Forum officiel du JDR Centile
 
AccueilAccueil    FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 10 : Adieu, Centile (Gabriel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Auteur Message
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 10 : Adieu, Centile (Gabriel)    Sam 22 Nov - 10:50

Elle ne fonce pas sur toi, sachant très bien que ta vitesse à la course est largement supérieure.

"Excuse-moi ? Qui n'arrêtez pas de chouiner comme sur la mort de son Mille-Flingues et de son Alyss ?


Et maintenant Telagan... A moins que... "


Son visage magmatique se plisse en un rictus inquisiteur.


"...Tu ne veuilles me dire que l'Ange a survécu ?


Peut-être devrai-je en prévenir la Déesse ?"


Elle commence à reculer pour se diriger vers l'ouest. Si Jialle apprend que Rebryn est toujours en vie, ses enfants seront alors en grave danger !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 10 : Adieu, Centile (Gabriel)    Sam 22 Nov - 13:13

*Quel combat emmerdant, une vraie gonzesse*

J'ai un rictus à sa menace,

Eh bien c'est ça le niveau des nouveaux Gardiens sous la coupe de Jialle. Je vais me réfugier dans les jupes de maman vu que j'arrive pas à le toucher. Il est méchant ce vilain démon.


Tss. Pitoyable. Staft semblait traumatisé par ta puissance mais tu n'es qu'une gamine puérile dans le corps d'une femme allumette. Davil avait raison tu as perdu l'esprit contre Meshia. Tu ne vaux rien ! D'ailleurs tu viens de me révéler que Jialle n'était pas au courant de ce combat avec tes suppositions insolentes digne d'un mauvais feuilleton policier. Ha! Stupide femme j'ai toute liberté pour te tuer à présent!

Je me jette sur elle en me clonant pour qu'elle soit prise de toute part. Le seul moyen de la vaincre semble être un combat psy. Un bon entraînement peut être avant la grande Mama.
_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 10 : Adieu, Centile (Gabriel)    Dim 23 Nov - 9:40

Cernée, elle tente de lancer son napalm sur toi pour te tenir à distance avant de plonger vers le sol et creuser le bitume à coup de magma. Tu comprends rapidement que sa course souterraine rejoins une ligne de métro dans laquelle elle peut évoluer pour te semer ou disparaître à ta vue.


Il est fort probable que toute sa fuite ne soit qu'un coup de bluff pour mieux tenter de te prendre par surprise, puisqu'elle ne peut décemment pas envisager de te prendre de vitesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 10 : Adieu, Centile (Gabriel)    Dim 23 Nov - 13:19

Le jeu du chat et de la souris continue avec sa fuite dans le réseau métropolitain. Avant de plonger, je jette un coup d’œil aux alentours du bâtiment en flammes pour voir si les pompiers ont progressé. Je pourrais toujours revenir...

Elle m'emmène sous terre pour que je ne puisse pas voler. D'un côté si je n'y vais pas, ce combat n'en finira jamais, je dois prendre des risques pour gagner contre elle au vue de sa fourberie. Je n'aime pas me battre contre les femmes, exceptée Marianne qui elle se bat à la loyal malgré tout.

Je plonge à sa suite en rétractant mes ailes contre mon dos lorsqu'elles me gênent et crée deux clones pour tenter de la débusquer en la trompant. Je prends garde à ne pas me faire électrifier ou taper par une navette.

_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 10 : Adieu, Centile (Gabriel)    Dim 23 Nov - 17:07

Tu rentres dans la galerie encore fumante pour arriver dans l'obscurité d'un tunnel qui répercute les bruits des wagons sur les rails. Les ténèbres ne sont troublées que les phares des trains et une station qui doit être à plusieurs centaines de mètres derrière au détour d'une courbe. Aucun de tes clones n'arrivent à la repérer à première vue. Toutefois, tu es certain qu'ils ont couvert plus de distance qu'elle n'aurait pu en parcourir avec sa vitesse et ils bouchent donc toute issue par laquelle, elle pourrait s'échapper.


Elle est là. Quelque part.


Un des trains qui est à quoi de côté de la station vient de repartir et arrive vers toi à une vitesse encore modérer. Ce n'est qu'une question de temps avant que ses phares ne soient sur toi. Nul doute que le chauffeur enclenchera le système d'arrête d'urgence dès qu'il verra ce monstre cornu que tu es.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 10 : Adieu, Centile (Gabriel)    Dim 23 Nov - 20:00

Je gronde d'agacement de ne pas la trouver. Mes clones ne trouvent rien ce qui veut dire qu'elle est dans le périmètre obscur du tunnel, je les fais disparaître. Ma vue ultra développée n'est pas des plus efficaces dans le noir mais elle ne trompera pas mon talent de prédateur.

Lorsque le wagon arrive sur moi, je fais en sorte de me mettre à l'abri dans un creux réservé aux techniciens qui interviennent sur les lignes. Lorsqu'il est passé je me remets en chasse. Si elle s'est encore transformée en gaz ça risque d'être compliqué pour la trouver mais je pourrais sentir la magie je pense.

