Forum officiel du JDR Centile
 
AccueilAccueil    FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 5 : Parce que je le peux (Gabriel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur Message
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 5 : Parce que je le peux (Gabriel)   Jeu 17 Jan - 14:42

[Influence up]

"Bonjour beau brun."

Alors que l'horloge digitale se borne à afficher 5h03, tu vois Marianne changer de traits et de vêtements pour de venir la Jialle que tu ne connais que trop. Ses voiles affriolants s'attache à quelques plaques de métal doré, formant une tenue presque médiévale, qui semble plus faites de bijoux que de vêtements.

Elle mordille son index dans une minauderie pleine de fausse innocence.


"Désolé, je n'ai pas pu résister... sitôt que j'ai appris que l'Autre avait envoyé l'ange, il fallait que je te vois."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 5 : Parce que je le peux (Gabriel)   Jeu 17 Jan - 16:00

Le temps s'est arrêté. Mais pas pour moi. Si de première abord je ne comprenais pas, les réponses furent vite à ma portée. Sans aucun contrôle, je m'exclame :

"Jialle !"

Un nom qui vient du fin fond de mon cœur habituellement froid ou neutre devant des visiteurs. La flamme de l'espoir se rallume à sa vue. Il n'y a plus de cinéma, je ne joue plus comme lors de sa visite sur Horazon où je me plaisais à jouer le Dieu capricieux. Je fais quelques pas, nullement craintif devant elle.

"L'Ange ? Tu parles de Telagan ? Je ne l'ai pas vu encore. Il ne semble pas me chercher pour le moment. Moi, par contre, je cherche des explications!"

Je sors le livre, dont je fais glisser les pages entre mes doigts.


"Je ne comprends rien à ton livre. Je croyais que je devais apprendre une vérité ? Je n'en vois aucune. Sans doute suis-je aveugle vas tu me dire. Mais je suis un mercenaire, pas un ecclésiaste. Personne ne veut me traduire tes écrits ! Explique-moi... Je n'en peux plus d'attendre et de tourner en rond, courir après des fantômes... Aide-moi. Dis moi ce que je dois faire..."

Je tombe finalement à genoux devant elle, tête baissée. Il n'y a aucune trace d'autorité dans mes demandes, et on peut sentir que je suis à bout. Je n'ai jamais aimé attendre et ne pas avancer dans mes missions. Aussi la voir est un soulagement. Un espoir de revoir Allys un jour. Jialle ne m'a pas oublié malgré sa lutte. Elle ne m'a pas oublié sur cette dimension.

"Je t'ai appelé si souvent Jialle..."


_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 5 : Parce que je le peux (Gabriel)   Sam 19 Jan - 22:15

Toujours joueuse, elle perd ses mains dans tes cheveux et rapproche ta tête de son ventre tandis qu'elle part d'un rire cristallin.

"Ahah, comprendre ? Mais bien évidemment Gabriel, je n'attendais pas à ce que tu comprennes... je m'attendais à ce que tu détruises !

Oh, t'imaginer te battre pour retrouver ton aimée. Bouleverser l'équilibre précaire des mondes... Oui, Gabriel, tu comprendras rassure-toi.

C'est si simple... il s'agit de montrer aux Centiliens le vrai visage de leur Déesse."


Elle te relève, toujours pleine d'amusement.

"Tu n'imagines pas la libération que c'est pour moi. Pas de jeu qui m'implique, tout loisir de créer, modifier ou annihiler ce que bon me semble. Qu'importe si mon alter s'en trouve plus mal, ici je peux affronter qui je veux, juste pour voir !"

Ainsi en est-il de Jialle qu'elle n'a pas plus de respect pour son double que pour le premier quidam venu.

"Oh, Gabriel, je t'en prie, amusons-nous.

Détruisons cette ville ! Donnons-leur des raisons de croire en d'autres Dieux. Nous pourrions mettre en scène notre affrontement, tu serais le sauveur inattendu et moi la Déesse abattant son châtiment ou bien nous leur ferions croire que la fin de monde est arrivé. Ou bien...

Viens ! Je m'en sens si libre ici. Je veux... dévorer tous les mets les plus délicats de cet incarnat et ensuite mettre à genoux ces mortels. Me secondras-tu mon Diable ?"


Elle te regarde, en se mordillant la lèvre.

"Tu es si beau dans ton désespoir..."

Elle vous téléporte sur le lit où tu dormais alors que tout est toujours figé.

"...j'ai envie de toi !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 5 : Parce que je le peux (Gabriel)   Dim 20 Jan - 11:32

Destruction.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les paroles de Jialle sont comme des caresses silencieuses. Je me perds dans ce qu'elle me dit. Elle sait me parler. Elle l'a toujours su. Quoi dire. Comment. Je sens mon âme vaciller face à cette folle et puissante tentatrice. Mes yeux rencontrent les siens une fois sur le matelas.

