Forum officiel du JDR Centile
 
AccueilAccueil    FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Auteur Message
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Lun 2 Juin - 14:00

Il lève un sourcil surpris à ta rebuffade et répond avec un très grand calme :

"Je me bats pour préserver le Multivers et éviter que ses trésors ne soient ensevelis avec ceux-là même qui ont appuyé sur le détonateur."

Droit comme un i, il marque le contraste face à tes va et viens en ne bougeant pas d'un pas.

"Je n'y crois pas néanmoins.

A votre détachement dans ce conflit, je veux dire. Si vous n'en aviez réellement rien à faire, vous la fuiriez comme la peste. Comme n'importe quelle personne censée, d'ailleurs. Vous pourrez prétendre que votre mission sacrée quelle qu'elle soit est si important qu'il vous faille braver tous les dangers, mais, vraiment, je n'y crois pas...

Je crois que vous aimez la guerre et la violence. Je pense en fait que vous vous mentez. Pour preuve, vous vous qualifiez vous-même de guerrier. Vous avez soif de sang. Vous voulez détruire quelque chose qui vous fera vous sentir mieux. Vous voulez peindre des cibles en noir pour pouvoir les exploser tout en vous lavant la conscience.

Vous avez la rage des fanatiques.

Dites-moi, si vous aviez l'opportunité, maintenant, tout de suite, de rejoindre votre Déesse, le feriez-vous ?"


Sa question semble sincère. Presque une offre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Mar 3 Juin - 17:56

Je regardais ce Major, légèrement interloqué alors qu'il semblait connaitre les traits les plus noirs de mon âme. Alors qu'il me questionnait allant presque jusqu'à me proposer d'aller rejoindre la Déesse. Je le regardais alors qu'il voyait bien clair dans ma rage mais qu'il ne me résumait qu'à cela ...

"Si j'en avais la possibilité, je rejoindrais la Déesse. Mais cela n'est pas possible, Major... Oh je vous vois déjà me proposer un sauf conduit hors de cette base ou une escorte ou je ne sais quoi. Ce n'est pas mon physique ou ma magie qui me retiennent loin de ce moment que j'attends avec impatience : Le moment de mon jugement. Le moment où je serais enfin libéré du doute. Le moment où je rêve que tout devienne aussi simple que vous le pensez"

Ma main commence à trembler et mon rythme cardiaque augmente alors que déjà mon esprit pense aux mots qui ne sont pas encore sorti de ma bouche. Une excitation palpable.

"Ca serait tellement plus simple d'abandonner tout et de rejoindre le camps de la Déesse. De me repentir et de devenir un de ses outils, son instrument, son avatar de la Vengeance et de la Rage. De laisser enfin exploser toute cette rage fanatique. De voir dans chaque goutte de sang que je fais couler un acte de Foi et de Justice. De tout laisser derrière moi. Oui vos déductions disent vrai..."

Mon regard se perd un peu avant de reprendre, mon émotion apaisé un peu.

"Mais vous ignorez une chose ... une chose bénigne mais qui a tellement de poids aujourd'hui ... lorsque la Source m'a rappelé, lorsque j'ai fusionné avec elle, il y eu un instant où mon esprit s'est recroquevillé sur lui même. Un instant où je suis entré dans la mort sans haine. J'ai abandonné tout mes regrets, toutes mes rancunes, toutes mes attaches. J'étais convaincu que disparaitre allait arranger les choses. Mon frère serait libéré, mes disciples renvoyé au Temple, Mathilde en sécurité, Kadare ... Kadare déjà souffrant de la perte de son aimé.

Mais quand je suis revenu, par miracle, j'ai vu la vérité. Les choses qu'on abandonne à leur sort ne sont pas sauvées, elles sont écrasé par le destin, écrasée par l'Ombre de ma présence. Quand je suis revenu, j'ai retrouvé ma haine. Je l'ai retrouvé dans les yeux d'Assou, il y a quelques heures. J'ai détruit des vies en les abandonnant, par pur égoïsme. Pourrais je me présenter à la Déesse si j'abandonnais encore une fois ce pourquoi je suis venu ici ?

D'ailleurs, malgré votre perspicacité, vous ne vous êtes pas posé la question "Pourquoi". Qu'est ce qui m'aurait empêché de rejoindre la Déesse plus tot ? Pourquoi je ne me saurais pas éclipsé en sachant que la Déesse et ses Disciples étaient dans les environs ? Pourquoi je suis encore là alors que je sais que la Déesse est là bas ? La réponse est étrangement simple. J'ai des choses à faire avant de me présenter devant la Déesses, des vies et des âmes à tenter de sauver avant cela. J'ai fait une promesse ... Et quand bien même Mathilde rejoindrait le mauvais camps, je respecterai cette promesse avant de rejoindre Kaen.

Et alors ... si le destin décide enfin de me faire porter les peintures de guerre. Que ma rage fanatique, ma véritable rage, faisant passer West Station et le camp de Qeglin pour des pétards mouillés, se libère dans une bataille biblique. Je prie pour que les quelques personnes que j'ai rencontré comprennent la vacuité de leur bataille et ne me croisent pas tenant la bannière de l'ennemi. Car, alors, j'aurais l'esprit en paix"

_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Mar 3 Juin - 19:20

L'une des commissures de ses lèvres se lève pour former un demi-sourire.

"Oh, je ne doute pas que vous pensiez réparer vos tords et laver votre âme avant de vous présenter à la Déesse. Mais il est bien trop tard pour cela.

Ne vous racontez pas d'histoire, Alexei, la cloche sonne. Vous n'avez plus le temps de fuir une énième fois responsabilités et tribunaux. Le temps était votre allié mais il vous a abandonné désormais.

De plus, qui comptez-vous sauver quand vous n'êtes même pas capable de vous sauver vous-même ?"


Il baisse la tête en la secouant dans un "non" incrédule. Il se repasse les frasques de votre échange dans sa tête, ce qui lui arrache à un début de rire insonore.

"Allons va.

Je vais vous laisser continuer avec vos illusions... Ca a tellement bien marché jusque là..."


D'ironique, il se fait soudain plus pragmatique.

"Quoi que vous croyiez, sitôt que nous aurons fini cette discussion, ces soldats vont vous escorter jusqu'à la colonie la plus proche. Vous n'êtes pas dans un camping ici mais dans une base militaire... La faveur, déjà immense, qui vous a été faite d'évoluer dans ce camp, même sous escorte, touche à sa fin.

Comme je le disais... les guerres abhorrent les camps neutres..."


Il s'appuie de part et autre de tes accoudoirs et penche son visage vers toi pour chuchoter d'un ton conspirateur et d'une voix totalement différente.

