Forum officiel du JDR Centile
 
AccueilAccueil    FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Auteur Message
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Lun 7 Juil - 12:42

Mon esprit, mon âme et mon corps s'éveille à un nouvel univers alors que j'ai les sens qui s'ouvre à toute stimulation. J'ai retrouvé la sensation de Dolérian, la sensation de puissance et aussi le crainte de ne pouvoir la controler. Mais aucune crainte ne naissait dans mon esprit. La Déesse m'a donné ce pouvoir, elle sait que je peux le supporter, elle sait que je tiendrais même si je devais bruler encore une fois. Mon corps ne fait plus qu'un avec la réalité, je la pulser dans mon être. Mes cellules résonnent avec elle. Supportant le trop plein de puissance, je rouvre les yeux et reprend mon calme alors que je vois les runes de mon corps incandescentes comme lorsque mon baton se préparait à écrire un portail.

Je vois de la vapeur presque s'échapper de ces runes, pourtant je ne ressens pas leur chaleur. Ce n'est pas du feu, c'est l'énergie du Puits qui est en train de les faire briller comme avant ma traversé des Enfers. Alors que je retouche le sol, la poussière s'échappe de sous moi comme si une force la balayait. Les petites pierres semble ne plus être sujet à la gravité. Mon coeur bat toujours la chamade alors que mon corps vient de renaitre sous la bénédiction de la Déesse. C'est alors la voix de Galu, une voix que je n'entends pas, non, je la reçois. Comment je ne le sais, mais elle est là. Je regarde en sa direction alors que je réponds :


"Que se passe-t-il, ô Galu ? Ils ont commencer l'assaut ?"

Je me concentre pour ne pas succomber à la curiosité de voir à travers le Multivers, je me concentre pour ne pas voir au delà pour l'instant. Il y a des problèmes qui nécessitent toute mon attention et je dois me focaliser. Cette nouvelle puissance est une chose que je n'ai pas encore appris à controler. Je dois rester vigilant
_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Lun 7 Juil - 18:13

Galu fait un simple non de la tête. C'est Kaen qui te répond.

"L'Impie qui se fait appeler [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]..."

Tu ne tardes pas en effet à voir la réalité se dilater et se compresser pour faire apparaître dans plusieurs gerbes d'électricité l'artificier que tu as croisé par le passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Sam 2 Aoû - 12:36

Le monde s'ouvre sur une salle à ciel ouvert qui doit être un peu surélevée. Dans son fauteuil roulant, tu aperçois Iyo au milieu d'ecrans holographiques qui l'entourent completement et s'accumulent sur trois rang en hauteur. Tu te rends compte à quel point sa rapidité pour transmettre les ordres est plus lente que celle du Sage qui a l'avantage de fonctionner directement par connexion synaptique. Sans parler du fait que Galu s'occupe en plus de la stratégie.


Basdé et Davil sont penchés sur un table holographique qui montre la bataille en temps réel. Des projections modèle réduit des Seigneurs de Guerre apparaissent régulièrement pour valider les ordres.


Tu vois que Telagan est en train de faire une boucherie parmi l'armée de Galu qui commence à se retirer tandis que le bilan des victimes indiqués sur le côté s'alourdit : 23577 blessés. Les infirmeries doivent être complètement dépassées. Un tel nombre en si peu de temps montre à quel point cette armée cybernétique est redoutable, bien qu'elle ait également réduit de taille depuis le début du combat.


Jialle ne te lâche pas du regard, prête à plonger dans ton esprit à tout moment.


"Quelle est la situation, Basdé ?


- Les bataillons aux avant-postes ont dû lutter seule trop longtemps et ont pratiquement tous été neutralisés. Telagan semble fait un travail exceptionnel mais il ne pourra pas vaincre cette armée à lui tout seul. Je crois.


J'ai l'impression qu'ils battent en retraite pourtant.


Que... que fait-il ici ?"


- Lui et Staft se sont infiltrés dans nos rangs. Je les ai arrêtés dans l'atelier de fabrication de la bombe.


- Staft est vivant ??


- Staft est vivant ??" demandent Davil et Iyo de concert.



- Où est -il ??


 - Avec notre chère équipe démoniaque qui le surveille. Je l'eus tué si Gabriel n'avait pas plaidé sa cause. Etrange lien que celui qui les unit..."


Davil se rapproche de toi, méfiant. Les choses ont bien changé dirait-on depuis la dernière fois où il t'a demandé de l'aide.


- Et lui ? Pourquoi est-il toujours vivant ? Nous l'avons plus qu'assez aidé et voilà comment il nous remercie cet enfoiré..."


Jialle lui fait signe de rester calme et s'adresse enfin à toi.



"Il possède des informations stratégiques. Alexei, je veux savoir où tu es allé lorsque tu as quitté le camp. Je veux savoir comment tu as rencontré Staft et comment vous avez pu vous infiltrer. Et surtout, je veux savoir pourquoi dans ma vision, vous avez été capable de dérober cette bombe sous la protection d'une Gardienne...


Ce n'est que parce que tu es un prêtre que je t'offre l'occasion de le dire de vive voix plutôt que  de prendre les informations à la source"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Sam 2 Aoû - 14:47

Mon regard est plongé sur le bilan des victimes alors que je ne vois pas de mort. Je soupire de soulagement intérieurement. Le Sage est vraiment d'une Puissance effarante de pouvoir entrer dans un tel combat sans faire de victime. Il semble lui aussi avoir prononcé le serment de la Déesse. Mais observer la puissance de ses alliés n'est pas la chose à faire en ce moment. En particulier au milieu d'une salle de controle avec un bon nombre de personnes qui ne me portent pas dans leur coeur. Je dois rester calme, et ce malgré le couperet qui semblent s'amuser à se balader au dessus de ma tête. Lorsqu'elle me pose les questions stratégique, je me demande la portée des réponses que je pourrais donner. Mais quitte à montrer que je ne dis pas de mensonge, autant être un maximum honnête avec eux, ca ne peut être qu'un gage pour les convaincre.

"Je suis allé directement voir la Déesse pour passer mon âme sous son regard et recevoir son jugement. C'est là bas que j'ai été rejoint par Staft qui est sorti de nul part, quelques minutes plus après"

Les informations ne sont pas sensible, vague mais particulièrement vrai. Mais il restait une question à répondre. Une question à laquelle je ne pouvais que déduire.

"Pour vos visions, Puissante Jialle, je ne peux malheureusement pas vous aider à comprendre. Je ne comprends pas encore bien la Puissance des prémonitions, ni leur précision, je ne possède pas ce don. Toutefois, cela peut être à cause du coté imprévisible de Staft. Il y a quelques temps, un Oracle m'a dit que j'étais moins asservi au destin que les autres Centiliens peut être cela vient de là ..."
_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Dim 3 Aoû - 17:19

Jialle, sans relâcher l'intensité de son regard, s'apprête à te parler quand Basdé l'interrompt :

"L'arméee... l'armée se retire... ou plutôt elle tient position... elle laisse les blessés partir. Je...


- Oh non...," Davil point un coin de la carte qui montre l'armée de Galu emprisonnant Telagan grâce à leur formation en dôme. Un point se distingue sur la carte. Un homme qui marche pour rentrer dans l'arène nouvellement créée.


Jialle commente aussitôt :


"Marmin. 


Cela n'a aucun sens... pourquoi n'avance-t-il pas ?


- L'attaque de Galu n'a probablement servi que de diversion pour faciliter leur infiltration. Il doit penser que cela est une bonne façon de maintenir notre attention. Et il n'a pas tout à fait tord.


- Certes, mais il cherche à détruire notre bombe avant tout.  Et leur infiltration a échoué, bien qu'ils aient déjoué notre leurre en intervenant plus tôt. Ce qui veut dire... 