D'un mouvement brusque, je la pousse en arrière. Kelvir se transforme en une dague fine que je fais glisser dans ma main droite, le regard toujours fixé dans le sien. Au dessus d'elle, je glisse la lame sur le haut de son nombril, la laissant sentir le métal froid sur sa peau chaude et parfaite. Puis lentement, j'ouvre la robe en remontant jusqu'à son décolleté.

La lame disparait pour laisser une gourmette sur mon poignet droit.

Mes lèvres se posent sur les siennes.

Un baiser douloureux qui se transforme en un baiser passionné.

Plus rien n'existe. Une douleur au cœur me maintient en éveil face à la beauté de la Déviante. Pourtant je couvre cette douleur en continuant à l'embrasser avec fougue.

Mes vêtements quittent mon corps pour me laisser nu contre elle. Lentement après de multiples baisers, je glisse dans son cou pour la mordre légèrement, glisse sur sa poitrine dont je prends soin avant d'aller explorer le reste de son corps parfait. Ma bouche se perd entre ses cuisses.

Quand je récupère ses lèvres, son goût glisse sur ses lèvres à elle. J'entre en elle brusquement.

Je ne suis plus le timide Gabriel qu'elle a connu. Je ne suis que brutalité et frustration à présent.

Les soupirs accompagnent notre étreinte qui semble interminable, figée dans le temps. Mes mains s'égarent sur ses hanches, sa poitrine quand ses fesses frottent contre mon bassin. Mes yeux se ferment sous le plaisir qui envahit mon corps.

Nos corps glissent, se disputent la place de dominant un long moment. A califourchon, elle donne finalement le coup de grâce. Mes mains serrent sa taille comme pour contrôler le gémissement de plaisir qui s'échappe de mes lèvres.

Nos corps reviennent au repos la respiration haletante.

Je ferme les yeux. Cette douleur au cœur toujours présente. Mais une pensée me fait sourire. Tu n'auras pas mon cœur Jialle. Tout comme je n'aurais jamais le tien qui n'est que folie. Mon cœur m'a été enlevé. Et une seule personne l'a en sa possession : Allys.

Pourtant je vois comme toi, je ferais ce que tu veux pour récupérer celle que j'aime. Tout. Détruire un monde s'il le faut. Oui. Je détruirai tout. Tout.


"Je serais celui que tu veux Jialle. Ton Diable, ton Ange de la Mort... Je porterai le nom que tu souhaites."

Il n'y a plus à comprendre ou réfléchir. J'aurais dû me fier au seul verset qui me correspondait réellement. Au lieu de chercher plus loin et de croire aux saintes paroles de Kadare qui défendaient les secrets du livre. Il n'y a pas de secrets. Tout n'est que mensonge. La seule vérité est que Kaen n'est pas la vraie Déesse. C'était pourtant si simple...

_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 5 : Parce que je le peux (Gabriel)   Mer 23 Jan - 17:51

[Influence up]

Elle s'allonge lourdement sur le dos, haletante, la bouche entrouverte dans un sourire qu'elle savoure pleinement. Tous deux baignés dans l'odeur de sueur, vous en oubliez le temps qui ne passe plus.

"Oh... c'est pour ça que je devrais coucher qu'avec des Gardiens..."

Elle se tourne vers toi en position foetale, pleine de gourmandise, et s'étire vers toi pour un baiser court, comme un écho de ceux qui ont précédé.

"Alors... comme ça tu vas tuer un général..." dit-elle en caressant ton biceps dessiné par les efforts.

"Mais dis-moi, tu n'as pas encore demandé de véritable contrepartie à Miguel en échange de tes assassinats... Cela dit, quelle utilité ? Maintenant que tu as la liste de la localisation des Puits de Kaen, tu pourras les détruire...

D'ailleurs, je crois qu'il y a un Puits Source ici..."


Elle se mordille la lèvre, insatiable dans son excitation et te dévorant des yeux. Ce n'est pas de l'amour, tu connais trop intimement le sentiment. C'est juste... Jialle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 5 : Parce que je le peux (Gabriel)   Mer 23 Jan - 23:31

Ma main glisse dans mes cheveux ébouriffés, tandis que mon dos est appuyé contre la tête de lit, une jambe pliée et l'autre détendue, une partie du drap recouvrant mon corps. Je hausse un sourcil à propos de l'information sur le puits. Il n'était pas listé parmi les premiers sur le fichier que Miguel m'a transmis, sans doute doit-il être plus loin.

"Chaque chose en son temps Jialle. Miguel est un as que je garde en main. Le pouvoir l'attire énormément, et c'est pour ça que nous nous entendons si bien."

Je glisse mes doigts sur la chaînette en laquelle s'est transformée Kelvir, parlant d'une voix détendue, tranquille,


"Comment se fait-il que tu sois ici Jialle ? C'est si soudain, toi qui disais que tu ne pouvais te permettre de venir ici car Kaen profiterait de ton absence, sans compter Prius... Il s'est passé quelque chose sur 1.0 ? Tu n'es pas venu uniquement à cause de Telagan, je me trompe ? Même si tes plans de destruction sont alléchants... J'ai l'impression qu'il manque un élément."

