Forum officiel du JDR Centile
 
AccueilAccueil    FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
Auteur Message
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Lun 16 Juin - 17:42

Le sternum de l’Artisan émet un crac net sous le coup de Telagan. L’action se passe trop vite pour que quiconque puisse intervenir avant que Gabriel place ses deux balles dans les cuisses de l’albinos qui crache du sang dans un râle étranglé.

Tout le monde dans l’assistance se lève prêt au combat mais la présence de Jialle fait hésiter la plupart. Azazel a la conscience trop alourdi par la douleur pour tenter quoi que ce soit encore. Jialle est déjà sur lui quand il commence à tenter une morphose gazeuse. Elle pose sa main sur son front pour aspirer toute énergie magique de son corps, ce qui se traduit par le bleuissement intense de ses veines et un autre cri d’agonie.

Vous sentez sa peau redevenir solide lorsque Jialle ôte sa main. Elle se tourne immédiatement vers l’assemblée pour appeler au calme.

L’Artisan, toujours maintenu par les ailes de Telagan, arrive à peine à parler au milieu des gargarismes de sang.

« Stupide. Plus stupide, glleur… que je ne croyais…

Vous êtes tous morts sans moi. »


Jialle marche autour de lui, comme on rôde autour d’une proie, un rictus rageur sur son visage pourtant d’habitude si charmant.

« Silence Baryon !

Aujourd’hui est le jour où tu cesses d’être le banquier des guerres. Comme toujours, lors d’un conflit d’envergure, tu t’assures de l’équilibre des forces soutenant le plus faible. Oh, tu as amassé nombre de débiteurs, de secrets, d’informations et de fortune en tout genre…

Mais pensais-tu vraiment que je tolérerai ce que tu as fait à mon alter ego ? Sans toi, elle serait encore en vie.


- C’est Kaen ! »
dit-il avec une voix aussi forte qu’il le peut, « Kaen qui la réduite en poussière ! Tu… trompes d’ennemi. Et pourquoi, Jialle ? Kaen ne tue pas, nous le savons tous deux ! »

Il y a un blanc. Davil, Basdé et les Seigneurs de Guerre échangent des regards interdits soulignant davantage le fait que Jialle et l’Artisan savent quelque chose que vous ignorez tous.

L’Artisan commence à convulser. Non. Non, c’est un rire. Il ricane en regardant le sol mais doit s’arrêter rapidement à cause de la douleur que lui provoque cette crise d’hilarité.


« Oh, oh, oh,… tout… ça c’est de ta faute. L’âme de Kaen… argl… son âme a été pervertie lorsque les Puits ont été corrompu.

C’est toi qui as donné l’idée à Kadare de détruire les quelques doublons qu’elle a pu récupérer en les jetant dans la Source. La pauvre ne l’a compris… que trop tard… elle a augmenté subitement le flux d’énergie démoniaque au sein de la Source… Kaen n’avait que deux choix : compenser en forçant la Source à relâcher… de nombreux démons ou bien encaisser le coup et laisser son âme se faire pervertir. Elle choisit la dernière évidemment.

Lorsque vous avez détruit les Puits, la Source a naturellement libéré une quantité colossale de démons. Mais il était déjà trop tard…

Et tout ça, c’était ton plan depuis le début : rendre Kaen mauvaise pour justifier sa mise à bas. J’ai essayé de t’en empêcher en coulant le navire de Patte-De-Fer, mon propre allié, qui t’as suivi imbécilement !  Mais tu as réussis à retrouver quelques doublons, je ne sais comment…

Ahaahahaha ! AHAHAH ! Argl… Mais ton plan s’est retourné contre toi…. Contre ton alter ego. Alors oui, j’ai provoqué la comparution de l’autre Jialle devant Kaen. Tu as joué un jeu dangereux… tu ne peux pas m’en blâmer. Tout est de TA faute. »


Jialle a la mine mauvaise. Davil reprend en demandant à Avhéli, comme pour confirmer qu’il a bien entendu.

« Kadare a perverti les Puits grâce aux doublons ? »

C’est l’Artisan qui lui répond.

« Oh que oui… Vous voulez entendre le plan de celle que vous mène ?

Elle a capturé les démons les plus puissants qu’elle a pu trouver, même ton aïeul Telagan ! Il est enfermé par SA faute !

Elle s’est servie de Kadare à travers le livre de la Source pour qu’elle étudie les Puits. Elle a mis les doublons sur son chemin, j’en suis sûr. Kadare pensait détruire ces démons à jamais en les jetant dans la Source, mais elle corrompait par la même l’esprit de sa Déesse.

Elle avait alors tout en main pour un membre des Dariéliens d’abandonner son allégeance à la Déesse. Mais le Telagan de cette dimension n’était pas assez pur de sang. Alors elle a volé ma technologie permettant de faire des sauts de puce pour trouver un Ange de lignée royale assez puissant et assez manipulable pour qu’il s’allie à elle.

Et ce fut toi ! Ahah ! Même ton ancêtre rougirait de ton comportement s’il n’était pas emprisonné dans une pièce d’or.

Votre Jialle a recruté Gabriel pour deux raisons : qu’il retrouve et protège Kadare d’une part et pour jouer le rôle de lièvre afin que Telagan ne le suive.

Et aujourd’hui, vous voilà. Tous sous la houlette de votre déviante, prêt à détruire un monstre que vous avez créé. »


Jialle le regarde toujours avec noirceur mais ne cherche pas à la contredire.

« Et je ne peux qu'admirer ce procédé ! Ahah ! Bravo à vous tous !!

Kaen n’a que trop régné. Mais ta présence Jialle, ne change rien. Vous avez toujours besoin de moi ! Si vous me tuez, Staft tombe aussi. Et sans lui, vous vous ferez tous massacrer. Même avec ton aide Jialle, ce sera une hécatombe ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 25

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Lun 16 Juin - 18:38

* Et allez ... comme prévu la pire hypothèse s'est réalisée ... Les démons placés au coeur du puits, super !*

Jialle, dont l'entré a eu pour effet de me faire relever un sourcil, ne me prêtant toujours pas un seul regard, je ne lui fais aucune salutation pour l'instant.
Contrairement à Kaen, une sorte de sympathie commence à apparaître pour Jialle ... Car contrairement à Kaen, Jialle est plus ... émotive ? Plus humaine plutôt.

Bras croisés, je patiente sur ma chaise en regardant l'Artisan dans un piteux état.

