Forum officiel du JDR Centile
 
AccueilAccueil    FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur Message
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Dim 13 Oct - 8:39

Tu laisses le pain et le cruchon derrière toi.

Tu laisses une femme et sa fille entre les mains de tes hommes.

Tu laisses un corps sans sépulture digne.

Tu laisses le Thanatos.

Car après tout, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]ne s'attache pas à ce qu'il a pourtant construit.

Tu te téléportes au sommet d'un vallon, puis au milieu d'un champ en jachère, puis de nouveau sur le toit d'un immeuble au toit d'ardoise pour voir la comète se séparer en deux. Un fragment flamboyant tombe au sol vers le sommet d'une tour en entrelacs de fer noir faisant office de relais radio. L'autre partie de la comète file vers une autre destination mais semble faite de givre étant donné la blancheur soudaine de sa teinte.

Vous êtes au coeur de la ville et tu aperçois ces nuées de démons qui parcourent les rues. Les barricades qui ont été dressées ne servent plus à repousser des miliciens mais des hordes de monstres qui forcent bien souvent avec facilité ces fragiles barrages.

L'armée régulière, plus organisée, tient mieux son front mais se retrouve parfois, ironie du sort, pris en tenaille par des révolutionnaires et cette nouvelle menace.

Tu te téléportes finalement jusqu'au sommet plat de la tour en fer torsadé pour te retrouver face à une femme dont les membres ont pris feu. Elle est brune, légèrement typée Xi'orienne, courtement vêtue et d'un sex-appeal absolument indéniable.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Dim 13 Oct - 9:33

J'ai à peine le temps de l'observer cette fille que déjà j'éprouve de l'animosité envers elle :
Encore une qui abuse de ses charmes ... Et de beaucoup en plus !
Autant se mettre à poils si c'est pour en user ... ou pas.

J'évite toutefois ces remarques au vu du feu qui parcoure son corps.
Une magicienne à n'en pas douter...
D'un saut je me retrouve accroché à quelques barres métalliques, la surplombant de trois mètres
Mon œil noir désormais visible, la pupille rouge scrutant toute menace derrière moi, tandis que l’œil humain restait fixé sur la fille, légèrement agressif.


Qui es-tu ?
Mes dents sont serrées, sentant l'instant critique.

Je me retiens de peu pour un bombardement de question.

Travailles-tu pour quelqu'un ? Que ce que tu fous les bras croisé à rien faire ? As-tu des difficultés de magie ici, toi aussi ? Cache-moi toute cette chair, bon sang !
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.


Dernière édition par Staft Forest le Dim 13 Oct - 11:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Dim 13 Oct - 9:55

Elle plonge son regard dans le tien. Son sourire s'étire brusquement pour se faire tout aussi cajoleur et elle se cambre davantage en te parlant pour se faire simplement plus provocante. Sa voix et légère et semble parler directement au plus profond de toi.

"Je suis venu sauver ce district d'un massacre imminent. Je suis venu appliquer la Volonté de Jialle.

Avhéli est mon nom, mais l'on a pu aussi m'appeler la Brûleuse des Ames..."


Elle prend un temps pour apprécier le moment.

"Et toi, Staft, comptes-tu les sauver ou attendre qu'ils soient morts jusqu'au dernier pour jeter leurs carcasses à la mer ?"

Ses yeux pétillent comme jamais. Si c'est effectivement bien une Gardienne, tu as suffisamment entendu de contes à leur propos pour ne pas la prendre à la légère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Dim 13 Oct - 10:41

Au lieu d'une expression d’effrois, c'est un sourire carnassier qui apparaît.
Tu lis donc les pensées, voir plus, les souvenirs ? Comme c'est intéressant, ça accélère les échanges, c'est pratique ...

Elle avait réagi à mon animosité envers sa petite tenue par une provocation.
Attends-toi à cette animosité à chaque fois que je te verrais ...

Si tu es ici pour sauver les hommes d'un carnage, vas-y donc ! Ce carnage a déjà commencé ...

Les morts sont mort, leurs cadavres ne sont que tas de viande...

Je me téléporte à ces côtés, sur sa droite, mon regard dirigé vers la foule.

En revanche, ce n'est pas le cas des vivants ...
Cette dernière phrase était plus sur le ton de constat, voir d'étonnement.

Mon pied se pose sur la rambarde et je saute dans le vide.
Sur un ton de provocation, je lance :


Pour Horini !

Elle savait bien que j'allais réagir ainsi ...
Face à cette fille, mieux valait éviter l'affrontement.
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Dim 13 Oct - 12:35

Spoiler:
 

Tu sautes pour arriver par téléport dans une rue dont une des extrémités, à une centaine de mètres, est bouchée par une barricade sur laquelle des révolutionnaires mènent un bataille féroce contre des créatures que tu devines. Un loup à trois têtes aussi gros qu'un taureau surgit pour attraper le corps d'un homme dans sa gueule. Ses compagnons abattent aussitôt la bête qui a malgré tout coupé en deux le pauvre gars.

