Forum officiel du JDR Centile
 
AccueilAccueil    FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 5 : Revenir (Alexei);

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
Auteur Message
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 5 : Revenir (Alexei);    Lun 23 Sep - 12:35

Les cascades dans la Fierté Higaran ne manque pas de provoquer un certain chaos qui n'en est que plus amusant. Poursuivit par les exosquelettes léger, le Fat Boy semble trouver d'autant plus de motivation dans sa fuite. Raclant les murs, les vitres et le sol, il impose sa signature dans cet édifice, heureusement sans faire de morts. Controlant complètement son appareil Philis n'a qu'une très faible marge de manoeuvre, ce qui, allié à un ennemi plongeant et touchant son controle de lacet, nous projette dans une rayon qui semble alors nous être destiné.

Je ne suis pas une personne se lachant dans les libation orgiaque, mon entrainement au milieu de moine m'a d'ailleurs souvent valu des besoins proche de l'ascétisme. Cependant, j'avoue que c'est en compagnie de Philis que j'ai pris mes plus grosses cuites. Ce Mastodonte a cet étrange pouvoir de rallier ceux qui passent à sa portée pour en faire des compagnon de beuverie. Atterrissant là, à travers une devanture, pile dans le rayon des alcools raffiné était peut un signe du destin. Un autre signe s'était alors annoncé à moi. Malgré le chaos qu'on avait produit dans notre arrivée dans ce magasin, une bouteille avait semble-t-il survécu à sa chute. Elle était là, posé sur l'aile.

Après m'être dépoussiéré de ces bouts de verres qui ornaient mes épaules, je prenais la bouteille avant de rire de la lecon. Les psychés des soldats se rapprochaient. Une situation qui semblait critique en un sens, mais qui ne l'était pas forcément. Cependant, nous devions nous hater. Si j'avais totalement confiance au Pandora et à son équipage pour ne pas nous laisser derrière, je craignais justement que notre situation les force à faire demi-tour pour se mettre en danger. Mais cette bouteille, encore entière et pleine de ce liquide rouge et presque visqueux que ses créateurs appelaient Sérum de Lydia, était un message de Linor lui même. Il y a toujours une chance de s'en sortir entier, même quand personne ne pense que c'est possible.

Mon regard se porta alors sur un morceau de verre un peu plus gros que les autres, reflétant l'un des nombreux ascenseurs de lévitacier qui venait de descendre à toute allure surement pour nous couper toute retraite. Puis je m'attardai sur les deux étagères que nous venions de percuter et venions de vidé de ses liqueurs de la manière la plus brutale qui soit. Ouvrant la bouteille et prenant une rasade de cet alcool au gout divin je toquais au cockpit de mon compagnon pour lui en proposer et lui exposer mon plan


"Il y a un ascenseur à 50 mètres sur la gauche. Si on passe par le tube, on sera couvert des tirs de chasseurs pour partir en rase motte et rejoindre le Pandora. Dans dix secondes, tu redémarre le Fat Boy et tu tente de faire péter ces portes. C'est notre sortie. Je m'occupe de la couverture. Ok ?"

Une couverture qui me rappelait Niroy en un sens. Usant des deux panneaux métalliques qu'étaient les étagère j'allais tenter de couvrir notre fuite en cachant la vue de ces soldats. Les bouteilles brisées, dégoulinaient sur le sol dans des flasques parfois liquides parfois visqueuses qui se répandra sur notre chemin rendant l'avancée du Fat Boy plus lubrifiée et sa poursuite à pied plus ... instable. Attends son approbation, je m'apprétais à lancer mon sort de télékinésie. Un sort pleine puissance dont l'énergie magique allait faire trembler les bouteilles encore en un seul morceau et tinter les morceaux de verres sur le sol.
_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 5 : Revenir (Alexei);    Mer 25 Sep - 16:29

Philis attrape l'alcool volontiers et s'en sert une violente rasade qui montre que sa descente est toujours aussi légendaire.

" 'Kay... On risque de gercler fissa avec un moteur dans le coltard. Slurb... 'ccroche toi la Flèche !"

Le moteur encore valide flambe tandis que tu finis ton incantation. La poussée est phénoménale mais tu parviens à faire suivre ta télékinésie qui perd de sa puissance à force d'être sollicitée. Les vantaux que tu traînes avec toi jouent leur rôle de bouclier pendant suffisamment de temps pour que vous puissiez vous extirper du hall. Philis tente de corriger l'inclinaison du Fat Boy à cause de la poussée inégale en plantant un de ses ailerons dans le sol. De la sorte, vous tournez vers la gauche droit sur le couloir d'ascenseur.

Les soldats tentent de vous suivre mais glissent rapidement sur les éclats de verres huilées. L'un d'eux, dans sa course glissée, parvient à placer un dernier tir qui rebondit sur la parois intérieur d'un des panneaux pour venir taper dans le dernier moteur valide.

Du coup, quand vous explosez la vitre pour tomber le corridor d'ascenseur, c'est avec un Fat Boy en mode poids mort qui échappe aux tirs des chasseurs positionnés mais qui semble condamné à percuter de plein fouet la capsule qui se dirige vers vous.

Le problème du Fat Boy... c'est qu'il est fat justement. Et ta télékinésie a trop de plomb dans l'aile pour pouvoir le redresser facilement. Philis ne quittera pas son navire, tu le sais bien. Pas comme ça.

Le Pandora est déjà en train de prendre sa voie de sortie. Sa poupe est devant vous à une cinquantaine de mètres. Soixante maintenant. Tu sais que si tu parviens à vous raccrocher à sa coque, c'est gagné. Les tourelles du navire pirate pourront vous couvrir le temps que vous rejoigniez vos renforts planqués dans les nuages.