"Je suis très certainement ta dernière chance Alexei. Mathilde risque sa vie en ce moment pour te donner une opportunité de sortie. Ne me dis pas que j'ai fait 82 essais pour rien..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Mar 3 Juin - 21:49

Je n'aime pas les menaces encore moins quand celui ci juge mes choix. Et quand bien même il me glisse son identité secrète, je le fixe droit dans les yeux. Une petite fuite de colère est perceptible sur mon visage alors que je lui réponds, toujours aussi bas.

"Une opportunité de sortie, hein ? Et en quoi va consister cette opportunité de sortie ?"

Ma respiration devenait plus forte.
_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Mer 4 Juin - 2:16

Celui à qui tu dois la vie répond sur le même ton :

"T'envoyer devant ta Déesse, bien évidemment."

Il attend toujours sa réponse et tu sens qu'il ne va pas pouvoir compter tout par le menu pendant des éons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Mer 4 Juin - 3:06

Je reste silencieux, ma bouche voulant exprimer milles idées qui n'arrivaient pas à se mettre en ordre.

"Elle ..."

Je rage, je suis ému, je suis troublé et tente de rester déterminé mais je suis totalement perdu. Pas par le fait d'affronter mon jugement, non cela provoquait de l'émotion, mais savoir qu'elle allait offrir ses services aux Rebelles pour ... moi ...

"Elle ..."

Je ne sais si l'Artisan arrivait à lire quoique ce soit sur mon visage ou ma psyché. Celle ci devait prendre des formes ahurissante d'ascenseur émotionnel.

"Pour... Pourquoi ? ..."

On venait de secouer mon esprit telle une boule à neige mais j'arrive à faire fi des milliers de fragments qui tentait de se remettre en ordre pour finalement sortir enfin une phrase intelligible.

"Pourquoi l'avoir laissé ... se sacrifier pour ... moi ?"

Je pensais savoir pourquoi elle l'avait fait. Peut être pensait elle que c'était une dette envers moi. Où bien était ce son amour qui l'avait poussé à cela ... Encore une fois, je détruisais une vie sans m'en rendre compte... Pourquoi l'Artisan ne l'avait il pas arrêté ?

"Qu'est ce que je peux avoir de si spécial pour qu'on veuille me protéger et se corrompre ?"
_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Jeu 5 Juin - 15:20

Son regard part de côté pour vérifier le niveau de surveillance qui pèse sur vous. Il recule un peu la tête pour parler de nouveau de sa voix d'emprunt.

"Tu es le Premier Centilien de sang pur, sans origine démoniaque, qui soit jamais rentré et ressorti d'un Puits de Kaen.

Il y a énormément de choses qui sont spéciales à propos de toi et que tu n'auras pas le temps de découvrir si tu restes ici.

Mathilde a fait son propre choix pour te sauver. Par Amour, sans me consulter. Elle l'a fait de la même manière que toi lorsque tu t'es coupé d'elle pour la protéger des démons. Tu dois comprendre son acte mieux que quiconque."


Les cyborgs semblent s'agiter et tendre l'oreille, signe qu'ils commencent à comprendre ce qui se passe ici.

"Maintenant, la meilleure façon de l'aider et de disparaître d'ici et d'affronter ton jugement..."

De sa poche, il sort à moitié un objet que tu reconnais aisément : un amplificateur de psyché dont il ne reste qu'un seul coin intact. L'artéfact est unique par son style gothique et ancien. Extrêmement ancien à en jugé par le verre trouble et les entrelacs de fer rongés par les tâches noires du temps.

Ses yeux passent une fois de plus de toi aux soldats puis à toi à nouveau.

Sa respiration s'accélère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Jeu 5 Juin - 15:46

Les explications de l'Artisan étaient loin d'être les plus claire. Quand je découvrais l'amplificateur psychique, mes idées fusaient. Une autre fuite ... Malgré le torrent d'émotion qui me submergeait, je tentais de retrouver mon esprit pragmatique et d'afficher un visage aimable.

"Notre conversation ... fut forte intéressante. J'espère que nous nous reverrons. Prenez soin d'elle"

Rester dans le role du prisonnier, rester innocent autant qu'il m'est possible. Usant de ma radio, j'enclenchais par trois fois le micro, provoquant trois grésillement dans les radios de mes frères d'arme. Un code de rassemblement simple alors que je commencais à m'écarter de mon interlocuteur toujours dans mon fauteuil roulant. Maëlle était là, Sextan devrait être dans le coin aussi avec Beyel. Il faut se casser au plus vite. Je tente de rester visible le plus longtemps possible pour permettre à mes hommes d'évacuer avec moi. Pas questions de les abandonner à leur sort dans cette base. S'il n'arrivent pas à me rejoindre, j'espérais que Beyel permettra à Sextan de se barrer à son tour ... Le temps ... toujours ce fichu ennemi. Mon pouce est sur le dernier coin, près à le briser dès lors que possible
_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Jeu 5 Juin - 16:36

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] avec une moue indiquant qu'il n'est pas certain de te revoir jamais.

"Comme toi, je ne sais pas si je sortirai vivant de mon tribunal..."

De sa manche sort une commande électronique sous la forme de cinq capsules, toutes reliées par un fil, qui s'emboitent parfaitement sur le bout de ses doigts. Un grésillement électrique se fait entendre suivi immédiatement de la chute au sol de tous les soldats cyborgs.

Les infirmières, stupéfiées, laissent échapper un cri qui ne manquera pas d'attirer l'attention de tout les soldats de chair et d'os alentour. Il te fait un signe de tête vif en se reculant pour indiquer qu'il est le moment de partir.


"Bonne chance..."

Sitôt que tu brise le cristal vétuste, un lotus de feu s'embrase sous tes pieds. Avant de disparaître, tu as le temps de voir les mercenaires investir l'infirmerie, armes au poing tandis que l'Artisan lève les mains en signe de reddition.



-------


Ce pont de sceaux aura réellement duré une éternité Tu te sens respirer alors que tu recolles à la réalité et que la fleur ne cesse de tourner sans vouloir mourir.

Les pétales passent devant ton visage dévoilant un centimètre de plus à chaque seconde de ce qui se trouve de l'autre côté. Si cet endroit est le Puits que tu as quitté, il n'y ressemble plus tout à fait. L'énergie qui s'en répand semble déjà meilleure, prête à couler en toi. Les entrées du dômes sont bouchées par des portails permanents fait de feu liquide qui ondule calmement. Aucune menace ici. Les psychés des démons sont loin et apeurés.

Mais ce sont les quatre psychés devant toi te captivent le plus. D'un part, celle d'un enfant Niroyien que tu ne vois nulle part, mais qui se cache ici. D'autre part celle, réfléchi et mouvante du Sage dont les récits ont exagéré sa vieillesse. Sa peau garde un éclat surprenant malgré les rides qui la rayent. Capuche ancienne sur la tête, il est penché sur plusieurs dizaines d'écrans holographiques qui l'entourent, projetant une lumière diaphane sur son visage quand il se tourne vers toi. Son regard est intense et encore neutre mais ses lèvres trahissent une certaine allégresse à ta vue.