- Que le vieux Sage ne sait pas que nous avons intercepté son petit commando d'intervention," conclut la Déviante avec un sourire.


"Ai-je tord, Alexei ?"



C'est moins ta réponse que ton comportement non-verbal qu'elle cherche à avoir en te provoquant de la sorte. 


Si jamais Kaen connaissait la situation. Enverrait-elle Horini ou irait-elle elle-même au combat pour empêcher la bombe d'être finie ? 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Dim 3 Aoû - 18:27

J'assiste à la scène, spectateur des réflexions et des interrogations de cette bande de rebelle devant la stratégie du Sage. La capture de Telagan me rassure non pas parce qu'il a arrêté le combat, mais plutot parce qu'il est encore en vie. Je suis particulièrement étonné d'ailleurs d'avoir la chance de voir Marmin arriver. Bon sang, je suis vraiment au milieu d'un combat de disciple. Bien que je sois prisonnier, j'ai une place privilégiée dans ce combat. D'autant plus que, malgré le fait que je connais le danger qui m'entoure et le respecte de par les milliers de façons atroce de terminer mon aventure en cette pièce, la question de Jialle me rassure. Si je suis encore en vie, c'est pour une bonne raison : la curiosité.

"Vous me demandez de lire dans les pensées du Sage, Puissante Jialle ? Je ne suis malheureusement assez bon stratège pour l'égaler cependant ..."

Je maintiens un blanc de quelques micro-seconde, comme pour maintenir le suspense alors que la faille de cette "Déesse de la Nouvelle Ere" comme l'appelle Gabriel est en train d'être bien visible. Le doute est son ennemi de toutes évidences. Curiosité et Doute, de puissants ennemis. J'espérais trouver un bouton sur lequel je pourrais appuyer en usant discrètement de ma télékinésie pour que les Seigneurs de Guerre et les soldats puisse assister à notre discussion momentanément. Déesse, faites que les mots leurs parviennent


"... cependant, je suis surpris qu'aucun d'entre vous ne comprenne pourquoi l'assaut prend fin. Vous pensez que le Sage est dans le même état d'esprit que vous. Pourtant les faits et les chiffres montrent bien qu'ils ne tentent pas de vous détruire. Il vous laisse l'occasion de vous retirer dans les honneurs alors que la Déesse vous offre l'occasion d'arrêter le tir"

Je regarde alors l'assemblée avant de reprendre les mots de la Déesse :

"Ils sont égarés et ne demande qu'à retrouver le bon chemin. A celui qui viendra me demander son pardon, je l'octroierai... A celui qui envers et contre tout a cru en moi quand il fut mis à l'épreuve, à celui qui a cherché le repentir lorsqu'il s'est écarté du droit chemin, il recevra ma plus haute bénédiction ... Tels ont été les mots de la Kaen que je devais vous transmettre"


Je souris alors que les craintes de Galu sur le fait d'offrir une porte de sortie à ces hommes venaient de m'être offerte et de la manière la plus efficace possible : en parlant directements aux chefs. Les paroles de Meshia sur le talent des grands stratèges à utiliser les opportunités qui se présentent font encore échos en moi. J'espère que cette opportunité ne sera pas gachée.
_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Lun 4 Aoû - 18:32

Tes dernières paroles font plus qu'attirer l'attention d'Iyo et de Basdé. Tous deux échangent un regard qui ne t'échappent pas contrairement à Davil et Jialle qui sont tournés vers toi. Quelque chose a basculé en eux. Depuis ta transfiguration, tu peux lire encore mieux les comportements non-verbaux et il est clair que les deux Gardiens de Cabelli commencent à remettre définitivement en cause toutes leurs opérations.


Tu n'as hélas guère le temps d'apprécier ton effet car les traits de Jialle se déforment sous la colère. Elle fond sur toi d'un bon télékinétique pour t'attraper à la gorge mais l'enchantement protecteur de tes bandeaux s'activent, ce qui tient à distance de quelques centimètres. Elle force un peu plus sur son sort pour rapprocher encore sa main de ton cou. A quelques milimètres.


"Tu t'es assez moqué de moi avec tes non-réponses, Prêtre !"


Tu sens les premières effluvent de magie qui s'echappe de ton corps en fumeroles évanescentes pour être aspirées dans le creux de sa main. Mais ta source de magie, pourtant, ne se tarit pas. Elle enrage de plus belle sous l'incompréhension face à l'étrange énergie qui émane de toi. Elle force et ne tardera pas à t'étreindre complètement à l'allure où vont les choses.


Basdé et Iyo sont pris de court. L'effet de surprise est encore sur eux.


Aussi, as-tu encore l'initiative par rapport aux autres.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Lun 4 Aoû - 20:10

[[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] sur l'action devant mon visage alors que les runes s'illuminent sur les parties visibles de ma peau]

Quand je disais que les mots de la Déesse étaient simples et dangereux. Je sentais les psychés de Iyo et de Basdé prendre en compte cette porte de sortie alors que la colère Davil et surtout celle de Jialle était en train d'emplir la pièce. Elle explosa en fonçant sur moi et en tentant d'absorber ma magie. Sa surprise ne manqua pas de l'enrager encore plus ... mais ce qui allait suivre n'allait pas être mieux.

les filtres des réalités tombent ... mes sens hurlent alors que ma magie semble commander aux éléments et à la réalité. Le temps n'est plus qu'un pion que je manipule. Une variable que je modifie à ma guise. J'aurais voulu que tout ce passe de manière calme, j'aurais voulu que la violence ne viennent en ce lieu. Mais de la Déviante pleine de révolte et d'idéaux que j'espérais, je voyais une folle qui imposait sa volonté par la tyrannie. Que s'est il passé pour qu'elle sombre dans un tel extrêmisme ? Déesse, donnez moi la force de provoquer un miracle


[Gros plan sur le visage démoniaque de Jialle]

"Si vous n'aimez pas les réponses, ne posez pas les questions Disciple"

Je ne doute pas que le fait que la voix ne soit pas émis de ma bouche mais de derrière elle, ne l'énerve. Ca et aussi le fait que je souligne sa position dans la cosmologie Centilienne.

[Décalage de la caméra pour montre un coin derrière elle]

En fait, si cela provenait bien de ma bouche, mais plutot de celle de la parfaite copie de moi même qui se trouve derrière elle et qui avait la main tendue vers elle pour maintenir un sort d'annulation de la magie dans la zone.

"Si c'est par la violence que vous souhaitez régler cela ..."

La voix provenait d'une autre position dans la pièce qui venait d'enrouler sa télékinésie autour de la main de Jialle.

"... je pense ..."

"Pour la sécurité de tous" dit un autre clone

" ... que nous devrions nous battre autre part"

J'étais peut être fou, j'étais peut être dangereux, mais je savais que si je voulais neutraliser la Déviante, je devais faire en sorte de la prendre par surprise. Entre le champs de force de l'Alexeï Primus, le numéro Secundus et champs neutralisant sa magie et je l'espère ses pouvoir de prémonition, j'en avais Alexeï Tertius et Quadrus qui étaient en train de maintenir ses mains par télékinésie. Les Alexeï Quintus et Sextius étaient avaient leur esprit focalisé sur le fait de retirer ses anneaux de ses doigts, eux aussi par télékinésie. L'Alexeï Septimus, lui, avait la mission la plus dangereuse : celle d'approcher la Déviante, et de Drainer la Puissance incommensurable qui l'habiter, comme elle avait tenté de le faire sur moi.

