Forum officiel du JDR Centile
 
AccueilAccueil    FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 T3:Je suis l'enfer; E8:Insensible (Gabriel); T3:Ange et Gardien; E5:Sang pur (Telagan); T1:Faire le vide, E6:La Matière Absolue (Staft)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Auteur Message
Telagan Rebryn

avatar

Messages : 2262
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 32

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
18/21  (18/21)

MessageSujet: Re: T3:Je suis l'enfer; E8:Insensible (Gabriel); T3:Ange et Gardien; E5:Sang pur (Telagan); T1:Faire le vide, E6:La Matière Absolue (Staft)    Lun 18 Nov - 19:26

J'utilise mon environnement pour esquiver les tirs de barrage des hommes qui se sont déployés dans la jungle. Je remarque que Gabriel protège Jag des tirs ennemis. Au sein de cette jungle, mes appels pour que Jag me rejoignent sonnent comme une douce mélodie irréelle. Tandis que je commence à bouger entre les arbres d'une manière qui pourrait sembler tout à fait anodine je réponds :

"Je ne comptais pas rester statique plus longtemps de toute manière. Envoyez la sauce."

Et de fait, le frimas jouera en ma faveur, dès lors que je suis paré à réguler la température de mon corps. Je rengaine mon épée-sceptre pour saisir ma claymore à deux mains. Je repère le mode de dispersement des soldats pour utiliser leur dispersion organisée à mon avantage. En effet, vif comme l'éclair, ne laissant que les faisceaux lumineux produits par mes ailes sur mon passage,  je fuse tout autour de leurs positions tout en frappant méthodiquement les arbres alentour selon une forme géométrique déterminée. Si je pourrais tuer certains des soldats que je croise, je n'en fais curieusement rien.

Je forme finalement des diagonales en continuant mon manège a priori incompréhensible. Puis, je déclenche une prémonition non seulement pour esquiver leurs tirs pour m'atteindre, mais aussi et surtout, pour anticiper leurs réactions suite à ma technique guerrière bien précise. Au centre névralgique de la fragilité des arbres que j'ai frappé, je cogne durement le sol de telle sorte à le fissurer et que l'onde de choc atteigne les arbres touchés qui s'abattront selon un angle bien précis, écrasant nécessairement un certain nombre de soldats mais surtout rendant le terrain accidenté et moins praticable pour qui n'a pas mon agilité.

Grâce à la prémonition je sais précisément quelles seront les réactions des soldats, certes humaines, mais qui coûtent la vie sur un champ de bataille. Je n'ai aucune pitié pour ces derniers. Je me téléporte dans le dos du premier pour lui ôter la vie d'un geste limpide et net avant d'enchainer vers les autres soldats désordonnés les plus proches en leur fonçant dessus, profitant de l'aveuglement que produisent mes ailes pour les décapiter. Je n'abuse pas de mon avantage pour me remettre rapidement à couvert, observant l'évolution du transporteur suivant.


Je m'adresse à l'équipe :

"Toujours Ok de votre côté ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur ymermalek@hotmail.com
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: T3:Je suis l'enfer; E8:Insensible (Gabriel); T3:Ange et Gardien; E5:Sang pur (Telagan); T1:Faire le vide, E6:La Matière Absolue (Staft)    Mar 19 Nov - 6:54

Masque Blanc semble en mouvement dans la mesure où elle halète un peu quand elle parle.

"Je peux abaisser la température mais pas faire pleuvoir. Je n'ai aucune prise sur l'humidité ambiante. Je vais voir ce que je peux faire..."

Pendant ce temps, Telagan est toujours en train d'esquiver les tirs des chasseurs légers. Bienheureusement, ils sont contraints de concentrer leurs feux ailleurs quand Gabriel lance ses roquettes. S'ils arrivent à abattre deux des projectiles, l'un des trois jetskis n'a pas cette chance. Il hurle dans son armure avant d'être pulvérisé sur place. Sort que lui envierait presque son camarade, qui, au détour d'une houle provoquée par l'explosion, se fait attraper par la puissante serre de Jag qui ramène l'engin jusqu'à sa gueule pour prendre une bouchée de ferraille et de chaire qu'il recrache aussitôt.

