresens en plein Centre de Nephta ou bien les affronter de front dans ton état. Il faut savoir être rationnel Prêtre. Tu nous dois la vie. Niveau égo-centrisme nous nous valons donc si tu te croyais capable d'y arriver sans nous."

Nouveau silence, alors que je choisis mes mots.

"Passons. Tu récupéras ta place au Culte Orlov. Peut-être même Jialle te la rendra en personne. Du moins... Cela ne se réalisera que si tu m'expliques le contenu de ce livre afin que je devienne le bras droit à part entière de La Déviante. Kadare et toi êtes les deux grands spécialistes du Culte de Jialle. Ensemble vous trouverez cette vérité qui m'est aveugle.Et celle-ci apportera une ère nouvelle."

Un sourire mauvais se dessine sur mon visage,

"Avec le Gardien d'Horazon à tes côtés et non contre toi, je pense que cela est amplement réalisable. Pour ce qui est du livre, quel est-il ? Je ne suis pas un spécialiste mais j'ai des contacts. Alors, qu'en dis-tu ? "
_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 31

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 3 : Le témoin du mal (Alexei); Tome 3 : Je suis l'enfer, Episode 4 : Un comfortable mensonge (Gabriel)   Mer 28 Nov - 16:03

Gardien d'Horazon ? J'avais entendu parlé de cet incarnat dans les saintes écritures une fois. Un enfer de feu, de lave et de plomb fondu peupler des pires créatures existantes. Si cet homme était véritablement son Gardien, je devais faire bien attention à lui et faire bien attention à ce que je dirais. Je me sentais comme ces vieux films où le héros se retrouve à faire équipe avec l'une des pires personnalités que le Multivers pouvait offrir. Mais ma voie n'est pas la voie de la facilité, je le savais maintenant. D'autant que j'avais un avantage, il me sous estimait. Je tends une mains avant de répondre :

"Si je le peux, je le ferai, Gabriel d'Horazon"

Une fois l'affaire conclue, je regarde autour de nous, observant ce incarnat qui depuis des dizaines d'années tient tête à Centile. Même à Nephta, je n'avais pas vu de tel technologie et encore moins autant de publicité étalé à la vue de tous. J'avais pourtant vu des choses étranges pendant ma vie de Prêtre, des mondes plus fabuleux les un que les autres, mais un tel niveau technologique n'était pas sans m'impressionner.

"Il me semble qu'il faudrait songer à bouger d'ici discrètement, Dolerian est un monde dangereux pour nous alors tachons de rester discret. Et puis je n'ai rien contre la pluie, mais je suis un peu las et du repos me ferait du bien. De plus, il me semble que mon ancienne employeuse voulait discuter avec moi de quelque chose, n'est ce pas Dominique ?"

Je lance un regard à la Prêtresse laissant alors Gabriel parler avec ses hommes pour les faire passer plus facilement dans la masse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 28

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 3 : Le témoin du mal (Alexei); Tome 3 : Je suis l'enfer, Episode 4 : Un comfortable mensonge (Gabriel)   Mer 28 Nov - 23:26

Je reste non loin des deux prêtres pour pouvoir entendre leur conversation. Kadare est bien calme d'un coup. Qu'a t-elle en tête ? Je marmonne simplement pour mes hommes,

"Il va falloir trouver un endroit où crécher. Et s'il faut le faire soigner, sans papiers en règles ça risque d'être compliqué. Va falloir descendre de là discrètement aussi."


*Peut-être que Méta et Firhn sont arrivés. Ou peut-être pas.*


Je sors mon com'unix pour lancer Méta. Au mieux elle répond et a déjà préparé un lieu pour la prochaine mission, au pire, elle est toujours sur Centile. La différence de temps était de 5 jours il me semble. Je peux toujours essayer. Elle recevra le message à son arrivée sinon puisque la communication entre incarnats ne fonctionne que par les prêtres. Foutus prêtres grmbl. Et d'ici là j'aurais préparé le terrain.


Citation :
"Sur Dolérian?"

Je lève la tête ensuite, ah Dolérian. Tu ne m'as jamais manqué.
_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 3 : Le témoin du mal (Alexei); Tome 3 : Je suis l'enfer, Episode 4 : Un comfortable mensonge (Gabriel)   Jeu 29 Nov - 19:00

@ Gabriel : Point de réseau Centilien dans cette dimension. Aussi ton com'unix risque de ne plus être d'une véritable utilité pour l'instant. Il va falloir s'équiper d'appareils locaux.

Marianne fait claquer le coin de ses lèvres avant de se passer la langue sur ses canines :


"C'est Firnh qui avait tout le plan d'infiltration. Ou du moins la logistique de l'installation ici... Avec deux prêtres dans notre équipe, j'espère qu'au moins l'un d'entre eux maîtrise les portails de communication..."

@ Alexei : Tu remarques qu'elle a suivit vos échanges avec intensité, ouvrant parfois la bouche pour tenter de prendre la parole mais n'ayant pas vraiment l'opportunité d'en placer une, elle s'est contentée de rester en réserve. Sans doute juge-t-elle plus judicieux de garder certaines choses pour elle.