Ensuite, il y a la psyché puissante et difficile à localiser de la Pieuse. Mains jointes, yeux fermés, elle reste dans cette position sans bouger un membre, comme la statue de chaire que tu as aperçu dans un monde onirique. Elle aussi porte sa robe rubis dont le capuchon est rabattu sur ses cheveux noirs. Petite, replète, inoffensive dirais-tu.

Et enfin, tes yeux se posent de l'autre côté du Puits. Une pierre taillée en pyramide inversée lévite devant Elle. Dans cet écrin rocheux, une sphère lumineuse projette sa lueur intense sous le visage de celle que tu as prié si souvent. Bien plus grande que ce que les Ecritures ont jamais narré, ses cheveux aubruns ondulent pour se rassembler en partie vers l'arrière de sa tête en plusieurs nattes volantes assemblées selon un maillage sophistiqué. Tu ne distingues que son buste habillé de blanche et de dorures damasquinées qui lui confère un côté martial et d'apparat tout à la fois, le métal décrivant la fleur de lotus sur son torse. Ses mains sont au-dessus de la sphère, bougeant à peine, sorties de manches évasées. Ses longs doigts sont ornés de bagues dont certaines s'étendent jusqu'à la base du poignet et accompagnement ses mouvement grâce à un jeu d'articulation.

Sa tête est cerclée d'une couronne aux entrelacs aériens et puissants qui descendent sur son front en point pour lui donner cet air guerrier et autoritaire à la fois.

Parfaite.

Ses yeux se lèvent vers toi. Plonge vers ton âme pour t'électrifier. Aucune émotion ne sort pour l'instant car elle endosse totalement son rôle de Juge.

Sa tête se relève lentement.

Tu sens un sort s'emparer de toi. Pas un mot n'a été chuchoté pourtant mais il est déjà sur ton épaule, ta jambe, jusqu'à ce que toute douleur ait disparu.


"Qu'il soit jugé dignement le Centilien qui se présente à moi."

La voix est claire, impeccable et forte.

Le monastère de Kushu t'a-t-il seulement préparé à ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Jeu 5 Juin - 22:58

Ainsi, l'heure était venue. Avant mon départ, je hurlais dans ma radio de foutre le camps à mes soldats. La diversion de l'Artisan avait été particulièrement efficace, on ne pouvait pas dire le contraire. J'aurais du être plus efficace, plus discret ... bon sang, je ne savais cependant pas quoi faire. La peur et la peine avaient réduit ma capacité à réfléchir. Et ces secondes qui duraient si longtemps ... étrange, le destin a toujours le chic pour détruire les images que l'on se projette pour nous avenir. Je me voyais totalement serein après avoir eu l'occasion de prier les morts du village. Je me voyais embrassant une dernière fois Mathilde, disant au revoir à mes hommes. Je me voyais après avoir apaisé la peine du village Niroyens...

Mais au final, je m'échappais encore une fois. Je partais laissant derrière moi tout le monde à leur sort même l'Artisan qui, même si ma confiance en lui n'avait eu le temps de se construire, m'avait offert cet opportunité en se sacrifiant. Et quand bien même disait il que j'étais unique de par ma renaissance, je ne cessais de me demander pourquoi tout le monde se sacrifiait pour moi. L'opinion que j'avais de moi même était donc loin de celle que je m'imaginais aussi à cet instant. Alors que les pétales de feu disparaissent et que mon corps se recompose, j'ai le poing serré. Serré par mon impuissance, par la rage devant la défaite. J'ai tant espéré que les épreuves que j'avais enduré m'aurait aidé à aller plus loin. Mais il n'en était rien. Je n'étais pas différent d'avant. Je craignais alors que la sentence soit encore plus terrible qu'avant.

Toutefois, alors que je redécouvrais le Puits, la peur sembla se faire écrasé par quelque chose de bien plus fort. Mel'O ... il était vivant, et protégé. Les Disciples ... bon sang, c'était les Disciples Galu était là en train de me regarder et Horini ... je savais qu'elle me regardait. Ils m'attendaient du moins je le pensais. Ce n'était pas l'omniscience de la Déesse qui me le faisait penser mais c'était une chose étrangement bénigne. Lorsque Telagan et Sextan avaient eu des visions, moi je n'en avais pas eu. On ne m'avait pas considéré comme une menace. Je devais me retrouver ici c'était écris. Enfin, c'est là que je pus admirer la Déesse. ELLE est là, devant moi. Quand bien même je sens un sort me guérir, je ne sais si son effet calme ma douleur ou bien si c'est mon âme subjugué qui occulte toute douleur.


Je me lève de mon fauteuil roulant doucement. Mon coeur bat tellement fort lorsqu'elle s'adresse à moi que j'ai du mal à faire quelques pas pour m'avancer devant elle alors que je ne porte sur moi que mon pantalon, mes bottes et des bandages. Mais qu'importe l'apparat. Je ne suis pas là pour lui plaire. Aucun apparat ne peut la corrompre. Elle est la Déesse du Multivers. Une fois éclairé par la lumière du Puits qui, plutot que de me dévorer me régénère, je tombe à genoux comme si mes jambes me lachaient. Des larmes perles sur le coin de mes yeux. Je me prosterne alors que ma bouche laisse s'échapper quelques mots.

"Béni soit ce sol. Car il a porté la Déesse"

Je porte mon front sur la pierre froid de ces catacombes avant de remonter et de faire le symbole du lotus. Mes yeux sont levé vers ceux de Kaen, non pas par défi. Je ressemble presque à un enfant qui tente de retrouver le regard de sa mère. Une mère dont les leçons ont rythmé la vie. Mais c'était aussi pour permettre à ma voix de sortir plus aisément de mes poumons. Ceux ci subissent les assauts de mon coeur battant toujours plus fort. Je tente de reprendre assez de contenance pour parler de manière claire ... ou du moins intelligible.

"Kaen, Déesse du Multivers, je me présente devant vous et vos Disciples pour recevoir votre jugement. Moi, Alexeï Orlov, Ex Prêtre du Sanctuaire de Niroy, je vous demande humblement de me juger"

J'ai croisé le regard des Galu et ... tenté de croiser celui d'Horini mais mes yeux reviennent définitivement sur Kaen dont la prestance m'écrase. Et si ma crainte est toujours en moi sussurrant à mon esprit qu'un sort similaire à celui de Kadare m'attendait peut être, j'étais près à l'affronter aussi. Ce jour devait arriver quoiqu'il arrive. Et si je n'ai pas pu sauver le village, je savais que Mel'O avait, lui, été sauvé. Au moins je sentais une lame de moi transpercé mon coeur meurtri. Toutefois, je voyais toujours en moi une image, celle de Mathilde, l'ultime victime du chaos qui ne cesse d'émaner de moi...
_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Ven 13 Juin - 16:07

Ses yeux plongent un peu plus en toi. Son esprit ne se dissimule pas quand il inspecte le livre de ta vie en quelques secondes.

