Forum officiel du JDR Centile
 
AccueilAccueil    FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 6 : Les Deux Disciples (Alexei);

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Auteur Message
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 6 : Les Deux Disciples (Alexei);   Jeu 16 Jan - 13:04

Il a un demi-sourire ironique.

"On n'a pas à faire équipe. Tu rentres dans l'arène, tu fais ton numéro et si on a réglé le problème on plie. Si tu t'en sens pas capable, vous avez qu'à gicler de la zone.

Tu veux que je t'explique ce qui me va pas ? D'une part, tes histoires de conserver de l'énergie ou de recalibrage, j'y crois pas une seconde. Tu te fous de ma gueule.

D'autre part, le fait que tu méprises ouvertement mes gars. Ces mêmes mecs qui te permettent actuellement d'être sous une tente plutôt que sous une pluie de venin Xiot. Les mecs qui restent au front et qui mènent des guerres, pas des escamourches en dillétante.

Et puis faudrait aussi arrêter de croire que c'est parce que t'as peut-être une solution à notre problème qu'on te doit tout."


Il se tourne vers les hommes qui nettoient leurs armes sous des tentes un peu plus loin.

"Tu vois ces mecs ? C'est eux qui font tourner la machine. Ils en ont bavé bien plus que quiconque et eux viennent pas chouiner là-dessus auprès de qui veut l'entendre. Ils sont là parce qu'ils le veulent. Parce qu'eux, ils aiment leur incarnat. Vraiment.

Les mecs qui sont restés en faction dans les colonies ou au poste frontières, ils deviennent fous. Depuis qu'on a stabilisé la zone avec les Xyots, il rêve que d'une chose c'est d'aller buter un ennemi. Un truc qui a à peu près la gueule de leur vie de merde. Un truc qui leur donne l'impression de protéger Centile.

Et bam ! Voilà que le Multivers nous balance ces saloperies. Alors crois pas qu'on est sur nos genoux et qu'on attendait que toi. Y en a plein qui étaient bien contents d'avoir enfin un ennemi militaire sur lequel vider quelques chargeurs.

Alors c'est sûr, ouais, maintenant l'euphorie est passée. Ils ont tous perdu des potes. Mais ils ont la rage mes gars. On les entraîne pour ça. Et c'est eux qui tiennent la ligne. Alors ils méritent le respect des civils, je parle même pas encore de reconnaissance."


Sa mâchoire se contracte mais il garde malgré tout son calme.

"Et ce respect, il passe aussi par le respect des règles. Tu crois que t'es le seul à qui on dit non ? Le seul qui se prend des taquets quand il met un orteil sur la ligne jaune ? On leur dit non pour des perm', des clopes en plus, l'alcool. Debout, pleure pas, marche droit.

Tu comprends maintenant ? Non seulement je vais pas te laisser survoler l'espace confédéré parce que c'est un risque monstrueux, mais aussi parce que donner des traitements de faveur, c'est cracher à la gueule de tous mes mecs."


Il conclue finalement par la phrase qui résume tout le problème depuis le début.

"Si t'as un problème avec les règles, casse-toi de ce camp."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 6 : Les Deux Disciples (Alexei);   Jeu 16 Jan - 15:24

Le discours est poignant et compréhensif, mais s'il croit que je vais m'écraser il se gourre. D'autant que, comme je l'ai dit, j'allais crever l'absé

"Oui j'ai un problème avec les règles et tes hommes. C'est pour la mort de 7 de tes potes qui suivaient les règles à leur manière que j'ai été envoyé en taule. Non seulement, ils se sont laissé corrompre mais en plus, ils ont blasphémer au point qu'il y a de grande chance qu'ils aient contribué à l'apparition des créatures aujourd'hui.

Ah elles sont belles les règles ... pfff les règles. C'est ces règles qui vous ont fait cramé la moitié de l'incarnat à grand coup de napalm et qui vous a poussé à décimer la population. Vous avez raison, vos hommes sont bien content d'aller dans un combat. Des chiens de guerre qui n'attendent que de bondir sur un ennemi pour retrouver, juste un peu, juste encore une fois, le gout du sang.

Et le plus drole c'est que vous vous cachez derrière l'honneur. Derrière l'honneur d'aller combattre et le sacrifice du soldat qui est là pour protéger un incarnat. C'est vous qui l'avez mené à sa perte. Les massacres, les déportations et la corruption. Vous pensez que vous étiez les seul en danger.

Ca fait presque trois ans que je combats. Trois putin d'année que je paie pour les erreurs de vos hommes. Trois ans que chaque instant est une guerre. Et c'est pas les Xyots ou quelques nations étrangères que j'affronte. C'est Centile dont je dois me défendre. Contre son gouvernement, ses médias et sa propre corruption. Vous avez perdu des potes ? J'ai perdu ma famille.

Quand, si la Déesse le veut, tout cela sera terminé, vous allez retrouver votre vie tranquille, votre routine. Moi ma vie sera celle d'un pariah et d'un terroriste. Et vous croyez que je fais ca pour la reconnaissance ? Jamais mon nom ne sera dans les livres d'histoire, personne ne saura jamais ce que j'ai fait et encore moins ce que je fais ici.

Et quand bien même quelque chose de bien en ressort, mon nom s'effacera des mémoires car trop dangereux pour ceux qui veulent imposer les précieuses règles dont tu parles. Je suis pas un politiciens, je suis pas un guerrier, je suis pas un héros, je suis même pas un saint, je suis un putain de fantome. Je suis celui qui croit que sa vie et sa réputation n'est rien comparé à la vie des soldats, des civils et du Multivers"


Je laisse un instant la tension retomber à l'instar d'une chape de plomb pour qu'ils comprennent que je suis pas leur pote.

"Tu crois que je vous méprise ? Non, c'est votre mentalité que je méprise. Vous voyez la guerre comme un jeu qui se termine par une fiesta ou je ne sais quel autre célébration avant de passer à la prochaine bataille. Ma guerre à moi, elle a pas de camp, elle a pas de nation, elle n'a pas de bon ou de méchant, elle n'aura pas de fin.

Je serai sans cesse en territoire ennemi à deux doigts de me faire envoyé en taule ou buté pour la gloire. Les amis sont un luxe qui se paient cher, pas parce que je peux pas avoir confiance, mais parce qu'en les croisant ils risquent le même sort que moi. Et la confiance en vos technicien ou même au fait que vous rendiez ce matériel si je suis vos règles idiotes est une marge d'erreur qui me menace directement, moi et mes hommes"


Je rabats mon baton conte mon épaule avant de le tutoyer pour la premier fois depuis cette conversation, comme pour lui indiquer que la conversation est terminée

"Tu crois que je fais ca pour la reconnaissance, garde là. Tu penses que je fais ca pour te piéger, j'aurais pu le faire sans que tu me vois venir. Tu penses que je fais ca parce que je te méprise, si c'était le cas, je serais pas venu de mon plein gré deux fois de suite. Tu crois que je respecte pas tes règles ? Je respecte leur intention et le sentiment de sécurité qu'elle procure, mais je méprise le conformisme et l'obscurantisme qu'elle produit.

Je respecte le fait que nulle autre armée que celle des Centiliens aurait pu combattre les créatures qui sont éjecté de ce puits. Respectez ceux qui essaie de vous aider. Si vous avez peur, je peux demander à Assou de ramener El'Ca par portail, mais mes deux appareils doivent repartir se ravitailler et se préparer à l'assaut. Et si vous avez encore peur, je peux rester là jusqu'à qu'ils soient sorti de la zone de combat. Comme garant"


Parfois, les règles se plient, essayons de le faire doucement
_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 6 : Les Deux Disciples (Alexei);   Ven 17 Jan - 8:12

Il y a un long temps de silence. Il regarde de droite et de gauche et pince les lèvres avant de sortir son paquet de clope à nouveau.

Il souffle lourdement par les narines et te tourne le dos pour décrocher son com'unix.


"Passez-moi le Général..."

Il s'éloigne pour que tu ne puisses pas vraiment entendre la conversation sous le couvert de la pluie. En tendant l'oreille, tu n'as que des bribes mais suit bien ses intentions.

Agacé dans son compte-rendu.


"...partir avec... ... ...dis non... oui... ... oui... me parle de conn... sept gars corrompus... mon Général. Mh...
Ah ? Mh ok... savais pas... ... fera pas la mission..., mon Général.

Bien sûr que je pense que c'est louche, mon Général !... dire non... ... renvoyer ses hommes et rester ici...

... moui. Positif, mon Général.

Vraiment ? Mh, ok. Ok, très bien mon Général... ..."


Il raccroche. Sa cigarette a brûlé seule pendant presque toute la discussion. Il jette son mégot cendreux sous la pluie avant de revenir vers toi.

"Bon, je crois que j'ai des bonnes nouvelles.

Tes modules peuvent repartir. En fait, ils doivent repartir. Avec tes gars. On va leur rendre leur équipement et tout leur matériel avant de les escorter jusqu'à la lisière du territoire confédéré.

