Forum officiel du JDR Centile
 
AccueilAccueil    FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Tome 1 : Faire le vide, Epilogue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur Message
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Tome 1 : Faire le vide, Epilogue   Mer 21 Oct - 16:19

Des navettes de transports et deux skyfighters viennent se poser près de toi. Marianne et les alphas sont sains et saufs, mais ils restent en état de choc et sont avides de réponse, tu le sens.


Galu, devant leur arrivée, commence à tourner casaque, l'esprit déjà ailleurs. Néanmoins, il se fend de la politesse élémentaire d'un au revoir.


"J'imagine que c'est ici que nous chemins se séparent. J'entends que tu me retiendras probablement mais au cas où... 
J'éviterai l'écueil des conseils ou des adieux larmoyants, et surtout d'un salut protocolaire propre au Culte.


Je me contenterai donc d'un..."


Il cherche ou trie entre différentes options, les yeux au ciel, qui retombent sur toi lorsqu'il a trouvé, ce qui lui tire un sourire plat.


"Merci d'avoir fait le choix de nous aider. Et puisses-tu continuer ainsi... Bon voyage Staft."


Les éléments de sa garde se retournent avec lui, bientôt rejoint par les Epées de Marmin qui ont survécu. Mais soudainement il se retourne, amusé de sa propre étourderie.


"Oh, et j'allais oublier une chose."


Il te lance le talisman qui renferme Jialle dont la légereté contraste avec la puissance de ce qu'il enferme.


"Quitte à s'arroger le titre de Gardien et à créer un monde, autant garder quelque chose. Vois-le comme un gage de confiance et le souvenir d'une alliance."

Cette fois-ci, il repart définitivement alors que Marianne enlève son casque, les yeux déjà embués. La question fatidique au bord des lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Epilogue   Mer 21 Oct - 17:21

Je ne tends pas le bras pour me saisir de la mémoire de Gabriel.
Au contraire, celui-ci disparaît à mon contact, navaler et conserver par mon corps.

Je souffle visiblement soulagé.
Il n'y aura pas d'autre mort aujourd'hui...

Je finis même par sourire en voyant Galu chercher ses mots pour me dire au revoir.
Le temps qu'il trouve la bonne formule, je suis devant lui, souriant.

" Nous savons tout les deux que les larmes ne sont pas ma tasse, que vous m'avez enseigné le plus important
et surtout que moi et le Culte font deux. "


Je lui saisis la main, en une poignée, un doux sourire sur le visage.
Un sourire amical.

" Merci de m'avoir appris à choisir, Maître Galu.
Dites à Horini ... merci de m'avoir sauver. "


La poignée ne dure pas longtemps et je le vois s'en retourner au loin.


****
Le Combattant se retourne pour entrer de nouveau dans le sanctuaire du guerrier.
****
Une machine trouve enfin ce qu'elle convoitait tant, au milieux de l'armée de Galu.
****
Le silence gronde parmi les cages.
****

J'observe Galu partir, enfin serein, rassuré.
Rassuré de cette fin.
Rassuré ... de ce commencement.

J'allais m'en retourné vers les Alphas, lorsque Galu m'interpelle à nouveau, je me retourne pour voir voler jusqu'à moi la prison de Jialle que je saisis prudemment de mes mains, conscient de la rage qui doit dévorer cette prison.

Je ricane presque à la remarque de Galu.
Oui, je me prétends Gardien sans demander l'avis des autres.
Oui, je compte créer un monde ...

non ...
non, je créerais pas un monde...
Pas seul.


Mon regard remonte vers Galu.
" Vous savez que si vous avez besoin de faire le vide à nouveau, bien que je ne le souhaite pas ...
Je serais là... . "


Je souffle doucement, mon corps engloutissant le globe divin dans mon corps.

Je me tourne définitivement vers les Alphas ... vers Marianne.
Mon sourire disparaît à nouveau laissant un visage grave tandis qu'une question, la question, lui brûle les lèvres.


****
Une aiguille perce la peau.
****
Elle s'arrête devant un couple.
****
Elle s'arrête devant un prisonnier.
****

Je souffle à nouveau fermant les yeux, un bref instant.


" Non. "
" Il n'est pas mort."


****
Du sang monte dans le réservoir.
****

" Je vous cherchais... tous les deux. "
****
" Je te cherchais."
****


" Il ne sera jamais mort."
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Epilogue   Ven 23 Oct - 10:40

Interdite, elle résiste contre la lueur d'espoir que tu lui fais entrevoir. L'incompréhension étant plus forte, elle dit enfin :


"Où est-il ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Epilogue   Ven 23 Oct - 11:08

****
L'aiguille se retire, contenant le précieux sang divin puis la machine se retire.
****
" Isaac ... Allys "
****
" Locke ... "
****

Je souffle doucement, voyant le visage de Marianne lutté contre un début d'espoir.

" Je ne peux pas te le cacher... son corps a été détruit dans l'explosion de sa marque ... "

" Toutefois... Horini a respecté sa promesse. "


****
" Vous représentez le meilleurs espoir pour établir une paix durable entre les démons d'Horazon et les autres mondes... et vous êtes aussi les seuls qui puissent me permettre de ramener mon ami à la vie. "
****
" Nous savons tous les deux qu'Arkan ne te fera jamais sortir. "
****

Ma paume de ma main s'ouvre, laissant apparaître la mémoire de Gabriel.

