Forum officiel du JDR Centile
 
AccueilAccueil    FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Tome 1 : Faire le vide, Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Auteur Message
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)    Mer 7 Jan - 11:16

Je reste un moment, là, le bras légèrement levé vers la Sage désormais absent ...
Une question sur les lèvres.

* Créer ? *

Mon bras se rabaisse finalement, ma tête se dirige vers le sol, pensif.
* Créer la vie ? *

Ces paroles semble résonner sur les murs disparus de ce laboratoire.
* Comment ? *

Mon esprit s'embrouille, je ressens, de la peine, la peine de ne pas rejoindre Galu, la peine pour Gabriel.
De la colère contre le Sage aussi, de me laisser, là, seul.

Mais plus que tout, de l'espoir.
L'espoir d'un futur meilleur.


Comme pour me ramener à la réalité, le poids de ma tablette me rappelle les immense données qu'elle renferme.
Elle me semble plus lourde, désormais.
Elle porte mon futur.

Je m'empare et je saute pour me retrouver devant ma future enveloppe.

Je l'observe encore.

* Dois-je me transformer pour mieux comprendre ? *

je réfléchis un moment avant d'en détourner le regard.
* Non, je dois créer ce partenaire dans mon état d'esprit, maintenant. *

J'ouvre finalement les dossier de l'Artisan pour rechercher ce qui pourrait fabriquer un corps et une âme.
* Créons la vie. *
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)    Ven 9 Jan - 8:47

Les données que tu parcours te dévoilent une foultitude de process de créations de tissus organiques mêlant parfois des technologies bioniques mais pas toujours. La création d'êtres vivant devient surtout complexe lorsqu'il s'agit de former le ou les centres névralgiques et cérébraux où naîtront la personnalité et les facultés intellectuelles ou psychiques.


Néanmoins, tu disposes d'une large gamme d'identités préconfigurées et de recettes qui nécessitent un peu d'études pour que tu puisses toi-même les créer à ta sauce. Les traits physiques et les talents que tu voudrais leur donner dépendent des matériaux, process et des "cuves de cuisson" que tu désires utiliser.


Les possibilités deviennent très vite illimitées mais tu t'aperçois que nombre de tes matériaux de base ont été perdus avec la destruction du reste de la base. Aussi n'as-tu la possible que de créer un modèle organique unique. 


En revanche, les ressources informatiques et bioniques, plus facilement répliquables, te permettent grâce à un procédé plus industriel de créer nombre de cyborg quitte à sacrifier du même coup un peu de qualité sur l'autel de la quantité. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)    Dim 11 Jan - 17:02

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Je suis devant cette immense industrie au mille et une personnalité ... et pourtant limité à une seule vie véritable.

La question du bionique et de l'organique ne se pose même pas dans mon esprit pour ma première création
La véritable question est

* Qui vais-je créer ? *

Les paroles de Galu se mélangent avec ceux de Gabriel
* Quelqu'un qui me bousculerait ... quelqu'un qui apporterait son empathie ... quelqu'un qui réussirait à comprendre ce monde dont je commence à peine à en distinguer les contours ...
Quelqu'un à qui je voudrais tenir ... quelqu'un que je voudrais protéger... *


Les données passent à travers mes yeux.
" 387 420 489 possibilités de talent ou pouvoir ... et une infinité d'âme susceptible de les accueillir... "


* ' Tu dois devenir celui qui crée et donner un but aux autres ' *
Je ferme les yeux pour réfléchir.


Qu'est-ce que je veux qu'il fasse...
qu'il me complète.
Compléter quoi ?
Ce qui me manque.
Pourquoi ? 
Pour aider les autres.
Qu'est ce qui me manque pour aider les autres ?
... mon ... humanité complet.
*



Mes yeux s'ouvrent, mes doigts s'agitent sur les commandes.
Mes pensées défilent encore.
A travers les différentes personnalités proposées, l'une d'elle se dessine enfin.

* L'humanité ... qu'est-ce qui peut définir l'humanité ? *

Les souvenirs affluent à nouveau, 
la complicité des contrebandiers, des pirates et des prêtres.
l'amitié de Gabriel et Telagan.
l'amitié de Gabriel pour moi
Mon amitié pour lui.
Les larmes de Masque blanc pour Gabriel.
Le sacrifice de Kaen.

tous ces souvenirs d'humanité sont liés par un sentiment...

Des critères s'ajoute encore et encore.
Ce n'est pas par là force qu'elle doit stopper, mais par la voix
Ce n'est pas avec des armes qu'elle doit combattre, mais avec son coeur.


Une seule âme sort de tout ces paramètres.

Je l'observe, peaufine quelques points.

*Tant d'âme ... combien qui n'ont jamais servis*

J'envoie le programme de synthèse.


" Vit ...

Divina.

Et découvre ce monde.
Découvre l'humanité.
Aime ceux qui veulent t'aimer.
Et encore plus ceux qui ont besoin d'être aimé.
afin qu'ils puissent être sauvé.
Comme moi je l'ai été."






[caméra : suivant la préparation]
La machinerie se met en route

Ça siffle.
Ça suinte.
Ça fume.
Ça s'allume.

[Caméra suivant la machinerie]
De nombreuses valves s'ouvrent en libérant leurs vapeurs brûlantes.
Les bras mécaniques s'agitent et prennent vie.

Sur une tablette métallique roulante, un premier bras dépose le premier élément organique : un neurone.
Ce neurone est bientôt rejoint par un autre, puis un troisième.
Un bras commence à les assembler, injectant, stimulant les cellules, jusqu'à former le premier centre nerveux.

Bientôt, ce centre est rejoint par un autre, encore un autre.