On n'a pas toute la journée, donc ils ont quatre heures devant eux.

Si t'as des choses importantes à leur dire, je te conseille de le faire maintenant. C'est sûrement la dernière fois que tu les vois. Tu pourras pas dire qu'on t'aura pas prévenu."

Assou, qui n'a rien manqué de tous vos échanges, se lève une main à moitié levée comme pour demander un requête.

"Euhm... je ne suis pas nécessaire à cette opération. Je peux rester ici sans problème."

Il y a une certaine insistance dans le fond de sa phrase.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 6 : Les Deux Disciples (Alexei);   Sam 18 Jan - 0:00

"Bien sûr Assou, ce sera une joie de t'avoir avec moi"

Et c'était surtout une joie manière de m'assurer un minimum de sécurité et de marge de manoeuvre dans ce camps qui me semble bien trop hostile. Entre son Général aussi fiable que la vieille voiture de mon père et ses hommes à l'esprit bas de plafond et endoctriné, j'allais m'éclater dans le coin. Je regarde l'officier avant de m'incliner légèrement devant sa compréhension.

"Merci, officier, je souhaiterai avoir un peu d'intimité si cela est possible"

Après avoir attendu qu'il parte (ou du moins qu'il s'éloigne), je m'approche de Jack, Assou, El'Ca et Philis pour commencer mon plan. Je dessine la vision aérienne de l'entourage du Puits ainsi que les différentes entrées.

"Je sais que c'est pas génial, et j'aurais préféré faire le briefing de mission au camps mais il va falloir faire avec. Le fait est que le plan de base risque d'être tendu et a énormément de points d'ombres alors ca risque de secouer. J'ai eu l'occasion de voir les bestioles, elles sont dangereuses, rapides et surtout..."

Je m'assure que personne ne nous écoute avant de continuer.

"Il y a de bonne chance que les Banthèques soient étaient des Centiliens jadis. Quand on sait que certains d'entre nous (je regarde Assou) son capable de courir sur l'eau, il faudra être très prudent. Jack et Philis, vous allez devoir faire une mission de déstabilisation de l'ennemi. Demandez à Diart et à la population s'ils savent où récolter du Kilto et de la Magrave"

Lorsque je dis ces deux noms, je m'attends à ce qu'El'Ca tilt à l'évocation de ces deux fruits de l'enfer. Pas que le Magrave soit vraiment problématique. Il est même bon à manger. Une sorte d'agrume à la peau lisse, acidulé et sucré mais qui provoque des brulures d'estomacs quand on en mange trop à cause de l'acidité de son jus. Le Kilto, lui c'est une autre histoire. Je me souviendrais toujours de ma visite dans la Centilienne sur Niroy et du panneau "Il est interdit de transporter du Kilto" dans le métro. Ce fruit est d'une puanteur telle que certains hypothèse bizarre disaient qu'il écartait même la maladie. Pourquoi ces deux fruits ? La réponse était simple, lorsque l'acide du Magrave entre en contacte avec la pulpe du Kilto, le mélange dégage une odeur digne des pires décharges de Dénéo 6 en plein soleil d'été.

"Vous me coller une dose d'explosif sur 2 doses du cocktail que vous montrera El'Ca et vous me caler ca sur des rockettes et vous chargez vos montures ras la gueule. Votre mission sera d'épandre cette saloperie partout autour de la zone de combat. Si on peut pas éliminer les créatures, on pourra au moins ruiner leur sens"

Et vu la puanteur du mélange. Si des créatures extérieurs s'approchent du Puits, on les sentira venir

"Voyez avec Malderonne s'il peut booster les communications pour qu'on puisse rester en contact constant. Lorsque l'épandage sera terminé, vous rentrez au camps, et vous prenez les armes. Assou et moi, on tentera de faire une reco et d'entrer dans une entrée difficile d'accès mais pas impossible. Si celle ci est sûr, je contacterai Beyel et il vous enverra sur place.

Le but est de sécuriser la zone pour une retraite rapide en cas de soucis tout en ayant un refuge dans le cas où on devrait rester sur place un peu longtemps. Ca signifie qu'il faut les armes chargées, des munitions et les Verrouilleurs prêts à être posé"


Les Verrouilleurs, magnifique petites objets du quotidiens des pirates de l'air sur Linor. Car si entrer sur un navire volant est une chose qui peut être aisée. Il est souvent pas évident de se retrouver pris à revers par une bande de marin énervé. Les Verrouilleurs sont des habiles mécanismes auto alimenté qui produit des rayons ioniques très fin, qui envoient des sacrés décharges dans la tronches de ceux qui tentent de le traverser ... des décharges mortelles.

"Si vous avez le temps, entrainez vous à être transporté par portail. Je sais que vous êtes des durs et que votre estomacs est en bétons mais je sais aussi que ca peut surprendre. Une demi seconde à manquer de vomir, c'est une demi seconde de déconcentration et ca fait surtout une demi seconde où vous risquez d'être en état de faiblesse"

Je regarde l'équipe avant de leur demander.

"Y a des questions ?"
_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 6 : Les Deux Disciples (Alexei);   Sam 18 Jan - 8:43

Il y a des regards et des sourires appréciateurs devant ton plan, néanmoins à tes derniers mots, les questions fusent de la part de Jack :

"Pourquoi on pourrait pas le faire ici ? Je veux dire, récolter les trucs locaux dont tu parles, c'est pas possible dans les environs ?"

El'ca, qui a grandit ici et connaît bien mieux cette région que les sources d'où vous venez, opine du chef.

"Pourquoi on pourrait pas monter les roquettes ici du coup ? Honnêtement, s'ils me filent le matos, je te monte ça en deux secondes sans soucis.

Après pour les Verrouilleurs..."


Assou intervient.

"...je pourrais aller les récupérer. J'ai aucun problème à utiliser mon énergie pour tracer un ou deux portails... "

Jack pince les lèvres et les tire de côté.

"Enfin... je veux pas contrarier tes plans et tout mais... enfin ce qu'il dit sur cette jungle là, qu'est pas en territoire contrôlé... s'il dit vrai et qu'on se retrouve en l'air avec nos vaisseaux pas armés face aux bestioles qui nous ont collées au cul à l'aller..."

Elle ne joue pas à domicile. Et clairement, ça n'a rien pour la rassurer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 6 : Les Deux Disciples (Alexei);   Dim 19 Jan - 22:10

Jack pose des questions qui provoquent chez moi, un petit rictus apparaissait sous mon masque. Les doutes sont fait pour être dissipés.

"C'est pour cela que je voulais ramener les vaisseaux en territoire moins ... sensible. Une fois les roquettes marqueuses lachées, vous allez devoir compter sur de l'armement d'appoint. Ca signifie cracheuses de plomb pour ton vaisseau, Jack, et gros calibre pour le Fat Boy"

Mon regard se pose sur les deux pilotes. Je regrette un peu que Jack ne puisse piloter le Pandora dans cette bataille. Le voir fendre la tempête et bombarder les ennemis aurait pu être sacrément impressionnant. Mais ce n'est pas pour autant que son airpod, qu'elle a affectueusement nommé "Little Scum", n'ai pas son avantage dans la bataille. Il est l'opposé du Fat-Boy, une machine nerveuse, rapide, agressive. Je pointe alors le cercle de pyramide autour du forum de cette antique cité.

"Le soucis c'est qu'on est pas sur que les munitions des canons ioniques puissent faire l'affaire dans le combat aérien. Essayez de les surpasser en vitesse de vol. Si c'est pas possible et si la retraite est impossible, vous allez devoir jouer l'endurance. Lachez vos surplus de munitions, gardez un petit stock et entrez dans l'arène"

Sur le cercle schématisé, je dessine des carrés pour représenter les différentes pyramides avant de tracer des zigs et des zags

"Les pyramides sont reliées les unes aux autres par de nombreux ponts en pierre, bois, lianes. Un vrai terrain de jeu pour des pilotes chevronnés comme vous deux. J'essaierai de vous rejoindre pour vous soutenir"

Je frotte le menton de mon masque.

"Mais si on est coincé sur le Puits on sera dans la merde ... Assou, quand tu ramèneras El'Ca, il faudra que tu dise à Sextan de se fournir en grappin d'abordage et en cable et en générateurs. Si on veut prendre le controle du terrain, il faut qu'on le piège. Avec ces cables ils se cisailleront à cause de leur vitesse et si c'est pas le cas, ca les assommera un peu"

Il restait une dernière question, la question de la localisation des modifications. Je regardais autour de moi avant de répondre.