" Il est là. "
" Ses souvenirs, son esprit et son âme... tout ce qu'il a vraiment besoin est contenue à l'intérieur..."

" Je suis en mesure de créer un nouveau corps pour lui et c'est ce que je compte faire quoi qu'il arrive.
Il va falloir faire preuve de patience, malheureusement. "


****
" Acceptez-vous de m'aider à bâtir un monde où les démons et les autres espèce puissent vivre en harmonie. "
****
" J'aurais besoin d'un homme capable de rallier les personnes à sa causes. Capable d'attirer les hommes, à les inspirer. Les inspirer pour découvrir un nouveau monde, une deuxième chance. "
****
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Epilogue   Ven 23 Oct - 19:55

[Je veux bien savoir ce que tu fais avec tes aiguilles. Je ne peux valider que les actions que je comprends]

Marianne écoute à peine le reste de ton discours, tant à cause de son incrédulité face à la résurrection dont tu parles que devant la confirmation de la mort de Gabriel.


"Qu'est-ce qu'il s'est passé ?


Il a infiltré le vaisseau de Miguel et ensuite... ensuite..."


Incapable de décrire l'horreur du spectacle macabre de la mise à mort de démon, elle se concentre sur ce qu'elle veut saovir.


"Comment est-ce possible ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Epilogue   Ven 23 Oct - 20:26

[ Il n'y en a qu'une.
Celle qui a piqué le corps de Marmin afin d'en prélever le sang. ]

Mon regard part sur le côté, vers le sol.
" Je ne sais pas ... "

Mon regard revient sur Marianne, teinté d'une tristesse.
" Je suis arrivé trop tard... "

" Je ne peux qu'imaginer ...
Imaginer que Jialle l'a piégé dans ce vaisseaux ... qu'elle l'a capturé ... pour ensuite ... marquer les esprits ... "


Mon regard repart vers ce qui reste de la salle mille-monde ...
" Galu prétend qu'il a trahie ... "

Mon regard revient vers la vampire.
" Je ne le crois pas. "

Je secoue négativement la tête.
" Il ne vous aurait pas abandonné ... pour rien au monde il vous aurait laisser tomber...
Surtout pas pour une question... de pouvoir ou même de survie... non... il était prêt à mourir...
Mais il voulais le faire en sachant ... que vous en sortiez tous.

Si jamais ... il a voulu ... marchander ... il aurais fait en sorte que vous viviez."


Je me répète encore.
"Il voulait mourir en faisant en sorte que vous puissiez vivre.
Vivre et vivre en paix ... loin de centile... "

_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Epilogue   Sam 24 Oct - 18:45

[Ouuuuuulaaa alors : c'est un acte extrêment pas anodin. D'un part d'un point de vue système (c'est carrément une grosse épreuve qui se fait pas du tout à l'arrache), aussi d'un point de vue RP (le mec vient juste de te filer un énorme gage de confiance et tu lui fais un coup en douce avec le mec qui était son meilleur pote + énorme disrespect des disciple) ainsi que d'un point de vue meta-game, c'est-à-dire qu'un tel acte n'est pas sans conséquence. Donc tu peux bien sûr rester sur la ligne de "je veux tenter cette action", mais vivement, je te le déconseille, à moins que tu veuilles un fin à la game of thrones. Je sais que tu te sens très puissant, mais tu viens juste de passer la barre du niveau Gardien, les Disciples sont vraiment très très balaises, donc je tiens juste à ce que tu sois conscient et responsable de ce que tu fais.

A partir de là, à toi de me dire.]

"Jamais il n'aurait abandonné le combat. Jamais il n'aurait marchandé sa vie contre la nôtre. Il ne m'aurait jamais fait ça !"

Marianne n'est pas le moins satisfaite de cette réponse brumeuse qui contient trop de conditionnel et pas assez de faits. Avisant le sage qui s'éloigne, elle jaillit vers lui en une course folle, arrêtée par sa garde rapprochée.


"Je vous en prie ! Dites-moi ce qui s'est passé ! Galu... Sire, souverain, comment il faut vous appeler ? J'ai le droit de savoir ! Dites-moi. DITES-MOI !! Pourquoi ? Pourquoi..."


Le Sage se retourne à peine mais son regard glisse d'elle vers toi puis revient à elle. Il ne pipe mot aussi rajoute-t-elle.


"Miguel... Miguel est encore vivant, non ? Ou son vaisseau ? Il y avait peut-être des caméras. Quelqu'un doit savoir. Je vous en prie, dites-moi seulement qui !"


Galu te regarde à nouveau, neutre, impassible, et s'adresser à elle enfin.


"La vérité, mademoiselle, n'est donné que lorsqu'elle arrange ceux qui ont besoin de vous. Devenez inutile et elle vous sera donnée toute crue. Prenez donc garde aux modèles de vertus, ils cachent souvent des âmes sombres."


Rageant avec peu de force, elle insiste bien que deux Epées de Marmin la retienne.



"C'est votre façon de dire que ça vous arrange de ne rien me dire ?"


Galu continue de marcher, de dos lorsqu'il répond.


"Moi ? Je n'ai cure de cette vérité mademoiselle. Contrairement à d'autres."