Elle descend de la plateforme sur laquelle vous êtes pour vous inviter à la suivre vers un espace plus à l'abri des précipitations nocturnes. Ses yeux se font fuyants à ton égard, comme un rebond de honte sur ta peau ou bien une dissimulation savante sous un masque de minauderie afin d'adoucir une haine qu'elle ne peut que deviner.


"En vérité, j'aurais pensé que c'est toi qui aurais des questions, Primus."

Elle se dirige vers l'une des gigantesques paraboles du toit sous laquelle elle s'abrite et commence à tracer des symboles Kaenien avec le bout de son sceptre sur l'un des piliers carrés qui la soutient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 31

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 3 : Le témoin du mal (Alexei); Tome 3 : Je suis l'enfer, Episode 4 : Un comfortable mensonge (Gabriel)   Jeu 29 Nov - 19:37

Alors que je suivais Kadare, cherchant une surface pour lancer un portail de communication, je la voyais fuir mon regard qui lui était toujours porté sur elle. Je ne savais si elle voulait jouer, honteuse des souffrance qu'elle m'avait infligée ou si elle espérait que ma haine envers elle se calme, mais je n'étais pas d'humeur. Claudiquant quelque peu sur ma canne, j'avoue qu'une chose provoque sur mon visage un léger spasme. Ce n'était pas le fait qu'elle essayait de fuir une explication, c'est le terme "Primus" qui sonnait à mes oreilles comme une fausse note. Je ricanais avant de reprendre

"Désolé, Dominique depuis que j'ai fais un stage dans le camps de Concentration de Xi'Or, on m'appelle plutot renégat où Mort-vivant. Faut croire qu'avoir ressuscité offre des avantages ..."

Je la regarde former le portail alors que je prends appui sur la parabole pour être à l'abri et reprendre encore un peu de force.

"Mais si tu souhaite que je lance les questions, en voilà quelques unes. Pourquoi avoir fait ca à la population de Niroy ? Pourquoi tomber dans la torture et le génocide ? Pourquoi l'avoir accepté ? Pourquoi m'avoir bafoué, mon honneur et mon nom ? Et enfin, tu t'attendais à quoi quand tu m'as envoyé en taule comme un paria ?"

Ses réponses ... pouvais je les croire ? J'avais appris, au Monastère que Kadare avait été une tricheuse dans certaines épreuves. Le mensonge était dans son sang, je le sentais. Mais peut être qu'entre toutes les vipères qu'elle allait sortir, je pourrais y démêler quelques vérités. Mon regard sur elle, j'espérais un contact visuel pour que je puisse mieux sentir sa psyché et la jauger, voir la copier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 28

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 3 : Le témoin du mal (Alexei); Tome 3 : Je suis l'enfer, Episode 4 : Un comfortable mensonge (Gabriel)   Jeu 29 Nov - 22:15

Un grognement m'échappe avec un "Fuck" quand je vois que le message refuse de partir. Je jette un regard à Marianne, avant de suivre lentement la prêtresse sans passer par le petit escalier qui nous fait quitter la plateforme d'héliport. Je me contente de sauter à côté.

Ces deux là ont semble t-il besoin de temps pour parler. Leur conversation m'intéresse, de quoi parle ce prêtre ? Kadare aurait des tords alors dans sa magnificience de prêtresse haute gradée ? Je m'abstiens bien de tout commentaire en voyant qu'elle trace quelque chose, sans doute un portail de communication si elle a entendu Marianne.


"Peux-tu me mettre en contact avec Firnh ?"


Réglons le problème papiers et le rapatriement de mes deux derniers acolytes...

_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 3 : Le témoin du mal (Alexei); Tome 3 : Je suis l'enfer, Episode 4 : Un comfortable mensonge (Gabriel)   Ven 30 Nov - 18:02

Kadare a des regards en coin pour Alexei, vous faisant penser qu'elle cherche une façon d'articuler sa réponse. Aussi, pour se donner un peu plus de temps, répond-elle à Gabriel :

"Bientôt.

J'ai un contact plus urgent pour l'instant."


Elle achève le cercle extérieur et entame les sceaux de communication. Sans vous regarder, elle s'adresse à Gabriel :

"Ce livre... ce doit être un exemplaire écrit de la main de Jialle. Aucune copie de La Source ne peut être faite.

Ce que j'aimerais bien qu'on m'explique, c'est pourquoi elle en ferait un second exemplaire..."


Elle achève le quatrième sceau alors qu'elle trouve enfin un façon d'amener les premiers éléments de réponse à Alexei.

"Tu t'es mis sur mon chemin tout seul Frère Orlov. Trop remuant, comme d'habitude... Tu risquais d'attirer la curiosité du gouvernement.

Si cela peut faire une différence, je suis réellement désolée de ce qui t'est arrivé. Désolée que tu aies dû passer par ce camp. Mais c'était une épreuve que Kaen t'a envoyé. Quand tu comprendras ce qu'il se passe réellement autour de ces Puits, tu seras toi-même heureux d'avoir été incarcéré."