Il y a un temps de flottement où ta vie semble ne pas vouloir se stabiliser sur l'un des plateaux de la balance de la Justice.

Sans bouger plus que de raison, elle te demande de sa voix claire :


"Souhaites-tu te confesser avant d'entendre mon Jugement, mon enfant ?"

La demande n'est pas de savoir ce que tu as fait, mais si toi-même tu te rends compte de ce qui passe pour crime à ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Sam 14 Juin - 0:26

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]alors que mon âme a été scrutée par le regard divin de la Déesse, elle me demande si je souhaite me confesser. La question produit un petit rire nerveux, ému, et des larmes coulent un peu plus de mes yeux. Je passe ma main pour reprendre un air un peu plus solennel avant de répondre :

"Pardonnez moi Déesse, c'est que ... cela fait tellement longtemps que je n'ai pas eu l'occasion de me confesser ..."

Je prends ma respiration avant de baisser la tête et de joindre mes deux mains, paumes contre paumes, doigts contre doigts, alors que je me prosterne de manière protocolaire. J'avais jadis l'habitude de me confesser auprès de Maitre Ishi. Dans sa salle de méditation, il était légèrement surélevé et en tailleur. Lui seul avait ma confiance. Je croyais en sa sagesse. Aujourd'hui, je crois aussi en la sagesse de la Déesse quand je lui réponds.

"Je me confesse, Déesse..."

Je me redresse pour commencer ce qui scellera mon destin. Mais si la liste de mes crimes était longue, elle se résumait en des péchés pourtant simple. Le premier étant la Peur.

"Je me confesse d'avoir succombé à la peur. A cause de cela, j'ai utilisé les Apprentis Assou et Heyang en partant de Kushu. Mon coeur avait cédé face à la Vengeance mais j'étais seul. J'avais peur d'affronter une Révérende et un commissaire du HCC seul, quitte à manipuler des jeunes esprits.

Je leur ai fait miroiter une cérémonie du Sceptre, mais je n'ai su que les guider sur la voie de la révolte et des parias. Comment aurais je pu les guider alors que moi même je n'avais pour seul but la mort et la violence ? Je leur ai fait perdre la foi et les ai poussé sur la voie du sang.

Une voie du sang qui a commencé par la vie de trois jeunes Centiliens que j'ai arraché ... une voie du sang qui a détruit la vie d'Assou.

Par peur, j'ai entrainé un groupe de Niroyens avec moi dans un combat perdu d'avance à cause de simples menottes, je craignais tant de retrouvé les geôles de Xi'Or que j'ai décidé d'attaquer le premier. Loah en est mort et Jir'A a souffert pendant des semaines par ma faute ... et El'Ca ... il n'a plus parlé depuis"


La Peur, ce n'était peut être pas un péché. C'était humain. Mais les prêtre se devait d'être plus serein et tempérant. C'est aussi pour cela que je n'avais pas parlé de la peur de perdre Jir'A. Ou la peur d'aller la voir dès que j'étais au courant de la présence de la Déesse. La peur de la corruption, la peur de perdre les Niroyens, la peur de n'avoir rien accompli, la peur de voir Philis et Jack mourir. Cela avait été des moteur pour moi. Je faisais alors une pause alors que je devais attaquer mon deuxième péché présent en moi : La Colère

"Je me confesse de n'avoir pas réussi à apaiser ma Colère. Ma famille en ont souffert les premiers. En tant que Prêtre, je devais être sage et calmer ma colère envers mon Père et ses actes, j'aurais du le convaincre de ses fautes, le faire se confesser. Lui montrer que la foi lui aurait mis de l'ordre en lui. Mais je le haissais tellement ... J'aurais souhaité trouver la force de pardonner au lieu de cela j'ai mis mon frère une position délicate.

Par la colère, j'ai tout justifié. La destruction de West Station qui a entrainé la vie de mon Frère par la même occasion. J'ai poussé alors le Démon Gabriel a débarqué et à mettre des Centiliens en danger. C'est parce que ma colère nourrissait mon arrogance que je me suis découvert en détruisant tout ce qui me barrait le chemin. J'aurais du trouvé la sagesse et être plus malin et plus discret.

Je suis devenu terroriste et j'y ai pris plaisir à déchainer ma colère partout. J'ai nourri ma colère comme un brasier qui dont les braises se sont mis à voler pour attaquer tout ce qu'il touche. Kadare, Kim Wu, le HCC, les Seigneurs de Guerre, le Culte, les Centiliens,..."


Non, je n'avais pas oublié la mort des soldats de Qeglin, je n'avais pas oublié les agents du HCC. Je n'avais pas oublié Cartelle. Si ma colère et ma soif de combat avait bien éclaté à ce moment là, je ne m'en sentais pas coupable. Si je me confessais d'avoir laissé ma colère m'emporter, je savais aussi que ma colère était une force que je devais utiliser parfois. C'est la colère et l'agressivité qui donne aux combattants leur force, et aux révolutionnaires l'envie de changer le monde. Ma colère guidait ma Foi. Mais il me restait encore un point à aborder, un point dont j'avais le plus honte : l'Abandon

"Enfin, Déesse, je me confesse d'avoir abandonné tant de gens. Alors que je tends à rester aussi combattif que possible. J'ai laissé tant de gens derrière moi. Mon Père est mort toujours porté par sa colère et mon Frère s'est retrouvé en prison. Assou et Heyang se sont retrouvé seuls dans un univers hostile. Les Niroyens se sont retrouvé dans un enfer sans berger pour les protéger. J'ai abandonné Mel'O ... Merci milles fois Déesse de l'avoir protégé. J'ai abandonné Jack alors qu'elle est peut être en danger, j'ai abandonné mes hommes pour fuir ici ... j'ai abandonné Mathilde ... Encore une fois ..."

Les trémolos dans ma voix perturbait tant ma voix que je mettais ma main devant ma bouche pour me calmer quelques secondes avant de terminer.

"J'ai abandonné Centile. J'ai abandonné ma foi dans les Centiliens. J'ai vu les Gardiens, les Seigneurs de Guerre, les Policiers et les Prêtres ... j'ai vu en eux des ennemis. J'ai abandonné le Culte que je jugeais corrompu. Ne voyant en Centile plus un phare guidant les peuples dans la lumière de la foi mais une machine asservissant les peuples, dévorant des mondes et les brisant. Au lieu d'essayer de redresser la barre, je l'ai abandonné. Plus le temps passe, moins j'ai l'impression d'être relié au Monde-Père et plus j'ai envie d'en faire ma croisade. Mon frère, Mathilde, vos enseignements et ceux de vos disciples, ce sont les seuls choses qui font encore de moi un Centilien mais je sens ces liens en danger, étirés et rongés par le temps. Je me sens tellement impuissant malgré toute ma volonté..."