J'espérais que le sentiment d'infériorité que j'avais pu dégageait m'offrait un avantage. Je souhaitais que la surprise ne me permette de faire un miracle. Non pas celui d'arrêter une bombe d'être construite. Mais le miracle de couper la Déviante de toute magie. De l'intriguer et d'occuper son esprit pendant assez longtemps pour l'empêcher voir l'avenir. La mettre en position de faiblesse afin de lui éviter de provoquer l'apocalypse. Sauver ceux qui souhaitent être sauvé ... Déesse, Multivers, Source, donnez moi la force !


Spoiler:
 

_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Mer 6 Aoû - 14:42

La prémonition. Probablement l'un des pouvoirs les plus redoutables qui puisse exister. Comment le couper ? L'Artisan a utlisé un stratagème complexe pour se faire. Toi, tu utilises la puissance de la Matière Absolue.


A bien se mettre à la place de Jialle, si tu as pu couper ses visions, cela signifie qu'elle a vu sa limite se rapprocher. Et que donc, la perte de son pouvoir, ne pouvait être une surprise.


La seule façon de battre celui qui peut voir l'avenir et de lui faire accepter son sort comme irrévoquable... à moins que ce talent ait d'autres failles que tu ignores.


Aussi, lorsque Secundus projette son sort d'annulation, tu le vois s'arrêter à la limite de la zone que Jialle a elle-même invoqué une seconde plus tôt autour de ses pieds. Au risque d'être pris, dans la zone, tu ne peux plus tenir Alexei Primus.


Tes six autres clones restent donc derrière elle, tentant de lancer leur sort sur une zone où seule la magie de Jialle a désormais prise.


La rage qui la consumme la fait trembler des pieds à la tête.


Iyo, Basdé et Davil reculent. Le chat du Gardien à la robe verte monte sur ses genoux apeurés. Basdé rappelle aussitôt son aigle et fait un signe de tête covenue à Iyo pour indiquer. Ce dernier active quelques commandent sur ses écrans qui déclenchent des ponts de sceaux électriques sous leur pied afin de les emmener loin de ce combat.


Ton Quintus capte le regard du Gardien Terrestre. Il a un mouvement des yeux vers le sol. Non ses pieds. Non... le pont de sceau... Un message qu'il te donne pour ton affrontement.


Le ciel se couvre au-dessus de toi. Les mains crispées de Jialle invoquent une masse de nuages sinistres au-dessus de ta tête qui craquent et se mordent. Des morsures électriques.


"Je vais te montrer, Prêtre, ce qu'il en coûte de défier ta Déesse !!"

Pendant un temps, tu penses qu'elle va tenter d'abattre des jets de foudre sur ton crâne, mais la réalité s'avère bien pire lorsque tu vois les éclairs s'agglomérer progressivement pour former un poing, un bras et le début d'un torse aussi gigantesque que l'armée de Galu.


C'est un golem de foudre qui s'apprête à s'abattre sur toi.


Comme la colère de la Déviante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Mer 6 Aoû - 17:48

La surprise n'est semble-t-il pas dans mon camps, où plutot, elle ne l'est plus. Toutefois, je m'estimais heureux d'avoir réussi à ne pas être perçu avant cela. Si elle pouvait sentir ce qui allait se passer pourquoi ne m'a-t-elle pas empêchée de lancer mon Ubiquité ? Et si ... Un sourire nait sur mon visage ... merci Iyo...  Le plan se mettait en place alors l'air se ionise et que le poing du golem apparait au dessus du centre de commandement totalement déserté.

"Ok ça c'est joli ..."


Toutefois, je ne bouge pas ... du moins Quintus ne bouge pas et sourit. Il ... je ... euh ... nous devons entretenir sa colère. La colère obscurcit les sens, elle pousse à la hate et aux erreurs. Et si la nature nous avait doté d'un don, c'est bien d'irriter les gens. Ca et bien sûr ...


[La caméra remonte pour voir le golem en contrebas]


Alors que l'immense poing du colosse s'apprête à pulvériser le sol, celui ci se fait transpercer par l'une des gigantesque antenne de transmission que compte la base. C'était un petit cadeau de la part de Septimus et de Primus, réapparus du coté de la base, transperçant le corps électrique de la bête.



[Plan sur Septimus et Primus qui se font un fistbump avant de disparaitre]



Toutefois, en cet instant, on peut se demander pourquoi user d'une simple lance géante pour abattre une créature faite d'énergie pur. Qu'espérais-je ? La faire saigner ? Et bien oui, je comptais provoquer une véritable hémorragie à cette bête. Mais le mérite ne vient pas de moi, il vient plutot de ces immenses cables d'alimentation qui aujourd'hui servent d'une formidable prise de terre.

"C'est tout ce que vous pouvez faire ?" dit Quintus "Je m'attends à plus de celle qui m'a forgé"

Alors que Quintus continue de défier la Déviante, alors qu'il prenait une position de combattant en retirant les vêtements de médecin pour laissait paraitre les runes incandescentes sur son corps. Le plan se mettait en place. Tertius et Quadrus avaient disparu et patientaient à proximité, camouflés, invisibles. Attendant d'agir pour mieux attaquer par surprise et couvrir leur frère d'arme et de sang.



[Dans la jungle étrangement silencieuse]

Secundus vient d'aplatir la boue et commence à faire un portail. Le plan est en marche. Une minute à tenir face à la Déviante... Ca allait être dur. Au dessus de lui passe Primus, cherchant une chose loin des combat après avoir quitté Septimus qui compte aller voir si Staft s'en sort
_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Jeu 7 Aoû - 17:20

Ta lance improvisée vient se fait attraper en plein vol par le golem qui ne bronche pas. Malgré la conduction naturelle que tente de faire les câbles d'alimentation, la surcharge est si puissante que le caoutchouc prend feu et le métal fond sous sa main électrique.


Tu ouvres des yeux ronds lorsque tu comprends l'inévitable : la foudre s'abat sur toi. Trop vite. 


Ta barrière de protection t'évite de prendre de graves dégâts. Les arcs électriqus se répartissent sur la surface de l'orbe qui te sert de bouclier mais parvient malgré tout à pénétrer en partie. Il en résulte que Quintus est éjecté au loin dans le vide et que tes autres clones convulsent tous sous les chataignes qui crépitent sur leur corps. Tu es à une dizaine de mètres au-dessus du sol mais parvient à te réceptionner par télékinésie pour éviter le pire.


Jialle se soulève à son tour pour flotter dans les airs en toisant ton Quintus d'un mauvais oeil. Elle touche bientôt le sol et marche vers toi calmement en pavant son chemin de zone antimagie. Elle sourit. Non pas un sourire à la con, mais celui que l'on abore lorsqu'on vient de recevoir un cadeau :


"Ca y est... Je crois savoir ce que tu es, Alexei..."


La terre tremble derrière toi autour de Quintus. Bientôt, elle se meut, puis... se soulève ! Un golem de terre et de bois émerge du sol et toi avec. En équilibre sur sa tête, tu devines le corps de la créature qui s'extirpe de sa fange et essaie de t'attraper avec ses mains naissantes.



Jialle a dû consommer directement de sa magie car aucun joyau n'a pulsé lors de ses invocations. En revanche, tu vois nettement l'un de ses bagues vibrer lorsqu'elle s'empare du feu des câbles pour créer un phoenix au corps entièrement igné.


"Danse pour moi... laisse-lui comprendre que son dernier atout va tomber... oui... tu vas te battre, elle va espérer... même rien qu'un peu. Et ça aussi, je vais lui prendre !"



Foudre et feu s'abattent sur toi en même temps que la main du golem de terre.



