Forum officiel du JDR Centile
 
AccueilAccueil    FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Auteur Message
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Sam 19 Oct - 9:29

Assis sur une banquette douillette, buvant de l'eau limpide ...

Mon regard balaye la pièce.

Certaines personnes se sont retiré au vu de l'odeur


Je suis désolé de ne pas pouvoir paraître sous un meilleur jour...

Et lorsque les cachets me sont tendus sous le nez, c'est pour me rappeler l'heure d'en prendre.

Avec une infime délicatesse peu courante venant de ma part, afin de ne pas gêner les autres, je fait léviter une pilule jusqu’à mon doigt mon index brillant.


Je ne suis pas trafiquant de drogue, non. On m'a donné ces substances afin que je ne tombe pas de sommeil pour allez en une seule fois jusqu'à la troisième couronne, dans la salle des Mille-mondes.

Si vous pensez impossible de faire le chemin d'ici jusqu’à Dénéo 6 en si peu de temps, rappelez-vous comment je suis arriver sur le balcon ...

Ces pilules me maintiennent en vie ... pour 24 heures ...


J'avale la pilule.
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Sam 19 Oct - 14:59

Au moment même où tu fais léviter la pillule, la panique s'empare de l'assemblée.

"C'est un 42-3 !!"

Tout le monde s'écarte et l'officier du wagon sort un tout petit six coups argenté qu'il tient fermement dans ta direction.

"Ecartez les enfants et les femmes. Mettez vite à l'abri messieurs !"

On te prend tes pillules alors que la dernière que tu as prise à un effet lourd étant donné que cela ne faisait pas plus de trente minutes depuis ta dernière prise.

Les images se brouillent. Les lumières sont trop vives. Tu as l'impression que les hommes se déplacent sans bouger. La banquette sous ton dos devient liquide, ton corps s'étire, à moins que ce soit juste ton bras. Ou bien on est en train de tirer sur ton gant pour te l'enlever.

Tu comprends vaguement qu'on pense te remettre aux autorités et qu'à la moindre blague on va faire feu. Les cris d'effrois résonnent dans le wagon quand la nouvelle explique que tu es un praticien illégal de la magie. D'un seul coup, tout est contre toi : pas de papiers, donc tu es un étranger à la Confédération, pas de billet, donc tu es un clandestin, tu es un passeur de drogues entre les Couronnes qui plus est, sous l'empire de tes propres produits et qui s'est livré à des modifications corporelles absolument barbares.

Tu es confiant pendant un temps quand on te braque jusqu'à ce que tu aperçoives la pièce d'Irial entre les doigts de celui qui s'appelle Neuchatel.


"Qu'est-ce que ceci ? Il a dû sûrement le voler également."

Une charge de plus ou de moins contre toi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Sam 19 Oct - 16:26

[autant de destin qu'il faut utilisé ^^ EDIT : 2 points de destin]

Donné ... On m'a donné cette pièce tout comme ces médicaments ...

Quant à ce gant, c'est lui qui fait lévité...


Je ferme les paupières, laissant tomber [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La situation est tendue ...

J'avais oublié ... A quel point ce monde est pourrie ...


J'ouvre les yeux.

Il n'y aura aucun mort.

Sans un geste, je tords le poignet de l'officier et fait glisser le revolver à ma main droite, tandis qu'une onde de choc repousse tout ce qui m'entoure.

A condition que vous faites exactement ce que je dis ...

Ma main tient le flingue de manière tremblante, mais mon gant brille d'un bleu puissant.

Pour commencer vous allez me rendre mes affaires non-volé, biensur ...

Irial vole jusqu’à ma main.

Mes pilules et vêtements, s'il vous plait.

Je n'attends pas qu'on me les donne, à l'aide de mon gant je me déplace comme je peux vers une banquette, toujours pointant l'arme vers tel ou tel personne.

En arrivant sur la banquette, je m'assoie, façon de parlez mes jambes me répondent à peine.

Je lance d'une voix explicative un discours, qui va peu a peu laisser place à l’accusateur.


Ensuite, j'aimerai parlez un peu philosophie avec vous ... Vu que l'on a le temps...
Dès mon arrivé sur ce wagon, vous m'avez étudié, jugé, questionné, j'ai répondu honnêtement à toutes vos questions.
Puis vous m'avez méprisé alors que je n'avais fait aucun geste agressif, vous n'avez vu de moi qu'une ... créature débarquer dans votre train-train quotidien, une bête de foire, un rat de laboratoire ...
Vous m'avez menacé sans aucune raison autre que les chaînes de vos croyances, de vos suppositions, de vos allégations ... Vous n'avez même pas vu l'homme gravement blessé qui était devant vous ...
Alors selon vous, Es-ce que je voulais vous attaquer, oui ou non ? RÉPONDEZ !


Il est temps que quelqu'un brise leur pensé.
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Lun 21 Oct - 14:21

Le policeman lâche un cri étranglé mais pas de balles. Tout le monde s'écarte et fuit sauf Neuchatel, son collègue et l'officier qui sont restés à terre.