Tu n'as malheureusement pas le temps de t'en occuper car déjà un cercle de flamme se crée autour de toi. Du ciel, tombe de nouveau un amas de feu qui atterrit au sol pour laisser apparaître Avhéli une fois de plus. Tu la sens légèrement plus froide mais toujours aussi taquine :


"Serais-tu effrayé pour vouloir me quitter aussi vite ?

J'ai un message pour toi de la part de Jialle... Tu ne voudrais pas me vexer tout de même..."


Cela est dit autant sur le ton de la séduction que de la menace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Dim 13 Oct - 13:21

Ainsi encerclé de flamme, droit comme un i, je me retourne pour voir sa manipulatrice.

Tu n'es donc pas trop affecté par l'absence de puits ...

Si j'avais voulu te fuir je ne serais pas allé juste en bas, voyons ...

Comme tu l'avais sous-entendu, je n'allais pas rester les bras croisés dans cette bataille.

Mais si ton message est si important, je suis prêt à l'écouter.


Du coin de l’œil j'aperçois une faible créature tentez de happer une tête vivante
D'un mouvement de bras, je l'ouvre bien grande, trop grande, la gueule.


Je suis tout ouïe.
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Dim 13 Oct - 14:51

L'un des monstres voit sa gueule déchirée tandis que tu fixes Avhéli. Calmement, elle pose sa voix :

"C'est bien simple, Staft Forrest. Il existe aujourd'hui une certaine révolte à une échelle bien plus grande que ce que tu n'imagines. Au-delà de la révolte politique qui oppose non seulement le peuple et son gouvernement, il y a une guerre spirituelle en cours entre les libre-penseurs et ceux qui veulent vivre sous le joug de la tradition.

Nous croyons que toi, tu es un libre-penseur et que tes talents méritent que nous daignons nous y intéresser. Tu n'es attaché à rien ni personne, encore moins un croyant, sans parler de ton... affinité avec le chaos que tu aimes semer derrière toi.

Je pense que tu n'apprécies pas les responsabilités, aussi je ne t'en propose aucune. Simplement de nous accorder ton soutien et en échange... nous pourrons t'offrir le nôtre. Qui est d'une efficacité redoutable pour les petits projets que tu aurais en tête.

Mais en fin de compte,
cela n'a plus d'importance, car tu m'obéis totalement désormais."


Sa voix s'éloigne à mesure qu'elle parle. Les flammes dansent de manière hypnotique. Tu te perds dans son regard. Le monde n'existe plus autour de toi, tu n'entends qu'elle, comme s'il s'agissait de ta propre voix dont l'écho résonne au fond de ton esprit.

Tu as la vague idée qu'elle sort un objet. La sensation approximative que quelque chose se passe sur le mur à ta gauche.


"Iyoyoyoyoyo. 'e ...vaisvaisvaivais 'e' ... pellepelle Staftaftaft.

- 'shiashiashia... ailleaille... besoin ?

- Je t'... aisais... grégrégrégré..."


Dans les limbes de ta pensée, une sensation l'emporte sur toute brusquement, une odeur de plante forte qui brise l'état léthargique dans lequel tu étais plongé comme on casse un miroir.

Tu secoues la tête comme sorti d'un rêve. Il y a de la fumée dans la rue, mais qu'aucun feu ne semble avoir suscité.

Avhéli lève la tête pour regarder par-dessus ton épaule en sifflant.


"Par les Enfers... de tous, il a fallu que ce soit toi."

Tu comprends qu'elle s'adresse à une silhouette derrière toi qui se rapproche en marchant, une cigarette conique roulée à la bouche qui semble loin de tout concept de légalité. L'individu tire sur son joint pour laisser apparaître un peu plus son visage dans la brume odorante qui l'entoure. Noir, 1m70, des cheveux rastas qui lui arrivent jusqu'aux joues, une musculature sèche sur laquelle des tatouages colorés dessinent des motifs psychédéliques et un sourire éclatant, il parle de cette voix matte propre à ceux qui s'expriment tout en avalant de la fumée :

"Ca va mec ? Pas trop sonné ?"

Il est à une dizaine de mètre derrière toi, tu le distingues entre les flammes qui dansent toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Dim 13 Oct - 15:25

Cet état de léthargie ... Comme sentir quelque chose, de doux et d'amère à la fois.

Puis vient cette odeur, elle entre dans mes narines bloque tous les capteurs olfactifs

Je sorts de ma torpeur avec une image de cactus dans l'esprit ...

En plus de secoué fortement la tête, je cligne plusieurs fois de l'oeil...

Je tourne la tête et vois un homme ... noir

typiquement rasta ...

A n'en pas douté celui-ci est également un gardien

De 10 mètres de lui, je passe a cinq mètres, mon dos toujours tourné vers lui.


Ça se dé-sonne petit à petit, merci.

