Forum officiel du JDR Centile
 
AccueilAccueil    FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 The Centile Awards 2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur Message
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: The Centile Awards 2014   Dim 14 Déc - 17:31

Je vais juste laisser ça là....

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Telagan Rebryn

avatar

Messages : 2262
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 31

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
18/21  (18/21)

MessageSujet: Re: The Centile Awards 2014   Dim 14 Déc - 17:40

Oh putain c'est trop énorme ! XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur ymermalek@hotmail.com
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: The Centile Awards 2014   Dim 14 Déc - 17:46

Epic comme d'habitude

Hé, il est où mon coup de pute cette fois-ci ?
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: The Centile Awards 2014   Dim 14 Déc - 17:52

Je sais pas, on trouvera bien ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 26

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: The Centile Awards 2014   Dim 14 Déc - 18:54

Mdr epic !! Un petit pouce vert pour toi Razz
_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: The Centile Awards 2014   Mer 21 Jan - 17:46

Vous commencez à connaître la musique... On bouge pas le bateau : le but est de récompenser les joueurs pour les scènes jouées en 2014. Les catégories sont donc :

Le Prix Kaen (la meilleure scène)

Le Prix Jialle
 (le plus gros coup de pute)

Le Prix Marmin (la scène où le joueur a vraiment eu des grosses c******)

Le Prix Galu
 (la scène la plus créative / j'y aurais pas pensé)

Le Prix Horini
 (la scène la plus touchante)

Le Prix Arken
 (la scène la plus barrée / la "mauvaise" idée [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image])

Le Prix Doriq
 (la meilleure réplique)


Pour voter, il vous suffit de donner votre suffrage en partie privée. Bien évidemment, on ne peut pas voter pour soi. Tous les joueurs, même les nouveaux et ceux qui ont arrêté de jouer, même les spectateurs (si y en a ^^) peuvent voter.


Je démarre les hostilités bientôt Wink


Comme on est en fin de campagne, je donnerai au choix, des points de destins ou des points d'influence [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: The Centile Awards 2014   Mar 10 Fév - 12:23

Y en a un qu'a toujours pas voté... je dis ça, je dis rien ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: The Centile Awards 2014   Mar 10 Fév - 12:34

Désolé, j'avais pas vu qu'il y avait eu le post précédent ^^

Je te fais ca aujourd'hui
_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: The Centile Awards 2014   Jeu 19 Fév - 21:08

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


(Oui MJ découvre toshop...)


Je vais ouvrir la cérémonie bientôt sans plus d'aménité...

Si vous voulez décrire votre entrée comme d'habitude, c'est le moment Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 26

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: The Centile Awards 2014   Jeu 19 Fév - 21:16

Lol pas mal, la prochaine fois tape "render [nom du perso]" sur gogole, tu trouveras des images prédécoupées, c'est mieux pour les coller sur un fond (t'as dû t'amuser avec les ailes de Telagan)Smile
_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: The Centile Awards 2014   Jeu 19 Fév - 21:17

Merci à plat ventre ! Ca va etre grave plus facile ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: The Centile Awards 2014   Jeu 19 Fév - 23:00

Devant la cérémonial ...

[caméra filmant l'entré]
L'air se contracte et se décontracte, laissant apparaître le grand Staft ... en robe de chambre.

Ce dernier regard à gauche et à droite ... puis regarde sa montre.


"Oups ! 1 heure trop tôt. "


A ses côté, l'air se contracte à nouveau pour laisser apparaître ... Le Staft blanc, bâton de l'Espace en main.



Les deux se regardent et se jaugent avant de se serrer dans les bras



" Ah, ce bon vieux fumiste fumeux, comment ça va depuis la retraite ? "

" M'en parle pas, j'ai tout les explosif que je veux ... hé tu sais qu'ils m'ont recruter dans les mines de Von Patel "

" Ahahah ! Tu vas pas refaire le même coup, ah ! "

" Toi par contre, je crois que tu as oublié ta tenu de soiré ... va donc t' habiller , tu as ... "
Il regarde sa montre " 1 heures avant les représentations "

Le grand Staft, s'examine " Ah oui, mince ! Attends deux secondes "

La robe de chambre disparait pour laisser place à un vêtement plus sérieux.

" Ca va mieux ? "

" Bien mieux. Mais .... t'es arrivé comment ici ? "

" Et ben ... "
commence-t-il en observant l'artefact du blanc Staft " Presque de la même façon que toi " dit-il en sortant de son corps un Voyageur.




La discutions ne va pas plus loin car une jeep militaire, s'arrete à leur niveau.
Un homme en sort, beaucoup plus petit que le grand Staft, plus grand que le Staft blanc.
Et celui-là à la peau noir.


" Je vois que le trio d'acteur est réunis "

" Y a pas de groom service ? "

" Non, tu es arrivé une heure trop tôt "

" Mince, je pensais arrivé pile à l'heure. "

" Qu'est ce que tu fous dans une jeep militaire ? "

" Ben, Vous vous avez vos bâtons ... moi, le seul truc marquant que j'ai eu pour bouger, c'était ça. "
" Ah, effectivement "
" C'était la première fois que je conduisais en plus. "





Les trois Staft se saluent mutuellement.

Le Staft blanc a troqué ses vêtements déchiré pour un smoking blanc et la cravate de la même teinte.
Le Staft noir, lui, a gardé son vêtement cérémonial de l'anné passé : smoking noir à cravate rouge.
Le grand Staft quant à lui porte un autre smoking noir et la cravate noire brodée de fougère d'or.


