Forum officiel du JDR Centile
 
AccueilAccueil    FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 9 : Hécatombe (Gabriel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 9 : Hécatombe (Gabriel)   Dim 13 Avr - 9:46

Mes yeux précis analysent chaque ennemi : au sol, dans les airs, Asophos entre les deux. Les serpents sont là pour me bloquer la voie des airs qui ne semblent pas l'avantager puisqu'il essaye de me faire descendre lorsque je me perche quelque part. Pourtant tuer les serpents ne servirait à rien puisqu'ils ressusciteraient rapidement après, c'est ce qu'Ichtion a dit.

Ichtion a écrit:
Asophos a toujours une armée de morts autour de lui. Sur le chkreuf... champ de bataille, il est presque invincible. Je me suis battu comme jamais... j'ai dû leur trancher la tête pour les buter... erf... ah, putain... mais il en revenait sans cesse. Toujours des morts pour remplacer ses légions. Tu dois savoir te battre en sous-nombre...

*Il a moins d'éléments dans les airs qu'au sol ou je devrais les tuer un à un pendant qu'il prendra l'avantage. Il faut que je l'éloigne de ses soldats. C'est ce qui le rend invincible.*

Lorsqu'il fonce droit sur moi et le baraquement avec sa lance et son bouclier, j'attends le dernier moment pour sauter en faisant une vrille au dessus de lui et disparaître de sa vue grâce à la destruction du baraquement qui couvrira les bruits sonores et provoquera une tempête de poussière temporaire.

Avant qu'il ne puisse réagir, je serais dans son dos et répandrai mon don d'éthérisation pour faire échapper ses armes de ses mains. Je le planterai ensuite de ma lame principale gauche. Bien que cela ne lui fera aucun effet, cela me permettra de le soulever et l'emmener dans les airs pour l'éloigner de ses bestioles terrestres.

Les paroles d'Ichtion me traverse à nouveau l'esprit.


Ichtion a écrit:
Ce talisman, c'est ce que j'ai vu au fond de sa gorge quand je l'ai décapité et que son corps est tombé. Une gu... gangue d'os et de chaire qui pulse. Il doit être à l'intérieur.

Spoiler:
 

_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.


Dernière édition par La Volonté de Kaen le Dim 13 Avr - 13:42, édité 1 fois (Raison : Le système a son mot à dire... sans point de destin cramé ça risque d'être difficile)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 9 : Hécatombe (Gabriel)   Dim 13 Avr - 13:51

Tu évites les assauts de tes assaillants afin d'entamer ta manoeuvre au moment où Asophos détruit le bâtiment. Ta disparition est parfaitement exécutée tout comme ta manière de lui faire perdre sa lance et son bouclier.

[Ralenti] Ta lame se déplie pour aller se planter dans le rein du Gardien. Au moment où celle-ci rentre en contact, Asophos pivote subitement. Sa vitesse est équivalente à la tienne à cause de ton état, aussi tu lui arraches tout un lambeau de chaire mais il parvient à ne pas se faire totalement empaler grâce à ses réflexes surhumains.

Face à toi, il t'administre aussitôt un violent coup de pied dans la carapace qui te renvoie dans un autre baraquement dont le mur éclate sous ton impact. C'est une armurerie. Tu es enchevêtré sous une réserve de grenades et de munitions diverses mais ne comptabilise aucun dommage grâce à ton armure.

Sonné tout de même, tu ne distingues plus guère ton adversaire dont la voix se rapproche lentement de ta position.


"La pluie te dessine comme un fantôme, Gardien-Démon. Ta trop grande confiance en toi causera ta perte !"

Il dégage une énorme poutre de bois sans parvenir à te voir encore.

"Quand j'en aurais fini avec toi. J'utiliserai ton cadavre pour arracher le coeur de tes alliés. Surtout cette femme qui ne te lâche jamais..."

Tu as traversé une cloison intérieure est te trouve dans la remise. Asophos utilise sa lance pour écarte les décombres. Il saura bientôt ta position exacte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 9 : Hécatombe (Gabriel)   Dim 13 Avr - 14:17

Spoiler:
 

Couché sous des munitions, je secoue la tête pour faire partir mon étourdissement passager suite à ce coup bien placé. Par les Dieux que mon corps est douloureux, je n'ai jamais été aussi lent et courbaturé.

Ce qui achève de me réveiller ce sont ses paroles de menaces envers Marianne.


Je crois que je serais ta plus belle pièce alors. Murmuré-je lorsqu'il est près de moi. Je me fie aux courbes que mesurent l'armure : le son de sa voix, de ses pas, sa respiration, les palpitations de son coeur.

J'attrape une grenade flash et une grenade basique de chaque main et active l'Armure Absolue dans sa protection totale avant de les dégoupiller pour créer une réaction en chaîne d'explosions et aveugler Asophos voir le faire exploser en lambeaux de chairs ce qui me permettrait de peut être reprendre l'avantage pour lui arracher son talisman.

_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 9 : Hécatombe (Gabriel)   Mar 15 Avr - 18:10

Asophos s'approche et écarte un large morceau de plâtre qui te protégeait à sa vue. Au moment où il le dégage, tu balances tes deux grenades qui lui font élargir les traits du visage et écarquiller ses yeux vitreux.

Tu fermes tout avant la détonation. La Carapace Absolue devient un sarcophage d'acier qui t'interdit de bouger. Les balles qui fusent de toute part et les explosions en chaîne te soufflent à plusieurs dizaines de mètres de hauteur. Te voilà bientôt emporté par les vents qui te rabattent finalement dans la jungle après avoir tronçonné de ta masse quelques palmiers.

Celle-là elle a fait mal.

Certes, ce n'est rien en comparaison de ce que tu aurais réellement subis sans ton armure mais tes oreilles sifflent néanmoins et tu te sens très étourdis. Ca va passer, mais pour l'instant tu vois double.

Tu ne reconnais pas le paysage. Enfer, tu as dû être projeté loin ! Est-ce que Asophos a été détruit ? Comment aurait-il pu survivre un tel cataclysme quand ton Armure a eu du mal à encaisser le choc ? Son métal est noirci, rainuré mais elle fonctionne encore bien qu'elle va avoir besoin de temps pour être de nouveau à 100% de ses capacités de vol et d'analyse.

Malgré ton état, tu ne peux t'empêcher de penser... et si Marianne a vu l'explosion de loin (impossible qu'elle l'ait manqué, elle était colossale !), que doit-elle penser ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 9 : Hécatombe (Gabriel)   Mar 15 Avr - 18:49

[-4 points local]

Un gémissement de douleur et de fatigue mêlées m'échappe tandis que je me relève, étourdi. j'ouvre le casque pour respirer Je crache par terre,

Espèce de fils de pute, j'espère que t'as bien morflé. Même si tu te reconstitues ça a pas du faire du bien, urg...

Je secoue la tête pour retrouver mes esprits même si cela reste difficile. Ca siffle horriblement dans mes oreilles. Si je n'avais pas l'armure, sûr que je serais devenu sourd et que je serais mort.

J'essaye de me relever avant de voir que j'ai du mal. Je serre les dents tandis que je m'appuie contre le tronc d'un arbre. Mes muscles tremblent de douleur et de fatigue. Je pourrais pas le tuer dans cet état. Je passe ma main sur mes jambes avant de demander à l'armure de me laisser accéder à une poche du treillis noir que je porte en dessous, j'en sors une petite boîte métallique abritant deux petites seringues remplies d'un liquide doré. De l'Axion.