Le dernier chasseur parvient à s'échapper de la nasse grâce à d'habiles manoeuvres. Du moins... jusqu'à ce que son cockpit se perce d'un éclat de balle. Un tir signé Marianne à n'en pas douter. L'engin continue sa course sur quelques mètres puis s'arrête, balloté par les flots, comme un noyé à l'abandon. Carcasse vide de vie.

Telagan se tient derrière l'un des transporteurs pour se protéger des soldats en plein débarquement. Il perce la carapace du module de son épée, pour en sortir une lame rougie. Toutefois, il est conscient que son rythme n'est pas assez rapide dans cette bataille.

Bienheureusement, un brouillard impossible se lève des sommets de l'île pour descendre vers la berge où deux et bientôt trois transporteurs sont en train de débarquer. L'épais manteau blanc jette un froid mordant sur cette partie de l'île et enveloppe une large bande de terrain où se perdent une quinzaine d'hommes. C'est à ce moment que le Gardien de Dépérion file comme le vent pour mettre en place son piège.

Sa technique a cela de génial qu'elle lui permet de résister au froid et d'être constamment en mouvement pour ne pas être pris pour cible.

Vu de l'extérieur, on aperçoit un jet de lumière rentrer dans le nuage laiteux. Quelques éclats lumineux, des gerbes de sang surtout, des tirs aveugles et beaucoup de cris.

Lorsque le brouillard se dissipe, il ne reste qu'une douzaine de cadavres pour la plupart démembrés. Le second bataillon qui a débarqué et le troisième qui est en train de leur faire ont bien compris la situation et foncent directement dans la jungle pour s'y dispercer.

Il y a comme un temps mort dans le combat. Malgré l'adrénaline, vous sentez la fatigue qui s'accumule. Cela fait presque 24h que vous menez cette guerre et vous commencer à tirer la langue d'un point de vue psychique.

Mais il faut tenir. C'est un marathon.

La voix de Masque Blanc se fait entendre dans vos com'unix.


"Putain, Gabriel, j'ai un truc qui me suit ! Hé, le grand magicien tu vois quelque chose ? Gabriel c'est toi ?!"

Quelques tirs.

"Putain, il est trop rap... shgleurk... erg... Gab... hééééff..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 28

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: T3:Je suis l'enfer; E8:Insensible (Gabriel); T3:Ange et Gardien; E5:Sang pur (Telagan); T1:Faire le vide, E6:La Matière Absolue (Staft)    Mar 19 Nov - 12:01

Mon attention se tourne bien vite vers la position de Masque Blanc dont le repère doré sur la map que me fournit l'armure se met à clignoter à toute vitesse devant l'accélération de son rythme cardiaque.

Masque Blanc !!Hurlé-je sur le canal principal. ALPHA ! Réponds !! C'est un ordre !


Encore une fois, la colère gronde en moi tandis que je serre les dents devant le silence. Ces îles devaient être vides. A moins qu'un des transporteurs n'ait relâché quelque chose de plus dangereux que les soldats que nous tuons à tour de bras. 


J'oblique aussitôt ma trajectoire vers le dernier endroit où le signal de Masque Blanc a été émis. Si elle est encore en vie... Peut-être qu'Iyo pourra la sauver avec ses machines si je l'emmène à un téléporteur, bien que son cri d'agonie ne me laisse que peu d'espoir.

Je me rends à l'endroit où le dernier signal de Masque Blanc a été émis. Peu importe qui est celui qui l'a eu, il a intérêt à courir plus vite que moi.