Davil avait tenté de m'immobiliser avec un sort d'eau et je l'avais évité, alors je peux la sentir. Je hume le tunnel comme une bête en chasse, faisant abstraction de l'humidité ambiante. Je me déplace sur les côtés des rails et me rends sur les côtés protégés pour éviter d'attirer l'attention des navettes.

Si je ne trouve rien malgré mes recherches et qu'elle ne se montre pas, je sens que je vais passer mers nerfs sur autre chose qu'elle. Car je sens déjà ma soif de sang augmenter du fait de ma forme démoniaque, je sens presque chaque battement de cœur, chaque respiration des centiliens. Ils sont tous proches... Ma queue bat l'air comme pour prévenir d'un assaut prochain tandis que je suis à quatre pattes en train d'humer, la bave aux lèvres. La prochaine navette fera l'affaire pour étancher ma colère, je tuerai chaque passager sans pitié.

_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 10 : Adieu, Centile (Gabriel)    Mar 25 Nov - 14:57

Tu te planques dans un recoin du mur au moment où la navette passe. Le claquement régulier des roues sur le rail rythme la fin de ton attente qui s'achève plus tôt que prévu. Alors que la moitié des rames sont passés, une éruption explose sous le chassis du train. Une éruption aux formes volupteuses qui renverse les wagons et coupe l'acier comme du beurre pour fondre sur toi.


Avhéli, fumante de colère, se sert des rames pour te barrer le passage et t'acculer dos au mur. Ses mains vaporeuses s'enfoncent dans tes nasaux et ta gorge pour remplir tes poumons de ses gaz toxiques et brûlants.


La garce est comme un virus entrée dans ton corps qui ne veut pas en sortir. Elle pousse des cris stridents de harpie alors qu'elle renforce un peu plus son emprise sur son étouffement. Ses jambes de lave s'enroulent autour de ton torse.


"BRULE ! BRULE DEMON !!"


Sous tes ruades, le béton éclate. Ton sang Khalien bout plus que jamais sous cette étreinte mortelle. Il faut vivre !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 10 : Adieu, Centile (Gabriel)    Mar 25 Nov - 21:30

Je rue telle une bête acculée lorsque la Gardienne de Feu me saute dessus sous forme gazeuse magmatique. Le poison qui s'engouffre dans ma gorge fait souffrir mes poumons. Vraiment ce combat est vicieux.

Je continue à ruer dans l'espoir de faire exploser une canalisation d'eau ou autre pour lui foutre dans la gueule et l'obliger à reprendre consistance pour l'attaquer pour reprendre l'avantage.

_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 10 : Adieu, Centile (Gabriel)    Jeu 27 Nov - 17:22

Tu exploses le béton encore et encore sans trouver la canalisation salutaire. Tes poumons sont consumés par les vapeurs toxiques qui refusent de se laisser expulser. Tes yeux gonflent, pleurent. Tu te sens mourir de l'intérieur sans voir d'issue. Tes mouvements ralentissent faute d'oxygène alors que tu viens de déchirer de tes griffes un transformateur. La surcharge d'électricité qui s'en suit fait péter quelques néons et arrête tous les trains dont le mouvement repose sur cette source d'alimentation.


Tu commences à ne plus espérer de trouver de solution quand soudain tu sens l'air à nouveau remplir tes poumons pour chasser ton assaillante. Un vent violent vient de s'engouffrer dans ce tunnel pour te libérer de cette étreinte mortelle.


Tu craches du sang noir alors que tes talents de régénération ne demandent qu'à prendre le relais.


Tes yeux roulent pour voir une silhouette sur ta gauche. Les lampes clignotantes l'éclairent par intermittence mais suffisamment pour que tu distingues un masque dont la blancheur ne t'a jamais paru si parfaite.


La flambante Avhéli recompose ses bras dissipés par la bourasque pour s'adresser à l'alpha :


"Il te faut beaucoup de courage absurde ou de folie suicidaire pour te dresser contre moi... centilienne !"


"Pourtant ce n'est aucun des deux qui m'a poussé à venir ici... Gardienne," rétorque la mercenaire.


"Quoi ? Eh allons, toi aussi tu t'es entichée du beau brun comme la dernière des pucelles ? L'as-tu seulement vu sous son vrai jour, ton grand amour ?"


"Ni l'amour, ni le courage, ni la folie. En vérité, je te le dis," dit-elle en avançant toujours vers vous. "c'est la vengeance."


Elle se tient sous un néon à moitié éteint qui descend comme une douche sur une partie de son corps. Sa main se lève pour se porter sous son menton. Et d'un geste glacé. Elle. Retire. Son. Masque.


Des cheveux courts et d'une blancheur qui justifie la couleur de son artifice. Ses yeux sont d'un bleu pur, presque trop. 


"Te rappelles-tu de ce visage ? Te rappelles-tu des cris de ma mère quand tu l'as brulé vive ? Et des pleures de son enfant ?"


Elle avance d'un pas pour dévoiler à la lumière le reste de sa tête. Une brûlure court sur l'essentiel de son visage, du menton jusqu'à l'arrière de son crâne où aucun cheveux n'a poussé depuis des années. Son oeil gauche est blanc, brumeux. 


