Forum officiel du JDR Centile
 
AccueilAccueil    FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 4 : Le 42-4 (Alexei);

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 31

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 4 : Le 42-4 (Alexei);   Mer 1 Mai - 21:26

Ainsi, les Gardiens de Koon ont agis avant le protocole ? Ils sont intéressé par les Puits eux aussi ? Ces mêmes Puits qui sont corrompu depuis quelques temps. Cherchent ils uniquement le pouvoir, ou bien protègent ils à réparer leur bourdes, voir pire, les couvrir. Quoiqu'il en soit, je notais ces nouveaux intervenant dans mon esprit. Dans mon esprit, apparaissait un tableau avec les diverses implications des personnes que j'avais rencontré. Telagan, Gabriel, Maitre Ishi, Maitre Leu, Kadare, Fijon, Assou Et Heyan, Benedict, Locke, Staft, Isaac, Mathilde et l'Artisan. Des branches apparaissaient.

La Branche de l'Ordre de Véritas avec Kadare, Orme et Terry, le double de Telagan qui veulent utiliser les Puits à des fins politiques. La branche Autre Réalité avec Kaen et Jialle et leurs agents respectifs qui, même si leur méthode diverge, se rejoignent sur un même but. Locke, ayant attiré la sympathie de Bénédicte. Mathilde et l'Artisan représentent presque une branche indépendante. Les Gardiens de Koon sont des possibles suspects dans ce qui pouvait produire l'hémorragie de la Source. Mais la corruption ... Mellion ... j'allais avoir besoin d'Isaac pour lui parler. Et si en plus ses talents n'étaient pas un canular, peut être pouvait il les purifier. Pour ce qui est de l'hémorragie, il y avait une coïncidence étrange. Les gardiens de Koon possède un adepte psychique et ce Staft qu'Horini avait dit avoir eu la mémoire effacée. Dans tout les cas, il avait été en contact avec un Puit de Kaen et avait vu quelque chose d'assez incroyable pour qu'on lui supprime la personnalité. Prenant la volonté du Multivers et la présence d'Horini pour un signe et le schéma devient plus clair.

J'apprécie ce que je suis en train de sentir dans mon code, ma psyché semble s'être insinuée hors de la Source, ou plutot de s'étendre en usant du code comme passerelle. Je récupère, du moins j'ai l'impression de récupérer.


"Le protocole ? ... Peut être que le Protocole est une bonne et une mauvaise chose en un sens. Certes, le nombre de Gardien dans la zone a augmenté, mais cela fait un nombre de témoin difficilement supprimable qui se trimballe partout. Et ca veut dire que les Gardiens de Koon doivent répondre à l'appel s'ils ne sont pas à Centile. Ca nous laisse un peu de temps"

Je laisse une pause alors que mon image psychique sourit

"Et puis, si ca peut te rassurer, la prudence n'aurait pas pu changer grand chose. J'ai vu la puissance des Gardiens à l'oeuvre, tu as eu de la chance d'être encore en vie. J'ai eu l'occasion de les voir à l'oeuvre. Tu sais le pire. Je pensais que subir la foudre la justice pour que tu sois en sécurité était acceptable, mais je ne m'imaginais pas que tu vives autant d'épreuve. J'aurais du être plus intelligent, j'aurais pas du laisser ma colère éclater de la sorte ... même par amour ... j'aurais du être plus intelligent que ça ... je suis désolé Mathilde"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 4 : Le 42-4 (Alexei);   Sam 4 Mai - 12:50

Tu la sens taper plusieurs fois avant d'effacer ses mots pour finalement écrire :

Comment ça laisser éclater ta colère par amour ? Qu-est-ce que tu veux dire ?

Tu la vois, la sens presque se mordre les lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 31

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 4 : Le 42-4 (Alexei);   Sam 4 Mai - 13:35

Mon image spirituelle baisse les yeux, presque honteux de se remémorer des souvenirs douloureux. Même le recul que je possédais aujourd'hui n'était pas assez grand pour certaines choses.

"Dans le monastère d'Ushu, mon Maitre me disait que j'étais une personne impulsive. Pendant mon entrainement, j'ai toujours tenté de garder le controle de mes sentiments, et en particulier de ma colère. C'est elle qui a failli me faire tuer mon père. C'est aussi elle qui m'a possédé lors de l'incident de West Station. Mais quand nous étions sur Niroy, je pensais avoir réussi à m'apaiser à tes cotés. Tu avais réussi à passer outre ma bigoterie frénétique, je me sentais bien à tes cotés et j'avoue avoir espéré que le jour de cette permission, j'allais te demander l'autorisation de te courtiser"

Chez moi on fait comme ca d'abord ... ok c'est dans les films que je voyais qu'ils faisaient comme ca et ca me paraissait classe

"Mais il y avait cet appareil à récupérer et ces soldats qui s'approchaient. J'aurais pu fuir avec toi, mais l'idée qu'un de ces enfoirés puissent te blessé me faisaient bouillir presque autant que le blasphème qui était orchestré par Kadare. J'ai cessé de me controler, pensant que, pour une fois, la colère valait le coup d'éclater. Elle t'aurait couverte et t'aurait protégé. Je sais que ca parait bête, mais le fait est que, même avec du recul, j'aurais accepté un tel sacrifice pour toi parce que ... je ... je t'aimais"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 4 : Le 42-4 (Alexei);   Dim 5 Mai - 13:01

Le silence qui suit ta dernière phrase te semble durer une éternité. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Tu sens pourtant qu'il y a des perturbations dans l'environnement de ton code. Comme une intensité qui change, un courant qui se tamise. Alors que tu es en train de te demander si elle te reparlera jamais, tu la sens enfin taper de nouveau.


Il me l'a formellement interdit. Mais bon... fuck it.

Tu humes cette odeur digitale que tu avais senti lorsque tu as été plongé dans la Source au moment de ta mort. Mais un parfum bien plus entêtant, infiniment plus proche et indéniablement celui de l'empreinte psychique de Mathilde.