_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Telagan Rebryn

avatar

Messages : 2262
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 32

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
18/21  (18/21)

MessageSujet: Re: T3:Je suis l'enfer; E8:Insensible (Gabriel); T3:Ange et Gardien; E5:Sang pur (Telagan); T1:Faire le vide, E6:La Matière Absolue (Staft)    Mar 19 Nov - 14:41

Tout se passait trop bien depuis le début de l'opération, malgré la fatigue psychique qui commence à se faire sentir, je ne relâche pas ma vigilance. Le cri d'agonie de Masque Blanc nous force à rester sur nos gardes. Un marathon ne se remporte qu'une fois qu'il n'y a plus de force d'opposition dans le camp adverse.

Je réponds à Gabriel tandis que je reprends ma course, laissant croire aux soldats que je vais réitérer mon attaque :


"Prends pas de risques inutiles Gab', je termine ici et te rejoins."

A nouveau des flashs ne cessent de clignoter à chacun de mes passages tant au sol que sur la verticale des troncs d'arbres les plus solides. Autant de lumière pure d'un coup aurait de quoi rendre fous les soldats dispersés qui ne savent pas de quel côté je vais frapper, ni à quel moment. Tandis qu je fais diversion en tranchant un soldat en deux en passant à côté de lui, J'ordonne dans une langue inconnue des Centiliens à Jag de mettre le feu à la jungle.

Je suis certes contraint d'esquiver les tirs imprécis mais tout de même dangereux des malheureux qui doivent se demander dans quelle galère ils se sont embarqués, mais je garde néanmoins l'avantage de l'initiative, les obligeant à faire des tirs de barrage plus qu'à me viser, à cause de ma mobilité permanente. Chacun de leurs tirs les met autant en danger que moi tant d'une seconde à l'autre je suis à une position totalement opposée à celle initiale.

En outre quelques soldats peuvent ressentir des douleurs cuisantes aux poignets suite aux vives flagellations de tentacules lumineux venus de nulle part, les rendant autant sans défense que des enfants perdus dans la jungle. A cet instant je suis leur pire cauchemar : vif, cruel et insaisissable.

La déflagration ravage la jungle, et je continue à porter des coups mortels jusqu'à ce que les flammes m'approchent et que je prenne subitement mon envol, non sans enrouler mortellement quelques tentacules autour de soldats qui chercheraient à fuir une mort par carbonisation. Le peu de soldats restants, s'il en reste après cette puissance de feu imprévisible, auront peu de chance de survivre dans cet environnement de camouflage devenu menaçant.

Je rejoindrai ensuite la position de Gabriel avec Jag de retour sur mon épaule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur ymermalek@hotmail.com
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: T3:Je suis l'enfer; E8:Insensible (Gabriel); T3:Ange et Gardien; E5:Sang pur (Telagan); T1:Faire le vide, E6:La Matière Absolue (Staft)    Mer 20 Nov - 3:37

@ Telagan : Malgré tes [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], il t'est difficile de faire beaucoup de dégâts. Si tu découpes bien deux soldats isolés lors de tes passages, difficile de t'approcher de trop près du groupe de militaires qui a compris qu'il fallait faire bloc contre toi et se protéger mutuellement.

Ce sont des hommes très entraînés, qui progressent dans la jungle en formation sans arriver toutefois à t'inquiéter. Leur résistance à tes manoeuvre d'aveuglement est mise à mal mais ils s'aident les uns les autres pour ne pas perdre le rythme.

Lorsque Jag met le feu aux arbres, tu parviens néanmoins à en isoler deux puis un troisième qui se retrouvent vite pris pour cible par tes tentacules. Deux autres sont totalement grillés par les flammes tandis qu'une poignée est salement blessée par le jet de napalm et ralenti considérablement le groupe malgré leur soutien mutuel.

Le groupe réduit désormais qu'à une petite dizaine continu son ascension pour aviser un rocher nu d'où ils pourront demander des renforts, voire une évacuation, ou du moins tenir la position. Néanmoins, ils sont conscients d'être chassés et pas chasseurs pour l'instant.