Mon regard part vers Avhéli et je l'attaque d'un pic verbale
De tous les noms que tu as donnée, aucun ne convient, j'en ai un à te proposer : L'Allumeuse
Tu as juste été idiote de vouloir me manipuler ...
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Dim 13 Oct - 16:51

Elle te fait les yeux doux et minaude toujours autant :

"Oh, tout ça pour une petite hypnose... avoue que ça n'était pas désagréable. Je ne pouvais tout de même pas prendre le risque de te voir partir en courant."

Puis, vers l'homme au spliff :

"Alors quoi donc maintenant, Lito ? Tu vas me faire croire que tu es venu repousser une armée de démons à toi tout seul. Qu'est-ce que tu vas faire ? Les faire fumer jusqu'à ce qu'ils s'endorment ?

- Ouais, bah, entre autres quoi. Et puis, surtout mettre le jeune à l'abri de ton zouk.

- Bien, tu vas, c'est là que c'est amusant parce que je ne repars pas sans lui. Et puisque vous aimez jouer les mecs coooool dans ton Panthéon, tu vas devoir choisir entre sauver ces braves gens ou te chauffer avec moi..."
lance-t-elle avec un clin d'oeil.

Il tire une nouvelle latte qui lui fait cracher des volutes épaisses.


"Ouais ben, tu vois, c'est là que je trouve ça dommage. A nous deux, on pourrait mettre tout le monde à l'abri. On va pas se fritter. Tranquille là. Et puis, tu parles comme s'il avait pas son mot à dire. Hein, mec ? T'as l'air câblé comme il faut, pas de fils qui pendent quoi.

Ces mecs là, c'est pas un bon délire man. Tu ferais mieux de rentrer à la maison, on a beaucoup entendu parler de toi."


Avhéli relance avec ironie.

"Bien sûr, oui... je t'en prie Staft, suis-les. Mais regarde-le et regarde-moi. Je sais ce que tu représentes. Tu n'as aucune idée de tout ce que tu es capable de faire et d'à quel point tu es important. Si jamais tu les suis... tu te fermeras à jamais l'occasion d'atteindre un niveau de puissance inimaginable."

Elle semble sérieuse. Du moins tu as envie de la croire. Mais il est dur de réfléchir face à autant d'écrans de fumée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Dim 13 Oct - 17:35

D'un mouvement de main j'essaie de chasser un peu de fumé, qui inonde toujours autant la rue et mes narines.

Kof.

Lorsque, enfin je peux en placer une c'est pour un dilemme.

Ma main mécanique fronce frotte les sourcils. Sous un air de forte concentration.
Après quatre secondes de réflexion, ralenti par les vapeurs d'herbes.

Au final, c'est juste ton coup d'hypnose qui ne passe pas ... Avant, j'aurais pas dit non, maintenant entre un gars qui pense à vouloir sauver les autres et une allumeuse qui passe son temps à faire des coups bas... J'imagine pas le reste du groupe, surtout de Jialle puisqu'elle semble en être la directrice ...

Je n'ai pas besoin d'être accompagné pour obtenir ce que je veux, mais il semble que je vais finir par avoir besoin de sécurité
et l'un comme l'autre, vous semblez pouvoir procurer cela, donc ...

Lorsque je serais prêt, je viendrais mettre mon chaos sur ta gueule, histoire d'enlever cette beauté que tu ne mérites pas.


Un nouveau saut fini de me placer juste à coté du fameux Lito.
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Dim 13 Oct - 19:50

A tes mots, Lito lâche son cône en ouvrant de grands yeux. Avhéli, quant à elle, penche la tête de côté, son sourire mielleux totalement effacé.

"Dire que tu étais si mignon jusque là."

Lito se jette devant toi pour te mettre à terre.

"Ferme tes yeux !!"

Vous chutez au sol. Non, dans une flaque poisseuse. Avhéli a déjà disparu, mais c'est le cadet de tes soucis. Ce qui t'inquiètes le plus, ce sont les flots de sang qui dégoulinent le long des murs. Ce qui t'inquiète, c'est la horde de démons-buffles qui viennent de défoncer la barrière. Ce qui t'inquiète, c'est la pluie de feu qui descend du ciel et dont l'un des météores vient de s'écraser sur ton bras. Tu vois le Gant de l'Espace prendre feu, tu sens la chaleur qui ronge tes chaires.

Lito te regarde, l'air de te demander si ça va. Mais la panique qui s'empare de toi est difficile à verbaliser.

Tu te demandes si Lito est véritablement un Gardien. Qu'en sais-tu après tout ? Et si, et si... vous n'étiez que deux êtres au talent bien moindre que ceux d'Avhéli ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Dim 13 Oct - 20:36

clac clac clac.

Ça, c'est le claquement de dents dans ma bouche face à cette bavure.

Arg !!!