"Ici, l'imagination … là, la compassion … ici, l'altruisme … ah, et ici, l'amour.
Bien, bien, bien ..."



La tablette continue son chemin.
Subitement recouvert par un soupape, un tuyau s'y branche pour injecter un élément de cuisson.
Un deuxième vient récupérer le liquide.
Un bras achève le tout en bombardant une cellule.

Ainsi le cerveau se forme avec finesse, précision, dans cette alchimie de la vie.
Il finit bientôt enfermé dans une cuvette reliée par un système de pompe à d'autres cuvettes.
Aspiration, expulsion, le cerveau en formation continue sa progression.



Dans un autre réseau de cuve, une cellule modifiée se retrouve plongée dans un liquide ultra-nutritif.
Un bras envoie un décharge pour la stimuler.
Fois un, puis fois deux, quatre, huit.
Le corps se développe.

Un corps humain.
Un corps féminin.

Yeux fermé, le corps suspendu dans un liquide, il attend, coquille vide, que son âme arrive.



Voilà le cerveau.

Un bras s'agite et découpe proprement, la chair, les os, le crâne.
Quatre autres bras ouvrent délicatement le corps tandis que deux autres déposent le cerveau et la moelle épinière.

Les bras piquent et stimulent la régénération, les chairs s’agitent, se rattache.
Les nerfs se connectent.


La fin est proche.



Un dernier bras injecte dans le crâne le liquide cérébro-spinal et dans le corps le sang.

La cuvette bascule à l'horizontale et se vide de son contenue.


Le corps est pris et placé sur une dernière table métallique.

Deux pincettes déposent des tissus qui se nouent entre-eux afin de cacher les parties intimes de ce nouveau corps
tandis que deux électrodes sont placés sur le cerveau et le coeur.



Le choc électrique se lance.

Un panneau affiche un électro-cardiogramme.



Ping … Ping …




"C'est le premier battement"

Je contemple cette personne devant moi.
Elle semble si fragile.

Un de mes doigts passe sur sa joue, la peau lisse, douce …

"Douce..."

L'écran affiche désormais le temps avant qu'elle ne s'éveille : 30 minutes.

Je souffle, je respire enfin amplement.
L'euphorie monte en moi.

"Ça a marché … Ça a marché !"


J'ai créé la vie !
Je me retourne, je marche, je fait des va et vient.
Tant de possibilité s'ouvre ...
Mais ce n'est rien comparer à ce que je viens de créer ...
Elle est ...

* Elle est tout pour moi. *

Le temps, je vais devoir attendre un peu …
" du temps pour … je ne peux pas attendre ...
je peux me changer. "





*********

Informe, indécis, imprécis.
Mon corps chaotique semble m'attendre dans sa cuvette.

Je scrute ce corps instable ... comme si je pouvais détecter si un virus s'y cache du regard...


* Est-ce nécessaire ? *
Ma main se resserre autour de bâton.
* Pour elle ... oui. *
Mon bâton se referme sur mon bras pour reprendre la forme de gant.

Je regarde les alentours de la cuvette à la recherche d'un panneau de commande.
Ainsi je pourrais vérifier que Detlef n'a pas incrusté un programme de contrôle, tout en maintenant une distance de sécurité grâce à mon gant.

Et si je ne trouve rien, je n'aurais d'autre choix que d'extraire une partie de cette chose et de l'analyser directement de mes mains.


"Allez, finissons-en."

[1 point de destin pour la vérification de mon futur corps]
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.


Dernière édition par Staft Forest le Ven 16 Jan - 0:20, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)    Mar 13 Jan - 17:47

[Garde tes points de destin, tu vas en avoir besoin Wink]

Ton scan de l'enveloppe est plus qu'à propos, car tu y détectes bien des moyens de contrôle ou de surveillance qu'il te faut désamorcer un à un. Le processus est long mais il te faut être méticuleux pour purger la carcasse de ses logiciels espions.


Ce n'est qu'une fois que tu as vérifié, revérifié et examiné une n-ième fois ce corps étrange que tu entames le processus de transfert.


La manoeuvre n'est pas anodine car tu t'apprêtes à enlever ta peau pour en enfiler une autre comme la mue d'un serpent qui a grandit trop vite. Tu découvres soudainement une vaine attache à ton corps précédent bien que ce lien soudain ne soit qu'éphémère et poussé plus poussé par la crainte de perdre une certitude que l'amour véritable de quelques kilos de chaires sous des grammes d'électroniques.


Le temps se suspend avec ta dernière inspiration qui ne sera pas suivit du râle propre aux corps purement organiques lorsqu'ils passent le seuil de la mort. Ta condition, ton être ton toi se charge octet par octet dans ce bijou technologique de l'autre côté de la vitre. La sensation de démembrement et de reconstitution est si proche de celle de la traversée d'un portail que cela en est troublant.


Lorsque le protocole t'indique que le transvasement est complété, tu actives enfin ton premier boot. D'aucuns s'attendraient peut-être à une première inspiration ou à une levée de paupières comme on lève les rideaux avant un grand opéra. Mais ton corps. TON corps. Que tu sembles enfin avoir trouvé, comme si ton âme en avait toujours été séparé et qu'elle n'empruntait que tard sa véritable forme. Comme si toutes tes apparences précédentes n'étaient que des pâles copies, des chrysalides trop rigides, trop étroites et trop stupides pour être la sincère incarnation de ce que tu es.


Tu laisses derrière toi ton dernier cocon pour franchir l'ultime frontière qui te séparait des Gardiens : l'immortalité.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)    Mer 14 Jan - 0:15

Spoiler:
 

* Comme le disais un certain Terrien Stallman : avoir la liberté ne vous garantit pas que vous la garderez. *

Et effectivement ce corps informe est rempli de virus.

