Forum officiel du JDR Centile
 
AccueilAccueil    FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant
Auteur Message
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 25

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Ven 16 Mai - 23:38

"L'ancien Staft n'est pas mort ... et je cherche à le retrouver..."

Ma tête se rabaisse et regarde vers la gauche ... je semble réfléchir.
"Non ... Je veux que tu comprennes qui tu as en face de toi ... l'étrange mélange que je suis réellement ..."

"Quand je dis que tu connais la suite ... c'est jusqu’à ce que je meurs ...
Mais il a des choses qui se sont passés avant, ailleurs et après ...

Il faut que je re-parle de l'Artisan...
Lorsqu'il a vu que je ne pouvais pas le rejoindre immédiatement,
il a bien sûr cherché d'autres personnes susceptible de manipuler les puits... ou encore de l'aider...

C'était le cas d'Orlov. Et ça tombait bien, il venait de mourir...
Par une technologie dont j'ignore le fonctionnement, ils sont parvenus à récupérer une grande partie de son âme...
mais pas assez pour lui permettre de continuer à manipuler les puits.

Ils ont cherché à le faire ressusciter, mais il ne pouvait pas le faire comme avec moi, son âme était en partie ancré dans la source... il l'a donc diriger à travers le réseau de la Source, où il finit par surgir ...

Bien sûr, Detlef ne s'attardait pas que sur nous ... Il avait compris qu'il lui fallait un catalyseur :
le sang qui avait une affinité avec les puits ...

Hélas comme tu le sais bien, les démons et les anges étaient enfermés ... Mais je crois que les anges sont encore plus rare que les démons... J'y reviendrai.

Il a trouvé Patte-de-Fer et l'a convaincu de libérer l'un des prisonniers ... Il en récoltât le sang."


Je m’arrête un instant. Je prends une respiration.
"Asufel. C'est le nom du démon qui fut libérer...

Il faut que tu comprennes un peu comment se créer de la matière absolue, avec le sang d'ange, la puissance du puits est catalysé à l'intérieur.
Mais avec le sang de démon ... C'est l'inverse qui se produit... Elle se déverse dans la Source."


J'allais continuer, mais je me ravise.
*Gardons ça pour plus tard ...*

"Detlef avait échoué, le sang de démon ne marchais pas ... Il lui fallait du sang d'ange.
Terry était hélas déjà hors d'atteinte ..."


Je re-souffle un coup, je regarde Telagan cette fois-ci, car ce que je m’apprête à dire le concerne particulièrement...
" Et c'est là qu'intervient votre Artisan, je vais l'appeler Barion pour la suite. "
" Barion a prévenu Detlef de l'arrivée de Telagan ... et toute sa famille.
Il l'a informé que ton aveuglement pour Kaen était un élément si grand que tu en mettais à l'écart ta famille.
Il te savait corruptibles ... Il a deviné que tu passerais dans l'autre camp, ce qui bien sûr, choquera ta famille.
Il avait attendu l’occasion que l'un d'eux s'isole ... Et cette occasion se présenta.
Qui ? Je ne sais pas. Mais il l'intercepta avant Kaen. "


Je lui laisse digérer cette cruelle information.
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 28

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Sam 17 Mai - 10:02

Ce que dit Staft me fait froncer les sourcils, je me redresse de ma couche militaire pour le regarder tandis que Telagan semble attendre la suite. On s'aventure sur un terrain dangereux. Je sais que mon rival considère sa famille comme le trésor de sa vie et les mauvaises relations qu'il a avec elle depuis qu'il a rejoint notre cause le mettent à mal.

J'ai du mal à comprendre pourquoi notre Artisan aurait contacté le tien...

Lothar, le fils de Telagan s'est enfuit lorsque nous avons conclu une alliance lui et moi, pour rejoindre Kaen. C'est un jeune ange avec des ailes noires. Qu'est-ce que tu entends par intercepter, que lui a t-il fait? Sachant que l'Artisan a eu besoin du sang de Telagan pour créer la Matière Absolue...

Lothar était auprès de Kaen lorsque Telagan a été capturé par mon propre fils et celui de Jialle, Prius. Il devait être le bourreau de son propre père pour permettre le pardon de la Déesse à la famille dépérienne.

Maintenant il est ici, dans le camp... Contraint et forcé mais il est là.


J'attends sa réponse, ne préférant pas imaginer le pire, ce sale gosse est un stratège, s'il est aussi le pion de l'Artisan... Cela veut dire que nous sommes infiltrés depuis bien longtemps. Mais là n'est pas le réel problème, le vrai problème c'est Telagan... Tout ce qui touche à sa famille le rend fou de rage...
_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 25

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Sam 17 Mai - 10:19

" Moi ça me parait tout à fait logique.
Les deux camps principaux, Jialle et Kaen, envoient leur représentant sur notre dimension.
Si j'étais aussi capable d'envoyer quelque chose, j'avertirai mon semblable...
Surtout quand l'un des représentant est capable de guérir les puits et que c'est un but qui se sont fixé tous les deux."

" Tu sais, on a réussi à effacer ma mémoire, Gabriel. Je ne serais pas étonné qu'on puisse effacer une toute petite partie...
Sans doute que Lothar ne se souvient pas de cette rencontre ni du prélèvement.
Il avait besoin de sang, mais pas de prendre une vie.

Dans le pire des cas, comme tu le crains aussi, en plus d'un "don du sang", il en a profité pour s'en faire un mouchard,
ça ne m'étonnerait pas de lui, d'ailleurs ... En revanche je ne sais pas si c'est vrai."