Tous lèvent les mains. Le moustachu qui t'a aperçu en premier lance, avec tout le courage qu'il peut :


"Nous ne vous avons pas menacé. Nous avons tenté de vous soigner et vous... vous étiez couvert de sang. Vous m'avez tout l'air d'un évadé de prison...

Un tel pouvoir... un tel pouvoir ne doit être réservé qu'à ceux qui marchent dans les pas de Kaen et lui dédient leur vie."


Neuchatel et l'officier récitent en écho.

"Kaen protège les pieux."

"Kaen protège les pieux."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Lun 21 Oct - 14:57

Je regarde ces hommes à terre, les autres fuyant ...

Réaction tout à fait classique ...

Monde pourrie, remplie de préjugé certes, mais basé sur un semblant de bon-sens, reste à voir si ce bon sens est véritable ... Et ce n'est pas eux qui peuvent m'aider à ça ...


Vous m'avez soigné et c'est vrai que j'ai l'air d'un évadé de prison ... Kaen protège les pieux ... Il y a un seul point qui ne me plait pas ...

Le seul que je n'ai pas cité ...

Je laisse un temps passé, quelques secondes qui semblent être une éternité ...

Puis finalement, j'incline la tête.

Mais vos propos sont ... correctes. Il est du devoir de Kaen de vous protéger ... c'est pour cela que je me rends actuellement dans la troisième couronne ... pour mettre mon pouvoir entre ces mains ...

Je pose le revolver sur la banquette et le pousse doucement vers les hommes.

Je ne veux pas tuer, je veux régler cette guerre, comme je veux rendre ce monde meilleur et juste...

Ne croyez pas que c'est par plaisir que je mange ces pilules, ni par addictions ... Ça ne se voit pas, mais elle m’empêche de devenir fous pour l'instant.

Acceptez vous de m'aider à me rendre dans la salle Milles-mondes afin de rejoindre Kaen au plus vite, s'il vous plait ?


Mes bras sont désormais posés sur mes genoux et mon regard se fait mendiant.
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Mar 22 Oct - 17:55

Tous échangent des regards cherchant à lire l'opinion des autres tandis qu'ils se relèvent et époussètent leurs vêtements. L'officier parle en premier d'un ton sévère et met la main à sa ceinture pour atteindre ses menottes :

"Vous... vous avez enfreint la loi. Les commissaires du Culte en jugeront."

L'homme au chapeau haut de forme l'arrête :

"Officier... cet homme cherche le Jugement de Kaen. Inutile de l'y contraindre s'il désire se livrer lui-même. Peut-être pourra-t-il comparaître devant ses Tribuns. J'ai entendu à la radio le sermon du Grand Prêtre disant que la Déesse allait juger tous les Centiliens."

Son camarade renchérit :

"Hippolyte a raison. Vous pouvez néanmoins accomplir votre devoir en l'escortant. Je pense. Cela rassurerait tout le monde."

Le policier étrécit les yeux.

"Ce qui me rassurerait surtout c'est qu'il cesse ses tours de passe-passe.

Donnez-moi ce gant, cette pièce et ces médecines ! Monsieur Hippolyte, vous êtes docteur il me semble. Voyez si ces cachets sont bien issu d'un pharmacologiste que je n'aurais pas à mettre sous les verrous..."


Il tente de rester autoritaire mais tu gardes malgré tout l'avantage psychologique. Le médecin s'approche de toi, une main à demie-tendue pour que tu lui donnes tes effets.

Personne ne croit vraiment à ce que tu coopères, mais au moins essaient-ils de trouver un terrain d'entente malgré la peur viscérale que tu génères chez eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Mar 22 Oct - 20:07

Lorsque la main est tendue vers moi, je réponds d'un léger signe de tête négatif, l'air navré ...

Pfff quant la loi veut vous rabaisser ... ce n'est pas une loi ... enfin ça dépend contre qui elle agit, mais là ce n'est pas le cas ...

Vous savez plus que personne d'autre qu'une confiance est impossible dans l'état actuel des choses aussi bien de vous envers moi que de moi envers vous ...

Pour ce qui est de ses pilules, je peux déjà vous donner comme renseignement qu'il s'agit ni plus ni moins que du gardien Loti qui me les a donné.

En revanche, je peux totalement accéder à votre demande de ne pas faire de tours de passe-passe comme vous le dites si bien ... dans la mesure où vous ne m'agressez pas.

Je regarde dans mon sachet pour voir si je n'ai pas une ou 2 pilules en trop dedans à donner ... Au passage je compte combien il m'en reste.

Ma main droite passe sur mon visage... le fait de pouvoir rester tranquillement, enfin façon de parler, sur une banquette semble me redonner des forces.

Hum, Il faudrait faire ça ...

Officier, puis je vous demandez de m'accorder une faveur : un dernier tour. Oh, je peux le faire sur le balcon afin de ne pas trop vous déranger, quand au but de ce tour c'est de rendre mes vêtement plus présentables ... Car comme vous l'avez fait remarquer, mon apparence suscite quelque peu la peur...