Ma première vérification me permet d'éliminer des programmes basiques.
Mais plus je refaisais des tests, plus ils se montraient ardus et menaçants.
Tant que j'en trouvais, je recommençais, certains virus ayant aussi la fonction d'en dissimuler d'autres.

Aussi, après 10 dernières tentatives pour retrouver un autre virus, je décide enfin de déclarer

" ' Médiocre est l'élève qui ne dépasse pas le maître ' ?
C'est vrai, je n'ai pas ton génie, ta fourberie ou ton adaptation ...
Mais tel le disciple de Protagoras, je vais pouvoir te quitter avec tes connaissances et sans en payer le prix. "


Je souffle un peu en préparant les derniers détails pour le transfère.

Je m'allonge sur une table métallique, je prélève une aiguille connecté à la cuvette, que je m'insère dans le bras.
Ainsi mon sang d'antimatière rejoindra ce prochain corps.

Je place les derniers capteurs sur mes mains pour le téléchargement et je lance le programme.




***


Téléchargement mémorielle 100%
Téléchargement sentiment   100%
Téléchargement réaction     100%

Lancement du reboot
Reboot Sucess
initialisation


Confort ...
tout est confort ...
Je n'aurais jamais pensé être dans un tel confort...

Je ne ressens que le liquide qui coule en moi ... mon sang je crois, il me parait tellement étranger, désormais.
Je ressens aussi les murs de la cuvette qui me retiennent.

Mais je ne ressens rien d'autre.
Ni le rythme de ma respiration, je ne respire pas.
Ni la fraîcheur du métal, ni la chaleur de mon sang, je ne ressens rien.
Ni les battements de mon coeur, je n'en ai plus.

Simplement une impression de grands espaces et de liberté.


C'est si reposant ...
Je sens mon corps bouger à mon grès, se solidifier, se liquéfier, s'évaporer ...
Je serais tenté de rester ici mais quelque chose dehors ... en dehors de ce corps, me ramène à la réalité...


* Divina ... *



[caméra, vue de l'extérieur]

la matière devenue stable, moins mouvementé, s'agite à nouveau plus violemment.
sa surface se plisse et se déplisse. S'élève et retombe.

Puis une main surgit.
Métallique, lisse.
Cette main se suit d'un bras, bien plus épais que la main, jusqu'à s'élever en dehors de la cuvette.

Elle s’agrippe et se maintient ainsi.

Tel une marre de fourmis, la substance semble alors grimper le long de ce bras pour sortir de cette prison.
une fois de l'autre côté, celle-ci coule le long du verre.

Et au sol, elle finit par se solidifier, sculptant une forme humaine.



Ainsi, je sors de ma prison de verre.

Je sens la gravité sous mes pieds, par les troues du sol grillagé, je maintiens cependant mon corps soudé et décide de me déplacer.




* Où ? *
C'est vrai, je n'ai pas d’œil.
Je suis encore aveugle ... et sourd.

Mon visage se creuse afin de libérer un espace, qui se remplit d'un globe.
J'active mes capteurs visuels au niveau de celui-ci.

Je suis un cyclope.
Par réflexe, j'ai créé une paupière, je la bats un peu tout en réajustant ma vue.

Mon œil se décale sur la gauche tandis qu'un deuxième œil se forme.



Ainsi, petit à petit, je règle mon corps, sa couleur, sa forme, sa taille.

Je me rends compte que cette nouvelle enveloppe est bien plus volumineuses que les autres.
Aussi, je finis par rajouter vêtement sur vêtement.

* Vêtement ... c'est drôle de qualifier ainsi une partie de mon corps ... *

Une fois terminée, je reste là un moment.
J'ai l'impression d'être partout dans ce corps.

Mon pied est dans ma tête et mon cœur est dans mon estomac.
Par réflexe, je fais circuler mon sang dans mon corps... je n'ai pas de cœur, mes propres vaisseaux font office de pompe.



Mes yeux se portent alors sur mon ancien moi.
Je m'avance, je m'observe.

* J'étais donc si petit ? *
Je scrute encore un moment... j'ai du temps .. j'ai tout le temps.

Ma main vient chercher mon gant, que je retire doucement de mon cadavre.
Je sens mon corps s'adapter, devenir métallique, technologique.
Mon gant répond à mes ordres.


Cela fait, je me dirige à nouveau vers l'industrie de vie.
* Oh oui, vraiment confortable ... *
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.


Dernière édition par Staft Forest le Jeu 15 Jan - 9:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)    Mer 14 Jan - 11:47

Spoiler:
 

Elle est toujours là, endormie.

Mon ouïe s'affine pour entendre les battements de son cœur, rythme constant et rassurant.

Mes pas deviennent silencieux afin de ne pas troubler son sommeil, je me dirige vers la machinerie.

* Désormais ... je dois créer quelque chose pour me rendre indépendant ... *
Je jette un oeil sur Divina.
* Et pour qu'elle puisse se protéger si je ne suis pas là. *


Je règle à nouveau la machine afin de préparer un système de défense et de mobilité.

Petit à petit l'objet prend l'apparence d'un sceptre aux lignes noires et blanches torsadées.

Je l'équipe également d'un œil * Pour l'esprit. *

La violence de Jialle me revient en tête ...
* il va lui manquer deux choses pour pouvoir lutter. *
La prédilection et l'antimagie.
Je les lui rajoute.
Je poursuis encore le développement, défense du corps, défense de l'esprit, défense de la magie.
La fuite par le lieu, la riposte et l'ignorance ...