Je me penche pour récupérer le paquet de cigarettes sur la table de chevet, en tire une puis l'allume. La fumée couleur orange paresse autour de moi. Marianne me revient soudain à l'esprit.

"Dis-moi... Si je ne peux rien te cacher, les autres non plus... Est-ce que tu sais où est Marianne ? Tu es arrivée au moment où j'allais partir la chercher. J'ai eu une vision... Où Kaen la torturait par amusement. Elle est réellement en danger alors... N'est-ce pas ? Je n'ai pas halluciné... Ces foutus cauchemars me rendent dingue..."


Je suis soudain pensif, ma main gauche dessinant des figures non définies sur sa cuisse.
_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 5 : Parce que je le peux (Gabriel)   Sam 26 Jan - 10:17

Elle s'étire pour faussement t'enlacer, jouant aussi un peu avec ta chaîne, lisant peut-être son passé à elle aussi.

"Oh... je crains Gabriel que tes peurs ne soient fondées. La Vieille tentera autant de m'atteindre à travers toi que moi à travers Telagan. Je suis certaine qu'elle est encore en excellente santé, mais je te promets de l'aider à la retrouver. Après tout, c'est moi qu'elle veut, pas toi.

Détends-toi donc, tout va bien se passer.Et par rapport à ma présence ici... en fait, je suis toujours là-bas. Ou du moins j'y serai mais comme tu le vois, le temps n'est qu'une variable facile à ajuster.

Je suis donc venu ici pour m'amuser un peu et voir si l'autre version de Kaen pourra m'en apprendre un peu plus sur l'autre... l'information, c'est le nerf de la guerre, tu dois savoir ça mieux que quiconque;"


Faisant "marcher" ses doigts sur ton torse, elle te demande.

"Kelvir, hein ? Dis-moi mon Dieu, n'en as-tu pas assez de n'affronter que de la peccadille ?

Laisse-moi t'offrir un adversaire à ta mesure."


Tu sens ta chaîne frétiller à ces mots. Ton arme, d'habitude si docile, devient presque folle pour la toute première fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 5 : Parce que je le peux (Gabriel)   Sam 26 Jan - 11:12

Les images et les cris imaginaires de Marianne me reviennent en tête. M'atteindre ? Atteindre Jialle par le même coup ? Kaen, la si noble et pacifique Déesse sort les crocs et les griffes quand elle est menacée. Si Jialle arrive à ses fins, le Multivers sera entièrement modifié. Et le renouveau n'a jamais fait de mal.

La réaction plutôt étrange de Kelvir me fait sursauter. Je me redresse mieux que je ne le suis, retirant au passage ma main de sa cuisse pour la poser sur la gourmette à qui j'ordonne de reprendre sa forme originelle.

"Bon sang mais qu'est-ce que tu lui as fait ?... Cette pièce d'armure compte énormément pour moi !"

Je gronde plus que je ne mords. Contrarié sur le moment. Je finis par me concentrer et demander à la pièce de se transformer en une arme que Kelvir n'a jamais su imiter. Excité malgré mes paroles précédentes. Un assassin à qui on offre un nouveau jouet... C'est si excitant. Voyons voir quelles sont les capacités de cette pièce et ce dont elle est capable.

_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 5 : Parce que je le peux (Gabriel)   Dim 27 Jan - 15:51

Elle se rejette un peu en arrière en se redressant, toujours aussi impudique. Kelvir se transforme autour de ton poignet, non plus en pistolet à plasma en mini-canon de six calibres plus petits, mais capables de pivoter autour de ton bras pour des salves pour rapide, tout en te permettant d'utiliser ta main en pleine action.

"Moi ? Mais rien du tout... elle est simplement excitée par cette idée. N'est-ce pas l'homme qui t'a vendu cette arme qui te l'a dit : le bras de Kelvir cherche son homologue gauche."

Elle penche la tête vers ton arme, amusée par votre étrange triangle amoureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 5 : Parce que je le peux (Gabriel)   Dim 27 Jan - 21:05

J'observe méticuleusement les canons un à un, les faisant pivoter quelques minutes avant de jouer avec mes propres doigts à présent libre.

"Intéressant... Je n'ai jamais vu Kelvir se comporter comme ça... A vrai dire, je n'ai jamais réussi à trouver sa jumelle... A croire que nous nous sommes vite complétés tous les deux malgré son absence..."

Je tourne mon regard sur une spot de la pièce. Je zoome dessus, pour chercher le point précis que je veux pour l'impact. Puis l'ordre fuse à travers mon esprit puisque l'absence de gâchette m'y oblige, ce qui n'est pas plus désagréable. Si tout passe par mon esprit. Je serais encore plus redoutable.

Un sourire de contentement se dessine sur mon visage. J'ai les yeux qui brillent devant cette nouvelle forme qu'a adopté ma compagne de route.