*Voit comme personne ne contrôle son destin.*

"Rectification, Azazel, ils ont besoin que de mon sang ... peut-être aussi de mon corps pour le supporter, mais en aucun cas, ils ont besoin de mon esprit."

Mes paroles indiquent que je suis prêt au sacrifice s'il le faut.
*Comme tu l'as là si bien dit, je n'ai pas peur de la mort.*

"Que le plan de Jialle est marché pour rendre Kaen détestable, en s'en fiche.
Même toi, tu annonces que son règne est trop long. C'était un moyen comme un autre de le montrer."

" Sache que l’ancêtre de Telagan est en accord avec lui ... "

*Ai-je raison Irial ? Je ne voudrais pas me tromper sur ton avis et le bafouiller maladroitement ...*
Je serre fermement la pièce dans mon poing prêt à entendre sa réponse.

Je regarde Avhéli.
" Ne peut-on pas simplement lui arracher ses idées ?"

Tout comme ils n'ont pas besoin de moi entièrement, ils n'ont besoin de L'artisan que ses idées ...
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 28

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Lun 16 Juin - 20:29

Je plisse les yeux sous les explications de l'Artisan, la colère me gagne lorsqu'il en rigole encore, je fronce les sourcils pour me tourner vers Jialle. Je la fixe sans un mot, trop choqué par ce que j'entends là. Le fait qu'elle ne se défende pas confirme les propos d'Azazel.

Je n'ai aucune allégeance envers toi, Jialle de Sangre de cette dimension, alors, ne t'avises plus jamais de me donner un ordre. Tu n'es pas le leader ici. Tu as provoqué la mort de notre Disciple par tes manigances et tes mensonges, tu vas devoir réparer cette erreur tout comme celle de libérer les Démons Primordiaux dans la Source même.

Nous ne pouvons nous permettre que ces monstres en Elle sortent. J'ai entamé cette Révolution pour mettre fin à son règne car elle a abandonné les centiliens à leur sort, je ne l'ai pas entamé pour détruire Centile. Je voulais offrir à Centile une renaissance pas la mort ! Or si nous la tuons, je redoute que ces choses renaissent. Alors parle ! L'heure des mensonges et des énigmes est terminée !!

Tu vas devoir regagner la confiance et le respect de nous tous, autrement, ta croisade s'arrête là. Tu n'es qu'une invitée ici. Rien de plus. La Jialle qui nous menait est morte. Tu ne la remplaceras JAMAIS ! Tu vas devoir te mouiller avec ton armure dorée, pas simplement regarder tous nos hommes se faire massacrer !! Tu vas aller sur le champ de bataille !


Je me tiens devant elle, menaçant. Étrangement je ne ressens rien pour cette Jialle. Le précédent battement de cœur n'était qu'une illusion. Elle n'est pas Elle. Et elle est allée beaucoup trop loin. J'invite Telagan à me soutenir d'un geste simple pour l'acculer.
_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Telagan Rebryn

avatar

Messages : 2262
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 32

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
18/21  (18/21)

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Lun 16 Juin - 22:17

Plus que le geste d'avoir enfermé Irial dans une pièce d'or, c'est l'amusement de l'Artisan qui me met hors de moi, malgré les paroles de Staft concernant son soutien. A la demande de soutien de Gabriel, j'attire l'Artisan à moi pour refermer ma main bleutée sur sa gorge, lui laissant quelques inspirations et expirations tout au long de mes paroles.

"Si Jialle est directement responsable de la menace démoniaque, tu n'es pas sans responsabilité dans la mort de notre Disciple. C'est une nouvelle fois tes expériences de savant fou à la con qui nous a tous mis dans cette situation. Sans toi, elle n'aurait jamais pu mener à bien ses plans, et n'aurait pas pu subtiliser une technologie qui n'aurait jamais existé.

Vous êtes tous des manipulateurs hors paire, mais il arrive un moment où observer l'Apocalypse à laquelle on a contribué à mettre en marche, en se gavant de popcorns, ne suffit plus. Il faut assumer jusqu'au bout ses responsabilités. Alors non on ne te tuera pas, pour la simple et bonne raison que je te trainerais par la peau du cul s'il le faut sur le champ de bataille, au même titre que Jialle et toutes les personnes présentes sous cette tente."


Je fixe tour à tour l'Artisan et Jialle avant de conclure :

"Si nous devons tous mourir, alors vous ferez également partie des victimes."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur ymermalek@hotmail.com
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Mar 17 Juin - 19:35

Alors que l'Artisan se délecte discrètement de ces tensions avivées, Jialle foudroie du regard Gabriel puis Telagan avant de revenir au Khalien.

"Me menaces-tu Gabriel d'Horazon ?

Je pourrai te tuer en cette seconde avant même que tu ne t'en aperçoives."


Elle plisse un peu plus les yeux, venimeuse, mais trop de haine est déjà focalisée sur l'Artisan pour qu'il en reste suffisamment pour toi. A Telagan, elle répond sur un ton tout aussi tranchant :

"Penses-tu que je sois venu pour jouer les spectatrice ? Je suis venu finir ce qui a été commencé. Et sache, Dépérien, qu'aucun démon primaire ne sera libéré quoi qu'il arrive. Kaen protégera le Multivers à tout prix. Et c'est bien ce sur quoi je compte pour la mettre à bas : seul le salut des mondes justifiera le tribut que vous voulez lui faire payer.

Maintenant, si l'Ange de la Mort et le Salvateur veulent donner les ordres maintenant, qu'ils le fassent ! Ah !

Mais sachez que ce... "Staft" a raison : nous n'avons pas besoin de tuer Barion pour l'empêcher de nuire davantage."


@ Staft : La voix lourde de l'ange emprisonné se fait entendre dans ton esprit.

*Ainsi, Staft... tu es tout aussi corrompu que mon descendant...

La peste soit de vous. Tout est perdu.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 28

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Mar 17 Juin - 19:48

Je me dresse aussitôt contre Jialle, encore plus menaçant,

Oui je te menace Jialle De Sangre et je ne te crains pas le moins du monde. Je suis déjà mort, j'en porte désormais la marque à vie, et si la mort doit venir me chercher plus vite que prévu, qu'elle le fasse. Je ne suis ni Ange de la Mort ni Salvateur, tu as inventé tout ça ! Je suis Gabriel d'Horazon ! GABRIEL KYOMU !

Je ne te suivrais pas dans ce combat ni mes hommes.