" Divina n'est pas encore là ? "
" Non, elle voulait me faire la surprise de son apparat "
" Ah. Faudra que tu me la présentes "
" hm hm. " appuie le Grand Staft, réfléchissant à la proposition.
" Fait gaffe, il va vouloir te la piquer en prétendant être plus normal que toi."

Sourire complice...

" C'est ta première, hein, mon grand. "
" T'a intérêt à remporter le prix Galu pour nous. "
" Faut dire que j'ai les moyens "


Et le trio en coeur :
" I believe I can fly ! "




" .... "


" Et là on fait quoi ? "
" Ben ... "
" On attend "
" Ok ... "


" ... "
" ... "
" ... "



" Tu devrais aller garer ta jeep un peu plus loin. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: The Centile Awards 2014   Dim 22 Fév - 15:01

Des cortèges désorganisés s'avancent. Des voitures klaxonnent devant un tapis rouge que l'on n'a pas fini d'étendre. La foule amassée est essentiellement constituée de badauds qui viennent de quitter le trottoir d'en face, attirés par les visages familiers qu'ils reconnaissent à l'entrée d'une salle dédiée aux cérémonies officielles. Les flashs des journalistes ont été remplacés par ceux, bien moins tapageurs, des smartphones des fans qui postent à toute allure photos, commentaires et courtes vidéos sur les médias sociaux.


Les robes qui défilent ne sont plus des pièces de couturiers mais des chemises, des jeans ou, pour les plus coquettes, des jupes sans griffes prestigieuses, tandis que les hommes à leur bras n'ont qu'un semblant de coiffure, probablement travaillé dans le rétroviseur d'une voiture qu'ils conduisaient eux-mêmes, et des polos ou des t-shirts décontractés, jurant avec les tuxedo coutumiers. 


Tout le monde s'empresse de monter les marches quatre à quatre, qui se bousculant, qui demandant à un technicien sur son échelle en train d'ajuster de la laquefolie sur un projecteur où est sa place dans l'assemblée. Et dans ce vent de capharnaüm joyeux, on commence à trouver un semblant d'organisation, voire même pour les plus chanceux, de quoi se sustenter grâce à l'arrivée toute récente d'un traiteur qui déballe encore ses mets sous célophane avant d'arracher les clapets de cartons de champagne dont la fraîcheur demandera de l'indulgence.

Oui c'est le bordel dans cette dernière cérémonie, quelque peu organisée à l'arrache. On ne regarde plus sa montre, on ne compte plus les invités, car on n'a aucune idée du timing, ni de ce à quoi s'attendre et c'est, au final, tout ce qui fait le sel de l'évènement. Tout est possible, les règles sont brisées et demandent donc à être réinventées. C'est pourquoi lorsqu'un char tiré par quatre sangliers déboule dans l'une des ailes de l'amphithéâtre, couinant sous les coups de fouet d'un cochet qui n'est autre que Philis, fraîchement sorti d'un pub à en juger par la chopine de bière qu'il tient encore à la main, on s'étonne moins qu'on n'applaudit dans l'assemblée.



Le chariot arrive à niveau de l'estrade où le podium vient juste d'être apporté. Le conducteur saute sur la scène en prenant un gorgée de sa pint qu'il pose à côté du micro. Un acouphène terrible siffle alors que le monteur son continue d'affiner ses réglages pour mettre fin à la punition auditive. Le Linorien dans son sous-pull vert pomme, encore taché de graisses de poulet, tente de prendre mesure de l'audience, bras écartés, afin d'attirer l'attention bien que les invités continuent de rentrer :


"Bonsoir ! Bonsoir mes amis ! Bonsoir à tous ! Comme vous l'aurez remarqué, la préparation cette ultime utltime de tous les ultimes cérémonies, laisse un peu à désirer. Oh puis, foin des beaux parlotages, on est complètement on the fly ce soir, donc je vous demanderai d'excuser le côté brouillonnasse et de contribuer tous à ce qu'on ait l'air propret, hein... 


Donc euh... je déclare la Cérémonie des Centile Awards 2014 ouverte !


Et euh... sans fiche, je vais avoir besoin d'un side-kick. J'appelle donc à la barre, le fameux Doriq !"


Une clameur s'amplifie, faute de synchronisation, pour accueillir le Révérend dans un pull à col roulé et un jean délavé qui salue chaleureusement le public en montant sur scène par l'escalier côté public.

- Merci mon gros ! J'eus peur qu'on m'oubliasse dans tout ce foutoire, mais maintenant, n'ayez crainte. J'ai les choses en main et donc tout va bien se passer... Enfin tout va se passer. Retrouvons donc notre bon parler au moment où nous devons couronner le roi de la verve de l'année passée, le cador du bon mot et le maestro de la vanne juste et bonne.

Vraiment, il est juste et bon de te rendre gloire, de t'offrir notre action de grâce, toujours et en tou lieu à toi, Joueur très saint, Centilien éternel et tout-puissant."


Doriq regarde son comparse comme une poule qui a trouvé un couteau avant de reprendre la parole avec un signe pour la régie.

"Mmmoui... rendons donc hommage à nos nominés pour le prix Doriq, avec, si l'écran veut bien se mettre en marche...




Gabriel dans "Beauté Intérieur" "


Citation :
Alors qu'il s'entraîne au combat psychique, Gabriel tente de draguer Horini pour mieux lui broyer l'esprit. Hélas, la Pieuse choisit d'aller dans son sens en lui présentant un tableau bien peu charmant de sa personne. Gabriel, loin de se décourager, va néanmoins arriver à surmonter l'obstacle de façon brillante.