Le simple fait de lui demander l'autorisation montre que, malgré ma supérioté en matière de puissance, je le considérais comme un homme de valeur et donc le mettais en confiance tout en lui indiquant, par mon refus précédent, que je gardais mon mot à dire, donc une autre forme de mise en confiance.
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Jeu 24 Oct - 13:38

Sévère l'officier crispe son visage pour faire non de la tête.

"On ne négocie pas avec la loi. Vous me refusez votre confiance puis me demandez la mienne. Que non ! Vous n'aurez..."

Hippolyte le coupe dans son élan en mettant un main calme sur son bras.

"Tout ira bien officier. Il n'y aura pas de magie et Monsieur Forrest pourra se rafraîchir bientôt en gare. Nous arrivons déjà à la station de Sainte-Horini.

- D'ailleurs, Messieurs, je crains qu'il nous faille y descendre tous pour régler cette affaire. Les femmes et les enfants comprendront bien qu'il nous faille les laisser finir le trajet sans nous.


Ils échangent des regards déterminés entre gentlemen. Rester avec un 42-3 ne les enchante guère mais c'est là leur devoir moral.

Les secousses du train s'espacent tandis que tu calcules (difficilement) le freinage du train. Les lumières de la gare se reflètent sur les vitres en face de toi. Les wagons s'arrêtent avec douceur. L'officier, droit comme i, pince les lèvres avant d'articuler :


"Devons-nous vous porter ou arriverez-vous à marcher en dehors tout seul ?"

Une façon aussi de te dire qu'il ne te donne pas le choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Jeu 24 Oct - 14:39

A la réponse négative, je lance un ton de compréhension.

Comme vous voudrez, monsieur ... acte de réciprocité, je respecte ça ...

Je hoche la tête de confirmation pour le fameux Hippolyte.

Viens l’arrêt du train gare de Sainte-Horini ...
Ce nom me rassure ...

Et de la fameuse question de l'officier ...

Je pense pouvoir y arriver avec une canne...

Une canne est donné, emprunté plutôt, et je me redresse difficilement, tel un vieillard.
On passe ma veste troué, ainsi que mon short sale, de sang et de crasse...


Avant de quitter définitivement le wagon. Je lance aux passagers restants

Désolé de vous avoir dérangé par ma présence ...

Je descends, entouré par mes escorteurs.
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Sam 26 Oct - 7:09

Neuchatel te prête sa canne et t'accompagne jusqu'à la sortie. L'officier écarte les quelques passagers sur le quai qui voudraient monter mais n'a pas besoin de faire beaucoup d'efforts tant ton apparence seule fait reculer les bonnes gens.

Après quelques au revoir par les fenêtres, les trois hommes restent avec toi sur un banc en fer forgé tandis que les autres passagers montent. Les quelques lumières des réverbères du quai et le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] saluent le départ du train qui patine sur les premiers mètres dans un concert de fumée blanche avant que son sifflet se fasse entendre dans le lointain. Bientôt, deux autres gens d'armes vous rejoignent et se font expliquer la situation.

Le fait d'être entouré te rassure presque. Un peu comme quand tu étais à bord de l'Araignée et qu'on s'occupait de toi. La douleur et ton état psychique te fait cligner des yeux. Cette impression que la terre bouge, comme si tu étais encore à bord du galion, te donne le mal de mer à te faire rendre le très peu de nourriture que tu as ingurgité. Tu te rends compte que tu as une fringale d'enfer et qu'à ce compte, tu risques de perdre du poids ou d'être sujet aux premières maladies qui traînent. Surtout que l'hiver n'est pas loin d'arriver... d'ailleurs, tu ne serais pas contre l'idée d'attendre à l'intérieur plutôt que de grelotter sur le quai.

L'officier t'explique la suite des opérations tandis que le morceau de musique se termine lentement :


"Un fourgon de police va venir vous escorter jusqu'aux tribunaux du Culte qui sont proches de la salle des Mille-Mondes. De là, vous pourrez voir avec eux."

"...et c'était Walker Money qui nous chantait 27 Road, le grand artiste venu tout droit de Nephta..."

"En revanche, je vous le demande une dernière fois. Je vais avoir besoin que vous mettiez vos effets personnels là-dedans," dit-il en te tendant un sac en toile de jute.

"...et tout de suite on écoute spin that sh...shrkiek...chfikkrgh..."

Il te regarde, n'ayant pas l'air de plaisanter, d'autant plus qu'il a du soutien qui ont la main à la ceinture et l'air tout aussi stricte que leur collègue.

"...à tous ceux qui veulent défendre leur famille, à ceux qui craignent demain et le chaos qui règnera sur Centile s'ils ne font rien. Je vous prie d'écouter attentivement ce message. Un fugitif excessivement dangereux se trouve actuellement entre la Quatrième et Troisième Couronne de Dénéo 6 et tente de gagner la salle des Mille Mondes..."