"Mathilde en sait peut-être plus que moi."
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 28

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Sam 17 Mai - 10:48

Je serre les lèvres devant son explication avant de retomber sur le matelas en me frottant le front,

On part loin... Je ne comprends pas pourquoi il aurait attrapé Lothar alors qu'il avait parfaitement prévu de capturer Telagan sur Niroy en envoyant Alexei vers le puits qui faisait office d'appât. A quoi lui sert autant de sang d'ange si ce n'est à créer plus de Matière Absolue ? Un plan de rechange ? Dans ce cas pourquoi n'a t-il pas tout de suite utilisé le sang de Lothar? D'où tiens tu ces informations?

Et puis au final, qu'est-ce que peut permettre la Matière Absolue ? Il y a tellement de légendes à son sujet que je ne sais plus quoi croire.

_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 25

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Sam 17 Mai - 14:20

"Je tiens ça de Mathilde qui a côtoyé beaucoup plus longtemps l'Artisan que moi."

Je pousse un soupire.

" Je ne suis pas Kaen, je ne suis pas Galu et je ne suis pas l'Artisan. Mes connaissances pour la matière Absolue viennent d'abord d'eux puis de mes hypothèses."

"Néanmoins, je pense être assez proche de la vérité pour te les dire."
"Et je suis bien loin de ses légendes, même si elles ont toutes une part de vérité."


Je réajuste ma position sur ma chaise avant de continuer.
" Le sang de démon que Detlef a utilisé ... Il en resta quelque chose.
Et ce sang de démon "sublimé", laver, appelle ça comme tu veux, coule actuellement dans mes veines.
" D'un point de vue scientifique, Galu appelle ça de l'antimatière, mais je lui trouve beaucoup trop de différence pour que ce terme lui convienne parfaitement. Je préfère l’appeler sang d'antimatière,
mais surtout, d'un point de vue spirituel, de matière relative. "

" C'est l'exactement, absolument exactement, l'opposé de la matière relative. Et c'est principalement sur ce fait, que j'appuie l'ensemble de mes théories."


" Passons aux faits, je te résume rapidement le point de vue de Galu :
Comme le dit si bien la loi scientifique :
Rien ne se crée,
Rien ne se perd,
Tout se transforme.
Galu affirme que la matière Absolu permet de briser cette première règle tandis que la matière relative permet justement de briser la seconde.
Même avhélie dois changer la structure de l'air ambiante pour ces sorts les plus puissants.

Lorsque je tenais, la matière absolue dans ma main, les deux matières se repoussaient mutuellement signe d'opposition de nature."


"Concentrons-nous sur la MR.
Tout d'abord, hormis son potentiel d'effacement, la matière provoque une violente réaction entre le puits.
C'est un phénomène que l'on attend de l'antimatière naturele : lorsqu'elle rencontre une quantité de matière égale à elle-même, les deux disparaissent en libérant une forte dose d’énergie ... ce que ne fait pas la MR sauf en contact d'un puits et, par supposition, de matière absolue"


"Tu comprends où je veux en venir ? Une certaine quantité de matière absolue vaut un puits entier.

Passons, mon sang n'a pratiquement aucune interaction à l'extérieur, a moins de venir de l'intérieur.

D’où mon hypothèse que la MA, par total opposition, possède deux interactions, lorsqu'elle n'est pas absorbée et lorsqu'elle est absorbée."


" Je crois qu'en fait, la MA n'est pas totalement détachée de la Source et le fait de l'absorber permet d'entrer encore plus en contacte avec celle-ci.
D'où le fait que Kaen ose dire "Je suis la Source" ce qui est naturellement faux puisque Galu m'à expliquer que la Source existait avant Kaen.

Lorsque je suis mort, mon âme cherchait à rejoindre la Source. Puis-je en conclure que c'est le cas pour toute âme, faisant de la Source un immense fleuve de mort ? Peut-être bien puisque Alexei y était également.

En parlant de lui d'ailleurs c'est également une autre raison pour que j'aille le voir : s'il est capable de faire quelque chose que normalement seule Kaen pourrait faire, cela renforcerait cette hypothèse et cela confirmerait une autre... "

_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 28

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Sam 17 Mai - 15:18

Je plisse les yeux au fil de ses explications. Malgré ma volonté de concentration, je décroche rapidement et perd le fil et la logique de son explication.

J'ai rien compris. C'est du jargon scientifique tout ça pour moi et je n'ai pas hérité de la passion de mon père concernant tout ça. Mais merci d'avoir essayé.

Ce que je veux savoir c'est si elle permet de réparer les puits, de les purifier ou encore de ressusciter quelqu'un totalement.


Je me redresse à nouveau et me lève non sans un grognement de douleur physique pour commencer à quitter mon armure abimée par le combat contre Asophos pour la poser pièce par pièce sur la  couverture au dessus de la malle près du lit. Je la regarde avec une pointe de tristesse. Même si Iyo est sorti de sa prison, et qu'il récupère ses capacités d'ingénieur, je ne suis pas sûr qu'il accepte de la réparer. Après tout je suis en partie responsable de son sort actuel.

Je prends un chiffon qui traîne pour nettoyer le bras droit et le bras gauche que je sépare du reste pour les garder sur mes avant bras. J'en profite aussi pour récupérer un t shirt viable et un treillis dans la malle histoire de ne pas être quasiment nu devant mes coéquipiers; Toujours le problème de la transformation démoniaque.


*Nous demanderons après Mathilde ensuite...*
_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 25

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Sam 17 Mai - 16:24

J'incline la tête.
*Bon. Parlons ... simplement ...*

" Pour résumer, je suis sûr qu'elle peut :
A- créer toute chose
B- créer un puits
C- réparer un puits
la purification, ça reviens au même que le C.

En revanche, je reste dans la supposition, mais ce n'est pas impossible que :
D- elle peut ressusciter."