Mes yeux sangs la fixent encore,

Tout est de ta faute finalement, pas celle de Kaen : la corruption des puits, l'enfermement des derniers démons, la folie de Kadare, la mort de Jialle !! Encore une fois tu trompes le monde ! C'est toi qui aurais dû mourir pas notre Jialle. Tout ça parce que tu n'es pas capable de la vaincre seule ! Tu es pitoyable.

Je crache les mots comme si mon poing frappait. Je m'adresse une dernière fois au Conseil,

Si vous la suivez, vous êtes morts. Tous.


Je m'apprête à quitter le Conseil.

_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 25

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Mar 17 Juin - 20:16

Une lueur de colère passe dans mes yeux tandis qu'il se vrille vers la main qui contient Irial.

*Quoi, tu soutiens Kaen au final ? La Source ? Ou peut-être me trouves-tu trop manipulable ?

Une corruption peut se combattre si nous en connaissons l'origine...
Je ne veux pas que nous soyons en désaccord, toi et moi, tu m'es cher à mes yeux ... alors dis-moi ce qui te préoccupe tant ...*


Les paroles de Jialle n'entre à peine dans mon esprit tant je me concentre sur l’ancêtre de Telagan.
"Et une fois Kaen abattue, qui empêchera ces démons de venir tout détruire ..."

En revanche, face au pétage de plombs que produit Gabriel, je décide d'agir vite.

[Caméra : zoom intérieur de la main droite de Staft]
Une perle noire liquide, coincée au creux de mon poing, vient d'être suintée.
*Nul mort n'aura lieu ...*
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Jeu 19 Juin - 14:53

Jialle s'apprête à réagir mais attend d'entendre ta réponse quand Davil te lance à l'autre bout du Conseil :

"Où vas-tu Gabriel ?"

La même interrogation semble se lire sur le visage de Marianne.

@ Staft : La pièce vibre presque dans ta main, émettant un léger sifflement qui contraste avec la voix profonde d'Irial.


*Sombre idiot... N'as-tu donc pas compris qui tu suivais ? N'as-tu pas entendu que c'est Jialle elle-même qui m'a enfermé ?*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Telagan Rebryn

avatar

Messages : 2262
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 32

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
18/21  (18/21)

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Jeu 19 Juin - 15:28

Je relâche ma main de la gorge de l'Artisan, le maintenant seulement avec mes ailes, lorsque Gabriel refuse de suivre la Déviante. Je reprends la parole calmement après un échange haineux entre Jialle et Gabriel, et l'intervention de Davil :

"Tu as parfaitement joué ton coup Jialle pour faire en sorte de nous avoir de ton côté afin de te permettre de faire tomber Kaen, tout en t'arrangeant pour que l'on ne puisse plus faire machine arrière en raison de nos actes impardonnables aux yeux de la Déesse. Au fond nous ne sommes que des pions armés parmi tant d'autres manipulés avec brio pour renforcer tes chances de victoire finale au sein de la haine séculaire qui vous lient toutes les deux.

Kaen a beau se foutre royalement des Centiliens, seulement intéressée par le Foi qu'ils ont en Elle, ce qui justifie sa capitulation à la tête de Centile, Elle n'a jamais eu de mauvais fond. J'ai subi son Jugement, un Jugement pipé par ta faute, basé sur une désinformation que tu as pris soin de transmettre. J'ai perdu la Foi envers la Déesse, mais je ne l'ai pas déporté sur toi pour autant.

Les illusions que tu as fait peser sur l'ensemble du Conseil se sont déchirées à la fois trop tôt et trop tard. Trop tôt, parce que chacun d'entre-nous vient de perdre leurs motivations pour mettre Kaen à bas. Trop tard, parce que nous avons abattu Kelvir afin de permettre aux Gardiens de rejoindre le Monde-Père, parce que ce camp à détruit des Puits en pensant affaiblir Kaen et la mettre face à sa trahison que chacun pensait réelle ; parce que Gabriel a tué l'un des Gardiens ayant prêté allégeance à la Déesse ; et parce que je lui ai craché tout mon venin au visage, ce qui a conduit à ma condamnation à mort irréversible.

Pour autant ta victoire est loin d'être assurée, Jialle. Ces révélations ont fait l'effet d'une bombe, tout comme celle qu'a subi Marmin lorsque Kaen a tué notre Disciple sous ses yeux, après qu'il l'aie vidé de sa magie sous l'emprise d'Horini. Qui sera prêt à suivre une personne qui nous a bercé d'illusions pour parvenir à ses fins ?"


Je tourne la tête vers Davil :

"Le Gardien Liquide lui-même, pourtant féru de manipulation semble lui-même avoir plongé dans ce magnifique tour de prestidigitation."

Je reporte à nouveau mon regard dans celui de Jialle :

"Kaen doit certes abandonner sa toute puissance sur Centile, mais ce que tu as fait pour espérer réussir ton coup ne convient à personne. Ta vengeance personnelle ne nous concerne pas. Il va te falloir redorer ton blason ou composer sans nous."

Mon regard fait le tour des membres du Conseil :

"A moins que sa cause convienne à l'un d'entre-vous ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur ymermalek@hotmail.com
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 25

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Jeu 19 Juin - 16:18

" La vengeance ne m'intéresse pas ... Si ton seul désire est de tuer Kaen, sans réparer tout le mal que tu as fait pour en arriver là... alors cette lutte n'a pas lieu d'être."

Ma pensée est douce, compréhensive ...
*Irial ... Je te comprends ... Me voir m'allier avec celle qui t'a emprisonné ... corrompue les puits ...
et nous mener à une mort quasi certaine ... oui, je comprends ...

Vois comme ton descend se révolte contre elle ... le trouves-tu toujours aussi corrompu ?
Pourtant, leurs volontés sont à eux deux, Gabriel et Telagan, des plus sincères pour le peuple de Centile ...

Ils ne méritent pas de mourir...

Il faut que Kaen fasse son devoir envers son peuple centilien, qu'elle le protège aussi bien des menaces extérieurs ... que l'injustice interne...
Et si elle refuse ... alors elle n'a plus sa place au sommet
Tu comprends cela, Irial ? Tu comprends ce que je ressens ?*

_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Jeu 19 Juin - 19:12

@ Telagan : Mathilde, voyant que tu ne lâches pas l'Artisan, se rapproche de toi pour tenter de l'ôter de ton étreinte en te suppliant de le lâcher. Ce qui ne se fera pas sans ton accord.

@ Staft : La réponse d'Irial traduit toujours autant son désespoir devant ta vision du monde.


*Tu es jeune, Centilien. Tu n'as rien vu du Multivers.