"L'officier n'a pas dit qu'on ne pouvait pas faire nos modifications ici. Il nous a donné une deadline et surtout il m'a permit de faire passer un message aux soldats du camps : On est pas des putins de touristes. Les soldats Centiliens ont jamais respecté les forces d'un autre monde, avec le petit scandale, il y a une petite chance qu'ils commencent à changer d'avis sur la question"

Je me relève et emboite le pas à mes troupes qui rompt le cercles pour suivre mon regard sur le camps un instant avant de pointer l'armurerie

"On est des pirates après tout, notre job c'est la récup. Philis, t'es plus ou moins le plus diplomate ici. Pendant que tu vas chercher les flingues et les armures, demande au mec s'ils ont pas des bombones pour stocker le produit de marquage et s'ils en ont, essaye de voir s'ils ont des lanceurs potable et des explosifs. Il faut que ca soit une grosse détonation pas trop de chaleur. Ce sont des mercenaires, s'ils veut pas t'en filer, promet lui un artéfact de ton monde. Le genre d'objet qui pourra lui rapporter gros. File moi un de tes objets, une bague ou un couteau, je vais m'assurer que ca vale le coup"

Je me tourne vers la terreur des cieux pilote au corps magnifiquement tatoué

"Jack, je veux que tu vérifies que les airpods ont pas été trafiqué et qu'ils aient pas foutu de marqueur dessus. Si c'est le cas, t'y touche pas, tu me préviens, on pourrait peut être s'en servir ... je sais pas à quoi mais on sait jamais. Tu es aussi la plus ... désirable de nous tous, essaie d'avoir des infos sur les créatures volantes, les pilotes sont les meilleurs juge de ce qu'on risque d'affronter"

Vint alors le tour de El'Ca

"Pour la mixture de marquage, il nous faut une quantité massive pour arroser la zone. Si tu connais un endroit proche d'ici, on ira toi et moi. Sinon, il faudra demander aux villageois des Sources de nous aider à en récolter rapidement"

Enfin, j'arrive sur le Prêtre d'ébène, le second atout logistique de la bande

"Assou, il va falloir que tu joue le role de transport et de messager. On a quatre heures devant nous, ne t'épuise pas inutilement. On aura encore une bataille après. Si Philis n'arrive pas à chopper les explosifs, ce sera à toi de les amener en plus des munitions légère et des Verrouilleurs ... au vu de leur stresse, essaie de débarquer dans le hangar, histoire qu'on traverse pas le camps en leur disant "hey au fait, on a de quoi raser des batiments"

Les détails semblaient être réglé mais je laissais toujours ouverte la possibilité de réponse. Je préfère dissiper tout doute avant d'aller dans la mêlée, le doute peut être un dangereux ennemi parfois
_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 6 : Les Deux Disciples (Alexei);   Mar 21 Jan - 18:19

Ton équipe [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et se disperse chacune à ses tâches, motivée par ton discours et tes indications précises, confiante en ton plan qui a une solidité logistique indiscutable.

Assou profite d'un moment où vous passez entre des arbres aux branches pliées qui forment un rideau naturel pour disparaître de quelques bonds vers la jungle. Seul quelqu'un avec ta finesse de détection de la magie peut sentir le pont de sceaux qu'il trace pour retourner vers les sources chaudes.

Philis se dirige à son tour vers les mercenaires pour se faire indiquer l'armurerie.

[Scène hide] Philis est sous bonne escorte mais sa bonhommie naturelle lui permet vite de détendre l'atmosphère. Il passe en revue quelques armes et se fait montrer le maniement des pistolets à balles électroniques et à plasma. Un sourire pincé se dessine sur ses lèvres, comme à chaque fois qu'il vient d'avoir une idée qui implique de gros calibre.

Une chevallière est passée de main en main. Philis lance une canette de raviolis vide sur un mercenaire qui se protège par réflexe. La canette est stoppée par un champ de protection à un mètre du soldat.

Un chalumeau fait cracher sa flamme pointue qui s'affine jusqu'à devenir bleu.

Des coques de missiles vides que l'on découpe à la flamme.

Des étincelles nées de la rencontre d'une disqueuse et du tube d'un pistolet.

Un masque de soudeur qui se rabat sur une face joufflue. Des reflets blancs de soudure dansent dans sa visière noire. [/scène hide]

Jack quitte à son tour le groupe pour se diriger vers les pods. Elle discute avec les soldats pendant un moment. Lorsque l'un d'entre eux tente de lui mettre une main au cul, elle lui attrape le poignet et le tord juste quelques secondes pour marquer son territoire avant de le relâcher aussitôt et de l'invectiver comme elle sait si bien le faire.

Elle ouvre le capot des pods pour vérifier les entrailles de la bête. Ses mains parcourent les tubes. Son regard se colle aux fils, jusqu'à ce qu'elle en repère un. Un noir. Elle le remonte jusqu'à être contrainte de passer en-dessous de l'engin pour poursuivre son investigation.

Elle trouve un minuscule appareil fixé à une réseau de cartes électroniques. Ses yeux se plissent.

A la place du pilote, elle fait quelques essais. Vérification des magasins à munition et des batteries d'armes qu'il faudrait installer.

El'ca est au coeur de la jungle, au sommet d'un arbre tropical. Il arrache le dernier fruit d'une énorme grappe sous de larges feuilles pour le mettre dans une besace déjà bien remplie.

El'ca, les cheveux trempés, attache un chiffon autour de son nez.

Des gangues qu'on ouvre au couteau. Des graines fruitières autour desquelles gravitent des mouches sont écrasées par un pilon dans un pot en pierre.

Du liquide bleuâtre est versé dans des jericans à côté d'autres conteneurs remplis d'une pâte verte.

Une fleur de lotus flamboyante meurt sous une pluie battante. Assou et Sextan ont les bras chargés de câbles, de grappins, de générateurs et de ces filets électriques qui se déplient autour d'un individu pour le protéger de ses assaillants : les Verrouilleurs. Le capitaine parle de sa voix forte.


"Malderone ne peut pas assurer les communications de là où il est... Mais ça, ça devrait faire l'affaire..."
Il te tend quelques colliers rigides dont l'une des extrémites est pointue. Elle est censée tomber sur le torse et porte sur sa pointe un émetteur et un récepteur radio. Parfois, les vieux trucs sont les meilleurs trucs.

Philis aide El'ca à remplir les têtes creuses de missiles courts et larges avec les deux liquides nauséabonds. Ce qui ne manque pas de faire rendre son repas léger au Linorien qui aura eu la présent d'esprit de tout mettre dans la prochaine tête vide d'obus. "Ca pue tout pareil de toute façon," a-t-il dit en s'essuyant la bouche.

Jack est plus soucieuse quand elle vient de te voir :


"Ils ont foutu des trucs dans le système interne de contrôle. On dirait un mouchard, mais ça pourrait faire plus. Comme tu l'as ordonné, j'y ai pas touché...

Mais le plus gros problème, c'est qu'on a aucune batterie de missiles adaptée ici."


- AVAIT plus aucune batterie,"
lance Philis tout fier alors qu'il tient sous chaque bras deux énormes canons mitrailleurs tournant à base hexagonale.

"Z'ont quand même des trucs pas dégueux ici. Je vous présente la Six Philis !! Balle mi-électronique, mi-plasma, mi-chocolat ! Mwhaha !

Pour faire court, j'ai fourré leur balles électroniques avec juste le moteur à plasma de leur flingue. Avec ça, t'as la puissance de perforation du plasma tout en conservant l'effet des décharges électroniques. Pourront pas se cacher ces saloperies !

Mollo sur la gachette Jack, j'ai pas pu en faire des milliers. Faudra repasser à leur machine électronique la plupart du temps."


Le moral de ton équipe est à son paroxysme, ce qui n'est pas sans effet sur les mercenaires qui ont suivi vos activités avec des moues dubitatives au début, puis des airs intéressés pour finalement avoir des sourires de requins sur les dents.

Il faudra encore montrer ce que vous valez dans l'arène, mais tu sens que les soldats de Qeglin ont maintenant envie que vous réussissiez. D'intrus, vous êtes passés au statut d'espoir incongru mais bienvenu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 6 : Les Deux Disciples (Alexei);   Mar 21 Jan - 19:43

Je vois l'équipe se mettre en marche pendant que mon équipe se prépare. Toujours surveillé, je profite de mon temps pour aider mes hommes comme je le pouvais. Je portais les charge à l'aide télékinésie, je m'assurer de ne pas gacher une goutte du nectar pestilentiel lorsqu'ils le chargeaient dans les tête de missile.

Mais, surtout, lorsque Jack était en train de s'occupait des pods, j'avais décidé de leur donner un petit coup de main à ma manière. Touchant la trame de la réalité du cadre de la machine, je l'enchantais pour donner encore plus de pousser à la machine, leur donner un boost qui pouvait leur sauver la vie dans la situation actuelle, comme lorsque Philis et moi avions atterri sur le Pandora, quasiment sans moteur.

Comme à mon habitude, je leur mettais un petit bouclier qui entourait la machine comme une seconde peau, pour ne pas augmenter son profil de vol, s'ils devaient faire des acrobaties. C'est plus ou moins à ce moment là que Jack me parlait de ces petites boites noirs. Je croisais son regard alors que tout le matériel que rapportaient Assou et Sextan. Je récupérais l'une des radio qu'il ramenait non sans avoir un petit sourire avant de glisser à la jolie pilote tatouée


"Jack, voit avec Malderone, s'il peut traquer le signal de ce truc, voir s'il peut l'identifier et ce que ca fait. J'ai pas envie qu'on vienne nous faire chier"

Je me rapproche alors de Philis qui a tout une batterie de missile mais pas de lanceur. Je me frotte le menton avant de m'approcher des appareils.