Gabriel : À vrai dire ma Dame... Je viens de comprendre pourquoi je n'arrive pas à vous impressionner avec mes illusions.

Je ne bouge pas de ma position, me contenant de la fixer tranquillement. Mais elle peut sentir une onde de choc s'échapper de mon corps. 

Ils me gênent voyez-vous... Surtout Marianne. Je n'apprécie pas être observé comme un cobaye en laboratoire.

Sur ces mots, d'un mouvement net et précis, par des balles plasma, je détruis les caméras qui nous fixent. 

Galu non plus n'a pas à voir ça, n'est-ce pas?

Je suis devant elle, à moins d'un mètre. Je la détaille d'un oeil intéressé, différent de celui qu'elle connaît. Je lui tends la main.

Ce qu'il me manque à vrai dire Dame Horini, c'est un minimum de relation intime... Nous sommes des étrangers l'un pour l'autre... Contrairement à Jialle...

Je la tire avec légèreté vers moi pour qu'elle vienne contre moi, je commence à la faire danser. Une danse paisible sans musique.

Je connais Jialle sous un angle que vous n'avez pas et vous connaissez Jialle sous des angles que je n'oserai imaginer... Pourtant c'est vous qui m'intéressez là maintenant. J'aimerai dépasser cette barrière invisivle qui nous sépare tous les deux. Cette pureté et ce sérieux qui vous caractérise...

Je continue à la faire danser, naturellement, les mouvements s'accélère, mes yeux sont plongés dans les siens tandis que nous dansons en silence, jusqu'à ce que je l'incline en arrière sous une pointe musicale imaginaire, invisible toujours. Je vais chuchoter à son oreille, mes lèvres se font douces, ma voix est chaude. Une de mes mains est sur sa hanche voluptueuse, mes lèvres glissent jusqu'aux siennes sans pour autant franchir la distance, mes doigts caressent sa joue, sa gorge, sa peau douce et pâle. 


Votre beauté et votre pureté rendraient fou n'importe quel homme ma Dame...

MJ : Sa hanche est replète, sa taille courte. A chaque fois que tu la fais tourner, il te semble que ses seins sont un peu plus tombant. Elle minaude à tes mots et te donne tout le loisir de contempler son grain de peau inégal. Elle sourit pour te montrer des dents ternes dont une canine qui chevauche une incisive. Elle te serre un peu plus elle aussi. Tu as tout loisir d'apprécier son haleine de rhum et la texture légèrement écailleuse de son bras.


Elle te serre d'une force insoupçonnée. 


Elle fait jouer les pointes sèches de ses cheveux et colle leurs racines grasses contre ta poitrine. Elle tente de guider un peu plus la dense mais ses pas sont niais, sur un faux rythme que tu essaies de rattraper tant bien que mal.


Sa main descend sur ton postérieur.


"Parle-moi encore."


Gabriel :  Je ne prête pas plus d'attention à la vision cauchemardesque qu'Horini m'offre pour me déstabiliser. Trop brutale. Elle qui demande à ce que je sois plus fin, je la trouve gonflée, elle ne me prend pas du tout au sérieux. Je resserre ma prise au contraire, la portant presque sur cette danse que je lui impose, je la fais tourner encore et encore, de plus en plus vite. J'ai de la force aussi malheureusement pour elle. Et peu importe les pas maladroits qu'elle tente tant que je mène cette danse.

Quelle terrible douleur se cache au fond de vous ma Dame pour vous cacher derrière cette vision âgée, est-ce si difficile que d'accepter être dans les bras d'un homme et de se sentir apprécier pour sa beauté et son intelligence?

Je crains que toutes ces années de chasteté ne vous ait fait oublier les joies que peut procurer un corps devant une attirance physique... Séduire avec une telle méthode n'est guère recommandée, si j'en crois votre main, vous voulez bien plus que ça. Personne âgée ou pas, vous n'oublierez pas ce moment, mais votre corps lui risque de se casser en deux sous cette forme.


J'ai un sourire fin, tandis que je finis par la plaquer contre un mur métallique avec force. Je pince son menton légèrement entre deux doigts, lui faisant relever son visage flétri par l'âge.

Allons, soyons sérieux ma Dame, voulez-vous? Nous n'avancerons ni l'un ni l'autre autrement.

Je fixe non plus la vieille femme, mais bien la Horini que je connais, cette petite femme rondelette et si pure.


"Telagan dans "Be Aggressive"..." 

Citation :
Alors qu'il vient d'envoyer dans l'autre monde plus d'une dizaine de scientifiques innocents, Telagan se retrouve en communication avec Alexeï et Staft. Ces derniers sont au paroxysme de la tension qui est montée progressivement durant leur mission. Sur une remarque de Staft, Telagan va éclater pour nous offrir l'un des plus beaux coups de gueule de la campagne.


Lorsque Staft disparaît pour rejoindre Alexeï de l'autre côté du portail de communication, je ferme les yeux et serre les mâchoires, mon cerveau est en train de bouillir. Lorsqu'il minimise mes assassinats purement gratuits en les justifiant par son oubli de me prévenir qu'ils devaient être gardés en vie, je fulmine tandis que mes poings se serrent. 


La réaction d'Alexeï qui ne pense qu'à retrouver Mathilde alors qu'il n'en a rien eu à cirer d'elle tout au long de la "mission" ne m'aide pas à garder mon calme. Le sang de mes victimes peignant mon visage. Je me rapproche du portail de communication, et donc de Maëlle, isolée avec moi à l'autre bout de la base.