Kaen veille sur bien plus que la petite, l'arrogante, la prétentieuse Centile. Si son propre peuple veut de nouveau se l'arroger sans qu'aucun autre monde ne puisse bénéficier de sa bienveillance, alors, définitivement, il ne mérite pas sa Déesse.*


@ Tous : Jialle monte encore un peu plus dans les tours à la demande de Telagan. Gardiens et Seigneurs de Guerre s'observent, c'est Karim E'tol qui prend la parole à la suite de Staft.

"Je rejoins l'avis de Forest. Si Kaen a été pervertie... si tout cela n'est qu'une construction... alors nous allons risquer nos vies pour rien. Si Kaen est bien la Déesse juste que nous av... eurgl..."

Le Seigneur de Guerre s'interrompt soudain dans son discours alors qu'un trou béant de la taille d'un poing vient d'apparaître au niveau de son coeur. Ses vêtements sont arrachés à cet endroit pour dévoiler une cage thoraxique explosée d'où s'échappe un flot colossale de sang. Le cri d'horreur qui se répand dans l'assemblée démarre lorsque Karim expulse ses premières gerbes d'hémoglobine par la bouche avant de s'écrouler.

Jialle tient désormais dans sa main un coeur encore palpitant qui macule son poing de rouge gluant.

@ Gabriel : Tu n'as rien vu. Impossible ! Comment même toi, tu n'as rien pu voir ?? Il n'y a qu'une seule explication. Elle a arrêté le temps. Tu l'as déjà vu en d'autres circonstances.

@ Tous : D'une voix presque trop calme, Jialle s'adresse à l'assistance :



"Redorer mon blason, dis-tu Telagan ? Mes chers amis, laissez-moi être claire : si jamais vous avez la moindre question sur mes agissements ou les actions que j'ai pu mener par le passé, sachez que je serai ravie de vous répondre sincèrement et totalement. J'ai vraiment à coeur de ne laisser aucune zone d'ombre qui pourrait vous laisser le moindre doute sur ma sincère volonté de réussir dans notre entreprise commune et ce, en dépit des nombreux dons que j'ai déjà pu vous faire pour vous prouver ma gratitude."

Puis, progressivement plus rageuse :

"Mais maintenant, si qui que ce soit me tourne le dos ou vient encore me parler de la "Grande, Juste et Bonne Déesse" qu'est cette INGRATE PETASSE DE KAEN, JE LUI ARRACHE SON PUTAIN DE COEUR !!

ME SUIS-JE FAITE COMPRENDRE OU FAUT-IL QUE JE VOUS DONNE LA VERSION BIBLIQUE ??"


Elle hurle la fin de sa phrase alors que son poing se sert pour faire imploser l'organe de feu-Karim, giclant au passage sur Telagan, Mathilde Staft et l'Artisan qui sont les plus proches.

Un ton plus bas, elle reprend, avisant chaque membre du Conseil avant de tendre le bras souillé, paume ouverte.


"Ma main est libre."

Mourir serait probablement stupide en cet instant même car il se peut que vous soyez les seuls à pouvoir l'arrêter lorsque l'occasion se présentera. Si tel est bien votre objectif désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 28

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Jeu 19 Juin - 20:28

Je reste impassible devant l'assassinat que vient de commettre Jialle, je n'ai rien vu de ce dernier malgré le fait que je puisse défier le temps grâce à ma vitesse, mais Jialle est la véritable maîtresse du temps. Elle le manipule à sa guise.

Un rire m'échappe, sadique, tandis que mon aura démoniaque s'intensifie.

Devant sa paume tendue, je m'avance lentement devant elle pour poser un genou à terre. Je tends la main pour récupérer le sang qui goutte encore jusqu'au sol. J'amène le sang à mes lèvres et sur mon visage. J'ai un sourire digne de mes plus mauvaises actions, mes yeux de sang brillent de leur soif de sang habituelle, car je ne peux cacher mon excitation devant ce meurtre sanglant et parfait.


Je suis ton homme Déesse de la Nouvelle Ère. Les paroles sont inefficaces sur moi contrairement aux gestes. J'ai cru un instant encore que tu te conterais de regarder tes visions. Accepteras-tu de pardonner mon affront et de me reprendre comme l'un de tes Disciples de Sang comme l'a fait ma Jialle?

Mon regard est concentré sur elle, démoniaque comme jamais. Voilà pourquoi je l'ai provoqué, pour voir... de quoi elle était capable et voir si elle méritait que je me range à ses côtés.

_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 25

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Jeu 19 Juin - 22:49

*Ils ont beau ne pas mériter Kaen, ils ne méritent pas non plus d'être laissé à pourrir.*
Pourquoi elle ne nommerait pas quel*


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] de ma pensée disparaît face à la monstruosité de cette scène.
Inutile, abscons, absurde, barbare, disgracieuse, monstrueuse, abominable ...
Tel est le véritable visage de Jialle.

Je ne peux pas bouger devant son discours tant celui-ci est un monstre, une abomination, vide de toute beauté et de bienveillance.

Mais ce qui m'achève ...
c'est Gabriel.


*Comment peut-il ... Comment peut-il faire cela ? Serait-ce son démon qui reprend le contrôle ?*

Mes lèvres découvrent légèrement mes dents.
Plus question de gardez son sang froid.

De mes épaules suintent un liquide noir.

"Comment peux-tu t'agenouiller ? "

Je me lève lentement pour me redresser.
"Comment oses-tu te prosterner après cet acte."

Je suis désormais totalement redressé.
"Serais-tu assez faible d'esprit pour apprécier la loi du plus fort, tel les primates ?"

Mes yeux désormais noirs, gorgés de sang, aveugle, seule ma tête montre que je m'adresse désormais à Jialle.
" Tu crois peut-être que ce tour de force va me faire changer d'avis ? Tu crois peut-être que je vais accepter cela ?"

Mon sang continue de couler, mais n'a toujours pas atteint le sol.
" Je ne suivrai pas quelqu'un qui ne jure que par la manipulation et la force brute."

" Si je te tuais là maintenant, Jialle ... J'offrirai à tous ceux présent sur cette table une porte de sortis face à l'hécatombe où tu nous mènes... Kaen est corrompu par tout ces démons ... qu'elle essaie de contenir. Et tu crois que je vais te laisser la tuer ? Elle se sacrifie ..."

Je commence à m'avancer vers elle en passant par la table qui s'efface au fur et à mesure de mon avancé.
Mon bras droit, poing serrés contenant Irial, se tend, lui aussi trempé du sang de démon absolu.