Elle entame le cercle intérieur de mouvements graciles et répétés des centaines de fois.

"Gardien ! Montre à Orlov l'Exégique, XI, 88-109, partie I.

Tout est là..."


Marianne regarde son frère d'armes avec un oeil des plus interloqués. Sans doute partage-t-elle les questions de la Prêtresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 28

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 3 : Le témoin du mal (Alexei); Tome 3 : Je suis l'enfer, Episode 4 : Un comfortable mensonge (Gabriel)   Ven 30 Nov - 19:03

Je m'enferme dans le silence aux interrogations de Kadare quand à la raison d'un deuxième exemplaire du livre. Encore plus devant le regard de Marianne. Mon secret risque de rapidement être éventré. Qui contacte t-elle? Jialle ? Non... Ce n'est pas possible. Elle semblait si jalouse à mon égard à la mention de mes nombreuses rencontres avec la disciple.

D'un geste lent, je reprends le livre que j'ouvre là où elle me l'a demandé. Ce passage ne m'intéresse pas principalement, j'aurais préféré traiter celui qui me mentionne peut-être.


Citation :
Exégique, XI, 88-109
I. Salvation - La Geste de Jialle

qui rugissait sans se complaindre. Les machines mordaient dans la glaise,
dans la pierre, dans les eaux, dans le sable et dans toutes les places où
Kaen avait laissé la trace de Ja-Hig. Les serviteurs de Kaen, venus de
par-delà les mondes pour accomplir son dessein ne s'arrêtèrent qu'une
fois leur labeur achevé. Et des profondeurs abyssales furent crées.

Alors, visitant chacun des Puits, elle les bénit, extirpant du fond du
Multivers l'énergie des plus puissants incarnats. Les flammes jaillirent de
l'abysse pour ne jamais s'éteindre, répandant sur le Monde-Père leur magie.
Ils pétrirent toutes choses, jusqu'aux hommes qui naissaient près d'eux.
Et plus jamais ils ne connaîtraient l'absence de puissance.

Les Puits furent bénis trois fois et je me réjouis. Car Kaen m'invita à me
baigner dans la Source et à voir par-delà les mondes. Je n'étais qu'une
avec le Multivers qui accepte de placer dans la paume de ma main le
Legit. Et désormais la réalité des incarnats m'acceptait comme leur
artisan, pour que je façonne les mondes selon la Volonté de Kaen. Ainsi,

Je suis du regard la réaction d'Orlov et celle de Kadare.
_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 31

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 3 : Le témoin du mal (Alexei); Tome 3 : Je suis l'enfer, Episode 4 : Un comfortable mensonge (Gabriel)   Ven 30 Nov - 20:09

Elle était en train d'être occupait, j'attendais ce moment qu'elle parle pour passer ma main dans mes cheveux et activer mon com'unix. Non pas pour prendre contact mais surtout pour enregistrer les paroles de Kadare. Pas besoin de caméra, je ne voulais pas qu'on nous voit sur Dolerian, j'avais assez de problèmes comme ca. Je la laissais parler de ce qu'elle m'avait fait. Je n'aime pas être sournois, mais les coups bas pouvaient pleuvoir de mon cerveau parfois. Je le laissais cependant allumait alors que la Prêtresse parlait du livre.

Posant mon regard sur les paroles, je la lisais, puis relisait encore une fois. Les paroles d'une Sainte méritait au moins plusieurs regards. Je prenais cependant soin de ne pas faire tomber d'eau sur le parchemin. Même si c'était une copie, ce n'est pas une raison pour la transformer en torchon. Lors de la relecture, je sens certains mots me frapper. La recherches des serviteurs de Kaen, Kadare était la première ... Les Puits de Kaen, cette légende magnifique ... la magie qui contaminait les personnes qui se trouvaient autour. Cela expliquait le Miriate ... Les flammes qui ne s'éteignent jamais ... Mais ce qui marquait le plus mon esprit, c'était le bain de Jialle dans la source. Des images qui me reviennent dans mon esprit comme une petite flammes se rallumait sous la casserole de ma colère. Mais bien vite en pitié, en dégout. Je n'osais croire mes pensées ... je n'osais croire que Kadare ait osé sacrifier des pauvres âmes pour cela. Ce que beaucoup pouvaient voir comme un acte de foi, moi j'y voyais un acte de peur et d'incroyance. Je me retenais de lui crachais à la figure pour ne lui envoyer que mes paroles allié à un rictus de dégout que j'avais eu du mal à me contenir.


"Je ne peux le nier, les paroles de Jialle me marquent. Si ces découvertes excusaient tes méthodes de recherches, la mentalité des Prêtres sur Niroy, les morts que tu as provoqués, moi je ne les excuses pas. Mais ce n'est pas cela que je trouve le plus triste ..."

Je referme le livre pour éviter de le salir et fait une petite courbette auprès de Gabriel. Même si c'était un meurtrier psychopathe et que son livre pouvait être un faux. Il était peut être envoyé par Jialle. De telles paroles semblaient bien écris par la Déesse mais c'était impossible, il faudrait que je m'occupe de remettre mon exemplaire en comparaison pour mieux les authentifier.