Si elle ne peut pas te faire sortir, elle a pris le risque de rentrer. Est-ce un fauteuil de projection comme dans le Centre qu'elle utilise ? Une connexion à un hub mental comme dans les quartiers d'affaires ? Son intrusion te fait comprendre à quel point tu fais partie d'un tout. Un code qui vit enroulé sur lui-même soudain rejoins par un autre.

Vous vous mêlez immédiatement. Dans une embrassade intangible qui apaise un peu de cette frustration d'être séparé par une écran, vous vous goûtez un peu l'esprit à coup de léchouilles d'algorythmes et de caresses digitales. Elle colle ses impulsions virtuelles contre ton simili d'être, si fort, si langoureusement lovée contre toi que vous échangez des parcelles de la traduction informatique de vos esprits. Est-il possible d'être plus intime ? Aucun corps ne pourras jamais retranscrire cette sensation d'unité, d'être tout et deux à la fois. Vos échanges constants hérissent les composants d'arcs électriques bleutés comme autant de feulements échappés.

Comment peux-tu être mort quand peu de vivants ont eu l'occasion de faire l'expérience de cette tension à la fois si abstraite et si matérielle ? Elle te parle dans un langage qui n'existe que pour vous. Elle te raconte le manque de toi, la peur de t'avoir perdu, le fait de n'avoir jamais avoué ce qu'elle a pu ressentir sur Niroy, à quel point ça a été la fin du monde quand elle a appris ta pseudo-mort suite à l'évasion et le soulagement excité qui l'a parcouru quand elle t'a vu à la West Station.

Elle s'enroule encore autour de tes lignes. Le temps n'a presque plus cours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 31

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 4 : Le 42-4 (Alexei);   Lun 6 Mai - 11:18

L'attente derrière ma phrase était particulièrement difficile. L'avais je troublé ? L'avais je énervé ? On dit parfois que la foi est l'amour, mais l'amour est bien plus compliqué. Quand on a foi, on sait que l'on est protégé, et quand bien même on sait que l'on reçoit ce que l'ont mérite par la prière et la volonté. Dans l'amour, il n'y a rien de certain. L'incertitude était une torture plus terrible que les lames et le feu. Dans mon esprit, je me tenais subitement la tête en me répétant à quel point j'avais été stupide quand les mots de Mathilde résonnèrent.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] non c'était plus qu'un simple esprit, elle était là, dans la Source, dans ma Source. Je regarde la porte de ma demeure spirituelle, la sentant proche. Mon corps devient électrique, il devient instinct, je me lève et avance d'un pas rapide vers la porte de ma demeure. j'avance dans le couloir alors que la porte est si proche est si loin. Mon coeur s'emballe, mais est ce mon coeur ? Non c'est mon âme qui semble alors résonner et qui projette des vagues qui distordent les murs. Cette envie que j'avais contenu en moi pendant toutes ces années. Le courage que j'avais eu, en envoyant les mot "je t'aimais" se mirent à me faire pousser des ailes. Mes pas deviennent une course. Mes sprints vers la porte celle ci s'ouvre seule devant mon passage alors que je plonge dans une infinité de lumière, de sensation et de conscience. Me perds toute structure, me métamorphosant en un milliard d'étoiles

Comme dans les lotus de feu, je me sens attiré vers mon point d'arrivée. Et ce point c'est Mathilde, sa conscience, flottant dans l'or de la Source, je la touche et nos contacts, sont des feu de sainte elmes avant de devenir éclair et feu. Nous ne touchons plus pieds, nous nous perdons l'un dans l'autre, nos pensée nos paroles nous étant presque instantanément transmise. Je sens son récit de ma perte, et de mon retour, je sens ses sentiments, j'ai l'impression de les avoir vu. Je la rassure, je lui dis de profiter de l'instant. Que le passé n'a plus d'importance maintenant que nous sommes réunis. Je le sais aujourd'hui, ces années, cette vie de souffrance et de combat qui avait été la mienne méritait d'avoir été vécu pour atteindre ce point. Je ne pouvais pas être mort, impossible, je vivais la sensation la plus spectaculaire qu'un Centilien pouvait se targuer d'avoir vécu. Ce moment, comme tout ceux que j'avais pu connaitre, était une leçon. Une leçon et une récompense. Plus que des caresses, plus que des baisers, plus que des sons, nous vibrons et fusionnons. Nous sommes l'un avec l'autre et c'est tout ce qui nous importe, c'est tout ce dont nous avons besoin. Dans l'océan de lumière de la création, nous brillons plus fort que tout les soleils. Nos corps d'énergies créent et détruisent des galaxies. Nous sommes la créations à son état le plus pur. Nous tordons le temps et l'espace par une puissance plus forte que la volonté plus forte de la mort : l'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 4 : Le 42-4 (Alexei);   Mar 7 Mai - 17:34

Zouchszwich.

Soudain, plus rien. Disparu, tu enroules ton code autour du vide que ton être comble immédiatement. Plus d'altérité, juste toi.


Pourriez-vous éviter ce genre d'enfantillage inconscient ? Nous jouons déjà assez aux apprentis sorciers pour éviter d'en rajouter...

Maintenant, Alexei, si vous avez fini d'essayer de foutre en l'air le système qui vous maintient en vie. Pourrions-nous commencer ?


Ses propos semblent incontestablement emprunts de rigueur scientifique mais pourtant, sous ses doigts, tu sens presque de la jalousie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 31

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 4 : Le 42-4 (Alexei);   Mar 7 Mai - 21:33

Alors que le code de Mathilde disparait, une angoisse me tenaille, l'avais je absorbé ? Non c'était impossible et pourtant ce que nous faisions était en soit impossible normalement. Je me rassurais en lisant le code de l'Artisan, jouant aux grands méchant papi qui n'aime pas voir les jeunes profiter des instants qui nous sont accordé. Et quand bien même nous avions été interrompu, je ne pourrais jamais oublié la sensation de notre étreinte. Plus que la déception, j'étais remonté à bloc.