Je lui prévois également un petit réceptacle pour contenir une goutte...


Je lance à nouveau la machinerie pour produire le premier modèle.

Les suintements me font réagir rapidement : je me téléporte auprès de la femme pour l'empêcher d'entendre
Mes mains se transformant en cache-oreille insonorisé en patientant la fin du processus.



Le voilà, il se tient posé sur ces pointes, à l'envers.
Son œil est fixé sur moi.
D'un geste de mes mains redevenues normales, je lui intime le silence et je me déplace vers lui.

Une fois encore, mes doigts se changent pour devenir des câbles métalliques qui vont se connecter au sceptre.

* Voyageur, est-ce que tu me reçois ? *
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)    Jeu 15 Jan - 11:54

La réponse que tu reçois se traduit essentiellement par une foultitude d'indicateurs de performance très factuels qui, en vernaculaire plus commun, signifierait "oui".


"Je me sens bizarre."


La voix fluette vient de derrière toi. Divina s'est redressée sur sa table et regarde sa main avec une stupeur innocente. Elle la lève au niveau de ses yeux pour agiter ses doigts. Ses grands yeux ronds contemplent cet acte anodin avec un émerveillement singulier. Elle l'agit à nouveau, de plus en plus familière de l'évènement, jusqu'à ce que ce jeu la fasse sourire.


A travers ses doigts, ta silhouette floue bouge un peu. Elle cesse de lorgner sur ses phalanges pour accomoder son point focal sur toi.


"Je parle.


Je sais des choses mais je n'en ai aucun souvenir. Comment sais-je ? Il n'y avait rien avant. Même pas le souvenir du vide. Avant."


Ses yeux ronds absorbent le monde. Les étendues spatiales de Thoï, le laboratoire sinistre et ton apparence si particulière. Elle engrange toutes ces informations sans être choquées outre mesure faute d'avoir un quelconque référentiel pour s'en offusquer.


Son regard se pose sur toi. Tu la sens déjà prête à sourire encore. A s'émerveiller. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)    Jeu 15 Jan - 13:01

Ainsi légèrement penché vers le sceptre, je traduis les données qu'il m'envoie pour finalement le résumé en trois lettres.
* Toi, va falloir que je t'ajoute un programme pour que tu puisses parler normalement... *

Je n'en rajoute pas plus et mon corps se crispe, devenant statue, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Lentement mes câbles se rétractent sous ma manche. Je me redresse lentement, robotique.
Ma tête se tourne jusqu'à ce que mon œil la voit.

C'est avec contemplation que je l’observe faire, décortiquant de ces gestes.

* Oui ... j'ai fait en sorte qu'elle découvre le monde ... et pour le découvrir ... j'ai fait en sorte qu'elle n'est aucune attache...*

Ses yeux se fixent alors sur moi, j'ai l'impression d'être transpercé, comme lors de ma rencontre avec Kaen ...
Son regard me cloue sur place tandis qu'elle résume pourquoi elle n'a pas de référence :

elle n'a pas de passée.

Pas de racine, pas d’influence externe.
Juste elle, ici et maintenant.


Lorsqu'elle me demande pourquoi elle ne se souvient de rien, un vieux réflexe me fait soupirer.

Mais ce réflexe me fait découvrir que je n'ai pas respiré d'air depuis ma renaissance.


Tandis que je crée rapidement un système de poumon, de corde vocal et de trachée pour le relier à ma bouche,

je me retourne lentement pour faire face à elle, mon regard toujours fixé sur elle.



J'aspire enfin pour lui parler.

" Et bien.. "
Je calibre rapidement ma voix.

" Et bien ... "
Mes yeux quittent alors son regard tandis que je cherche ce que je m'apprête à dire ...
" Tu as ... été ... créé ... "
" Tu vis ton passé et ton présent, dès cet instant."


Mes mots lourdement pesés et mon regard transpirent la crainte de la brusquer.
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)    Dim 18 Jan - 17:43

Elle met un temps pour assimiler ce que tu lui dis.


"Créée..."


Son regard scanne les autres tubes où dorment d'autres créations, dont l'étrange sceptre que tu es en train de fignoler puis tombe sur ton ancien corps.


"Tu as tout crée ?


Lui aussi ?"


Tu sens qu'il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses pour elle. Juste un état des choses. Néanmoins, tu sais qu'en filigrane de ses questions, probablement nombreuses à venir, il y en a une autre sur lequel elle n'a pas encore mis le doigt : quel est le sens de ma vie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)    Dim 18 Jan - 18:58

Je scrute encore son regard avec prudence, essayant de voir où cet interrogatoire pourrait mener.
* Curieuse, curieuse avide de découvrir le monde ...

Elle veut juste comprendre comment et pourquoi elle est ici. *

En arrivant à cette conclusion mon corps semble se détendre et un sourire apparaît sur mes lèvres.


Je m'approche d'elle, laissant le sceptre observer la scène, en commençant mes explications.