Elle renonce et les gardes la lâche. Perdue par ces paroles sibyllines, elle se retourne vers toi.


"Qu'est-ce qu'il veut dire ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Epilogue   Sam 24 Oct - 19:29

[Hj :  j'en déduis qu'il y a une caméra dans la salle...
Alors non ... mais je vais devoir prévoir une éclipse et revoir Galu plus tard.
Sinon l'un de mes personnages d'Alpha n'aurai pas dû exister. ]

J'ignore ce qu'il est advenue de Gabriel...
Je n'étais pas là.


" Mes machines sont entrain de vérifier le système de surveillance de son vaisseau... "

Mes yeux la fixe... avant de fixer ce qu'elle porte.

L'armure de Gabriel ... l'Armure Absolue.

Mes sourcils se baissent un peu plus.

" Tu veux savoir que Gabriel était prêt à se sacrifier pour vous ?
Alors demande-le à son armure de te montrer la discussion que nous avons eu ensemble."


Gabriel me l'a dit. Son armure stocke également une partie de sa mémoire...
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Epilogue   Lun 26 Oct - 20:17

Elle se repasse le passage qui lui arrache des larmes chaudes. Tu sens que quelque chose en elle accepte de ne pas tout savoir car elle sait ce qui importe vraiment maintenant. Lorsque l'hologramme s'éteint, regard vers le sol, elle prend plusieurs respirations difficiles puis prend son arme. 


"Pour notre Frère tombé au combat, le salut, Alphas !"


Ceux qui connaissent le rituel sortent une arme de poing et la pointe vers le ciel, tête baissée. Marianne lève la tête vers toi, attendez que tu te joignes à eux avant de dire.

"Pour Gabriel."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Epilogue   Lun 26 Oct - 21:12

Mes larmes me remontent lorsque l'hologramme remontre la discussion.
Je pleure aussi comme Marianne ... Oui ... Je tenais vraiment à Gabriel ... même si je savais qu'il allait mourir ... depuis plusieurs semaines, je n'avais pas pu me préparer à sa mort ...


Je pleure silencieusement, les larmes coulant le long de mon visage, glissant sur mon cou avant de se faire absorber mon tenue ...
La tenue d'apprentie que Temple de Kushu.
Pourquoi ai-je mis cette tenue ? Je l'ignore ... Peut-être parce que c'est la tenue qui m'avait le plus marqué ... celle où j'ai pu commencer à m'ouvrir un peu à d'autres personnes, même si c'était bien insuffisant.

Lorsque Marianne termine la respiration, je reste figé, telle une statue pleureuse...
C'était mon ami...

Ma tête bouge enfin lorsque je la voit s'emparer de son arme et la diriger vers le ciel.
J'observe sans comprendre les autres Alphas lever leur armes en l'air.
Puis à nouveau Marianne qui me fixe avec attention.

Je baisse les yeux avant de lever ma main en l'air.
Les machines de mon corps se regroupent dans ma main, dessinant une arme semblable à aux leurs.
L'arme de poing se matérialise dans mon bras droit levé que je dirige vers le ciels.

Je garde le silence, je suis un jeune Alpha, comme le disait L'ange de la mort ... J'ignore toutes les coutumes de ce groupe.
Ce groupe qui semble m'accepter.


*Pour Gabriel.*

C'était mon ami... Et aujourd'hui, tu es mort...

Ma mains se serre un peu plus sur mon arme, mon visage exprime un nouveaux sentiment.
Non...

La détermination se lit sur mon visage.

Tous les visages de Gabriel que j'ai pu voir traversent mon esprit.
Non, Gabriel.

Je ne te laisserais pas tomber.
Je tu revivras.
Libre.
En paix.
Avec tes amis.
Dans ton rêves.
Sur Alpha.


Je le jure.
Peu importe combien de temps ça prendra, peu importe que le nombre de vie passé que cela va me prendre, je vais te ramener.
Je vais te montrer qu'Alpha existe. Que ce que tu as rêver vis et vivra.
Tu vas revenir et enfin profiter de ta vie comme tu l'as voulu, Gabriel.
Pas celle où une soif de sang te pousse à entrer dans l'armée.
Pas celle où tu as attendu un amour disparu.
Non, tu ne sera ni poussé, ni à attendre.

Tu vivras. Librement. Avec tes amis. Avec ton amour.

_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Epilogue   Mar 27 Oct - 23:10

[On peut faire une ellipse là. Peut-être le dernier post à moins quíl y ait d'autres scènes que tu veuilles jouer. Sinon tu peux conclure sur la création d'Alpha]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Epilogue   Mer 28 Oct - 0:21

[première Ellipse]

Je la fixe dans les yeux quelques instants.

Jialle m'observe en retour.
Jialle, la déviante, toujours enfermée dans sa prison.
Enfermée pour avoir voulu faire renaître un monde.

Je l'observe avec une certaine pointe de tristesse dans mon regard, mêlé à de la colère, de la patience à peine visible dans ma neutralité globale.


Avec Alexei, lorsque nous étions ensemble dans le même esprit... ils nous étaient apparue que nous ne voulions pas que Jialle soit enfermée ... enfermée indéfiniment.
Et pourtant, elle est ici. Immobile, matérialisée par un simple objet.
Incapable de vivre.