"Je suis près, Artisan. Je suis près à enquêter. Laissez moi juste le temps de me recentrer"

Dans l'océan de lumière et de code dans lequel je baignais, je sentais mes particules se réunirent comme avant la sortie d'un Lotus de Feu. Je n'étais qu'une conscience, j'étais l'esprit devenu énergie. Il me fallait donc faire en sorte de préparer mon esprit. Je tentais de trouver une position agréable comme lorsque je me mettais en position du Lotus avant de commencer à réciter un mantra appris de Ushu que je remaniais pour la situation

"Dans les ténèbres de l'obscurité que mon esprit soit un phare.
Dans le danger de cette Réalité je serai inébranlable
Dans le feu de la Source, je ne serais consummé
Car dans par ma volonté et celle du Multivers je suis protégé"


Je répétais plusieurs fois ces phrases alors que je me sentais devenir plus sereins, comme un soldat allant à la bataille, je me blindais avant d'aller affronter l'inconnu. Il était temps de trouver la source du problème
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 4 : Le 42-4 (Alexei);   Sam 11 Mai - 12:45

Il y a une montée en tension à travers tout ton être. Une charge d'énergie qui se tend vers l'extérieur comme une faille sur la porcelaine d'un vase. Un transfert liquide qui soudain se lâche et... tout s'arrête.

Bonjour Alexei.

82eme essai : échec. Ton esprit se délite systématiquement. Mais on se rapproche...

Allez, on redémarre !


De nouveau la tension monte et, cette fois, tu vois l'autre côté. Enfin, "vois"... tu le subis plus que tu ne navigues dans cette matière cotonneuse dont sont faits les rêves. Tu aperçois des canaux devant toi, des montagnes de chaires qui t'entourent, tu ressens des colonies d'esprits lovés au creux de ce simili de matière. Le ciel carmin, s'il existe, semble saigner. Tu as l'esprit à vif coincé entre deux parois musculeuses qui se rapprochent de toi.

Mais tout ceci n'est qu'une interprétation de ta psyché qui tente désespérément de se raccrocher à des référentiels matériels, physiques. Et tout ceci t'érode l'âme. Plus tu luttes pour retrouver des références tangibles, plus le décor se dérobe sous tes pieds inexistants. Les sensations de peur, d'agressivité que tu détectes par centaines tout autour de toi sont réelles. Cette masse fluide de psychés émiéttés qui t'entourent et t'égratigne, tout ceci est réel. Le flux, le courant, les ondulations, oui tout ceci est vrai.

Mais où se diriger ? Comment avance-t-on ? Pourquoi les 82 copies qui t'ont précédé ont échoué ? Où est l'autre côté ? Cette fois, nulle antichambre protectrice, nulle "senteur" amicale, nul filet lancé par Mathilde pour te repêcher. Juste ce sentiment de puissance colossale, insurmontable, jaillie de la frictions des particules d'âmes et qui semble se diffuser pour nourrir un "en-dehors" que tu n'arrives pas à concevoir sinon à travers ce souvenir d'avoir appartenu un jour à l'ordre du réel.

Le seul embryon d'ordre dans ce chaos constant vient de cette souffrance répugnante qui semble être "plutôt par là". Ce n'est pas un cap, ni une direction, pas même un périmètre ni temporellement quantifiable. C'est juste là. Par là. Quelque part sur l'axe d'une dimension qui n'appartient pas au 4 parmi lesquelles tu as navigué toute ta vie.

Tu perds l'esprit. Bout par bout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 31

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 4 : Le 42-4 (Alexei);   Sam 11 Mai - 22:11

Bon sang, j'avoue ne pas me souvenir de tout cela après avoir été récupéré par Mathilde et l'Artisan. La sensation est troublante, terrifiante, puissante, écrasante mais, surtout, nécessaire. Je pensais jadis que ce qui pouvait m'arriver de pire était de me faire enfermer, mais j'avoue que voyager dans la source est une sensation qui ne peut être décrite, je la ressens s'attaquer à moi, sans envie de me détruire en fait. La Source, cette chose irréelle, bien trop puissante pour être réelle, avait une attitude qui pouvait s'apparenter à une rivière et moi un galet. Son passage m'attaquait et m'usait, mais je devais être concentré, être malin, être à la hauteur de ma mission.

*Dans les ténèbres de l'obscurité que mon esprit soit un phare.
Dans le danger de cette Réalité je serai inébranlable
Dans le feu de la Source, je ne serais consummé
Car dans par ma volonté et celle du Multivers je suis protégé*


Mes réflexes humains, même Centiliens me demandait de défier la Source, de la contrer pour la controler, mais ce n'était pas la bonne méthode, je le sentais. Mon esprit tentait de se raccrocher à des choses qu'il connaissait, mais il ne le connaissait pas, il ne le savait pas.

*Dans les ténèbres de l'obscurité que mon esprit soit un phare.
Dans le danger de cette Réalité je serai inébranlable
Dans le feu de la Source, je ne serais consummé
Car dans par ma volonté et celle du Multivers je suis protégé*


Maitre Ushu a écrit:
"Vois cet Adepte de Marmin, mon novice bouillonnant de colère, ce n'est pas la rage qui guident ses mouvements. Il est en osmose total avec son chi, son energie. Mais il est aussi en osmose avec le chi qui l'entoure. Tel le poisson dans le courant, il navigue dans cette énergie, il l'utilise, il ne fait qu'un avec lui. Je vois déjà dans ton regard ce que tu penses. Tu pense qu'étant un Adepte de Jialle cela ne te concerne pas ? Et pourtant. Dans la vie, tout est question d'énergie, l'adepte d'Horini, navigue dans les ondes de l'esprit, nous nous naviguons dans les ondes de la magie. L'importance est de sentir ton environnement, sentir ce qui t'entoure, ne faire qu'un avec lui pour mieux le comprendre et mieux naviguer à travers lui et le plier à tes besoins

Je ne devais pas lutter contre la Source, je devais cesser d'être le galet dans le courant et devenir la feuille qui flotte en surface. Je dois devenir léger, je ne dois pas me laisser abuser par mon esprit et sa vision. Ce que je vois, ou crois voir n'est qu'une illusion de mon âme qui tente de s'habituer à cette dimension. Ne pas lutter contre, ne pas me focaliser sur ce que je ressens, je dois me focaliser sur ma cible, sur ce qui doit être trouvé, sur ce qui trouble autant cette surréalité.