Tu sens aussi la psyché de Cartelle, planquée à l'intérieur du navire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 5 : Revenir (Alexei);    Mer 25 Sep - 22:12

Le deuxième moteur est en rade, je dois agir vite, et ne pas paniquer. Pas que j'en ai pas envie, plutot que je n'en ai pas le droit. Percutant la porte de l'ascenseur et chutant, je comprends que nous fonçons droit vers une capsule. Le Fat Boy est trop lourd pour que je puisse le faire léviter. C'était un fait. Si le Fat Boy avait un défaut c'était d'être lourd. Mais cela pouvait être à mon avantage.

[Flashback]

C'était la première fois que je faisais un briefing sur le Pandora. Leur cible était un navire marchand protégé par de nombreux Aviso-Torpilleurs. Des Vaisseaux Léger mais très délicats à affronter pour les pirate à cause du rapport mobilité/force de frappe. Parfaite protection quand on avait pas de chasseur pour escorte. Sextan avait alors fait l'explication tactique et passait alors sur l'équipement de chacun. Assis à coté du gros Philis nous écoutions Sextan avec, pour une fois, un silence sacré. C'était rare qu'il n'y ai pas de bordel dans une des pièces du Pandora. La salle de briefing, elle même était dans un état déplorable. Des blueprints des airpods et chasseurs, des photos de pinups pour s'en servir de modèle à peindre sur les carrosseries, des articles de gazettes racontant les exploits des hommes et femmes du Pandora, des outils, des bidons d'huiles, des restes de sandwich, des magazine "Air Master", un ballon de Fluz Ball, ... Un véritable capharnaum où les chaise étaient généralement réalisé avec les moyens du bords.


"Le Gemini est une grosse prise. En trajet pour les nations du Nord Estalys, elles sont chargées, en secret de conteneur avec des Technomanciens sous stase. Camouflé en convoi régulier, il n'est pas armé. Par contre ses escortes sont de véritables saloperie équipé du dernier cri en armement. Ce sont des vieux rafiots modifié avec des Pilotes chevronnés à leur bord. Une fois abattu, on le Gemini sera à nous. Ce qui veut dire qu'on met de l'armement lourd. Les Airpods, vous aurez 8 roquettes perforantes, les gachez pas, les chasseurs et le Fat Boy seront chargé de pack de roquette à étouffement, perforantes et incendiaires"

"Haha on va se marrer, tu penses pas la Flèches ?" Dis Philis en machouillant un reste de cigare qui semblait à moitié taché d'huile de moteur

"Euh ... Philis, loin de moi l'idée de te contredire, mais t'as un Airpods, non ? Hier tu m'as dit que les Airpods étaient plus rapide car plus petit et qu'ils pouvaient pas porter énormément. Et là tu vas être chargé comme une mule"

"T'inquiète La Flèche. En aérodynamique, y a pas que le poids qui compte. Le profilage, la vitesse, le vent et la portance, tout cela fait qu'on vole. Tu verras, mon Fat Boy tient la route même chargé comme une mule, par contre toi, pense à faire un régime, tu vas être trop lourd dessus pfffhahahaha"

[/Flashback]

Le rire de Philis retentissait alors que déjà mon esprit était en train de turbinait. Quatre éléments pour voler, quatre amélioration à faire sur ce pods transformé en brique volante. Ma main s'accroche à une embrasure de vaisseau alors que je hurle à mon collègue.

"PLONGE ! PREND DE LA VITESSE !"

Sous l'impulsion de mon esprit, mes ailes se détache de mon dos pour se fixer sur la carlingue du Fat Boy. Chacun avait la capacité de déplacé au moins 800kilos. Comme le disait Maitre Ishi, "la lévitation nous est nécessaire car nous ne sommes pas fait pour voler". Le but n'était pas de faire flotter ce à quoi étaient attaché mes ailes, mais à le propulser. La gravité, la propulsion, la vitesse était a nous. Puis ce fut au tour du profilage. Plongeant, tête la première, nous fusions encore plus que nous tombions, cherchant la moindre vitesse et près à redresser la barre sans risquer de plier l'appareil. Enfin, ce fut le tour de la portance et du vent. A cause des nombreux armements sur le Fat Boy, celui ci était moins aérodynamiques avait plus de prise au vent. Il fallait larguer le leste.

"LANCE TOUT CE QUE T'AS SUR LA VERRIERE ! ET PRENDS LE VENT !! CA VA MARCHER ! JE T'ENVOIE UN MAX DE PATATE !!"

Incantant une dernière fois, je tentais de remplacer les moteur du Fat Boy, mes armes, ma propre énergie était utilisé pour propulsé l'appareil. Ce sera alors à Philis de faire le reste du boulot. La verrière éclaté, le vent extérieur et les courant d'air chaud tournoyant autour de la Fierté Higaran allait nous aider à nous porter. J'avais toute confiance dans les capacité de mon coéquipier. Comme au bon vieux temps, lui pilotait, moi je m'occupais du reste. Vent, vitesse, portance et profilage, la recette pour voler. Espérons que tout cela puisse nous sortir de là. En tout cas, j'envoyais tout la puissance en moi pour faire avancer cette brique volante. Incantant à toute vitesse, je hurlais les psaumes Kaenien aec confiance, ca va marcher, je dois le croire

[1point de Destin utilisé pour envoyé la patate en magie]
_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 5 : Revenir (Alexei);    Dim 29 Sep - 3:18

En vérité, tes enchantements plafonnent à 700kg, même un peu moins. Mais ça, c'est quand tu es en méditation sous un sol pleureur, en position du lotus. Mais quand l'adrénaline du vide s'engouffre dans tes entrailles, quand le vent fouette ton visage à t'en assécher les yeux, quand tu vois l'immensité de l'espace aérien et que tu imagines ce qu'il se passerait si, d'un coup, d'un seul, pour raison improbable, tu n'étais plus capable d'utiliser tes talents, quand tu es sous cette tension là, tu es capable de souffler des gares entières.

Le Fat Boy envoie quelques bombes ioniques sur la verrière de l'ascenseur que vous apercevez par le haut. Il explose totalement, ce qui vous permet de le traverser, encore flambant et de gagner quelques centaines de mètres dans ce couloir d'ascenseur.