Pourquoi donc Jialle ? Pourquoi dois-tu être enfermée ?
Es-tu donc incapable de calmer ta colère ?
As-tu perdu ton âme de humaine ? Incapable de ressentir d'autres émotions que la haine, la peur et la colère ?
N'être qu'une machine assoiffée de pouvoir ?
Ne pouvoir plus jamais aimer ?

Je baisse mon regard... j'aimerais tellement lui poser ces questions...
Mais je ne le peux pas... je ne peux pas lui faire entrevoir une porte de sortie.

Une porte où elle n'hésitera pas à user de manipulation pour arriver à ses fins.

Non... il faut que ça vienne d'elle. Je ne suis qu'une matérialisation d'une personne prêt à l'écouter.
Elle ne peut pas savoir ce que je souhaite. Elle ne peut pas savoir que je la test.
Pour elle, moi, celui qui a perdu son ami à cause d'elle.
Je dois pas représenter une porte de sortie.
Seulement... une personne... son geôlier et son bourreau.


" Jialle ... parles ... parles simplement ..."

Parler de quoi ? Seulement ce qu'elle veut, tout ce qui lui passe par la tête.
Il se peut que ce soit long. Il se peut que je doive revenir plusieurs fois la voir.
Mais je la laisserai pas seule. Pas comme dans sa première prison.

Non ... c'était inhumain et je ne pourrais pas la laisser seule...
Emprisonnée pour le bien de tous, oui ...

Mais s'il y a une seule moyen pour qu'elle puisse revenir dans le droit chemin... Je ferais tout mon possible pour qu'il se réalise.


" Parles ..."
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Epilogue   Ven 30 Oct - 1:23

[Je veux que tu me dises où tu es, la durée de l'ellipse, etc. Histoire d'avoir un peu de décor.]

Lorsque tu approches la main de l'artefact pour essayer d'y projeter ton esprit, tu sens un répulsion colossale comme si tu venais de toucher une barrière électrique. Tu te remets de ce coup de semonce qui n'était rien d'autre qu'un avertissement pour faire une seconde approche plus prudente.


Jialle t'es clairement inaccessible. En revanche ton esprit, lui, est complètement accessible à Horini. Comme le veut l'enchantement, elle prend possession de ton corps immédiatement mais très vite grave dans ta tête un souvenir instantané et totalement artificiel : elle te rendra ton corps quand votre échange se terminera. Un échange qui sera le dernier, prévient-elle.


En retour de ta question, Horini te fait plus sentir que voir la rage de Jialle qui remue comme une bête enfermée. Son esprit n'a pas encore récupéré de la guerre psychique qu'elle a livré à la Pieuse. Loin s'en faut... si le pouvoir de la Matière Absolue lui avait permis de lui tenir tête, elle n'a clairement pas fait le poids contre Horini lorsqu'elle a perdu son corps. 


Horini amènage pour vous ce que tu ne peux que définir comme un "parloir" mental faute de pouvoir mieux décrire cette sensation étrange. Jialle est ligotée, engoncée dans une camisole spirituelle avec laquelle elle se débat en vain. Un esprit à genoux qui ne tient encore que par la haine de sa prison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Epilogue   Ven 30 Oct - 13:27

Cela fait déjà plusieurs semaines que nous avons quitté Centile. Plusieurs mois que nous guérissions de nos blessures et faisions connaissance sur l'incarnat des alphas.
et bientôt presque deux ans que Jialle était en ma possession sur Thoï...

Plus j'observais cette sphère et le temps passer. Plus mon inactivité à son égard me devenait insupportable.

J'ai appris... je connais son histoire grâce à l'armure de Gabriel.
Je connais son origine.


Oui... je me prétends être un dieu... un créateur de monde, un homme capable de redonner la vie...

Mais plus le temps passait ... plus la compagnie avec les alphas et Divina me donnait quelque chose qu'il me manquait depuis le début.

Ils m'ont donné un coeur.
Ils m'ont donné une âme.
Ils m'ont donné une humanité.


Oui, je sais tous les malheurs qu'à provoquer Jialle. Je sais toutes les souffrances qu'elle a provoquées.
Elle a tué Kaen, elle tué son enfant et l'homme qui l'aimait.
Elle voulait tuer des centaines de millions de vie.
Elle a tué mon amis de façon atroce ...


Je te pardonne.

J'en ai assez de cette souffrance, j'en ai assez.
Je ne suis plus quelqu'un qui peut garder prisonnier une personne.


S'en est assez ! Il faut arrêter cela.
Il faut briser le cercle. Le briser avant même qu'il ne recommence une seconde fois.

Je me lève avant de me dirigez vers la sphère prison.



" Je ne peux plus... "


Je suis revenue seul sur Thoï, je voulais continuer à préparer la création d'Alpha.
Une longue préparation que je voulais épargner à Divina.

Le corps de Gabriel est prêt ... et n'attend plus qu'à recevoir son âme.

Mais cette sphère...
A chaque fois que mon regard se pose dessus ... mon coeur se serre.
Tu croyais faire le bien, Jialle ...



" Si seulement tu pouvais ... abandonner ton rêve. "
" Renoncer à ton titre de déesse Et accueillir celui d'être... accepter d'avoir peur et de faire confiance. "



Ma main se pose sur la sphère.