Une drogue qui booste les capacités physiques et psychiques des soldats, qui les rend agressifs, elle efface la douleur présente sur le champ de bataille mais elle est aussi à double tranchant : le soldat ne ressent plus la douleur mais lorsque l'effet de la drogue s'estompe, son corps n'est plus qu'un corps dévasté par la douleur qui l'agrippe comme une femme agrippe son enfant pour le protéger. La douleur vient réclamer son dû et la Mort elle même aussi parfois.

Ces seringues, je les avais fait transférer par le biais de Davil et ses contacts dans le camp de Qeglin. Il ne savait pas à quoi elles servaient, mais elles coûtaient une petite fortune chez les revendeurs. A côté les pilules magiques c'est de la merde.

L'armure s'ouvre au niveau de mon coeur, je décapuchonne la première seringue pour la planter dedans, je serre la mâchoire sous la brûlure du produit avant de m'injecter la deuxième. Tandis que j'attends que l'énergie coule en moi pour me booster, je repense aux mots d'Asophos concernant Marianne.

Des images de Marianne blessée me traversent l'esprit, la colère, la haine, l'envie de sang, la fureur se bousculent en moi et m'arrachent des spasmes violents tandis que mes yeux rougissent encore plus et que les sceaux démoniaques se dessinent sur ma peau sale. J'ai commis plus d'un massacre, mais jamais je n'ai été aussi furieux, désireux de Mort depuis le combat contre Kelvir, le massacre de Mille Flingues, la mort de Jialle.

Le premier qui la touche... Murmuré je en me relevant, quitte la partie.

Mon corps se teinte d'un rouge sombre tandis que l'armure peine à suivre le développement de mes muscles démoniaques. Je suis prêt à repartir tel le démon de la vitesse que je suis vers le lieu de l'explosion via la map de l'armure qui a terminé son adaptation afin de confronter à nouveau Asophos.

[Défaut : Sadique]
_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 9 : Hécatombe (Gabriel)   Mer 16 Avr - 13:28

Spoiler:
 

Alors que tu as achevé de prendre [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], la map de ton armure tressaute et grésille. La location est approximative... l'ordinateur interne achève enfin son reboot pour te donner une vision plus claire. Tu es à un demi-kilomètre de ta cible !

Tu sens l'Axion qui commence à faire effet. Tu as bien préciser à Davil que tu ne voulais de Big Bee qui, bien qu'il ait un effet bien plus puissant, provoque une addiction presque immédiate et nécrose les tissus s'il n'est pas pris en dose quotidienne. Non, pas de cette merde.

La drogue que tu as reçu n'est malgré tout pas de première qualité car il a fallu se la procurer dans l'une des colonies Niroyennes auprès d'un de ces petits dealers que fréquentent les soldats.

Espérons que cela dure au moins le temps du combat. Ton rythme cardiaque s'accélère. Tu es encore sonné, cela devrait passer... tes capacités de guérison pourraient aussi être mises à contribution pour accélerer le processus de récupération suite à l'explosion.

Tu files contre le vent. Tu éclates les gouttes de pluie sur ton visage. Une fois de plus, tu cours à travers le campement déserté. Il ne te faut que quelques secondes pour trouver à nouveau des étendues végétales dévastées par la zone morte que projette Asophos.

Tu prends ton envol pour éviter de devoir rentrer en contact direct avec ce sol nécrosé. Où est-il ? Tu doutes que la vision thermique ne t'aide car cette chose doit être plus froide que la glace.

L'odeur est partout. Les ténèbres semblent bouger autour de toi. Il peut être dans n'importe quel coin d'ombre. Mais ton instinct de prédateur te donne déjà une idée de l'origine de cette odeur infecte : en face de toi, légèrement sur ta gauche, dans une sorte de saule pleureur tropicale dont les lianes contaminées pendent nonchalamment vers le sol.

Il a dû te voir lui aussi, car il saute de son perchoir, lance à la main pour te charger directement. Un bave brumeuse et sombre s'échappe de sa bouche enragée. C'est un choc à haute vitesse qu'il cherche, une confrontation directe pour te toucher... rien qu'une fois !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 9 : Hécatombe (Gabriel)   Mer 16 Avr - 14:23

Spoiler:
 

La course sur un kilomètre m'a permis de reprendre un peu plus mes esprits-j'ai pris dans mes réserves de cicatrisation pour accélérer le processus bien que je n'ai poussé la chose à son maximum, j'en aurais besoin après pour contrer les effets secondaires de l'Axion-, la haine me guide, mes sens dessinent le chemin vers le Gardien de la Mort : son odeur, sa trace psychique, sa soif de Mort, sa dévastation. J'arrive par les airs alors qu'il saute pour m'atteindre et provoquer une collision.

Je le laisse espérer cette dernière avant de l'esquiver avec un réflexe surhumain, sur le poignet droit les canons à plasma sont prêts à tirer, sur le gauche, j'ai la lame de l'Armure Absolue qui a muté. Mon corps semble certes plus simple à toucher mais en réalité il ne l'est pas : j'ai utilisé la méthode de Prius. L'armure Absolue ne pouvant recouvrir tout mon corps démoniaque, j'ai éthérisé les parties non recouverte au profit de la nouvelle adaptation de ma compagne. Elle est plus ouverte mais encore plus dangereuse, plus coupante que jamais. Mes ailes squelettiques dignes des Khalien me permettant de rester dans les airs et peuvent disparaître à tout moment ou se détacher de mon corps pour en réinvoquer de nouvelles s'il cherche leur contact.

Je vais au corps à corps avec lui pour engager le combat, je le mitraille. Les leçons d'Ichtion et Telagan vont enfin porter leurs fruits. Je commence à enchaîner les attaques des Arcanes Interdites du Vent. J'élargis la diffusion de mon pouvoir pour lui éthériser les mains, les bras, et les jambes près de lui pour qu'il soit incapable de me toucher et perde sa lance. L'armure le scanne. Mes mains griffues sont protégées par l'armure.

Le but est de l'immobiliser d'un bras pour lui arracher son talisman de l'autre bras. Je lui sortirais sa gangue d'os de la gorge sans pitié si l'armure confirme qu'il a toujours son talisman. S'il cherche le coup fatal c'est que peut être il a été détruit dans l'explosion ou bien tout simplement qu'il me sous estime. Si le talisman n'est plus là alors je prendrais le plaisir sadique de le faire souffrir comme il n'a jamais souffert.

_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 9 : Hécatombe (Gabriel)   Jeu 17 Avr - 12:59

L'armure te confirme aussitôt que son coeur est bien là. Il se protège de son bouclier pour parer tes tirs lorsque tu esquives sa charge. Sa lance se plante dans le sol et il en profite pour tourner aussitôt autour de sa garde en s'appuyant sur les os saillant du tronc principal de son arme. Tu évites sans problème son coup de pied retourné.

Il part ta lame de son bouclier, la dégage tente de t'étourdir en utilisant son rebord. Tu esquives encore. Il sort sa lance du sol pour l'abattre sur toi. Il manque, n'arrachant que des arbres et tu es de nouveau sur lui.

Tu tentes à nouveau de l'éthériser de sorte que son coup d'estoc te traverse sans te toucher. Mais alors que la magie se répand, il bondit pour rompre le combat et se retrouver cinq mètres plus haut, debout sur une branche.


"Non pas deux fois ! Maudit !"

Ce genre de guerrier apprend vite. Il est vigilant quant à ses sensations désormais et ses réflexes sont au moins aussi bon que les tiens, lui permettant de réagir sitôt qu'il sent que quelque chose en tourne pas rond.