"Ce que je trouve triste c'est ce qu'il m'apprend sur toi ..."

*Hérétique* retenais je d'ajouter

Mais mon regard, si elle le croisait mon regard c'était flagrant. Après quelques secondes, je détournais mon regard avant de lancer ma dernière question


"Tu as eu des résultats sur Niroy ? Tu m'as envoyé en taule à cause de ca, tu peux au moins me dire ça, non ?"

Non pas que je voulais qu'elle se compromette. Je voulais qu'elle avoue qu'elle n'avait trouvé que la déception sur cet incarnat. Je voulais qu'elle comprenne qu'elle avait attiré ma haine et les problèmes pour rien. Ce serait une petite victoire. Ce serait une blessure que je pourrais porter sans laisser de marque visible. Certes je pouvais me tromper, et Kadare avait trouvé le sens de cette phrase. Mais le fait est qu'elle était resté la même qu'elle était une servante de cette bande de mercenaire et non plus dans un sanctuaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 3 : Le témoin du mal (Alexei); Tome 3 : Je suis l'enfer, Episode 4 : Un comfortable mensonge (Gabriel)   Dim 2 Déc - 6:02

"Oui. Il y a eu des résultats," répond-elle avec un ton qui suppose de lourdes conséquences. Il n'y a pas de fierté immense dans sa phrase mais un lourd sens des responsabilité, comme celui qui vient de perdre ses parents et doit désormais nourrir ses cadets.

Le portail de communication s'active subitement, forant dans la matière avec son magma tournoyant pour laisser apparaître le visage d'un échalas aux traits taillés à la serpe, la bouche cerclée d'un bouc brun. Comme bien des gens qui sont contactés par ce medium, il interrompt sa marche dans un bureau aveugle rempli d'écrans de technologie hétéroclite devant lesquels des opérateurs s'activent.

Sur ces derniers, vous reconnaissez notamment la diffusion de caméras aériennes autour de la West Station et du camion que vous avez fait brûlé.


"Orme. Nous l'avons."

Vous voyez son interlocuteur soulevé sa cage thoraxique sous la longue inspiration de soulagement qu'il prend.

"Vous avez surtout pas mal de soucis...

- C'est pour ça que je t'appelle. Met tes équipes sur la récupération et la suppression des caméras des voitures du HCC que tu peux voir sur le pont, celles du tunnel et...

- Et tous les citoyens qui ont usé leur com'unix pour vous filmer et mettre ça sur le réseau ? Elles doivent déjà y être si ça se trouve.


Elle soupire en baissant la tête, lèvres pincées.

- Fais ce que tu peux.

Il hoche la tête d'un air peu convaincu et relaie les ordres auprès de ces équipes avant de regarder tour à tour Alexei puis Gabriel. Malgré la situation, votre vision arrive à lui arracher un sourire.

"Cela fait longtemps que je te cherche Alexei. Je suis Orme Fijon, leader de l'Ordre de Veritas.

Mais... qui sont ces hommes qui t'accompagnent ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 31

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 3 : Le témoin du mal (Alexei); Tome 3 : Je suis l'enfer, Episode 4 : Un comfortable mensonge (Gabriel)   Dim 2 Déc - 12:04

Si elle a eu des résultats, cela n'étaient clairement pas satisfaisant. Un petit sourire naissait sur mon visage alors que je ramenais de la douleur dans l'esprit de celle qui avait brisé ma vie. Mon com'unix toujours allumé, je voyais un homme qui semblait prendre le controle des opérations. Le chef de Kadare ? Mais je ne le reconnaissais pas. Certes le Culte pouvait avoir changé en deux ans, mais nuls uniformes, nuls sceptre, cet homme n'est pas un même de l'église. Ils parlent du ramdam qui avait été produit et compte l'étouffer ? Bon sang, j'ai beau dire, la technologie permet bien des prodiges quand elle est maitrisé par des experts. Puis l'homme m'interpelle alors que je patientais tranquillement, ne demandant rien à personne. Mon regard se posa alors sur ce nouveau personnage, ne bougeant pas de ma position pour ne pas réveiller la douleur dans mon corps. L'Ordre de Véritas ? Qu'est ce que c'était ? Déjà il se mets à me tutoyer alors que je ne le connais même pas et me sort l'introduction la plus moisi du monde quand on veut faire connaissance. Aujourd'hui mon humeur au léchage de cul était minimum et je lui faisais bien savoir.

"Tu sais ... Orme ... ca se passe souvent comme ca que on change d'adresse. C'est jamais quand on reste deux ans enfermé qu'on vous cherche, pas vrai ? Mais sans difficulté comment on apprécie l'ivresse de la victoire ?"