Masque Blanc est aveugle ! Ainsi se lève une énigme qui n'en était pas une : la mercenaire ne voyait pas sous son masque car elle ne le pouvait tout simplement pas. Sans doute que sa manipulation du vent est ce qui lui permet de pallier son handicap.


"J'ai tué bien des salopes, mocheté. Pourquoi devrais-je me rappeler de toi ?"


Elle lâche son masque à terre et fait se lever un vent qui passe dans ton dos comme pour initier le début d'une coordination.


"Tu as tué ma mère parce qu'elle a connu les faveurs de l'homme que tu aimais !


OUI, AVHELI ! JE SUIS LA FILLE D'ICHTION LE BLANC ! ET JE SUIS VENUE TE TUER !"


La tornade naissante qui pousse sous sa voix te remet debout d'un seul coup. Le second round a sonné ! 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 10 : Adieu, Centile (Gabriel)    Jeu 27 Nov - 22:30

À terre et suffocant, je ne peux qu'imaginer avec l'oxygène qui me reste mes adieux silencieux à ceux que j'aime. Jamais je ne reverrais Marianne, ni Prius, ni les Alphas. Le combat pour Centile est terminé si mon corps est détruit.

*Peut-être que Galu le récupéra pour en la marque...*

Alors que je m’apprête à céder, mes poumons s'emplissent d'un air pur, chassant les gaz toxiques qui m'arrachent des toux sanglantes. Je crache plusieurs fois du sang noir dans un grognement étouffé alors que je devine la présence de Masque Blanc à mes côtés. Je l'ai pourtant vu partir avec Meta. Comment a t-elle fait?

Mes yeux rougeoyants s'agrandissent de stupeur lorsqu'elle dévoile le nom de son père et son histoire. Un simple souffle m'échappe tandis que ma régénération s'active pour soigner ce qui a été endommagé à l'intérieur.


Masque Blanc...

*Elle ne m'a rien dit... Elle était près de son père... Et elle a attendu...Elle l'a vu m'entraîner, elle l'a vu mourir...*

Mes griffes lacèrent le sol sous la colère, Avhéli a tué des femmes pour avoir l'amour unique d'Ichtion alors qu'elle emballait elle-même le premier venu. Je lâche finalement un grognement sourd mais celui-ci est soudain calmé par le vent qui m'oblige à me lever. Je ne regarde pas Masque Blanc car je n'apprécie pas être sous ma forme démoniaque à ses côtés. Même si elle ne peut voir, je sais qu'elle peut sentir ma métamorphose en bête.

Sa voix m'encourage à me lever pour confronter à nouveau Avhéli. Je ne me suis jamais coordonné qu'avec Marianne en combat rapproché, pourtant je sens que cette fois-ci le vent a tourné en notre faveur. Je murmure à ma coéquipière :

Elle est intouchable, soit elle se transforme en gaz soit en lave, aucunes de mes attaques n'a été efficaces jusqu'ici. Et elle évite tout contact psychique. C'est ton combat, ta vengeance, je suis à tes ordres si tu le désires. Mon corps sera ton bouclier et mes griffes tes épées.

Je scrute Avhéli pour me délecter de sa colère qui va sans doute redoubler et me tiens prêt protéger Masque Blanc d'une attaque brûlante si besoin.

_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 10 : Adieu, Centile (Gabriel)    Sam 29 Nov - 13:06

Dans un cri de rage, Masque Blanc lance ses mains en avant pour jeter une bourrasque qui fait reculer encore un peu la Gardienne du Feu. Hélas, la puissance d'Avhéli est nettement supérieure à celle de l'Alpha et ses jets de flamme parviennent encore à traverser le vent. 


Masque Blanc est à tes côtés en deux bonds volant.


"Crées un éboulement derrière elle et derrière moi.


Isole-nous. Prive-la d'air"


Avhéli est bientôt de nouveau à la charge et se rapporche dangereusement. Masque Blanc ne pourra pas tenir longtemps si tu la laisses seule. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 10 : Adieu, Centile (Gabriel)    Dim 30 Nov - 13:30

Un combat de femmes enragées est bien plus effrayant que n'importe quel combat d'hommes. Je me dédouble après avoir repris une bonne goulée d'air pur pour passer derrière Avhéli et derrière Masque Blanc. Je décroche quatre grenades explosives accrochées à la ceinture que forme l'Armure en mode repos pour les balancer pour fermer le tunnel et ne créer qu'un couloir isolé afin d'enfermer Avhéli. Un troisième clone est présent près de Masque Blanc pour la protéger des flammes si besoin.

Lorsque les éboulements ont eu lieu, je fais disparaître mes clones, je sors une grenade flash et émet le signal Alpha pour prévenir une nouvelle coordination pour la prochaine attaque. Si on arrive à aveugler Avhéli peut-être pourra t-on reprendre l'avantage. Je prends évidemment la précaution de fermer les yeux lorsqu'elle explose, Masque Blanc ne devrait pas être gênée et donc entamer la première attaque.