*Dans les ténèbres de l'obscurité que mon esprit soit un phare.
Dans le danger de cette Réalité je serai inébranlable
Dans le feu de la Source, je ne serais consummé
Car dans par ma volonté et celle du Multivers je suis protégé*


Mon corps n'est plus, ma perception n'est plus, je ne suis qu'esprit. Je dois sentir les vague, sentir le courant pour mieux me déplacer en lui. Je dois trouver ce qui est mauvais pour moi, je dois trouver ce qui est mauvais pour le Multivers. Je suis le Multivers, je suis son défenseurs. Je dois protéger le Multivers, je suis en lui, il ne me fera pas de mal tant que je suis ma mission. Je ne dois faire qu'un avec le courant, je dois devenir léger, je dois naviguer en lui par mon esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 4 : Le 42-4 (Alexei);   Dim 12 Mai - 9:36

A te laisser porter par le flot, tu te sens dériver. Est-ce vraiment là que tu désires te rendre ?

Le reflux t'envoie près d'esprits mieux formés, en train de se déliter, comme toi, à grande vitesse, mais dont l'identité reste appréhendable pendant quelques instants. Est-ce là que les esprits centiliens convergent lorsqu'ils trépassent ? Le point d'entrée ?

Tu t'éloignes puis te rapproches de cette agglomération de souffrance bouillonnante. Il semblerait que la quiétude de ton esprit les éloigne. A vrai dire, tu commences même à comprendre que tes émotions ont un impact direct sur ta navigation. Comme si le magnétisme de ce que tu parviens encore à éprouver comme sentiment pouvait faire bifurquer le flux même de la Source.

La question demeure là même : où veux-tu aller ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 31

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 4 : Le 42-4 (Alexei);   Dim 12 Mai - 17:42

Maitre Ushu avait raison, il ne fallait pas lutter contre la Source, il fallait la comprendre pour pouvoir naviguer en elle. Mais le problème était la fatigue, combien de temps allais je pouvoir tenir ainsi. Ne faire qu'un avec la Source signifiait certes pouvoir bouger en elle, mais surtout cela signifiait commencer à être assimiler par elle. Mais pas le temps de rester immobile, je devais me dépêcher, même si le temps ici n'avait aucune importance. Pour trouver la souffrance, je devais devenir la souffrance. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] profitant d'un dernier instant de calme avant de briser le barrage des souvenirs les plus douloureux en moi. Malgré le fait que je ne sois pas un adepte de Marmin, j'ai subi bien des blessures.

Depuis mon enfance...

[Flash : Image d'un petit garçon, acculé alors qu'on voit la main d'un adulte apparaitre, une ceinture tombant se mouvant comme un serpent dont la tête, la boucle, balance]

Jusqu'à disparition...
[Flash : Centré sur mon visage hurlant alors que la lumière devient aveuglante]

En passant par mon séjour en prison...
[Flash : Attaché par les bras au plafond alors que les Matons le tabasse à coup de matraque électrique]

Mon crime...
[Flash : Alex tombant à genoux alors qu'il saigne de l'oreille, de la jambe et du torse]

L'évasion...
[Flash : Le souffle d'une explosion]

Le Monastère...
[Flash : La lame entrant dans son dos]

La Gare...
[Flash : Le coup dans la poitrine par l'agent du HCC]

La poursuite...
[Flash : Les G qu'alex se mangeaient à cause de la vitesse]

L'extraction...
[Flash : Quand Marianne manque de lui arracher le bras]

Jadis mon corps avait subit bien des souffrance, j'avais été malmené mais je n'avais jamais abandonné, j'avais toujours résisté parce que mon esprit était plus puissant, c'était lui qui m'avait permis de tenir jusque là, c'était lui qui me guidait, c'était lui qui était à vif aujourd'hui, j'étais dans un monde d'esprit ... la souffrance, la blessure ne devait pas être physique ... non ... elle devait me faire souffrir, moi, mon âme. Je me trompais peut être, mais si peut être était ce une nouvelle raison pour laquelle, j'avais été choisi et malmené par le destin. J'avais connu les souffrance les plus terribles. J'avais senti mon âme poignardée

Par mon père...

Par Kadare...

Par Mathilde, sans le savoir...

Par Centile...

Je sentais la souffrance m'envahir, alors que les souvenirs me revenaient, j'étais peu à peu submergé par eux, comme si j'étais dans une pièce où l'eau montait. Je peine à maintenir la tête hors de l'eau mais j'y arrive pour l'instant, pourrais je seulement y arriver ? Pourquoi me suis je lancé dans cette aventure ? Non je dois me rappeler de ma mission. Quoiqu'il se passe, je ne dois pas l'oublier, quoiqu'il se passe, je dois rester concentrer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 4 : Le 42-4 (Alexei);   Lun 20 Mai - 13:27

L'accélération que tu prends est colossale. Tu es littéralement aspiré par l'un des tubes qui descend vers les affres les plus douloureux de ce réseau surréel.

Au bout de ta course, tu te retrouves entouré d'âmes torturées, éclatées qui s'entrechoquent ou se dévorent. Tu sens que ton esprit se délite encore un peu plus pour ne devenir qu'un amas de rage contenue qui peut enfin s'exprimer. Et tu en vois... tu en sens qui tentent de s'échapper de votre prison spirituelle dans la peur que la Mort Absolue les frappe.