Un adversaire prodigieux. D'une autre trempe que Marmin, certes, mais terrifiant à sa manière.


"Te voilà mieux comme ça...tout le dedans dehors. Ta vraie forme. Pas ce masque d'humanité qui ne trompe que tes traîtres d'alliés.

Mais puisque tu en es à montrer ton vrai visage..."


Une main griffue sort de son manteau de ténèbres pour arracher comme un tissu l'obscurité qui le voilait presque totalement.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Contemple la mort."

Une énergie étrange pulse de ton son corps. Tu la sens partir de son coeur pour se répandre autour de lui et déssécher tout ce qu'elle touche.

Tu te rappelles de ton entraînement avec Ichtion et de vos discussions, lorsque tu étais harassé, sur Asophos.


Ichtion:
 

L'energie verte qui sort de sa paume qui tient son bouclier s'élance contre l'écorce de l'arbre de la mème manière que ton don d'éthérisation rampe sur le sol quand il cherche à éthériser ta cible. Comme un serpent d'émeraude, il s'élance pour conquérir le sol attendant que tu fasses un faux pas pour te faire mordre.

De son autre main, il récupère sa lance qui s'étire se ramifie encore un peu plus de côtes et de fémurs. Il te vise, comme s'il s'apprêtait à t'empaler.


"Je sens encore le vent d'Ichtion en toi... son souffle a été une douceur à dévorer... petit à petit..."

Il envoie sa lance colossale avec une force prodigieuse. Comme un échec au roi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 9 : Hécatombe (Gabriel)   Jeu 17 Avr - 14:26

Mes yeux de lave flamboient quand le véritable Asophos se montre sous son vrai jour. Enfin. Lorsqu'il parle, ma gueule s'ouvre pour lâcher un rire mauvais,

Encore des politesses Dieu Putride. Passe donc à l'action.

L'énergie verte se répand sur le sol, se dessinant comme la couche du soldat après un dernier combat. Il lance sa lance d'os qui fonce vers moi à une vitesse prodigieuse.

Encore une fois, je semble vouloir l'éviter au dernier moment. La lance transperce un clone qui disparaît au moment de ce qui semble être un contact qui n'en est pas un. Je suis sur ses côtés, à droite et à gauche pour l'assaillir de plusieurs balles à plasma qu'il bloquera avec son bouclier.

Alors qu'il bloquera les balles bleues fumantes, un quatrième clone arrivera au dessus de lui, moi-même . Lorsqu'il lèvera les yeux trop tard en pensant que je vais lui tirer dessus, je capturais son regard pour engager un combat psychique.



_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 9 : Hécatombe (Gabriel)   Ven 18 Avr - 13:43

Asophos ne parvient à bloquer les balles que d'un côté avec son bouclier, ton second clone fait donc un carnage dans son flanc et pourrait lui cribler la tête de ses tirs si tu ne voulais pas garder ses yeux intacts pour ton assaut.

Tu tombes sur lui et vos regards se croisent. Tes prunelles rougeoyantes plongent dans le vert de ses yeux pour l'emmener dans une rêverie que tu contrôles.

Sa psyché. Tu as empiété sur son territoire et te retrouves dans son monde mental où il est cet homme noire à la peau nue et aux chaires mortes qui se tient sur l'herbe sombre d'un cimetière.

Il ne porte qu'un pantalon court, déchiré, fait d'un coton usé par les années. Les tombes autour de lui portent presque toutes des noms. L'une d'entre elle, une stèle à l'effigie des cents épées de Marmin, est gravé en lettres romanes : "Ichtion de Koon".

Un autre tombeau est creusé à côté de celui-ci. La terre a été excavée et forme un motte désagrégée à côté d'un trou béant. Là encore, en butte, se trouve une pierre digne d'un Disciple de Marmin. Avec un autre nom : "Gabriel d'Horazon".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 9 : Hécatombe (Gabriel)   Ven 18 Avr - 16:22

L'herbe est courte, sombre, brûlée, morte.

Le silence.

Typique de ce lieu sombre de repos éternel. Le cimetière, le jardin des Souvenirs de cet homme noir qui regarde en silence alentour. Qui endosse son deuxième métier, celui de fossoyeur.

Une brume étrange plane au dessus de ce lieu, elle s'épaissit tandis qu'un bruit se fait entendre, un murmure, des lamentations, des pleurs.

Impossible. Tu es seul Asophos. Tu l'as toujours été ici. Personne n'a le droit d'entrer dans ton Sanctuaire. Ce n'est pas un cimetière traditionnel, commun. Celui ci t'es personnel. Tu y as enterré tes ennemis, tes proches. A chacun tu as choisi et dessiné une stèle spécifique pour qu'il repose en paix.

Un cri strident. Tu te tournes vers la direction d'où il semble provenir. Tu marches. C'est impossible. Il n'y a que toi ici.

Devant toi, il n'y a rien. A part ces stèles silencieuses et brillantes. Tu n'en as laissé aucune dans le passé. Tu vis avec chacune d'elle. Tu passes ta main sur l'une d'entre elles comme pour l'interroger du mal qui la ronge.

Rien. Elle ne dit rien.

Tu souffles et te recueille pour ne pas insulter le mort. Pour ne pas le réveiller. Non, surtout ne pas le réveiller de son sommeil. Jamais.

Un nouveau cri. Tes yeux s'ouvrent. Le vert émeraude de ces derniers se perd dans l'étendu de souvenirs. Tu cherches. Tu recules, un craquement. Tu relèves le pied.

Rien. Tu jures avoir entendu quelque chose craquer. Un os qui se casse. Tu en es certain. Tu en as cassé des milliers. Tu connais le bruit. La lamentation de ces armes blanches dont personne ne soupçonne la puissance. Toi tu l'as vu. Tu as entendu leur appel.

Une plainte glisse dans ton dos. Elle monte tandis que le vent la soulève pour l'amplifier. Tu tends l'oreille. Des pleurs. Des hurlements soudain. Tu recules, cherches, l'origine. D'où vient cette voix ?

Sur ta gauche, tu te déplaces tel le vent que tu as volé à Ichtion de Koon. Des stèles solitaires, encore. Rien. pas de danger.

Tu secoues la tête.

Un crissement. La stèle derrière toi porte des griffures. Cinq balafres qui ont insulté ton mort. Celui-ci se met à pleurer, hurler de douleur. Impossible.

Pourtant tu te tiens devant, et tu l'entends se lamenter. Comment faire pour le calmer?

La terre remue sous tes pieds. Un autre hurlement, un deuxième, un troisième, c'est bientôt tout le cimetière qui se met à pleurer et hurler de douleur. Ce capharnaüm est insupportable. Jamais ton lieu n'a été profané ainsi. Tu te retournes, tu es devant la stèle d'Ichtion : la terre jeune a été retiré, gratté, creusé, jeté sur les côtés.

Tu avances lentement malgré le brouhaha. Les mains sur tes oreilles. C'est insupportable, ils vont te crever les tympans, ton sang afflue vers ton cerveau, tu chauffes, ton coeur si spécial, si sombre et pourtant si possessif de souvenirs se serre : Ichtion n'est plus là.

Non ! Qui a osé te voler ce Souvenir ?! Comment l'as tu tué déjà ? Tu te concentres. Dans un combat, oui. Il t'a affronté et découpé. Mais tu l'as tué en lui plantant ta lance dans le coeur. Oui c'est ça.

Tu souffles.

Non. Ce n'est pas ça ! Bon sang, qui t'a volé ce Souvenir ?! Tu n'as jamais insulté aucun de tes Souvenirs ! Tu relèves la tête, les hurlements sont toujours là. Ichtion, où est Ichtion ?!