" Parles-moi Jialle ! "


Le tonnerre claque dans mon esprit et je me retrouve projeter en arrière.
Horini.
Ainsi tu es dans cet objet... à surveiller la prisonnière...

Je dois m'approcher plus doucement. Je ne dois pas me précipiter ...

Je tente une nouvelle approche plus calme.
Mon corps se raidit tandis que La Pieuse s'empare de mon corps.


* Je voudrais parler à Jialle, Horini... *


En réponse à ma demande, un souvenir me vient, m'annonçant qu'elle me laisserai lui parler... mais une seule fois.
Elle peut sentir ma désapprobation.
Lui parler qu'une seule fois ? La laisser seule à nouveau pour l'éternité ?

Je n'ai pas le temps de protester que je me retrouve dans une nouvelle salle.

Une salle blanche sans horizon et sans ombre.

Je suis dans une chaise.
Mon regard parcourt la salle encore vide de tout autre élément.
Où est donc Jialle ?

La réponse ne tarde pas lorsque mon regard se pose sur la Déviante qui vient d'apparaître à genoux devant moi.

Mon regard s'agrandit de stupeur devant sa posture.
Ai-je vraiment affaire à Jialle ?



" Que t'est-il arrivé ... "


Assis, je l'observe avec horreur en découvrant un peu plus sa prison.
Enchaînée comme une folle, une chaîne attachée à son cou, la maintenant à genoux, ne pouvant se redresser entièrement.
Emprisonnée dans une camisole pour les détraqués mentaux.

Son regard semble suggérer que c'est le cas.

Il me suffit de croiser qu'une fois son regard pour sentir tout son corps vibrer d'une seule émotion.
Une seule ...



" Où es-tu Jialle ? "


Les larmes commencent à monter à mes yeux.
Je commence à pleurer. Pleurer ce qu'elle est devenue.



" Jialle ... reprends-toi, je t'en supplie. Dis-moi qu'il a quelque chose en toi que je peux sauver.
Lutte contre cette rage, Jialle.
S'il te plait. "



C'est une vision insupportable.
Je voulais chercher une personne. Tenter de la raisonner. Essayer ... de lui proposer de vivre.
Qu'elle renonce à son titre de déesse pour accepter de vivre vraiment.

Retrouver ce qu'elle avait perdu autrefois. ce que le destin lui avait retirer.
Son humanité.
La possibilité de sourire et d'aimer sincèrement quelqu'un. Je voudrais tant lui pouvoir lui donner cela.


Et je découvre qu'une âme... non qu'une émotion inhumaine.
La colère incarnée.



Je veux me lever pour allez là voir, m'agenouiller devant elle et la serrer dans mes bras.

Depuis quand quelqu'un ne l'a pas serré dans ses bras ?
Depuis quand quelqu'un ne l'a pas aimer ?
Aimer comme une mère ... comme sa mère aurais dû le faire ?

Qu'elle me morde. Qu'elle porte sa rage sur moi. Je m'en fiche.
Ce que je vois en cette instant c'est une personne qui à besoin d'aide.
Et non pas une personne qu'il ne faut pas laisser seule.

_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Epilogue   Sam 31 Oct - 23:56

Une fois de plus, la réponse est une agression psychique retenue par les chaînes d'Horini. Elle réitère maintes fois ces vains assauts sans autre forme de communication.


C'est donc la Pieuse qui te parle, comme une voix venant de derrière toi.


"Je sais que tu viens avec de bonnes intentions, mais il faut voir les choses en face Staft : Tu ne connais pas Jialle."


Elle te fait parvenir alors des images de la Jialle d'avant. Celle qui est restée très longtemps sur Pénitence. Des images des discussions entre elle et les autres Disciplines qui étaient venus la soutenir dans son purgatoire. Pour discuter avec elle, pour la supplier de demander pardon à la Déesse, ce qu'elle n'a jamais fait. Les Disciples lui parlaient. Des gens qui la connaissaient très bien et depuis très longtemps. Des gens qui lui ont parlé pendant des années. Des gens capables, comme Galu, de la plus grande psychologie et de talents humains hors pair. 


Mais en vain.


L'idée d'Horini est de te remercier et de t'éviter que tu perdes ton énergie. Ce qui est arrivé dans la Salle des Mille-Mondes était un moment unique, particulier mais certainement pas l'indice d'une véritable bienveillance. Elle te parle chaleureusement, gracieusement, avec calme.


"Jialle est la maîtresse incontestée de ce que l'on appelle vulgairement "la Magie". Qu'est-ce que la magie Staft ? Sinon la négation de la réalité. Et Kaen est toutes les réalités. La Magie, c'est le refus du monde tel qu'il est. Tu as connu ce sentiment bien souvent : la rage, la vexation, la frustration, la haine, l'envie d'arranger le monde selon ton envie pour le plier à tes désirs.


Tu l'as senti et tu le sens encore aujourd'hui. Imagine-toi devoir renoncer à tout cela. Imagine-toi redevenir un mortel, sans aucun talent que ceux que l'on trouve chez les gens "normaux".


Renoncez à Alpha, ta base sur Thoï, à Divina, à tous tes talents pour accepter d'être le jouet du destin. Avancer dans le monde comme tous les autres : à armes inégales.