Tu vois une sortie. Tu sais qu'elle est là quelque part. L'un des Pu... L'un des... L'un...

Tu n'es .... à fait consc... Sortir, il faut...

T ressens un es rit s r pproche . Là... tu s is ue p ur sor r il e fa t de nir ha ne. Embrasser, la h i e. De e ir ine.

Dévorer. C mme p r muer.

To t s'ef ond e.

Là- aut, la sor ie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 31

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 4 : Le 42-4 (Alexei);   Lun 20 Mai - 17:51

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] l'enfer, c'est l'enfer dans lequel je me suis plongé. Mais alors que mon esprit est en train d'attirer les pauvres hères qui hurlent et s'entrechoque dans un chaos sans nom. Moi je sens en cet endroit une sorte de familiarité. Mon esprit s'affaiblit, la conscience s'efface, se craquelle pour laisser place à une chose plus sombre. Je me demandais tout à l'heure (facon de parler) pourquoi c'était la 82eme fois que les "cobayes" disparaissaient ? C'était parce qu'ils n'avaient pas ce que moi je possédais. J'étais chez moi ici. Etait ce parce que j'avais tellement connu la souffrance que j'étais là ? Non c'était quelque chose de plus profond. Quelque chose qui battait en moi depuis tout jeune. C'était l'esprit de conquête qui avait fait passé une famille de la 4eme à la 1eme Couronne en l'espace d'une génération. C'était la violence qui nourrissait mon âme et que je devais contenir chaque jour. En cet instant, alors que ma conscience se dissipait, épuisée, il était là et souriait de toutes ses dents.

L'âme torturée s'avance vers moi, mais il ne sait pas de quoi je suis capable. Cherche ta proie, étudie là et détruit là. Mon don psychique était celui du chasseur qui était libéré. Alors que le monde s'effondrait, je savais ce qu'il me restait à faire. Absorber les âmes qui avaient l'arrogance de m'attaquer. Me nourrir de leur colère et de leur souffrance pour me hisser plus haut. Cet endroit était une colline surmonté d'un trone où un seul être pouvait siégé. Je les voyais fuir pour la plupart. Fuir une mort qui leur était déjà arrivée. Fuir un combat qu'ils croient ne pas pouvoir gagner contre l'inéluctable et ils ont raison.


*Oh Multivers, soit béni de ta grace et de ton cadeau. Merci de m'avoir montré où était ma place. Merci de m'avoir montré où se trouvait mon royaume. Merci de m'avoir montré ma Résurrection*

Mon énergie devenait feu, non pas le feu d'un phare dont la lumière guidera les âmes éplorées vers la béatitude et la paix. Je suis les flammes d'un soleil noir dont mes flammes de rages calcine des mondes. Je suis le Prince pacificateur, qui siège sur un trone fait de royaumes en cendres, brisés. Je suis la bête qui dévore ses proies pour acquérir leur pouvoir. Je suis la rage d'une famille qui se hisse de la 4eme Couronne à la 1ère en une génération. Je suis l'esprit des Orlovs et il est temps de vous montrer ce que chaos signifie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 4 : Le 42-4 (Alexei);   Mer 22 Mai - 19:17

[Vue plongeante au-dessus d'un Puits grondant]

Le magna s'agite, s'ébullitionne pour prendre de temps à autre un semble de sulhouette anthropomorphe.

[Vue à ras du sol] Une main jaunâtre agrippe le rebord du Puits. Le magma s'écoule sur les phalanges pour laisser apparaître des écritures dorées sur les doigts. Le corps qui vient de parvenir à s'extraire du Puits se hisse avec rage jusqu'à la surface. La matière de réalité glisse sur la peau nue de l'être qui vient de ressurgir des tréfonds du Multivers. Les dernières langues de pâte lumineuse se rassemble en signes cabalistiques sur tout son épiderme.

Tu as dévoré, encore et encore, les âmes de soldats. Des guerriers usant d'une technologie sûrement peu avancée mais dont tu as gardé plus qu'un résidu. Est-ce ton expérience qui vient de te donner un instinct de survie nouveau ou bien les esprits que tu as avalé qui t'ont transmis leur savoir-survivre ? Cette façon de pensée le monde sous un nouvel angle tactique ? Tu n'es plus le même... Alexei Orlov est mort. Ce qui vient de sortir est une toute autre créature.

Tu ouvres des paupières sur un monde bien tangible. Sur tes bras, ton torse, tes jambes, des zébrures noires sont apparues. Ces sceaux, ces tatouages incrustés au plus profond de ta chaire et de ton âme corresponde à ceux qui ont été inscrits sur les murs du Puits. Inscris par Kadare. Tu viens de renaître dans le Puits de Niroy, celui-là même qui t'a tué.

Ta morphologie est quelque peu différente. C'est la haine qui t'a permise de survivre. C'est le mal qui a prévalu face à la mort. Toi qui cherchais la vraie puissance, toi qui es revenu du Saint des Saints du pouvoir, tu sais désormais ce qui est le plus fort en ces bas mondes.

Et quel meilleur endroit pour commencer ton oeuvre ?

Au-dessus de toi, tu entends la rumeur d'hommes et de femmes qui s'agitent. Au loin.

Tu es de retour pour traquer et détruire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 31

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 4 : Le 42-4 (Alexei);   Mer 22 Mai - 21:05

Un coeur qui bat, des yeux qui s'ouvrent, mon premier souffle entre dans mes poumons. La vie, quel plaisir que de vivre. Sentir cette mécanique que nous appelons le corps s'animer. Là est le vrai miracle du multivers. Sentir les cellule travailler de concert pour devenir une conscience qui crée, aime et ressent tout ce qui se passe. Mais si une conscience qui aime est un miracle qu'en est il d'une conscience qui détruit les autres consciences ? Qu'en est il d'une conscience qui est dédié au chaos ? Qu'en est il d'une conscience qui se sent investi dans la conquête ?