Impossible de te méprendre, il s'agit de la voix de la Gardienne que tu as affronté. Cela vient de la radio qui se trouve à l'intérieur de la gare derrière le guichet que tient un vieil agent qui s'ennuie en cette heure creuse. Le timbre de l'Allumeuse réactive rapidement la sensation d'hypnose dans laquelle elle t'a plongé, d'autant plus que ton état psychique n'est pas au beau fixe. Tu t'imagines bien ce que doivent ressentir les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Sam 26 Oct - 10:49

J'estime désormais ma course inarrêtable.

ça va ... ça va ... très bien ...

Ainsi escorter des policier. Je me sens ... confiant.

Ah, l'Araignée ... c'était si bien ... la-bas ...

A la demande du gendarme, je hoche la tête, tout confiant.

Puis-je seulement garder ma pièce et deux pilules ? La pièce est capable de me protéger de la mort et les pilules me maintiennent actuellement en vie.

Puis une voix, cette voix, la voix, celle de la fameuse gardienne.
Au fur et à mesure de ses paroles, plusieurs pensées fusent :

Si elle parle actuellement, a-t'elle tué Loti ?
Si elle parle actuellement, c'est qu'elle se déplace.
Si elle parle actuellement, c'est qu'elle n'a pas renoncé à m’empêcher de rejoindre la salle mille-mondes.
Si elle parle actuellement, elle se fait aider de quelqu'un qui s'y connait en technologie !
Et si elle parle actuellement ... c'est pour une hypnose de masse !


Ah la sale ... hop !

Je stoppe mon flux de pensée pour me concentrer sur l'instant présent.
Je repère la source de la voix maléfique : derrière un guichet.


Mon visage est désormais paniqué.
Il ne faut pas qu'elle continue !

Je débite a grande vitesse cette phrase :
Une seconde, monsieur, j'ai un truc urgent à faire !

Puis, je saute et arrive dans le guichet.
Armé de ma canne renforcée par mon gant j’inflige un coup de grâce à la radio


Rah !
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Dim 27 Oct - 17:49

Ton coup de canne s'abat sans retenue sur le poste qui se défonce immédiatement, projetant même quelques ressorts au passage. Le son de la voix s'affaisse aussitôt pour devenir une mixture inaudible de sons compactés. Le mouvement vif ainsi que la réception à la suite de ton téléport relance aussitôt toutes les douleurs qui t'ont laminé le dos et le bras. Le guichetier sursaute alors que le sifflet d'un des hommes d'armes retenti aussitôt. Bientôt, le guichet est envahi par les trois policiers. Tu as du mal à juger de leur distance et à comprendre leurs intention tant tu es préoccupé par les élancements dans ton omoplate et ton humerus.

Encore pire, tu te retrouves menotté mains dans le dos, ce qui ne fait qu'accroître ta douleur. L'officier qui est sur toi lance aux autres :


"Allez vite me chercher un baillon !"

Il commence à t'édicter tes droits pour officialiser ton état d'arrestation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Dim 27 Oct - 20:35

Un son strident, bourdonnant et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] dans mon crâne.
Des muscles qui ne répondent plus.
Un cerveau qui se perd.
Un dos en compote.
Des mains menottés.
Une injustice.


Une colère montante.


Mon visage de défigure au fur et à mesure des pensées.
Depuis que je suis confronté aux hommes, tous ont craint ma magie, sans exception, tous ont finis par se retourner contre mon pouvoir, sans exceptions… je l'utilisais pour le bien, pour la création...
On me considère comme un monstre, une créature, une abomination …
Ils voulaient que je dérape afin de renforcer la peur de la magie... Mais dans un monde où la peur est si bien répandue, craquer ne la renforcerait pas :
Elle est déjà à son paroxysme.
Un dernier mal pour le bien ?


Ils n'ont vu que le la conséquence et l'auteur sans chercher ni la cause ni le mobile
Moi qui voulais éviter qu'ils perdent de leurs autonomie...


Ils envoient un homme chercher un bâillon et les trois autres me surveillent …

Ils n'ont toujours pas compris ? Stupides et imbéciles de surcroît.

Un souvenir remonte à ce moment-là :
souvenir a écrit:

Je venais d'insulter quelqu'un de familier avec ces deux termes. Et qu'avait il répondu ? En définissant ces deux insultes.

- Stupide du latin terrestre Stupidus : frappé de stupeur : toujours surpris.
- Imbécile : du préfixe in- de la négation et de la déformation de béquille : sans-béquille, sans appui sûr.
J'aime être un homme qui ne s'appuie sur aucun dogme, aucune loi ... Tout comme j'aime être constamment surprit ...
Ainsi je goûte la vie libre et toujours émerveillé.
A mon avis ça va pas leur plaire.
Vraiment imbéciles et, bientôt, stupides...


Les trois gardiens sont dans mon collimateur...

Celui qui récite mes droits annonce à ce moment :
Vous avez le droit de gardez le silence.

C'est marrant comme cette phrase est à double signification pour les magiciens...

Mais tu vas la fermer, oui !

Et je libère ma puissance.