Tu tentes de parler, l'appeler. Ce vieux compagnon.

Aucun son ne sort de ta bouche. Tu passes ta main à la chair desséchée dessus, tes lèvres ! Elles sont cousues !

Deux pas en arrière, tu pars soudain en arrière. Tu brasses l'air pour ne pas tomber. Tomber dans quoi? Tu tournes la tête : le trou pour le démon que tu chasses. Tu sens quelque chose sur ton coeur. Une lame sur ta gorge.

Ichtion. Il n'est plus le Gardien d'un Blanc pur que tout le monde connaissait, sa chair s'est putréfiée. Le processus a commencé. Tu peux reconnaître des traces de ton poison.

Le poison ! C'est comme ça qu'il est mort ! Tu l'as dévoré... lentement. Tu as senti au fond de toi quand son Vent s'est éteint pour de bon. Tu es presque content de le voir. Tu croyais l'avoir perdu. Ton précieux Souvenir.

Tu es en équilibre au dessus du trou. Non, celui là ce n'est pas le tien. Tu le sais. Pourtant Ichtion appuie sa lame contre ton torse pour te forcer à tomber.

Tu résistes. C'est à lui de tomber de nouveau dans son trou. PAS TOI ! La colère te gagne. Des os qui claquent, des mâchoires qui se remboîtent, des phalanges qui craquent. Autour de toi ! Toutes tes stèles ont été griffées. Tous tes souvenirs échappent à ton contrôle, ils sortent comme tu appelles les morts à revenir à la vie pour combattre à tes côtés. C'est ça ! Ils viennent pour raisonner Ichtion ! Vous ne faites plus qu'un tous. Maintenant.

Pourtant ce n'est pas le sentiment qui t'étreint. Tu sens qu'on t'aggripe les chevilles. On te tire dans le trou du démon. Des êtres décharnés te tirent. Tu cherches ta lance et ton bouclier. Tu es assaillis!

Trop tard, une flèche vient te mordre le dos. Suivi de bien d'autres. Tu veux crier de douleur mais tu ne peux pas. Ton épais manteau sombre n'est pas à ta portée. Ton pouvoir ne leur fait rien, ils semblent ricaner devant tes assauts. L'un d'eux lèche ton poison d'un reste de langue en putréfaction.


Asophos.... Asophos... Chantonne une voix enfantine.

Tu plies un genou lorsqu'Ichtion te plante sa lame dans l'épaule et découpe ton muscle sec. Non, c'est impossible... Tu ne peux pas mourir. Pas comme ça, pas maintenant.

Les centaines de morts t'assaillent, te transpercent, cette fois-ci plus que les autres fois, tu as mal. Tu sens la douleur comme tu ne l'as jamais senti. Une hache rouillée s'abat sur ta main, tes yeux s'écarquillent quand tu vois ta main ne pas revenir à ton corps. Elle tressaute un instant.

Tu tombes, tu plonges dans le trou suivi de dizaines de Souvenirs qui t'assaillent, ils t'étouffent. Tu arraches les liens qui te cousent les lèvres, tu arraches tes lèvre sèches pour laisser ta mâchoire ressortir. Tes yeux sont révulsés. Tu tombes sans fin, essayes de te débattre de l'étreinte mortelle.

Il n'y a pas de fond.

Pourtant c'est toi qui a creusé ce trou. Tu connais la profondeur exact. Tu as mal, ta bouche te brûle, ton moignon te fait souffrir, ton dos est une plaie ouverte, ton épaule se détache dangereusement de ton corps, menaçant de te faire perdre l'autre bras.

Tu hurles. Oui un hurlement de douleur et de terreur mêlées. Une nouvelle douleur vient embrasser ton corps lorsque tu rencontres la terre dure qui doit servir de lit à ton Souvenir. Les flèches se brisent dans ton dos, enfonçant un peu plus les pics de ces dernières dans ta chair sèche. Les hommes squelettes te retiennent, ils t'enlacent.

Ichtion te regarde la tête penchée sur le côté depuis la hauteur du trou. Tu jurerais qu'il admire ta nouvelle oeuvre. Car c'est une oeuvre d'art que tu réalises et que tu termines par ta propre Mort.

Tu sens ton corps se paralyser lentement, tu cesses de lutter. Tu es fatigué. Tout ça n'est qu'un mauvais rêve... une matière chaude et molle atterrit sur ton corps.

La terre.

Que tu aimes la manier, la laisser glisser entre tes doigts. Elle te recouvre petit à petit. Elle recouvre tes jambes, tes lèvres, ton nez, tu ne respires bientôt plus. Tu n'en as pas besoin... Tu entends à nouveau ce crissement. Une pierre plate descend lentement sous un vent calme d'Ichtion pour se poser contre ton torse, dessus est gravée par la même griffe que tout à l'heure : Ci gît Asophos, Gardien Putride.

Tu as envie de dormir, mais tu sens une douleur au niveau de la gorge. Tu suffoques. Ce n'est pas la terre non. Tu as quelque chose en trop dans la gorge qui veut sortir. Le talisman qui te maintient en vie. Tu t'étouffes.

_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 9 : Hécatombe (Gabriel)   Sam 19 Avr - 9:16

La vision se coupe alors qu'une bourrasque finit par te faire décrocher et à couper le lien psychique. Tu réatterris derrière son arbre, conscient que l'utilisation de tes clones à répétition risque de te fatiguer encore plus rapidement.

Asophos titube et doit s'accrocher au tronc de l'arbre pour ne pas tomber. Sa lance plantée dans le sol, a pris une forme de cage dont les barreaux d'os à la pointe acérée remonte vers sa position. Tu comprends son plan : il espérait que tu évites sa lance pour te planter dans le dos.

Mais ton plan était tout autre.

De son bouclier, il frappe le tronc, pensant peut-être que tu étais à ses côtés. Au lieu de ça, il décapite l'arbre dont le sommet tombe vers le sol. Il pare un mouvement à gauche et descend de l'arbre et se réceptionne en roulant. Il crache, frappe la terre. Il attrape sa lance mais semble se défier de la terre qui est sous lui.

Il frappe n'importe où comme un guerrier fou. Difficile de dire s'il est plus ou moins dangereux maintenant qu'il se bat contre des ennemis fictifs.

Tu entends des tirs au loin, quelques explosions. Et bientôt, tu sens que le vent faiblit dans ta zone.

Marianne ! Elle a dû s'aider des alphas pour aller détruire les portails permanents qui sont proches de votre combat. Une tactique lui permettant de t'aider sans se mettre en danger. Les cieux semblent de nouveaux accessible.

Pour preuve, tes communications radios avec l'extérieur se rétablissent, bien que toujours grésillantes. Davil continue de demander :


"...briel, Marianne,...fdhrff... porte qui... m'entendez ??!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 9 : Hécatombe (Gabriel)   Sam 19 Avr - 10:11

J'observe le Dieu Putride se battre contre ses Souvenirs depuis le ciel qui est plus calme, la terre qu'il frappe sans relâche. Bien joué Marianne. Dans les airs, je le regarde silencieux, avec ce qui semble être un sourire de feu à travers ma gueule démoniaque. Je fais disparaître les clones.