Je penche la tête en le regardant.
"Tu pense à Jialle, c'est ça ?"
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 28

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Sam 17 Mai - 16:47

Je frotte ma pièce de bras droit, j'astique tout en hochant la tête devant son explication plus simple :

A plusieurs personnes oui... Même si Jialle est la première que je ressusciterai si j'en ai le pouvoir. Mourir dans cette dimension a peut être créé des... Paradoxes dans notre propre dimension. Elle reste la Déviante...
_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 25

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Sam 17 Mai - 17:05

"Lorsque tout sera terminé, je demanderais à Iyo qu'il me transmette la façon de créer de la matière absolue afin que je puisse soigner les puits sans passer par l'intermédiaire de l'Artisan...

Ils devrait pas trop être contre puisse qu'ils ont la garantie que je ne pourrais pas l'utiliser contre eux."

_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 28

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Sam 17 Mai - 19:17

Hm, vous feriez une bonne équipe tous les deux je pense, dis-je.

Je me déplace dans la tente, sans pour autant sortir de la bulle de décompression pour interpeller un soldat mécanique,


Soldat, demande à la prêtresse Mathilde de venir nous voir. Elle a été rapatrié avec les Alphas. On a quelques questions à lui poser. C'est urgent.

Je ne sais pas quel traitement Davil lui a réservé, si elle peut se balader librement ou non, donc autant prévoir avant qu'elle fouine un peu trop. Bien qu'elle n'ait pas son sceptre, et qu'elle semble nous avoir rejoint, méfiance. Torse nu encore, je bois à grande goulées dans une bouteille avant de m'asseoir pour continuer à astiquer l'Armure Absolue.

Lorsqu'elle se présentera, je passerai mon t-shirt.

_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Dim 18 Mai - 11:56

Vous passez votre message à l'un des cyborgs qui le transmet. Au bout d'une minute, vous entendez que quelqu'un s'approche mais ce n'est que Davil qui se tient de l'autre côté de la bulle pressurisée où vous êtes. Il est plutôt souriant ou du moins confiant même si on sent toujours qu'il est sur le pied-de-guerre.

"Bon sang, c'est bon de vous revoir...

Mr. Forest, je suis ravi de vous rencontrer. Vraiment. Vous pouvez m'appeler Davil... Je suis... disons... le logisticien de cette armée et celui qui la finance. Comme cette chambre par exemple.

Pardonnez-moi de vouloir presser les choses mais le temps joue contre nous. Serait-il possible de voler votre compagnie pour quelques minutes ? Nous avons tant de choses à nous dire et je connais d'autres personnes qui souhaitent discuter avec Telagan et Gabriel."


Il a un dernier regard spécial pour Gabriel, l'air de dire "je te laisse la surprise".

Plusieurs voix se mêlent d'abord celle d'une femme qui semble repousser vivement des soldats en criant "laissez-moi voir mon Mari !" Bientôt, Bailli est aux portes de votre bulle et n'hésite pas une seconde à rentrer pour se jeter dans les bras de Telagan. Elle le serre fort comme jamais. Comme s'il pouvait s'évaporer à tout instant.

Bientôt mal à l'aise devant cette débauche d'affection publique, Gabriel entend des jurons qu'il reconnaît presque immédiatement. La personne se fraie un chemin grâce aux ordres de Davil qui demande de le laisser passer.


"Ah foutr'enfer, laissez-moi le voir. Il a 'core fait des rainures comme un sagouin sur ce bijou. Nan mais ça, j'vous l'avez dit qu'il allait m'la ruiner... le..."

Un petit homme à la barbiche blanche et broussailleuse apparaît dans l'encadrement de votre chambre et s'exclame en écartant levant les bras dès qu'il voit Gabriel.

"Aahh ! Alors gamin ? Il t'a manqué le tonton Firnh ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 28

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Dim 18 Mai - 12:38

A l'arrivée de Davil, j'enfile prestement mon haut pour être présentable. S'ajoute à lui la femme de Telagan qui semble presque l'étouffer si ce n'est la masse de son géant de mari. Ils vont bien ensemble ces deux là.

Je détourne le regard avec les sourcils froncés par la "surprise" de Davil. Mes yeux s'équarquillent quelques secondes lorsque j'entends la voix ronchonne d'un vieil ami. Je marche vers lui sans hésitation :


FIRNH ! M'exclamé-je avec surprise .

T'es de retour ! Putain !! Je le crois pas !! T'as déjà claqué ta thune ou tu en avais marre de ta retraite ? Dis-je amusé.
_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 25

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Dim 18 Mai - 12:48

Bien sûr, je regarde regarde ces retrouvailles.

Mais je dois me concentrer sur la situation actuele, les secondes tournent.

Je regarde Davil et je m'approche pour être juste en face de lui.
Seuls les quelques centimètres que représentent la barrière nous sépare

*Ainsi, c'est lui qui semble superviser toute cette guerre... accompagné d'Iyo bien sûr...

Le moins que l'on puisse dire c'est qu'il recherche l'élégance avec son costume impeccable, un homme d'affaire certainement bon manieur de langue... il faudra s'en méfier ...*


Je pousse un soupir.
" Je sais ce que vous voulez, Gabriel m'a montré leur situation. Je peux le faire et je veux le faire le plus tôt possible ... Sauf que je ne peux pas quitter cette sphère sans passer l'arme à gauche... et je voudrais éviter que Gabriel et Telagan aient ce même désagrément.

Vraiment, j'aimerais faire ça le plus tôt possible."


" A moins que vous sachiez qu'on peut maintenir longtemps une zone de loin
et que l'on peux être dans de l'antimagie sans casser ce fameux sort, c'est impossible pour l'instant..."