A n'en pas douter, elle joue avec la nourriture. Pour le spectacle, pour les  mercenaires qui regardent. Et pour Kaen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Jeu 7 Aoû - 23:07

Quintus est sous pression, les mains du géant de pierres les maintiennent hors d'atteinte alors que le phoenix apparait. On peut pas dire qu'elle ne met pas la forme. Et ses mots, son sourire, tout cela impose, je ne peux que le reconnaitre, mais a-t-elle plus le controle pour autant. Le visage crispé, il maintient les grande paluche qui ne cesse de se rapprocher

"[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]" dit il

Le feu, l'électricité et terre ont pris vie pour l'abattre ... non, le phoenix n'est pas vivant, c'est une belle apparence mais une belle apparence qui semble bien décidé à ne laisser que des cendres. Bordel, ca se rapproche vite. Concentre toi Quintus, l'impacte est imminente

[Zoom sur le visage crispé de Quintus puis dézoom sur celui concentré de Secundus]


"Au moins nous l'avons énervé" dit Secundus

Toujours dans la jungle, celui ci est toujours en train de continuer de tracer le portail au milieu de la boue. Sa main dessus, il se concentre alors que le premier cercle est en train de se terminer. Alors que les autres clones sont sous pression, lui reste concentré. Ce portail est spécial, c'est une grande première mais ca marchera, il faut que ca marche.


"Quintus, dépêche toi"

[Déplacement de la caméra sur Primus qui est toujours au dessus de la Jungle, non loin de Secundus]

"Je sais Secundus ... Ca ne doit plus être bien loin ..."

Alors que les nuages au loin sont en train de se réunir au dessus du camps des rebelles. Une éclaircie fait apparaitre un objet brillant au millieu des feuillage. Lorsque Primus descend, il dégage la boue pour trouver l'objet qu'il pensait perdu : le masque, Son Masque.

"Les ailes ne doivent pas être loin bon sang"

La tempête avait fait rage sur cette zone, certes, mais Alexeï se rappelait avoir planté chacune de ses plumes dans un arbre pour le porter. Les plumes doivent encore être dans cet arbre, ils ne doit pas être bien loin. Il sentait la magie de ses enchantements. Elles étaient l'une des clés de son plan. Malgré la distance, il sent le sol trembler alors que le tonnerre gronde d'une explosion effrayante. Au point que Primus tourne la tête.

"Quintus..." soupire-t-il

[Le sol est remué comme après la chute d'un obus de 105]

La boue se soulève alors que le flash est éblouissant. La chaleur du phoenix à provoquer un petit brouillard alors que tous ont vu Quintus éclater au milieu des 3 titans. C'était un assaut violent, très violent même. Au point qu'on pouvait se demander si cet assaut n'avait pas affaibli les trois créations dans l'impact.

"C'est pas passé loin..."

[Zoom sur Quintus qui s'essuie le front avec ses bandages]

En tout cas, Quintus, lui était curieux de le savoir perché sur l'un des toits de tente rigide non loin de Jialle. Il avait patienté jusqu'au dernier moment pour se téléporter, il voulait être sûr que leur élan les fassent se percuter. Après tout, qui mieux que la Déviante peut détruire la Déviante. Profitant du manque d'attention de Jialle, il atterrit sur le sol abattit toute sa force télékinésique sur le sol à 45°. L'impacte devait projeter une vague de boue ... enfin vague c'est un grand mot ... éclaboussure de boue. Le but étant plus de salir les vêtements de Jialle que vraiment atteindre son intégrité physique tout en prenant son envol


"C'EST CA, DISCIPLE ! VIENT DANSER AVEC MOI !" hurle-t-il
_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Ven 8 Aoû - 17:57

Ta vague de boue retombe sur un sol sans Déviante. Ton Secundus retrouve les plumes d'acier que tu avais laissé derrière toi mais tu as bien d'autres soucis à gérer.


La foudre agresse encore un peu plus ton champ de protection qui n'est toujours pas imperméable face à ses attaques. Le phoenix est déjà sur toi le temps que tu reprennes tes esprits. Son souffle brûlant mord dans tes vêtements qui prennent feu. Tu te téléportes à nouveau mais frissonne quand tu entends la voix de Jialle dans ton dos.


"Trop de faux pas..."


La bourrasque télékinésique qui te pousse dans le dos t'envoie dans la paume du géant de terre qui te broie les os. Tu craches le sang de tes poumons mais ta tête se relève quand Jialle t'attrape à la gorge pour aspirer ta magie et plonger dans tes yeux.



Son attaque psychique est un tsunami qui fait exploser toutes les barrières que tu avais pu poser.


Le choc est trop violent pour que tu puisses tenir tes doubles. Dans ce genre de combat, la moindre faiblesse est fatale et l'attaquer avec un seul clône et sans puiser dans l'énergie de la Matière Absolue est d'une témérité tutoyant la folie.


Tes tatouages s'illuminent sous l'aspiration de la magie comme lorsque tu as été transfiguré la première fois. La déflagration qui s'en suite explose totalement la main du golem bien que Jialle ne dessert pas son étreinte et semble elle aussi commencer à pulser des pieds à la tête de cette lumière aveuglante.


Tu entends sa voix directement dans ta tête.


*Enfin...


Merci, Alexei, d'avoir amené la Matière Absolue jusqu`à moi.


Mais une arme, quelle qu'elle soit, n'a que la puissance de celui qui la manie... Vois !*


Son esprit te traverse complètement ou plutôt, non, il fusionne. Il passe à travers toi. Comme un canal qui l'amène directement vers... la Source !


Tu sens avec une acuité phénoménale cette connexion avec le Puits de Niroy qui est lui-même connecté à Kaen. Et pendant se passage où Jialle s'introduit dans l'esprit de la Déesse avec la puissance de la Matière Absolue comme force de frappe, tu lis des souvenirs.




La Jialle qui discute avec l'Artisan à travers un portail de sceaux. Ce dernier qui lui explique qu'il souhaite mettre la main sur la Matière Absolue depuis toujours, en tant que saint-graal de la recherche scientifique.


"Comme tu le sais, cet artefact te permettrait notamment d'acquérir temporairement une puissance largement supérieure à celle de Kaen... Aide-moi à l'obtenir et j'en produirai suffisamment pour que nous satisfaisions nos appétits de vengeance et de connaissance respectif.


- Pourquoi as-tu besoin de moi ?


- Il me faut un Ange de lignée royale. De sang aussi pur que possible.


- Ah ! Les Dépériens que tu cherches sont enfermés dans mes doublons et ont été dilapidés au quatre coin du Multivers par ta faute. Imbécile !



- Crois-moi, si j'avais su plus tôt les propriétés du sang d'ange... enfin cela est le passé... 



Bien puisqu'il le faut, nous irons cherché notre emplumé ailleurs, j'ai peut-être une solution. Jialle... t'ai-je déjà parlé de ce qu'est un "saut de puce" dans le Multivers ?


----



Jialle est face à elle-même à travers un portail étrange fait d'arcs électriques. Son double 1.0 répond à une demande.


- Si je connais un ange de lignée pure. Mh ? Dariel est très difficilement accessible. En revanche... l'un de ses descendants pourrait convenir. Telagan Rebryn est son nom. Mais il se défie de moi...


En revanche, je connais très bien son rival qu'il pourchasserait au bout du Multivers... un Khalien du nom de Gabriel Kyomu. Il est redoutable, aussi, ne lui parlons pas de la Matière Absolue avant d'avoir mis la main sur Rebryn.


Au fait, comment fonctionnes cet artéfact exactement ?


- Outre la puissance qu'il confère, il contrôle la Source. Il suffit que Kaen soit en lien elle pour que son esprit soit vulnérable et modeler tout esprit.


- Pourquoi Kaen chercherait-elle à se connecter à  la Source ?



- Pour la réparer... C'est pour ça que nous allons avoir besoin de l'aide de Gardiens prêts à commettre le plus grand des sacrilèges...




----


Jialle et l'Artisan sont de nouveau en discussion à travers un portail de sceaux. La Déviante semble folle de rage.