Les trois gendarmes finissent avec un étaux invisible autour de leurs gorges...

Allez, faites de beaux rêves ...
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Lun 28 Oct - 13:20

Les trois hommes sont en l'air en train d'asphyxier alors que vitres et portes sont balayés. Le guichetier, lui aussi, se retrouve expédié à plusieurs mètres de là. La détonation risque d'attirer l'attention mais tu te sens encore en contrôle de la situation.

Et maintenant ? Où aller dans cette région que tu connais à peine ? Comment aller jusqu'à la salle des Mille-Mondes ? Est-ce en semant des cadavres que tu parviendras à t'en rapprocher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Lun 28 Oct - 15:32

Transforme la peur … en rage.

Mon esprit est rempli de colère et d’incompréhension, de haine et de peine.
Je n'ai pas bougé d'un pouce, debout et menotté dans une pièce dévasté, vitres brisés et meubles renversés.
Mon visage est défiguré par la fureur, hideux et inhumain.
Mon souffle est comme celui d'un taureau que l'on vient de blesser.


Chaque fois que je me suis fait violence, j'ai pu imposer ma volonté …
Ils ne connaissent que la loi du plus fort … alors je vais me faire un plaisir de l'appliquer.

Mon souffle se calme tout comme mon visage redevient plus humain, plus sérieux, mais plus … sadique.

Un sourire malicieux apparaît.
Je desserre légèrement l’étau sur les gorge, mais je les maintient dans les airs.
Ma colère est tel qu'elle m’empêche de sentir la douleur et de maîtriser mon pouvoir sans gène.


On va jouer à un jeu de rôle, c'est moi le maître du jeu...

Je me lance dans une longue incantation.

Et maintenant pour ce faire
Je vais me défaire.
de vos sale fers
Et de vos armes, vos affaires.


Les menottes de mes mains coulent tout comme les armes.

Et maintenant commençons,
avec cette chanson,
à imposer mes actions
et à vous faire subir les conclusions
Prenons tout d'abord cette table.
et fessons quelque chose d'incroyable.


Un tube de métal se forme. 2,5 centimètres de diamètre pour 30 centimètres de long.

Voici un tube de métal,
munis d'un détonateur à dépression.
Ce sera l'idéal.
Pour cette création.
Un peu, beaucoup, voir trop, de nitroglycérine.
glissé à l'intérieur.


Un liquide vert, toujours venant de la table renversé, glisse dans le tube avec douceur.

Ça n’aura pas le même effet que l’héroïne.
Puisque tu en meurs.
Ajoutons d'autre substance explosif
En ce temps de guerre.


De la poudre noire suit le processus.

Cela fera un grand feu d'artifice.
Tient, et un élément nucléaire.


Un morceau de métal, semblable à une pastille de combustible, finis de boucher le trou, avant que le métal finisse de recouvrir l'ouverture.

Le clou du spectacle,
Lié donc vos chaînes.


Les menottes des gendarmes glissent pour renfermer leur prises sur un poignet à chacun tandis qu'une longue chaîne se forme, partant du poignet jusqu'à l'étrange tube.

Vous ne serez plus un obstacle.
Car je vous emmène.


Me voici désormais avec un long tube d'un métal acier, relié par trois chaînes qui attachent un poignet de chaque garde.

A ce moment, je relâche la pression des étaux tandis que mon pouce appuis sur le bouton poussoir situé sur le dessus de mon arme
Le « clic » du destin se fait entendre.

Je prononce la sentence.

Je vous présente ma nouvelle invention : la bombe rase-gare kamikaze de prise d'otage.
A partir de maintenant, si vous cherchez à vous éloigner, m’assommer, me tuer ou toute autre chose qui pourrait me gêner. Cette bombe explosera, emportant vous, moi, et toutes personnes dans un rayon de 100 mètres, Est-ce clair ?


Je n'attends même pas qu'ils aient finis de se masser la gorge.

Maintenant vous deux, vous allez me soutenir par les épaules tandis que toi, tu vas éloigner toutes personnes qui approchera en annonçant que je me suis assommer dans ma propre colère. Vous allez me faire sortir de cette gare, réquisitionner le premier véhicule possible. Et foncer vers la salle mille-monde.
Si vous faites exactement ce que j'ai dit, je modifierais la bombe pour la désamorcer...


Bien sûr, chaque chaîne est idéalement positionnée pour se faire le moins remarquer lors du transport.

Avant de sortir, je m'assure que j'ai encore du temps avant ma prochaine pilule.
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Jeu 31 Oct - 8:08

-----

A l'arrière d'un fourgon, tu es assis sur la banquette de métal, une ombre à moitié sur ton visage qui le laisse voir que le rouge de ton oeil. En face de toi, l'un des policiers est assis relié par une chaîne à ton tube. Les deux autres extensions passent par la fenêtre coulissante qui sépare les passagers des conducteurs.

Cela doit faire une petite heure que vous roulez. Tu as pris la précédente pillule trop tôt, dois-tu donc prendre la prochaine plus tard ? Ton estomac est absolument en vrac sous l'effet de l'acide mais tu tiens à coup de grimace.