" Pour répondre rapidement à tes questions, non je n'ai pas tout créé, lui non plus,
mais toi, oui.
Et ce sceptre aussi. "


J'arrive devant sa table que je juge d'un rapide coup d’œil sa solidité.
" Mais je suppose que ces simples réponses ne pourront te convenir alors ... "

Je cherche un instant mes mots pour la suite avant de reprendre.
" Je vais devoir te faire un peu d'histoire ... "



Je lève les bras et la tête pour englober le ciel.
" Je te présente l'incarnat connue sous le nom de Thoï. Cet incarnat n'est pas unique et il existe beaucoup d'autres ...
Mon nom est Staft Forest, je viens de l'incarnat dénommé Centile. "

" Cet endroit ... est un repère d'un homme se faisant appeler l'Artisan ... Un génie de la création. "
" Ces tubes, le corps là-bas...  Tout cela fut créé par lui. "

" Hélas, ce génie scientifique était malveillant et avons due le neutraliser... "

Je reprends ma respiration, en secouant légèrement la tête.
* Je m’emmêle les pinceaux. *


" Je suis moi-même l'une de ces créations ... enfin ...
Mon esprit viens bien de Centile ...
mais l'Artisan m'a ' invité ' à devenir l'une de ses œuvres ...
Un monstre pour semer le chaos et la discorde ... "



Je secoue là tête en dénégation.
" J'ai décidé d’arrêter cela... Nous l'avons stoppé et j'ai décidé de faire son repaire un lieu bénéfique pour le reste du Multivers ... "

Je baisse la tête ...
" Sauf que ... je manque d'empathie ... "


Mes yeux se relève vers elle.
" Je n'arrive pas à comprendre les gens pour les aider ..."
" On m'a conseillé de créer quelqu'un ... quelqu'un qui pourrait m'aider à comprendre les autres ... Non pas seulement ... qui pourrait aider les autres."
" Et je t'ai fabriqué, toi. "


Mes yeux dans les siens, j'essaye de voir ce qu'elle pense.
" Je veux pouvoir protéger les autres et leur donner un but dans la vie.
Mais je manque d'amour ...
Alors, je t'en ai donné ..."




Mon expression semble mêlé d’inquiétude et de tristesse...
* Est-ce que ... je suis en train de décider de son destin, comme Detlef ? *

Je recule.
" Je ne veux pas t'imposer un choix ... pas maintenant ... Je veux juste ... te voir vivre ... et sourire ... oui, c'est ce que je souhaite pour toi."

Un sourire timide peine à apparaître sur mon visage tandis que je baisse les yeux ...
Je repousse un soupire.



" Tu dois ... avoir d'autres questions, non ? "
Je me fais vieux tout à coup ...
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.


Dernière édition par Staft Forest le Lun 19 Jan - 17:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)    Lun 19 Jan - 16:21

"Plein !" dit-elle en sautant de son lit de naissance.


Ses jambes, hélas, la soutienne encore mal dans ses premiers pas. Elle tombe au sol à genoux, surprise de son échec et relève la tête vers toi un sourire aux lèvres, montrant qu'elle ne s'est pas blessée.


"Mais pour l'instant... j'aurais souhaité avoir des jambes plus fortes..."


Elle rit de sa boutade en plissant les yeux plus par envie de te faire sourire que par véritable hilarité. Lentement, avec l'aide de ses mains, elle se redresse en assurant sa prise contre le rebord du lit. Elle assure ses premiers pas titubant avant de commencer à trouver son équilibre, bras écartés comme une ballerine. Son regard sur le bout de ses pieds, elle se réjouit innocemment de son petit succès.


"Comment peux-tu manquer d'amour si tu m'en as donné tant ? Regarde comme c'est joli..." dit-elle en tendant son bras au-dessus d'elle pour en contempler la blancheur laiteuse et la perfection de sa forme.


Elle arrive jusqu'à toi et assure son maintien en se tenant à ton avant-bras. Elle te regarde deux têtes plus basses que toi. Votre contact visuel la refait sourire. Puis sa curiosité se reporte sur ta création à venir.


"Pourquoi un sceptre ? C'est pour les rois et les prêtres, non ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)    Lun 19 Jan - 17:54

Sa vivacité me prend par surprise et je n'arrive pas agir rapidement pour l'empêcher de chuter.

Je m’apprête à venir la relever, mais là encore, elle me devance en se redressant seule.

Je l'observe faire.


* Elle me surprend si facilement ...*

Sa boutade fait l'effet escompté en me faisant naître un rire dans ma gorge.
" Il faudra un peu de temps ... un tout petit peu ... "

Hélas, sa question fait naître dans mon regard une petite teinte de tristesse ...

J'approche mon bras pour qu'elle puisse s'en servir d’appui.


" Comme ... comme moi j'ai pu façonner ton esprit et ton corps avant ta naissance, assez facilement je dois dire  ... on a 'façonné' mon esprit au cours de ma vie... "
Je me tais un peu avant de reprendre en secouant la tête.
" Ce n'est pas irréversible ... mais c'est dur de le faire seul "



Je reste un instant silencieux avant que mon expression change pour devenir plus jovial.
" Un sceptre dis-tu ? Attends un peu. "

Ma tête se tourne vers le sceptre.
" Voyageur, fais donc quelques pas par ici. "

La réponse ne se fait pas attendre. Les patte se mettent en mouvements et tel un crabe, le sceptre avance jusqu'à nous.
Du coin de l’œil j'observe la réaction de Divina, souriant de son émerveillement.


" Notre monde ... "
J'attends qu'elle écoute pour continuer.
" Les mondes, plutôt, sont gouvernés par 4 domaines... Rare sont les personnes possédant des talents extraordinaire...
et encore plus rare ceux qui en possèdent énormément ... "


" Le premier domaine ... le plus connue ... est tout simplement la magie. "

Je lui montre ma main vide que je commence à bouger en incantant.
Bientôt une légère brise tiède se lève.

J’arrête rapidement le sort et lui laisse le temps de digérer la chose ...



" Il y a bien sûr le corps... Savoir le soigner, le protéger ou encore en faire une arme ... ou un bouclier. "
Pour celui-ci, je ne lui donne pas d'exemple immédiat, au risque de la désarçonner.