"Vous n'avez toujours rien compris ?! Cette mission n'est qu'une vaste fumisterie depuis le début. Le Sage vous a demandé de monter une opération en 15mn, pour récupérer des informations gardées dans la base de la personne la plus intelligente, compétente du Multivers en matière de technologies après le Sage lui-même. 



Son but c'était de vous montrer que vous étiez incapables de faire équipes tous les deux et encore moins de gérer des personnalités dont vous ne connaissez absolument rien. S'il ne disposait pas déjà des informations qu'il vous a demandé de récupérer, il n'aurait jamais envoyé une équipe de bras cassés sur place, d'individualités qui n'en ont strictement rien à branler de l'esprit d'équipe. Aucun de nous ne s'est fait confiance. La supposée organisation a volé en éclat dès que nous sommes arrivés sur Thoï."


J'attrape un corps déchiqueté d'une créature que je brandis devant le portail de communication :


"Staft tente de me défendre face à mon massacre, mais nous savons tous ce qu'il pense réellement de mon acte et de nous tous. Il a d'ailleurs commencé une phrase qu'il n'a pas eu les couilles d'achever, sans doute par peur que je le jette dans le gouffre, ce que j'aurais sans doute fait sans broncher. Nous sommes tous inutiles ? C'est bien ça que tu n'as pas achevé Forest ? Et toi qu'es-tu ? Un troufion qui s'est cru supérieur à son créateur ? J'aurais peut-être du te laisser te faire pirater et crever au lieu de détruire la salle des commandes pour te sauver le cul. Regarde toi. T'es pathétique à grésiller comme un vulgaire robot déréglé. Tu nous prends tous de haut sous prétexte d'avoir un cerveau robotique mais t'es qu'une bite."


Je broie le corps entre mes doigts en faisant exploser les organes qui giclent partout, y compris sur Maëlle :


"Pendant qu'on perd notre temps sur une mission vouée à l'échec depuis le début, je suis probablement en train de perdre le seul ami que j'ai ici. Condamné à mourir par la Pieuse et le Sage. 

Alexeï, toi qui ne jure que par ta Déesse, sais-tu ce qui est réservé aux Démons d'Horazon lorsqu'ils meurent ? Penses-tu que son Destin, que tu te plais à mettre toujours en avant, est de finir dans la Source ? Non. Le sien c'est de trainer en Enfers à se nourrir d'âmes égarées. Je viens de lui offrir 15 âmes insignifiantes, mais c'est des âmes humaines dont il se délecte le plus. Et ce n'est pas le vieux squelettique qui assouvira sa faim."



Je termine cette phrase en tournant la tête le regard menaçant vers Maëlle.

"Alexeï dans "Guerre et Paix" "




Citation :
Face au Sénateur Damaranth, préssenti pour devenir le prochain Président-Empereur, l'ancien prêtre va démontrer par une réplique cinglante qu'une carrière politique eut peut-être été à sa portée s'il n'était pas rentré dans les Ordres.



Alexeï : Pardonnez ma curiosité mais ... pourquoi tant d'impatience à me faire ma connaissance ?"


MJ :  "Peut-être le fait que selon des rapports officiels, l'ex prêtresse Kadare a relaté votre mort sur Dolérian et que quelques semaines plus tard, des soldats du Général Qeglin me disent que vous êtes réapparu sur l'incarnat dont je suis le Gouverneur...

Ajoutez à cela votre esclandre dans son camp, votre apparence et votre lien avec la "source" de tous nos soucis... il y a de quoi motiver un homme comme moi à rencontrer l'homme derrière la légende."

"Bien que, pour être transparent, je pense que l'on a déjà dépouillé pour moi le mythe qui vous entoure d'une partie de sa coquille d'exaggérations. 

Toutefois, le peuple aime ses symboles : les histoires de père fouettard ont la peau coriace, d'autant plus quand elles sont si bien ficellées. Ce que notre grande nation aime encore plus, c'est de voir un politicien éclaboussé par un tel personnage. Aussi, ne pouvais-je songer à une telle rencontre que dans le plus grand secret... et ce genre de discrétion pour un homme de ma profession est chose fort rare, je vous prie de me croire."

"Si vous me permettez donc d'arriver au coeur du sujet, Monsieur Orlov, ce qui m'intéresse chez vous, c'est de savoir si la paix de Centile pourra compter sur vous pour la laisser tranquille... une fois revenue, cela va sans dire."


Alexeï : "Définissez la "Paix de Centile", Sénateur. Est la même Paix qui a fait bruler Niroy ? Ou bien est ce celle qui a détruit Dolérian..."


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 26

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: The Centile Awards 2014   Lun 23 Fév - 20:44

Gabriel près de la scène, une cigarette à l'orange aux lèvres encore allumée, les cheveux en bataille, un simple jean noir sur le cul et une chemise blanche pas rentrée avec une cravate déjà presque dénouée à cause de Narciss qui le glue:

Yeah bien joué Orlov! Tu l'as bien mérité celui là, ça c'était de la réplique qui tue.

Imite un coup de fouet avec sa bouche.

Dans ta gueule Dammaranth !! Sale crevard de politicos !