Puis, finalement, Philis tire sur le manche et rabat les volets directeurs.

[Silence quelques secondes, plan large]

Et tu envoies toute la patate que tu peux, comme une impulsion du pied contre un paroi, tu envoies le gros pod en l'air, littéralement suspendu dans le temps. Tes boyaux se nouent à l'idée que vous manquiez votre atterrissage. Etes-vous trop court ?

Non ! La carlingue défonce le garde-fou arrière du grand navire et finit par racler le pont supérieur dans des gerbes d'étincelles qui s'arrêtent au bout de quelques dizaines de mètres. Vous soufflez. Mais pas longtemps.

Les chasseurs sont déjà en formation d'attaque et foncent à l'assaut du Pandora. Leurs premières torpilles lâchées se fracassent sur les contre-mesures balancées par Sextan. Ils s'enfoncent dans les nuages suite à ce premier passage... tu entends de nombreux tirs qui illuminent les gros cumulus. Vos alliés sont à l'oeuvre. Bientôt la silhouette des chasseurs s'effondre, tombant des nuages comme une pluie de cendre.

Tu devines les cris de joie des pirates. Vous avez réussi !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 5 : Revenir (Alexei);    Dim 29 Sep - 18:05

Les étincelles cessent d'apparaitre à mesure que le Fat Boy s'immobilise pour finalement s'arrêter. Ma main est toujours accrochée à la carlingue. Je suis toujours tendu, mon coeur bat à la chamade, ma respiration est forte. Mon corps, toujours chevauchant l'Airpod ... ou du moins ce qu'il en reste. Je regardais alors le pont du Pandora, s'enfoncer dans la brume du nuage. Les tirs des chasseurs Higaran ne touchent que les fusées contre-mesure. Lors de ces explosions, la lumière fit alors apparaitre des ombres dans de leur défaite. Alors qu'ils croyaient voir en nous un simple navire pirate désorganisé, ils tombaient sur leur pire cauchemar de tout pilote en cet instant, deux corvettes canonnière les attendant.

Les flashs des mitrailleuses illuminaient les cieux. Des éclairs appelant une foudre d'appareils explosant et une pluie de métal désossés. Du métal marqué du sang des pilotes, envoyés pour me capturer. Un drame cachant une injustice, celle d'une nation refusant d'intervenir quand un envoyé d'une autre cité se fait assaillir par une mercenaire, une tueuse et une terroriste à bien plus d'un titre que moi. Devrais je la prendre pour exemple ? En effet, si quelqu'un avait bien créé Cartelle, c'était moi. Dans mon inconscient, elle était une pièce qui été née de ma psyché. Etait elle un signe signifiant que je devais me radicaliser dans mes actions ou bien un moyen que mon Incarnat-Lié avait trouvé pour que plus de troupes me rallient. Je ne le savais pas.

En tout cas si le combat aériens avait cessé, ce n'était pas encore le cas du grand combat. J'avais vu dans les actions de Cartelle une volonté de vaincre en usant de la facilité de la violence. Cette même facilité que Maitre Ishi m'avait apprit à ne pas utiliser. La même facilité que Kadare avait usé pour m'envoyer à l'ombre. La même facilité que Qeglin et ses lieutenants. La facilité de Kelvir cherchant à affronter Gabriel. La mission que le Multivers m'avait imposée permettait elle que je succombe à mon tour. Je me mettes à leur niveau pour mieux les surclasser. Dépasser les limites pour mieux abattre mes ennemis. Ce sera un bon sujet de méditation pour plus tard. Car cela ne réglait pas mon ultime soucis. Cartelle était toujours sur le navire. Alors que Philis sortait de son habitacle, je desserrais mes phalanges pour commencer à descendre de ma monture à mon tour pour revenir sur du sol stable, ou presque. Mes mains tendu vers le Fat Boy, je tentais de récupérer mes ailes pour les remettre dans mon dos.


"Philis, sort ton arme, Cartelle est dans le navire. Je vais à la tour. réunis des hommes armés pour préparer à la capturer. Pour l'instant elle se trouve ..."

Me concentrant un instant, je cherche au milieu de la structure la résonance de la psyché de Cartelle pour la repérer dans les entrailles de ce navire que je connais si bien.

"... Elle est sur le pont 3 ou 4. Essaie de ne pas te faire repérer, trouve une radio et attend mes instruction"

Mes ailes retourné dans mon dos, je foncais dans les couloirs du Pandora pour aller rejoindre Sextan, lui avoir un rapport de situation et surtout lui parler de la présence de Cartelle sur son batiment
_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 5 : Revenir (Alexei);    Mer 2 Oct - 17:06

L'une de tes ailes est trouée à cause d'un tir de gros calibre trop perforant. Néanmoins, ce n'est rien qui ne puisse être retapé avec un minimum de levitacier. Philis dégaine un large blaster dont le canon semble boursouflé. Il opine vivement du chef à tes instructions alors que vous quittez la passerelle supérieure.

Tu déambules dans des couloirs en effervescence. Le branle-bas de combat a été déclaré bien que la manoeuvre soit à la fuite. On s'attend à ce que des poursuites soient lancées.

Tu rejoins Sextan à la barre, au côté de Jack, au crâne toujours aussi rasé. Les ordres fusent de toute part. Il est difficile pour eux de te donner toute leur attention. Tu sens que Cartelle ne bouge pas, planquée dans son coin au niveau du pont n°3, probablement du côté de la salle des machines, au niveau des propulseurs ioniques babords.

Néanmoins, il y a quelque chose d'autre qui cloche. Tu n'arrives pas à mettre le doigt dessus. Ce n'est pas un danger immédiat, ce n'est pas dans ton environnement direct. C'est juste là, quelque part.

Mais tu as d'autres chats à fouetter pour y penser. Sextan tire sur sa moustache en crachant dans sa radio :


"En quinconce à l'arrière train. On va plonger juste en-dessous des nuages. Préparez les contre-mesures. Je veux pas de rodéo tant que j'ai rien annoncé... ils ont pas l'air de nous coller au fion pour l'instant."