"Je suis ce que je suis, je fais ce pourquoi je suis fais"

Des mots qui coulent de ma bouche, s'échappant de mon esprit par simple plaisir de les entendre résonner jusqu'à mes oreilles. Mes sens son assaillit par la beauté de mes sens qui s'éveillent. Je touche le mur pour sentir les aspérités. Je sens le plaisir d'écouter la symphonie de gouttelettes de pure magie résonnant sur le sol. Je profite du concerto de parfum de ce lieu. Et je ressens l'agitation de la vie au dessus de moi. Un sourire apparait sur mon visage, je regarde le puits, comme un Empereur regardant son peuple du haut de son balcon.

"N'ayez craintes, cher fidèles. L'atmosphère est bien trop pure, je vais voir s'il n'y a pas la possibilité de rendre tout ca plus ... cuivré"

Je commence à incanter des paroles Kaeniennes qui m'ont tellement manquer. Je sens la magie se tordre pour me servir. Le Multivers m'a investi d'une mission. J'ai mes cibles, j'ai mes proies, j'ai mes outils, j'ai la forme parfaite pour sa grande bataille. Forgé par le sang et le malheurs, trempé dans la haine pour devenir un survivant. Aujourd'hui, à Niroy, le Multivers m'offre une friandise pour mieux connaitre les dons qu'il m'a fait. Mon corps étreint par ma magie, je commence mon ascension pour mieux entendre et voir ce qu'il se passe au dessus de moi. Je veux voir ces proies, les sentir et les ressentir avant de commencer mon office.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 4 : Le 42-4 (Alexei);   Dim 26 Mai - 15:24

Tu décolles vers le sommet du Puits. Celui-ci est chapeauté par un cône de pierre formé de tentacles qui se torsadent pour mieux le sceller.

Mais à ton passage... la pierre bouge sans que tu aies besoin d'invoquer pour autant. La construction se meut de manière irréelle pour s'ouvrir sur un ciel sombre et tumultueux. L'air libre frappe ton visage avec allégresse. Tu reconnais Niroy, ou plutôt le fameux petit village suspendu où tu as vécu l'irréparable. Les séquelles de la guerre sont toujours aussi présentes à la différence près qu'il n'y a aucune âme qui rode dans les parages.

Les maisons, huttes et autres édifices sont tous barricadés. Fenêtres et porte ont été lambrissées à la hâte. Etrangement, tu as la sensation d'être chez toi ici. Des ponts suspendus qui ballotent mollement au-dessus du vide aux statues des guerriers qui ont désormais revêtus la couleur noir et non plus le vert de jade que tu leur connaissais.

La jungle infernal s'étend à perte de vue. Tu te rappelles approximativement de la direction du Prieuré ainsi que des autres villes de Niroy que tu as pu fréquenter ou encore les quelques camps de mercenaires de Qeglin qui sont censés maintenir l'ordre dans la zone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 31

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 4 : Le 42-4 (Alexei);   Dim 26 Mai - 21:22

Niroy, ce monde, sa jungle et son ciel ... Quel pied ! J'avais vu les mondes à la technologie la plus complexe, leur lumière avait éclipsé la beauté des astres. Je me revoyais quand Mathilde et moi allions nous promener ce soir de printemps sur la colline du Prieuré. Les lumières des runes de Kaen comme seul phare quand nous nous allongions dans l'herbe, au bord de l'immensité des cieux.

Le ciel de Niroy était semblable à nul autres. Les champs magnétiques de la planètes, surement modifié par la présence du Puits réunissaient les restes de bombardement solaires pour former des lignes de lumières turquoise dans l'atmosphère. Une toile gigantesque semblaient naitre des ténèbres, un dome apaisant, rassurant, un toit dans ce monde encore relativement pur de technologie. Parfois les vagues solaires étaient plus intense, provoquant une vague de lumière au dessus de nos têtes. Parfois elles étaient si puissante que des éclairs apparaissaient pour se répandre dans les cieux comme si un arbre d'énergie naissait devant nous. Un spectacle d'une rare beauté que j'avais apprécié. Je me souvenais de cette nuit où ce spectacle était devenu un tableau magnifique.

Alors que nous étions allongés, profitant de l'instant, nous avions entendu le sifflement des avions des Qeglins et ce fut tout l'horizon qui s'embrasa comme pour voler la vedette aux cieux. Un combat artistique entre les Centiliens et la nature. Un combat de quelques heures ou chacun envoyaient ses éclairs et sa lumière. A l'époque mon coeur s'était serré. J'avais cru à de l'effroi. Aujourd'hui, je le sais c'était le réveille de la graine de chaos au fond de moi. J'avais senti la jeune pousse de la colère naitre en moi dans les flammes de cette planète. J'avais aimé cette vision et cela m'avait peur. Cette graine était, à présent éclos et avait résulté de ce que je suis aujourd'hui, un prédateur, un conquérant.

Toujours nu, je ne regarde presque pas mes tatouages, ils étaient naturel, comme si j'avais toujours eu ce corps marqué par le Puits. Quelle importance d'ailleurs, car j'ai un corps et ma mission m'attend. Je me souviens de mes anciens espoir comme si c'était ceux d'un enfant et que j'avais grandi. J'avais évolué. Ma mission sauver le Multivers, oui, je connaissais l'identité de ceux qui m'aideraient, je connaissais l'identité de ceux qui me conduiront jusqu'à ma cible. Mais une chose me manquait, les moyens. Sous ce ciel, j'étends mes bras pour m'étirer avant de tomber sur cette statue de guerrier devenu noir à cause de cendre et de la suie qui les recouvre. Je passe ma main sur la pierre avant de la dépoussiérer un peu, pour retrouver le vert jade d'antan. Mais après coup, je me suis dit que les vrai guerriers ne vivaient pas dans le luxe et la propreté. Les vrais guerriers se soulèvent des cendres de la guerre pour y plonger leurs ennemis.