"Je peux m'assurer de les enchanter pour réagir à vos ordres. Il me faudrait 2 à 5 minutes par missile et par charge pour doper son explosion. A vous de faire en sorte qu'ils tiennent sur les ailes. Allez voir la casse, je suis sur que vous trouverez des morceaux de métal pour tenir le bousin"

Je regarde alors Assou, Sextan et El'Ca qui attendaient surement la fin de mes ordres.

"Assou, recharge tes batteries pour qu'elles soient à fond. On va surement avoir besoin de toutes nos réserves pour aller au combat. Je vais renvoyer Sextan et El'Ca via portail dès que j'aurais parlé à Qeglin pour lui signifier qu'on va partir au combat que ses mitrailleuse ne nous éclatent pas par zèle. Pendant ce temps, j'aurais juste une petite faveur à vous demander"

Je sors un papier avec des lettres en Kaenniens. Une phrase dans une langue que seul les érudit et les Prêtres peuvent décrypter. Les morts étaient traduit en dessous en Linorien. Cette langue faite de baton et de brisure. Je sens déjà les sourires de Sextan, Jack et Philis

"Quand j'étais gosse et que mes pouvoirs n'étaient pas encore apparu, je rêvais de piloter des avions dans des escadrilles voltigeant dans les cieux. Je me souviens encore de ces appareils à Hélices dont les peintures étaient ornés de playmates chevauchant des bombes ou des dessins dignes des blasons des chevaliers. Certains portaient même des devises. Cette phrase, je veux que ca soit notre devise. Faites en sortes que tout le monde la voient"

Une devise, un symbole, quitte à entrer dans la mémoire des hommes qui nous entourent, autant que celle soit se marque par des mots simples et percutant : "Fuck You Apocalypse". Pourquoi marquer des messages dans une langue que la plupart des soldats ne connaissent pas ? Pourquoi vouloir que tout le monde voient ces mots ? Parce que le mystère est ce qui pose les soldats à chercher. A se demander si ces mots avaient une signification profonde pour finalement s'apercevoir que la personne qui a écris ce message n'est autre qu'un soldat comme eux. Un sourire sur visage, comme lorsqu'on se fait avoir par une blague, ces mots s'encreront en eux encore plus fortement parce qu'ils auront vraiment cherché ce qu'ils signifiaient. Et à jamais, ils se souviendront de l'escouade d'Orlov. Des tocards qui ont décidé d'aller sur le front sous équipé et en sous nombre pour régler un problème que personne ne sait résoudre. Que la mission réussisse ou pas, ils se souviendront de nous.

Une fois les modifications sur les missiles et les lanceurs terminé, et mon énergie rassemblée, je me dirigeais vers la tente du tente de retrouver le Général. Lorsque je croisais le regard de Qeglin je prenais un ton plus solennelle, presque soldatesque. Je sais que c'est rare chez moi, de respecter l'autorité. Mais le fait est qu'aujourd'hui ce n'était pas une question d'autorité ou de dirigeant. C'est une histoire de courtoisie entre guerrier qui vont affronté la même bête. C'est aussi une manière d'éviter qu'ils ne s'amuse avec le petit boitier étrange qu'il a fait placé sur mes appareils en plein milieu de la mission.


"Général, je vous informe que mes hommes partent dans les minutes qui vont suivre. Ils vont faire une opération étendage sur tout le pourtour des pyramides, à distance de sécurité de vos hommes. Dites leur que s'ils sentent quelque chose puer, c'est que l'ennemi n'est pas loin. Une partie de mes troupes vont partir via portail, les autres par les airs. J'espère avoir les autorisation nécessaire pour mener mon assaut au plus tot. Il me tarde de faire face à l'ennemi"

[Edit MJ : Tu n'as pas accès à tout le camp]
_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 6 : Les Deux Disciples (Alexei);   Mer 22 Jan - 17:51

Tu n'as pas accès à la partie principale du camp, mais Qeglin répond sans soucis par com'unix. Son hologramme acquiesce simplement à ta requête.

"Vous êtes go, Orlov. Avec toute votre équipe.

Bonne chance. Kaen vous protège."


Malderone ne peut pas agir sur le boitier à distance et, même s'il était là, lui-même n'est pas certain d'y arriver en aussi peu de temps.

Les lanceurs pour l'épandage ne sont pas un problème. Les mercenaires peuvent facilement utiliser des mortiers pour garantir l'arrosage de la zone au moment que tu jugeras opportun, sans parler du fait qu'un largage depuis les pods est tout à fait faisable.

Ton équipe est prête à partir. L'orage se calme un peu, ce qui te rassure sur l'efficacité de tes bombes dont les odeurs seront vite absorbées par la pluie si les trombes d'eau recommencent à tomber.

La tension monte d'un cran alors que les mercenaires comprennent que vous allez bientôt vous lancer. Tous savent ce qu'ils ont à faire et pourquoi ils sont là. Néanmoins, la crainte de ne pas retrouver tout le monde à l'arrivée se lit sur les regards sans pour autant ébranler leur détermination.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 6 : Les Deux Disciples (Alexei);   Jeu 23 Jan - 23:14

Je rentrais dans le hangar alors que les visages de mes compagnons sont remplis de questions. Mon manteau gouttes encore de mes sorties dans ce camps remarquant alors qu'il y a toujours les spectateurs chez les soldats. Les peintures de guerres finissaient de sécher sur les coques des pods. Sextan a les lances grappins sur les épaules ainsi que les bobines de cables. Assou étaient stoïques, telle une statue d'obsidienne habillée de vêtements de pirates. Jack est en train de trépigner d'impatience d'aller à la bataille, ou bien est ce le trac de faire le premier pas dans la bataille. Philis, lui est en train de déguster une barre de chocolat "Choco Den" qu'il avait négocié en même temps que les missiles ... ce mec pense vraiment avec son bide mais au moins il est débrouillard. El'Ca lui est en train d'affuter sa lance en acier de Balmoral que je lui avait trouvé et enchanté pour annuler la magie et envoyer une vague télékinésique à son ordre. Il l'a très vite prise en main et, pour la rapprocher de ses armes traditionnels, avaient entouré la hampe de bandage marqué en langue Niroyenne.

"Rassemblement !" dis je avec un ton faussement militaire "On a l'autorisation d'y aller. Mais avant de partir, il me semble qu'il est bon ton que le chef d'équipe fasse un petit discours ou une prière pour galvaniser les troupes. Alors je vais tacher d'improviser un petit truc"

Je m'approche et invite tout le monde à se mettre en cercle, relève mon masque et baisse ma capuche avant de planter le baton devant moi et de baisser la tête enjoignant mes hommes à en faire de même avant de fermer les yeux et de prendre une bonne inspiration pour me donner du courage et faire en sorte que mes mots sortes de manière fluide et sans peur.

"Déesse miséricordieuse, nous te demandons de bien vouloir bénir cette équipe qui va tout faire pour que le Multivers ne soit pas corrompu par ce Puits nous lachant des créatures inlassablement. Que tes disciples nous inspirent et nous mène jusqu'à la seule victoire que nous souhaitons, revenir chez nous tous ensemble. Certains d'entre nous croient en ta divine présence, d'autres croient en la chance, d'autre croient en eux même, mais tous combattent pour le bien d'autres peuples. Leur combat est juste ..."

C'est alors qu'un petit sourire mutin point sur mon visage sachant déjà que mes prochaines paroles allaient littéralement tranchée avec les précédentes.

"... et cela même si pour beaucoup c'est parce qu'ils sont des têtes brulées aussi cintrées que moi. Je ne sais pas si tu nous regardes et encore moins si tu nous protègeras mais si j'ai un souhait c'est que nous permettre de vivre ce combat jusqu'à la fin. Aussi je prie pour que nos pods filent à des allures littéralement folles. Que nos corps sortent vainqueur de danses de la morts avec les pires bestioles que le Multivers nous ait envoyé. Que nos sens soient en éveil et nos esprits aussi acéré qu'une lame. Enfin je prie pour que l'histoire se rappelle que cette bataille nous décerne la récompense des "Plus Grand Botteurs de Cul du Multivers" ..."

Je laisse un instant pour que les autres aient le temps de rire un peu avant de placer ma main au centre du cercle.

"Mes frères, pour le combat, la voltige et la victoire. Donnez moi un Amen Nique l'apocalypse"

Les mains se rassemblent au centre avant que le décompte ne commence

"Un
Deux
Trois
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]"


Les mains retombe et tout le monde va de son coté. Usant d'un portail, je renvoie El'Ca auprès de Beyel alors que les appareils de Jack et de Philis sont en train de finir leur checklist et de démarrer leur moteur. Arrivant sur la pluie, qui semblent s'apaiser. Je vois là un signe que le Multivers nous donne sa bénédiction pour entrer dans cette bataille. Sextan et Assou finissent s'assurent de s'équiper, en particulier de mousqueton et de lunettes d'aviateur. Je replace mon masque sur le visage, rabat ma capuche avant d'aller sous la pluie. Les appareils se mettent sur la piste de décollage. Les moteurs se mettent à vrombir et les hélices se mettent à projeter de la pluie derrière eux comme une traine de robe. Mes ailes sortent de derrière mon manteau, je regarde mes deux passagers, Assou et Sextan, qui s'approchent pour venir s'accrocher à moi et se tenir aux poignets des lames sur mon dos.