"Tu m'as trahi sale ordure !!! Nous avions Staft et Telagan !!


Tu as tué le premier et permis à Prius d'amener Telagan devant Kaen ! Et mon alter ego a dû se sacrifier à cause de toi sale fils de pute !! Comment oses-tu venir me parler ?? Je vais te tuer, démon !


- Jialle, écoute-moi !


Tout ce que j'ai fait été nécessaire. L'esprit de Staft serait mort quoi qu'il en soit et il te fallait gagner totalement la confiance de Telagan. Je n'imaginais que nous en viendrions là mais son sacrifice te sert bien mieux que si elle était encore vivante. 


Ecoute-moi... écoute-moi... Oui j'ai aidé Kaen mais cela vient de payer : Galu vient de me demander son soutien pour créer l'artefact. Et je compte bien le faire. Je viens de voir une opportunité.


Les troupes de votre résistance vont avoir besoin de se replier sur un autre incarnat. Les incarnats sur lesquels règnent les Gardiens sont trop évidents. Ils se tourneront vers leurs alliés : les Seigneurs de Guerre. 


Et Qeglin est le seul qui soit en mission sur un autre incarnat actuellement. Sur Niroy. 


Il y a un Puits là-bas. Je m'occupe de te recréer un Staft. Ce n'est qu'une question de temps avant qu'il ne tente de s'approcher du Puits.  Attire l'attention de Kaen ailleurs. C'est toi qu'elle cherche, pas eux. Donne-moi du temps. Achète-moi quelques mois.


Je te promets qu'à la première occasion. Je créerai la Matière Absolue et t'offrirai Kaen sur un plateau.


Jialle décolère à peine mais écoute néanmoins. Comme pour acquiescer, elle lâche entre ces dents. 



- Fait donc. Mais je te le jure Barion, tôt ou tard, tu me le paieras !




----


L'esprit de Jialle passe totalement à travers toi désormais. Pour l'oeil extérieur, il voit simplement une monumentale pulsation lumineuse qui met le golem de terre à bas.


La Déviante n'est plus. Ses vêtements retombent au sol, en même temps que toi. Dans un sursaut de conscience, tu parviens à amortir ta chute. 


Ton corps est brisé. Mais ce que tu sais est probablement encore plus terrifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Sam 9 Aoû - 14:47

"Non ..."

Je rouvre les yeux alors que mon dos est dans la boue

"Non non non non ! Bon sang non !"

Ma machoire se serre alors que mon poing se serre. Quintus avait tout fait pour rester à l'écart. Il pensait avoir assez attiré l'attention de Jialle ... J'étais trop sûr, je pensais pouvoir gérer.

*J'ai échoué. Kaen, pardonnez moi !*

Roulant sur le coté, je tente de me relever péniblement alors que mon corps n'est que douleur résultant d'avoir sentit la réalité diverger être travaillé pour revenir à une forme stable. Toujours à genoux, mes poumons retrouvent l'air humide de Niroy. Mes poings se serrent.

"NON NON NON !!!!!"

Mes poings frappent mollement le sol alors que la rage est en train de m'enserrer le coeur. J'enrageais contre moi même, mais j'enrageais encore plus contre Barion et Jialle. Cette sensation étrange que j'avais tenté de contenir dans mon âme était en train de prendre le dessus.

"Déesse ... mon serment ..."

Devrais je encore honorer mon serment, maintenant qu'elle venait de tuer celle qui me la fait prononcer ? Une question qui devait attendre car si la haine s'amusait à revenir en moi. J'eus alors une vision de cauchemar. Si Jialle possédait le corps de Kaen et qu'elle décidait de devenir un nouveau tyran pour Centile. Quoi de mieux que de commencer sous la liesse du peuple ? Avec la tête des rebelles, elle pourra régner sans partage sur le Multivers.

"Debout Orlov ! Le combat n'est terminé que lorsqu'on est mort" me dis je

Je tentais de me relever avant de commencer à me trainer jusqu'aux premiers mercenaires présents. Ce sont des témoins ou des gêneurs, si Jialle n'a pas hésité à sacrifier sa double, nul doute qu'une armée de mercenaire ne la gênera pas.


"COMMENCEZ L'EVACUATION !" criai je au premiers soldats "BOUGEZ VOTRE CUL !"

La bombe, il faut retrouver la bombe.




[Edit MJ : Santé vraiment pas au top]
_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Dim 10 Aoû - 7:35

Tes os sont brisés pour la plupart et tes muscles écrasés. Te mettre debout est de l'ordre de l'impossible. Même ta reptation vers les soldats est une torture. D'ailleurs, ces derniers ne sont toujours pas plus sous tes ordres car tu n'as pas davantage acquise l'autorité ou la sympathie te permettant de les traiter comme tes larbins. Sans parler du fait qu'ils viennent d'assister à ton combat contre Jialle, leur Déesse. Aussi le guerrier Shiva que tu interpelles en premier lève un sourcil et tend l'un de ses six bras armé vers toi :


"Cet enculé est encore vivant !! Pour Jialle !! Abattez-le !"


Lui et quatre de ses frères-d'armes s'apprêtent à faire feu quand d'autres détonations les font tomber à terre un par un. Tu vois Sextan sortir d'un baraquement, armé, avec El'Ca qui achève quelques mercenaires à l'arme blanche. Ils se dirigent vers toi, bientôt suivis de Mathilde qui soutient Kadare. Ils te soulèvent avec autant de précaution que possible mais tu sens néanmoins la douleur t'amener au bord de l'évanouissement.


Le Phoenix refond sur vous. Sextan est contraint de faire quelques tirs de barrage pour ralentir sa projection, mais le plus problématique, c'est surtout le Golem de foudre qui repousse les restes du cadavre de son frère de boue pour armer son poing fulgurant.


Une autre détonation colossale se fait entendre. Un tir de lance-roquette vient d'atteindre le golem qui recule sous l'impact. Philis se tient à côté d'un baraquement sur la gauche. La gueule couturée, il a sa mine sérieuse des mauvais jours et vous fait signe de le suivre. D'autres mercenaires vous ont repéré et commencent à vous tirer dessus. Sextan couvre toujours votre suite tandis qu'El'Ca assassine les quelques gêneurs sur votre chemin jusqu'à un baraquement.


La porte de bois se referme, troué par des tirs de plasma. Tout le monde se tient à terre. Sextan s'enquiert de l'état de tout le monde et de toi en particulier :


"Alexei ? Alexei ? Est-ce que tu m'entends ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Dim 10 Aoû - 17:40

[Pardon de la méprise, j'avais pas compris corps brisé comme ca, méa culpa]

La voix de Sextan est une oasis au milieu de ce chaos. Les soldats de Jialles sont loyaux ... Je ne peux pas leur en vouloir après avoir été dressé pour fumer les ennemis de la Déviante. J'aurais voulu les protéger d'eux même, toutefois, j'ai d'autres personnes à protéger.

"Je t'entends, Sextan ..." dis je, à travers mes dents serrées



Toujours entouré de douleur, je tentais de renforcer notre couvert en invoquant un champs de force avant de regarder toutes ces personnes qui étaient autour de moi. Malgré la situation et mon corps qui n'était qu'une plaie, je souriais. Je les voyais, je sentais leur psyché inquiète. Pouvais je les rassurer ? Pouvais je les sortir de cette galère ? Dans cet état, je ne le pouvais surement pas.

"Les golems ont en pas fini avec moi. On va surement devoir bouger. Des nouvelles de ... Beyel et Maëlle ?"