Les mots étaient sortis de ma bouche presque sans que je n'y réfléchissent. Etait ce la présence de la Déesse ? Je n'en suis pas sûr. Je pense que c'est surtout le fait que, pour une fois, je pouvais ouvrir mon coeur sans craindre d'affaiblir la volonté de ceux qui me suivaient. Sans craindre d'en dire trop à des traitres. Sans craindre d'être mal jugé. Si la Déesse pouvait juger mes actes, elle ne jugera pas ma langue de bois. Quoiqu'il en soit, j'espérais que mes émotions ne m'avaient pas fait oublié des péchés. Je ne savais plus quoi dire alors qu'un poids sur ma poitrine disparaissait. Presque épuisé, mes lèvres relachait un simple

"Puissiez vous pardonner mes péchés, Déesse. J'attends votre jugement"

J'étais toujours à genoux, les yeux levé vers la Déesse, mon esprit n'était plus qu'un champs de bataille laissé à l'abandon. Quoique puisse être mes interrogations ou mes craintes, elles s'étaient évanouies, balayés par le tsunami de mes émotions que j'avais déversé. Devant la Déesse, devant la sagesse et la Justice Divine, je sentais ma psyché elle même se lisser. La peur ne me sert à rien. Je n'éprouvais aucune Colère envers elle, je me surpris à toucher du doigt ce que Maitre Ishi appelait l'ataraxie. Dommage que ca soit maintenant que je l'atteigne mais Maitre Ishi disait "Parfois, il me prend l'envie de regarder le cerisier pendant le printemps et de chercher la fleur la plus belle, la plus parfaite. Ca a l'air idiot, mais j'ai la conviction que même si je sacrifiais ma vie pour cette tache, je me dis qu'elle ne sera pas gachée pour autant" ... Ishi et ses dictons énigmatiques. Aujourd'hui, je le traduisais en un simple "mieux vaut tard que jamais"
_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Lun 16 Juin - 17:36

Ses épaules se soulèvent et s'affaissent légèrement au gré de ses respirations. Soudain, elle n'est plus loin de toi mais devant toi. Un double d'elle-même se tient devant ton visage à quelques centimètres. Ce qu'elle est grande pour une femme.

Ses mains se mettent de part et d'autre de tes joues comme pour tenir ton visage sans pour autant parcourir les derniers millimètres qui permettraient un contact.


"Qu'est-il advenu de l'amour, Alexei ?

Tu as oublié la première chose que j'ai demandé à mes suivants et à mes prêtres : aimer. Celui qui est le plus puissant n'a nul besoin de détruire ou de tuer. Et celui qui a Foi en moi est tout-puissant.

Tu es mort une fois. Je ne vois que les péchés de l'homme qui est revenu parmi les mondes. Et ces péchés, Alexei Orlov, je te les pardonne."


Elle prend ton visage entre mains. Un contact doux, léger et chaud. Comme une brise d'été perdue dans un hiver épais. Elle se penche vers toi pour embrasser ton front calmement, achevant cette sensation grisante et électrique qui te parcourt.

Puis elle se recule pour retrouver ton regard.


"Tu as commencé à retrouver le chemin du pardon. Tu dois continuer à pardonner, Alexei.

A tout individu, même à ton ennemi, même aux démons, tu dois l'empathie. Comprends, ne juges pas. Car à ta Déesse revient tout jugement.

Si tu avais toute la puissance dont tu rêves, qu'en ferais-tu ? "


La Jugement de Kaen ne porte manifestement pas que sur ton passé mais sur l'avenir que tu te donnes également. Mais, pourtant, c'est déjà un poids tellement grand qui vient de se lever de tes épaules.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Lun 16 Juin - 19:41

A chaque mouvement de la Déesse, mon coeur semble s'arrêter. Je sais que je vis l'un des instants les plus forts de ma vie. Avec celui de l'enchevêtrement psychique avec Mathilde, la traversée des Enfers et surtout le retour de ma dulcinée entre mes bras. Et comme à chacun de ces instants, j'ai l'impression que toutes les difficultés, toutes les souffrances et toutes les épreuves valent le coup d'avoir été subie. La douceur et la pureté de ses gestes me paralyse, pas par peur, mais plutot par peur de troubler leur perfection.

Et ce n'était rien comparé à ses paroles. Lorsqu'elle me parle de mon amour, je sens mon coeur se serrer en pensant à Mathilde qui s'est sacrifiée pour moi, tout comme je m'étais sacrifiée pour elle. La Déesse le savait, sans l'amour qu'aurais je pu faire ? Sans l'amour que je porte aux Niroyens, je ne serais jamais revenu sur ce monde brisé par Centile. Je tentais de prendre la leçon pour chacun de mes actes. Je dois faire preuve de pardon à ceux qui m'ont offensé. J'ai pardonné à Kim Wu, j'ai pardonné à Kadare, ... pourrais je pardonner Gabriel pour ses actes ? J'avoue être en train de douter. Mais c'est alors que vint la question de la Déesse. La question qu'on devrait poser à tout les Gardiens.


"Si j'avais toute la Puissance dont je rêve ?"

Mes yeux se perdent un instant bref, presque perplexe, avant de revenir vers la Déesse de Centile pour lui répondre.

"Je ... je suis désolé Déesse, mais je ne rêve pas de Puissance. Je rêve de pouvoir sauver ce monde et bien d'autres. Je rêve de pouvoir vivre avec Soeur Mathilde. Je rêve de voir mon frère libre. Je rêve de voir Centile faire naitre des protecteurs du Multivers et non plus des pseudo dieux arrogants. Et dans tout cela, je ne sais pas si la Puissance pourra m'aider, ô Déesse"

Je lancais un regard bref au petit promontoire où Assou menacait Mathilde. Je n'avais rien pu faire, si Telagan n'avait pas été là, j'aurais eu mon coeur arraché. J'avais réussi à surmonter la Vengeance, mais je craignais que la Vengeances pour venger les millions de vies détruites par les bétises de certains soient plus difficile à combattre. Mais qui suis je pour discuter la Déesse ?
_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Mer 18 Juin - 18:55

Elle respire toujours ce calme mais se fait un peu plus peiné à l'entente de ton discours.

"Il te faudra choisir, Alexei.

Tu ne peux pas encore être partout. A dilapider ton énergie entre dix idées, tu n'en atteindras aucune. Rappelle-toi l'enseignement de Galu : "Quand il est perdu, le Sage se pose trois questions : que se passe-t-il ? qu'est-ce que cela signifie pour lui ? que va-t-il faire concrétement ?

Es-tu capable de répondre sincèrement et simplement à ces trois questions ?"