L'ambiance est glaciale, d'autant plus que tu as interdit la radio. Tu luttes pour rester éveillé bien que tes envies de piquer du nez se fassent de plus en plus difficile à réprimer.

Tu as soif et l'envie pressante de te soulager commence à être partagé par le chauffeur qui dit avoir besoin d'en profiter pour faire le plein.

Il s'arrête à une station désert où un pompiste ronfle sous son béret, assis sur une chaise, à côté d'une pompe en bakélite aux formes toute ronde. Tu es contraint de sortir en rampant à travers la fenêtre qui donne sur l'habitacle du conducteur pour pouvoir maintenir le lien des chaînes. Néanmoins, vous parvenez à sortir tous, alors que la nuit est constellée d'étoiles qui scintillent avec calme.

La vie paraîtrait presque normale pendant quelques instants.

L'un des officiers s'occupe lui-même de faire le plein tandis que le chauffeur s'éloigne autant qu'il peut pour aller se soulager près d'un arbre. Le troisième se roule une cigarette :


"On devrait y être dans trois ou quatre heures," t'annonce-t-il.

Une éternité à tenir. Bien que l'air vrai te revigore et que les pilules te maintiennent artificiellement conscient. Tu serais prêt à donner beaucoup pour que cette torture psychique s'arrête, sans compter la douleur dans ton bras. Un lit chaud, des bandages, des antalgiques surtout, dormir et n'avoir à s'occuper de rien. Etre en sécurité. Un rêve si simple et si loin à la fois.

L'officier sort une boîte d'allumette et en craque une... tu deviens davantage livide. Ton regard se cristallise sur la flamme et ton rythme cardiaque s'emballe aussitôt. Ta bouche s'ouvre alors que le policier tire avec avidité sur sa cigarette. Ton pouce tremble, prêt à lâcher le bouton quand une voix te fait sortir de ta tétanie.


"Est-ce que vous êtes un Gardien ?"

La voix est douce, calme et vient d'en bas... tu te retournes pour voir un gamin de six ou sept ans en gilet de laine assis derrière la pompe. Il tient un cheval de bois à la main qu'il fait galoper en y prêter à peine attention. Ses yeux vont de son jouet à toi. Il te demande ça comme il demanderait l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Jeu 31 Oct - 13:06

Ma tête, tout s'embrouille !

La colère était passée, mon plan avait marché à merveille. Mais maintenant mon esprit repartait dans son délire de souvenir et de pensés confuses, la flamme qui virent au bleu, des chaussures qui deviennent rose...
Il est dur maintenir ainsi mon pouce.


Une heure est passé depuis la précédente pilule. Je pense attendre un petit quart d'heure supplémentaire avant de prendre la suivante.

Une petite voix se fait entendre derrière moi au moment où j'allais décrocher.

Un petit, un garçon qui me regarde.

Soudain, pris d'une certaine méfiance, je demande au garde derrière moi s'il voit aussi ce gamin.

Dans le cas où cet enfant est bien réel :


Que lui dire ...

Je regarde le gendarme, puis le gosse.
Voilà peut-être un moyen de me faire pardonner ...

Mon regard se tourne vers le petit avec parfois des coups d’œil au gendarme. Je m'agenouille pour être à sa hauteur.

Non, je ne suis pas un gardien ... Pas encore du moins, je crois... Je cherche à rejoindre Kaen actuellement, car elle veut me récupérer ... Tout comme Jialle d'ailleurs, qui avait envoyer la gardienne Avhélie pour me tuer...

Après qu'un homme m'est greffé ces câbles, cet œil et donné ce gant, je suis partie sur Dénéo 6 pour aider la population
à survivre à l'invasion de démon, apparut à cause de la destruction d'un puits de Kaen ...

Alors que j'arrivais sur les lieux, Avhélie est apparue... De sa voix, elle m'hypnotisa pour que je la suive sans résistance... Mais ses plans furent contrecarré par un gardien voué à Kaen : Loti, gardien des herbes et des drogues ...
Entre une manipulatrice et un homme qui voulait sauver des gens, mon choix a été rapide ... Avhélie tenta de me tuer avec une attaque mental ... Depuis un poison détruit peu à peu mon esprit, en ce moment même ... Loti m'a donné quelques pilules afin que je puisse tenir le coup.
A force de téléportation, je suis arrivé dans un train puis dans une gare ... Et là qu'est-ce que j'entends dans une radio ? La voix de la gardienne.
Je sentais qu'elle s'apprêtait à ensorceler toutes personnes pour me tuer, j'ai donc bondit sur la radio afin de la faire terre ... Seulement les gens autour de moi refuse la magie, même quand elle sert le bien ...


Je me redresse et me tourne vers Le policier-témoin.