Une pensée qui gardera bien mon sommeil cette nuit. J'étais épuisé par le voyage dans la Source. Les quelques chaumière grossièrement barricadées feront de parfait abris pour la nuit. Demain, je passerai à la récolte de vêtements auprès de quelques tribus locales. Il est temps de voir si les guerriers de ce monde sont près à sortir des cendres.


[Edit MJ : It's gonna get weird. Real weird.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 4 : Le 42-4 (Alexei);   Lun 27 Mai - 18:05

La pierre, contrairement à ce que tu penses, est réellement devenue noire. Pas à cause de la cendre, nous, à cause d'une altération véritablement intime qui a changé la structure même de la pierre.

Lorsque tu arrives près de l'une des portes, tu te rends compte qu'il va falloir la forcer si tu veux dormir à l'intérieur, mais plus encore, tu t'aperçois qu'il y a des gens à l'intérieur.

Une petite chuchote dans un centilien matiné d'accent local.


"Il va rentrer ? M'ma 'ai peur

- Chuuuuut !"


Ca bouge à l'intérieur, on retient son souffle mais malgré tout, tu entends surtout que l'on prie. L'accès à la maison te semble difficile. Physiquement, tu sens qu'il va falloir te faire violence comme si quelque chose te repoussait sans que tu puisses en définir l'origine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 31

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 4 : Le 42-4 (Alexei);   Lun 27 Mai - 18:40

Alors que le jade semble s'être transformé en obsidienne, cet endroit me ressemble de plus en plus. Mes pas se rapprochent de la première maison. Ma fatigue trouble ma vision psychique alors que je dois laisser mes sens naturels faire le travail de mon esprit. Un esprit qui doit être fatigué car je sens quelque chose me repousser dans cette demeure. J'entends une prière, une prière qui semble vraiment entrer en résonance avec la réalité. Je me souviens des nombreux rapport qui passaient entre les mains de Kadare. Ces cultes qui arrivaient à repousser certains soldats et la solution que ceux ci utilisaient pour ne pas prendre de risque : Une grenade incendiaire. Céder à la violence ? Non ce n'était pas mon objectif, c'est pauvres gens n'étaient pas ma proie, ils étaient mes nouveaux alliés. Je tentais de retrouver quelques notions de la langue locale mais cela remontait à loin alors je restais en Centiliens

"Enfant de Niroy, entendez la demande d'un vagabond"

Je restais à la limite de cette barrière qui m'empêchait d'entrer.

"Je viens de parcourir un long voyage ... un très long voyage en fait et je demande humblement le gite pour la nuit"

J'espère attirer leur attention et surtout leur sympathie. Il faut dire qu'un Centiliens nu, totalement tatoué est vagabondant dans les ruine de leur cité. Cela avait le mérite d'attiser la curiosité. Cela allait il vaincre la peur qu'ils avaient depuis l'épidémie ? Je l'espérais sincèrement. Je ne sais si c'était la fatigue ou mon passage dans la Source, mais ma patience pour ces broutilles étaient bien moindre aujourd'hui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 4 : Le 42-4 (Alexei);   Mar 28 Mai - 8:04

Tu entends des bruits de pas courant derrière la porte et un son de verrou qui tourne alors qu'une femme crie :

"Deïla noh !!"

La porte tourne sur ses gonds brusquement suivi d'une giclée d'eau que l'on t'asperge par l'entrebaillement. L'entrée s'ouvre en grand quand la mère que tu as entendu attrape sa fille par la taille pour la tirer en ailleurs.

La petite brunette tient un calice en forme de lotus encore humide de l'eau probablement bénite qu'elle vient de te lancer. La mère couvre le visage de son enfant et recule jusqu'au fond de la petite cahute. Prostrée, elle n'ose croiser ton regard et supplique dans son centilien approximatif :


"Partiez démon ! A la pitié, pas ma fille ! Kaen protège, protégez nous."

L'eau ne t'agresse pas mais t'est plus que désagréable, comme poisseuse bien que le liquide ne soit pas trouble.

Il y a quelques jattes sur ta droite qui doivent recueillir les vivres du foyer ainsi que d'épaisses nattes de paille recouvertes de draps en mailles relativement grossières. Un endroit presque confortable pour dormir.

La mère est à un bon mètre de l'âtre qui trône au centre de la pièce et qui a dû être éteint il y a un bon moment. Au-dessus, un trou dans le toit permet à la fumée de s'échapper quand on y fait ronfler un feu.

Effectivement, tu es bien effrayant pour une si petit famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 31

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 4 : Le 42-4 (Alexei);   Mar 28 Mai - 14:33

Recevant la giclée "D'Eau Bénite" je reste quelques secondes immobile à m'essuyer les yeux avant d'entrer dans la maison. Il faut le dire, elle a du cran la gamine, ca me plait. Sans aller vers la mère et sa fille je cherche de quoi m'essuyer avant de prendre la parole.

"Du calme vieille femme. Si j'avais voulu détruire votre chaumière, cela m'aurait pris quelques secondes tout au plus. Et si j'avais été un démon, je n'aurais pas demandé l'asile"

Ai je demandé la permission d'entrer ? Non pas vraiment, mais ce n'est pas comme si j'allais me gêner. Je n'ai vraiment pas la patience de convaincre cette femme que ne suis pas un démon dans la fraicheur de la nuit.

"Je ne suis nullement un démon, ne craignez pas pour vos vies. Je suis les précepte de Kaen ont guidé mes pas jusqu'à ce monde. J'ai traversé la mort pour revenir en ce lieu corrompu par une Révérende sans honneur"

Je m'installe près du feu de l'atre, dévoilant un peu plus mes tatouages sur le torse.