Si l'un d'entre eux tente de me toucher, je leur fais signe de le pas le faire. Pas avec un regard suicidaire, avec un regard déterminé. Je sens mes os brisés en train de me rappeler mon état. Il me permettent de mieux les cibler alors que la réalité s'ouvrait à moi. La magie de la source s'écoule en moi pour s'infiltrer plus profondément dans mes cellules. J'avais vu Méta soigner son corps par son pouvoir de métamorphose. Espérons que ca va permettre au moins de me rendre mon corps pour une deuxième round



Si la douleur corporelle pouvait s'arrêter, celle de mon âme, elle, ne pouvait pas disparaitre. Elle ne devait pas disparaitre. Je devais m'en nourrir pour le combat, pour le salut de ceux que je dois protég... Mes yeux tombent sur les lames sanglantes d'El'Ca, le fusil de Sextan et le lance roquette de Philis, comment il a dénicher un truc comme ca ? J'arrive alors sur Mathilde, c'est sa fougue qui m'a mis sur la voie du chaos et son amour qui m'a fait tenir. Si la Source nourrit ma magie, ce n'est pas pour autant que je leur suis supérieur. Je ne les protège pas, je les épaule et ils m'épaulent en retour. Si Beyel et Maëlle était dans le coin on allait les récupérer.

_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Mar 12 Aoû - 8:44

"Ils sont toujours au camp. Mathilde va nous ramener par "portail de trucs" faut juste qu'on tienne..."


Faire appel à des talents de régéneration comme ceux de Meta doit être de l'ordre du possible pour toi. Mais il te faut puiser sincèrement dans la force qui te parcourt. 


Philis regarde par la fenêtre et se recouche suite à un tir qui fait voler en éclat la vitre.


"Pute Sanctificatrice... à trois contre un bataillon... piégé comme des rats...


Mathilde grouille !"


La prêtresse s'exécute et commence à tracer un portail autour d'El'Ca et toi. Il faudra faire un deuxième convoi pour Beyel et Philis qui seront alors restreints dans leur mouvement et encore plus à la merci de l'ennemi.



Très vite, leurs tirs de barrage deviennent insignifiant. Et il ne reste qu'à serrer les dents.


"Alexei... je dois avouer avoir jamais trop pigé en quoi tu croyais, mais si elle existe ta Déesse, je veux bien que tu lui demandes un miracle..."


Comme pour répondre à sa demande, les tirs se calment subitement. Vous entendez des cris disant à peu près "ils sont en train de s'échapper !!". Bientôt vous apercevez des têtes qui passent devant vos fenêtres à la poursuite d'un autre ennemi. Une tête rouge s'arrête même au niveau de votre barraquement et regarde à travers la fenêtre brisée dans votre direction. Il pointe son canon et Sextan en fait de même mais, pétrifié, il ne tire pas.


Le soldat Shiva passe son regard sur vous sans vous voir puis dégage simplement en criant derrière "ouais, vide !"

Halluciné par ce miracle, Mathilde réactive la manoeuvre et n'attend pas davantage d'explication.


Bientôt tu retrouves le camp.


Sa quiétude.


Sa nuit étoilée.


Sa paix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Mar 12 Aoû - 14:21

Le lotus s'ouvre nous déposant sans encombre sur l'herbe fraiche. Sur l'effet de la gravité, ma main glisse pour toucher le cour d'eau. Les coups de feu ont disparu pour ne laissait place qu'au ronflement sourd de la cascade. Un calme et une paix qui m'enveloppe alors que mon coeur est toujours en train de battre. Mes yeux sont pointés vers le ciel étoilé. Le soleil tombant, je vois la toile magnétique du ciel Niroyens s'illuminer. Une larme perle au coin de mes yeux alors que je tourne la tête du coté de Mathilde alors qu'elle terminait de rappatrier tout le monde.

"Ce ciel... Si j'avais eu les couilles de t'embrasser quand nous nous trouvions en dessous jadis ... on en serait pas là ..."

Quand je pense que j'ai eu le courage d'affronter Jialle et que jadis je n'avais pas le courage d'affronter le regard de Mathilde, c'est presque pitoyable. Mais si avoir fusionné avec la Source m'a montré une chose c'est que le passé ne peut être réécris. Mes peurs mes douleurs, mes amours et mes victoires m'ont forgé pour arriver ici. Je dois m'assurer de ne plus faire d'erreur.

"Je ne sais pas qui nous a sauvé mais ca ne peut plus être la Déesse ... L'Artisan et Jialle avaient tout manigancé. J'étais la faille. Cette bande d'enfoirés ..."

Mes mots n'étaient pas plus pour une personne en particulier que pour moi même. J'avais besoin que ca sorte, j'avais besoin de l'exprimer et de l'entendre. Je tente de regarder autour de moi pour voir l'état de tout le monde en bougeant le moins possible mon corps encore endolori... diantre qu'est ce que j'ai pris depuis 24h

"Tout le monde va bien ?"
_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Mar 12 Aoû - 15:06

Tu es très bientôt rejoint par Sextan et les autres alors que Maelle s'occupe déjà de toi. Oui, tous vont bien. Tous sont saints et saufs. 


Sauf Jack...


Philis s'assoit lourdement sur une souche. Il contemple l'idée de repartir vers Linor, tu le sens. Tous ont ça en tête sauf Beyel, Mathilde et El'Ca.


L'adrénaline retombe. Les larmes montent. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Mar 12 Aoû - 23:58

Alors que Maëlle est déjà en train de s'occuper de moi, je sens son regard et sa psyché. Je sens leur envie de retourner sur leur monde. Sans dire mot, je hoche doucement la tête. Je les regarde tous. El'Ca est né sur ce monde, il veut le protéger. Beyel et Mathilde sont Centiliens, ils sont concernés par cette guerre. Les Linoriens, eux, n'ont pas d'intéret dans ce combat.

"El'Ca, est ce que tu pourrais faire venir Di'art et Malderone, s'il te plait ? Je pense qu'il faut qu'on parle de la suite ensemble"

Au milieu de cette nature, et sous le controle médicale de Maëlle, il devait y avoir une table ronde. Ces hommes ne sont pas des subordonnés, ce ne sont pas mes soldats. Ce sont mes amis, et on peut presque dire que les Linoriens sont des parties de moi même. J'avais déjà perdu Jack. Au vu de l'avenir, il risquait d'y avoir des pertes. Lorsque le chef des Niroyens arriva, je décidai de crever l'apsé.

"Il est temps de faire un bilan de la situation...


Notre mission était une mission humanitaire à la base. Nous espérions soigner les Banthèque voir comprendre la provenance du Puits. Malheureusement, les choses ont changé. Les démons étaient plus nombreux que prévus, Mathilde est arrivé, puis ce sont les rebelles. Les choses nous ont échappé.

Dans la bataille aérienne, on a perdu le contact avec Jack et Little Bastard. Je ne sais si elle est morte, je prie pour qu'on la retrouve.

El'Ca, Di'art, je suis désolé, j'ai assisté impuissant à la mort des villageois disparu, brulé par un des agents rebelle. J'ai réussi à protéger Mel'O des flammes, les autres ont soit été transformé en Banthèque, soit ont péri ... je suis désolé.

Lors de l'évacuation, on a perdu le Fat Boy, j'ai ordonné sa destruction, ca n'a pas été facile, mais je suis désolé Philis. Je ne pouvais risquer de vous perdre.

Nous ne devons notre salut qu'à l'intervention direct de la Déesse, de Galu et d'Horini, le Puits n'aurait jamais être stabilisé et Mel'O sauvé. C'est devant eux que je me suis présenté quand l'Artisan m'en a offert l'occasion. Il était temps que je subisse le jugement de Kaen.

Mettant ses espoirs en moi, elle me confia une petite portion du pouvoir de la Source. Elle espérait que je protège les rebelles d'eux même en leur retirant leur arme absolue. Elle espérait que je puisse tenir face à Jialle, la plus puissante sorcière du Multivers.