"Cela veut-il dire que tu as le bras gauche de Kelvir en ta possession? Jialle?"


Mon regard est de nouveau tourné vers elle, très intéressé.

_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 5 : Parce que je le peux (Gabriel)   Lun 28 Jan - 19:09

Elle sourit pleinement cette fois, presque riante, alors que des fumeroles apparaissent autour de sa peau nue pour devenir les vêtements qu'elle portait. Toi-même, tes habits tombent en fumée avant de te vêtir à nouveau.

Tu remarques qu'un des joyaux qu'elle porte au nombril pulse, rien qu'un instant, en même temps que ce sort.


"Ahah ! Gabriel, j'ai bien plus que son bras..."

Elle te touche la main sans avoir l'air d'y penser. L'instant suivant, la réalité s'aspire et se décompresse. Vous êtes dehors, à l'air libre quoi que moins fin que celui de votre chambre.

Le vent qui balaie tes cheveux t'annonce derechef l'altitude à laquelle tu te trouves : super haut. L'horizon est clair depuis la terrasse en forme de fleur qui domine la ville. De nombreux cargos spatiaux oblongs et à la surface irrégulière décollent ou atterrissent dans les larges rues de la cité.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La terrasse est en fait un jardin pseudo tropical qui accueille des bars très guindés en son sein. Plusieurs des citadins qui sirotaient leur verre sont estomaqués par votre apparition à quelques dizaines de mètres de leur table, sans parler de l'allure aguicheuse de Jialle. Tu sais aussi que cela signifie qu'il ne devra peut-être rester aucun survivant à cette soirée.

Quelques enfants se tournent sur leur chaise pour te regarder naïvement, avec une certaine excitation.


"Tu veux le bras gauche de Kelvir ?... " dit-elle avant de pencher la tête en arrière pour tirer son sceptre de sa gorge, à en défier les lois de l'anatomie.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Elle frappe cinq fois du sol de son bâton pour écrire un portail en quelques secondes. Aussitôt, elle disparaît pour émerger à ta gauche, à bonne distance, un cocktail volé entre les mains.

La fleur de feu tourne pour s'ouvrir sur un monstre de métal, un Golgoth qui roule de mécanique veinées d'électricité bleue et orange. A genoux, il se relève pour former une structure cliquetante de plaques bardées sur la chaire rare de ce Gardien manchot. Son visage n'est qu'un casque longiforme parfaitement encastré jusqu'au bas d'un sternum d'acier, percé de deux billes azures lumineuses. A côté, Gueule-De-Fer passe pour un enfant à qui on aurait greffé une résistance.

Ses membres se modifient pour se préparer à l'affrontement. Sa tête s'allonge sous l'impulsion lente d'un cou artificiel qui se tourne vers Jialle quand elle déclame :


"Kelvir ! Je te présente le Dieu-Démon, l'un des derniers porteurs du Sang Khalien. Ta récompense si tu es vainqueur.

Gabriel ! Vois le Dieu-Cyborg, porteur de la Carapace Absolue. Ton prix si tu es victorieux."


La panique et les cris s'emparent de la foule.

"Amusez-moi !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 5 : Parce que je le peux (Gabriel)   Mar 29 Jan - 11:07

Le vent dans les cheveux, je jauge mon adversaire. La surprise est passée. Un sourire mauvais se dessine sur mon visage. Un nouvel adversaire de taille à m'affronter et un prix à la clé. La Carapace Absolue hm ?

Je zoome et dézoome sur ce monstre de métal pour chercher une quelconque brèche.


"Kelvir !! Tu as enfin trouvé ton héritier ! Tout comme j'ai pris le pouvoir de Khali, je vais prendre ton armure !"

Cette fois le combat n'est pas à mon avantage. Je ne connais pas les capacités physiques de ce monstre, aussi va t-il falloir que je lui fasse dévoiler ses atouts sans trop me fatiguer. Et sa carapace de fer risque de poser problème...

Le plasma devrait faire l'affaire pour le moment.

D'un signe provocateur de la main et d'un petit sifflement, je lance :

"Viens chercher mon sang !!"

Je tire finalement une salve de balles à plasma en sa direction avant de sauter sur la droite pour me retrouver sur une grand jardinière. Je m'accroupis prêt à esquiver une attaque. Je siffle à nouveau.

Le tout est de découvrir sa vitesse puisque sa constitution peut être trompeuse, sa force de tir, et sa capacité à vouloir éliminer sa cible. Je ne le sens pas très joueur.

_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 5 : Parce que je le peux (Gabriel)   Sam 2 Fév - 8:33

L’armure ne présente aucun point faible sous les angles que tu as pu apercevoir. Pour cause, ce monstre à des mécaniques sans cesse mouvante qui t’empêche de trouver une faille décente. La vitesse des roulements ne rivalise pas avec celle de tes yeux, mais rien ne te frappe dans les premières secondes. L’Armure Absolue, est-ce donc ça son talent ?