" Je ne me laisserais pas gouverner par un être infâme !"

Je donne une pulsion à mon sang pour que les premières gouttes tombent de cette main.
*Welcome ... In. My. World.*
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Telagan Rebryn

avatar

Messages : 2262
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 32

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
18/21  (18/21)

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Ven 20 Juin - 0:19

Le Destin. L'avenir est écrit à l'avance et modelé par la Déviante à sa guise. Elle nous laisse miroiter des choix qui n'existent pas. Nous n'en avons que deux : La suivre dans son combat ou mourir les uns après les autres sous cette tente. La mort du Seigneur de Guerre était prévue.

Lorsque Gabriel s'agenouille à ses pieds pour lécher le sang du coeur qu'elle tient entre ses mains, je ne peux m'empêcher de serrer les mâchoires. Mais la réaction de Staft me force à agir.

Je laisse tomber l'Artisan comme une vulgaire poupée de chiffon en rétractant mes ailes avant de prendre une puissante et vive impulsion en posant la pointe de mon pied d'appui sur le bord de la table, survolant toute sa longueur pour retomber, tel un lion, aux côtés de Staft. Mon regard noir fixe le sommet du crâne de Gabriel. Je crache de rage à ses pieds :


"Enflure de Khalien. Tu avais tout prévu depuis le début. Tu as osé abuser de notre trêve pour me trainer dans la gueule du loup tout en sachant que je ne pourrais plus retourner ma veste devant le fait accompli, en prenant ma famille en otage."

Le regard rempli de haine je tourne la tête vers Staft :

"Ne prends pas tes rêves pour des réalités Staft. Tu n'as aucune chance contre la Déviante. Ne profères pas de paroles qu'elle aura vite fait de te faire ravaler avant même que tu ne puisses réagir. Elle nous tuerait tous sans subir la moindre égratignure. Si tu ne veux pas être sa prochaine victime, tu devrais ravaler ta fierté, et ne pas sous-estimer l'étendue de ses talents."

Je laisse échapper un profond soupir avant de lâcher :

"Nous avons été attirés dans une gigantesque illusion montée de toute pièce par Jialle et son bon chien démoniaque à ses pieds. Nous n’avons d'autres choix que de la suivre ou de mourir maintenant. Je commence à comprendre la sensation d'avoir choisi le mauvais camp, que j'ai ressenti face à ma vision de la bataille finale qui nous attend..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur ymermalek@hotmail.com
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Ven 20 Juin - 14:31

A la demande de Gabriel, elle répond par un simple sourire en lui demandant de se relever. La connivence entre les deux semble de retour.

Lorsque Telagan finit son discours, il sent que quelque chose cloche. Staft ne répond pas immédiatement.

@ Staft : [Flashback] Staft fait face à Jialle et sert son poing pour répandre son sang.

[Plan vu du sol / Ralenti] La goutte tombe, lourde, vers la terre, mais subitement, elle se fige. La gravité ne s'exerce plus sur elle. Davil, Avhéli, Miguel et tous les autres sont figés dans une posture rigide, comme des statues. Les ailes de Telagan ne bougent plus, le rictus de Gabriel ne change pas d'un millimètre.

Il n'y a que toi, Staft, devant la Déviante et des gouttes d'hémoblogine en apesanteur, qui ne soit pas figé dans le temps.


"Oups..."

La décharge télékinésique qui suit t'envoie en l'air et te maintient au-dessus du sol, bras écartés. L'étreinte est violente, tes yeux ne voient pas grand chose car ils sont tout voilés de sang.

"J'ai rempli plus de charniers que je ne saurais en compter d'hommes et de créatures qui fantasmaient de me tuer.

Je dois avouer que tes talents sont intéressants : du sang répoussant la magie. Mais, apparemment, il n'est pas nécessaire que tu sois vivant pour qu'il agisse."


Elle sourit puis s'approche de Telagan. Elle passe une main joueuse sur son torse, son armure, son cou. Ses veines bleuissent tout comme c'était arrivé à l'Artisan lorsqu'elle avait aspiré son énergie magique.

"Meurs en te rappelant que ta chute entraînera celle de Kaen !"

Puis plus rien. Si ce n'est le résidu de conscience d'un choc.

@ Gabriel & Telagan : Staft git aux pieds d'Iyo, inconscient. Telagan, soudainement vide de magie se tient dans la zone de protection qu'avait pourtant créé l'Artificier mais celle-ci ne semble pas avoir été suffisante pour le sauver.


"Je crains que vos bons conseils ne soient arrivés trop tard, Telagan...

Seingeur Iyo ! Drainez-moi cette créature jusqu'à la dernière goutte !"


Le Gardien du Monde Terrestre est terrifié mais obtempère en demandant à ses soldats d'emporter le corps de Staft. L'Artisan, toujours au sol, dans les bras de Mathilde, implore Jialle :

"Pitié non ! Jialle, je t'en supplie, pas lui. Tu n'as pas besoin de tout son sang. Il ne sait pas ce qu'il fait, pardonne-le. Ne le tue pas, je t'en prie. Je t'aiderai, je t'aid...

- IL SUFFIT !"
tranche-t-elle.

Elle se retourne de nouveau vers Telagan.


"Quant à toi Dépérien, n'oublie pas à qui tu dois tes ailes. N'oublie que tu m'as rejoint avant que mon alter ego ne meurt.

N'oublie pas que tu es venu à moi de ton plein gré. Finiras-tu ce que tu as commencé ?"


La question a une allure de menace : la suivre ou mourir, comme tu l'as si bien dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Telagan Rebryn

avatar

Messages : 2262
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 32

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
18/21  (18/21)

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Ven 20 Juin - 15:45

Les mâchoires serrées suite à la mise hors jeu de Staft, je ne réponds pas immédiatement à la Déviante. Je ne réfléchis pas à ma réponse qui sera bien évidemment positive. En revanche ce sont mes paroles qui diffèreront de ma première allégeance, qui soit dit en passant, je pensais avoir porté à notre Jialle et non celle de cette dimension.

"Je n'oublie rien Jialle de Sangre. Je n'oublie pas t'avoir prêté allégeance de mon plein gré en basant ma volonté sur des faits erronés."

Je saisis mon Sceptre dans mon dos posant la pointe du fourreau sur le sol, ma main droite refermée sur la garde :

"Mais je ne suis pas fou, et je sais saisir l'occasion de sauver ma peau et celle des miens."