"Alors que sa mission était de vous guider sur le chemin de la purification, sur la voie de Kaen. Usant de sa langue vénineuse et traitresse, elle a organisé des massacres et fait bruler ce monde. Elle a écrasé la force guerrière de votre peuple, la force qui a poussé vos ancêtres à construire les statues qui ornent vos temples"

Je regarde la vieille femme qui protège toujours sa fille.

"C'est cette Kadare qui Kaen souhaite voir souffrir, pas votre famille ou votre peuple pieu. Mais si vous connaissez certaines personnes qui souhaiteraient m'aider, je vous en serai reconnaissant"

Edit MJ : Le feu est eteint comme indique dans le post precedent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 4 : Le 42-4 (Alexei);   Jeu 30 Mai - 4:45

[Destin up avec la renaissance, j'avais oublie]

Terrorisees par tes paroles, elles t'ecoutent a peine et foncent dehors sitot que tu leur en donnes l'opportunite.

Sans doute te faudra-t-il un peu plus d'empathie si tu cherches a discuter avec la population locale. Quoi qu'il en soit, tu as un endroit pour passer la nuit et plus de vivres qu'il n'en faut pour rester des jours a recuperer.

Dehors, tu entends les supplications des deux femmes que personnes ne veut accueillir chez eux. La seule porte qui leur est ouverte, la tienne, est certainement le dernier endroit ou elles voudraient mettre les pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 31

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 4 : Le 42-4 (Alexei);   Jeu 30 Mai - 20:51

Je regarde la fuite des femmes avec un sourire amusé. Je fais sacrément de l'effet dans mon nouveau look, il n'y a pas à dire. Mais j'étais déçu par une chose. Ce peuple que j'avais tant évangélisé en tant que Primus ne respectaient pas vraiment les commandement de Kaen quand le danger apparaissait. Ils devenaient de vrai Centiliens quand la pression était trop forte. Cela m'énervais quelque peu en fait.

"Ces enfants n'ont donc rien appris ..." disais je à voix haute alors que je croquais dans un des fruits

Je m'approchais de la porte à laquelle les pauvres femmes tentaient de taper, tout en restant à distance pour éviter de les faire fuir avant de commencer une prière.

"Et dans le froid et la nuit, Deriel fut jeté dehors par les gardes. Toquant à chaque porte, il ne trouva que porte close. Il hurla, pleura, implora. Et plus il implorait, plus on l'ignorait. Et quand la nuit fut la plus froide, il implora une ultime fois. Il implora Kaen. Dans sa prière, il avait foi en elle. Et il eut tant foi en elle que son esprit combattit le froid qui l'attaquait. Il eut tant foi que les ténèbres ne l'effrayèrent plus. Il eut tant foi que sa vie fut préservée. Il eut tant foi qu'au petit matin, tout ceux qui n'avaient pas ouvert leur porte à l'éploré ne purent plus jamais dormir. Dans leur songe, Kaen les avaient puni, ils ne pourraient jamais trouver le repos tant qu'il n'auraient pas fait acte de bonté. C'est ainsi que commenca les 100 Jours d'Insomnie, c'est ainsi que la Nephta paya ses pêchés - "Révélation" Chapitre 15 Verset 10"

Alors que je terminais ma prière je tendais la main vers la porte et j'usais de ma magie pour la forcer.

"Ayez foi en Kaen, enfant de Niroy. Ayez foi en ses agents, même les plus surprenant"

Je retournais ensuite dans la demeure que j'avais récupéré pour m'y enfermer, prier, manger et me reposer. Je devais récupérer au maximum, mais je savais ma mission. Le lendemain matin, il me faudra des vêtements et des armes. Les soldats seraient une parfaite source, mais je savais mon esprit fatigué. Le temps que je récupère totalement, je pouvais user du cadeau que m'avait fait Jialle : le don de l'enchantement.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 4 : Le 42-4 (Alexei);   Mar 4 Juin - 18:32

Toujours aussi nu, toujours aussi effrayant, tu tentes de lancer de sermon à ces pauvres femmes qui tambourinent de plus belle aux portes. La fatigue t'empêche de penser clair : tu butes sur les mots, les phrases du Livre de Kaen ne te reviennent pas tout de suite dans le bon ordre ou aussi immédiatement.

Au milieu de ta salve, une porte finit par s'ouvrir et les deux Niroyiennes s'y engouffrent et referment immédiatement derrière elles.

Tes derniers mots s'adressent à ces parois de bois tressé et achèvent de te convaincre que tu as besoin de récupérer.

Tu veux enchanter, mais nu comme un ver, il faudra bien choisir sur quoi investir ta magie. Tu as quelques draps et pas mal de breloques d'apparat taillé dans le bois ou en céramique. Il y a un tisonnier froid dans les cendres de l'âtre et quelque réserve de bois au cas où tu voudrais te faire cuire quelque chose. Ce qui te fait d'ailleurs penser qu'une de ces outres doit contenir de... de... une de ces... outres. Une de... Une deux.

Tu relèves la tête brusquement. Tu dois avoir commencé à t'assoupir pendant deux ou trois secondes. Tu clignes des yeux avec un grand bâillement. Qu'est-ce que tu disais déjà ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 31

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 4 : Le 42-4 (Alexei);   Mar 4 Juin - 21:08

Alexei Orlov a écrit:

Je retournais ensuite dans la demeure que j'avais récupéré pour m'y enfermer, prier, manger et me reposer. Je devais récupérer au maximum, mais je savais ma mission. Le lendemain matin, il me faudra des vêtements et des armes. Les soldats seraient une parfaite source, mais je savais mon esprit fatigué. Le temps que je récupère totalement, je pouvais user du cadeau que m'avait fait Jialle : le don de l'enchantement.

Spoiler:
 

[Je confirme mon action ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 4 : Le 42-4 (Alexei);   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 4 : Le 42-4 (Alexei);

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5 Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Centile :: Scénario : Le Premier Centilien :: Jeu solo -