Tire sur sa clope avant d'expulser de la fumée orangée aux côtés de ses Alphas.
_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: The Centile Awards 2014   Lun 23 Fév - 21:09

" Hum, court, efficace, cassant, certes ...  "

Visiblement Staft Forest n'avait pas voté pour lui, applaudit mollement.
En fait il applaudit que d'une main ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: The Centile Awards 2014   Ven 27 Fév - 12:28

Les lumières se mettent alors sur moi alors que je suis en train de macher l'un des petits fours à peine déballé. Je sais que manger c'est tricher mais je n'ai pas la constitution de Philis et Sextan. Après près d'une heure dans le pub "Le Troïka" à deux pas, j'essaie de retrouver un minimum de contenance.

Je planque ma pinte sur la table de victuailles, je remets rapidement la veste de mon costume pour cacher le fait que mes manches de chemises sont relevée (il fait chaud dans ces pubs) et je m'avance en tentant de remettre mes cheveux en ordre. J'arrive sur scène alors que Philis est en train de se marrer. Je lui serre la main ainsi qu'à Doriq avant de prendre mon prix dont les reflets dorés s'amusent à tenter d'éveiller des vertiges ... à moins que ca ne soit les shots de vodka Hytienne. Je prends la parole toujours un peu surpris.


"Euh ... comment dire ? ... euh ... j'avais pas prévu de discours, mais bon, c'est grace à ma briv... brèveté... enfin grace à ce que je parle vite mon efficace que j'ai gagné donc (un petite remontée)... bah merci à tous et nique la politique !"

Je fais un doit d'honneur que je brandis comme Nixon brandissait son "V" de la victoire avant de lever mon prix et me dirige vers les escalier pour reprendre ma tentative de colmater mon estomac avec des aliments qui absorbent l'alcool.
_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Telagan Rebryn

avatar

Messages : 2262
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 31

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
18/21  (18/21)

MessageSujet: Re: The Centile Awards 2014   Lun 2 Mar - 19:39

J'applaudis plus sobrement que mes camarades le Prix Doriq remporté par Orlov. En revanche je le raille plus volontiers sur son incapacité à tenir l'alcool :

"Bien joué Orlov, mais finis ta soirée à l'eau si tu ne veux pas être contraint de nous céder les autres prix pendant que tu dégrises !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur ymermalek@hotmail.com
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: The Centile Awards 2014   Sam 7 Mar - 12:41

Le public applaudit, un peu par réflexe, peut-être pas tout à fait chauffé ou touché par la prose imbibé d'Alexeï qui contraste, voire remettrait presque en cause, le prix qu'il vient de recevoir. C'est pourquoi le présentateur suivant s'empresse de monter sur scène pour balayer autant les restes d'alcool que de vulgarité dans cette soirée certes désorganisée, foutraque et décontractée mais qui pour autant tente encore de rendre hommage aux talents des hommes derrière les personnages.


C'est Miguel qui se charge de la transition, lui qui n'est jamais extrêmement apprêté dans son rôle, en tout cas en ce qui concerne l'apparence physique, il semble comme un poisson dans l'eau dans cette soirée sans filet. Les applaudissements grandissent un peu plus à son entrée. Cheveux ondulés. un chino orange moulant ses fortes cuisses et une chemise blanches, manches ouvertes qui laisse apercevoir plusieurs pendentifs dorés à sa poitrine.


"Mes amis, mes chères centiliennes et centiliens... vous connaissez l'ordre et la marche. Contrairement à certains de nos protagonistes qui l'ont parfois cru, à tord, à l'heure dépend.


Oui vous le savez tous, il est venu l'heure de récompenser les idées les plus abracadabrantesques, les plans les plus fragiles et autres faits d'armes dont le dénominateur commun est d'avoir manqué de réflexion. Mais avant le tirage des nominés, appelons celui après qui le prix est nommé (si tant est que nous sommes parvenus à l'extraire de l'hospice en urgence) : un tonnerre d'applaudissements pour monsieur Arken !"


On cherche le vieil dans l'assemblée qui n'est peut-être véritablement pas parvenu à sortir de son dispensaire jusqu'à ce qu'un bruit provenant du plafond de la scène se fasse entendre, suivi de la chute du fils de Kaen qui ne heurte heureusement pas le sol, retenu par les fils d'un improbable parachute.


"'Soir Centile !!" s'écrit le vieillard dans son large short à fleur, derrière ses lunettes de soleil orange. Suffissament près du micro pour être audible, il ne cherche pas à se défaire de son bardas et continue le discours, suspendu comme un pantin.


"Parlons-en donc des idées foireuses, des dernières cérémonies proclamées bien trop vite et des arcs scénaristiques mal venus qui ont fait trainé la campagne en longueur et m'oblige à m'extirper de plages aussi sublimes que les créatures qui les peuples pour m'enfiler du champagne réchauffé au lieu de cocktails exquis.



Bref, le plan le plus foireux ne pouvant pas être remis au grand orchestrateur, contentons-nous des nominés de ce soir... à savoir...


Telagan, Gabriel et Staft dans "What could go wrong ?"



Citation :
Alors que Staft vient de laisser la Matière Absolue à Galu, il réalise soudain qu'il la veut et embarque Gabriel et Telagan avec lui pour aller la chercher. Sous-estimé les capacités des Disciples, ces derniers vont se faire piéger de cruelle manière.



MJ :
L'un des Lieutenants cyborg indique votre manoeuvre à son QG. Vous pouvez entendre la voix de Basdé lancer :

"Qu'ils ne s'y lancent surtout pas !! Ils doivent revenir immédiatement. C'est le mot d'ord...

- Ils sont déjà partis Général..."


Staft localise le point de sortie de Galu suite à son forage : il doit être dans l'un des couloirs de la cité et dispose de dix-huits chemins différents pour atteindre le coeur de la ville, sans compter les chemins de traverse qu'il pourrait éventuellement emprunter.