Sur ces deux tableaux j'ai échoué. Pire que cela, Jialle s'est servi de mon lien avec la Source pour atteindre Kaen directement et ... bordel j'arrive même pas à le dire tellement ca me semble surréel. Jialle est entré en Kaen en traversant mon âme. Je ne sais si la Déesse a pu s'en protéger. Je ne sais pas si elle a disparu ou s'il reste une partie d'elle encore intact. Toutefois, j'ai vu les souvenirs de Jialle"


Je conçoie bien qu'il n'est jamais aisé, pour un non Centilien de comprendre l'implication de ce que je viens de dire. Je frotte ma tête laissant quelques secondes à Beyel et à Mathilde de digérer la nouvelle.

"Pour résumer, notre mission, nos actions, n'ont été que des mouvements de pions au milieu d'une guerre entre des entités surpuissante. On nous a manipulé pour atteindre une cible qui était inatteignable. Kaen a tenté de protéger le Multivers des déviances de son peuple. D'un autre coté, l'Artisan, l'ancien patron de Mathilde, s'était allié avec Jialle pour l'abattre. Enfin, cette dernière a tout sacrifié et a mis en danger les millions d'âme simplement pour se venger. Le fait est que son sacrifice a été payant étant donné qu'elle a atteint sa cible et que maintenant elle a peut être des pouvoirs qui dépassent l'entendement entre les mains"

On pourrait croire que c'est une dramatisation de la situation, mais mon regard montre bien que ce n'est pas le cas. Je ne sais ce qui nous réserve. J'aurais aimé prié pour que la Déesse nous guide mais savoir que j'ai été le maillon faible dans sa défense. Prié pour un avenir radieux alors que la tempête approche pour nous balayer.

"La raison voudrait qu'on abandonne. Qu'on laisse la plus terrifiante des menaces pour tout les incarnats s'abattre sur quelqu'un d'autre. Profiter de la paix tant qu'on le peut encore. C'est pourquoi je propose d'évacuer tout ceux qu'on peut de Niroy pour les emmener sur Linor. Je ne sais ce qu'il adviendra de ce monde, mais vous avez vu le golem de foudre et le phénix. Ces trucs ne font pas dans la dentelle et risque de provoquer un maximum de dommages collatéraux"

Mes yeux se posent sur Mathilde alors que mon coeur se serre. Elle doit savoir ce que je vais dire. Elle sait comment je suis. Je sais qu'elle voudrait que nous nous évadions. Elle me l'a déjà proposé. Je suis l'une des rares puissance capable de tenir quelques secondes contre Jialle. Je suis un trop grand danger pour elle. Elle ne me laissera jamais en paix. Je ne veux pas vivre en regardant derrière mon épaule. J'en ai assez de fuir.

"Dans le meilleur des cas, Jialle détruira Centile et provoquera seulement un chaos sans nom dans le Multivers. Dans le pire des cas, elle prendra le controle de Centile et fondera un Empire pour passer tout les incarnats sous sa coupe. C'est pourquoi, pour ma part, je ne peux partir sur Linor. Je ne peux abandonner la lutte. Je vais tenter de trouver un moyen de neutraliser Jialle et d'au moins vous faire retourner Mel'O, réfugié près du Puits.

Je veux me battre parce que mon sang de Orlov est en train de bouillir devant la bataille qui s'annoncer. Une bataille juste, c'est tellement rare. Je veux me battre parce que je refuse qu'elle ou les armées Centiliennes tyranniques ne viennent se croire chez eux sur Linor ou sur quelqu'autre incarnat. Je veux me battre parce que j'ai foi en la Justice. Je veux me battre parce je vous aime tous ... même toi Philis, et que je vais pas laisser une greluche avec un gros problème de gestion de la colère imposer son règne.

S'il y en a qui pensent comme moi, ils sont les bienvenus dans le combat, mais il n'y aura aucune honte sur ceux qui voudraient retrouver la paix"


J'ai un petit sourire devant ma petite tentative d'apaiser un peu la tension que mon discours avait imposé sur la réunion. Intérieurement, j'espérais que certains me suive dans ce combat. Toutefois, chacun devait faire un choix. Peu peuvent égaler la force d'un combattant libre car "Nulle arme n'est plus acéré qu'une cause juste" comme l'a dit Marmin
_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Mer 13 Aoû - 18:48

Mathilde se rapproche de toi pour aider Maëlle et te murmurer des paroles rassurantes. Elle te dit que tu t'es battu de toute ton âme et que c'est cela qui compte. Et quelque part, tu sais qu'elle a raison.


Sextan, assis sur un rocher, a pu reprendre un peu son souffle et t'a écouté avec intensité, comme tous les autres.


"Donc... si j'ai bien compris... il ne s'agit plus seulement d'ici et de ton monde mais aussi de Linor... hum ?"


Il se relève, volontaire mais désarmé à plusieurs titres.


"Pour sûr, on a pas laissé le Sanctificat nous prendre par les couilles, c'est pas demain que je vais laisser des illuminés venus d'ailleurs venir nous chatouiller !


Mais... Alexei... ce que j'ai vu... ce qu'on a vu, putain. Ils ont plus d'armées que toutes celles que j'ai pu voir pendant la Guerre du Levitacier. Et je parle même de ces "Gardiens" comme vous dites. C'est pas des hommes. Leur vitesse, les trucs qu'ils font apparaître, qu'ils font voir ou quoi... 


Je suis avec toi. On est avec toi La Flèche, bon sang ! Mais comment peut-on seulement commencer à imaginer vaincre des êtres pareils ?!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Mer 13 Aoû - 22:10

Les mots de Mathilde me font du bien alors que les mains de Maëlle apaisent mon corps. Rien que le fait de savoir que ma bien aimée savait que j'avais tout fait pour empêcher que cela arrive, me remontait un moral qui était déjà au plus bas. Je lui glissais un "merci" étranglé par ma peine. C'est alors que Sextan prit la parole pour m'assurer son soutien mais aussi pour me faire remarquer notre état de faiblesse.

"Nous, centiliens, possédons des pouvoirs impressionnant mais pas absolus. Les Gardiens sont certes des ennemis très dangereux, mais ils ont aussi leur faiblesse"

Je regarde Di'art et El'Ca pour attirer l'attention de tout le monde sur eux ou plutot sur ce qu'ils représentent.

"Sur ce monde, leur congénères ont mené la vie dure aux armées de Qeglin pendant des années. Ils sont la preuves que toute force peut être contournée, affaibli voir neutralisée"

Je regarde Beyel

"Sans la volonté et l'altruisme de Beyel et de Mathilde, jamais nous n'aurions pu survivre"

Puis mon regard se posent sur les Linoriens

"Sans votre coté intrépide et aventurier, rien n'aurait pu être possible"

Je laisse un instant de flottement pour que tout le monde prenne conscience que malgré l'absence de pouvoir surhumain, nous ne sommes pas désarmés.

"Notre manque de puissance peut être compensé par la préparation.



Beyel a développé des pouvoirs sur Linor, peut être que je peux comprendre ce phénomène et le reproduire.


Nous pouvons user de technologie pour réduire notre écart. Centilienne, Linorienne ou encore sur d'autre monde comme Dolérian.


Nous chercherons des alliés à commencer par les Gardiens qui ont rejeté Jialle. J'ai senti leur peur alors qu'il comprenait la tyran qu'elle était. Il y a aussi les Disciples de la Déesse qui, eux, ne sont pas vaincus"

Je les regarde tous, l'espoir renaissant grace à Mathilde et à Sextan. J'espère pouvoir faire renaitre l'espoir en eux. Nous ne sommes pas échec et mat. Nous avons subit une défaite, certes, mais nous nous devons de garder notre combattivité intacte.