_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 10 : Adieu, Centile (Gabriel)    Dim 30 Nov - 14:43

Tu parviens à créer les éboulements escomptés qui vous plongent dans le noir. Très vite, Avhéli devient votre unique source de lumière. L'arrêter en revanche n'est pas chose aisée car son feu glisse sur ton corps tenter d'attraper l'alpha.


Ta patte monstrueuse parvient à accrocher une partie de son magma pour la faire dévier et l'encastrer dans un mur mais tu sens que tes clonages commencent à prendre leur du sur ton état de fatigue. Moins rapide et moins fort, ton avantage sur elle commence à être remis en cause. Elle t'envoie des gerbes de feu pour t'aveugler afin que tu ne puisses intercepter sa course.


Elle n'est plus qu'à quelques mètres de Masque Blanc quand tu parviens une nouvelle fois à t'interposer. Elle a gagné beaucoup de terrain... tu n'es certain de pouvoir la tenir à distance assez longtemps.


"Empêche là de sortir !!" crie ton allié à ton grand étonnement.


Le vent a tourné en cercles de plus en plus large autour de vous. Tu commences à sentir que l'air se raréfie autour de vous et Masque Blanc crée une dépression qui l'accélère davantage dans votre environnement directe. Les flammes de la Gardiennes commencent à réduire mais elle tire encore et encore sur ton alliée.


Avhéli regarde ses mains qui s'éteignent progressivement. Lorsqu'elle commence à comprendre ce qu'il se passe, elle tente de remontrer vers le plafond pour creuser un trou d'air vers la surface. Il faut absolument l'en empêcher !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 10 : Adieu, Centile (Gabriel)    Dim 30 Nov - 21:27

Je profite des dernières forces de mes clones bien qu'ils me fatiguent pour former une barrière autour d'Avhéli afin de l'empêcher de sortir par le plafond qu'elle va tenter de percer. Mes ailes se dépliant pour la gêner un peu plus.

Protège-toi Masque Blanc !

Je bloque comme je peux son corps de magma comme je l'ai fait pour l'encastrer dans le mur il y a quelques secondes saississant principalement les parties de son corps qui commencent à durcir du fait du manque d'air pour allumer son feu. Lorsqu'elle sera bloquée, je lui infligerai une attaque martiale qu'Ichtion et Telagan ont partagé avec moi. Si l'espace est trop petit pour utiliser les Arcanes Interdites du Vent, je peux au moins lui faire goûter à la douleur que son ancien compagnon de Panthéon lui faisait goûter lors de leurs peut être disputes.
_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 10 : Adieu, Centile (Gabriel)    Mer 3 Déc - 17:17

Elle remonte mais ne rencontre que les giffles de tes écailles et le souffle de tes ailes. Leur mouvement empêche hélas Masque Blanc d'arriver totalement à la priver d'air et agisse comme un souflet sur le feu mourrant de la Gardienne.


Néanmoins, tes coups de pattes parviennent à la faire reculer au rythme d'une chorégraphie saccadée. Frustrée par ce status quo, la Gardienne retombe au sol pour se rapprocher de l'Alpha afin qu'elle se retrouve elle aussi dans une bulle de vide, privée de l'air que ses flammes auront consumées. Mais tu veilles au grain et retourne à la charge pour écarter le danger.


Tu la tiens par les poignets avec force mais tu sens très vite que l'air est rare et asphyxiant. Toi-même tu as du mal énormément de mal à bien respirer. Ta tête tourne, tu perds en lucidité au point que tu portes ta main à la gorge machinalement comme si quelque chose était bloquée dans ta trachée. Mais il en est rien : l'oxygène manque simplement. Même Masque Blanc commence à tituber mais ce n'est rien en comparaison de ce que subit Avhéli.


Ses flammes s'éteignent pour devenir fumée. Son magma n'est plus que braises refroidies qui se craquèlent sur sa peau charbonneuse. Elle suffoque, se consume. A genoux, elle n'a plus d'issue et ne lutte plus que pour survivre à la prochaine seconde . 


"Gabriel ! Sors d'ici ! Tu ne... tu vas t'étouffer !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 10 : Adieu, Centile (Gabriel)    Mer 3 Déc - 19:16

[-1 destin]

Ma gorge me brûle, je manque d'air, mes yeux rougeoyants s'étrécissent alors que ma lucidité me fait défaut. Je m'accroche pourtant à l'idée que l'air existe à l'extérieur, que je n'en suis pas privé pour toujours. Je décroche ma griffe de ma gorge lentement. Cette idée m'excite et me redonne un semblant de force que j'utilise pour achever Avhéli d'une attaque griffue et qui ne pardonnera pas la Gardienne alors qu'elle lutte à genoux. Je la brise en morceaux pour qu'elle s'éteigne à jamais.

Mes jambes se plient ensuite, avant de sauter en arrière pour atteindre l'Alpha et reculer de la zone de magie autant que je le peux, d'un dernier geste, je casse la pointe de l'amplificateur de Galu.

Jamais plus je n'abandonnerai...

Ma tête tourne,


Un frère d'armes... Quitte à mourir avec lui... Accroche-toi fille du Vent...encore une fois pour rester avec moi... soufflé-je d'un dernier souffle rauque d'épuisement tandis que ma forme démoniaque se retire de mon corps privé d'air et que je serre Masque Blanc contre moi.