Le vent a tourné dans ce combat, en ma faveur. Il va s'épuiser tout seul, enfermé dans son monde, la sensation d'étouffement que je lui ai suggéré va le forcer à s'arracher lui même son talisman et le détruire pour essayer de vaincre ses ennemis. Il mourra avec ses Souvenirs, d'épuisement et de découragement. Ils l'emporteront comme il a emporté toutes ces vies qu'il cachait au fond de lui comme de vulgaires trophées. Et même s'il survit, il sera hanté à jamais dans son propre monde, il ne pourra plus se reposer, jamais, plus rendre hommage ou admirer ses précieux Souvenirs.

Tel est ma punition. Je lui avais dit que je le torturais de la pire des manières. C'est encore plus jouissif que de l'avoir découpé.

Je ne peux m'empêcher de regarder le spectacle tandis que le contact radio revient. Je surveille le moment fatidique où le Gardien finira par s'arracher son précieux talisman.


*Cette sensation d'étouffement... Elle te gêne... Elle est insupportable... Elle ralentit tes mouvements....Tu ne pourras pas les vaincre tant que tu l'as en toi... C'est elle qui te maintient au fond. Cette chose qu'on t'a mis dans la gorge. Tu dois la détruire pour survivre.*

A distance de lui pour ne pas que ma voix le fasse sortir de son cauchemar, je réponds à Davil,

Davil, parle, c'est Gabriel !
_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 9 : Hécatombe (Gabriel)   Dim 20 Avr - 17:08

Davil, comme à son habitude dans ce genre de situation, parle avec un débit incroyablement rapide tout en restant parfaitement distinct.

"Foutre ! Enfin !

Gabriel, Basdé, Avhéli et Meshia font route vers toi. J'ai repris contact avec Marianne, ils sont en train d'ouvrir un brèche dans cette foutue tempête.

Quelle est la situation ?!"


Tu ne tardes pas en effet à entendre le glatissement d'un aigle au-dessus de toi. Un trio d'éclair tombe du sol pour laisser apparaître le Gardien du Ciel qui tire aussitôt la dague à son côté.

Basdé tique devant ta forme démoniaque mais arrive néanmoins à garder une contenance devant l'énergie démoniaque que tu dégages. Son regard se tourne vite vers Asophos et lui fait serrer davantage le poing sur son arme. Tu te rappelles de leur amitié avec Ichtion lors de l'alliance qui avait été créée. Ils se connaissaient d'avant.


Citation :
"A la bonne heure ! Aaahh, Ichtion, ta sale gueule m'a manqué depuis les derniers Jeux ! On a toujours une course à finir si je ne m'abuse...

- Ahah! A finir ? Voyons, elle était toute gagnée. Fraiche a cueillir si ce n'avait été les pitreries du Panthéon des Gardiens Tristes" repond-il en lui donnant une accolade franche et virile.

Asophos continue de frapper à tout va, mais tu sens que son esprit n'est pas totalement mort. Et que, malgré tout, il peut encore vous percevoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 9 : Hécatombe (Gabriel)   Dim 20 Avr - 23:24

Je fais signe à Basdé de ne rien faire malgré la haine qui l'habite devant l'assassin de Ichtion. Je le surveille toujours du regard, il se bat encore. Mais nous lui porterons le coup fatal très bientôt. Je réponds à Davil,

Nous avons quitté le puits en urgence après ton message d'alerte mais la tempête nous a séparé. Forest était avec Méta et était en possession de la Matière Absolue qui était incontrôlable sauf pour lui. Orlov est en piteux état et est normalement avec Telagan. Mathilde est avec Gueule de Fer. Marianne et moi cherchions à les rejoindre lorsque Asophos nous est tombé dessus. Elle est partie détruire les portails temporels pendant que je m'occupais du Dieu Putride. Il est devant nous. Les détails viendront plus tard, j'ai ton compagnon de Panthéon à venger et un soldat qui se prend pour la Mort à ramener à la raison.

Je me tourne vers le prêtre à l'aigle,

Il est plongé dans un cauchemar. Rappelle toi que tu ne dois pas le toucher, il n'y a que moi qui puisse lui enlever son talisman. Fais attention à la brume verte, elle te suce ton énergie vitale. Nous devons le tuer d'un coup car si nous lui laissons le temps de se reconstituer après l'avoir touché, nous allons le réveiller de son cauchemar, bien qu'amoché il sera peut être capable de combattre avec toute sa haine. Ichtion a dit que nous devions le tuer en un coup. Un seul.

Il ne nous voit plus mais il nous sent. Prends garde.


J'analyse la situation, les mouvements du Dieu Putride, ses attaques. Il faut que je me coordonne avec Basdé que je ne connais pas sur le terrain contrairement à Telagan avec qui je forme le duo presque parfait tout comme avec Marianne. Avec ses mouvements de soldat fou, Asophos pourrait blesser le prêtre aussi ne doit-il pas l'engager trop longtemps.


Il faut qu'on l'immobilise, tu peux le soulever dans les airs avec tes pouvoirs? Il ne doit pas avoir ses armes et ne pas être sur son terrain maudit.


_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 9 : Hécatombe (Gabriel)   Lun 21 Avr - 12:40

Davil te répond alors que Basdé commence à psalmodier son sort.

"Nous pouvons soigner Alexei si vous le rapatriez. Je vais me mettre en communication avec Telagan.

Il nous le faut absolument, ainsi que Forrest et la Matière Absolue !

Gabriel... une dernière chose... ton fils est sur Niroy également."


Basdé a finit d'invoquer le sort qui fait pulser son sceptre et tend son bras vers le Gardien Putride qui se déplace aussitôt une dizaine de mètres sur votre gauche, arrachant un arbre au passage. Le Gardien à l'aigle retente la manoeuvre mais Asophos continue de se rapprocher de vous en évitant systématiquement de se faire prendre dans le filet télékinésique.

"Trop rapide. Trop fort. J'arrive à peine à lui saisir un membre."

Asophos vous avise. Sa voix rocailleuse s'élance vers vous.

"Je te vois... Démon !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 9 : Hécatombe (Gabriel)   Lun 21 Avr - 16:08

Je soupire devant les demandes de Davil et je ne réponds rien. L'incapacité de Basdé m'exaspère aussi. Tu parles d'un renfort. Je lui sers Asophos sur un plateau d'argent et il est incapable d'en faire quoique ce soit. Il me fait rire avec sa dague.

Je décroche de ma position lorsque le Putride se jette sur nous. Je l'esquive avec aisance avant de dire,


Alors viens.

Je déploie mes clones pour amorcer l'attaque finale. Un premier clone sert à tromper Asophos tandis qu'il est dans les airs tandis que deux autres clones arrivent sur ses côtés avec des balles à plasma pour lui déchirer à nouveau les flans et les bras.

Un autre arrive derrière lui pour l'immobiliser de force en déployant l'éthérisation. Si je le tiens, il ne pourra pas s'échapper de ma zone magique.


[Ralenti]J'arrive face à lui après l'avoir immobilisé avec une technique des arcanes interdites du Vent. Ichtion et moi nous étions entraîné sur le coup fatal à donner au Dieu Putride. Mes clones devaient le blesser et l'encadrer, un autre derrière lui pour couper toute retraite et enfin moi même en face de lui pour lui enfoncer ma main griffue dans la gorge en répandant mon don pour faciliter la chose. [/Ralenti]

Mon corps est toujours parsemé de morceaux éthérisés pour parer son poison sur les parties non protégées par l'armure Absolue.

Si le mouvement aboutit, je lancerai la gangue d'os en l'air en profitant de mon rayon d'éthérisation pour faire disparaître la protection qui renferme le talisman. Un dernier clone arrivera par le ciel pour détruire avec rapidité le bijou de plusieurs balles afin de le faire exploser.