"Le mieux que vous pouvez faire, de me décrire les effets de leur enchantement, de les rapprocher et ...

Je baisse la voix afin que la femme de Telagan ne puisse entendre.
et de mettre Lothar en quarantaine, car il a été en contact avec l'Artisan."
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.


Dernière édition par Staft Forest le Dim 18 Mai - 15:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Dim 18 Mai - 13:28

@ Gabriel : Firnh dodeline de la tête, poings sur la taille :

"Euuuh... un peu des deux on va dire... On raccroche jamais vraiment les crampons. Et puis Marianne et M'sieur Davil savent convaincre."

Avec des gros zéros, probablement.

"Bon et toi ? Qu'est-ce t'as encore foutu ? Il paraît que ton armure a du plomb dans l'aile ?"

@ Staft : Davil plisse les yeux à ta mention sur Lothar.

"J'ai cru comprendre que vous étiez en mesure de maintenir une bulle pressurisée. Si vous en avez encore les ressources, vous devriez pouvoir m'accompagner seul sans risquer de vous mettre en danger.

Nous... pourrons parler de cette histoire de quarantaine en chemin."


Il a un regard pour Telagan indiquant qu'il a compris ton besoin de discrétion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 28

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Dim 18 Mai - 13:44

Un sourire m'échappe à sa réponse,

J'aurais dû m'en douter. T'es qu'une crapule quand il s'agit de thune. J'ai été ton premier pigeon. Mais tes compétences en valent largement la peine.

Je lui désigne l'Armure Absolue en pièce détachées sur la malle.

Disons qu'elle n'est plus au top de la forme... Elle et moi avons dû affronter un agent de Kaen. Un monstre. Le poison a eu raison de l'Armure. Elle n'arrive pas à se reconstituer comme d'habitude, l'IA est quasi HS... Il n'y a que les armes qui fonctionnent et les turbos...

Et encore...


Je lui montre l'état de la lame du bras gauche qui a été éclaboussé par le sang d'Asophos avant de le refaire devenir normal. Il manque les pièces qui n'ont pas réussi à se remplacer lorsque j'ai repris ma forme humaine. Bref.

Je crois qu'elle a souffert plus que moi sur ce coup...

Mon sourire s'efface, toucher à mon armure, c'est toucher comme à mon enfant.
_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 25

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Dim 18 Mai - 13:58

Je hoche la tête, ma main s'agite et la bulle d'air commence à se modifier pour me séparer de l'espace commun.

Une fois chose faites, je canalise un peu de magie pour donner suffisamment de réserve à la sphère principal pour qu'elle puisse durer le temps de mon absence.

Il faut faire attention à bien mesurer la dose afin que moi même je ne finisse pas à court ... quand bien même si cela arrivait mon sang m'éviterais le pire ...

Je me retourne vers Davil.

"Ne traînons pas."
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Telagan Rebryn

avatar

Messages : 2262
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 32

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
18/21  (18/21)

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Lun 19 Mai - 1:20

Je manque d'exploser sur place lorsque Staft évoque une possible intervention de l'Artisan sur mon fils. Je préfère ne pas intervenir et me contenter de contracter les muscles de mon cou. Puis, des éclats de voix me font me retourner vers l'entrée de la chambre, surtout une voix : Celle de ma femme. Je suis à peine surpris lorsqu'elle traverse la pièce pour me serrer presque à m'étouffer. Ma stature me permet de rester sur place sans vaciller, mais il ne fait nul doute que la force avec laquelle elle vient de se jeter dans mes bras en aurait fait tomber plus d'un.

Je l'enlace à mon tour, oubliant complètement que nous ne sommes pas seuls. Je croise néanmoins le regard de Davil lorsque Staft lui reparle de Lothar, j'incline imperceptiblement la tête lorsqu'il le mène à l'écart pour discuter de ce sujet.


"Bailli...J'ai bien cru ne plus jamais te revoir, pour la première fois je me suis senti vieux et faible. J'ai douté de moi. Il faut que tout ça se termine vite. J'ai besoin de raccrocher les armes et de m'occuper de vous, et rien que de vous."

Je prends son visage entre ses mains avant de souffler :

"Je veux être un mari et père de famille comme tous les autres, et faire de vous mon seul centre d'intérêt...Ces jeux de pouvoirs ne m'intéressent pas outre mesure...Ils m'éloignent de vous et je n'aurais pas assez d'énergie pour continuer sans vous."

Mes idées se mélangent et je débite des sujets qui me tiennent à cœur depuis si longtemps sans avoir eu l'occasion de les dire. Mon regard noir est emprunt d'une tristesse amère, j'en ai gros sur la patate :

"Que suis-je devenu aux yeux des enfants Bailli ? Quel père indigne je fais, moi qui ai oublié l'anniversaire de Thalia et qui ai envoyé balader notre fils d'impuissance, sans être revenu vers vous alors que je suis allé mettre ma vie en danger pour sauver la peau d'inconnus...Je..."

Mes épaules s'affaissent tandis que je la serre contre moi mon menton venant dans le creux du trapèze et de la clavicule. Puis je reprends la phrase que j'ai laissé en suspens, à son oreille :

"...Je crois que j'ai fait de cette guerre mon exutoire de mes responsabilités familiales que je fuis. Pardonne ma lâcheté Bailli, pardonnes-moi de vous faire souffrir continuellement à vous demander si je vous reviendrais vivant à chaque fois, et à vous imposer mes choix."

La discussion avec mon fils avant que je pète un plomb ne m'a pas quitté un seul un instant, et c'est maintenant que les conséquences éclatent suite à la réelle peur de ne jamais pouvoir les revoir tous les trois. Ce qui suis témoigne une nouvelle fois des effets de bombe des paroles de Lothar sur mon esprit faible.