Je dis la vérité, toutes la vérité, rien que la vérité... Le monde s'apprête à changer où les mages et les hommes devront s'unir pour survivre.
Je ne veux pas vous tuer.
Je suis désolé d'avoir dû me faire violence, mais essayez de voir mon point de vue : quand vous désirer aider Kaen afin de sauver le peuple et que ce même peuple, voué a Kaen, essait de vous en empêcher, n'y voyez-vous pas comme une injustice, un cruelle destin, une ironie ?
Je ne vais pas voir Kaen pour être jugé. C'est Kaen qui veux que je la rejoigne pour l'aider.
Alors, es-ce que vous êtes prêt à me faire confiance et à m'aider pour la rejoindre ?

_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Sam 2 Nov - 12:56

A ta première question, l'office fronce les sourcils et hochant de la tête positivement comme s'il y avait une feinte quelque part.

L'enfant ne capte pas grand chose de tout ce que tu lui dis et perd vite intérêt, préférant regarder le sol et son jouet tout en t'écoutant d'une oreille distraite.

Quand tu t'adresses à nouveau aux officiers, ceux-ci restent à nouveau silencieux et se contente d'opiner du chef sans te regarder dans les yeux, davantage par crainte de ta folie que pour abonder dans ton sens. L'enfant reprend tout de même :


"Je pense que vous êtes un Gardien. Mais vous avez personne à protéger, " dit-il en levant les mains d'un geste maladroit, "il faut protéger des gens quand on est un Gardien. Comme ça, eh ben, ils pourront être heureux et vous pourrez massacrer tous ceux qui leur veulent du mal !"

Il utilise son cheval pour mettre un coup de bélier à un caillou sur le chemin d'une coccinelle.

"Comme Kaen, eh ben, elle nous entend tous et nous protège. Même quand Maman est partie et ben elle l'a accueilli, y dit papa. Moi, quand je serai un Gardien, eh ben j'accueillerai tout le monde aussi.

Papa, il dit, eh ben il dit que y a pas besoin d'avoir des pouvoirs pour être un Gardien. On peut protéger une maison, protéger les enfants de l'école ou même juste son petit frère. Il dit c'est pareil. Que si on commence pas dès le début, on n'en sera jamais un. "


Il lève la tête vers toi, comme s'il se rappelait subitement qu'il ne parlait pas à un mur.

"Pourquoi vous pensez que Kaen elle veut que vous la rejoignez ? Pour faire comme Maman ?"

L'un des officiers remonte sa braguette, déjà prêt à repartir alors que son camarade retire la jauge du réservoir pour la raccrocher à la pompe sans prêter de regard à ton interlocuteur. Ils sont prêts à repartir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Sam 2 Nov - 14:58

Je suis stupéfait, ni plus ni moins. Cet enfant à réussit à dire, expliquer mon idéal ...

Un sourire tente d'apparaître, petit, tout petit, presque invisible ...

Ton père dit vrai ... Si kaen veut que je la rejoigne ... Je ne sais pas encore pourquoi ... Mais ...

Je prend un peu de terre ...

Quand tu reverra ton père raconte-lui que tu as aidé un homme ... Et s'il ne te crois pas, donne lui ceci :

Je lui tend le petit diamant rond qui s'est formé au creux de ma main...

Quelque chose cloche, tires-en profit.

Je suis suis toujours agenouiller devant ce garçon, retenant autant que possible cette pression dans mon bas-ventre.

Attend ... Ta mère est allez voir Kaen ?
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Sam 2 Nov - 15:51

Il lève les yeux vers toi et te tend son cheval de bois pour que tu le prennes entre tes doigts.

"Oh bah oui. Tu t'en souviens ?

- Dites, il faudrait qu'on y aille M'sieur Forrest..."


Tu tournes la tête quand la chaîne se tend pour voir les trois officiers près du fourgon. Quand tu reviens vers l'enfant, tu remarques qu'au bout de tes doigts, ce n'est pas un cheval de bois mais une pancarte suspendu à côté de la pompe que tu tiens. Sur celle-ci est peint un gamin brun au sourire enthousiaste au-dessus duquel est écrit en couleur vive le nom de la marque "Horse Power", la chaîne de stations essence.

Elle couine quand tu la lâches, dans un crissement te faisant froid dans le dos.


"... on a encore pas mal de route à faire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Sam 2 Nov - 16:30

Mon visage affiche un regard ... Mon visage transpire de peur ... Un souffle tremblant , presque glacé, s’échappe de ma bouche.
Je me redresse péniblement, encore sous le choc de l'illusion.


Jusqu'à quel point mon esprit peut-il me mettre en erreur ? Depuis quand ?

Mon regard se porte vers mon arme ...

Et si ... et si je m'étais trompé ...

Je regarde les trois officiers, l'air hagard

Ou.. oui. On va pas tarder, je parts juste pisser aussi ...

J'attire un peu tout ce monde pour un pan du mur faire mon besoin ...

Puis j'arrive vers la camionnette.

Garde ton sang froid, choisis un point fixe...

Je regarde les gardes.