Les deux pods partent à toute vitesse, accélérant de manière étonnante et décollant en une très courte distance. Le vent est moins fort mais toujours présent. Les deux appareils se mettent presque ailes dans ailes. Je m'accroupis avant de décoller à mon tour de manière moins brutale qu'à l'accoutumée, pour ne pas risquer de perdre un de mes passagers. Ma vitesse augmente progressivement et je rattrape les deux pods pour me mettre dans la formation triangle. Nous fusons dans la tempête bien conscient que la guerre allait bientot commencé. Etrangement, je n'étais pas stressé ni apeuré. Je me sentais bien alors que je sentais le Puits, je sentais le danger s'approchait. Je me sentais comme ces pilotes dans les films d'aviation de mon enfance. Tendu dedans mais détendu dehors, mes yeux rivés sur l'objectif. J'activais la radio


"Little Bastard et Fat Boy, ici Flèche. Lorsqu'on arrivera sur zone, on brise la formation et vous commencez votre chantier. N'attaquez que lorsque c'est nécessaire. Assou, tu nous camoufleras le temps de déposer Sextan pour qu'il fasse la zone piégée et on ira à la cathédrale. Ca devrait pas être long mais reste concentré"
_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 6 : Les Deux Disciples (Alexei);   Sam 25 Jan - 12:59

Les deux pods partent longer le pourtour de la zone en partant dans des directions différentes. L'épandage commence à suivre son cours non sans faire bouger des dizaines de démons qui avaient totalement échappé à votre regard. La plupart se réfugie vers le centre. Vers l'immense rocher.

Sextan pose les Verrouilleurs alors que Assou vous camoufle avant de laisser le capitaine sur place. Protégé. En observation, bien qu'inquiet. Espérons que l'odeur infecte repoussera efficacement les démons. Et suffisamment longtemps avant que la pluie n'absorbe tout.

Tu arrives au-dessus de l'emplacement où se situe l'entrée de la cathédrale. Tu distingues clairement les pierres et les vitraux dans la roche par lesquels tu pourrais passer, contrairement à un speedfighter. Tu te tiens à une vingtaine de mètres du sol, stationnaire, alors que les arbres s'agitent autour de toi.

Tu perçois nombre de psychés en mouvement. Dans ton rayon d'observation, tu en dénombres environ une cinquantaine. Dans toutes les directions.

Derrière la paroi, tu ressens la psyché endormi d'un démon. Probablement en train de ronfler sur l'autel ou une autre partie du lieu de culte. Difficile de savoir de quel type d'ennemi il s'agit, néanmoins, tu devrais en mesure de l'éliminer facilement. Et en silence surtout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 6 : Les Deux Disciples (Alexei);   Dim 26 Jan - 1:52

La première partie du plan semble plutot bien fonctionné. La plupart des démons sont attiré par le ballet du Fat Boy et de Little Bastard pour s'apercevoir de quelques gouttes nous frappant ou même de notre odeur masqué par le révélateur. Tranquillement, Assou toujours derrière moi, nous arrivons près du vitrail alors que mon esprit sent que cela grouille dans les alentours. Malgré l'invisibilité, je ne souhaitais pas tenter le diable pour l'instant. Encore moins quand il y avait une cible parfaite à portée.

"Fais nous traverser le vitrail en nous éthérant" chuchotai je à mon ancien disciple.

Flottant toujours par télékinésie, nous traversions le verre sans le moindre bruit, tels des fantomes d'un ancien temps, revenant dans cette cathédrale oubliée. Je cherche du regard la psyché endormie du démon ayant pris possession des lieux, toujours en train de flotter quand je m'approchais d'une corniche pour y déposer le Prêtre d'ébène. Je m'approchais de lui pour lui dire doucement.

"Je vais essayé de m'approcher de lui. Assure toi qu'on ne nous prenne pas à revers"

Ecarté de lui, je me savais à nouveau visible mais je restais vigilant, cherchant le Démon, m'approchant de lui pour mieux l'observer. L'observer lui et sa psyché, chose que je n'avais pu faire à cause de Loah. Un démon isolé était littéralement inespéré. Le fait qu'il dorme encore malgré les premiers assauts de Jack et Philis signifiait que l'endroit était plutot bien isolé. Si je ne faisais pas de bruit, il n'y avait pas de risque qu'il se réveille et quand bien même. Avec mon baton de substitution, je ressemblais à un prêtre angélique venu reprendre la cathédrale et apaiser les âmes. La prêtrise avait eu un effet plutot positif sur le précédent Banthèque, peut être que cela aura un bon effet sur lui. Sa psyché étudié, je pourrais m'approcher un peu plus pour m'ateler à une tache plus délicate. Celle de lire les lignes de magie qui se sont invité dans son corps. Cette trame invisible de réalité qui nous relie tous et qui me tracassait à l'heure actuelle
_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 6 : Les Deux Disciples (Alexei);   Mer 29 Jan - 14:28

Lorsque vous[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], tu découvres la sombre chapelle. Humble et capable de recevoir guère plus que quelques dizaines de fidèles, elle porte les stigmates du passage des créatures qui ont lacéré les représentation sacrée, démoli les membres de statues des Disciples ou effrité bancs et marches de pierre blanche.

Le démon assoupi est une de ces créatures de pierre qui parviennent à se fondre dans le décor de marbre. A vrai dire, sans ta capacité à détecter les psychés, tu n'aurais peut-être pas vu la menace : l'autel sur lequel roupille la créature forme un bloc sans autre singularité que sa taille inhabituelle.

Les vibrations psychiques ne sont pas humaines. Absolument pas, contrairement à ce que tu as ressenti lorsque tu étais en présence du Banthèque.

Tu sors de la zone d'invisibilité pour t'approcher à pas lents du monstre. Il n'émane que peu de magie de son corps, mais ce qui filtre sous sa carapace est définitivement malsain, corrupteur.

Tu perçois d'autres psychés de l'autre côté de la double porte qui est l'unique point d'entrée et de sortie de la chapelle. L'un des battants est a moitié arraché de ces gonds, ce qui te permet de voir les deux créatures qui reniflent le sol et se chamaillent. Elles semblent venir vers vous lentement.

D'après les plans de Qeglin, ce couloir mène à plusieurs salles, dont une dédiée au recyclage de l'eau. Une construction centilienne qui a été arrêtée en cours de route mais dont certains rouages fonctionnent encore. En suivant le chemin des canalisations, vous devriez pouvoir rejoindre le niveau auquel se situe le Puits.

C'est à ce moment que tu remarques que les deux créatures qui s'approchent portent la même signature psychique que celle du Banthèque que tu as rencontré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 6 : Les Deux Disciples (Alexei);   Mer 29 Jan - 22:34

Cette immonde chose n'est pas un Banthèque, c'est un démon. Cela était donc vrai ... les démons étaient rejeté par le Puits. Je regardais alors les murs et les effigies détruites. Mon sang bouillait de voir un lieu sacré ainsi ravagé. Mais cela expliquait aussi la présence de la bête ici. C'était une créature qui avait fait son nid ici et le fait qu'elle soit seul indiquait presque qu'elle avait combattu pour son territoire. Proche de la créature, je m'apprêtais à la réduire au silence éternel et à la renvoyer dans le sort qui était le siens quand j'entendis les deux créatures qui reniflaient sous la porte.

Comme guidé par mes réflexes de combattants, mes ailes se mirent à se déployer comme si j'allais les battre pour m'envoler. Mais les mécaniques étaient bien plus huilées et déjà quelques lames sortaient de les articulations. J'avais alors nommées ces armes les "plumes des 4 bénédictions". Sans compter le fait qu'elle étaient liés à ma télékinésie, j'avais placé un sort d'explosion télékinésie, un bouclier mais aussi une petite nouveauté. Mon sort d'annulation de la magie était placé dessus. Je me demandais presque ce qu'une lame annihilant la magie pouvait faire à ces bêtes clairement magique.

Mais c'est en cet instant que je sentais la chose qui m'intéressait. Ces esprits, derrière cette porte, étaient des Banthèques. Des Centiliens ou des Niroyens ayant muté à cause de la magie. La soif de bataille se calma en même temps que mon adrénaline pour réveiller une envie bien plus forte, celle de prêcher. Les lames détachée de mes ailes se déplacèrent doucement autour de la bête sur l'autel mais dans le doute, je faisais signe à Assou de surveiller la bête alors que je posais pieds sur le sol, baton tenu fierement, je tendais la main vers la porte pour l'ouvrir par télékinésie devant les deux Banthèques. Ma main tendu vers les deux créatures, je ne manquais pas de leur dire


"Les enfants de Kaen sont toujours les bienvenues en son sein" dis je amicalement.