_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 10 : Adieu, Centile (Gabriel)    Ven 5 Déc - 17:41

Ta griffe éventre son abdomen magmatique qui se répand au sol et dans les airs en fumeroles brunes. Son cri de feu s'étouffe en même temps que le foyer qui faisait palpiter son coeur. Elle a du mal à redevenir humaine et tu ne saurais dire si ton coup lui est fatal.


Mais tu n'as pas le temps de faire plus. Tu reviens auprès de Masque Blanc alors que le plafond craquelé sous les chaleurs intenses commencent à céder aux pressions croissantes. Avhéli mourrante, vous vous retrouvez sans lumière, plongés dans un noir s'épaississant. Votre tête tourne. Chaque goulée d'air est une lutte malgré les efforts de l'Alpha pour préserver une bulle d'air autour de vous.


Le portail ne s'active toujours pas. Galu, hésiterait-il ? 


Des gravas commencent à tomber sur fou en pluie pierreuse quand la fleur de lotus d'eau daigne enfin vous arrachez à votre calvaire.


Tu respires comme on sort d'apnée. Tes poumons crachent le souffre et le sang. Masque Blanc tient mieux que toi et tente de soutenir ta masse de son petit gabarit. Vous êtes dans le salon d'une suite dont les sofas en cuir tremblent à l'idée de se frotter contre tes dorsales. Les colonades octoganales et la lumière ont un effet apaisant mais définitivement dérangeant... car vous réalisez que vous n'êtes pas sur le vaisseau. 


"Nom de la Déesse..." dit-elle en regardant une grande fenêtre ronde dont sur l'espace et la planète autour de laquelle vous avez été satellisés.


"On est sur Hyt !" 


Impossible de se tromper, même si la planète a encore un tiers du visage dans l'ombre du soleil, vous reconnaissez l'océan Kaenien et les dernières couronnes de Dénéo 6 qui sont en train de se réveiller.


Un portail de communication s'ouvre sur le mur derrière vous pour dévoiler un Galu furibard.


"C'était quoi ce bordel, Gabriel ?! Où est la bombe ?!!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 10 : Adieu, Centile (Gabriel)    Ven 5 Déc - 19:38

L'air qui emplit à nouveau mes poumons me fait un bien fou malgré la toux sanguinolente qui m'a pris. Je tourne finalement la tête vers le visage contrarié du Sage. Je m'appuie sur les sofas pour me tenir debout.

Les contrats demandés portaient uniquement sur la tête du Gardien Liquide Davil et la Gardienne du Feu, Avhéli qui protégeait la bombe.

Maintenant qu'elle n'est plus à côté pour la surveiller et menacer de la faire exploser, libre à vous de retrouver cette dernière avec votre influence et technologie. Mon travail est fait. Ou bien auriez-vous préféré que je combatte la Gardienne de Feu près de la bombe au risque de faire exploser cette dernière et alerter Jialle qui doit garder un œil dessus grâce à ses visions?

Un peu d'esprit vieux Sage. Centile aurait été mis à feu et à sang si j'avais fait ça, la mise à mort de Meshia et Basdé aurait été avancé et nous n'aurions pu intervenir sur tous les fronts à la fois. Pourquoi porter autant d'importance à cette bombe alors que vous l'avez délibérément laisser filer avec Davil et son mouchard, ça n'a pas de sens.

_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 10 : Adieu, Centile (Gabriel)    Sam 6 Déc - 5:42

Sa frustration ne disparaît pas pour autant.


"Iyo t'avait pourtant donner la consigne spécifique de soutirer cette information à Davil, bon sang !


L'idée était de donner à l'adversaire le sentiment qu'il avait le desssus . S'ils pensent que la bombe est en sécurité, nous aurions pu les prendre par surprise !" 


Il soupire en baissant la tête, frottant ses paupières avec ses doigts. Son pouce et son index finissent le mouvement en pinçant l'arrête du nez, puis le relâchent. Il semble se calmer puis se lève brusquement en étouffant un jouron.


"Iyo, je te laisse reprendre la main là-dessus.


J'ai un autre bordel à nettoyer."


Galu quitte ton champ de vision pour laisse sa place au Gardien au Chat. Ton allié met un temps pour te reconnaître, peu habitué à ta forme démoniaque. Lui, au moins, se montre un peu plus amène.


"Gabriel ? Est-ce que tu vas bien ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 10 : Adieu, Centile (Gabriel)    Sam 6 Déc - 9:48

C'est pas la grande forme mais ça va. Et toi, ta jambe, l'anesthésie s'est dissipée ?

Je baisse les yeux un instant, puis fais disparaître ma transformation pour redevenir humain. Après un court silence, je relève les yeux pour faire face au Gardien du Chat.

Iyo, je suis désolé, je n'ai pas pu torturer Davil. Pas après tout ce que nous avons vécu ensemble mon équipe et vos deux Panthéons. Même s'il y a eu une séparation du fait de nos opinions différentes, Davil n'était pas un grand ami mais il ne méritait pas de mourir dans une extrême violence. Chacun essaye de sauver sa peau et de décrocher le haut du panier parmi les Divinités pour ne pas perdre son investissement dans cette situation où les plus Grands se battent.