Ça, c'est ma main droite qui brûle a moitié en enlevant précipitamment l'autre gant pour ne pas perdre le bras, le bâton calciné posé juste à côté.

Et quand Lito me regarde, j'ai deux paroles simultanées, l'une en pensé l'autre avec une voix tremblante

Désolé ...
V-va falloir qu-que j'apprenne à f-fermer ma gueule ...

Je fais un rapide état de la situation : On subit un bombardement de feu dans une ruelle remplis de démon qui nous charge.
Mon bras gauche est calciné, L'espace ne me répond plus et c'est limite avec le réel ...


Mais ce n'est pas impossible !

Mon regarde retrouve une détermination, mais aussi une nouvelle, plus rageuse.
Je vais te montrer salope que tu ne pourras pas réussir à me tuer ! Tu me considères comme un moins que rien ? Je ne te ferais pas de cadeau !
Ma main gauche se dirige vers le bâton.

Ce qui a été détruit peux être reconstruit
Aujourd'hui je veux sauver autrui
Mais dans ma grande connerie
Face à la forte sorcellerie
Ce que je souhaite se perd
face à cette vipère
Alors, je reviendrai
Et je me vengerai
Je sauverai
Et je détruirai
Irial, fais donc une carapace !
Reviens à moi, bâton de l'espace !

_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Lun 14 Oct - 11:16

Ton artefact retrouve sa forme initial sous tes yeux. Bien que, tu demandes si cela était vraiment nécessaire... en tout cas, cela te permet de voir que tu es suffisamment loin du Puits pour pouvoir utiliser ta magie à nouveau.

Tu te redresses. Ton bras est intact. Malgré tout, tu as toujours cette sensation poisseuse contre la peau et l'odeur rémanente de sang seché.

Lito te soulève pour que vous commenciez à vous éloigner de la barrière qui vient de céder.


"Accroche-toi dude, j'espère que t'as l'esprit fort, même moi elle a failli me faire frémir."

Il ignore sans doute ton état. Tu es pris d'hallucinations auditives qui te font croire que les buffles démoniaques sont juste derrière toi alors qu'ils sont encore à une centaine de mètres. Le sang découline toujours des murs.

"Va falloir qu'on te soigne la tête, rapidement si tu veux pas finir en légume."

Devant vous, une barrière de feu se dresse pour vous couper la route. Les énormes démons qui ruent vous ont aperçu semble-t-il et commence à vous charger. Lito se met devant toi comme pour te protéger :

"Saloperies de possédés..."

L'écran de fumée qui l'enveloppait bouge soudainement alors qu'il effectue des passes avec les mains. La brume se dirige vers les deux bêtes dont l'une respire immédiatement les vapeurs avant de perdre le contrôle de sa course. Le démon s'encastre dans un mur puis s'effondre au sol, anesthésié.

L'autre en revanche n'est plus qu'à une trentaine de mètres et sera bientôt sur vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Lun 14 Oct - 12:11

Mon œil saigne, mon nez saigne, mes oreilles saignent.

Je tourne la tête, effaré par les événements : du sang coulant des murs, des animaux à quelque mètre et pourtant si loin ...

Durant la course, je branche mon gant, plus pour le sentir sur mon bras que pour l'utiliser : je me sens trop désorganiser pour tenter un saut ...

Un feu nous barre la route ...
Et les monstres se rapprochent, leur mugissement hurlant dans mes oreilles
et cependant ... Je souris


Vraiment pas futé ...

Flamme, flamme
Écoute mon blâme
Devient un lance-flamme
Je te réclame
Écarte-toi du chemin
Brûles cet inhumain
Tel un parchemin
Dans trois, deux, un !

_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Lun 14 Oct - 13:08

Tu utilises donc le mur de feu pour envoyer une attaque incendiaire sur le démon qui t'assaille. La gerbe ignée se lance contre la bête aux larges cornes et à peau rouge et lisse. Mais à ta terrible surprise, le feu ne semble pas avoir prise sur ces créatures... le taurin traverse les flammes sans s'arrêter et te percute de plein fouet. Tu es propulsé une dizaine de mètres en arrière avant de t'encastrer de biais dans l'un des murs de briques.

Sonné, le sang ruisselant sur tes tempes, tu es traversé par une douleur terrible. Tu vois Lito évite une gerbe de lumière noire qui semble s'échapper directement du ventre de la bête. Faisant toujours des passes avec les mains, il fait grandir du sol un amas de plantes rampantes qui entourent les pattes du démon. La bête parvient à en arracher quelques unes mais les fleurs qui poussent sur ces plantes s'ouvrent pour libérer des spores qui ralentissent l'animal et l'assomment littéralement.

Il s'approche de toi en courant, faisant de nouveau pousser des plantes sous ton dos pour que tu sois sur une surface moins dure. Tu peux déjà sentir la sève qui suinte des tiges pour apaiser ta douleur.


"Man, fuck. Oublie le feu contre ces saloperies.

Je vais te sortir de là, t'inquiètes pas."