"Nous ne sommes pas des soldats. Nous sommes des dissidents, des rebelles, des idéalistes, des hommes biens. Aujourd'hui, plus que jamais, c'est de cela dont le Multivers à besoin à l'heure actuelle. Nous pourrons faire la différence dans cette guerre. Un de mes professeurs m'a dit jadis : "Les océans les plus dangereux sont nés de petites gouttes de pluies". Jusqu'alors, il ne s'est jamais trompé"
_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Jeu 14 Aoû - 15:23

Bien qu'engagé, ton discours ne peut être prononcé avec force dans ta condition. Mais quand bien même tu l'aurais, tu sens qu'ils n'y croient plus. Ces échecs à répétition, les "peut-être", les "si" et la mort de Jack ont eu raison de leur foi en leur capacité à faire quoi que ce soit.


Beyel en particulier, à la fin de ton discours, regarde le bout de ses chaussures en faisant non de la tête. Tu sens qu'il cherche à articuler un propos mais n'arrive finalement qu'à dire : 


"Tu es complètement fou, Alexei."


Ne voulant pas entrer dans un débat, il se lève et va vers d'autres Niroyiens pour s'occuper de choses triviales, comme de préparer un semblant de repas.


Les Linoriens semblent se rallier à ce propos. Mais ils ont honte de le faire. Les regards se font fuyants ou coupables lorsqu'ils croisent le tiens. 


Ils sont désolés. Désolé de ne pas vouloir mourir. Pas ainsi.


Alors que tu penses les avoir définitivement perdus, tu entends une voix sur ta droite qui vient d'un rocher en surplomb d'un source. Une voix que tu n'avais pas entendu depuis très longtemps. Quelqu'un qui s'était enfermé dans un mutisme depuis la mort de Ji'Ra.


El'Ca se tient debout, sa lance encore ensanglanté en main.


"Mon peuple !


Mon peuple a vu le Qeglin et ses hommes venir. Mon peuple a résisté et mon peuple a été vaincu.


A partir. Nous sommes allés. Nous avons trouvé des refuges dans la jungle, loin des terres de nos ancêtres. Certains sont devenus servants. D'autres ont rejoint notre envahisseur. Beaucoup sont morts."


Sa voix est forte, sincère et a quelque peu perdu son accent Niroyien.


"Nous avons fini par accepter l'envahisseur. Apprendre son language, sa façon de être. Moi aussi je l'ai fait.


Moi aussi j'ai cru que nous pourrions vivre ensemble.


Et aujourd'hui, j'ai encore du abandonner ma terre détruite. Mes frères ont saigné pour la Centile. Il ne reste plus rien de nous.


Nos ennemis étaient trop forts. Nous ennemis font cracher trop de feu. Il n'existe aucun espoir."


Il y a un silence interdit où tout le monde si El'Ca chercher à rendre les choses encore pire ou s'il s'agit de maladresse sociale, de folie ou de stupidité.

"Aujourd'hui, vous êtes tous des Niroyiens.


Vous êtes comme mon peuple : condamné à mourir si vous essayez de résister contre les dieux."


Rendre les choses encore pire. Oui, c'est donc ça ont l'air de penser les Linoriens.


"Mais je ne regrette jamais d'avoir battu. Je ne regrette jamais d'avoir suivi Alexei.


Je n'ai plus rien. Bientôt vous non plus. Il ne restera qu'une chose que vous aurez : le choix de mourir à votre façon.


Je ne te crois pas Alexei, quand tu dis vaincre les dieux. Oui. Fou tu es. Mais je sais ce que tu essaies de faire.


Alors dis-nous, au lieu, dis-nous comment nous pouvons mourir."


Le discours terrifie autant qu'il touche. De nombreux regards s'échangent. Ils s'accrochent à l'espoir d'une vie sur Linor. Mais au fond, ils savent que ce n'est que retarder l'inévitable. La Nouvelle Jialle te poursuivra et n'hésitera pas à détruire ton incarnat-lié pour que tu te présentes à elle.


Un autre mécanisme s'enclenche chez eux : s'ils ont sûrement tord croire en une improbable victoire, ont-ils mettre leur foi dans une défaite certaine ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Jeu 14 Aoû - 16:27

Lorsqu'El'Ca prend la parole, je reste aussi estomaqué que les autres. Ce n'était qu'une question de temps pour que les autres voient en ma foi une folie, comme tout les Centiliens. Je ne suis pas un orateur, et je ne suis surement pas un commandant pour mener cette guerre... Mais, étrangement, El'Ca est sorti de son mutisme. Il croit au combat, non il comprend qu'il faut agir. Il est temps d'arrêter les suppositions et nous baser sur ce que nous savons.

"Jialle est une puissance qui ne peut quasiment pas être égalée. Toutefois, sa puissance n'est pas illimité. Lorsqu'elle a créé le golem de foudre et de terre, elle a pompé dans sa propre puissance. Pour le phénix elle a utilisé une de ces dix bagues dans laquelle elle a stocké ses sorts. Ca signifie qu'elle a dix sorts surpuissants qu'elle pourra lancer sans se fatiguer. Mais c'est pas le plus flippant.


Elle voit le monde en voyant le futur. Toutefois, c'est un pouvoir qui dépend directement de sa capacité de ressentir la magie. On doit la piéger dans une zone d'annulation de la magie si on arrive à la surprendre, surement avec l'une de mes lames enchantées ... Attendez ... lors de mon combat ..."

Je me souviens de l'instant où j'ai été touché par la foudre une première fois. Lorsque je me relevais. Je sentais sa magie et je sentais le champs d'annulation de magie, il bougeait.

"... sa zone d'annulation magique est forcément dans une de ses bagues ou un de ses objets qu'elle porte.



Mathilde, essaie de prendre contact avec Staft, il faut qu'on sache s'il a terminé la bombe anti-magique et si elle a été mise hors de portée de la Déviante.


Nous avons encore les munitions de réserves pour les Airpods. Ca fait autant d'artillerie qui pourrons abattre les golems. La vision dans l'avenir de Jialle s'étend sur 10 minutes, ca signifie que si on veut avoir l'avantage du terrain, on devra d'abord faire preuve de discrétion. La jungle est parfaite pour ca


Enfin, pour ce qui est de l'armée, j'ai pour idée de contacter Qeglin. Ce sont ses soldats qui nous ont tirés dessus tout à l'heure. J'espère pouvoir le convaincre de nous aider pour sauver ses hommes"
_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   Jeu 14 Aoû - 16:56

Ta réponse, après le discours d'El'Ca, rajoute une couche de désespoir : tu n'écoutes rien.


El'Ca se repète en descendant lourdement de son perchoir.


"Tu n'entends donc rien.


Tu cherches la victoire là où il n'y a que la défaite. C'est pour ça que les gens meurent pour toi. Tu lances tes amis à la mort comme si cela pouvait changer la réalité."


Il dépasse un peu ta position et pointe du doigt tous les Linoriens.


"Regarde. Regarde-les. Regarde nous tous. 


Tu es seul dans ta tête. Ouvre ! 


Réponds simple. Parle nous. Tu parles pas, tu donnes les ordres.


Accepte-le. Accepte. Dis-le : tu ne peux pas vaincre. Accepte. C'est fini, Alexei. Il n'y a que notre mort à choisir."


Tes hommes ont complètement décroché de ton discours. Ils t'ont écouté, suivi à chaque fois, plusieurs fois. Quand les as-tu écoutés ? Ne sont-ce que des pions avec lesquels tu as un lien affectif ? Comprends-tu qu'ils te considèrent maintenant comme un danger pour eux et pour toi-même ? 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tome 1: Certains l'aiment froide, Episode 7 : Armaggeddon, Martyrs et Prédicaments (Alexei)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7 Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Centile :: Scénario : Le Premier Centilien :: Jeu solo -