Sous ta salve, Kelvir active des propulseurs qui lui font faire un bond de plusieurs mètres en arrière. L’explosion des moteurs enflamme un palmier artificiel qui commence à propager son feu rapidement.

Le Gardien fuse pour se mettre à couvert. Tu le vois plus que tu ne l’entends échanger quelques mots avec Jialle. Elle semble accéder à sa requête ou confirmer quelque chose. Tu continues de tirer. Il est rapide, certes, autant que Marianne. Tu n’as aucun mal à lire tous ses mouvements et à les anticiper, le problème ce sont ses tirs de barages. Du gros calibre, capable d’arracher un tronc entier. Les trouées dans la verrière près de laquelle tu te trouves t’annoncent une très faible marge d’erreur.

Néanmoins, ton regard a pu capter quelque chose. Kelvir doit créer ses canons à partir d’une matière au volume finie. Plus gros le canon, plus il doit agglomérer de métal. Attaquer, c’est forcément laisser une faille quelque part… mais où ?

Les hurlements hystériques se poursuivent alors que plusieurs Jialle apparaissent sur le périmètre de la terrasse. Quelques lambeaux de chaires éclatent, comme un avertissement. Celui-ci n’est pas entendu et les souris continuent à fuir le chat.

Tu ne prêtes guère attention à cette plèbe folle qui te masque ta mir. Il était là, il y a un instant. Entre deux fuyards, ton ennemi vient juste de disparaître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 5 : Parce que je le peux (Gabriel)   Sam 2 Fév - 18:57

Si Kelvir a besoin de temps pour créer et charger ses canons, le moment propice pour l'attaquer est donc à ce moment précis. L'affronter frontalement risque de m'être défavorable. Je ne suis pas de métal contrairement à lui. Bien que je le pourrais. Sa disparition me fait lâcher un juron.

Invisibilité à présent ? Serait-ce pour recharger ses canons sans craindre une attaque ou bien pour m'attaquer par surprise ?

Je regarde autour de moi.

Droite. Gauche. En bas. En haut, le ciel.

Mon cœur s'accélère à la pensée qui me traverse. L'excitation provoquée par la présence de ce Gardien se multiplie, et le sang de Khali qui coule en moi semble entrer en collision avec le sang humain qui me constitue. La température de mon corps augmente à grande allure tandis que mon t-shirt se déchire pour laisser apparaître deux puissantes ailes. Les premières runes se dessinent sur mon torse, signe que je me laisse aller à ma puissance démoniaque.

Je prends appui sur mes pieds avant de m'envoler souplement pour scruter du ciel le spectacle de feu et la foule déchainée et apeurée. Je lâche un cri bestial sous cette nouvelle puissance puis hurle tandis que j'atteins la forme finale du démon.

"KELVIIIIIIIIRRRR !!!!!"

Je vole au dessus de la foule et tire à l'aide de mon bras droit dans le tas pour tenter de révéler la position du Gardien. Je compte sur mes réflexes couplés à mon don d'éthérisation pour me protéger des attaques violentes du guerrier mécanique.
_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 5 : Parce que je le peux (Gabriel)   Lun 4 Fév - 15:21

Tu restes au-dessus de la fleur d'acier et de verre, scrutant tout autour de toi. De temps en temps, tu perçois un mouvement du vent. Tu rafales. Tu fuses. Tourne, roule, crache. Tu chauffes grâce à ton instinct de prédateur et le touches plusieurs fois, sans être certain d'avoir pu percer sa carapace.

Tu l'auras que tu te dis. A l'usure. Cours petit lapin, cours. Soit tu as plus d'expérience que lui en combat, soit il te joue la sérénade.

Les morts innocentes se multiplient sous tes assauts quand soudain la réponse t'apparaît. Devant, derrière, à gauche et à droite. Quatre missiles décollent selon des trajectoires courbes et vrillées. D'après la taille, tu ne doutes pas qu'elles balaieront toute la surface de la terrace. Tu pourrais peut-être les esquiver, bien que tu ne doutes pas qu'elles aient des têtes chercheuses.

T'éthérer totalement ? C'est ne plus avoir de portance et chuter.

Au-delà de ta vitesse brut, c'est ta rapidité à prendre des décisions qui a toujours payé.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 5 : Parce que je le peux (Gabriel)   Lun 4 Fév - 18:35

Je donne une [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] vers le haut pour prendre de la hauteur à grande vitesse, les missiles à mes trousses. Le but étant de disparaître dans le ciel avec pour tenter de les dérouter avec le changement de température.

Esquiver, essayer de les faire rentrer en collision en éthérisant la partie qu'ils vont toucher à un moment précis. Provoquer leur explosion avant de me laisser tomber sur la terrasse en amortissant ma chute sans provoquer chez moi trop de blessures ni de soupçons pour Kelvir. Durcir mon corps par exemple pour réaliser l'impact que ma chute aurait eu si j'avais vraiment été blessé.