Derrière lui, tu sens la psyché d'Avhéli qui doit se tenir debout au sommet de l'immeuble. Elle invoque une large sphère de feu dans ces mains qu'elle s'apprête à lancer contre Lito.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Lun 14 Oct - 13:41

Lorsque je vole, j'ai une pensée :

Le feu ne marche pas : retenu.

Cette information est répétée lorsque Loti me l'annonce.

J'observe la scène avec un son clochette éternel dans la tête

Le mur, si dur derrière moi, semble s'adoucir et je sens du liquide couler dans mes plaies, réduisant la douleur.

Le son s'estompe pour laisser place à une vision ... problématique.

Avhéli du haut d'un immeuble, incantant une boule de feu.

Oh la grosse boule ...

Derrière-toi !

Mon gant s'anime, il s'agit d'exercer une frappe chirurgicale : dévier la poignée au moment où elle lance sa sphère dans le but de la dévier de sa trajectoire.
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Mar 15 Oct - 13:46

Tu parviens à dévier la frappe qui s'éclate à quelques mètres de vous, mettant le feu à la porte d'immeuble sur votre gauche.

Lito se retourne immédiatement.


"Fuck, man..."

Il invoque un écran de fumée autour de vous tandis que les pousses vertes qui roulent sous ton corps te redressent et placent ton bandeau sur tes yeux.

"Quoi qu'il arrive, tu ne la regardes dans les yeux sous aucun prétexte."

Bienheureusement, ta capacité à mesurer les distances, les sons et ton talent de géolocalisateur te permet de te déplacer sans avancer trop à l'aveugle. Ton vrai problème, c'est de distinguer les sons externes de ce que tu imagines. Tu sens aussi les psychés, flamboyantes et éclatantes des deux Gardiens.

Ton oeil te permet d'observer ce qu'il se passe au croisement du réel et du monde psychique : Lito tente de créer tout un monde d'illusions, de créatures démoniaques, de sol qui s'effondre autour d'Avhéli. Toi-même, tu y croirais pendant un instant mais la Gardien Rouge dévie nonchalamment toutes ces chimères.

Lito te lance sans te regarder :


"Dude, il faut que tu rejoignes la Salle des Mille-Mondes. C'est dans la Troisième Couronne.

Je ne sais pas combien de temps je pourrai la retenir. Il faut que tu tiennes le coup et que tu fonces mec. Tiens !"


Il prend dans sa poche arrière un petit cachet de cachets orangées.

"C'est du Jinova amélioré. Un truc de ma confection. Prends-en un toutes les heures pendant les prochaines 24h, ça devrait t'faire tenir niveau bad trip."

Une nouvelle salve de feu traverse les fumeroles qui vous protègent à la vue d'Avhéli. Elles passent proches mais vous ratent pour l'instant.

"Fais pas le con et casse-toi. Rien d'autre ne compte."

Tu n'es encore jamais allé dans la Troisième Couronne. Il va donc falloir procéder par sauts à vue... si tu souhaites suivre ses indications.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Mar 15 Oct - 14:32

J'ouvre le sachet et prend la première pilule, j'avale d'un coup.

Dès l'instant où je l'avale, un chronomètre se lance dans mon esprit, les premières secondes s'écoulent ...

En quelque seconde mon esprit s'éclaircit : le sang coule moins de mur, semble bien plus faux, le brouillard se disperse dans mon esprit, mais reste présent malgré tout, attendant une erreur de ma part pour achever mon esprit.

Mon regard se pose sur Lito, il m'indique dans quelle direction allez tout en enchaînant des passes de ses mains.

Je ne te décevrai pas ...

Dès lors je fixe la tour-radio : un point élevé parfait pour le départ.

D'un saut je m'élance là-bas.

J'oriente ma vue, enlève mon foulard pour repérer un premier point et m'élancer.

Montagnes, plaines, champs, routes ... Tous passent, tout glissent, rien ne m'arrête.
Ni les grands lacs, ni les murs des maisons abandonnées,
Ni la glace, ni le froid, ni le chaud ou la sécheresse.
Ni le vent et l'eau.

La première heure passe et dans ma tête, mon chronomètre sonne

10! 9! 8!  ... 3! 2!

J'avale la pilule.

La salle de mille-monde, troisième couronne ... Si tu meurs, ton sacrifice ne sera pas vain !

Un saut, un saut, un saut, encore un saut ! Toujours des sauts !
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Mer 16 Oct - 13:22

Ton premier saut est déjà compliqué car la réception te rappelle les brisures dans tes os. Tu t'effondres sur le sol, fermant les yeux sous la douleur. Tes vertèbres ne veulent plus s'articuler, tes lombaires sont compressées, ce qui ne te donne plus aucune assiette. Ton coude gauche a dû avoir un nerf lésé car tu n'es plus capable d'agiter tes doigts. Et ta tête, ta tête est un cocktail de confusion, de résonance, de combats entre neurotransmetteurs.