C'est un renoncement encore plus grand que tu demandes à Jialle. Un renoncement impossible car tu veux détruire ce qu'elle est. Jialle est l'incarnation de la non-acceptation du monde, et, paradoxalement, ta présence même nourrit ce que tu essaies de combattre.


Le refus de la réalité doit exister. Cette force, souvent destructrice, mais parfois utile. C'est pourquoi Kaen n'a jamais essayé de détruire Jialle. Du moins pas celle de son propre monde. 


Jialle doit exister, Staft. L'équilibre ne sera pas atteint en la supprimant. Elle en fait partie."


Jialle s'agite encore mais se désintéresse de la cible que tu offres pour s'attaquer pour un temps aux chaînes qui la retiennent. Elle les mords avec ses dents, dirais-tu, bien que la vision ne soit pas aussi clair. Mais ses liens resistent encore et toujours. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Epilogue   Dim 1 Nov - 0:40

Je mettais relevé, prêt à aller à sa rencontre malgré le risque.
Mais je vis sa rage en être décuplée, jouant de sa mâchoire dans l'espoir de m'égorger de ses propres dents.

Mon pas se fit hésitant. Est-ce que je peux finalement faire quelque chose face à cette rage ?

Horini, sans doute en voyant qu'il n'y aura nul discussion possible, commença à nous séparer grâce à une enveloppe de brume.

Horini me projette une fois de plus des souvenirs dans mon esprit.
Des souvenirs du passé.
Leurs tentatives de raisonner Jialle dans sa première prison.
Pénitence.
Je vis les tentatives de ses plus proches connaissances, ses amis...
et aussi l'homme qui l'aimait.

J'observe ses souvenirs tandis que Horini reprend la parole.

Et je sens qu'au de fond de moi... qu'elle a raison.

Mon regard se pose sur mes mains, scrutant les émotions qui me traversent.
La rage de ne pouvoir rien faire.
la haine d'être impuissant.
Et cette envie que Jialle change.

Je sais que je ne pourrais renoncer au rêve de Gabriel. Ni à la personne auquel je tiens le plus...
Je ferme les yeux devant cette vision ...

C'est dur... si dur de devoir abandonner un espoir...

Mon corps se retourne, tournant dos à Jialle.
Je me tourne le dos à mon espoir de pouvoir la raisonner.

Mais pas qu'elle ne change.
Mon regard s'ouvre sur la Pieuse qui se trouve devant moi.
Je souffle... visiblement affecté par cette vision si atroce et douloureuse.

D'un revers de main, j'essuie mes larmes, reniflant un peu.
J'essaie d'organiser mes pensées, soufflant pour essayer de trouver un rythme ...

" Horini... "

Je ravale ma salive...

" Même... si... même si cela semble irréalisable...
Si un jour... si un jour Jialle... décide de changer ...
Si un jour... elle accepte de renoncer à tout ce qu'elle est.

Pouvez-vous... me promettre de la libérer ?
Me promettre de m'avertir afin qu'elle puisse être libre.
Pouvez-vous me promettre de lui dire qu'il y a quelqu'un qui l’accueillera malgré tout ce qu'elle a fait ?

Même si mon espoir est futile.
Même si mon espoir est irrationnelle.

Pouvez-vous me le promettre ? "



Je la fixe dans les yeux ...
Je sais que ces derniers mots seront les derniers de cette conversation psychique.
J'espère juste ... que je puisse avoir un espoir.
Un maigre espoir.

_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.


Dernière édition par Staft Forest le Lun 7 Déc - 11:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Epilogue   Lun 2 Nov - 22:18

Le sentiment qui te parvient, c'est la tendresse d'une mère qui t'écoute. Tu dirais qu'Horini a un sourire indulgent envers ta requête à laquelle elle répond, prophétique et sibylline.


"Quand Jialle reviendra, Kaen reviendra aussi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Epilogue   Lun 2 Nov - 23:18

C'est toujours une étrange sensation qui s'échappe d'Horini à chacune de nos rencontre.
Comme une mère face à son fils...

Considère t'elle tout le monde ainsi ?
Si c'est le cas ... je crains de ne pas le plus bon d'entre eux...


Je fronce les sourcils à ses derniers mots.
Que cela veut-il bien dire ?
Est-ce qu'il n'y a aucun espoir qu'elle change ?
Est-ce qu'elle espère que, tout comme Jialle change, Kaen puisse revenir ?
Ou alors... si Jialle parvient de renoncer à tout cela... peut-être serait-elle alors l'héritière de Kaen ?

Je n'ai pas le temps d'objecter que Horini me propulse hors dans la sphère et dans mon propre corps.



Retour à la réalité.
Me voici dans mon laboratoire, tout s’affaire autour de moi, dessinant les plans pour notre prochain monde, surveillant les différents paramètres sur le corps de Gabriel.

Je sens encore l'esprit d'Horini proche du mien, voyant le monde qui l'entoure à travers mes yeux.

Un dernier instant pour me parler avant de définitivement repartir surveiller Jialle.
Une pensée de reconnaissance me traverse.

* Merci ... Horini.
Merci pour tout. *

_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.