" Le domaine du savoir bien sûr, le savoir technologique et scientifique ... capable d'imiter tous les autres domaines. "

Mon autre main s'agite pour aller récupérer le bâton de l'espace.
Lentement, je le déplie afin qu'elle puisse observer la scène.
Je le laisse sous forme de bâton et d'un mouvement, je soulève lentement dans les airs le Voyageur. Puis d'un contact, je le téléporte à sa position initiale.


" Il y a, bien sûr, les sciences sociales "
Mon regard se tourne pour regarder avec une légère insistance Divina.
" Ce qui te semble facile à comprendre chez moi ... est généralement difficile à comprendre pour d'autre. "



" Et pour finir ... il y a le domaine de l'esprit. "

" lire à travers les gens, modifier leur esprit ... faire naître des illusions ... comprendre leur esprit ...

Ces talents là ... je t'en ai transmis certains ... afin de t'aider à comprendre les gens ...
Je sais par exemple que, si tu le souhaites, tu peux projeter tes paroles dans mon esprit...
Il suffit de regarder dans mes yeux, si tu désires essayer... "


Je l'observe encore dans les yeux si elle souhaite essayer.
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.


Dernière édition par Staft Forest le Mer 21 Jan - 11:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)    Mar 20 Jan - 16:35

Ce ne sont pas des mots mais un rire qui se projette dans ton esprit pour te confirmer sa maîtrise de ce mode de communication.


Elle fait rouler son regard vers le sceptre dont les articulations sont encore sorties. Sa tête penche de côté avec une moue presque dubitative.


"Maintenant on dirait un insecte. Comme une mante religieuse !


Tu vois ! On en revient quand même à la religion..."


Elle a un petit rire étouffé avant de se retourner tenter une petite course de quelques pas jusqu'à un conteneur de verre où une créature éléphantesque sommeille. Mains et nez collés contre la paroi, elle continue de te parler. 


"Tu risques de te fatiguer pour rien, Staft Forest. Il paraît que les créations échappent toujours aux intentions de leur créateur..."


Difficile pour toi de la contredire sur ce point. Hélas, maintenant que le commentaire est lâchée, tu ne vois plus que ça : une mante religieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)    Mar 20 Jan - 17:49

J'écarquille les yeux : je m'attendais à des bribes, peut-être une parole courte, mais pas à un rire aussi clair.

Son évocation de la mante rend ma vision critique en observant le sceptre
et effectivement, il ressemble belle et bien à l'insecte prédateur ... sans les pattes avant, néanmoins.

Mon regard revient sur Divina qui semble de plus en plus familier avec l'environnement.

Un sourire s'esquisse un peu plus alors que j'entre dans son jeu.


" Je suis un exemple parfait de ce dont tu parles "

Je me téléporte pour me retrouver sur le tube qu'elle observe, mon corps allégé et ma tête dirigée vers elle, je suis presque à l'envers en lui parlant avec ironie.

" Mais dans ce cas, je n'ose imaginer ce que tu deviendrais... "
Je la fixe avec mon sourire amusé avant de poursuivre.

" Je ne sais pas encore ce que je compte faire de ces créatures ... ce n'est pas moi qui les ai faits. "
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)    Mer 21 Jan - 16:56

Elle regarde toujours ce monstre pachidermique jusqu'à ce que le silence qui a suivi ta dernière phrase la gêne. Elle lève la tête vers toi, mains appuyées contre le verre.


"Est-ce une question ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)    Mer 21 Jan - 17:24

Mon expression redevient sérieuse tandis que mes yeux partent dans le vague.
" Je ne sais pas ... Je n'ai pas encore pensé ce que je ferai d'eux ... "

Mes yeux scrutent le vide tandis que je réfléchit.

Je finis par revenir sur le regard de Divina pour lui donner le résultat de mes pensées.


" Je compte étudier plus en profondeur les expériences de l'Artisan sur chacune d'entre elles ... S'il n'a rien tenter pour les rendre dangereuses ... je pense que je les libérerai ... les autres resteront dans ces tubes ...

Est-ce que ... ça te parait humain comme solution ? "


Je lui montre ainsi une autre facette de ce que j’attends d'elle : m'aider à faire des choix moralement humain.
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)    Jeu 22 Jan - 15:36

Elle fronce un sourcil, le cou toujours levé vers toi, comme si elle ne comprenait pas quelque chose :


"Une solution ? Ont-ils l'air d'un problème ?"


Tu commences à voir que sa faculté de conseillère réside moins dans ses recommandations que sa capacité à te faire remonter la chaîne de tes raisonnements pour mettre en exergue les véritables questions morales auxquelles tu as parfois déjà répondu bien vites.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)    Jeu 22 Jan - 17:03

Mon regard repart dans le vide en réfléchissant à ce qu'elle dit... Plus que de m'aider à être moralement bon,
elle m'est en doute la validité de mes conclusions.

je finis par descendre du tube pour rejoindre le sol.

* A force elle doit avoir mal au cou ... *

Du coup j'en profite pour modifier ma taille afin d'être à hauteur de la sienne, une deuxième cape, plus longue que la première, a rejoint ma panoplie vestimentaire.

Je me tourne vers la forme suspendue dans le tube ...


" Je crois que ... j'essaie de me mettre à leurs places ... Dans nos mondes, on risque de les traiter comme des bêtes de foire ... de simple animaux...
Et les libérer ici ... rester des années enfermé dans ce monde ... serait-ce une misérable existence ? "


Je secoue négativement la tête ...
" Ils ne sont pas un problème pour nous ...
 Ils sont un problème pour eux-mêmes.
 Je les plains. "

_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.


Dernière édition par Staft Forest le Mar 27 Jan - 16:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)    Mar 27 Jan - 15:15

Elle te regarde comme si tu venais de dire quelque chose d'extrêmement drôle.