Vous pouvez m’appeler fou, car c'est ce que je suis en train de devenir ... Le temps joue contre moi.
Je suis victime d'hallucination et il m'est de plus en plus dur de faire la différence entre le faux et le réel, par exemple vous, je vous vois avec des cheveux bleus fluo en ce moment...
Alors, vous qui avez toutes votre tête, je vous en supplie, dites-moi ce qui est vrai et faux, dites-moi si je parle dans le vide ... Et rappelez-moi constamment de ne pas enlever mon pousse du bouton et de prendre une pilule toutes les heures.


D'ailleurs, j'en prends une.

D'un autre côté, cette folie me permet actuellement de parlez avec inconscient ... Donc de mieux me découvrir ...
La dernière phrase du garçon, précédent sa bonne explication de mon idéal, montre que celui-ci, donc mon esprit, essaie toujours de ce rappelez ... Et cette enfant pourrait bien faire partir de mon passé...

_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Dim 3 Nov - 12:48

Les officiers hochent la tête en essayant d'être rassurant autant pour eux-mêmes que pour toi.

Après avoir de nouveau user de contorsion pour vous remettre en place, vous reprenez la route. La pillule te fait plutôt du bien et te permet de tenir sans trop de mal, avec presque la sensation d'être lucide malgré les quelques effets hallucinogènes que tu arrives à ranger facilement dans la catégorie "généré par ton cerveau / pas réel".

Il commence à pleuvoir sur la route, ce qui n'arrange pas à le nombre de sensations extérieures que tu as à géré. Tu trippes sur la liquidité de ton environnement, pensant pendant un moment que le fourgon se liquéfie et que tu vas pouvoir nager pour aller jusqu'à ta destination.

Tu reviens un moment à la réalité mais pas longtemps... tu aperçois un flash de lumière dans le rétroviseur du conducteur qui n'est pas suivi d'un coup de tonnerre. Soit il est très loin, soit tu l'as raté, soit tu as halluciné.

Tu as aussi l'impression qu'un psyché gambade à quelques centaines de mètres devant vous dans la forêt.

Le garde surveille ton pouce :


"Dites, quand on sera arrivé. Comment vous allez faire pour... euh... enfin... pour désarmorcer le truc ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Dim 3 Nov - 13:25

Mon visage est grimaçant, sous la douleur de mon estomac en plus d'être renfermé par mes bras pour me boucher les oreilles : cette pluie créer tellement d'effets auditifs que ça en devient insupportable.

Si bien que le garde est obligé de me secouer un peu pour que je débouche une oreille et que j'écoute sa question.
Je rebouche mon oreille tout répondant, tentant de prendre un visage plutôt confiant.


La première chose que je ferai, sera de briser vos chaînes, afin que vous puissiez vous éloigner ... Ensuite, je transformerais tout ce tube, et son contenue, en diamant innocent ...

Par contre, si la situation dégénère avant qu'on arrive, je briserai quand même vos chaînes. Je-ne-veux-pas...
J'appuie bien sur ces mot-là.
Que vous soyez des dommages collatéraux.

A peine cette phrase finie, mon visage tourne subitement à droite, vers le rétro. Puis à gauche et de nouveau à droite.
Mon visage perd de son assurance, tandis que l'un de mes doigts pointe mon œil rouge.


Vous voyer cette œil ? Il me permet de voir les âmes, même à travers les murs et le noir. Et de tous les sens que je possède, celui-ci est le moins affecté par mes illusions ...
Tout ça pour dire ... que je crois qu'on est suivi ...


Ma main tremble.
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   Dim 3 Nov - 14:48

Au moment même où tu finis ta phrase, tu entends enfin le coup de tonnerre. Sauf que celui-ci est prêt, trop prêt, et suivi d'un dérapage incontrôlé du fourgon. Le chauffeur perd contrôle du véhicule sur la route glissante. Vous partez de biais dans un son de pneus qui crissent, le fourgon roule de côté à 180° de sorte que tu te retrouves propulsé contre le plafond. Tes pillules valsent au loin, éjectés hors du sac.

Bienheureusement, Irial parvient à t'éviter la mort en activant sa protection qui te fait atterrir doucement tandis que l'officier en face s'éclate le crâne contre la paroi.

Parfois, les dommages collatéraux ne dépendent pas directement de toi...

Dans ce chaos, tu parviens à voir à travers la fenêtre qui te sépare de l'habitacle conducteur que vous vous approchez dangereusement d'un ravin. Malheureusement, la vision n'est pas assez longue pour que tu puisses invoquer un sort.

Alors que tu commences à envisager d'utiliser le Gant de l'Espace pour t'en sortir et te demande si tu dois emporter la bombe avec toi ou non. Tu sens que la camionnette ralentit brusquement, comme stoppée.

Tu reprends tes esprits [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] éclatante se diffuser à l'intérieur de tout le fourgon. Ton pouce est toujours crispé sur le bouton, à te demander comment tu n'as pas pu le lâcher pendant tout ce temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tome 1 : Faire le vide, Episode 6 : La Matière Absolue (Staft)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2 Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Centile :: Scénario : Le Premier Centilien :: Jeu solo -