Le cachet te donne un coup de speed qui augmente tes sens endormis. Mais c'est un peu comme pédaler dix fois plus vite parce que le braquet est dix fois plus petit. Tu as l'impression de faire des efforts psychiques colossaux pour être simplement à un niveau normal. Mais, pour autant, tu sens que tu n'es pas dans ton état habituel. Tu t'accroches à du vide, tu tiens le coup comme une machine que l'on a branché sur secteur.

Tu laisses encore échapper quelques cris languissants de faible intensité quand tu retires ton foulard. La nuit est définitivement tombée, et presque belle. Le sommet de la tour s'encercle à nouveau de flammes, t'empêchant d'avoir une quelconque visibilité pour te permettre de t'échapper.

De nouveau, tu sens le sol bouger sous toi. Des tiges vertes qui s'enroulent autour de la structure pour mieux la déformer et écarte la structure sous ton corps. Les plantes forment un tube qui te fait passer sous les flammes et te pointent dans la bonne direction : vers la frontière.

Et tu sautes une fois de plus, jusqu'à l'un des nombreux canaux de la ville. Un bars de rivière bordée d'herbe. Tu t'étales sur la berge de terre humide, les pieds à moitié dans l'eau.

Il fait nuit. Les lumières de la ville sont derrière toi. Tu crois voir l'éclat d'un brasier dans l'une des rues. Difficile de se relever, l'eau sur ta peau te donne l'impression que c'est ton corps qui se liquéfie. L'hallucination vient et revient. Puis tu lèves la tête : il faut atteindre la frontière. Tu parviens à te redresser suffisamment pour viser un autre point qui se découpe dans le ciel grâce à un nuage qui fait contraste : une allée de pins au sommet d'une colline.

Tu sautes.

L'atterrissage est toujours aussi difficile. Tu voudrais dormir mais tu as la patate en même temps.

Finalement, après une heure de sauts douloureux qui te demandent plusieurs fois de reprendre ton souffle tout en luttant pour ne pas tomber dans l'inconscience. Tu reprends une pillule. Elle te soulage immédiatement.

Tu aperçois les flammes de la frontière inter-coronnaire qui dessine un arc de cercle irrégulier d'un bout à l'autre de l'horizon. A cause de la nuit noire, ce point est ton seul repère. Tu perçois surtout la gare, toute de vert et de fer forgé peint en vert. Un train à vapeur s'en échappe pour aller vers la Troisième.

Il y a énormément de mondes à la frontière... sans doute à cause de la Révolution en cours. Les forces de l'ordre sont extrêmement vigilante.

Tu ne peux pas dormir. Il faut prendre ces foutues pillules toutes les heures. Mais, dans ton état... comment passer la frontière si tu ne vois pas plus loin que celle-ci ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Mer 16 Oct - 15:51

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Mon corps n’est que souffrance …


Mon rêve de bond rapide et instantané a volé en éclat dès l’atterrissage sur la tour.

J’ai mal …
Ce corps me fait souffrir!


Je sens l’effet de ces pilules décupler mes sens … mais c’est pour mieux sentir la douleur …
Je peine à enlever mon foulard et révéler mon œil rouge … pour ne voir que du rouge …
Cette tourelle est enflammée … impossible d’y échapper …
Je commence  à douter de moi, lorsque des racines glissent et franchissent les flammes, je vois un lieu… et je saute.


Ah ! De la fraîcheur ! C’est si bon ! Ah …

Mes paupières tombent, un sourire tente d'apparaître  dans ce visage de douleurs…
Ce n’est pas le moment de faiblir, allez Staft !
Mon bras droit se replie lentement…
Repousse tes capacités !
Le bras gauche suit.
Surpasse la fragilité de ton corps !
Mon œil s’ouvre et distingue … une vallée.
Merci, nuage …

J'atterris à nouveaux sur le sol.
Arg ! Si dur…
Je me recroqueville par réflexe.
Dormir …
Eh oh ! C’est pas le moment de roupillé !


Et ça continue ainsi. Saut après saut, douleur après douleurs.
Je saute, je me recroqueville je veux dormir, je me maintiens, je sens me frôler  les bras du sommeil … ou est-ce les bras de la folie ?
Je rampe. Mon bras gauche s’avance, mais ma main ne retient rien …
Je saute encore …

Le sommeil gagne.

Vite, une pilule !
J’ouvre péniblement la sacoche et amène la précieuse sphère jusqu'à ma bouche …
Ah oui !
Mon regard retrouve une nouvelle détermination.
Tu vas le faire !