Néanmoins, étant donnée sa vitesse de marche, il identifie deux endroits possibles où il peut se trouver actuellement. Gabriel éthérise le sol mais se rend compte que de bouger en même temps qu'il rend immatériel la pierre va consommer énormément d'énergie magique, jusqu'à sa dernière goutte.

En apnée à travers la pierre, vous espérez que la traversée ne sera pas trop longue. Bienheureusement, Staft repère la psyché du Sage qui apparaît subitement à l'un des deux endroits estimés. La position n'est pas exacte de 6m23 par rapport à l'estimation faite. Toutefois, il est possible qu'il ait ralenti ou accélérer en route, ce qui peut expliquer le décalage.

Staft indique le chemin à prendre de mouvements de la main et accélère car l'air commence à manquer. Vous vous approchez au-dessus de la position de Galu pour arriver derrière lui. Il est plus que temps de respirer à nouveau.

Vous traverser le sol pour arriver derrière l'homme en bure, capuche sur la tête, accompagné de huit pods qui l'encadrent en formant les pointes d'un cube parfait. 

Vous prenez des grandes goulées de cet air différent entre ces murs alors que Gabriel tire déjà sur les machines qu'il abat en deux secondes.

@ Gabriel : Tu es surpris. L'un de tes tirs, imprécis, a touché superficiellement la surface, pourtant, le pod est réellement tombé. Tu en as manqué un autre qui s'est retourné, il a eu l'occasion de tirer mais ne l'a pas fait. Tu l'as abattu aussitôt.

@ Tous : Une fois les machines tombées en flammes, le Sage se retourne, tout à fait pris de court.



Gabriel : 
Après avoir abattu les pods trop facilement à mon goût, je me laisse aller contre une paroi pour m'appuyer dessus. Je croise le regard du Sage. Bien que je n'ai plus d'énergie, je meurs d'envie de l'étriper. Sauf que...

Telagan. Staft.

Je regarde les pods à terre, autour de nous.

Il n'a pas la Matière, c'est pas lui. 



Telagan : "Montre-nous ta véritable identité ou tire-toi de mon chemin !"
St
Staft : "Exacte..."
Pas de matière absolue, il n'aurait pas osé la laisser seule.
Je serre les dents, je n'ai pas été assez préventif.


"Artisan... Sale enfoiré..."

Par précaution, je pose une première goutte de sang afin de sécuriser la zone.
"A partir de maintenant les probabilitées de le trouver sont inférieur à 40 % voir inférieur à dix ..."
*Non même là, je ne peux pas faire ... L'artisan est certainement en contacte permanent avec Galu, 
c'est pour ça que sa spyché est apparue aussi subitement ... il sait donc où suis ... 
et peut l'avertir si on se rapproche de lui ... 
Face à deux gars maître dans les tactiques militaires, on n'a aucune chance ...*


Ma tête se tourne vers Gabriel.
"On n'y arrivera pas si je reste avec vous."

Voyant le geste d'activation de Telagan, je m'assure que mes propres lunettes sont posées sur mon nez. 
MJ : Le Sage devant vous écarte les bras, son sceptre dans la main gauche, en signe d'impuissance. Il s'adresse à Telagan.

"Je ne sais trop que vous dire, d'habitude mon apparence suffit à ce que l'on m'identifie.

Cela dit, je crains que Staft n'ait raison. Vous n'y arriverez sûrement pas s'il reste avec vous. Non pas pour les raisons qu'il mentionne mais parce que sa faculté à tirer des conclusions hâtives risque de vous pénaliser grandement."


@ Gabriel : Le scan thermique est une fois plus imprécis à cause des dégâts de ton armure. Tu arrives à peine à voir une trace deux cents mètres plus loin. Le chemin serait le suivant : il y a une salle à cinquante mètres au bout du couloir, puis il faut descendre un escalier puis prendre à droite sur une plateforme qui fait office de carrefour pour quatre autres couloirs.

En revanche, tu récoltes d'autres informations plus claires : il n'y a aucune trace thermique correspondant à Galu d'un part, et huit autres traces thermiques similaires à celles que dégageraient des pods. Quatre d'entre eux sont derrière vous, formant un carré dont les angles sont dans les coins du couloir et un quatre devant vous positionné de façon similaire.


"Oh et, si j'étais vous, j'éviterais de bouger d'ici.

Staft, je te laisse expliquer à tes camarades les effets d'une dépressurisation de subite lorsque l'on se situe dans un endroit à 100 bars de pression."



"Staft dans "Et si vous alliez tous vous faire foutre ?"




Citation :
Alors qu'ils sont en mission d'infiltration pour récupérer la bombe d'antimatière, Staft et Alexeï touchent au but en arrivant dans la tente où Meshia et quelques mercenaires finissent de préparer la bombe. Meshia se rallie aussitôt de leur côté et fomente un plan avec eux par télépathie pour éviter le courroux de la clairvoyante Jialle. Hélas, Staft aura soudainement une "meilleure idée"...

Staft :
*Je suis désolé de devoir te décevoir, Meisha.*

Les serpent continuent de nous serrer le cou tandis que Meisha nous tourne le dos.
Je ne regarde pas Alexei, me préparant à la suite.


*Quatre sauts ... c'est trop long.*

Il s'agit de donner un signal, à Alexei,
de faire croire qu'on a trompé Meisha,
de s'assurer que le sang se trouve bien dans la bombe,
d'obtenir une position avantageuse pour la bombe
et tout cela en très peu de temps.