Ensuite, mes clones et moi mêmes nous écarterons du Dieu pour lui porter le coup fatal : une salve de balles plasma parfaitement placées : une dans chaque organe, deux dans la tête avant que je ne sépare sa tête de son corps.

_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 9 : Hécatombe (Gabriel)   Mar 22 Avr - 16:40

[Flashback] Ichtion, le bras veiné de rayures sombres, te montre comment le vent que tu crées en te déplaçant doit tourner sous ton corps pour que tu puisses t'appuyer dessus. La première fois que tu as vu cette technique, tu as compris à quel point il serait compliqué de la maîtriser : tu dois maîtriser le souffle sous ton passage, en faire une arme et non plus une trace incontrôlable.

Gabriel a écrit:
Je déploie mes clones pour amorcer l'attaque finale. Un premier clone sert à tromper Asophos tandis qu'il est dans les airs tandis que deux autres clones arrivent sur ses côtés avec des balles à plasma pour lui déchirer à nouveau les flans et les bras.

Un autre arrive derrière lui pour l'immobiliser de force en déployant l'éthérisation. Si je le tiens, il ne pourra pas s'échapper de ma zone magique.

[Flashback]"Même en maîtrisant ces arcanes, tu n'es pas garantie de sortir vivant de ce combat. Il te faudra te protéger de la contamination du Putride. Ton Armure n'est infaillible que lorsque que tu es en défense absolue. Mais lorsque tu porteras le coup de grâce, il faudra que tes faiblesses soient intouchables. Ethérées."

Gabriel a écrit:
[Ralenti]J'arrive face à lui après l'avoir immobilisé avec une technique des arcanes interdites du Vent. Ichtion et moi nous étions entraîné sur le coup fatal à donner au Dieu Putride. Mes clones devaient le blesser et l'encadrer, un autre derrière lui pour couper toute retraite et enfin moi même en face de lui pour lui enfoncer ma main griffue dans la gorge en répandant mon don pour faciliter la chose. [/Ralenti]

Ta main de fer se referme sur la gangue d'os et d'acier pour l'agripper et l'arracher au reste de sa dépouille morte-vivante.

[Flashback]"Mais le risque restera grand malgré tout. Tu risques de perdre ton énergie magique avant de le rencontrer, aussi préserve-là. Ou d'être trop fatiguer pour avoir deux fois l'opportunité de faire appel à tes clones.

Mais même avec tout ça derrière toi. Le risque est énorme."


Gabriel a écrit:
Mon corps est toujours parsemé de morceaux éthérisés pour parer son poison sur les parties non protégées par l'armure Absolue.

Je lance la gangue d'os en l'air en profitant de mon rayon d'éthérisation pour faire disparaître la protection qui renferme le talisman. Un dernier clone arrive par le ciel pour détruire avec rapidité le bijou de plusieurs balles afin de le faire exploser.

Le sang noire se répand dans tous les directions suite à l'explosion, nécrosant le bois, réduisant en poussière de rouille le fer des armes laissées par les mercenaire.

[Flashback]"Lorsque tu seras au corps à corps. Le plus grand danger resteront ses fluides vitaux. C'est pour cela qu'il te faut être le plus chirurgical possible. Car si son sang traverse les parties exposés de ton corps, il risque néanmoins de souiller ton armure à jamais. Es-tu prêt à un tel sacrifice ?"

Gabriel a écrit:
Ensuite, mes clones et moi mêmes nous écarterons du Dieu pour lui porter le coup fatal : une salve de balles plasma parfaitement placées : une dans chaque organe, deux dans la tête avant que je ne sépare sa tête de son corps.

Ta lame tendue.

Ton bras droit qui le prolonge. Le sang d'un vert sombre qui goutte sur le métal et à travers le coude éthérisé de ton bras rouge. Musculeux. Démoniaque.

Une tête qui roule en dehors de son casque, mordant encore à moitié par réflexe l'air qu'elle asphyxiait à chaque respiration.

Tu l'as tué. Deux fois. Par sadisme ou par vengeance sûrement. Peut-être que c'était le bras d'Ichtion que tu as voulu faire frappé la deuxième fois.

Tu es debout, légèrement penché. Ton dos ondule sous une très lourde respiration. L'Axion se dissipe dans tes veines. La fatigue s'abat sur toi.

Tu vas pour t'écrouler dans le sang de ton ennemi vaincu et dont la voix résonne encore étrangement dans ton cerveau. "Contemple la mort." Comme un écho.

Tu vas t'écrouler. Mais quelque chose te retient. Non pas une main, mais le lien télékinétique de Basdé qui t'empêche de plonger dans l'énergie mortelle que diffuse encore le corps d'Asophos. Lentement, il te ramène vers lui.

Tu sens tes jambières d'acier qui se délite, rongées par un contact trop prolongé avec un sol corrompu. Tu sens tes coudières qui rouillent, s'effritent. Au fur et à mesure que tu t'approches vers le Gardien du Ciel, ta seconde peau de fer s'étiole pour révéler qui tu es vraiment en-dessous.

Basdé t'allonge sur le sol et t'attrape les épaules avec son bras ganté de cuir. Tu soufflerais presque le feu. Son regard est affolé, incertain de ton état, jusqu'à ce que ses yeux se fixent sur un endroit particulier de ton épaulière. Un endroit minuscule mais sur lesquels tes yeux zooment aussitôt pour voir une parcelle de fibre musculaire pas plus large qu'un millimètre.

Une fibre noire.



[Défaut sadique activé. Destin up...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 9 : Hécatombe (Gabriel)   Mar 22 Avr - 17:24

Les paroles d'Ichtion n'ont pas quitté mon esprit tandis que je frappais Asophos. La colère, la haine guidaient mes mouvements. Le coup de lame était l'adieu pour Ichtion, le Gardien des Vents. Je lui avais promis que je le finirais ainsi car c'est ce qu'il voulait et c'est comme ça qu'il l'aurait achevé.

Au sol, Basdé à mes côtés, ma respiration est lourde. Je sens l'armure qui a atteint ses limites elle aussi, elle n'arrive plus à se ré-agréger comme d'habitude.


*Ah ma vieille compagne, on a dégusté tous les deux...*

Mes yeux rougeoyants se ferment tandis que Basdé concentre son regard sur mon épaule, je regarde un instant, voyant la marque d'Asophos. Je referme les yeux, me laisse bercer par la victoire. Je suis condamné à mourir comme Ichtion visiblement.... Je suis fatigué, mon corps démoniaque est en ruines. Jamais ça n'était arrivé jusqu'ici. Il m'a toujours permis de remporter aisément mes victoires.

*Quand m'a t-il touché? Impossible...*

Cloisonné dans ma psyché, je contemple de l'intérieur ma blessure. Ces cellules noircies par le poison de mon ennemi. Pourtant je ne suis pas abattu comme je devrais l'être. Je sais que je suis capable de l'évacuer. Je pense en être capable.

J'active ma métamorphose qui me permet de stagner dans ma jeunesse éternelle pour remplacer les cellules souillées par de nouvelles. Ecraser, détruire, annihiler ce corps étranger de mon corps. Comme j'annihile des maladies de mon corps. Imiter une personne entièrement est simple pour moi aujourd'hui, ce n'est pas que l'extérieur que je copie. Je copie tout. Aussi mon corps se transforme au gré de mes envies.

Je récupère ma forme humaine, l'armure est disloquée et tressaute sur mon corps recouvert de vêtements déchirés dû à la transformation démoniaque. Les yeux toujours fermés, j'utilise mes réserves de cicatrisation pour rétablir mon corps douloureux au mieux qu'il puisse être. Le reste se fera par du repos.