Il s'étonnait cependant que je ne sois pas seul, ce qui me surprenait après tout le bordel qu'ils avaient provoqué dans ce tunnel. J'avoue y avoir eu une part pendant ma fuite. Mais le fait est que j'étais tout de même assez étonné. Quoiqu'il en soit, je ne voulais pas mettre Gabriel et les siens dans la merde aussi tot alors je me décidais de rester évasif

"Eux ? Ce sont des ... consultants extérieurs. Ils se présenteront s'ils en ont envie"

Je me tournais vers Kadare avec mon sourire narquois

"C'est ton nouveau petit ami ? Il est charmant, trèèèès ... amical avec les personnes qu'il ne connait pas"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 28

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 3 : Le témoin du mal (Alexei); Tome 3 : Je suis l'enfer, Episode 4 : Un comfortable mensonge (Gabriel)   Dim 2 Déc - 12:57

J'écoute attentivement l'homme qu'a contacté Kadare, analysant ce qu'il dit. Je stoppe sur le nom de Orme et l'incarnat qu'il prononce : Véritas. Pour les deux je ne les connais que de noms. Orme était l'un des mentors d'Allys dans ma dimension, c'est grâce à lui qu'elle avait maîtrisé ses crises. Et Véritas était un incarnat lié à Telagan de mes souvenirs, pourquoi, je n'en sais plus la raison exacte. Je m'avance pour sortir de la pénombre de la nuit et faire face au prêtre, ignorant la pique d'Alexei envers Kadare. Problème d'hormones ou jalousie, je n'en ai cure. J'ai bien plus à apprendre.

"Je suis Gabriel. Gardien d'Horazon.


Je laisse aux Jumeaux et Marianne se présenter s'ils le souhaitent avant de reprendre.

Vous n'êtes pas le seul à chercher Orlov. Mais il est là à présent. Hm...

Et il semblerait que par l'affiliation de Kadare, nous allons devoir coopérer ensemble. D'après ce que j'ai compris, vous êtes de notre côté. Il est bon d'avoir des alliés.

Pourtant..."


Je laisse un silence passer.

"J'aimerai en savoir plus sur vous et votre "Ordre de Véritas". Quelles sont ses actions ? Ses buts ? Ses réclamations... En bref, un topo sur celui-ci me prouverait que je peux vous faire confiance et me permettrait de savoir ce que vous pouvez apporter à cette affaire.

Je peux comprendre que révéler ça par portail de communication n'est pas la meilleure façon, une conversation en direct aurait été plus appropriée... Mais nous n'avancerons pas autrement. J'aime connaître mes alliés, Orme de Véritas."

_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 3 : Le témoin du mal (Alexei); Tome 3 : Je suis l'enfer, Episode 4 : Un comfortable mensonge (Gabriel)   Lun 3 Déc - 15:59

[@ Alexei : Je t'invite à relire le livre du côté des Opposant et des prêtres sécessionnistes. J'aurais pensé que tu connaîtrais immédiatement, mais c'est pas grave on va faire avec.]

Sous son visage cauteleux point un sourire triste. On peut sentir derrière chaque mot un barrage émotionnel cherchant à ne pas céder à l'emportement.

"Nous sommes une société secrète. Il n'est pas coutume de révéler tant de choses sur nous à ceux qui ne se joignent pas à notre cause.

Néanmoins, j'aurais cru que toi, Alexei, tu aurais cherché à nous rejoindre de ton plein gré."


Oui il emploie le tutoiement. Ainsi que le font tous les extrémistes républicains. De quoi rappeler que la fronde d'Alexei est bien motorisée par le fuel de la vengeance et non par la conviction politique. Qui fut nanti un jour garde bien des séquelles malgré tout du snobisme propre aux Prêtres.

"Quelles sont nos actions ?

Nous sommes l'un des derniers ramparts qui tentent d'empêcher Centile de basculer définitivement dans l'ignominie. Nous sommes ceux qui essaient de changer le système et pensent que le Culte a inventé une déviance nouvelle dans la persécution des 42-3, sinon dans sa consensualité avec le gouvernement.

Nous sommes ce qu'il reste de raison à Centile."


Il laisse un temps ses paroles faire effet. Gabriel a presque l'impression d'entendre parler un très très ancien adversaire.

"Alexei Orlov. Tu as peut-être passé les trois dernières années de ta vie à lutter contre ceux qui t'ont déchu, mais moi ça fait vingt ans que je me bats contre cet establishment.

Et ne crois pas être le seul à avoir passé des printemps à l'ombre des geôles d'un camp de concentration. Nous sommes nombreux dans notre ordre à avoir connu cet enfer."


Son ton change, se faisant plus doux.

"Mais je comprends qu'un animal blessé montre les dents quand on l'asticote. Peut-être que ceci saura te prouver notre bonne volonté."

Son bras sort du champ de vision pour ramener devant lui un objet perdu depuis longtemps. Le véritable sceptre d'Alexei.