Je dégaine lentement mon épée dans un bruit de pureté métallique :

"Je serai ton bras armé qui fera chuter Kaen. Je porterai éternellement le fardeau de sa chute."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur ymermalek@hotmail.com
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 28

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Ven 20 Juin - 19:46

Je me relève après l'autorisation et le pardon de Jialle. J'ignore le crachat de Telagan sans pour autant perdre mon sourire mauvais suite à son insulte envers les Khaliens. On dirait bien que la trêve ne va pas tarder à être rompue.

Un instant plus tard, Staft est hors jeu et est évacué pour être vidé de son sang. Imbécile, pensait-il que son Ange allait pouvoir le défendre? Telagan promet à nouveau la mort de Kaen et son  allégeance.

Je contemple l'assistance lentement avant d'inciter ma Déesse à parler,


Je suppose que personne n'a à coeur de parler. Jialle, comment veux-tu procéder pour tuer Kaen? Nous devons avancer.

Mon regard de braise se fixe sur elle, avide d'elle et de ce qu'elle a à m'apprendre. Je l'ai sans aucun doute confondu avec notre Jialle sur Dolérian. Mon excitation dû à notre relation si particulière revient de nouveau. Je suis affamé.
_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Lun 23 Juin - 13:10

Devant la soumission de mauvais gré de Telagan, Jialle hoche la tête en le fixant pendant un long moment. Les autres Gardiens n'ont rien à ajouter et mettent tous un genou à terre pour prêter leur serment, bientôt suivi des Seigneurs de Guerre.

Un officier emmène le cadavre de Karim hors de la salle, laissant derrière lui une longue trainée de sang.


"Maintenant, Baryon, la suite du plan !"

L'Artisan se relève et tente de se donner contenance.

"Eh bien...

Il va falloir construire cette bombe gorgée du sang de Staft. Il est artificier, et plus que qualifier pour vous aider dans l'exécution de cette tâche.

Ensuite, il faudra acheminer l'explosif au coeur du Puits. Il existe plusieurs chemins pour cela :

- Celui à travers les couloirs de la cité qui sont remplis de démons et surveillés par l'esprit d'Horini. L'option la plus risquée.
- Celui à travers le plafond du dôme. Le chemin semble direct est simple, mais il est en vérité très surveillé et protégé par un enchantement, très probablement.
- Celui sous le sol grâce à des chars fouisseurs et aux talents de votre Meshia. C'est le passage le moins surveillé. Il faudra affronter quelques vers démoniaques et accélérer fortement sur les dernières centaines de mètres.


- Quelle voie préconises-tu ?"
interroge Basdé.

"Toutes. Il faut une attaque synchronisée par toutes les voies de sorte que l'ennemi sépare au maximum ses troupes.

Mais en vérité, c'est par une quatrième voie que l'attaque portera : Le Seigneur Rebryn a montré sa capacité à forer la pierre sur plusieurs dizaines de mètres. En creusant la pierre depuis le ciel, il ouvrira un nouvel angle par lequel il pourra balancer la bombe.

Une fois que celle-ci a explosé. Il ne vous reste plus qu'à assaillir au plus vite le Puits pour neutraliser Kaen. La vitesse du Seigneur Kyomu devra être mise à contribution..."


Les Seigneurs de Guerre se consultent et opinent du chef pour valider le plan mais Qeglin fronce les sourcils.

"Cela semble encore un peu trop simple. Aurons-nous réellement désamorcé toutes leurs défenses avec cette bombe ?

- Pas tout à fait... Horini tentera de protéger sa Déesse par des illusions. Il faudra tous les combattants psychiques de votre groupe pour l'affronter et briser son voile illusoire afin que l'un de vous puisse toucher la vraie Kaen.

- Quid de Galu ou Marmin ou des autres alliés de Kaen ?


Basdé croise les bras mais n'est pas assez dubitatif qu'il veut paraître.

"J'y viens...

En vérité, la première attaque ne viendra pas de nous, mais d'eux. Un peu moins de dix minutes avant que la bombe ne soit complétée, Kaen saura que sa lecture de l'avenir va être neutralisée.

Elle lancera donc une attaque préventive grâce à Galu et ses modules. Il n'est pas impossible que des prêtres-combattants se joignent à la lutte.

Sur ce volet, je compterais sur les quatre... trois Seigneurs de Guerre et les talents du Général Basdé pour contrer leur assaut. Néanmoins, pour protéger aux mieux le constructeur de la bombe, je propose d'établir un périmètre de sécurité autour d'un leurre, tandis que la bombe sera fabriquée sous le sol, protégée uniquement par Dame Meshia."


Pour le coup, l'accord avec le plan est unanime, même si bien des détails restent à régler, l'essentiel est en place.

"Combien de temps sera-t-il nécessaire pour construire cette bombe ?

- 30 minutes environ.

- Vous l'avez entendu ! Tout le monde doit être en place dans vingt minutes. Je laisse l'ordre de marche à nos stratèges...

L'HEURE EST VENUE !!"


Alors que le Conseil est soudainement sous le branle-bas de combat et que la plupart de ses membres évacuent la tente pour se mettre en ordre de bataille, Baryon s'approche de la Déviante pour implorer une fois de plus sa clémence.

"Grande Jialle, par toutes les oeuvres du Multivers, je vous en prie, laiss...

- Tu en as assez fait, Artisan !"
dit-elle en apposant une main crochue sur son front. Une lumière violente semble partir de sa paume pour se répartir sur toute la surface du corps de Baryon. Celui-ci pousse des cris de plus en plus étouffés tandis que Jialle invoque d'une voix puissante.

La plupart des membres du Conseil encore présents se protègent les yeux de ces jets de lumière. Lorsqu'ils s'éteignent enfin, il ne reste plus rien d'Azazel sinon une pièce d'or frappée d'un côté d'un cerveau fait d'un amas de rouages et d'engrenages tandis que le côté face est marqué de la devis "Savoir et Créer".

Elle lance le doublon à Gabriel avec un petit sourire.


"Je pense qu'elle te revient... Allez vous préparez..."

C'est peut-être le bon moment pour parler avec ceux qui vous sont chers. Pour la dernière fois peut-être...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] il est déjà trop tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 28

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Lun 23 Juin - 22:03

J'arque un sourcil lorsque Jialle me lance le doublon d'or qui renferme l'Artisan. Je le prends sans commentaire et me contente d'un remerciement de la tête avant de me retirer comme les autres Gardiens, la pièce dans la main.