Jack lève le menton à ta vue, bras croisés, demi-sourire, l'air de dire "ah ! le voilà enfin !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 5 : Revenir (Alexei);    Jeu 3 Oct - 0:39

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Il faut dire qu'on est encore en territoire ennemi et qu'on a aussi bien égratigné la fierté Higaran. Les manoeuvres de Jack nous font balloter mais tout le monde semble connaitre les turbulences de combat. Prenant appuis sur les murs, personne ne tombe ou ne ralentit. Usant de mon ultime aile restante, je file dans les couloirs pour arriver sur la passerelle. Celle ci est relativement réduites. A peine de quoi se déplacer mais, pour une fois, chaque chose avait sa place et chaque chose était rangée. Les techniciens étaient à leur poste, en train de s'assurer de l'états des organes du navires. Et chacun de ces organes répondaient à la baguette de Jack.

Devant son pupitre, elle me toise sans que cela ne nuise à sa maitrise. Elle avait tout de même l'habitude de piloter l'un des plus gros navires de la flottes du Sanctificat, alors le Pandora c'était presque rien pour elle. Pour ma part, je vais en direction du Quartier Maitre, mécano. Je regarde un de ses écrans pour repérer la psyché de Cartelle. Elle n'a pas bouger et pourtant elle est près d'un organe particulièrement important du navire. Pourquoi n'a-t-elle pas bouger ? Pourquoi aller sur un navire quand on a pas de plan de fuite ? Pourquoi ... ces questions me trottaient dans la tête alors que je prenais la radio pour appeler Philis et les hommes qu'il avait réussi à trouver.


"Philis, elle est sur le pont 3, pas loin du moteur Babord. Poste toi près du point d'accès 5 sur le pont 2. Poste des hommes à l'accès tribord pour le pont supérieur et à l'échelle Babord. Assure toi qu'elle ne vous détecte pas"

Je me souviens alors des parties d'échecs ... encercler l'ennemi pour mieux le piéger. Cartelle savait qu'elle était en territoire ennemi. Elle savait aussi qu'on la cherchait. Je devais maintenir l'illusion.

"Envoie deux personnes fouiller les environs qu'ils fouillent de manière vague avant de se replier sur le Pont 4 pour terminer de verrouiller la zone. Il faut que Cartelle se croit en sécurité avant qu'on ne lui tombe dessus. A mon signal, resserre l'étau et on la capture"

Si Cartelle savait qu'elle était prise, elle irait saboter les moteurs. Mais pourquoi attends elle ? La patience, l'utilisation de l'environnement, la ténacité, Cartelle avait des qualités importantes. Elle n'était pas suicidaire. Il y a un détail qui me chagrinnait alors que je m'apprêtais à aller prendre ma position dans le piège quand une phrase me revint en tête

Cartelle De La Lys a écrit:
"Oh, un de mes pilotes ?" lance-t-elle presque guillerette, "mais j'en ai douze vous savez !"

Sa voix s'assèche soudainement : "Tenez, essayez de distancer celui-là !"
Elle avait parlé de munition, surement, mais le fait est que Cartelle était une mercenaire, elle traquait, mais elle ne pouvait pas traquer seule. Elle devait avoir un équipage. Et si les Higaran ne pouvaient pas tirer sur nous, il y avait des chances que les hommes de Cartelle nous prenne en chasse. Des traqueurs de Technomanciens et de pirates. Je ne pouvais me permettre de laisser l'avantage à cette grognasse

"Sextan, économise les contres-mesures. Cartelle peut saboter un de nos moteurs alors il faut jouer de notre mobilité tant qu'on le peut. Il se peut qu'elle ait des potes dans les environs"

Je lance un dernier regard à Jack avant de lui lancer un petit sourire.

"Dis moi, Jack, quelqu'un m'a dit que t'était douée en pilotage. Je suis sûr que les Higarans en doute. Tu te sens de leur prouver le contraire ?"

Après avoir assuré mes positions, je devais m'assurer du terrain. Même si je n'avais qu'une aile, j'étais mobile et stable. J'avais cet avantage sur elle. Approchant tranquillement, une radio portative avec moi. Je me dirigeais vers la passerelle du pont 3. J'allais prendre le chemin le plus directe pour l'atteindre, verrouillant le collet. Et affinant la perception de sa psyché. Elle ne pouvait s'échapper, pas tant que j'étais sur ce navire. J'avais étudié ses plans, et je connaissais ses recoins. Terrain, troupe, surprise, initiative, les maitres mots de mes maitres de guerre, je devais les conserver
_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 5 : Revenir (Alexei);    Sam 5 Oct - 7:58

Jack a un simple sourire de circonstances. Elle et Sextan savent bien ce qu'ils font.

"Qu'ils viennent..." lâche simplement Jack.

[Scène Hide]Cartelle attrape un technicien en blouse bleue qui disparaît derrière une machine où s'agitent d'immenses piston. Cartelle ressort en tenue azure et visse une casquette sur sa tête.

Alexei a écrit:
"Philis, elle est sur le pont 3, pas loin du moteur Babord. Poste toi près du point d'accès 5 sur le pont 2. "
Cartelle fait mine de prendre un escalier pour remonter mais aperçoit des pirates en armes qui se courent vers ce point d'accès. Elle bifurque.

Alexei a écrit:
Poste des hommes à l'accès tribord pour le pont supérieur et à l'échelle Babord. Assure toi qu'elle ne vous détecte pas.
Cartelle approche d'une échelle d'un conduit emprunté par les techniciens pour aller vers le pont supérieur. L'un d'entre eux passe avant elle pour remonter. Il se fait contrôler vivement par les hommes de Philis. Faisant machine arrière, elle lâche légèrement son emprise sur les barreaux pour glisser jusqu'en bas de l'échelle, mettant un énorme coup de talon au passage au mécano qui était en dessous d'elle.