Je ferme les yeux quelques instants tandis que l'ensemble des éléments et des paramètres s'assemblent pour former le plan.

*Attirer l'attention, sur un point efficace, donner l’illusion de tromper, repérer toute la tente, un point permettant d'atteindre la bombe.*

*Ok*

Mon expression d'étranglement disparaît subitement, donnant ainsi le Signal à Alexei.
D'un premier mouvement de main bleuté, j'ôte les serpents qui enserrent nos cous.

*Donner le signal*

Les mots fusent, sans aucune gêne.
"Tu ne devrais jamais tourner le dos."
*Cacher la complicité de Meisha et créer une diversion*

[angle de vue : troisième personne, derrière Staft et Alexei ; ralenti]
L'espace de disloque tandis que nos corps disparaissent un instant.

[caméra : mouvement de caméra pour se diriger vers le plafond, fin de ralenti]

Alexei et moi-même sommes désormais maintenus dans les airs, 
au-dessus de la bombe,

la tête en bas, afin d'obtenir un angle de vue parfait sur l'ensemble de la tente 
et ainsi profité de quelques dixièmes de seconde de diversion pour chercher le moindre réceptacle de sang.


*Obtenir un angle de vue pour chercher et tromper les scientifiques*


Les scientifiques auront probablement tourné la tête vers la source de ma voix et par conséquent perdu plus 0,5 seconde à me trouver et à s'étonner de notre nouvelle position.
Meisha y compris, ne s'attendant pas à un nouveau plan.

Il me suffira ensuite de descendre pour emporter définitivement la bombe et, si nécessaire, le réservoir que j'amènerais à moi.

Le tout prendra exactement, selon mon cerveau, un maximum de deux secondes, contre les 10 secondes prévues en suivant le plan d'Alexei.
 


Alexeï : 
Quand Staft retire le serpent à la main, mes yeux s'écarquillent.

*Merde Staft, qu'est ce que tu fais ?*

Improviser bordel ... Alors qu'il retire le serpent et le lache, je tente d'envoyer une poussé télékinésique à la bestiole pour qu'on puisse croire que c'est moi qui lui ait retiré de force pour lui renvoyer dessus comme pour la déconcentrer avant de retirer le miens sans le toucher. Pas le temps de trop réfléchir, comme le dit Maitre Ishi : Etre comme l'eau. Je dois être fluide, m'adapter et trouver et même quand mon coéquipier a, pour l'occasion, autant de subtilité qu'un coup de pied dans les couilles. 



Et ce n'est que le début de ma surprise quand je découvre que la zone d'atterrissage, je grogne de rage avant de déclencher un champs de protection.

*Déesse faites que personne ne prenne son arme*

Quelques secondes, c'est largement assez pour qu'un homme prenne un flingue ... et 20 mec sous pression qui prennent des flingues pour tirer ca fait un paquet de balles perdues. Si j'ai le temps, je soulèves deux plans de travail à proximité pour en faire des barrières. 



MJ : Tout le monde, y compris Meshia, est sous le syndrome du cerf pris dans les phares d'une voiture. La bombe est large et lourde. Elle doit peut-être faire une cinquantaine de kilo et est aussi large qu'un tonneau.

Staft commence à descendre vets la bombe alors que les yeux de la Gardienne du Monde souterrain semble le supplier de ne pas emporter la bombe.


Staft : 
Je ferme un instant les paupières analysant tous les éléments.
La crainte de Kaen
La supplication de Meisha
La menace de Jialle.
La diversion de Galu.
L'espoir des Gardiens rebelles à Jialle.
Ceux qui la suivent encore.
Gabriel.
Le communix.
La tente.
Les ingénieurs.
Galu.
Le Rocher rempli de démon.

Mes yeux s'ouvrent de nouveau.

Mon visage s'élargit en un sourire triomphal, dernière mascarade pour cette mission.
Mon regard croise une dernière fois le regard de Meisha.

*Neutralise-les s'il te plait.
Désolé.
Et merci.
Je reviendrais.
Ne meurt pas.*


Nous sommes désormais suffisamment près de la bombe pour nous emmener tous sans risque de perte en route.

Je détourne un instant les yeux afin que Meisha ne puisse divulguer où nous allons.

L'espace commence à nouveau à se disloquer pour nous emmener vers une nouvelle destination.



MJ : Meshia.

Combien de choses reposent sur elle au final ? Combien de choses faites-vous reposer sur cette Gardienne ? La connaissez-vous ? Vous connaît-elle ? Il faut une confiance monumentale pour donner à quelqu'un l'artefact qui cristalise tous les enjeux de cette guerre. Confiance d'autant plus grande quand la Gardienne ne met pas seulement sa vie dans la balance avec ce risque mais aussi celle de tous ses compagnons de Panthéon. Autrement dit, les êtres les plus chers à ces yeux.

Avez-vous pris le temps de construire cette confiance ? "Ne meurs pas" et "je reviendrai". Des paroles. Du vent. Car la parole de Staft n'a plus aucune valeur sur le marché des Gardiens suite à ses changements de camp à répétition.

Aussi quand Staft s'apprête à effectuer ni plus, ni moins que le vol de la bombe sous les yeux de Meshia, Alexei arrive à lire facilement le cheminement psychologique de la Gardienne : pendant que lui et Staft seront téléportés ailleurs, elle va réfléchir à donner l'alarme ou à tuer les ingénieurs. Et dans le dernier choix, elle sait que tôt out tard, la mascarade sera éventée. Iyo, Basdé et elle-même ont toutes les chances de se faire tuer par la Déviante car elle n'a absolument aucune garantie de se faire secourir avant. Parce que l'on ne peut pas avoir confiance en Staft. Auriez-vous pris le temps de créer une relation avec elle plutôt que de la traiter comme un obstacle qu'il faut contourner, les choses auraient peut-être été différentes.