Dernière édition par Staft Forest le Lun 7 Déc - 11:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Epilogue   Mar 3 Nov - 8:54

[Je crois que tu voulais parler avec Galu. Si tu n'en sens pas le besoin, on peut arrêter là, éventuellement avec un tout tout dernier post de ton cru]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Epilogue   Mar 3 Nov - 10:07

[ On passe à la deuxième scène avec Galu ]
[ nouvelle ellipse ]


Cela fait quelques mois que j'ai parlé à Horini.
Alpha est dans sa phase terminal de création.
Gabriel est dans le coma.


Je fixe le puits de Kushu avec insistance.

" J'espère qu'il viendra. "
Ma tête se tourne vers Divina dont je tiens l'épaule.

J'ai demandé au sage de venir ici afin de tenter de réparer deux injustices et lui poser une question.

Va-t-il venir ? peut-être.
Va-t-il trouver aberrant et irrespectueux mes demandes ? Possible.

Divina observe avec curiosité le puits devant nous, sentant son étrange puissance se dégager de lui.
Je l'ai amener avec moi afin qu'elle fasse la connaissance de Galu.

Qu'il découvre la personne que j'ai crée sur ses conseils.
Qu'elle découvre la personne qui m'a incité à la créer.


" C'est étrange ... "
Moi aussi je fixe le puits, pensant à ce qu'il s'était produit en ce lieux.
Le souvenir de l'augure repasse dans mon esprit.

Un souvenir que j'avais partagé avec Divina.
Ma fille continue de grandir à son propre rythme désormais.
Peut-être est-ce dû à la volonté que je lui ai transmis de vouloir comprendre les autres...
elle commence à développer des facultés pour lire dans les pensées.


" Je me demande ... qu'est ce qu'il se serait passé si j'avais compris cette prémonition.
Je me demande même si je l'ai réellement compris."

" Que se serait-il passé ...

De ce que j'ai compris la source avait prédit qu'Alexei remettrait tout en cause...
En donnant la matière absolue à lui, Kaen avait scellé son destin et celui de centile...

Que ce serait-il passé si j'avais compris cette augure ?
Si j'avais réussis à convaincre Kaen de ne pas donner la matière absolue à Alexei.
Que se serait-il produit ? "


Le silence s’installe, entrecoupé par les tentacules de magma retombant dans le puits.
Je baisse les yeux, prenant conscience que ce sont là des questions n'attendant pas de réelles réponses.
Mon regard se tourne vers Divina.

" Et toi ? Si tu avais la Matière absolue, qu'en ferais-tu ? "
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Epilogue   Mar 3 Nov - 12:06

Elle tord sa jolie bouche vers la droite, pensive. Un peu désarmée par la question, tu sens qu'aucune réponse ne lui vient naturellement. Elle finit par hausser les épaules timidement en faisant la moue.


"Peut-être que je la remettrais dans le Puits. Un peu comme une fleur qu'on replante. Plutôt que de l'arracher, je préfèrrais l'arroser !"


Finalement contente de sa réponse elle sourit, les yeux pétillants et apaisés.


Ses mots se perdent dans la brise glaciale des monts enneigés au moment où une fleur de lotus aux pétales d'eau se matérialise à l'autre extrêmité du Puits. Sur les pierres arrondies par le gel, tu aperçois non pas une mais deux silhouettes. Leurs ombres glissent sur les flancs du pic qui borde le Puits, situé dans un repli caché du mont. L'accès difficile à cet endroit sacré garantie la confidentialité de votre rencontre.


La personne qui accompagne Galu a les traits grotesques et écrasés d'un vieillard qui avance grâce à une canne en cep de vigne surmontée d'une boule de fer rouillée. Clopin-clopant, il avance vers toi tout en conversant avec la Sage. Le charabia de leur échange est emporté par le vent avant de s'éteindre lorsqu'ils arrivent à portée de parole.


Galu a un signe de tête pour tout salut tandis que son accolyte tire la gueule, visiblement peu amusé d'être là. Toutefois, tu as la sensation que peu de choses l'amuse en ce monde et que ce n'est pas le genre de vieil homme à faire sauter des petits-enfants sur ses genoux.


"Bonjour Staft."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Epilogue   Mar 3 Nov - 13:02

Je souris doucement à sa réponse qui lui correspond si bien.
" Certaines personnes se seraient ruées dessus pour tenter d'obtenir un pouvoir incommensurable.
Et toi tu choisis d'y renoncer."


Ma main lui caresse affectueusement l'épaule.
C'est ce genre de réponse que j'aime entendre chez elle.
Comment décrire ce que je ressens ... comme un père fier que sa fille suive une bonne morale ... un chemin qu'il estime juste et bon.
C'est ma fille et je l'aime comme un père peux le faire ... peut-être plus.

Mon attention se porte sur le portail d'eau si caractéristique de Galu.
Le Sage est donc bien venu à me demande.

* Merci, Galu. *

Je relève un sourcil en découvrant que le Disciple ne soit pas venu seul.
" Mais qui est donc cette personne qui l'accompagne ? "

Ma question rhétorique trouve cependant un semblant de réponse lorsqu'une voix mécanique s'éleva dans les airs.
" Une personne dangereuse ... et un maître en technologie."

Je pousse un soupire, exaspéré, tournant la tête vers l'opportun qui se tient au côté de Divina.
" Déous, ne t'avise pas d'attaquer ou je te jure que je te balance dans ce puits. "

Déous, le sceptre pk de Divina.