@ Gabriel : Il est toujours difficile de savoir si ces gens vont dans le sens de ton objectif ou non. Dans le doute, que fait un assassin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 28

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 3 : Le témoin du mal (Alexei); Tome 3 : Je suis l'enfer, Episode 4 : Un comfortable mensonge (Gabriel)   Lun 3 Déc - 21:56

Les paroles de Orme me ramènent à des souvenirs similaires. Qeglin et sa lutte violente pour renverser le Gouvernement centilien, Elie à sa tête qui libère les 42-3 et leur donne un statut égal aux autres. Ainsi les dimensions sont si différentes que ça... Avec tout ce que j'ai traversé niveau saut de puce, je pensais que chaque dimension était réglée de la même façon que la précédente. Pourtant celle-ci est bien en retard aujourd'hui. Sans doute est-ce parce que j'ai été décalé d'un Multivers entier et non pas d'une simple Centile.

Si je veux utiliser les ressources des rebelles à mon profit, il me faut un peu plus de renseignements et tenter de les allécher.


"Votre cause n'est pas vaine. Vous réussirez. Je suis prêt à rejoindre vos rangs si vous le souhaitez... Seulement j'aimerai savoir autre chose."


La mine sérieuse, je demande :


"Qu'êtes vous prêt à faire pour réussir ? Car pour bâtir un nouveau système, rien ne se fait sans sacrifice. J'ai déjà assisté et participé à une lutte similaire et elle s'est fait dans la peur et le sang car malgré de beaux idéaux, on ne peut y échapper. Les Écrits de Jialle la Déviante me semblent des plus appropriés pour votre cas. Vous devez sans doute les connaître en ayant pour collaboratrice Kadare. Non? Quelle importance a Jialle dans votre groupe ? Est-elle une mentor, elle qui ne cite les 42-3 que comme une sorte de sang parfait?"

J'attends sa réponse avant d'en dire plus. Et voir si Orlov s'est calmé suite aux paroles de Orme et à son geste à propos du sceptre.

_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 31

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 3 : Le témoin du mal (Alexei); Tome 3 : Je suis l'enfer, Episode 4 : Un comfortable mensonge (Gabriel)   Mar 4 Déc - 0:57

[Je l'ai lu t'inquiète (en lisant les postes de Locke, je savais même qu'ils me cherchaient pas forcément pour une bonne raison, mon antipathie ne vient pas du fait qu'il soit secessionniste, juste parce que c'est un pote à Kadare et qu'il tutoie une personne qu'il voit pour la première fois ^^]

Je lançais un regard sur ce Orme, il ignorait ma mission et mes prérogatives. Le livre que j'avais en ma possession et celui que Gabriel avait en sa possession (si celui ci était vrai) étaient bien trop sensible pour le remettre à une organisation, même si celle ci était sécessionniste du Culte. J'avais entendu parlé de ces prêtres suivant des voie bien différentes que celles que l'on nous enseignait avant de prendre le Cadmar. Il comparait nos expériences et sa lutte alors que je ne lui avais pas demandé. Comme si passer plus de temps signifiait qu'il avait plus de mérite. Comme il l'a dit, nous sommes tous sorti de prison. Mais moi j'en suis sorti parce que j'étais seul. Il veut faire un concours de bite ? Moi non, je n'en ai pas l'envie et certainement pas la force. Encore moi quand mon âme résonne. Je voyais mon sceptre devant moi. Un baton semblant fait de cuivre aux couleurs changeantes ça et là. Sur tout le long, il y avait des gravure que je reconnaissais comme les empreintes de mon âme pour finir sur des ailes de métal tenu par des engrenages qui n'attendaient que ma main pour se mettre en marche et libéré le cristal bleu, lame scintillante à son bout. Mon regard ne fixait plus mon interlocuteur mais mon bien alors que ma gorge se serrait comme la première fois que je l'avais rencontré. D'ailleurs la situation était plutot similaire en un sens ...

******

Haletant, je me retenais à des tuyauterie de bronze, de cuivre et de plomb, m'enfonçant dans les entrailles de l'incarnat Linor. J'avais passé les épreuves, mon corps était meurtri, ma magie épuisée et l'humidité me tuait à petit feu. Les tuyaux fuyaient une vapeur qui emplissait l'air et semblait s'accrocher sur sa peau pour se matérialiser en sueur. Boitant, je m'appuyais où je pouvais pour ne pas me bruler et surtout avancer relativement rapidement. L'espace d'un instant, j'étais arrivé devant un croisement dont un chemin menait à la sortie. J'entendais les sirènes d'un hopital alors que mon corps hurlait pour des soins. Une putin de balle avait réussi à se loger dans mon bras qui, maintenant, dégoulinait d'une fine ligne écarlate venant s'écraser sur le sol. Se reposer où bien aller de l'avant. Pas question de s'arrêter, j'avançais, me brulant parfois sur une de ces putins de tuyauterie. Je ne sais combien de mètre sous terre j'étais mais mon instinct me disait d'aller plus bas. Mes pas résonnaient sur le sol d'airain alors que devant moi se trouvait un salle rayonnant d'une lumière ambrée et dorée.