"Où sont les enfants ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur ymermalek@hotmail.com
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Lun 19 Mai - 14:18

@ Gabriel : Firnh se prend la barbiche dans la main et se frotte le menton, lèvres tordues par le rictus de celui qui a du boulot.

"Mh... On dirait que ça va pas se faire en deux secondes cette histoire... Ecoute, passe-la moi et laisse-moi y jeter un coup d'oeil...

Je te promets rien, hein, elle s'est pas faite en un jour, je doute que ça se répare en claquant des doigts. Mais je la connais un peu, alors je dois pouvoir faire quelque chose quand même.

Dis-moi quelles sont les fonctions que tu veux récupérer en premier... on sait jamais, avec un peu de temps je devrais pouvoir en régler quelques unes avant que tu ne doives repartir."


Puis, son regard quitte l'armure pour te fixer, comme pour la première fois.

"T'as le regard encore plus dur qu'avant, tu sais... j'imagine que j'ai bien fait de me barrer avant que ça devienne vraiment moche..."

@ Staft : Le caisson hyperbare dans lequel vous vous trouvez opère déjà la décompression lente, aussi n'as-tu besoin de t'occuper que de toi.

Davil reste à une certaine distance pour éviter d'entrer dans ta bulle et te mène jusqu'à l'extérieur du camp, semblant se diriger vers un énorme avion transporteur.


"Si vous me disiez ce qui vous tracasse avec Lothar Rebryn. J'ai longtemps discuté avec ce Prince de Dépérion. Il me semble loyal à la cause de son père... qu'est-ce qui vous fait dire qu'il a été en contact avec l'Artisan ?

Vous pensez vraiment qu'il pourrait nous avoir infiltrés ?"


Il a presque un rire à la fin de sa phrase mais le sujet est trop sérieux pour prêter à la gaudriole. Lui, en tout cas, a jugé le fils de Telagan comme un élément de confiance.

@ Telagan : Pendant la fin de ton discours, Bailli te calme et te rassure, tentant de te couper avec des "ce n'est rien", "ça va", "il n'y a rien à pardonner".

Elle désigne une direction hors du sas où vous vous trouvez pour indiquer là où sont Thalia et Lothar.


"Lothar est avec le Conseil. Thalia est avec Basdé pour s'occuper des blessés... enfin... des cyborgs."

Elle revient à vous.

"J'ai eu peur Telagan. Vraiment peur cette fois. Quand Davil a dit que tu étais pris dans les couloirs, j'ai cru que... que..."

Elle se retient. Elle t'a vu plus d'une fois partir en guerre et connaît ton devoir. Elle est forte d'habitude et ne dit jamais rien. Mais, là, elle a prit un choc. Néanmoins, en tant que soldat, elle montre rapidement un visage plus déterminé.

Elle souffle, tuant les débuts de sanglots définitivement.


"Tu ne peux pas t'arrêter. Tu ne dois pas t'arrêter. Alors, laisse-nous t'aider. Je te garantie que les enfants ne seront pas en danger, mais nous pouvons t'aider.

Lothar, Thalia, sont prince et princesse de Dépérion eux-aussi. Tu n'as pas attendu la permission de ta mère pour aller au devant du danger. Ils sont forts eux aussi. La Lumière des Anges les guide.

Laisse-les se joindre à toi pour que nous puissions en finir avec cette guerre. Et rentrer chez nous."


Elle cherche de nouveau ton regard quand elle le perd.

"Tu la vaincras. Jure-moi que tu la vaincras. Pour ce qu'elle a osé faire à notre famille."

Le traumatisme de l'ordre qu'elle donnât à Lothar de t'exécuter est toujours là. Bailli est aussi une lionne prête à défendre sa progéniture. Une reine. Une femme forte qui t'aime entièrement et qui préfère poser son bouclier à côté du tien que de retenir ton bras lorsque tu pars au combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 28

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Lun 19 Mai - 14:42

A sa remarque sur mon regard, je repense à mes amis perdus : Jialle, Mille Flingues, les Jumeaux en partie, Prius, l'Armure Absolue.

J'avale ma salive avant de répondre, répondant simplement,


En plus d'un demi siècle d'existence, je ne me suis jamais pris autant de claques de ma vie. Ca doit expliquer mon regard. Mais je tiens, pour eux. Peu importe que tu sois parti avant, tu es là maintenant Firnh. Je sais qu'après tout ça, on a tous a y gagner.

Un léger sourire pour l'armée qui se tient derrière nous, aussi pour les centiliens qui attendent sans doute que ce conflit se termine une bonne fois pour toute.

Comme il est derrière la bulle je ne me permets pas de lui serrer l'épaule comme je l'aurais fait. Je prends les pièces détachées de l'armure que j'emballe soigneusement dans la couverture, je détache finalement le bras droit et le bras gauche. Cette dernière s'était adaptée à ma corpulence lorsqu'elle avait intégré le bras gauche. Je caresse une derrière fois sa pensée avant notre séparation.


Fais en sorte qu'elle aille mieux, c'est tout. Peu importe les capacités qu'elle peut fournir. Elle a une pensée propre, soigne la. Car je ne la mérite vraiment pas, elle n'a pas hésité une seule seconde pendant ce combat. Elle s'est sacrifiée pour moi. Soigne la. Et s'il faut que je reparte sans, je repartirai sans.

Je lui tends la couverture repliée avant de partir me rallonger. Encore un peu de temps pour me reposer, un temps bien accueilli par mon corps. Pourtant repartir je n'en suis pas capable pour le moment. Ce que m'a dit Staft m'inquiète. Kaen a la Matière Absolue, et nous ne savons pas ce qu'elle va en faire. Je me tourne côté tenture pour éviter de regarder Telagan et Bailli dans leur étreinte amoureuse.