Aussi va-t-elle donner l'alarme. A Jialle. A celle qui voit l'avenir aussi clairement que Kaen.

C'est pourquoi le coeur d'Alexei se soulève quand Staft entame le téléport : l'espace se contracte autour de vous. Mais quelque chose semble résister. Le gant de Staft semble forcer, chauffer, créer des arcs électriques de plus en plus fort pour pouvoir forcer le téléport.

A travers l'espace dilaté, comme une vitre pleine d'eau, vous percevez encore les ingénieurs, Meshia, les meubles de l'atelier... et la silhouette d'une Disciple de la magie. Son bras crispé est tendu vers vous. Vous êtes dans ce bras de fer visant à faire plier la réalité, jusqu'à ce qu'une déflagration vous fasse toupiller brusquement.

Vous vous rattraper aisément et avec élégance grâce à vos talents télékinétiques afin d'atterrir sur le sol... de l'atelier.

"Je suis vraiment heureuse que tu aies survécu Staft. Tu n'imagines pas la frustration que ce fut de ne pouvoir te tuer moi-même."


"On voit tout de suite une petite tendance pour les scènes de groupe sur ce prix... tant mieux !


Et les gagnants sont donc...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Alexei Orlov

avatar

Messages : 1468
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 30

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: The Centile Awards 2014   Sam 7 Mar - 16:37

Je me lève et hurle

"Bien joué les gars ! Vous déchirez !!"

Même si je ne sais pas trop qui j'ai à coté de moi, profitant des effluves de liqueurs, je rajoute

"Ce prix c'est la marques des personnes créatives, c'est moi qui vous l'dit"
_________________
"Vous n'arrivez même pas à briser une règle comment pouvez vous espérer pouvoir briser un bras ?" Khan

"Anger is a gift" Malcom X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: The Centile Awards 2014   Sam 7 Mar - 18:11

Staft, le grand Staft se lève ...

Je me lève souriant au à la rangée.
Je descend les marche, passant Alexei.

Bientôt rejoins par Gabriel et Telagan, nous continuons la descente.

Après la descente, la monté.
Vers la scène.


Je viens voir Arken
" Alors le parachutiste ... ça boom ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 26

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: The Centile Awards 2014   Sam 7 Mar - 18:49

Je monte sur la scène en compagnie de mes coéquipiers de mission, souriant,

Merci pour vos votes, juste, qui a eu cette idée de merde de descendre poursuivre Galu déjà ? Parce qu'on en a bien chié.
_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: The Centile Awards 2014   Sam 7 Mar - 19:05

"Laisse moi juste me rappeler. "
Annonce Staft avec un grand sourire, la mémoire infaillible.

" Hmmm, Oh !
Et bien mon cher Gabriel ... c'était toi, cette idée. "


référence:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 26

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: The Centile Awards 2014   Sam 7 Mar - 19:09

J'ai un grand sourire à la réponse de Staft,

J'ai toujours été fort pour les idées de merde. D'un côté si Telagan m'avait dit qu'il avait l'oeil d'Horini sur lui, ça se serait passé autrement haha ! Mais j'assume ! Allez champagne tout le monde !!

Je me saisis du trophée avant de le jeter aux fans pour laisser un souvenir à celui qui l'attrapera. Puis je descends de la scène pour attraper le verre de champagne que m'a gardé Marianne le temps que je fasse le fanfaron sur scène.

_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Telagan Rebryn

avatar

Messages : 2262
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 31

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
18/21  (18/21)

MessageSujet: Re: The Centile Awards 2014   Lun 9 Mar - 14:43

Je récupère le trophée lancé par Gabriel à la volée tout en montant en dernier sur la scène. Je lève mon verre de champagne  tout en prenant la parole à mon tour :


"Merci, merci, j'ai omis le petit détail de l'oeil d'Horini sur moi, mais bon comme dit Gabriel, tout aurait été différent et sans doute que l'on serait passé d'une ultime triple nomination pour un tel Prix ! Des idées foireuses c'est plus comique à plusieurs. Allez sans rancune, santé !"

Je renvoie le trophée au-dessus de la foule tout en redescendant pour reprendre ma place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur ymermalek@hotmail.com
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: The Centile Awards 2014   Mar 10 Mar - 10:00

Durant les agitations de Gabriel et Telagan, Staft est venu en aide au vieux Arken pour se démêler de ses câbles.

En constatant qu'il est le dernier sur scène, il décide de se diriger vers le micro.


" Et bien ... Que dire ? Centile est un monde pour créer des dieux... Alors pourquoi n'existerait pas des ... bouffons de dieu ?

Comment faire une connerie ? Être buté, avoir oublié un détail ... et surtout croire que ce que l'on fait va marcher...

Il semblerais que j'ai été parmi ces fameuse personnes qui sont là pour faire rire ...

Et bien ce fut un plaisirs d'avoir ajouter cette touche d'humour !

Merci à tous ! Merci à tous d'avoir participé !
Et que le spectacle continue ! "


Il quitte la scène à la suite de ce discours, le sourire au lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Centile Awards 2014   

Revenir en haut Aller en bas
 

The Centile Awards 2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2 Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Centile :: Scénario : Le Premier Centilien :: Flood -