J'invite Marianne d'un signe à me suivre avant de commencer à marcher vers la partie du camp où a été emporté Staft. Je ne le laisserai pas tomber. Sur le chemin je lui dis,


Je suppose que ce que j'ai fait au Conseil a dû t'étonner voir te décevoir. Gabriel le Gardien d'Horazon qui plie le genou devant Jialle qui prend tout le Conseil en otage afin de terminer sa guerre... Tu n'aurais pas été là, on aurait eu plus de temps, peut être que je me serais dressé contre elle. Mais c'est le dernier combat et nous avons besoin d'elle pour mettre à bas Kaen et ses Disciples.

Je ne pense pas que Jialle veuille réellement être la Déesse du multivers, elle aime sa folie et sa liberté, si elle nous a choisi Telagan et moi c'est pour faire le sale boulot qu'il restera après notre victoire. Elle veut juste tuer Kaen pour une chose dont j'ignore si ce n'est son emprisonnement. Je pense que la Déesse a du la blesser au plus profond d'elle même dans le passé au vu de la façon dont elle en parle. Même si elle a fait en sorte de l'empoisonner avec les Démons, si Kaen était si puissante elle aurait réussi à les contrôler, Mille Flingues serait en vie, Jialle 1.0 aussi, et la mémoire des Jumeaux intacte, or elle a tué et de la pire des façons en se targuant de ces meurtres devant tout Centile.

Si je m'étais dressé contre elle, c'est à toi qu'elle aurait arraché le cœur, pas à moi. Puis à tous les Alphas pour me faire souffrir tout comme elle aurait arraché le coeur des membres de la famille de Telagan s'il avait refusé de prêter allégeance.

Je baisse la tête, comme pour m'excuser.

J'espère que je ne t'ai pas déçu au point que tu veuilles t'écarter de moi à jamais. Car ce que je t'ai dit sur le tour de ronde et dans la jeep je le pense toujours. Je ferais tout pour que tu vives et pour te voir sourire. Quitte à laisser une partie ou ma liberté complète entre les mains de quelqu'un qui pourrait se révéler être un danger pour toi. Je ferais n'importe quoi. Elle t'a déjà fait du mal sur Dolérian, elle n'aurait pas hésité à recommencer. Elle ne t'apprécie pas même si j'en ignore la raison exacte.

Mon regard part sur le côté tandis que je murmure,

Le dernier combat approche... Je n'ai qu'une peur, c'est qu'il t'arrive quelque chose de grave... Pardonne-moi, j'ai confiance en toi comme jamais je n'ai fait confiance à quelqu'un c'est juste que depuis le combat avec Asophos j'y pense de plus en plus. Si tu me laisses, je te suivrais peu importe où.  

Et par là j'entends que si elle meurt, je mourrais aussi.Peu importe que ce soit de ma main ou celle d'un autre.

_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Mar 24 Juin - 13:14

@ Gabriel : Elle n'écoute qu'à moitié ton discours, comme si elle savait dès les premières phrases ce que tu allais dire.

"Tu es un bon leader, Gabriel. Certains choix sont difficiles, mais tu as fait ce qu'il fallait pour protéger ton équipe. Jialle est puissante et nous avons choisi d'accepter son règne, ne serait-ce que sur notre groupe.

Rien n'a changé. Nous libérerons la Confédération de sa Déesse."


Elle fait court car déjà d'autres Alphas se rassemble vers vous pour rejoindre les rangs des soldats de Miguel qui est en discussion avec Qeglin. Tous deux marchent vers la tente du Général McPherson sans vous inviter à les rejoindre pour l'instant.

Marianne reçoit un message d'un de ses supérieurs indiquant que les unités doivent se tenir prêt en attendant les ordres.

Ca court de partout alors que le soleil achève de se coucher à l'horizon et que les premières lumières artificielles s'allument pour chasser les ombres.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 28

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Mar 24 Juin - 13:26

J’acquiesce à sa réponse courte qui me rassure, je regarde le ciel,

Dis aux autres que je penserai à chacun d'eux dans ce combat final. Cette Confédération sera bientôt à vous. Vos efforts payeront.

Je la fixe finalement dans les yeux, quelques secondes, un regard qu'elle connait et que je n'ai que pour elle. Peut-être avec cet espoir d'un quelconque geste d'affection de sa part. Mais je ne m'éternise pas dans ces adieux. J'espère sans doute toujours trop avec elle. Je refoule les diverses émotions qui commencent à remuer mes tripes et murmure :


Fais attention à toi.

Puis je disparais avec ce qui semble être une caresse d'air sur son visage pour courir et m'envoler vers le lieu où est détenu Staft. Il ne mourra pas, je ne le permettrai pas, peu importe les ordres de Jialle. Nous avons besoin de son esprit pas que de son sang comme le croit la Déviante. Cet homme je crois en lui, tout comme j'ai cru en les Alphas. Je n'abandonnerai plus personne derrière moi. Plus jamais.
_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Telagan Rebryn

avatar

Messages : 2262
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 32

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
18/21  (18/21)

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Mer 25 Juin - 2:48

La transformation de l'Artisan en pièce d'or me fait ni chaud, ni froid. Bien que je n'ai pas réagi à son plan, je ne suis pas véritablement enthousiaste. Mes réelles motivations à affronter Kaen ont été réduites à néant par les révélations de l'Artisan. Je n'agis plus de mon plein gré mais uniquement pour préserver la vie de ma famille le mieux possible.

Je n'accorde aucun regard à Jialle lorsque je quitte la tente pour aller rejoindre ma famille. J'affiche un visage contrarié lorsque je rends brièvement compte de l'issue du Conseil :


"Le Conseil a délibéré, nous lancerons nos attaques dans une vingtaine de minutes, ou plutôt nous serons attaqués dans 20 minutes par les armées de Kaen. Je serai le porteur de la bombe d'antimagie qui devrait anéantir la magie de Kaen en explosant."

Je suis laconique, presque robotique, aucune motivation, ni rage de vaincre n'appuie mes propos. Je suis mou, en plein doute. J'agis sous la menace de leur assassinat par Jialle. La suite confirme ma contrariété :

"J'ai fini par accepter que vous vous joigniez tous à moi dans cette guerre, mais vous n'êtes pas obligés de vous salir les mains. J'ai été trompé mais je ne peux plus faire machine arrière..."