_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Telagan Rebryn

avatar

Messages : 2262
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 32

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
18/21  (18/21)

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Lun 19 Mai - 15:41

Lorsqu'elle me demande qu'ils se joignent à moi dans cette guerre, une réelle peur traverse mon regard :

"Tu me garantis...Je ne veux pas vous guider vers la Mort Bailli...Je ne me le pardonnerais jamais. J'ai trop perdu, perdre l'un d'entre-vous ou même une simple blessure me serait fatal. Je ne m'en remettrais jamais, vous êtes toute ma vie."

Je passe mon index bleu a coin de mes yeux avant d'admettre :

"Mais tu as raison, je dois me faire à l'idée que nos enfants sont assez forts pour me suivre, et je ne dois pas oublier que tu es une guerrière avant d'être ma femme. C'est plus fort que moi Bailli, c'est dur ce que tu me demandes."

Je me mords la lèvre inférieure avant de lui expliquer ce qui s'est passé en bas :

"J'ai eu peur aussi de ne jamais revenir. J'ai eu peur d'être trop faible pour nous sortir tous les trois de ce merdier. Je ne comprends toujours pas ce qui s'est passé. Lorsque nous sommes arrivés dans cette dimension, je me suis brisé le bras sur un vulgaire projectile. Là j'avais des tonnes de roche au-dessus de ma tête. J'avais la haine, la haine contre la lignée Khalienne, la haine contre Kaen et ce qu'elle nous a fait. Puis j'ai senti la source de la Lumière des Anges couler en moi juste avant de frapper notre prison qui devait être notre dernière demeure, d'un poing rageur."

Non ce n'est pas de la fierté qui se lit sur mon visage mais de la peur :

"J'ai peur de cette puissance Bailli, je ne la contrôle pas...J'ai peur d'être devenu trop dangereux lorsque je me laisse submerger par mes émotions. J'ai peur de vous blesser si je devais encore une fois l'invoquer inconsciemment au cours d'une bataille."

Je prends un peu de temps avant de rebondir à propos de Kaen :

"J'ai eu une vision il y a quelques temps Bailli, je me trouvais dans la 6e Couronne de Nephta, près du château Ironhalo, ou plutôt ce qu'il en reste. Je les ai tous tué Kaen, ses Disciples, les soldats. J'étais le seul debout, Gabriel flottait sur la rivière et m'a regardé avec stupeur en m'attrapant la cheville pour me demander ce que j'avais fait."

J'active inconsciemment mes ailes pour enrouler mes tentacules autour de nos deux corps d'un geste protectionniste :

"J'ai peur de moi, mais je sais que je dois accepter que vous me suiviez dans cette guerre et qu'il n'y aura plus aucun lieu où vous seriez en sécurité bientôt."

Puis avec un regard plus déterminé :

"Oui, Bailli, je briserai Kaen et ses sbires jusqu'au dernier. Nous les briserons tous ensemble."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur ymermalek@hotmail.com
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 25

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Lun 19 Mai - 20:53

"Ne vous faites pas encore avoir, la grande force de l'Artisan est justement de cacher ses pièces ..."
Ma main tapote doucement en direction de mon oeil.

"Je ne doute pas qu'on puisse lui faire confiance ... c'est de son corps qu'il faut se méfier."
*Comme moi.*

" Je tiens cette information de Mathilde qui travaillait beaucoup plus longtemps que moi avec l'Artisan.
Elle a dit qu'il avait eu l’occasion de prélever du sang d'ange
sur un membre de la famille de Telagan qui s'était isolé.
Gabriel vient de me confirmer qu'il s'agit de Lothar, qui s'était effectivement isoler de la famille
lorsque Telagan s'est allié avec Gabriel."

" Dans le meilleur de cas elle m'aura mentis même si je ne vois pas quel avantage elle aurait à faire ça.
Dans un autre cas, c'est l'Artisan qui lui aurait menti.
Beaucoup moins rassurant, il aurait pris du sang de Lothar
et le pire est qu'il s'en est fait un mouchard sans qu'il puisse le savoir."

"Mieux vaut être légèrement "parano" qu’inconscient..."
" Pour la quarantaine, je veux surtout dire éviter qu'il prenne part aux décisions stratégiques
et s’approcher des objets technologiques ... comme moi pour l'instant. "

_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Mer 21 Mai - 14:39

@ Gabriel : Firnh récupère ton artéfact avec un luxe de précautions et penche la tête en signe d'accord.

Tu commences à t'allonger face à la paroi du caisson pendant quelques temps, alors que Telagan et Bailli sont toujours en pleine discussion à mi-voix, se renforçant l'un l'autre. Perdus dans tes pensées, tu tiques au bout d'un moment.

@ Telagan & Gabriel : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Une énergie qui fait écho à celle de Gabriel, comme cela arrive lorsque Meshia est proche de toi.

Mais ce n'est pas Meshia, pas elle seulement. Quelque chose, instinctivement, vous dit que c'est plus que ça. Vous tournez la tête vers l'entrée de votre caisson pour voir la Gardienne du Monde inférieure une main sur l'épaule d'un grand brun en robe de bure, une broche d'agent représentant la fleur de lotus sur son poitrail. Une broche écrasée par ce qui a dû être une main rageuse.

Prius, sceptre à la main.

Meshia un regard pour lui que le fils de Gabriel ne rend pas. Il a les yeux dans le vague au niveau du sol. Elle pose une main sur son épaule, sans compassion. Ni rage.


"Bonne chance..." lance-t-elle avant de s'en aller, plus pour la forme qu'autre chose. Elle a regard pour Gabriel pour s'enquérir simplement de sa première réaction avant de repartir à son tour.