Je ressaute encore et encore et encore et encore.
Raaaaah !
Mes cris remplissent les vallées que je traverse …

J’arrive sur un versant … impossible de me redresser pour voir plus loin, je rampe pour atteindre le sommet.
Mes genoux sont écorché tout comme mes vêtements et mes coudes … tout mon corps saigne, tout mon corps souffre, mes yeux pleurent.
Mon bras droit s’allonge, les ongles rouges grattent une fois de plus la terre …
Deux mètres à parcourir … il m’a fallu 10 minutes.
Mon esprit me nargue en m’indiquant que j’avance avec une vitesse de 3,3 millimètres à la seconde ainsi qu’il me faille prendre la pilule.

J’avale en atteignant le sommet pour découvrir … la frontière

La frontière ! La frontière !
Oui la frontière … mais … que la frontière : rien au-delà que l’ombre de la nuit noire …
Comment avancer plus loin ?

[Caméra en vision nanoscropique]
La pilule se casse dans mes dents et son contenu se déverse dans mon estomac puis dans mon organisme …
Une des molécules fonce vers le cerveau, dans la zone de la vision et s’agrippe à un capteur, celui-ci envoie une décharge vers un autre, puis un autre, cette suite de décharge traverse la zone de vision, la zone de traduction puis la zone d’attente où elle rencontre une autre information. Ensemble ils forment une idée. Cette idée parcoure jusqu’au cortex cérébrale : la matière grise …


Toutes ces décharge pour une seule pensé.

SAUTE SUR CE PUTAIN DE TRAIN !!!!


Je me sens arracher au sol que j’agrippe, le monde glisse encore une fois sous moi.
Je visualise l’objectif : le toit du troisième wagon, celui qui a une barre, parfait pour m’agripper
J’arrive , le vent commence à siffler dans les oreilles.
La barre est là, à un centimètre.
Je grogne.

Un espoir !

Mon bras droit avance déterminé, inratable, inépuisable, inébranlable !
La main droite se referme sur cette prise froide et métallique, tel une corde lorsqu'on tombe de la vide …
Car oui, je tombe dans le vide.
Mon esprit glisse

Une dernière pensée avant le sommeil
Ne tombe pas …
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Ven 18 Oct - 2:26

Tu arrives sur le toit non pas du troisième mais de l'antépénultième wagon du train qui compte dix rames. Ta précision s'amenuise, ce qui n'est pas pour te réconforter. Le métal, froid et légèrement bombé, te fait glisser jusqu'au minuscules barrières en laiton auxquelles tu t'accroches.

Les bringuebalements du train sur le rail et l'accélération continue rendent la tâche encore plus compliqué. Il fait un froid mordant sous ce vent artificiel et ton garde-fou métallique n'est pas là pour adoucir cette sensation.

Ton esprit s'enfonce encore et encore sous l'effet anesthésiant de la basse température. Tes pensées perdent en cohérence tandis que les visions oniriques se superposent à la réalité puis à l'obscurité de tes yeux clos pour finalement t'emporter.

Tu te réveilles au milieu d'une rue jonchée de corps d'hommes et de créatures étranges. Les murs sont léchés par des flammes rouges. Tu te redresses Avhéli est face à toi. Plus provocatrice que jamais. Elle s'avance vers toi en ôtant le peu de vêtements qui lui reste tandis que les tiens s'embrasent spontanément. Pourtant, ce feu ne brûle pas, ou plutôt, il le fait comme de la glace aposée directement sur la peau. La Gardienne est au-dessus de toi et approche sa main de ta jambe pour te toucher l'aine.

*Huffff* Tu te réveilles. Le garde-fou en laiton vient de te toucher l'aine alors que tu étais en train de rouler sur le côté dans un virage un peu serré. Ta tête penche dans le vide, contemplant le bord des rails, éclairé par les lumières du wagon, qui défilent à toute vitesse. Tu manques de tomber à cause du poids mort que représente ton bras gauche.

Il fait toujours nuit. Tu ne dois pas avoir dormi plus de quinze minutes. En regardant les étoiles, tu es à peu près capable de t'orienter bien que ces quelques minutes d'absence t'aient fait perdre en précision.

Tu ne peux pas courir le risque de chuter.

Autour de toi, tu vois quelques points de lumière isolés : il y a bien sûr le balcon à chaque extrémité du wagon, quelques flambeaux dans un champ au loin et un autre point lumineux mouvant. Peut-être une voiture. Tenter un saut est toujours risqué avec aussi peu de visibilité, sans parler de la différence toujours difficile à faire entre la réalité et ce qui relève de la rêverie consciente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Ven 18 Oct - 12:30

Hummff ! Arg !
Mon réveil en sursaut relance mes douleurs.
Même à distance, elle vient me faire souffrir, celle-là !

Le vent gifle et glace mon corps accroché péniblement au câble, ma corde de survie.
Je ne peux pas rester ici.

Mon esprit divague, je regarde le ciel. Je m’oriente.
Le train va bien dans la bonne direction...
Je regarde autour de moi.
Ce n’est pas quelque lumière mais plusieurs dizaines que je distingue dans l’horizon, immobiles.
Comment voir le vrai du faux ?