Philis et deux de ses gars descendent suite au grabuge fait par la clandestine.


Alexei a écrit:
"Envoie deux personnes fouiller les environs qu'ils fouillent de manière vague avant de se replier sur le Pont 4 pour terminer de verrouiller la zone. Il faut que Cartelle se croit en sécurité avant qu'on ne lui tombe dessus. A mon signal, resserre l'étau et on la capture"
Philis fouille rapidement les environs avant de prendre un escalier descendant vers le Pont 4 en hurlant "elle doit être en bas les gars ! Choppez-la !"

Les deux hommes descendent tandis que Philis, héroïquement, reste sur le pont. Cartelle jaillit du plafond et plaque le gros pilote à terre. Ce dernier lui balance un vif coup de coude et se relève, le nez pissant le sang.

"Tu me rappelles mon ex-femme, tu sais," lui lance Philis en faisant rouler ses poings lentement pour se mettre en garde.

[Dézoom dans l'oeil d'Alexei]Tu sais exactement ce qui vient de se passer. Tu sais aussi qu'il va falloir agir vite car Philis se bat dans un couloir qui contient plusieurs ouvertures latérales profondes d'une vingtaine de mètres qui sont faites pour laisser sortir les canons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 5 : Revenir (Alexei);    Sam 5 Oct - 13:11

A chaque pas (si on peut dire étant donné que je flotte dans l'air), j'avance dans les couloirs du Pandora. Ma rapidité estompée par l'étude de la psyché de ma proie, je n'en perds cependant pas une miette. Consciente de sa position de faiblesse, elle se laisse guider. Couloir après couloirs je la contenais sur le pont 3. Je l'avais mené pile à l'endroit qui m'intéressait : la passerelles des sabords. Un long couloirs au bout duquel j'apparaissais, atterrissant de l'écoutille sans user de l'échelle, maintenu pas mon unique aile valide. Philis combattait comme à son habitude, avec brutalité mais aussi avec un certain style. Il lui fallait de l'aide.

Au loin, mon regard était porté sur Cartelle alors que mes lèvres incantaient à nouveau pour invoquer ma télékinésie. Elle était à découvert, certes, ma magie était affaibli après la poursuite, mais j'avais un autre avantage, je n'étais pas seul. La mutiler n'était pas nécessaire, d'autant plus à cause du corps amélioré de cette fille. Toutefois, aussi amélioré qu'elle soit, son poids ne dépassait pas 100 kilos. J'avais donc bien l'intention de la scotché au plafond, ou du moins la faire flotter, lui retirer tout ses appuis pour pour la rendre inoffensive et faciliter le travail à Philis. Alors que mon sort se lancait, j'envoyais dans ma radio


"Cartelle est sur le Pont 3 convergez vers la cible !"

Gênée, ralentie, elle aura du mal à foutre le camps et à faire la maligne.
_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 5 : Revenir (Alexei);    Dim 6 Oct - 16:02

Quand tu arrives, Philis a déjà le dessous dans le combat. Le pilote se fait expédier d'un coup de pied spectaculaire par l'un des sabords. N'importe quoi penserait qu'il est tombé du Pandora, mais tu sens encore sa psyché... coincé dans l'un des tuyaux. Pour une fois, sa surcharge pondérale lui aura sauvé la peau.

Tu colles Cartelle au plafond subitement. Ses jambes parviennent encore à se débattre et à échapper à ton étreinte, mais pour un temps, tu la tiens. Un temps suffisant pour que tes renforts interviennent et bouclent toutes les issues. La bataille est rude pour la contenir, ce qui te fait crisper le visage sous ton masque, mais face au nombre, elle finit par accepter son sort sans pour autant perdre le rictus de colère qui lui déforme les traits.

Philis, à force de grognements, remonte le conduit réservé aux canons et extirpe sa bedaine pour revenir dans le couloir. Il souffle comme un boeuf :


"Ouais... et... pf... je maîtrisais la... situa... la situation les gars... z'inquiéter pas... Pfou !"

L'alliée des esclavagistes te maudit continument :

"Vous venez de faire une grave erreur, Baron ! Vos pitoyables amis pirates seront bien tous mis aux fers et vous avez ! Je vous aurais personnellement emprisonné dans un pod pour tirer les cargos de Valken comme des chevaux de traits !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 5 : Revenir (Alexei);    Dim 6 Oct - 17:20

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], mes hommes la tiennent enfin alors que Philis s'extirpe du trou de sabord. Je le regarde alors qu'il dit maitriser totalement la situation avant de mettre le doigt sur le cercle noir de suie qui semble avoir été dessiné sur son ventre, reste du canon. Mon masque toujours sur mon visage donne une expression faussement sérieuse, de même que ma voix métallique s'en échappant.

"Bien sur que tu maitrisais la situation ... C'était pour l'empêcher de sauter que tu as bloquer l'accès au sabord"

Mais vient alors les réprimande de Cartelle, hurlant et insultant. Je ne me rappelais pas aussi grossier lorsque je me suis fait arrêté par les autorités Centiliennes. Peut être un ou deux "bande d'enfoiré hérétiques", certes, mais c'était plus sur le coup de l'émotion. Là c'était clairement des menaces visant à ... à me faire peur ? J'avoue que l'opportunité de me retrouvé dans un pod, enfermé et immobile pendant des années réveillait en moi des envies de violences mais en quoi cela pouvait il l'aider ? Même si ma sérénité semblait être revenue depuis quelques temps, il n'était clairement pas bon ton de tenter de jouer avec mes nerfs.

"Vous vous trompez sur une chose, Cartelle De La Lys. Vous avez vu des choses et pensez que je suis un technomancien, n'est ce pas ? Les mecs, tenez là bien"

Alors que j'étais proche, d'elle, mon aile de désolidarisait pour se lever et s'abattre sur le bras armé de Cartelle, le même bras qui s'était transformé en arme pour me tirer dessus. Elle avait tenté de me tuer, c'était bien le minimum que je pouvais lui offrir comme politesse après cela. Secouée, mutilé un minimum, mon aile revint dans mon dos alors que je m'approchais d'elle et que je retirais mon masque pour lui faire découvrir mon visage. Un visage tatoué d'une encre noir. Un visage avec des yeux de prédateurs. Un visage de Bête à visage humain.