Je rouvre les yeux. Combien de temps suis-je resté dans le silence et dans la semi conscience ? A me concentrer sur mon corps qui est ma plus grande arme. Je regarde Basdé.


Merci... Maintenant Ichtion peut reposer en paix.

Je me redresse en toussant et en fronçant les sourcils,

Il faut retrouver Staft, il est plus vulnérable que tous les autres... Ses théories sont intéressantes. Il a demandé à nous rejoindre. La tempête... Il faut les aider. Lui et Méta. C'est un jouet de l'Artisan, il ne comprend pas qu'il le manipulera toujours...Il est le Gardien des Paradoxes mais le Multivers entier joue avec lui.

Je me mets sur le canal des Alphas maintenant que la communication a été récupéré :

Bien joué Marianne, ça m'a beaucoup aidé ta petite explosion, mais t'as pas battu la mienne, dis-je avec une pointe d'humour malgré la fatigue dans ma voix.

Méta, tu m'entends ? Dis moi que tu es avec Forest, s'il te plaît. Gueule de Fer aussi, tu m'entends?

Je sors le bâton que Staft m'a donné pour le montrer à Basdé,

Il m'a dit que ça le contrôlait. Que c'était grâce à ça que l'Artisan le contrôlait et qu'il préférait me le donner pour changer ça...

[-1 Destin pour la guérison poison via la métamorphose si sans le destin ça ne marche pas, de toute façon je l'aurais utilisé pour réparer l'Armure. Ma pauvre choupinette. J''me démène face à ta bestiole increvable et jme fais flageller. C'te troll Mj sérieux!]
_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 9 : Hécatombe (Gabriel)   Sam 26 Avr - 11:27

[Roh, si on peut plus mettre un peu de tension dramatique maintenant...]

Ta forme humaine faire paraître la tâche de manière encore plus claire sur ta peau blanche. Tu tentes d'éradiquer le virus mais tu sens que tu ne parviens qu'à la contenir grâce à ta métamorphose. Les conclusions filent vite : si tu peux empêcher sa propagation, tu as toutes tes chances pour y survivre. Néanmoins, cela risque de nécessiter une dépense au moins quotidienne d'énergie pour métamorphoser tes cellule.

Et ton énergie magique ne se régénère que d'une seule manière : l'assassinat. Etre condamné à tuer tous les jours n'est peut-être pas la pire des sanctions pour toi mais, néanmoins, combien de fois n'as-tu pas tué pendant plus de 24h par le passé ?

Les alphas font leur rapport un à un.


"Vivant après le crash. Blessé mais ça ira. Forrest a disparu," répond Meta.

Gueule-De-Fer ne tarde pas à souffler de sa voix métallique :
"Toujours avec Mathilde. RAS. Prenons le cap du lieu où nous avons vu l'explosion. Temps estimé d'arrivée : 5 minutes."

"Je continue d'élargir la brèche. Les troupes d'Iyo sont en train de passer. On va pouvoir reprendre le contrôle de la zone."

Comme pour illustrer son propos, tu vois les premières troupes de cyborg en train d'avancer au pas de course pour reprendre la zone bien que la tempête rende encore le déploiement difficile au-delà d'une certaine zone.

La cavalerie est arrivée.

Basdé regarde le bâton sans trop savoir qu'en faire mais intègre tes informations. Il revient vers toi avec un regard intense :


"Vous avez synthétisé la Matière Absolue ? Comment avez-vous fait ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 9 : Hécatombe (Gabriel)   Sam 26 Avr - 11:50

Spoiler:
 

Je serre les dents devant mon échec à purifier mes cellules entièrement. Le point noir ne veut pas disparaître. Encore plus lorsque Meta me dit qu'elle n'est plus avec Forest. Je tape du poing au sol de rage.

Putain de merde!! Meta si tu veux être évacuée, rejoins nous près de l'ancien tour de ronde. Là où tu as du voir l'explosion, je te transmets les coordonnées. Sinon rejoins Marianne si tu ne trouves aucune trace de Forest.

Je grogne à nouveau sous la douleur alors que Basdé me questionne. Son regard m'interroge.

C'est l'Artisan qui l'a créé. La copine de Orlov s'est fait enlever par un certain Assou qui a menacé de la balancer dans le puits si le prêtre ne touchait pas le puits. Telagan est intervenu sous les supplications d'Orlov et s'est fait prendre dans un champ magnétique généré par les micro-machineries que je vous ai montré dans les piliers. Son sang d'Ange a créé la Matière Absolue. Une sphère blanche regorgeant de puissance.

J'ai chargé Forest de la transporter puisqu'aucun de nous n'en était capable. Il était avec Meta... Il ne l'est plus.


Je claque des doigts pour le ramener à la réalité.

Ne te méprends pas Basdé, cette chose n'est pas contrôlable, elle a manqué dévorer mon Armure quand je l'ai touché. Personne ne peut la contrôler sans aide de l'Artisan ou de Staft.

Je serre le bâton du scientifique,

Il me faut... Un peu de temps... On attend Gueule de Fer et Mathilde. Tu vas les renvoyer où le camp a été déplacé. D'ailleurs où êtes vous allés ?

Je communique avec l'armure pour qu'elle me redonne le mapping de Niroy pour chercher le point de vie de Staft s'il est vivant. Si je ne trouve rien, je me concentrerai sur le bâton pour tenter de le localiser. Si ça le contrôle alors ça devrait fonctionner pour la localisation. Mon corps puise en même temps dans ma cicatrisation pour pouvoir être capable de me lever.
_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 9 : Hécatombe (Gabriel)   Dim 27 Avr - 8:24

"Nous avons rassemblé notre armée sitôt que nous avons su que Kaen était en route vers nous. Il nous a fallu un peu de temps pour le déploiement mais nous sommes là maintenant.

Sans l'aide du Sénateur Damaranth et de Qeglin, nous aurions été totalement pris par surprise."


Trouver le signal de Staft est compliqué dans ce climat, d'autant plus que tu te reposes uniquement sur l'intelligence artificielle de l'Armure sans pouvoir la guider davantage, faute d'être versé dans ce genre de science toi-même.

Le Bâton n'a apparemment aucun lien avec Staft. Tu connais ce genre de technologie pour avoir vu Marianne l'utiliser sur Jérian lorsque vous étiez en train de vous noyer dans le sous-marin. Si elle est faite par l'Artisan, la pirater ne risque pas d'être facile.

Tu n'es pas blessé, mais absolument fatigué. Et ta cicatrisation n'y peut rien changer malheureusement.

Aucune guerre ne peut être gagnée si on essaie de l'affronter seul. Il s'agit de ne pas commettre l'erreur qu'ont pu faire d'autres en affrontant tous les obstacles sans jamais se retourner pour demander de l'aide.

Basdé reprend tes propos pour tenter de coller les morceaux :


"L'Artisan a créé la Matière Absolue...

Ca colle trop parfaitement : d'abord il a infiltré le camp de Qeglin avec sa technologie... Ensuite il envoie l'un de ses agents capable de la manipuler. Puis nous débarquons, Telagan et toi, les seuls éléments manquant pour fabriquer l'artéfact.

C'était un piège. Ca devait être un piège."


Il réfléchit comme pour se souvenir de ce qui s'est passé.

"Nous avons suivi Orlov. On dirait qu'il l'a utilisé comme appât pour que nous foncions dessus. Orlov a peut-être été en contact avec lui... mais je n'ai rien pour le prouver. Ou alors..."