Prius laisse tomber son bâton de prêtre pour poser sa main sur le linteau du caisson avant d'affronter enfin le regard de son père avec toute la dignité qu'il peut rassembler. Le chagrin violent l'étreint. La honte et la culpabilité luttent contre son sens de l'honneur qui a encore le dessus. Mâchoires serrées, des larmes montant aux yeux, il articule difficilement dans une gorge qui s'étrangle :


"Je suis tellement désolé, Père..."

@ Staft : Davil hoche la tête en signe de dénégation.

"L'Artisan est trop malin pour utiliser deux fois la même méthode, Mr. Forest. Nous avons bien évidemment réfléchi à cette possibilité. Je peux vous garantir que Lothar n'est pas un mouchard. Nous l'avons interrogé. Il ne se rappelle pas d'avoir eu son sang prélevé...  Il n'a en fait passé que très peu de temps avec la Déesse. A vrai dire, il n'est même pas passé en Jugement devant Kaen. Jialle..."

Sa voix s'ébranle un peu avant de reprendre de sa fermeté.

"... Jialle l'a ramené à nous, ainsi que sa famille avant que la Déesse ait pu vraiment lui parler.

Bien sûr, sa mémoire peut avoir été manipulée. Mais... je n'y crois pas. C'est dur à expliquer mais je ne pense pas que ce soit les méthodes de Kaen.

La raison pour laquelle l'Artisan aurait prélevé son sang est parce qu'il est de lignée Dépérienne. Un pur fils de la lignée royale des Anges. Et donc quelqu'un capable de fournir l'un des éléments nécessaires à la fabrication de la Matière Absolue.

S'il n'y a pas eu de prélèvement de sang direct, néanmoins, Lothar a mené plusieurs batailles sur Centile. Des batailles où il a été blessé. C'est Telagan qui me l'a appris lors d'une soirée un peu trop... enfin bref ! Mon intuition me dit que l'Artisan a suivit les traces de Telagan et de sa famille comme je l'ai fait. Il a pu récupérer des échantillons de sang, mais en quantité si ridicule qu'il ne pouvait guère que soutirer des informations et en aucun cas créer la Matière Absolue."


Il fait claquer sa langue et fait une moue peu convaincue. Sa théorie lui semble trop tordue ou pas encore au point a-t-il l'air de penser.

"Mais je peux me tromper... mais ce qui me fait penser ça, c'est que s'il était déjà en possession de Sang Dépérien en quantité suffisante, pourquoi n'a-t-il pas créé la Matière Absolue plus tôt ?"

Vous arrivez déjà face à l'avion cargo où tu distingues les deux cubes de verre qui enferment les amis de Davil. D'un signe sobre de la main, il te les désigne.

Un homme, Iyo, et une femme. Prisonniers d'une torture éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 25

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Mer 21 Mai - 15:31

Je hoche la tête.
" Il est également possible que vous ayez raison...
Néanmoins, j'aimerais que vous fassiez la vérification... Ne serait-ce que pour me rassurer ..."


Lorsque ma tête se tourne vers l'intérieur du Cargo, c'est pour découvrir ce qu'est réellement l'agonie
" De la destruction infinie pure et dure, un somptueux et monstrueux mélange de création et de destruction.
Une injustice pour une supposée justice, un acte de barbarie qualifié de divin."


Je ferme les yeux, je m'arrête.
J'inspire une fois.

"Kaen ..."
Mes yeux s'ouvrent avec une lueur de sourde colère
"Tu n'es vraiment pas digne d'être appelé dieu !"

L'heure de la [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a sonné

Je reprends ma marche, plus rapide.
" Appelez les médecins : lorsque j'aurais brisé leurs sorts, cela annulera également les effets de régénération
il est fort probable qu'ils auront besoin de soin. "


Je contourne les cubes pour être derrière eux.

"D'habitude, j'utilise une méthode beaucoup plus simple pour détruire la magie ... Mais au vue de ma condition actuelle ... je vais devoir tester de nouvelle manière de répandre l'antimagie. Aussi, vous je préviens que je ne garantis pas que cela marchera du premier coup ... Mais c'est ce que je peux essayer sans craindre de mourir... Et si ça ne marche pas ce n'est que partie remise ... "

Ma sphère se modifie pour que mes mains puissent se poser sur le cube d'Iyo. A la frontière de ma protection...

Mes deux mains se posent sur le cube Iyo.

" Allez Asufel ... Il est temps de faire ce pourquoi tu es destiné ... "
Un liquide noir glisse de sous mes mains.

[Caméra en zoom enchaînant différant plan autour du cube]
Des lignes.
Des fines lignes noires s'avancent sur la surface du cube.
40 lignes.
40 lignes par chacune de mes mains.
Certaines sont stoppées par l'autre main.
40 lignes courant sur la surface du cube.
Glissant sur les parois horizontale jusqu'à atteindre le sol.


[caméra se fixant une vue à six centimètres de la main droite, située à deux heures]
Une ligne.
Une petite ligne coule doucement, sortant d'une des 40 lignes précédentes.
Elle continue sa route pour rejoindre une autre de ces grands axes.


[caméra enchaînant plusieurs angles de vue]
Des lignes.
des lignes coulant çà et là reliant les axes.
D'autre apparaissent. De plus en plus nombreuse, de plus en plus rapides, elles lient tous ces axe entre elles.
Aucune n'est ignorée, chacune est connectée à ses proches par un minimum de 10 lignes
Les fils noirs défient la gravité sur les parois verticales du cube.


[caméra se fixant à nouveau sur un angle de vue]
Une ligne.
Une ligne termine sa course.