"Ca c'est pour avoir tenté de me tuer. Ce bras m'appartient à présent. Maintenant, il me reste à décider ce que je vais faire du reste. Si je te renvoyais à Higara ? Les autorités seront surement intéressé par la destruction de leur matos et aussi par la mise en danger de plusieurs de leur concitoyens"

Un moulin, 3 personnes en danger et un bookmaker qui a failli mourir par sa faute. Certes, je maitrisais le boomerang, mais qui pouvait le prouver ?

"A moins que je ne te décapite et que je me montre à toutes les cités pirates ta tête sur un pieux. Ton nom est célèbres chez nous et plus d'un technomancien rêve de te faire cuir au dessus d'un volcan"

Une carrière chargée cela faisait un paquet d'ennemi et de personne qui souhaite votre mort, j'en sais quelque chose.

"Sinon, on peut laisser le hasard décider. On t'amène à une cité libre et on te balance à un tribunal pour crime de guerre. Des années en prisons pour le procès avant de terminer recyclé ou on ne sait quel chatiment"

C'est à peu près à cet instant que mon coté chaotique reprit la main pour lancer une idée en l'air.

"Sinon, il y a une autre option. L'option de la rédemption ... Tu es une personne tenace, compétente et avec beaucoup de cran ... trop pour certains. Tu t'es jeté sur un navire blindé d'adversaire sans savoir ce qui t'attendait à l'intérieur ni comment en sortir. Ca ressemble un peu à ce que je recherche pour une mission importante. Le danger sera là, la mort sera surement au rendez vous, l'aventure à bien plus haut niveau que tu ne peux l'imaginer et la récompense sera à portée de main du moment que tu la tendes. Intéressée ?"
_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 5 : Revenir (Alexei);    Lun 7 Oct - 17:18

A ta grande surprise, son bras n'est pas mécanique. Le canon qui a tourné pour venir se positionner dans ses mains devait être de nature exogène. Tu tranches donc un bras de chaire dont la moelle gicle soudainement pour arroser copieusement le pont d'énerghuile.

Cartelle hurle en se tenant le moignon. A partir de là, le reste de ton discours est presque impossible à entendre sous ses cris. Tu doutes que son attention soit au maximum. Les cheveux collés dans son propre sang sombre, à terre, toujours tenue par les pirates, elle arrive enfin à retrouver son calme. La douleur et la tristesse de son sort ont tiré ses traits déjà blêmissant. Elle halète, le regard dans le vide alors qu'elle sent son corps se refroidir.

Les larmes plein de le visage, elle demande autant qu'elle supplique :


"Qu'est-ce que tu veux de moi ? Finis-en donc sale bâtard primitif !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 5 : Revenir (Alexei);    Mar 8 Oct - 0:57

Intéressante mécanique que ce bras synthétique. Les Transhumaniste m'étonneront toujours. Mais voir toute cette énerghuile se répandre sur le sol et entendre les cri de cette femme n'est pas sans provoquer un plaisir quelque peu honteux. Celui de voir enfin souffrir une personne qui le mérite pour une fois. Il est toujours étonnant de voir cette scène malgré tout. Prenant le bras, je le regarde un instant, inerte, ressemblant tant à celui d'un humain normal mais devenu aujourd'hui une création étrange, puis, accroupi, je la regarde dans les yeux.

"C'est étonnant n'est ce pas ? Malgré toute les choses que les personnes comme toi peuvent faire, après tout les morts que tu abattais sans la moindre pitié, après toute cette haine que tu déverses sur tes contemporains, après toute cette douleur que tu inflige sans poser de question, tu n'en es pas moins immunisé contre le destin. Dans ton cas c'est plus une ironie du sort"

Je montre alors mon nouveau trophée à ma prisonnière.

"Le destin, Cartelle, personne n'y échappe. Un jour, on est récompensé pour nos actes de bravoure et punis par nos crimes. Aujourd'hui, je suis le chatiment divin, le chatiment qui t'a pris ton bras pour une vie de carnage et de tuerie gratuite. Malheureusement, le compte n'y est pas encore. Le choix t'appartiendra"

Je me relevais alors pour donner les ordres au groupe de garde la tenant toujours bien en respect.

"Emmenez là à l'infirmerie, attachez là solidement et surveillez là. La mort serait bien trop facile pour une âme aussi noire que la sienne"

L'heure n'était malheureusement que peu à la philosophie et à la justice. J'avais besoin d'elle d'une manière ou d'une autre. Il sera bien assez tant de la juger pour ses crimes. L'important pour le moment était donc de s'assurer que le Pandora arrive en lieu sur jusqu'à Serena
_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 5 : Revenir (Alexei);    Mar 8 Oct - 12:55

Elle se fait enlever du sol, l'oeil qui tourne mais la rage la maintenant encore consciente.

Tu souffles. Pas d'explosion. Pas de psychés qui se rapprochent. Ils ont dû abandonner les poursuites c'est fini.

Et pourtant quelque chose en toi reste en alerte. Quelque chose ne va pas. Est-ce quelque chose que tu as oublié ? Tes talents d'enquêteur sont minces mais suffisants pour que tu sentes ce malaise latent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 5 : Revenir (Alexei);    Mar 8 Oct - 13:30

Alors qu'ils disparaissaient, je regardais vers la salle des machines, avant de demander à Philis

"Si elle a une tenue de technicien c'est qu'elle a surement du s'en prendre à un de nos gars, essaie de le trouver et demande aux gars de checker la machine, on sait jamais. Préviens moi si y a un soucis, je garde la radio"

Bordel mais qu'est ce qui me trotte dans la tête ? Quelque chose cloche mais quoi ? Alors que la situation se calmait, mes pas m'emmenaient vers l'infirmerie. Non pas pour voir Cartelle mais plutot pour m'assurer de l'état de l'objectif principal de la mission, Jir'A. Il était toujours dans un coma artificiel pour le moment et nécessitait alors sa nouvelle jambe. El'Ca était surement encore à ses cotés. Cette fois que nous étions en sécurité, j'avais hate que la prothèse récupérée puisse aller à l'un de mes plus féroces guerrier. Croisant la médecin ex-Sanctificatrice, je lui tendais mon trophée avant d'engager la conversation.