Toutefois, je ne doutais pas que ma voix risquait de réveiller la bête sur l'autel. Mais, malgré le risque que cela entrainait, j'étais curieux d'une chose. Pourquoi l'endroit n'était il pas plus occupé ? Les Banthèques sont ils acceptés par les démons où ceux ci les dominent ou les effraient ? Mais cela valait la peine de tenter le coup. En partie pour savoir si éliminer ce démon allait me permettre de me faire accepter par ces deux esprits semi-conscient, n'attendant qu'un guide

_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 6 : Les Deux Disciples (Alexei);   Sam 1 Fév - 14:12

Les deux créatures à la musculature proéminente se contractent, toute droit sortie d'un cauchemar qui aurait accouché d'un ours glabre ou d'un loup-garou à peau blanche. Dents en avant, leurs serres griffes le sol de pierre en poussant des hurlements menaçant.

Le démon derrière toi commence à se réveiller et à déplier tout sa structure de marbre dans un grondement surpris.

Juste avant que le premier Banthèque ne s'élance vers toi, gueule en avant, tu vois un portail de communication se creuser sur le mur, à droite des portes ouvertes, dévoilant [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et d'un homme noir et chauve à ses côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 6 : Les Deux Disciples (Alexei);   Jeu 20 Fév - 17:41

Les créatures sont bien nombreuses suite aux derniers passages et au départ de Jack et Philis. Il en reste néanmoins une petite dizaine qui se cachent encore derrière quelques piliers et morceaux de roche éclatée, attendant que tu leur tournes le dos pour attaquer (bien que cela ne leur servira à rien) ou bien de se regrouper...

Tu comprends le motif de leur attente lorsqu'une paire de tentacule apparaît au sommer de la chapelle décapitée. Des membres serpentins, des tentacules vivantes pourvues de têtes aux dents acérées. Deux autres apparaissent bientôt. Les quatres appendices portent un corps squelettique de démon dont les os semblent fait d'acier. Tu reconnais le type de démon que Qeglin t'as montré plus tôt.

Sa cage thoracique recèle une énergie étrange qui fluctue dans tout son corps, jusqu'au sommet de ses cornes métalliques et de ses mains (ou plutôt de ses pinces à trois doigts). Une masse flambante d'éclair brille dans chacune de ses extrémités, prête à être lancé sur toi.

Tout est malsain dans cet être. La magie qui l'emploie est une déviation brutale, violente, disgracieuse de la réalité. Les autres démons semblent piaffer devant l'arrivée de cette nouvelle créature qui siffle alors qu'elle descend les ramparts dans une reptation défiant la gravité.

Du temps pour enchanter les statues, tu n'en as guère. Aussi faudra-t-il temporiser ou assurer ta défense pendant que tu effectues ton incantation.

Tu es au plein coeur de la guerre contre les démons. Il n'y a nul répit ici. Aucune paix. Juste ta survie en jeu.

Et une centaine de démons qui se rapproche de toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 6 : Les Deux Disciples (Alexei);   Ven 21 Fév - 2:21

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] je sens une vague de peur se propager dans les rangs ennemis. L'espace d'un instant, j'eus cru que c'était la présence de la Déesse, sa bénédiction dans ce lieu sacré, qui provoquait cette peur. Mais je ne sais si mes dons psychiques s'étaient affuté ou simplement si mon instinct me préparait au pire, mais je comprenais que cette crainte venait d'autre chose. J'appuyais sur la radio pour contacter Assou qui n'était pas bien loin si ce n'est les tonnes de pierres.

"Assou ... dit à Mathilde que ... que je suis désolé ... c'était le seul moyen de la protéger..."

C'était une crainte viscérale, primitive, une crainte qui prenait le visage d'une abomination que peu d'homme avaient pu voir. Les récits de Qeglin ne rendaient pas honneur à l'apparence cauchemardesque de l'hydre. Loin de la mythologie épurée, elle était une insulte même à la réalité par ses proportions et ses caractéristiques. Un squelette de métal, une source de magie pure et capable de vitrifier le sol. Son déplacement laissait aussi présager d'une capacité de vol étonnante. Nous serions deux dans ce cas.

"Par la Déesse, t'as pas une tête de porte bonheur"

Mes ailes sont reformés, mon masque sur mon visage, me donnant une apparente sérénité alors que deux sentiments s'affrontent en moi. Tout comme ces créatures, autour de moi, je sens la peur monter en moi. Une telle immondice est une insulte à toute vie. C'est une machine de guerre qui semblent rechercher des proies de choix. C'est là que le deuxième sentiment apparait. Il y a de nombreuses formes de démons, toutes plus meurtrières les unes que les autres. Mais c'est le summum de la destruction qui se trouvait face à moi. Ses tentacules en train de ramper vers moi telle la corruption qui émanait de lui. Je me mettais face à lui, les verset sortant de ma bouche presque sans que je n'y réfléchisse

"Et dans l'Abysse, il vit la haine, la peur et la violence personnifié. Et c'est dans le sang, la chair et les os qu'elle évoluait. D'abord vint le désespoir, puis la cruauté. Et dans le Néant, ils s'affrontèrent. Et à chaque impacts, des milliers d'étincelles. Et à chaque étincelle, des milliers de mondes. Et à chaque monde des millions de vie. Ainsi naquit le Multivers" - Genèse Chapitre 4 Verset 5

Les Saintes Ecritures imaginaient jadis le Multivers comme l'affrontement de deux entités à la puissance incommensurable. Que nous étions des étincelles de vie, reliquat de deux forces. Une dualité qui nous avait forgé, un morceau d'étincelle de pure création, nous les Centiliens. Un combat qui se prolongeait à travers une mise en abyme infinie. Une combat que j'étais bien décidé à gagner aujourd'hui. Non seulement, j'avais envie d'abattre cette abomination et de purifier cette terre de son passage. Mais je m'étais promis de revoir Mathilde. Je lui avais promis de la revoir. Je n'avais qu'une parole.

"Approche"

Je me tenais face à l'apocalypse, mon visage, levé vers elle, alors qu'elle tombait vers moi. J'avais cependant prévu mon chemin de fuite. Je sentais la décharge de ces crocs et cornes pulser. J'étais bien décidé à éviter d'entrer en contact avec eux. Dès son assaut, je comptais me propulser à travers ce qui restait du vitrail pour esquiver son attaque. Je devais faire du vol à base altitude tant que ses éclairs frappais. La poussière qu'il soulèvera me permettra d'être hors de son champs de vision assez longtemps pour prendre un peu d'avance avant qu'il ne me prenne en chasse. Pied au plancher, il fallait se donner à fond
_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 6 : Les Deux Disciples (Alexei);   Dim 23 Fév - 8:43

La créature se rapproche lentement. Tu entends ses murmures, dans une langue qui t'es inconnue, qui rebondissent surnaturellement contre les pierres pour te revenir en échos aigües et dérangeant. Une invocation qui n'est pas en Kaenien. Une parodie de magie corrompue.

Les éclairs autour de ses mains crépitent, diffusés en halos erratiques par la pluie qui s'électrise. Sa première salve d'attaque détone avec un grondement sec tandis que tu décolles vers le vitrail. La foudre, conduit entre les gouttes, passe ta barrière de protection et, attiré par le métal de tes ailes, te rattrape au moment où tu travers l'image coloré de Kaen.

Lorsque tu arrives de l'autre côté, tu fonces vers le sol à cause de la perte de contrôle provoquée par ton état de choc. Par chance, une bourrasque de vent déchaîné t'emporte vers le haut avant de toucher le sol et te permet de redéployer tes ailes afin de stabiliser ton altitude.

Ton oreille saigne mais les dégâts restent superficiels malgré ta brûlure tympanique. Ton audition a certes perdu un coup mais c'est surtout ton sens de l'orientation qui peine à la tâche alors que tu dois esquiver les arbres et les coups de crocs des démons de bois cachés dans les troncs.

Bientôt tu ne sens plus les psychés de Mathilde, Staft et Assou pour ne percevoir que celles des centaines de démons qui convergent vers toi. Du coin de l'oeil, tu aperçois les pods de Jack et de Philis, en grande difficulté pour semer la nuée de bêtes qui agrippent l'arrière de leur appareil malgré les salves de tirs que lancent les mitrailleuses arrière.

Un autre tir de foudre traverse le tronc d'un arbre devant toi. Tu obliques aussitôt. La créature se tient sur le sommet d'un mur détruit et continue de lancer ses invocations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 6 : Les Deux Disciples (Alexei);   Dim 23 Fév - 16:21

Le premier tir me secoue à plus d'un titre, c'est vrai, mais ce n'est pas la chose qui m'a le plus troublé. Non, ce qui m'avait particulièrement dérangé c'était cette langue étrange. Cette langue qui pliait la magie à sa volonté comme le faisait la langue Kaenienne. Alors que je filais en rase motte à travers la foret, mon cerveau carburait à cent à l'heure. Sa puissance était sans égal. Sa foudre avait pulvérisé ma protection comme si c'était une bulle de savon. Et si ce n'avait été la capacité de stockage énergétique du Lévitacier, j'aurais certainement grillé dans les airs.