Il se frappe la tête.

"Cette Mathilde ! Elle est le lien entre Alexei et l'Artisan. S'ils ont été en contact... l'Artisan a dû savoir quel était son prochain objectif : le Puits. Il pouvait alors facilement tout préparer.  Mais... mh... non, comment pouvait-il être certain que nous repérerions Orlov ? Il est impossible qu'il ait pu savoir que Qeglin nous aidait... à moins que..."

Il écarquille les yeux et appuie sur son com'unix :

"Meshia... j'ai besoin que tu vérifies quelque chose immédiatement : l'Artisan est-il sur Niroy ? Et plus précisément est-il dans les bataillons de Qeglin ?

- Quoi ? Je croyais que ma priorité était de retrouver Forrest."
répond ta cousine.

"Fais-le, c'est tout."

Il revient vers toi.

"Si l'Artisan avait un plan pour créer la Matière Absolue, il devait en avoir un pour la récupérer ou l'utiliser.

Si Kaen est ici, elle pourrait être en mesure de réparer les Puits grâce à cet artéfact. Et si elle y parvient, toutes nos chances de la renverser seront détruites."


La voix de Meshia se fait à nouveau entendre dans le com'unix.

"Basdé... tu as raison... l'Artisan est sur Niroy... mais quant à sa présence dans les rangs de Qeglin, les réponses sont floues. La meilleure interprétation que j'ai c'est "plus pour longtemps".

Une autre communication s'engage : la voix de Davil se fait entendre par-dessus une vidéo subjective qui doit être dans l'oeil d'un cyborg en train de courir.

"On a un visuel sur Staft..."

L'image montre une partie du mur du cube de pierre. Une partie est enfoncée comme si elle avait été la cible d'un tir. Staft se tient sur le bord de cette anfractuosité au-dessus du sol.

Puis des tirs fusent du ciel, tirés par un pod sphérique que tu n'avais encore jamais vu. La caméra se brouille subitement. Le cyborg a été détruit.

Mais tu n'as pas pu manquer de voir la personne qui accompagnait Staft.
Galu, le Sage.


Dernière édition par La Volonté de Kaen le Dim 27 Avr - 15:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 9 : Hécatombe (Gabriel)   Dim 27 Avr - 9:49

Un nouveau soupir m'échappe tandis que mon corps me dit stop pour de bon cette fois. Je me concentre sur les paroles de Basdé. Je ne relève pas l'information concernant l'aide de Damarranth.

Bien sûr que tout ça n'était qu'un piège. Tout comme lorsque nous avons amené Staft dans la base d'Iyo. Il faut jouer avec lui en ayant un coup ou deux d'avance. J'ai su dès l'instant où j'ai vu sa marque de fabrique sur les micro-machineries que ça sentait mauvais. Mais tout est allé trop vite, même pour moi. Trop d'éléments, trop de monde à protéger et surveiller, trop de démons. L'Artisan m'a contacté avant même que tout se passe, il a piraté ma fréquence.

Je regarde ensuite la vidéo avant de serrer la mâchoire, je range cet étrange bâton qu'il m'a donné. Connaissait-il lui même son utilité?

*Forest*

La colère vient lécher mon esprit lorsque je vois Galu avec lui. Cet enfoiré qui a pris plaisir à filmer la torture de Mille Flingues ainsi que la mort de Jialle. Je lui ai cassé les jambes dans ma dimension, je n'hésiterai pas à le refaire.

Kaen l'a trouvé. Basdé, aide moi à me lever. On va chercher Forest avant qu'il ne commette l'irréparable.

Je reprends pour les Alphas,

Gueule de Fer, fais attention, Mathilde est un agent de l'Artisan. Je ne peux pas t'évacuer avec elle pour le moment. Nous ne pouvons pas nous permettre une nouvelle infiltration dans nos rangs. Fais attention et mets toi à l'abri près du tour de ronde, il reste des baraquements intacts. Surveille la.

Meta rejoins le.


*Sans son sceptre, et dans l'état où elle était ça devrait aller, mais méfiance*

Basdé, on y va , dis-je appuyé sur lui, un bras par dessus son épaule après qu'il m'ait relevé.

*Putain je n'ai jamais été aussi faible.*
_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 9 : Hécatombe (Gabriel)   Lun 28 Avr - 16:23

"On est en route," répond le soldat cyborg.

"Reçu. On se retrouve de l'autre côté," lance Meta d'une voix faible.

Tu tentes de te lever mais manque de retomber aussitôt. Basdé te retient et très vite, un autre appui : Marianne. Elle fait un signe de tête à Basdé :


"C'est bon, je m'en occupe."

Le Gardien du Ciel acquiesce et fonce vers les prochaines troupes en arrivée pour donner les ordres de déploiement. Il vise en priorité les portails qui génère la tempête bien évidemment.

"Tu ne peux gagner cette bataille tout seul Gabriel," dit-elle en appuyant ses propos.

"Il faut te reposer sur les autres un peu !

On va se regrouper. Tu viens de donner tout ce que tu avais dans ton précédent combat."


Elle s'approche de l'une des jeeps qui a été laissée en place par les soldats de Qeglin pour te laisser t'y appuyer, hors d'haleine. Elle sort un couteau à grand d'arrêt qu'elle plonge avec toute sa force dans le démarreur. La lame s'enfonce comme dans du beurre et le moteur vrombit.

Ta tête tourne. Parler nécessite de ne plus voir tant ton cerveau n'a d'oxygène que pour une tâche.


"Ca va aller Gabriel. Ca va aller.

La victoire est proche..."


Elle ne roule pas encore, incertaine de ton état. C'est alors qu'elle remarque ton épaule.

"Gabriel... qu'est-ce que... ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 9 : Hécatombe (Gabriel)   Lun 28 Avr - 20:40

Je n'arrive pas à calmer ma respiration. Je suis hors d'haleine depuis que j'ai tué Asophos et parler à Basdé a eu raison de mes dernières forces. Je ferme les yeux pour tenter de faire partir les vertiges qui commencent à me prendre, j'en aurais presque des hauts de coeur. Je n'ai jamais atteint cette limite, je me sens extrêmement faible.

Lorsque je tombe à nouveau, je devine la présence de Marianne à la façon dont elle me retient, sa voix me confirme que c'est bien elle ensuite. Elle me pose contre la jeep dans laquelle je me hisse avec ce qui semble être un effort surhumain avant de laisser ma tête cogner contre la vitre passager, complètement avachi et appuyé contre la portière que j'ai refermé dans un dernier effort.

Même si je suis privé de ma vue pour le moment, je ne suis pas privé des bruits et ce qui me perturbe le plus c'est d'entendre ma respiration chaotique recouvrir presque les paroles de ma coéquipière. Je respire lourdement.

Je ne réagis pas immédiatement lorsqu'elle pose une question. Je suis pris d'une quinte de toux à m'en décoller un poumon avant de réaliser qu'elle parle sans doute de la marque noire qui s'est peint sur ma peau.


... Hnnn....Hnn... S'rien. Poison.

Démarre. Hn... Staft... Me faut un peu... Temps... Reprendre souff...Fatigué...


Je lâche une nouvelle quinte avant de me reconcentrer sur ma respiration. Il faut que je me calme. Mon corps est complètement détraqué. Je dois me poser. Je vais profiter du voyage pour tenter de récupérer assez pour parlementer avec le scientifique.
_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 9 : Hécatombe (Gabriel)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 9 : Hécatombe (Gabriel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3 Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Centile :: Scénario : Le Premier Centilien :: Jeu solo -