"Il faudrait que vous me mettiez ca pour la conserver. Qui sait, cela pourra servir à quelqu'un à l'avenir. Sinon, dites moi une bonne nouvelle comme le fait que la prothèse qu'on a rapporté est compatible"

Ce sentiment de malaise, je ne savais pas ce qu'il y avait mais cela me trottait dans l'esprit. Je tentais de m'assurer que tout se passait bien, à la fois pour éliminer les risques mais aussi pour me rassurer. Il n'y a rien de pire qu'une idée qui nous tourne dans la tête. Le navire était en sécurité pour le moment, l'intruse avait été arrêtée et tout le monde était rentré en un seul morceau, si ce n'est un technicien et quelques pertes matériels.
_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 5 : Revenir (Alexei);    Mer 9 Oct - 7:37

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Philis retrouve le technicien à la tempe éclatée derrière l'un des énormes vérins hydrauliques. Le bonhomme est inconscient mais vivant.

La prothèse est intacte malgré le traitement que vous lui avez fait subir. L'ex-Sanctificatrice étudie rapidement cette belle pièce de technologie et t'offre un sourire confiant. Elle serait compatible avec n'importe qui... c'est ce qui en fait une pièce très difficile à trouver t'explique-t-elle.

Tu fonces vers la chambre de Jir'A, où tu sens la psyché de El'Ca, anticipant le bonheur de voir le guerrier marcher fièrement à nouveau. Tu pousses la porte. El'Ca est assis à côté du lit, et relève son visage vers toi. Une visage crispé, les yeux rougis par les larmes, par la tristesse et la culpabilité.

La couverture blanche est maculée de sang au niveau du poignet de Jir'A. Les moniteurs ont été débranchés pour ne pas alerter les infirmières. Car tu sais que s'ils étaient connectés, l'électrocardiogramme tracerait une ligne désespérement droite dans un son strident.

Tu ne sais à quel point El'Ca a participé au drame qui s'offre devant toi. Mais tu sais que, si c'est un suicide, il n'a rien fait pour l'empêcher, bien au contraire. Ton instinct n'exclue même pas l'idée qu'il ait opéré cette euthanasie lui-même.

Tout ça. Tous ces efforts pour ça ! Pourquoi ?! L'injustice a le visage d'un Niroyien en ce moment même. Un sentiment qui te donne envie de te retourner vers Kaen en cherchant où est sa Volonté dans tout ça. Y a-t-il un but ? Y a-t-il un dessein qui se cache là-dedans ? Est-ce vraiment le chemin qu'elle avait pour toi ? pour Jir'A ? Ou bien est-elle simplement injuste ? Sait-elle seulement ce qu'elle fait ? Comment croire encore en elle, comment garder la foi dans un tel moment ?... Tout ça pour rien !! Tu luttes, cela va prendre sens un jour. Tôt ou tard. N'est-ce pas ? N'est-ce pas !? Et si jamais cela ne prenait jamais aucun sens mais était purement "gratuit" ? Si jamais tout ce qu'on t'avait enseigné à Kushu n'était qu'un monceau de conneries !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 5 : Revenir (Alexei);    Jeu 10 Oct - 1:26

La porte s'ouvre sur le lit de Jir'A. Le sang de celui qui plait à la mort est en train de s'échapper de son corps pour le laisser fuir. C'était cela qui avait provoqué mon malaise, dans toute cette foret de psyché, dans ces centaines de vaguelette que je sentais dans cette océan d'esprit, je sentais l'esprit de Jir'A lacher prise. Le guerrier Niroyiens avait décidé qu'il n'était plus un homme. Il avait décidé de ne plus combattre, il avait décidé qu'il n'était plus un guerrier.

[Caméra sur le scalpel sanglant posé à coté d'un verre d'eau. La surface plate du liquide se met à vibrer. Puis c'est le scalpel qui se met à trembler et à déplacer tout seul]

Je sens la Colère, cette vieille Colère qui me tenaille depuis si longtemps. J'avais encastré mon père dans un mur, j'avais détruit une gare. La salle tremblait, secouée par l'injustice de la situation. Maitre Ishi m'avait dit que tout, dans le Multivers arrivait pour une bonne raison. Que Kaen avait prévu chaque action, qu'elle était notre déesse et qu'elle avait vu en certains Centiliens les héros protégeant le Multivers. Mais pourquoi Jir'A avait il décidé d'agir maintenant ? Pourquoi ? Malgré ma fatigue, malgré l'absence d'incantation, mes pouvoirs commencent à ne plus répondre à cette colère. J'entends la voix de la souillure du puits de Niroy en train de rire devant mon échec. Un échec qui me produisait encore plus de haine envers moi même. La carapace de bonté qui s'était reformait était en train de se fissurer

L'échec ... était ce alors ma malédiction ? J'avais échoué à protéger mon frère de la colère de mon Père. J'avais échoué à sauver les Niroyiens contre l'appétit dévorant de pseudo serviteurs du Culte. J'avais échoué à éviter des morts d'innocent. J'avais échoué à sauver Jir'A et Loah ... Déesse, tu m'as mis à l'épreuve bien des fois. Tu m'as fait souffrir plus d'une fois mais j'avais toujours su voir un chemin dans mes malheurs et ma souffrance. J'avais toujours vu ta volonté. J'avais toujours vu ta leçon dans ce que je vivais. Quelle était la leçon aujourd'hui ?