Elle veut éclairer ton chemin plus nettement, à l'instar de ce que faisaient les Maîtres du Temple de Kushu. SI ce n'est qu'elle connaît bien mieux les mystères du Multivers qu'aucun de ces vieux grigous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Mer 18 Juin - 22:04

Toujours dans ma position, mon dos semble légèrement se redresser mon visage devenir droit, comme si je m'apprêtais à méditer. Mais bizarrement, même si mes rêves semblaient disperser mon esprit, je les voyais plus comme des cercles qui s'entrecroisaient. Un disciple de Galu m'avait dit, alors que je lui posais une question purement éthique sur ses écris, que la vie peut ressembler parfois à une équation. Les solutions aux variables de nos vies ne peuvent être trouvées que s'il y a autant d'équation. A chaque rêve, les solutions se réduisait pour la réduire à une seule solution. Il fallait donc qu'elle corresponde au problème de Galu que la Déesse me posait. Je pris une respiration avant que mon regard ne se perde dans la lumière dansante du Puits. Ma voix n'était pas forte, je ne parlais qu'à voix haute pour entendre mes propres paroles.

"Que ce passe-t-il ? Je ne peux y répondre par ce que je vois. J'ai vu la loi prendre le pas sur la Justice. J'ai vu l'oppression des puissants. J'ai vu la manipulation de la vérité. J'ai vu la corruption prendre le pas sur la Foi. J'ai vu une Centile qui ne croyait plus en rien qu'en la puissance. J'ai vu l'arrogance de mes pairs et leur abandon de leur role dans le Multivers. J'ai vu les démons apparaitre et faire muer la magie et les âmes de manière hérétique

Ce que cela signifie pour moi ? Cela signifie la naissance d'une rage en moi. Une colère qui m'a écarté de mes pairs. Une peur qui m'a fait craindre pour moi et ceux qui comptent pour moi. En moi est nait le besoin d'agir. D'affuter la volonté et le talent de ceux qui me suivent autant que je dois affuter ma volonté et mon talent.

Ce que je compte faire exactement ? Je compte ne plus rester cacher et affronter mes ennemis qu'ils soient réels ou spirituels. Je compte montrer l'exemple par l'abnégation et aussi par l'amour dont je ferai preuve.. Je compte non seulement protéger mais apprendre à ceux qui me suivent à se protéger des dangers du Multivers. Je compte tendre la mains à ceux qui désirent être sauvés. Et je compte ne montrer aucune pitié à ceux qui pourchassent et crachent sur le courage des vertueux..."


Je relève la tête vers la Déesse, mon regard semble avoir regagné, au fur et à mesure de mon interrogation, gagné en assurance. J'ai trouvé une solution qui correspond à mes rêves, j'ai trouvé le croisement de tout les cercles, la solutions unique de toutes ces équations.

"Ô Déesse du Multivers, je sais ce dont je rêve. Je rêve d'être le Protecteur de Centile et de votre paroles à travers les Incarnats. Je rêve de redevenir un citoyen de Centile et la faire grandir dans une Foi renouvelée. Je rêve de porter votre parole et votre étendard dans les combats justes et vertueux"

Je prends une nouvelle inspiration avant de lacher ma solution, craignant néanmoins qu'elle ne suffise pas à celle qui me pose une question simple et complexe à la fois, craignant de la décevoir.

"En sommes, ce dont je rêve c'est de devenir Gardien, non pas d'un Incarnat, mais un Gardien de la Foi et de la civilisation : Un Prêtre-Gardien"
_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Jeu 19 Juin - 15:03

Son visage ferme un peu à ton discours. Un peu d'impatience et d'agacement à l'idée de devoir se répéter.

"Idées vagues, prières et voeux pieux.

Penses-tu que je ne sois que brume et me satisfasse d'intentions ?"


Plus impérative, elle te demande une fois de plus :

"Recommence et parle-moi d'actions concrètes. Tu n'as que trop gaspiller de temps à rêver ta vie plutôt que de vivre tes rêves.

Que se passe-t-il ? Qu'est-ce que cela signifie pour toi ? Que vas-tu faire concrétement ?"


Elle a demandé deux fois. Tu sens qu'elle ne trissera pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Jeu 19 Juin - 15:52

La pression de la Déesse et son impatience sembla réveiller doucement mon sang et son impatience aussi. Je bouillonne alors que je suis un peu perdu par la question avant de répondre, instinctivement, sans la moindre réflexion, presque avec un certain empressement.

"Il se passe qu'à l'heure actuelle, il y a une bande de Gardiens réunissant des futurs tyrans, des idéalistes naïfs et des pions qui préparent une armée et s'apprête à déchainer l'énergie d'une bille pulsant la magie pour vous détruire. Il se passe que tout le monde se fout de ce monde et encore moins s'il termine en cendre avec ce qu'il se passe dessus"

Je suis à deux doigts de me mettre sur mes jambes pour me barrer mais je continue.

"Cela signifie pour moi que tout ceux qui m'ont aidé et ceux qui croyaient en moi vont mourir et que celle que j'aime va être entrainer dans un combat apocalyptique pour moi. Cela signifie que, pour l'heure, je n'ai rien pu faire pour empêcher le désastre"

Je trépigne mes poings se serrent.

"Et concrètement, maintenant que je me sais pardonner, je vais aller retrouver mes frères d'armes, Niroyens, Linoriens et Centiliens, que je vais trouver un remède pouvant sauver les Banthèques et que tous ensemble on va aller botter le cul de cette bande de paumés et d'essayer de libérer Mathilde avant de les convaincre d'arrêter leur connerie..."

Je prends une respiration avant que mon esprit ne me rappelle que c'est à la Déesse que je m'adresse. Je baisse un peu la tête, mon sang toujours en train de battre en moi.

"Pardonnez moi Déesse ... Pouvoir où pas, je ne compte pas rester les bras croisés. C'est peut être pour ca que j'ai vécu la prison mais je ne peux rester à méditer et à patienter avec ce qu'il se passe ..."
_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Jeu 19 Juin - 20:23

Elle appuie un peu sur ton épaule, influançant clairement ta psyché pour t'inspirer au calme.

"Apaise ton âme. La rage et le mépris mènent à la défaite morale, sinon militaire.

Je vais te donner le pouvoir de sauver les corps corrompus, de rassembler ceux qui te suivent si tu penses qu'il s'agit bien de leur combat et de ramener celle que tu chéris à tes côtés.

Mais si tu acquières cette puissance, il te faudra l'utiliser en agissant selon mes commandements. Ils sont simples Alexei, et tu les connais déjà : ne tue pas, ne détruis rien qui tu ne puisses reconstruire et pardonne à tes ennemis.

Ils sont égarés et ne demande qu'à retrouver le bon chemin. A celui qui viendra me demander son pardon, je l'octroierai."


Elle prend une respiration mesurée pour ponctuer son discours.