À dire vrai, si je n'ai rien demandé au Sage c'est parce que je ne savais pas si j'irais jusqu'au bout de ces contrats. J'ai tenté de sauver Davil mais il m'a fait part de son envie d'en finir, il est parti sans regrets, sans peur. Il a refusé de sauver sa partenaire lorsque je lui ai proposé de les prendre tous les deux avec nous, Ichtion leur manque trop. Davil est mort dignement pour un Gardien et je l'envie.

Concernant Avhéli, je n'ai fait que me défendre. Je ne dois cette conversation avec toi maintenant grâce à Masque Blanc qui a tué la Gardienne de Feu. Elle m'a sauvé. Et je suis revenue avec elle justement parce que je ne pouvais pas la laisser mourir avec moi.


J'ai un regard pour l'Alpha,

Pour être vraiment honnête Iyo, la situation actuelle me dépasse. Je pensais avoir les épaules assez solides. Je savais que je ne devais pas mourir face à ces deux Gardiens, mais les tuer a creusé plus de vide que je ne l'aurais cru. Je n'arrive toujours pas à faire confiance à Galu et Horini, et même si je dois mourir, même si Centile est parfaite pour eux à l'heure actuelle, aider à remettre le même Gouvernement me tue à petit feu avant le combat final. J'ai l'impression que ma mort ne servira à rien et donnera juste l'occasion à Galu de tuer les Alphas dès qu'il en aura l'occasion.

Ce n'est pas l'avenir que j'aspirais pour Centile ni pour ma famille... Un court instant, abandonner devant Avhéli qui me surpassait, m'a paru beaucoup plus simple que de combattre une Divinité comme Jialle contre qui je n'ai aucunement ma chance peu importe l'entraînement. Malgré tout je ne partais pas en paix car je vous laissais tous derrière moi et cette idée me terrifiait. Je suis paralysé Iyo. Je n'arrive plus à rien. Je ne trouve plus de sens à mes actes, plus de justifications. Je suis désolé.


Mes yeux s'humidifient et brillent à ces paroles tandis que je retiens les larmes qui veulent s'échapper, je baisse la tête.

_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 10 : Adieu, Centile (Gabriel)    Dim 7 Déc - 8:57

Il entend tes paroles à grand renfort de oui de la tête qui montre son empathie pour ta situation.


"Je comprends Gabriel, moi aussi je suis un peu passé par là.


Je pense qu'il faut que tu regardes le chemin parcouru néanmoins... et les aspects sur lesquels tu ne t'es pas encore penché depuis le début de cette guerre : Hotar IV a été destitué et la magie a été libérée.


L'explosion des Puits n'a pas seulement libéré des démons, ni forcé Kaen à revenir sur le monde-père. Ils ont répandu des quantités phénoménales de magie sur le Monde-Père. Les 42-3 seront bien plus nombreux suite à cela, ce sera une véritable nation d'individus capables de manipuler la magie à haut niveau qui va émerger. Assez pour former un contre-pouvoir au gouvernement.


Nous avons aussi mis à jour les faiblesses du modèle sur lequel reposait Centile, Gabriel. 


Tu savais toi aussi que le changement que nous voulions amener ne se ferait pas en un jour."


Il se veut réconfortant car pour lui, quelque part, la victoire a déjà été acquise.


"Maintenant, je sais que nous ne sommes pas arrivés à faire tout ce que nous voulions. Le Culte est encore en place et Jialle nous a tous trahis en ne le mettant pas à bas quand elle en avait l'occasion. Mais... en même temps, elle fait partie intégrante du Culte ! Comment pouvions-nous espérer qu'elle agisse autrement en fin de compte ? Jialle n'est pas du genre à se tirer des balles dans le pied...


Gabriel, je reconnais notre erreur maintenant. Mettre à bas le Culte est une illusion. On ne peut pas destituer Kaen, encore moins la tuer, car on ne peut pas tuer ce qu'elle représente pour le peuple.


C'est ça, Gabriel, la différence entre un véritable dieu et nous. Ce ne sont ni les talents surhumains, ni la capacité à modifier la réalité ou à voyager entre les incarnats qui fait une divinité. C'est la Foi.


Et la Foi ne peut être détruite. Ou alors seulement sur des millénaires. La Foi est la plus grande force du Multivers, tu l'as senti toi aussi, cette barrière contre laquelle nous cognions sans avoir l'impression de pouvoir la faire vaciller."


Il te regarde avec un sourire apaisé alors que la fin du monde semblait s'abattre sur vous.


"Alors que sommes-nous en train de faire, vas-tu me dire ? Nous finissons le boulot.


Il serait facile pour nous de nous cacher loin d'ici et de laisser Centile changer suite à notre impulsion. Mais, d'une part, on ne laissera pas nos amis à leur sort, d'autre part, nous savons que Jialle ne doit pas régner. Elle opposera la Religion à l'Etat, Centile sera ravagée par les guerres, les schismes et les fractures sociales. Une Centile unie, même si ses fondations sont bancales, vaut mieux qu'un incarnat divisé. C'est pourquoi il nous faut arrêter Jialle.