Mais un autre tir tente de m'abattre. Un tir que j'évite de manière beaucoup plus aisé. Ce qui laissait voir une faille dans ses tirs. Comme toute magie, elle dépend deux choses, sa perception et sa capacité à réciter les paroles impies. Ca signifiait qu'il ne pouvait pas tirer ses éclairs de manières continue. Ca me laissait quelques secondes avant qu'une nouvelle salve ne parte. Seconde que je comptait dans ma tête pendant que je me dirigeais vers les airpods de Philis et Jack.


"Little Bastard, Fat Boy, quand je vous le dis décrochez !"

J'attends le prochain tir pour l'esquiver et commence mon compte à rebours. Mes ailes sifflent dans l'air, produisant une trainée de condensation qui permettra à la bête gigantesque de suivre ma progression. Les secondes passent alors que je sens les gouttelettes de pluies tombent sur moi à toutes vitesse. J'essaie de gérer mon timing pour arriver derrière la nuée de démon qui attaquait Jack et Philis avant l'attaque fatidique. Juste avant qu'il ne tire, je hurle dans la radio.

"Décrochez, préparez vous au choc !!!"

Ca, ca valait aussi pour moi. J'allais faire un virage à quasiment 90° alors que je vole à plusieurs centaines de kilomètre par heure pour éviter le nouveau tir. Avec un peu de chance, la créature allait pulvériser la nuée de démon et attirer l'attention de tout ceux qui voulaient se faire un casse dale avec mes deux pilotes. Jack et Philis, sont des pilotes chevronnés, un petit peu d'électricité sur eux ne les perturbera pas ... moi c'est une autre histoire
_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 6 : Les Deux Disciples (Alexei);   Lun 24 Fév - 18:13

Tu tentes de progresser vers Jack et Philis mais oublie que tu n'es pas mieux loti qu'eux concernant le nombre d'ennemis que tu dois affronter. Si tu évites de justesse le prochain éclair, tu es pris pour cible par d'autres démons de bois qui jaillissent des arbres. Anticipant leur mouvement grâce à ta détection des psychés, tu parviens à anticiper leurs attaques mais est contraint de rester au niveau du sol.

Pas de plan.

Tu es dans la totale adaptation à ce qui t'arrive, subissant tous les assauts, modifiant ta trajectoire sans répit, tu te demandes la tête que doit faire Qeglin s'il te regarde actuellement. Probablement que ses hommes ont pris des paris sur ta réussite et que nombre d'entre eux rient sous en poussant du coude leur camarades qui avaient pris ton partie. On en est sans doute rendu à parier sur le temps qu'il te reste à vivre ou bien avant que tu ne quittes le champ de bataille.

Aucun répit. Contraint d'obliquer à droite pour éviter une morsure, tu opères un looping sur un petit espace pour ne pas foncer droit sur un autre couple de démons camouflés. Un autre éclair. Jack toujours en difficulté : l'un de ses moteurs vient de se faire arracher. Voir son pod fumant ainsi rend encore plus criant cette impression d'emprisonnement ou, plutôt, d'avoir été pris au piège dans ces terres malsaines.

Alors que tu entames un autre piquet vers une clairière qui pourrait te permettre de sortir de cette flore agressive, un démon fouisseur jaillit du sol. Là encore, tu reconnais l'une des immenses guivres que t'as montré Qeglin qui sont capables d'engloutir une dizaines d'homme en une bouchée.

Te voilà repoussé violemment en arrière. Tes deux ailes se sont encastrés dans des troncs d'arbre, t'empêchant de bouger pendant un instant. La guivre se love et se rapproche de toi tandis qu'une dizaine de démons descendent des arbres pour t'achever.

Trop nombreux. Trop de chance pendant trop longtemps. L'apocalypse.

Que fais-tu ici ? N'étais-tu pas censé aller au coeur du Puits ? Quel est l'objectif ? Décimer une armée de démons à toi tout seul ? Est-ce pour cela que Jack perd de l'altitude un peu plus à chaque seconde qui s'écoule ?

Hélas, il semblerait que la réalité de Niroy te rappelle à sa violente cruauté.

Ton masque est tombé à terre, dévoilant ton visage. Parfois, il ne reste plus qu'à prier. Parfois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 6 : Les Deux Disciples (Alexei);   Lun 24 Fév - 22:01

[Caméra en contre plongée sur Alexeï montrant les feuillage bouger au ralenti]

La douleur du choc me fait serrer les dents. Les questions me viennent à l'esprit. Des questions légitimes à plus d'un titre. Qu'est ce que je fais là ? Serait il temps de prier pour le repos de mon âme. Je suis en réaction et non en action, ce n'est qu'une question de temps pour que je tombe. Je vois mon masque choir à mes pieds alors que je suis à quelques centimètre du sol. Retenu par l'armature de mes ailes, elles mêmes incrustées dans le bois. Je sens les créatures de l'arbre me sentir. Je les sens se rapprocher à toute vitesse.

[Caméra zoomant sur la goutte de sang glissant de la machoire du Prêtre pour atterrir sur le masque]

Vaincu, les armatures de mes ailes me lachent et je chute sur le sol. La douleur me fait tomber à genoux sur le sol alors que je vois quelques goutte de sang provenant de mon tympan couler sur mon visage de métal, juste sous moi. Le temps s'arrêtant, je vois ce crane de métal contrasté du rouge de mon sang. Etait ce pour cela que j'étais venu ? Etais je venu pour le combat ? Non ce n'était pas le plan ... Le plan avait été de rejoindre un lieu isolé pour pouvoir faire débarquer l'équipe. Mais la présence de Mathilde avait changé la donne. Jamais les créatures ne nous auraient lachés. J'avais pris sur moi de jouer l'appat. J'avais pris sur moi de faire le sacrifice comme je l'avais appris dans les livres sur la loi du combat. Mais la loi du combat ...


[Caméra dézoomant pour montrer Alexeï à genoux, plié sur son masque sa main tremblante se placant dessus]

"Jack ..." dis je dans la radio essouflé

La loi du combat ... en ce lieu, aucune loi n'existe. En ce lieu, la bénédiction de Kaen n'a plus prise. En ce lieu, les créatures abominables traque chaque petite étincelle divine pour la corrompre. En ce lieu, tout croyant devaient abandonner tout espoir. Niroy ... plus d'une fois tu m'as blessé. Plus d'une fois tu avais tenté de me tué. Plus d'une fois tu m'avais vu tomber. Une fois de plus, je sentais les griffes de la mort tomber sur moi. L'ombre des créatures, telles les ténèbres de se monde me recouvrent. Je sens leur psyché meurtrière pointée sur moi, centimètre sur centimètre. Mes phalanges blanchissent sur le métal gravé des saintes écritures. Mes lames, déjà encastré dans le tronc s'enfonce encore un peu plus. Avant que...


[Caméra en contre plongée focalisé sur le regard déterminé d'Alexeï et surtout le reliquat de ses ailes devenu une sorte de poigne acérée cerclant le tronc, s'enfoncant dans le bois avant d'éclater à proximité des démons]

"UTILISE TA RUNE !" hurlai je, pensant à la petite amélioration que j'avais mis à on airpods

Les éclats de bois rebondissent sur le bouclier que je déclenchais avant la détonation. Pour me protéger du souffle les créatures allaient manquer leur cible. L'arbre chutait pour s'écraser en direction de la Guivre. Il était temps de répondre à ces questions. Mieux que cela, il était temps de les démontrer. Profitant des quelques secondes que me laissaient la détonation pour réagir. Je récupérais toutes les lames qu'il m'était possible de choper pour les planter profondément dans le bois alors que j'utilisais mes pouvoir pour monter sur celui ci, comme pour surfer dessus. Le but étant d'utiliser le gigantesque tronc comme arme pour percuter le fouisseur. Tel un chevalier de 5eme couronne, j'allais user de l'arbre pour chopper le démon avant de le soulever et lui faire prendre de l'altitude.

Etais je venu pour le combat ? Evidemment que j'étais venu pour cela. J'avais été relevé d'entre les morts par cela et pour cela. Si j'avais cherché la paix, je n'aurais pas quitté Linor. Il y avait il un plan ? Evidemment il y avait un plan au milieu de ce chaos. Les gens voient le chaos comme une abyme, mais le chaos est une échelle. C'est une échelle à laquelle il ne faut pas s'arrêter. Une échelle où il nous est impossible de faire marche arrière. Un navigateur dans une mer déchainée je stoppera jamais son embarcation. Un avion en déperdition ne coupera pas ses moteurs. Moi, je ne cesserai jamais de combattre. Je comptais bien utiliser la Guivre comme fer de lance dans mon bombardement de ce Démon-Mage.