"Tu penses qu'ils souffrent ?


Et toi souffres-tu d'être toi ? Tu as souffert avant d'être né ?"


Elle s'éloigne en faisant glisser sa main contre la paroi vitreuse. Elle efface un peu de buée pour révéler plus nettement leurs visages de foetus monstrueux.


"Tu penses qu'ils ne sont pas normaux. Et qu'ils en souffrent ! Ahah ! Mais tu vois à travers tes yeux. Tout ce dont ils ont besoin, lorsqu'ils s'éveilleront, c'est d'amour !"


Elle attrape une autre cuve en encartant les bras, joues plaquées contre le verre. Petite souris qui étreint un tube énorme.


"Il ne faut pas avoir peur Staft Forest. Ecoute comment son coeur bats !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)    Mar 27 Jan - 17:57

Dans un coin de ma tête surgit l'image de moi et Divina jouant aux échecs.
Et elle vient de me faire ' échec et mat ' avec un grand sourire.

Je ne réagis pas tout de suite à ces propos jusqu'à ce que je commence à sourire.

Ma main droite remonte sur ma bouche avant qu'un léger rire continue n'arrive.
Ma main gauche s'affirme sur mon bâton tandis que le rire monte en intensité.

Je finis légèrement plié en pouffant de rire, mes yeux expriment un certain bonheur, comme apaisés.

Je reste ici à rire avant de tenter de m'expliquer.

Je souffle un peu.

" Pfiou ! Pfff ... Je ... comment dire ... héhé, c'est juste... hé ... tu vises tellement juste ... hahaha "


Je dois souffler plusieurs fois avant de reprendre.
Je souffle  une énième  fois, me redressant pour reprendre reprendre contenance.




" C'est juste que ... J'ai eu peur d'être moi... "
* Pas si longtemps que ça, d'ailleurs ...*
Mon visage garde toujours cette lueur calme et de sourire de bonne humeur.
" Et j'en ai souffert ...  j'ai souffert avant de ... renaître."

Je respire calmement.
" Mais ... tu me fais prendre conscience ... de ma stupidité à me baser sur mon expérience, aujourd'hui dépassée, pour me mettre à la place d'eux ... simplement parce que nous avons le même ' père ' ... "

*Il faut que je cesse de me considérer comme un martyr ... et les autres aussi...*
Je secoue la tête, riant encore un peu de ma bêtise tenace avant de soupirer et de m'avancer vers Divina.



Suivant son conseil, je place mon oreille contre le verre et je ferme les yeux pour entendre ces pulsions ...

Ba-dam... Ba-dam...

Le rythme d'hibernation, si régulier, si rassurant

" Un cœur si ... vivant ... "

J'ouvre mes yeux pour regarder tendrement Divina ...
" Comme le tien ... "

Ba-Dam... Da-Bam fait le cœur de la femme en face de moi.

" Merci. "
* Merci, de me réveiller... *
Je referme les yeux et nous restons là un moment, à entendre ce cœur...



Je finis par ouvrir les yeux...

" Veux-tu que je t'habille ? Tu vas finir par avoir froid ... "
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)    Mer 28 Jan - 17:24

Elle se regarde dans le reflet déformé par la rotondité du verre. Sans trop d'hésitations, elle fait vivement oui de la tête avec une lueur curieuse et impatiente dans les yeux.


"Je n'y avais pas vraiment pensé.


Mais je pense que je vais bien aimer !!"


Son enthousiasme et son énergie indiqueraient à n'importe qui que la vie, le temps et les turpitudes des destinées n'ont pas encore écorché sa peau, ni usé ses nombreuses envies. Son spectacle te permet de mesurer toi-même à quel point les blessures qui ont signé ta peau pendant que tu arpentais ton chemin tumultueux ont emporté avec elles un peu de cette jeune fougue qui t'habitais.


On ne peut éternellement sautiller en rêvant d'arc-en-ciel, certes, mais le souvenir de cette innocence pétillante allège tout de même le fardeau de ces années à te débattre. Galu avait raison... mais cela veut aussi peut-être dire qu'il est passé par là aussi. Marmin aurait-il été ce compagnon qui amenait l'équilibre délicat dont sa vie avait besoin ? Et si celui-ci lui a été arraché, tu es la personne la plus capable de mesurer l'intensité du chagrin qu'il doit porter en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)    Mer 28 Jan - 21:29

Toujours le sourire aux lèvres, je commence à retirer ma seconde [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], solidement attaché au reste de mes habits par deux boucles de ceinture.

Pendant que je retire les attaches, je ne peux m'empêcher d'observer sa ... vitalité.



* Toute cette jeunesse... Galu... tu voyais bien plus loin que le simple partenaire moral, n'est-ce pas ? ...
Tu voulais me rappeler ce que j'étais.
Me rappeler que moi aussi, j'ai eu cette joie de vivre*


Tenant la cape à deux mains, je viens dans le dos Divina.
"Tu as due certainement le remarquer, mon corps peut se modifier à mon grès."


*Galu... Je ne sais pas encore comment je réagirais si elle mettait enlever...
Est que tu as déjà connus ça ?*



"Et par corps... j'inclus aussi mes vêtements.
Aussi, nous allons pouvoir faire tout un essayage... "


La cape semble s’animer pour se refermer autour de Divina, épousant ces formes afin de prendre ses mesures.
J'avance mon autre main à ses côtés, ce dernier se coloriant d'une multitude de couleur pour ses préférences.




* Est-ce celui qui te complétait est mort, Galu ? Et si ... serait-ce ...
Marmin ? *

Le souvenir du Sage pleurant dans les bras de Horini me revient en tête ...
De tous les écrits que j'ai lus, il n'est pas question d'une telle amitié avec l'une de ses créatures ...