Le tout étant de leurrer les missiles et leur propriétaire.

_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 5 : Parce que je le peux (Gabriel)   Mar 5 Fév - 10:10

Les nuages au-dessus de ta tête sont lourds de leur noirceur qui rend impossible à dire si la nuit l'a cédé au jour.

Les missiles filent sur toi, tu entames une première vrille pour rapprocher deux d'entre eux qui tentent de t'attaquer par la droite et la gauche en même temps. C'est le moment que tu choisis pour étherer tes ailes.

Les deux roquettes s'empalent l'une dans l'autre juste au-dessus de toi. Tu dois ton salue à ta solidification au prix de ta suspension en l'air. Le souffle te renvoie vers le sol à grande vitesse. Tu croises les deux autres missiles que tu évites au dernier moment sans pouvoir stabiliser ta descente.

Finalement, tu te crashes dans le sommet de verre de cette fleur d'acier. Tout le sommet de la tour explose sous ton impact, mais ce n'est que le sol du dernier étage qui t'arrête définitivement.

Les éclats de verre crève le nuage de poussière autour de toi qui te cache à la vue de tous. Si ça continue, te dis-tu, ils vont bientôt devoir envoyer l'armée pour vous arrêter... l'armée... et son général.

Tu n'as rien pris ou presque grâce à ton état solide, mais ton instinct et ton expérience te le disent : les deux missiles restant vont redescendre pour finir le travail et Kelvir va t'attaquer aussi. Par la droite, un peu en retrait.

Tu le sais, parce que tu sens déjà une balle de plasma qui touche ton vêtement. Mais tes secondes à toi durent plus longtemps que celles des autres et tu auras le temps de l'esquive d'un réflexe exceptionnel. La vraie question, c'est d'esquiver le reste de la salve que tu devines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 5 : Parce que je le peux (Gabriel)   Mar 5 Fév - 12:56

Je saute sur mes pieds en jouant des abdominaux pour me relever dans une position impossible à tenir humainement. Juste quelques secondes. Mon œil se fixe sur la rafale de balles qui arrive sur ma droite tandis que j'amorce déjà une vrille sur moi même pour éviter celle qui a commencé à frotter mon vêtement.

Accroupi, à présent, j’éthérise les endroits où les balles vont me transpercer avant d'abandonner ma position pour courir vers Kelvir que je débusque avec un tir de plasma. Le sifflement des missiles me fait légèrement tourner l'oreille pour savoir d'où ils arrivent. Derrière moi. Et derrière lui. Je suis pris des deux côtés.

Je saute à la face du guerrier mécanique.

Mes mains agrippent ses épaules de fer et je reste en suspend au dessus de lui.


[Ralenti caméra]
Yeux fermés de Gabriel, veine de concentration. Impulsion pour relâcher le Gardien au moment où les drones arrivent à pleine vitesse sur les deux Gardiens.[/Fin du ralenti]


Mon corps s'éthérise pour éviter le maximum de dégâts dû à l'explosion.

_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 5 : Parce que je le peux (Gabriel)   Jeu 7 Fév - 2:25

Tu dois bondir, esquiver et faires quelques voltes avant d'atterrir sur le dos de Kelvir. Le Gardien-cyborg essaie de te décrocher en faisant saillir des lames de son dos, roulant d'un côté, tombant dans un trou suite à l'éclatement d'une vitre au sol et toi avec. En plus de ce rodéo mécanique, tu dois éviter ou paraît ses diverses tentatives de tirs directs.

Une bataille trop rapide pour n'importe quel oeil humain et qui fait appel à tout ton talent en combat. Tu n'avais pas dû exprimer autant de puissance depuis longtemps, et ça t'excite.

Lorsque les têtes chercheuses arrivent sur vous, Kelvir te laisse t'accrocher et allume le feu bleu de ses pieds d'airain. Vous êtes expulsés de la tour, quelques deux cents mètres au-dessus du sol, sans relâcher une seconde votre combat de mandales qui fusent, de lames qui sortent et de tirs perdus.

Kelvir vous porte tous deux, mais sa concentration est aussi prise par les deux missiles qui vous poursuivent. Il entame une virage serré et accélère pour foncer sur une autre tour.

Tu comprends vite sa stratégie : il veut que vous vous mangiez du béton et de l'acier, quitte à ce que les missiles vous rattrapent et achèvent le travail. Pense-t-il qu'il survivra et pas toi ?

A cette vitesse, si tu t'éthères, tu risques de chuter. Tôt ou tard, il te faudra bien redevenir tangible, est-ce le moment qu'il choisira pour frapper ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 5 : Parce que je le peux (Gabriel)   Ven 8 Fév - 15:45

Mon combat avec Kelvir continue malgré la vitesse et alors que j'esquive une nouvelle lame, je durcis mon poing droit pour l'abattre sur sa carapace de fer à plusieurs reprises en y mettant toute ma force tout en ordonnant à ma pièce d'armure de tirer du plasma sur lui.