"Quelle est la leçon ?" dis je alors que mes dents sont serrés

La salle semble prise de spasme, tout ce qui n'est pas solidement fixé au sol est en train de danser provoquant un véritable brouhaha métallique. Mais une autre chose me troublait, je n'avais pas senti de colère chez El'Ca, ni même chez Jir'A. Je reconnais les émotions fortes quand elles sont proches. J'ai parfois l'impression de m'en nourrir. Pourtant là, c'est l'absence de vie qui m'a attiré et non pas la colère. Jir'A s'en est allé de son plein gré, son frère d'arme à ses cotés. Il n'a pas combattu, il n'a plus voulu combattre. Il était celui qui est aimé de la Mort. Il était son amant depuis tant d'année qu'il avait vu ses amis tomber, ses ennemis aussi. Il avait servi sa tribu tant d'année avant de tomber. Et ce n'était pas face à des bêtes féroces qu'il avait finalement été mortellement blessé. C'était devant les soldats de Qeglin. Il se savait inférieur de part l'évangélisation mais il avait combattu pour moi. Parce que j'étais leur Sauveur.

J'avais dépêché des ressources et j'avais mis en danger un équipage pour tenter de le sauver, mais lui avait décidé d'en finir. J'aurais du écouté El'Ca et le laisser mourir. Je m'étais débattu face au destin pour finalement me retrouver à perdre face à la tradition de ce peuple. Un peuple qui avait décidé de combattre pour moi. Et ce peuple n'était pas seul. Bientot, j'allais entrainer des gens de mon incarnat-lié dans ma croisade. Plus d'un allait risquer leur vie dans ce combat. Certains pour l'aventure, d'autre pour la récompense et certains autres uniquement parce qu'ils ont foi en moi. Ils auront foi en mon combat, en ma mission. Le destin prendra des vies, comme il a pris la mienne. Et si je ne pouvais pas tous les sauver, je devais au moins respecter leur volonté de mourir comme ils l'entendaient.

Mes mains se serraient, alors que la salle cessaient peu à peu de trembler, comme si la secousse s'était calmée. Je calmais ma respiration, "mon corps n'était que le reflet de mon esprit, si je controle mon corps je controle mon esprit". Maitre Ishi me le répétait souvent, une maxime pour apprendre à gérer mes émotions quand j'étais jeune et incapable de discipliner mon esprit. Aujourd'hui, la tristesse et la destinée s'acharnait sur mon esprit, m'empêchant de le discipliner avec discernement, je me réfugiais dans ces vieilles leçons. Je tentais de m'assurer du controle de ma magie qui revenait peu à peu sous mon controle alors que les larmes de rage qui avaient perlé à mes yeux glissaient finalement sur mes joues comme pour balayer mes sentiments. Comme si chacune de ses larmes n'étaient que les dernières entraves qui m'empêchaient de laisser Jir'A s'en aller.


"C'était le destin que nous a imposé la Déesse, El'Ca. C'était pour ca qu'aucune prothèse ne fonctionnait avec Jir'A. Son destin était de mourir. Désolé d'avoir tenté de l'empêché ... désolé de ne pas t'avoir écouté El'Ca. Me pardonneras tu ?"

Des paroles rares venant de la bouche de Centiliens, encore moins d'un Sauveur. Les dieux sont faillibles. El'Ca en avait la preuve devant les yeux. Qu'importait, Jir'A avait subi mon acharnement. Mais c'est pour lui et pour le village que j'étais venu sur Linor. Nous ne sommes pas venu ici pour rien. Aujourd'hui tout ce que j'espérais, c'était entendre les paroles d'El'Ca. Il avait à ses cotés jusqu'aux bouts
_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 5 : Revenir (Alexei);    Jeu 10 Oct - 8:07

El'Ca craint pendant un long moment ton courroux puis sent cette grâce qui l'enveloppe quand tu lui demandes son pardon. Vous n'êtes pas de la même culture. Vous n'avez pas le même statut. Et pourtant, en cet instant, vous vous sentez véritablement liés, comme deux hommes qui se comprennent au-delà des mots, des voiles du Multivers, au-delà de la mort, du chagrin et des trames liées par les puissances transcendantales.

Quand il hoche la tête, à peine capable de bredouiller plus que quelques mots pour te dire oui, tu te sens à un noeud de ta vie. Beyel a accouru derrière toi. Sa main s'est posé sur ton épaule puis ta nuque pour te soutenir. Il a vu de nombreux patient mourir sous ses soins sûrement, sans compter le lien plus ténu qu'il avait avec Jir'A, aussi encaisse-t-il mieux le choc.

Bientôt, Philis, Jack, l'ancienne Sanctificatrice, Maëlle, Malderone se joingnent à El'Ca. Six personnes prêtes à te suivre déjà. L'équipage du Pandora compte d'autres pirates qui seraient prêts à te suivre jusqu'aux confins du Multivers étant donné tes exploits du jour, mais peut-être préféreras-tu la compagnie des Niroyiens que tu as laissé en retrait dans leur monde d'origine.

Mais il y a déjà un noyau dur, lui, qui est lié par le décés de Celui-Qui-Plaît-A-La-Mort.


-------


Le voyage retour est heureusement suffisamment long pour que tout le monde digère les évènements. Tracer des ponts de communication te permet de te vider la tête suffisamment longtemps entre deux rechutes émotionnelles. Le mutisme d'El'Ca est toujours présent malgré tes tentatives d'explication. Tu sais qu'il ne t'en veut pas, mais pourtant, sa voix reste coincée.

Mais il faut avancer. Tu dois sortir tout le monde de sa torpeur car Centile ne t'attendra pas. Niroy non plus. Le confort de l'Incarant-lié ne doit pas endormir tes sens.

Tôt ou tard, il faut [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 5 : Revenir (Alexei);    

Revenir en haut Aller en bas
 

Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 5 : Revenir (Alexei);

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6 Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Centile :: Scénario : Le Premier Centilien :: Jeu solo -