[Dé-zoom et vue d'ensemble]
Une toile.
Une toile d’araignée.
Une toile noire qui a capturé quelque chose.
Cette toile n'est qu'un piège destiné qu'à seulement deux mouches : l'enchantement et la prison de Kaen.


Alors que l'enchantement ne représente que magie et non-nature
La mienne s’oppose en utilisant les formes tirer de la nature elle-même.
La symbolique est forte : nul place pour la magie désormais. Les lois naturelles ne seront plus bafouées.


Ma respiration est lourde, concentrer sur ce sang qui semble attendre avec impatience le moment où il pourra dévorer toute cette magie et ces parois prisent au piège dans ma toile.

Un souffle se fait entendre...
"Maintenant ."
Je donne une impulsion sur mes deux poignées donnant l'ordre d'attaquer.
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.


Dernière édition par Staft Forest le Jeu 22 Mai - 10:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 28

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Mer 21 Mai - 15:50

Allongé, je me redresse rapidement en sentant cet écho que je ne ressens qu'en présence de Khaliens. Meisha ne produit pas cet effet à elle seule, c'est certain. Je relève les yeux pour reconnaître Prius à ses côtés. Je le regarde en silence, toujours assis sur la couche militaire. Mon coeur manquant plus d'un battement.

Ma mâchoire se serre malgré moi, mes poings aussi. Je ressens à nouveau ce vide que je ressentais lorsque j'appelais Jialle tous les jours après l'entraînement d'Ichtion. Un vide effrayant dans mon coeur que je ne peux combler par autre chose qu'un regard, une parole, une étreinte avec la Déviante. Un vide impossible à combler aujourd'hui... car elle est n'est plus.

Ma gorge me fait souffrir, mon coeur aussi. Alors que je détaille la stature de notre fils, je repense à tous les moments que j'ai passé avec elle. Je n'ai jamais été tendre avec elle, peut être était ce ça qu'elle aimait chez moi, mais elle méritait tellement plus. Elle que personne ne croyait à cause de ses mauvais tours passés.

Mes jambes me portent un instant jusqu'à ce que j'entende comme un murmure. Un murmure de Jialle. J'hallucine sûrement, mais je la vois derrière lui, transparente, avec ce petit sourire désolé qu'elle a parfois eu avec moi. Les larmes me montent aux yeux et je ne fais rien pour les retenir, mon visage se fait accueillir par mes mains d'homme pour éclater en sanglots lorsque Prius parle. Je retombe en arrière sur le lit à cause d'un étourdissement passager. Je secoue la tête.


Prius...

Je finis par me lever au prix d'un violent frisson glacial pour marcher jusqu'à lui. Je le regarde, me reprenant à moitié,

Mon fils.

Je passe mon bras en dehors de la porte de décompression pour l'attraper et le faire entrer afin de le serrer dans mes bras à l'en étouffer. Au fond de moi s'efface la crainte que Telagan l'ait tué. Il n'est pas mort. Il est sain et sauf. Il est le dernier souvenir que j'ai de Jialle, mon unique héritier. Le moment des rancunes n'est plus. Même s'il est responsable de la mort de sa mère. Il est là. Il est là.

*Jialle... Il est là...Merci.*

Tu es là... Merci.

Je le serre comme jamais il n'a pu être serré. Il n'y a plus de fierté, pas dans cet instant de chagrin partagé. Je retrouve malgré son âge centilien le jeune homme qui m'a accompagné plusieurs fois dans son innocence. Je n'ai jamais pu être le père qu'il aurait voulu, je sais que tout ça est en partie de ma faute aussi. Il va falloir du temps.
_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.


Dernière édition par Gabriel le Mer 21 Mai - 18:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Telagan Rebryn

avatar

Messages : 2262
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 32

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
18/21  (18/21)

MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   Mer 21 Mai - 17:34

Je suis pris dans le flot de tendresse de Bailli lorsqu'un frisson parcoure mon échine tandis que mon regard déjà noir s'assombrit encore un peu plus. Il y a trop d'énergie Khalienne pour moi d'un seul coup. Mes ailes frémissent en se détachant de nos corps lorsque je tourne la tête vers l'entrée. Je resserre instinctivement mes bras autour de Bailli lorsque mon regard se pose sur Prius.

Ce n'est pas à moi d'agir, et lorsque Meisha s'en va tandis que Prius redevient un simple gosse qui se rend compte qu'il a fait une connerie irréparable, je me détends un peu. Toute mon attention se porte sur la réaction de Gabriel qui peut être violente comme paternelle. Lorsque je le vois flancher, ça me rappelle ma propre entrevue avec mon Fils, sauf que c'était moi qui étais confus.

Je désactive mes ailes et invite Bailli à s'éloigner dans un coin de la pièce. Laissant Gabriel à ses retrouvailles avec son fils j'entame le sujet sur nos propres enfants, et plus particulièrement Thalia, à mi-voix :


"Tu me disais que nos enfants étaient assez grands et forts pour me suivre au combat, je connais les talents de Lothar pour la stratégie et sa capacité à mener des hommes sur un champ de bataille, tout en étant un bon bretteur et archer. Mais je ne sais presque rien de notre fille, hormis qu'elle chasse bien le lapin et qu'elle semble a priori particulièrement versée dans l'art de la médecine. Quels talents que j'ignorerais, lui permettraient de me suivre sur un champ de bataille comme son frère sans être en danger permanent ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur ymermalek@hotmail.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)   

Revenir en haut Aller en bas
 

E10: Adieu, Centile (Gabriel); E7: J'étais Telagan Rebryn (Telagan); Episode 8 : Le chaos des théories (Staft)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 11 Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Centile :: Scénario : Le Premier Centilien :: Jeu à plusieurs -