La tour est proche.

A la dernière seconde, avant l'impact, et une fois sûr que les missiles ne pourront modifier leur trajectoire, je relâche Kelvir. Je solidifie mon corps pour éviter les plus gros dégâts dû à l'explosion.

Quand je chute le long de la tour, je me rapproche pour enclencher ma ceinture afin de modifier la gravité pour courir à la verticale sur le bâtiment avant d'entrer par l'éventrement provoqué par Kelvir. Je suis prêt à l'attaque, bras dressé et le cherche du regard.

_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 5 : Parce que je le peux (Gabriel)   Sam 9 Fév - 9:09

Le combat que vous vous menez relève de la plus haute virtuosité, chaque seconde est remplie d'attaques fulgurantes posées comme autant d'échec au roi. Tu décroches juste avant l'impact sur un Kelvir dont le système de cloaking semble endommagé.

Cela ne prend pas plus d'un instant mais toi seul est capable de le voir.

[Ralenti/Mise au point/Caméra subjective] Les membres de cette armure vivante se retracte, sa tête s'encastre dans son buste, tous ailerons se replient pour ne former qu'une masse compacte, aérodynamique, véritable forteresse d'acier volante. Est-ce donc ça le pouvoir de l'Armure absolue ?

Toutes ailes dehors, tu restes à l'horizontale contre la paroi du bâtiment. Plusieurs dizaines de mètres au-dessus de toi, tu vois Kelvir traverser de part en part le bâtiment tandis que les missiles s'encastrent dans les débris qui tombent à sa suite.

L'explosion est bleue, électrique, elle arrache de ses mâchoires en feu plus de dix étages.

Le son d'acier qui plie déchirerait tes tympans s'ils étaient encore humains. Toute la partie supérieure de la tour tangue, penche, puis commence à s'ouvrir comme la bouche d'une baleine de ferrailles béante dans un râle morbide. Elle s'affaisse à l'opposé de ta position, probablement celle de Kelvir.

Tu le cherches dans le ciel, mais ce que tu trouves ce sont des hélicoptères, non, tu zoomes, ce sont des mastodontes spaciaux propulsés par des réacteurs à plasma. La police locale ?

En tout cas, elle te donne la position de Kelvir en ouvrant le feu sur une cible de l'autre côté du bâtiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 5 : Parce que je le peux (Gabriel)   Sam 9 Fév - 10:40

A l"arrivée des vaisseaux, je zoome et dézoome sur eux à plusieurs reprises pour repérer leur armement, leur nombre, leur position et la place des pilotes. Je reste hors de leur vue, le temps de devenir invisible. Kelvir ne le peux plus, autant profiter des tirs des vaisseaux pour l'affaiblir encore plus.

Les capacités de cette armure semblent infinies : il me la faut. Mais comment la lui arracher ? Elle semble incrustée, impossible à enlever. C'est comme si elle lui donnait vie.

Je me déplace rapidement pour me retrouver sous Kelvir et le prendre par surprise.Je change de positions en continue pour l'obliger à détourner son attention du vaisseau qui l'attaque et se laisser surprendre par un tir bien placé de celui-ci.

Harceler pour le mettre à terre.

_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 5 : Parce que je le peux (Gabriel)   Sam 9 Fév - 13:01

Kelvir ne te voit pas venir. Alors qu'il envoie quelques rockets sur les vaisseaux Dolérianais, tu trouves enfin la faille !

Distrait et aveugle à ta venue, tu as enfin l'opportunité de voir cette très mine fenêtre de tir qui exige un talent hors norme pour la saisir : son chargeur. Ou plutôt son canon de percussion.

Tu ne pouvais la visualiser de face à cause des éclats de lumière, mais de biais, tu perçois ce moment où la douille ou la fumée sont expulsées le temps d'une fraction de seconde. Tu calcules rapidement un angle d'attaque courbe de sorte que deux tirs de plasma trouvent leur chemin à l'intérieur du percuteur.

[Suivi/zoom des balles]La réaction en chaîne explose un partie de l'avant-bras. Détonation, circuits qui fondent, Kelvir réagit assez rapidement pour couper une partie de son membre mort qui pend et retombe.

Ce doit être ainsi qu'il a perdu son premier bras !!

Le cri qui suit est métallique, atroce entre les nuages qui grondent.

Tu le tiens. Ses yeux changent de couleur, passant de bleu électrique à rouges sang. Vision thermique ? Toujours est-il qu'il semble percevoir tes mouvements désormais.

Il fuit, commence à volter autour du sommet de la tour qui continue à s'effondrer. Bientôt à l'horizontal, Kelvir, manchot brise les vitres pour rentrer à l'intérieur de la structure. Tu continues de le poursuivre, alors qu'il explose le placo des murs et que vous arpentez l'intérieur de ce bâtiment en chute libre par un angle impossible. Un plafond qui explose, une vrille contre un mur, esquiver un bureau.