Ma flamme de guerrier s'éteint, ce qui représente un grave danger pour le combat final qui va bientôt éclater. Un guerrier qui doute, est un guerrier mort. J'ai plus que jamais besoin du soutien le plus total de toute ma famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur ymermalek@hotmail.com
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Jeu 26 Juin - 23:39

@ Gabriel : Marianne te rend ton long regard lorsque les mots ne pourraient dire plus ce que vous ressentez l'un envers l'autre.

Tu es déjà parti quand elle répond "toi aussi". Ce qui lui arrache un sourire amusé et triste à la fois.

Tu te diriges vers la zone médicale où Staft a été emmené. Tu fends les rideaux souples en plastique translucide pour arriver devant un spectacle qui a de quoi te laisser perplexe : Staft est réveillé et tient en joue Firnh de ses deux doigts sanglants.

@ Telagan : Bailli a la gorge qui se serre à ton discours grave.


"Nous sommes avec toi jusqu'à la fin."

Elle regarde Thalia, qui a prit une tenue plus militaire pour l'occasion avec sa veste kaki et sa casquette plate, puis Lothar qui fait frémir ses ailes en signe d'assentiment. Bailli baisse les yeux, réalisant un peu plus ce que tu viens de dire.

"Vingt minutes..."

Elle te prend dans ses bras et pose sa tête contre ton torse. Une étreinte sans trop de force mais beaucoup de chaleur. Des tremblements un peu, aussi. Lothar tente de rester pragmatique. Il parle alors que sa mère continue de s'abandonner à toi :

"Thalia et moi resterons à l'arrière-guarde. Un groupe de McPherson composé de fouisseurs. Thalia va se charger du transport de munitions et du chargement des canons. Je resterai avec elle tout le long pour co-diriger ce régiment.

Tout ira bien. Nous serons les plus protégés.

Mère...


- Je viens avec toi, Telagan. J'irai rejoindre les enfants quand le temps sera écoulé, mais je ne partirai pas avant ! Tu es mon Seigneur et mon époux. Un Dépérien. Et moi une Régente des Mers de Brume.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 25

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Ven 27 Juin - 0:04

Mon regard remplit de détermination voit s'affairer de les mains tremblantes des scientifiques pris en otage.

*Voilà voilà ... j'aurai nettement préféré qu'Iyo soit là, directement ... ça va être plus compliqué ...
Je le prends en otage, il appelle Badé en prétendant avoir besoin du gant
pour correctement identifier le matériel nécessaire à son fonctionnement.
Il s'amène je récupère le gant et je me casse ... oui, oui, oui.*


Un courant d'air m'indique que quelqu'un vient d'entrer dans la tente.
Ma tête se tourne.

Mon visage passe de la détermination à l’incompréhension et la surprise puis à la colère.

*Oh non ... Toi tu n'étais pas prévus ...*

*Gabriel, le démon, le salaud, le traître...*
Je lui hurle en maintenant en joue l'autre scientifique.
"Tu ne devais pas être là ... Dégage !"
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 28

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Ven 27 Juin - 8:33

Je m'arrête immédiatement devant le spectacle qui s'offre à moi.

*Il est en colère. Une prise d'otage pour pouvoir fuir sans doute.*


Mon regard se fait dur un instant en voyant que Staft tient mon coéquipier Firnh en joue. A son ordre je me contente de répondre,


Parce que tu crois que j'allais te laisser te faire vider de ton sang ?

Une question simple qui n'attend pas de réponse.

Staft, tu tiens un homme qui s'appelle Firnh, qui a des capacités exceptionnelles comme toi et moi mais dans la technologie. Relâche le. S'il te plaît. Je prends sa place et personne ne te fera plus aucun mal. C'est un ordre que je donnerai aussitôt que tu m'auras en joue. Personne n'entrera sauf ceux que tu demandes.

Lentement, je lui montre que je défais les holsters de torse que je laisse tomber au sol. Je suis désarmé. S'il est d'accord j'échangerai ma place avec son otage. J'ai plus de valeur que quiconque dans cette armée. S'il ne le souhaite pas, je resterai à ma place pour lui parler.

Je comprends ta colère. La même m'a traversé lors de l'intervention de Jialle, mais contrairement à toi, j'ai déjà découvert ce que sont l'amour et l'amitié. J'ai pensé à celle que j'aime, à mes amis Alphas qui comptent sur moi et à toi qui allait subir un châtiment grave de Jialle. Si j'avais refusé de me soumettre, elle m'aurait tué, Telagan aussi, et nous aurions laissé tous ces hommes innocents sous sa dictature, seuls et livrés à elle seule et sa vengeance personnelle.

Cette rébellion se bat pour la libération de la Confédération Centilienne, Kaen s'y oppose. Elle ne veut pas être détrônée malgré ses erreurs passées. Je ne pense pas à tuer Kaen quand je parle de libération, je pense à ce qu'elle se retire simplement. Elle a refusé donc nous avons monté une alliance pour prendre le pouvoir de force puisqu'aucun pourparlers n'est possible. Que crois-tu qu'ils attendent tous ces soldats ? Si certains se battent pour le plaisir, d'autres se battent pour la liberté dont ils ont toujours rêvés en tant qu'ancien 42-3. Et je leur ai promis de leur donner cette liberté. Je ne peux pas reculer et aller vers Kaen qui ne changera en rien son règne. Je te laisse y réfléchir, tu as l'exemple de la Purge si tu veux des exemples de quoi elle est capable quand on menace son pouvoir divin. Et elle n'était pas emplie d'essence démoniaque à cette époque, elle a tué des Gardiens là encore.

Je souffle en fermant les yeux.

Si tu veux partir la rejoindre, je ne m'y opposerai pas, car tu es un ami maintenant pour moi. Et on abandonne pas un ami, on respecte ses choix. Rappelle toi juste de ce qu'elle t'a dit et a menacé de faire elle aussi et pourquoi tu m'as rejoint de ton propre chef dans cette église puis devant la grotte où Galu t'a abandonné. Kaen et Jialle sont anciennes toutes deux, elles ne supportent pas l'insubordination... Il faut que tu fasses ton choix Staft. Tu es un homme presque libre, la chaîne qui attache tout le monde ici est prête à céder. Kaen ne détachera jamais ta chaîne. Jialle non plus. Nous si.

J'ai un regard étrange aux derniers mots, peut-être les comprendra t-il ou peut-être pas.

Fais ce que ton cœur te dit de faire, pas ta colère. Et je le respecterai.
_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   

Revenir en haut Aller en bas
 

E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 11 Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Centile :: Scénario : Le Premier Centilien :: Jeu à plusieurs -