Passant un voile de brume d'une chaleur qui était aussi repoussante qu'une porte bien solide, je pénétrais dans une salle ahurissante. Des conduites de la tailles d'un hommes, plongeaient dans le sol semblé fait de cuivre rouge, pur. Pas le moindre rivet, pas la moindre jonction comme si c'était fait d'une seule pièce. Cette dernière était gravé dans toute sa surface du langage de Linor ancien que moi seul arrivait à lire à priori. Je voyais dans chacun de ces symbole la prophétie et les épreuves que j'avais traversée et comment j'allais les traverser. Tout était écris, tout était là sous mes yeux, jusqu'à la plus petite goute de sang qui coulait de mon corps.

Au centre ce cette pièce : il était là, tenant debout par un équilibre miraculeux. Le regardant on aurait pu croire qu'il pouvait s'effondrer au moindre coup de vent tout comme rester stable après un tremblement de terre. Je m'approchais alors de lui, répandant encore un peu mon sang dans les striures du sols qui se mirent à briller comme si la lumière d'une lettre allumait une autre lettre, comme si mon fluide avait provoqué une onde faisant naitre des rayons dorés et argents de la matière. La poussière de l'endroit se mit à se soulever , tout comme la crasse et le vert-de-gris qui s'étaient emmagasinés pendant des années. Sous ses yeux, la pièce renaissait à mesure que je m'approchais du sceptre. Je l'empoignais pour comprendre que le sceptre était indélogeable de la de ce sol qui s'illuminait comme le soleil.

C'est alors que je voyais la poussière retombé comme plaqué quand elle passait au dessus de la hampe. La gravité de l'incarnat était l'écrin de ce sceptre. Ma force était insuffisante, je n'avais aucun moyen de palier à ce soucis si ce n'est ma magie déclinante. Mes deux mains sur la hampes, je me mis à réciter les psaumes d'incantation. Mon esprit s'enroulait sur autour de la hampe alors que mon sang coulait dessus. Les runes s'illuminaient et la salle semblait entrer en résonnance. Tout tremblais les poussières et marques du temps se réunissaient dans des boules de matières semblant se compactée pour devenir aussi dure que du métal. Concentrant les dernières forces magiques, je les envoie dans mon sort qui semble alors se faire absorber par le sceptre qui s'illumine de mille feu. Ma machoire se serre et mes muscles se tendent alors que tout semble trembler et que les balles volent et rebondissent de toutes parts. Mais Je ne bouge pas, je n'ai pas peur, c'est mon destin de prendre ce sceptre, c'est mon destin de passer l'épreuve. Ses engrenages se mirent en route alors que j'étais poussé dans mes derniers retranchement. Les tic tacs semblaient s'emballer. Je hurlais alors que le baton libérait un cristal bleu. Je ne sais si c'était l'irrégularité du cristal, mais j'arrivais à le retirer de son carcan pour arriver dans mes bras.

******

Je me reprends alors que les souvenirs m'avaient assaillit. Je me retrouve devant Orme, qui tient toujours mon sceptre, Gabriel répond, semblant n'avoir que faire à la des dommages collatéraux. Lui ou Kadare se ressemblent à bien des titres. Ce qui ne manquait pas provoquer un léger sentiment de dégout que j'évitais de montrer. Mon sceptre et ma mission en dépendait. Je prenais alors le temps de la réflexion avant de répondre une fois que j'ai repris mon calme et que je contenais les relents de haine et de rétribution.


"Un animal blessé ? Si vous le dites ... Désolé de vous le dire, mais vous n'étiez pas dans le bottin et j'avais quelques personnes aux fesses. Si vous avez connu ma situation vous savez certainement qu'en fuite on a pas forcément confiance aux gens . Mais si je ne me suis pas rapproché de votre groupe c'est principalement parce que j'avais d'autre chose à régler avant de me lancer dans la révolution contre le gouvernement. Disons que l'intervention de la police a précipité mes plans ... quoique ... en un sens, il faut peut être bénir Kaen et Jialle de m'avoir permit de rencontrer un Gardien et le possesseur de mon sceptre. Cependant, je voudrais savoir une chose ... pourquoi me cherchez vous avec autant d'application ? Si Kadare est avec vous, vous avez bien assez d'information sur Niroy que je n'ai à vous en fournir et je ne pense pas être assez puissant pour vous intéresser politiquement, logistiquement ou militairement parlant"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 3 : Le témoin du mal (Alexei); Tome 3 : Je suis l'enfer, Episode 4 : Un comfortable mensonge (Gabriel)   Jeu 6 Déc - 14:49

Gabriel a écrit:
"Qu'êtes vous prêt à faire pour réussir ? Car pour bâtir un nouveau système, rien ne se fait sans sacrifice. J'ai déjà assisté et participé à une lutte similaire et elle s'est fait dans la peur et le sang car malgré de beaux idéaux, on ne peut y échapper. Les Écrits de Jialle la Déviante me semblent des plus appropriés pour votre cas. Vous devez sans doute les connaître en ayant pour collaboratrice Kadare. Non? Quelle importance a Jialle dans votre groupe ? Est-elle une mentor, elle qui ne cite les 42-3 que comme une sorte de sang parfait?"

Il a un léger non de la tête en regardant le sol. Tu sens des mots choisis, alors qu'il prend le temps du silence pour construire son idée :

"Nous... ne suivons pas les Ecrits d'un Disciple en particulier. C'est le message de Kaen tout entier qui nous intéresse. Chaque Disciple est une facette de son évangile et il est vrai que nous sommes parfois plus attirés par les uns que par les autres.