"A celui qui envers et contre tout a cru en moi quand il fut mis à l'épreuve, à celui qui a cherché le repentir lorsqu'il s'est écarté du droit chemin, il recevra ma plus haute bénédiction."

Son bras droite se détend au niveau de son épaule alors qu'une minuscule bille se détache de la sphère au-dessus de laquelle son double est penchée. La petit bulle de Matière Absolue arrive au creux de sa paume sans la toucher.

"Sauras-tu te montrer bon, juste et clément, Alexei Orlov ?"

Même Galu n'a rien perdu de votre échange. Ce moment doit être plus qu'historique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Lun 30 Juin - 18:37

Je regarde la bille de Matière Absolue avec des yeux écarquillés. Elle a leur arme suprême ? Comment a-t-elle... ? Déesse, merci à vous. Mais ses paroles ont fait échos en moi et ces commandements on, aujourd'hui, tellement plus de valeurs qu'à l'époque où j'étais encore un apprenti. J'ai appris le cout du sang. Je connais la souillure du meurtre et de la destruction.

"Je jure devant vous, Déesse et Disciples, que mon âme refusera la facilité. Qu'elle gardera la justice et la clémence en tant que maitres-mots. Vos commandements je respecterai jusqu'à ce que mon corps lâche, mon esprit se brise et mon âme brule"

Tel un chevalier, je porte mon serment devant celle qui importe plus que n'importe qu'elle révérend, juge ou empereur. A chaque mot, je sens les lettres s'incruster sur mon coeur tout comme mon sceptre s'est incrusté sur mon corps. Mais alors que je prêtais serment, une chose semblait me gêner. Pas une gêne morale mais plutot quelques petits points de détails qui semblaient apparaitre subitement dans ma mémoire. Mon regard se baissait un peu, un peu comme un enfant qui va poser une question délicate à son père. Le genre de question que mon Père répondait par, au mieux, un revers fulgurant sur sa joue avant qu'il ne lui réponde par un grognement "Ca t'apprendra à me questionner". Mais toute les baffes de sa jeunesse ne lui avait pas appris à se la fermer.

"Si la Bille de Magie est en votre possession, quel danger pourrait représenter alors les pécheurs ? Et pourquoi rester sur Niroy ? Pardonnez moi encore, Déesse, mais ... Dominique Kadare ... pouvez vous réparer son esprit comme le commande le serment ?"

Bordel, je dois être con parfois, je m'apprête à servir la Déesse du Multivers, et je commence déjà à questionner ses décisions ... Mais je me sens tellement perdu. Maintenant que la menace de la bille de matière est écartée et que le Puits semble guérit. Si mon combat ici ne fait que commencer, je me demande pourquoi Elle et ses Disciples restent ici ? Apporter le pardon aux pécheurs peut être fait autre part tout comme punir les impies. Pourquoi Niroy ?
_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Jeu 3 Juil - 12:45

A ta question, elle pose un regard neutre, de nouveau difficile à déchirer car il n'y transparaît plus de candeur. Son double disparaît soudain pour ne laisser que la Kaen originale toujours penché sur la Matière Absolue.

"J'ai entendu ton souhait. Mais la Rédemption n'est accordée qu'à ceux qui la demandent sincérement.

Si je suis ici c'est parce que je n'ai pas fini de rendre Justice. Je ne mettrai pas une fois de plus le Monde-Père en péril en laissant quelques individus libres de le menacer à leur guise."


Elle marque une pause pour se concentrer de nouveau sur la sphère lumineuse. C'est Galu qui prend le relais de son discours, sans te regarder directement, ses yeux balayant toujours les multiples écrans.

"Tu te demandes ce que nous attendons surement.

Le regard de Kaen ne s'arrête pas à la surface de la réalité. Il existe bien d'autres Puits à réparer que celui-ci. Mais grâce à ce que nous appelons la Matière Absolue, nous pouvons en quelque sorte "reformater" toute la Source en ce moment même.

Et ainsi réparer tout ce qui fut détruit."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Jeu 3 Juil - 14:34

Le fait que Kadare n'ait pas cherché la rédemption ne me surprend guère mais le manque de miséricorde de la Déesse un peu. Comment Dominique pourrait elle demander quoique ce soit maintenant que sa psyché est en miette ? Peut être pourrais je plaider la cause de mon ancienne patronne plus tard. Mais le fait est que Galu aborde un point bien plus d'actualité et surtout inquiétant. Cette Matière Absolue, cette bille issue du corps de Telagan, est d'une puissance effrayante au point qu'elle puisse agir directement sur la Source. Mais le plan semble toujours m'échapper ... du moins surtout ce que je suis sensé faire dans ce plan.

"Loué soit votre Sagesse, puissant Galu. Je suppose que la concentration de la Déesse devra être focalisé sur cette tache, ce qui offrira une brèche aux assaillants. De plus, elle devient une cible immobile même si elle est caché sous le sol de Niroy. J'ai vu des milliers, peut être des millions, de soldats dans le camps des rebelles. Cela fait un sacré paquet de menace à neutraliser ... Combien de temps faudra-t-il tenir ?"

Défendre le Puits, défendre le Multivers. Si sauver Mathilde ne sera pas le combat de tous. Mais d'une mission de sauvetage, on passe à une mission de défense contre une marée de Centiliens remontés et des Gardiens. Je sens la tache qui m'attend de plus en plus délicate...

"Avez vous besoin de moi dans vos plans de défenses ?"

Mes hommes, et les Niroyens, ne sont pas forcément des soldats de défenses comme l'étaient les hommes de Qeglins. Ce sont des chasseurs, des infiltrateurs, des franc-tireurs. Si leur place sur les remparts les rendraient efficaces, certes, mais ils seraient surement plus efficaces sur des missions plus ... délicates.
_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Ven 4 Juil - 16:13

Alexei a écrit:
"Loué soit votre Sagesse, puissant Galu. Je suppose que la concentration de la Déesse devra être focalisé sur cette tache, ce qui offrira une brèche aux assaillants. De plus, elle devient une cible immobile même si elle est caché sous le sol de Niroy. J'ai vu des milliers, peut être des millions, de soldats dans le camps des rebelles. Cela fait un sacré paquet de menace à neutraliser ... Combien de temps faudra-t-il tenir ?"

Toujours sans te regarder, il afficher un regard à la fois surpris et moqueur puis fronce les sourils en étouffant un début de rire.

"Tu viens à l'instant de voir ta Déesse faire montre de son talent d'ubiquité et tu prétends qu'elle est une cible immobile ? Quelle peu de Foi dans ton discours pour croire la Grande Kaen aussi vulnérable.

La menace que ces légions représentent ne dépend que de la clémence de ta Déesse. Et hélas, celle-ci est grande. Il est donc normal que tu aies cette impression d'être la proie plutôt que le chasseur.

Mais, crois-moi, nous voulons que nos assaillants focalisent leur attention sur cet endroit et sommes tout à fait à l'abris ici."