* Galu ... je suis tellement désolé ... *



Un troisième bras, plus tentaculaire celui-ci, sort de mon dos, emportant la dernière cape pour la mettre face à elle.
La cape se durcit, s’aplatit et finit aussi réfléchissante qu'un miroir, permettant ainsi à Divina de s'observer comme elle le souhaite.


" Vous avez de la chance Mademoiselle Divina ... Divina Vox, car aujourd'hui, c'est la maison qui offre ! "

Divina Vox, la voix divine ...



* Je ne te perdrais pas. Je vais te préserver de cette guerre. Je ne laisserai pas ta jeunesse s'éteindre trop vite. *



Nous passons ainsi un peu de temps pour faire des tests, fouillant l'infinité de possibilité qu'offre mon corps pour habiller le sien.

Un moment d'étourderie provoqua un énorme fou rire lorsque je l’affublai d'une tenue extrêmement provocante.
La voir rire face à ma gêne, mon visage rouge tomate.
Tant de plaisir de ce moment.


Une fois les essayages terminés, j'utilisai ma magie pour créer les vêtements voulus...

Mais pas seulement.




Je lui offris son premier repas.

Pancakes au beurre doux, Salade, eau, cornichons, sel, tomate, pain, banane, orange, poivre, spaghettis avec sauce, fromage rappé.

Et même un piment rouge, accompagné de lait, pour calmer la bouffé de chaleur du premier.
très très peu d'alcool.

Je lui offris tout ce que je pouvais pour qu'elle découvre toutes les saveurs.

" Désolé, je ne sais pas créer de la viande ... "
Ce qui ne m'empêcha pas d'imiter le gout grâce à quelque substitut plus chimique.


* Non... Je ne monterais pas moi-même sur le champ de bataille ... afin d'être sur de t'accompagner dans tes premiers pas. *




[Edit MJ : Non, ton corps reste ton corps, pour modifier des vetements, ça fait appelle à manipulation des composites et coute donc de la magie]
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)    Dim 1 Fév - 12:40

Tant les vêtements que le repas sont à son goût.


A toi de voir si ton implication dans la Guerre des Gardiens est terminée, auquel cas ta relation naissante avec Divina formerait le point final de cette histoire et le début d'une autre, mais qu'il est peut-être prématuré de raconter. Sinon, il s'agirait d'éviter d'arriver après la bataille pour compter les cadavres de tes amis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)    Dim 1 Fév - 13:36

Spoiler:
 


Plus le repas avançait, plus un sentiment d’égoïsme s'emparait de moi ...
Non, je ne voulais pas participé à cette bataille pour Divina ... mais est-ce que je voulais les laisser tomber ?
Hors de question.

Une fois le repas terminé,

J'observe Divina droit dans les yeux mon sourire a nouveau disparu et le visage sérieux ...

" Divina ... "
Je baisse les yeux comme si je cherchais des mots ...
" Il y a ... une guerre qui est en cours ... sur mon monde natal ... "

" Une guerre qui décidera de l'avenir de beaucoup de monde ... "

" Nous luttons actuellement contre une personne désireuse d'installer une guerre de classe sans précédent, les humains ne possédant pas de pouvoir comme nous, toi, moi ... serons réduit en esclavage. "


" ... Galu, le maître du domaine des savoirs ... c'est lui qui nous a permis de stopper l'Artisan, de l’arrêter et de nous emparer de ce laboratoire.
C'est lui qui m'a demandé de rester ici et de créer quelqu'un pour me compléter ... "


Je me lève et commence à faire les cent pas
" Il ne souhaite pas m'intégrer dans son assaut final, trop imprévisible ... je le comprends, car c'est en partie vrai ... "

Je m’arrête dans ma marche

" Mais ... il est hors de question que je reste là les bras croiser. "

" Avec cette machinerie, je pourrais concevoir toute une armée et me joindre au combat comme en tant que groupe indépendant ...
Mais je refuse que tu assistes aussi tôt dans ta vie à une guerre.
Tout comme je refuse de te laisser seule... "

" Alors ... est-ce que ... le temps de cette dernière bataille, tu m'accompagnerais pour créer ... et trouver des renforts ? "

Je la fixe dans les yeux, presque comme une supplication.
" J'ai des amis qui vont mourir là-bas ... "
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)    Mar 3 Fév - 17:40

Elle te regarde sans vraiment avoir l'air de comprendre ce que tu dis ou alors sans s'en émouvoir davantage à en juger par son coup de fourchette.


"Est-ce pour ça que tu m'as créée ?"


Sa question est plus rhétorique qu'autre chose puisqu'elle continue en s'essuyant la commissure des lèvres comme un lady.


"Je ne te crois pas quand tu sous-entend que tu as besoin de ma participation. Je suis sûre que mon créateur peut se débrouiller tout seul. Je crois que ce que tu veux, c'est que j'approuve que tu partes en guerre. Tu as peur que je t'aime moins si je te vois prendre les armes. 


C'est plutôt un vilain procédé si tu veux mon avis : tu veux que je me mouille tout autant que toi pour m'enlever des raisons de t'en vouloir."


Elle reprend une bouchée et s'exprime avec des fils de spaghettis pendant encore sur ses lèvres.


"Cheu beut pas brendre de décisions à ta plache. Je chuis churement bonne conseillère, mais quand on veut être le chef, il faut se brébarer à être tout seul devant les conséquences de ses choix."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)    

Revenir en haut Aller en bas
 

Tome 1 : Faire le vide, Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7 Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Centile :: Scénario : Le Premier Centilien :: Jeu solo -