Il joue la montre et ça lui réussit : tu commences à fatiguer un peu. Néanmoins, tu tiens toujours la dragée haute. Jusqu'à ce que soudain, il freine. La décélération est brusque de sorte que vous vous retrouviez de nouveau au corps à corps.

De son moignon droit, des fils partent pour se lier à ton arme. Cette dernière se bloque. Tu la sens lutter mais incapable de tirer. Des lames continuent de sortir de son corps au même rythme que précédemment.

La tour continue de tomber. Il emploie la même stratégie : chuter avec toi. Lui pourra l'encaisser, mais pas toi. Il te garde près du corps, t'empêche de décrocher. Pas cette fois.

Les éclairs craquent le ciel pour dévoiler une flotte de cinq vaisseaux qui se dirigent vers vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 5 : Parce que je le peux (Gabriel)   Sam 9 Fév - 14:19

Mon regard se remplit de haine quand je sens les fils de Kelvir se connecter avec ma pièce d'armure qui panique, je hurle alors que nous chutons et nous frappons sauvagement :

"Va te faire foutre !! Elle est à MOI !!! ET TON ARMURE AUSSI !!"


Le vent siffle.

Je me concentre sur le bras droit, l'appelle du plus profond de moi-même. Sur ce que l'on a partagé ensemble pendant toutes ces longues années. Seuls ensemble. Notre rencontre, nos différentes aventures, les différentes proies qui ont été nos trophées. Cette pièce est une partie de moi, et jamais je ne la céderai. Jamais. Elle vit avec moi, pour moi.


*Aide-moi ! Absorbe le pouvoir de cette armure ! Tu l'as toujours voulu ! Ce n'est pas le moment de te laisser absorber toi et être esclave à nouveau de ce monstre qui t'expulse dès que tu commets une erreur! Jamais je ne te laisserai !!*

Ma concentration psychique est poussée au maximum pour encourager mon bras droit dans cette entreprise. Je me sers du lien que nous entretenons pour l'accompagner dans l'entreprise. Pour prendre possession... de la Carapace Absolue.
_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 5 : Parce que je le peux (Gabriel)   Sam 9 Fév - 15:55

Vous tombez encore et encore tout en luttant. Kelvir ne lâche rien. Vous ignorez tous deux la proximité du sol, mais tu es trop occupé à éviter un lame, dégager ton bras, te le faire reprendre.

D'autres fils remontent et se connectent, la couleur de ton arme semble changer, les canons se rétractent, sortent, se rétractent finalement. Quelques pièces essaient de s'intégrer au moignon, tu mets une patate à cette trogne ferrailleuse et reprends un peu de terrain. Il tire, tu te baisses.

Les souvenirs. La première fois que tu l'as reçu, les combats sur Jérian, toutes les formes qu'elle a pu prendre, canne, couteau, fusil à plasma, chaîne...

La tête de la tour se crashe contre le sol. C'est une question de secondes quand soudain, alors que tu penses à celles qui ne survivront peut-être pas si tu faillis, tu te déconnectes et t'expulses.

Un monstre de chaire qui s'extirpe de ce pilum de béton. Tu touches le sol, creusant un sillon sur plusieurs mètres avant de t'arrêter sous une pluie de décombre.

La gueule démoniaque en sang, les habits lacérés ça et là, tu dégages les blocs de béton qui se sont écroulés sur toi.

Kelvir, lui, est sous une montagne de ruines. Dans sa chute, la tour a applati toute une zone, éventré des bâtiments. Enfin un peu d'apocalypse, ton élément, ta griffe.

Tu sais qu'il a survécu, tu peux le sentir en toi. Ta pièce d'armure ronronne plus que jamais sur ton bras.

[Caméra mouvante autour de Gabriel] Les vaisseaux spatiaux ont encadré en pentagramme la zone autour de toi et s'apprête à faire feu quand... leurs réacteurs se décrochent, tombent en panne, voire exploser après quelques toussotements. Les navires spatiaux chutent sur le sol.

Jialle veille à ce que l'on ne dérange pas votre combat. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les rues principales sont bloqués désormais et la voie des airs est contrôlée par votre arbitre. L'arène est posée. Mais quelque chose cloche.

Le Gardien manchot fore à la vertical pour sortir des décombres. Il est très salement amoché, prêt pour le coup de grâce.

Quelque chose cloche. Sa force ? colossale certes mais du déjà vu. Sa vitesse ? tu es au-dessus. Sa technique ? Excellente mais pas si rare. Son endurance peut-être... est-ce ce qui fait de lui un dieu ?

De nouveaux forets. Un, deux, quatre, une dizaine. Des araignées de métal, des chimères de fer. Tu en comptes une centaine quand tu commences à ouvrir le feu.

Tu trouves facilement leur faille, mais leur nombre... leur nombre !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 5 : Parce que je le peux (Gabriel)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 5 : Parce que je le peux (Gabriel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2 Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Centile :: Scénario : Le Premier Centilien :: Jeu solo -