Je sais que tu ne seras pas forcément d'accord, parce que tu as amené la division au sein de ta propre Centile. Mais il faut parfois faire plus confiance à la paix qu'à la guerre.


Est-ce que... ça a l'air censé ce que je raconte Gabriel ?"


Iyo. Celui qui a été torturé pendant si longtemps. Il a dû avoir bien du temps pour réfléchir à tout ça. Son esprit a-t-il été brisé ou apprivoisé par Kaen ? Ou est-ce la perspective de voir ses compagnons de Panthéon mourir qui le rend si pacifiste soudainement ? A moins que son discours ne soit tout simplement juste...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 10 : Adieu, Centile (Gabriel)    Dim 7 Déc - 11:25

Je suis en appui sur les sofas, la tête baissée et les épaules voutées mais petit à petit, le discours d'Iyo me fait réaliser des choses que je n'avais pas remarqué. Des victoires que nous avions eu bien qu'elles soient discrètes au milieu de la guerre qui fait rage depuis notre première action commune. L'affrontement verbal avec Galu m'avait fermé les yeux sur ces victoires peut-être parce que ça l'arrangeait que je ne le remarque pas. Ou peut-être parce qu'il croit qu'il pourra changer ces choses grâce à son pouvoir.

Je lève les yeux pour le regarder à sa question,


Tes paroles sont tout à fait sensées Iyo. Je n'avais pas remarqué les trois quarts de nos victoires. Peut-être parce que je ne suis qu'un soldat parmi tant d'autres au final. Je vise toujours trop haut.

Je vois où tu veux en venir...


Mes yeux se ferment sous la réflexion.

*Nous avons entamé la première vague, ce sera aux centiliens d'entamer la deuxième s'ils le souhaitent... Un Dieu ne peut tout faire... C'est ce qu'avait compris Kaen en acceptant son peuple malgré qu'elle soit elle-même une magicienne. C'est ce qu'Horini a tenté de me faire comprendre quand je bousculais les Alphas pour qu'ils se préparent à être Gardiens. Tout a un sens au final. Galu agit de façon bien arrogante en soutenant qu'il contrôle tout mais peut-être veut-il réellement le bien de Centile.*

Merci Iyo, tu es le plus lucide de nous tous je crois...

Je repense à notre rencontre, ou la fois où nous nous sommes tous foutus sur la tronche devant Jialle, enfin, à notre désaccord au sujet de poursuivre avec Jialle, puis sa capture et sa torture, son retour parmi nous. Il n'est pas un soldat de terrain mais sans doute en a t-il vu plus que nous dans cette guerre. Mes yeux sont fixés dans les siens alors que les souvenirs m'assaillent à son sujet, sans doute pourra t-il deviner mes pensées s'il le souhaite.

Je prends une respiration, serre le sofa d'une poigne plus ferme.

Dis-moi Iyo, quelle est la suite? Si nous sommes sur Hyt c'est qu'il y a une raison. Est-ce réellement pour la bombe?
_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 10 : Adieu, Centile (Gabriel)    Lun 8 Déc - 17:45

Il secoue la tête en signe d'ignorance.


"Je ne sais pas. Hyt est probablement l'un des endroits les plus sûrs sur Centile où Jialle ne pensera pas tout de suite à te chercher."


Il croise les mains devant son visage mais bien son chat vient jouer entre ses avant-bras encore porteurs des stigmates du lotus.


"Attendons de voir ce que Galu a en tête maintenant que la bombe semble hors de portée. Souffle un peu... tu as été plus que secoué déjà..."


Son regard se repose un peu sur le pelage de son félin dont la nonchalance est bienvenue pour détendre l'atmosphère. Néanmoins, quelque chose lui tracasse l'esprit. Quelque chose dont il ne peut se défaire.


"Alors il t'a dit ce qu'il comptait faire ? Utiliser le poison d'Asophos pour détruire Jialle ?... Je dois avouer que j'ai du mal à le croire... Le corps de Kaen, même possédé, reste sacré bon sang ! Je suis ancien, je sais de quoi je parle..."


Tu y crois toi ? Tu penses vraiment qu'il veut te laisser faire ça ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 27

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 10 : Adieu, Centile (Gabriel)    Lun 8 Déc - 18:47

Je me laisse tomber dans le divan bien que mon visage reste de profil à lui.

*Souffler hein? C'est peut-être pas une si mauvaise idée que ça.*

Je ne comprends pas bien où tu veux en venir Iyo. Dans la scène finale, je ne suis qu'un appât empoisonné sur lequel Jialle va se jeter par vengeance. Le corps de Kaen ne sera pas souillé puisque c'est mon corps qui est maudit par le poison du Gardien Putride. Horini veut piéger l'esprit de Jialle dedans. D'où la phrase de Galu sur le fait de devenir le Gardien de Jialle. Haha.

Tss...Pour ensuite me "réincarner en temps voulus si je ne suis pas devenu fou". Tu parles.


Mes dernières paroles sont amères. J'ai un petit sourire.