Le hasard fit qu'à sa création, il fut doté d'un esprit particulièrement mauvais et buté.
Dévoué à la protection de ma fille, ce sceptre se montre particulièrement irrespectueux envers toutes personnes dont la puissance surpasse la sienne dans un domaine.

J'ai eu beau proposer à Divina de créer un autre sceptre pour elle, celle-ci n'en y cure, à mon grand étonnement.
Il se révéla étonnamment que l'esprit calme et pacifique de Divina se complétait parfaitement avec celui de Déous.


" Je te prierais de rester silencieux durant cette conversation. "
L'oeil rouge du sceptre se tournant un instant vers moi avant de revenir vers le duo qui s’avançait vers nous.

Moi-même je tiens dans mon autre main mon propre pk, celui-ci gardant l’œil fermé, visiblement serein.

Lorsque nous sommes à portée de voix, j’incline la tête vers le sage.

" Maître Galu. "

Je redresse la tête avant de me diriger mon attention et ma curiosité vers l'autre personnage.
" Monsieur ? "
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.


Dernière édition par Staft Forest le Mer 4 Nov - 11:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Epilogue   Mar 3 Nov - 18:54

Galu incline la tête vers son compagnon prêt au rire comme à la crainte quand ce dernier répond simplement.


"Mmh."


Du peu que tu en as entendu, tu devines une voix étouffée est passablement vieille et railleuse. Galu complète avec un ton qui invite à ne pas s'attarder sur de telles broutilles.


"Tu peux l'appeler Arken."


L'individu en question semble être moins venu par intérêt pour votre entretien que pour le Puits au-dessus duquel il se penche en reniflant. Il semble maugréer à cette vision mais ne quitte pourtant pas des yeux cette entrée de la Source.


"Tu avais à me parler ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Staft Forest

avatar

Messages : 1788
Date d'inscription : 18/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage :
Corporel:
21/21  (21/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
21/21  (21/21)

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Epilogue   Mar 3 Nov - 20:01

Arken ?

Son nom me fait relever un sourcil de surprise.
Je ne peux m'empêcher de souffler

" Le fils de Kaen ... "
Je l'observe quelque instant avec un certain intérêt.
Il n'a visiblement rien a voir avec sa mère ...



Je finis par revenir à la situation actuel.

" Pour ma part ... "
Je m'écarte doucement de divina.
" Divina je te présente Galu, Disciple de Kaen, surnommé le Sage.
Galu, je vous présente Divina Vox... ma fille.

Je voulais profiter de cette réunion pour que vous puissiez vous rencontrer."



Mon regard revient vers Galu.
" En effet Galu ... Je t'ai demandé audience pour 3 raisons ...
Tu supposes que tu sais que je continue à surveiller Centile en plus des différentes tâches que tu m'as confié...


Et ... quelque chose semble être passé sous mes yeux sans que je n'en sache la raison...
Et puisqu'il s'agit d'un ami... j'ai voulu en avoir le coeur net.

Cela presque bientôt 1 an et demi qu'Alexei à pris la place de Grand-prêtre... et je me pose la question...
sur ce qu'il est advenue de son envie de livrer la technologie des portails dans tout le multivers.

Alexei ne craignait rien... Pour avoir cohabité avec son esprit, je sais qu'il souhaitais transmettre cette technologie...
et que vous lui aviez fait la promesse de la livrer à Niroy et à son incarnant-lié, Linor...

Nous savons tous les deux qu'il se plonge bien trop dans ses rêves pour affronter la réalité...
Il a un excès de confiance envers les autres... envers l'inconnu...
Il n'aurais jamais cédé à son rêve, peu importe qui se dressait devant lui.


Pourtant ... je suis revenu plusieurs fois sur Niroy ... et je n'ai aperçue aucune trace de cette technologie.

Je me demande donc ... Comment avez-vous fait pour ne pas tenir votre promesse ... et comment vous avez fait en sorte pour que cette idée lui sorte de la tête ?

Vous comprendrez que j'ai préférer vous voir vous d'abord plutôt que l’intéresser en question."


Ma voix est clair, elle n'exprime aucune menace... plutôt de la curiosité.
_________________
" Si tu veux changer ton monde, commence par en sortir pour le comprendre
et change toi d'abord. "

Staft Forest,
Dieu chaotique des buts, de la protection, du changement, du paradoxe et de la seconde chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Epilogue   Mar 3 Nov - 20:34

Il soulève un sourcil d'incompréhension.


"Alexeï, Grand Prêtre ?


Tes informations sont erronnées. Il n'a jamais pris la fonction. Tu devrais donc commencer par là probablement car il semblerait que ta surveillance soit défaillante. Et si elle l'est sur ce point, elle a toutes les raisons de l'être sur les autres...


Sans parler du fait que je n'ai aucun compte à rendre et que mes affaires avec Alexeï ne regardent moi."


Il est courtois et calme. Aucune aggressivité non plus, juste un état de fait qu'il rappelle.


"Y a-t-il donc quelque chose qui te concerne directement sur lequel tu voulais m'entretenir ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tome 1 : Faire le vide, Epilogue   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tome 1 : Faire le vide, Epilogue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2 Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Centile :: Scénario : Le Premier Centilien :: Jeu solo -