J'allais utiliser son corps ainsi que plusieurs centaines de kilo de bois pour me couvrir dans l'assaut de la bête et lui écraser dessus. Surfant sur ma monture de bois, j'allais tentait un assaut décisif en m'écartant du sol avant mon arme, j'avais une chance de retourner dans une configuration de duel entre moi et la gigantesque créature. Je comprenais alors l'excitation de mon père devant le combat de Detchenko. J'espérais intimement que de la Source, ce vieux pochard pouvait me voir alors que je remettrais mon masque en hurlant.


"TU SAIS PAS D'OU JE VIENS VDRAAAAAK"

[Je crame tout ce que j'ai comme point de destin, parce que cette scène à l'air trop cool ^^]
_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 6 : Les Deux Disciples (Alexei);   Mer 26 Fév - 18:10

Tu parviens à te libérer et à éviter les prochains assauts grâce aux massifs éclats de bois qui valdinguent en tout sens. La guivre recule sous le poids du tronc d'arbre que tu abats mais la puissance de soulèvement te fait défaut face au mastodonte. Entre sa force et sa masse, le combat n'est pas en ta faveur.

Après quelques instants de crispation, tu tentes d'attaquer par un autre angle, évitant à nouveau un éclair qui met le feu à deux autres palmiers.

La guivre hurle. Jack accélère dans le coin du ciel en utilisant le boost de ton enchantement, suffisamment pour sortir de la zone de combat. Les quelques démons qui la poursuivent sont grillés par la DCA aussitôt et le gros de ces troupes rebroussent chemin. Son pod, l'aile fumante, entame une série de vrille incontrôlée pour chuter derrière ton horizon.

Pas d'explosion.

Tu as déjà fort à faire car la guivre envoie un coup de queue fouettant qui te renvoie à travers la palmeraie avec une force prodigieuse. Tu sens du bois qui craque sur le passage de tes ailes. Des larges feuilles qui s'effondrent. Puis le noir.

Ta conscience a vacillé, tu le sens.

Debout dans l'ombre, sous ce plafond de verdure, tu as la sensation pendant un temps d'être à l'abri. Tu sens toujours les démons alentour, mais ils t'ont perdu de vue un instant.

C'est au moment où ils commencent à se rapprocher de ta position que tu sens que l'humidité a disparu. Derrière toi, des arbustes démolis et des troncs entassés recouvrent la zone où tu as dû atterrir. Tu t'apprêtes à te retourner vers tes adversaires quand un reflet attire ton attention. En te rapprochant, tu vois un morceau de métal qui dépasse des feuillages.

Ton masque.

Impossible, tu le portes en ce moment !... en t'approchant davantage, tu découvres avec effroi que c'est ton visage qui est en-dessous. Ton corps dans le prolongement est sous les feuilles, inconscient. Quelques gouttes d'eau traversent ton corps comme s'il n'existait pas. Non, tu n'es pas un fantôme. Tu es encore là.

Les démons convergent lentement vers l'Alexei endormi. Tu ne sens plus ta magie. Elle ne réside pas dans ton esprit, mais dans celui qui git à terre.

L'enfer vient de t'être livré tel qu'il t'avait été promis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 6 : Les Deux Disciples (Alexei);   Jeu 27 Fév - 1:34

"Oh ... Oh merde ... Non non non c'est quoi ce délire ? J'étais en train de m'échauffer !"

Oui sortir de mon corps c'était pas prévu, et j'étais près à combattre jusqu'à la fin, répandant le sang de mes ennemis pour bénir ce sol corrompu par les hérétiques. Tomber alors que j'avais encore la force de combattre, je me sentais honteux, désemparé. Mais je sens que quelque chose cloche. Je me souviens de ma mort. Je me souviens de ma mort sur Dolérian. Je me souviens de l'instant où j'ai rejoint la Source ... Je ne me souviens pas d'être sorti de mon corps, du moins pas comme ca. Quelque chose cloche, mais le soucis est que ca cloche à un moment plutot critique. Les créatures allaient voir mon corps.


"HEY ! NON SALOPERIE !!! NE TOUCHEZ PAS CA"

C'est à peine si j'arrivais à manoeuvrer mon corps, je ne savais pas comment retourner dans mon corps et je ne savais encore moins comment faire pour les empêcher de me trouver. J'étais désemparé, un peu comme dans une prison sans barreau. Prisonnier ... Non je n'étais pas prisonnier. C'était mon corps ou plutot mon esprit qui avait produit cet effet. C'était un système de défense. C'était, peut être une manière de surmonter cet obstacle alors que j'étais pris au piège par une armée de démons...

Une idée me traversa l'esprit ... ou plutot la pensée. Comment faisait la créature cracheuse d'éclair pour être aussi précise. La magie dépendait de la vue. Certes, mais le plus acéré des regards ne pouvait suivre ma vélocité à travers les arbre. Arrivait il à sentir ma psyché ? Et si c'était le cas, s'en servait il pour me cibler ? Je devais tenter ma chance. Je tentais de m'approcher des psychés de démons qui se rapprochaient de moi et attirer les tirs sur les créatures impies.


"Déesse, permet moi d'être le marteau de la justice qui reconquiert ta terre sacrée et le Puits de la Source. Protège moi de la peur et de la destruction. Fais de moi l'ironie contre la corruption"

J'avais déjà vu les vagues psychiques que pouvaient produire une psyché en train de prier. Ca permettra à la bête de mieux me repérer si elle utilisait ce don pour me transformer en cible
_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 6 : Les Deux Disciples (Alexei);   Dim 2 Mar - 4:40

Tu cours vers les démons qui convergent vers ton corps pour faire diversion. La sensation est étrange car tu ne sens pas le vent sur ta joue, ni le sol sur tes pieds. La course de ton esprit n'est pas à un rêve, il n'en a pas la consistence mais tu sens néanmoins cet aspect éthérisé de ton être.

Ton intuition, une fois de plus, est juste. Un autre coup de foudre fonce sur toi et te traverse de part en part pour s'abattre sur un démon qui grille pendant quelques secondes avant de tomber au sol.

Les démons de bois qui sortent de tous les côtés te foncent dessus et n'arrivent pas à trouver d'emprise physique pour leur mâchoire. Nombre d'entre eux se font électrocuter une fois de plus par une autre salve d'éclairs.

Cette technique devrait te permettre de gagner un peu de temps et d'éclaircir à peine le terrain. Il faut espérer que tu réintégreras ton corps bientôt surtout... en espérant qu'aucune créature ne se mettra dans l'idée de le ramener dans un garde-manger.

Tout à ces réflexions, tu aperçois un autre éclair s'abattre. Mais celui-ci est différent : plus lent, plus large, plus blanc, plus pur et frappant de plus haut. Il tombe depuis les lourds nuages pour s'abattre avec violence à une centaine de mètres de toi, faisant trembler toute la plaine qui se fissure un peu partout.

Des dizaines de démons se retrouvent plaqués au sol ou envoyés dans les airs. Même le démon-mage a chuté de son perchoir sous l'impact.

Il y a un temps de flottement où tous les êtres physiques sont k.o. pendant un instant. Mais pas toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 6 : Les Deux Disciples (Alexei);   Dim 9 Mar - 17:01

Un petit sourire nait sur mon visage alors que les créatures me traversent. Ne pas être dans son corps avait ses avantages, on ne peut pas dire le contraire. Mais combien de temps cela allait il durer ? La remarques de Jack sur mes visites nocturnes. J'avais réintégré mon corps lors de mon réveil. Etait ce donc le choc qui m'avait envoyé ici ? J'étais peut être tombé inconscient et mon esprit avait décidé de continuer le combat ...

Loué est la puissance de l'esprit, toutefois, je m'inquiétais de ses limites. Inquiétudes qui furent balayé comme la poussière de ce lieu corrompu par l'impact d'un éclair étrange. Je savais déjà que Niroy ne jouissait pas d'une foudre d'une telle nature. William, paix a son âme, m'avait expliqué que le phénomène électromagnétique de la stratosphère, qui donnait au ciel nocturne une allure de toile lumineuse, avait aussi l'effet de déchargé grandement l'énergie contenue dans les nuages. "La foudre tombe ouais, mais elle monte aussi ... donc y en a moins ... c'est clair ?" m'avait il dit devant mon regard encore perplexe.

Il y avait donc deux choses qui pouvaient produire cette chose. Les démons ou bien une force extérieure. Peut être était il temps de tester mes capacités de déplacement en ce lieu. Je suis un esprit, je ne suis pas une force de physique ou magique. Je me demandais alors si ma rapidité à bouger dépendait de mes pas. Ni plante, ni minérale, ni faune ne pouvait me stopper. Voyons si je pouvais me rapprocher de l'impact. Je tentais de me focaliser là bas, pour voir si je me déplacais plus vite.

_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 6 : Les Deux Disciples (Alexei);   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tome 1 : Certains l'aiment froide, Episode 6 : Les Deux Disciples (Alexei);

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 8 Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Centile :: Scénario : Le Premier Centilien :: Jeu solo -