Je ne suis pas débile Iyo, Galu veut me punir de mort pour ce que j'ai provoqué sur Centile et pour mon insubordination continuelle. J'ai commis des crimes graves et je dois les assumer, j'ai fui trop longtemps. J'ai permis à Jialle de monter sur le trône en ne prenant pas les bonnes décisions au moment T.

Je te l'ai dit, je n'ai pas confiance en Galu ni Horini, mais pour sauver les Alphas et leur offrir le pardon du Régent et la possibilité de se barrer de Centile, c'est avec plaisir que j'accepte ma sentence. Car ils méritent ce sacrifice. Ils croient en moi et je ne les décevrai pas.

Je suis capable d'imaginer mille et un plans foireux pour me défaire de l'emprise de Galu, Horini et Jialle mais au final, on en revient au même : nous sommes trop faibles face à ces puissants. Tu sais pour être honnête, lorsque je t'ai attaqué dans ta base et que j'ai menacé de tous nous faire sauter. J'avais dans l'idée d'attendre patiemment que ces deux greluches de Kaen et Jialle se foutent sur la gueule. Et dès qu'elles auraient été affaiblies...


Mon index et mon majeur se collent pour aller se loger contre ma tempe.

Boom. Mais évidemment on peut pas se défaire de leur emprise. On est que des pions. On est pas des Dieux Iyo, on est des putains de pions sur un échéquier géant. Et ça, l'Artisan me l'a fait comprendre. Cette enflure. Un échiquier sur lequel on fait des sacrifices pour gagner la partie. Et pour gagner, il faut tricher Iyo car atteindre leur niveau, c'est impossible. On est baisés maintenant, même changer de camp ça a rien fait, au final. Car c'est son camp à soi qu'il faut construire mais j'étais pas assez fort quand j'ai essayé, pas assez malin, pas assez... rapide.

Après cette longue tirade, la toux me reprend et je recrache du sang noir.

Keurf putain... Comment ça se passe du côté des autres?
_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 10 : Adieu, Centile (Gabriel)    Sam 13 Déc - 9:29

Il lève les sourcils avec une grande inspiration à ta question.


"Comme prévu. D'une certaine façon...


Ils ont rempli la mission... mais Telagan a manqué de tuer Staft. Mathilde s'est faite endormir par les hommes d'Alexeï. Ils ont changé d'idée en route dans leur plan. L'entente n'est que cordiale et dépendante des circonstances.


Ah et Telagan est parti dans une furie berserkienne contre des pauvres bougres qui travaillaient dans la base."


Parti dans ses pensées, il fait non de la tête avant de revenir à toi.


"Je crois que Galu essaie simplement de peaufiner son casting final pour l'assaut à venir. Il a besoin de gens capable de travailler en équipe.


Tu sais... J'ai eu le temps de discuter avec Galu. Il s'est excusé de ce qui m'est arrivé. J'ai pu évacué un peu de mon ressenti mais ce qui m'a aidé c'est surtout sa réponse quand je lui ai demandé pourquoi il n'a pas trahi Kaen, pour son propre bien, quand il a compris qu'elle avait été corrompu en même temps que la Source.


Il m'a dit quelque chose comme "trahir est facile, car ça veut dire n'être loyal qu'à soi-même et se protéger des autres. Mais rien ne peut être construit ainsi et, plus encore, aucun tyran ne peut être mis à bast sans la confiance, l'amitié et une dose d'amour. Aimer et avoir confiance, voilà ce qui est dur. Tu peux reprocher des choses ou être en désaccord avec ta Déesse. Mais la trahir serait d'une stupidité confondante car c'est la Voie des faibles."


Tu sens qu'il repense à son cheminement à lui et aux éventuels regrets qu'il a de ne pas avoir pris le temps d'essayer de comprendre Kaen.
 
"Alors quand je lui ai dit que, pourtant, Jialle semble avoir réussi en la trahissant. Il m'a dit ceci :
"Jialle pense que talent magique et divinité sont la même chose. Elle ne comprend pas que Kaen a été choisie par le Multivers. Qu'elle est son extension physique toute entière.


Jialle possède désormais des talents colossaux mais elle n'est toujours pas au niveau de Kaen. Car elle n'a pas cette connexion intime avec le Multivers. Et c'est pour ça que nous allons réussir.


Une fois Jialle enfermée, nous attendrons le retour de Kaen, lors de sa prochaine réincarnation."


Son regard part vers l'Alpha démasqué.


"Tu comprends toi aussi ? Si nous arrêtons Jialle, nous nous donnerons quelques années sans Kaen et ses Disciples. Le Culte sera toujours là mais à travers le peuple, plus à travers les intrigues désormais.


Si seulement Telagan et Staft pouvaient comprendre ça... je suis sûr qu'ils feraient plus d'effort pour collaborer. Mais peut-être que c'est à toi de leur dire ? Il n'y a que toi qu'ils écoutent non ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 10 : Adieu, Centile (Gabriel)    

Revenir en haut Aller en bas
 

Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 10 : Adieu, Centile (Gabriel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 9 Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Centile :: Scénario : Le Premier Centilien :: Jeu solo -