Alexei a écrit:
"Avez vous besoin de moi dans vos plans de défenses ?"

Ses écrans montrent l'extérieur et l'intérieur du village. Tout est calme, si ce n'est le passage sporadique de quelques démons.

"En effet. Mais pas avant que tu aies reçu le don que Kaen veut te faire.

Tu ferais bien de t'approcher d'elle pour le recevoir et d'attendre mes directives ensuite.

Si tu as une idée en tête pour renforcer nos troupes, je serai ravi de l'entendre..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Ven 4 Juil - 21:25

Je me lève de manière calme alors que je reçois la remarque de Galu sur mon "manque de Foi" envers la Déesse. Je le fais rire, mais sa réponse ne me rassure pas pour autant. Regardant la Déesse, je lui réponds de manière indirecte :

"Pardonnez mes mots, Déesse. Je ne mettais nullement en doute votre Divine Puissance. Nombre de mes mésaventures m'ont appris à ne pas confondre "peu vulnérable" et "invulnérable" et à me méfier de toute arrogance que je pourrais ressentir"

Je m'avance à pas lent vers le Puits, vers Kaen. Sa tenue, sa posture, me fait d'autant plus écho du fait que, malgré tout les embellissement qu'un lettré talentueux pourrait donner à cette scène, je reste un Prêtre en pantalon et bardé de bandages. Sentant d'ailleurs qu'ils ne sont plus nécessaire, je décide de les retirer. De même, comme si la proximité de la Déesse devenait un Temple, je retirais mes bottes.

"J'aurais bien des idées, ô Sage des Sages, pour la bataille. Avant que les pods de mes hommes ne partent au combat, on les avait délesté de rockets et de bombes. La technologie de leur incarnat d'origine ce sont des armes pour neutraliser des batiments de guerre en usant de forte décharges électriques. Je pensais qu'en utilisant celles ci je pourrais troubler les communications, les instruments, leur coordination et les radars. Cela pourrait couvrir un piratage de leur données voir de parler à toutes les troupes au sol pour leur offrir le droit à la rédemption ainsi que permettre à des Niroyens choisissant de se lancer dans ce combat, de reprendre l'avantage du terrain et ..."

Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai un peu de mal à dire la dernière partie tellement elle me parait ... ambitieuse.

"... et peut être avoir assez d'information pour aller récupérer Mathilde ainsi que permettre l'infiltration d'une équipe d'assaut pour réduire leur ravitaillement à néant"

J'ai laché une partie de mon plan, les grandes lignes. Le fait est que je ne savais pas où en était mes hommes, s'ils avaient pu partir du camps avec l'aide de Beyel. J'ignorais si Philis pourrait encore bouger sans risquer de mettre sa vie en danger. J'ignorais ce qui était advenu de Jack. Sextan en avait beaucoup vu et El'Ca ... il restait impénétrable. Diart et les autres Niroyens accepteraient ils de combattre ? Je n'en savais rien non plus. Mais si je n'avais pas foi en l'invulnérabilité de la Déesse, j'avais Foi en mes camarades. Mais alors que ces pensées m'étreignait, je me retrouvais au plus près de la Déesse, au plus près de la Source. Je levais les yeux vers la Déesse avant de dire.

"Je suis prêt Déesse, prêt à défendre la Foi et la Source en respectant mon serment"
_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Dim 6 Juil - 12:31

Alexei a écrit:
"... et peut être avoir assez d'information pour aller récupérer Mathilde ainsi que permettre l'infiltration d'une équipe d'assaut pour réduire leur ravitaillement à néant"

Toujours aussi calme, Galu intègre tes idées et répond aussi rapidement.

"Tu manques de beaucoup d'hommes pour accomplir ces objectifs. Et quand bien même tu les aurais, je crains que tu n'envoies tes alliés à une mort promise car ces conjectures sont trop incertaines.

Quant à la guerre cybernétique entre eux et moi, elle a commencé depuis bien longtemps rassure-toi."


Il change quelques écrans pour te montrer la vision du camp ennemi qui se met en branle.

"Ils nous attendent de pied ferme étrangement. A moins qu'il ne s'agisse d'un leurre, ils semblent adopter une position défensive.

Je ne pense pas que leur ravitaillement soit un point stratégique. Ils vont jeter leurs dernières forces dans cette bataille.

Ton dernier point est en revanche le bon : je sens de la division au sein de leur rang. Il ne s'agit pas seulement de tes hommes et de la Prêtresse Mathilde. Tu dois essayer de leur offrir une porte de sortie à tous ceux qui sont là-bas contre leur gré.

Il nous faut être patient néanmoins et attendre le bon moment pour créer la brèche dans laquelle tu vas t'engouffrer."


Puis tu te rapproches de Kaen.

Alexei a écrit:
"Je suis prêt Déesse, prêt à défendre la Foi et la Source en respectant mon serment"

Sa longue main glisse sur la sphère pour en détaché à peine quelques particules pas plus grosses qu'une tête d'épingle. Elle quitte un temps son ouvrage pour se pencher entièrement vers toi.

"Puisse la Foi te guider."

Les particules évanescentes s'approchent de ta peau pour l'effleurer avec cette sensation de chaleur intense que tu avais ressenti lorsque ton mollet avait été touché par le passé. Mais cette fois, la candeur se diffuse à toute ta peau sans brûler les tréfonds de ton corps. Elle t'élève, t'allège, te grandit. Ton coeur s'emballe, tes pupilles se dilatent, ton corps crie de l'intérieur alors que tout ce qui pouvait te relier à la réalité semble éclater, comme des fils d'une marionnette qui se cassent les uns après les autres pour te fouetter au visage, au torse et aux jambes avant de retomber à jamais.

Ta transe dure un long moment. C'est une sensation similaire à celle d'un portail de sceaux mais qui te viderait de l'intérieur. Ton corps s'illumine de la même manière que lorsque tu avais perdu le contrôle sur Dolérian. Pendant quelques instants, tu penses succomber une fois de plus à cette explosion d'énergie mais ton corps semble définitivement détaché de la réalité. Une lumière intense jaillit à nouveau, perçant à travers les quelques orifices que les parois rocheuses offrent.

Ta respiration se calme.

Tes yeux s'ouvrent. Des puits de lumière qui voient à travers les voiles des réalités. Pourrais-tu voir le Multivers tout entier si tu te concentrais ?

Ton corps s'est durci. Tu es devenu quelque chose de transcendantal. Quelqu'un qui dit non à l'impossible.

C'est la voix de Galu que tu entends avant même qu'aucun son ne parvienne à tes oreilles pourtant.


"Alexei... Nous allons avoir besoin de toi..."

Tu as encore du mal à gérer ce trop plein de sensations qui te parviennent de toute part. Car plus rien ne te semble invisible désormais.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7 Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Centile :: Scénario : Le Premier Centilien :: Jeu solo -