Une lumière bouge.
Ce doit être une vraie voiture …
Sauter dessus ? Pourquoi ? Bouger ? Non, ce train continue d’avancer dans le troisième royaume, il va certainement s’arrêter dans les villes importantes … Et je crois pas douter que la Salle-des-mille-mondes se trouve dans ce genre de ville …


Mon esprit s’embrume à nouveau.
Trouver un endroit …
Je regarde autour de moi.
D'autres lumières, mais plus proche … Devant et derrière moi. Des sons arrivent à mes oreilles à peine réveillés : un sifflement de vent et un « clang clang »insistant de rails qui défilent.

Les balcons … Voilà !

Je m’éloigne du dangereux bord tout en glissant sur le toit, tiré par mon bras droit.
J’avance, je me traîne, en direction du balcon de devant.
Ma tête arrive dans le creux et je vois défilé ce chemin de métal et de bois à toute vitesse.
J’observe…

Comment parvenir à descendre en bas sans risque de glisser.
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Ven 18 Oct - 14:06

Ce balcon est désert, mais rempli de lumières qui proviennent de l'intérieur des wagons. En te déplaçant, tu rends compte d'un autre problème : la fumée. Tu la prends directement au visage, elle te pique les yeux et les bronches et t'arrache des toussotements étranglés alors que tu étais déjà extrêmement mal mené.

Les Cinq Maudites te manquent presque tout d'un coup.

Tes éructions attirent l'attention et tu es contraint de te cacher quand un homme en complet en laine vert sombre sort sur le balcon. Il touche sa moustache fine et réajuste son monocle avant de sortir un pipe qu'il bourre de tabac. Tu dois être au-dessus d'un wagon première classe.

Il ne t'a pas encore vu et devrait retourner à l'intérieur à tout moment. A moins qu'il ne soit un secours potentiel. Impossible à dire, surtout que tu vois sa pipe onduler quand il tire dessus et les couleurs de son veston prendre une teinte rose éclatante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Ven 18 Oct - 17:36

Je ne peux plus tenir !

Je dois descendre ! Calmez cette douleur !

Et cet homme ? Bah, on verra, je peux plus tenir !


Je saute pour arriver sur le balcon, a l’opposé de l'homme.

Je suis étalé sur le sol et je tousse encore, je m’arrache les poumons

Je tousse, je respire, je tousse encore, je respire à nouveau puis encore une fois. La quinte de toux finit de s'estomper.

Péniblement, soufflant tel une vielle locomotive, je rampe afin de m'adosser contre le bas-mur du balcon et regarde l'homme.

Ma pupille rouge lui est invisible concentré vers les autres âmes du wagon.

Mais mon œil dans un visage remplie de douleur, de sang et de sueur, réclame de ...


J'ai ... besoin ...

Même le mot en pensé ne parvient pas à sortir ... mais je finis de luter et je me relâche.

... d'aide.
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Sam 19 Oct - 5:49

Le quarantenaire en fait tomber sa pipe quand tu apparais dans un concert d'arcs électriques à ses côtés.

"Vertudieu ! Par toutes les... Milord, vous m'entendez ?"

Tes vêtements de style 4eme Couronne sont plus que souillés aussi comprend-il rapidement que tu es un clandestin.

"Hélà ! Appelez l'officier, je crois qu'un seconde classe ou un vagabond vient de..."

Il remarque les fils qui parcourent ta peau et ton oeil rubicond. Il ouvre la porte du wagon et s'y engouffre à moitié.

"Neuchatel, venez voir ça !"

Un homme de courte taille en redingote et au nez pointu s'approche de toi, un chapeau haut-de-forme sur la tête. Il réajuste ses lunettes rondes en te scrutant.

Puis la confusion revient. Tu te rappelles être transporté, ramener dans la chaleur de l'habitacle de la rame. On pousse des verres et tire des tables dans le compartiment restaurant pour t'y installer et défaire tes vêtements. Les débats vont bon train dans l'assemblée qui t'entoure, chacun y allant de sa spéculation sur ton origine. On te pense étranger, certain parle de machines vivantes du Centre dont ils ont entendu parler, d'autres parlent d'expérience militaire ou plus simplement de monstre.

On t'apporte un peu d'eau que ta gorge apprécie grandement et nettoie ton visage. La classe bourgeois a du mal à soutenir ton odeur faisandé aussi seuls les plus braves restent avec toi à discuter s'il faut oui ou non, te descendre à la prochaine gare.

On te demande ton nom. Personne ne sait qui est Staft Forrest. Puis Neuchatel trouve ton sachet de pillules et fronce les sourcils. Il t'agite les cachets sous le nez :


"Monsieur, qu'est-ce donc que cela ? Parlez franchement, êtes-vous un trafiquant de narcoleptiques ?"

Son regard se fait sévère mais est toujours mâtiné de cette soif de comprendre. Un tel évènement ne se produit pas tous les jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2 Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Centile :: Scénario : Le Premier Centilien :: Jeu solo -