Pour nous, les écrits de Jialle sont des mises en garde qu'il faut décoder. C'est sa pénitence plus que sa puissance que nous retenons.

Enfin, pour revenir sur ce que tu dis sur notre façon de faire bouger les choses, je vous arrête tout de suite. Il est hors de question que nous fassions couler le sang. La lutte doit être politique et nous croyons fermement qu'elle peut se faire sans victimes innocentes. Nous sommes un Ordre, pas une armée. La violence est tout autant un échec pour nous quels que soient ses résultats."


Alexei a écrit:
"Cependant, je voudrais savoir une chose ... pourquoi me cherchez vous avec autant d'application ? Si Kadare est avec vous, vous avez bien assez d'information sur Niroy que je n'ai à vous en fournir et je ne pense pas être assez puissant pour vous intéresser politiquement, logistiquement ou militairement parlant"

Les mots viennent plus vite mais tu le vois reculer un peu le cou, comme lorsqu'on s'apprête à annoncer une déclaration retenue depuis longtemps.

"A cause de la fuite potentielle que tu représentais. Nous te savions vivant suite à l'évasion sur Xi'or. A partir de ce moment là, si jamais tu divulguais ce que tu savais aux mauvaises personnes, tu pouvais compromettre absolument tous nos plans.

Ton histoire, ton message doit être entendu. Mais en temps voulu et de la bonne façon. Ce n'est pas en mettant des patates aux policiers qu'on lutte contre le gouvernement mais en parlant aux esprits."


Il laisse un temps de latence, hésitant. Puis se lance finalement, incertain du calcul de son risque.

"Gardien. Alexei. J'ignore encore beaucoup de choses sur ce que vous recherchez. Votre force serait d'une très grande valeur pour notre Ordre. Mais vous êtes actuellement parmi les Centiliens les plus recherchés du Multivers. Il vous faut faire profil bas pendant un temps.

Dominique. Je t'interdis de revenir sur Centile jusqu'à nouvel ordre, compris ?"


La Prêtresse acquiesce lentement, avalant sa salive et son orgueil.


"Si vous voulez renversez Centile, êtes-vous prêt à mettre de côté votre rancœur et à faire quelque chose qui dépasse votre intérêt personnel ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 31

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 3 : Le témoin du mal (Alexei); Tome 3 : Je suis l'enfer, Episode 4 : Un comfortable mensonge (Gabriel)   Jeu 6 Déc - 17:12

Je retenais mon dégout grandissant de cette homme alors qu'il n'espérait pas de dommages collatéraux alors qu'il avait surement oublié ce que Kadare avait fait à Niroy. Mais je restais stoïque, dans mon état, il n'était pas question de partir encore une fois en guerre. De plus cette affaire devenait de plus en plus étrange. Un ordre anti-gouvernementale avec un bon fond. Des Gardiens, des Disciples de Kaen et de Jialle. Mais aussi une chose que tout le monde oublié. Une chose qui me troublait et qui refaisait surface. Cette sensation à la cheville. Peut être qu'elle n'était pas ce que je craignais. Je devais apprendre de cette chose, je devais apprendre des paroles de Jialle, je devais apprendre de Kadare et Gabriel et, surtout, je devais apprendre de cet Orme. A sa question je lui répondais simplement

"Mais en prison j'ai appris quelque chose qu'on appelle le troc. Contre l'occultation de ma rancune tenace, je veux mon sceptre et deux choses que je suppose vous pourrez vous procurer facilement : Deux doses de CadmarSi j'avais voulu m'intéresser qu'à ma petite personne, je n'aurais pas été dans ce soucis"

Etant donné le cout d'un voyage en incarnat, une personne avec mes dons était une mine d'or pour les Seigneur de Guerre, les troupes clandestines et autres organisations criminels. Niveau influence j'aurais pu faire beaucoup de chose. Mais j'avais ma mission, et celle ci ne devait souffrir d'aucun risque de la perturber. Kadare et Gabriel étaient un minimum gérable pour l'instant. Au moins, si je devais apprendre à gérer ma colère, j'aurais pour récompense le moyen d'offrir à mes deux disciples leur sceptre, qu'ils méritent pour leur courage.

"Toutefois, il y a un soucis. Nous sommes débarqué sur un incarnat pas franchement amical avec Centile. On est deux prêtres plus des personnes armées. On a pas de papier, pas d'argent, pas d'endroit où se loger ... et, honnêtement, je ne suis pas dans la meilleur des formes. Vous avez une solution pour cela ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 3 : Le témoin du mal (Alexei); Tome 3 : Je suis l'enfer, Episode 4 : Un comfortable mensonge (Gabriel)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 3 : Le témoin du mal (Alexei); Tome 3 : Je suis l'enfer, Episode 4 : Un comfortable mensonge (Gabriel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3 Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Centile :: Scénario : Le Premier Centilien :: Jeu à plusieurs -