Alors que tu t'apprêtes à les achever, ta vigilance naturelle se met en éveil. Tu as vu quelque chose se déplacer très vite. Suffisamment vite pour que tu sois l'une des rares personnes capables de le voir, néanmoins tu n'as pu distinguer clairement ce que c'était. Cette ombre est passée derrière toi à une centaine de mètre, comme pour anticiper une trajectoire montante de ta part.

@ Gabriel : Tu fonces à travers les feuillages, décollant l'humus sous ton passage pour arriver vers Masque Blanc qui est étendue contre les larges racines saillantes d'un arbre. Une partie de son masque est brisé, révélant une joue et une partie de sa bouche inhumaine. Sa chaire noueuse et ses os torves transparaissent sous une couche de peau sombre qui n'est définitivement pas centilienne.

Du sang sur le blanc.

Son armure est fendue au niveau du poumon. Ce n'est pas un impact de balle mais bien une lame qui l'a perforé. L'Alpha balbutie en crachant du sang :


"Je suis désolée... désolée... Gabriel, pardonne-moi... je t'ai failli... désolée..."
Lorsque tu contactes Iyo, il t'explique qu'il peut la transporter mais il va falloir venir avec elle juste le temps de l'installer. Et donc laisser Telagan seul avec ce qui rode autour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 28

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: T3:Je suis l'enfer; E8:Insensible (Gabriel); T3:Ange et Gardien; E5:Sang pur (Telagan); T1:Faire le vide, E6:La Matière Absolue (Staft)    Mer 20 Nov - 10:57

Accroupi près de l'Alpha, je murmure tout en détaillant son corps et sa blessure. Je n'arrive pas y croire tout de suite. Est-ce possible ? Déjà ? A t-il déjà retrouvé la foi ? Mais ça ne peut être que lui... Un coup de lame aussi précis. Il ne l'a pas tué parce qu'il sait que je ne vais pas l'abandonner. Il veut nous séparer avec Telagan. Je pose une main légère sur son bras,


Chut... Tu n'as pas failli Masque Blanc. Montre moi que tu es capable de te battre encore. Repousse la Mort, ce n'est pas ici que tu dois mourir. Pas aujourd'hui. Je compte sur toi pour être à mes côtés dans l'affrontement final et dans le Gouvernement que nous mettrons en place ensemble. Tiens bon, je t'emmène à la base.


Je la charge dans mes bras en essayant au maximum de ne pas aggraver sa blessure avant de dire dans le com'unix, tout en reprenant ma course vers un téléporteur :

Telagan, Marianne, Meta. Repliez-vous vers la base. Je pense que Marmin est là. Il a laissé Masque Blanc en vie pour que l'on se sépare. Je répète, repliez-vous, c'est un ordre. Sans préparation, nous n'avons aucune chance contre lui. Je ne perdrai pas une personne de plus contre lui.


Iyo, je suis désolé, mais il va sans doute envisager de plier bagages en catastrophe si on arrive pas à lui faire face. J'arrive avec l'Alpha blessée.
_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Telagan Rebryn

avatar

Messages : 2262
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 32

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
18/21  (18/21)

MessageSujet: Re: T3:Je suis l'enfer; E8:Insensible (Gabriel); T3:Ange et Gardien; E5:Sang pur (Telagan); T1:Faire le vide, E6:La Matière Absolue (Staft)    Mer 20 Nov - 16:07

J'arrête mon geste lorsque j'aperçois l'ombre vive du coin de l'oeil à une centaine de mètres de ma position. Je fronce les sourcils et change subitement de plan. J'écoute les informations de Gabriel sans y répondre immédiatement. A l'instar des soldats qui utilisent le rocher pour se protéger, je fais de même mais avec l'autre face dudit rocher, les obligeant à se mettre à découvert pour me tirer dessus. Ce qui m'inquiète le plus ce n'est pas la petite poignée de soldats restant, mais plutôt l'ombre de Marmin non loin de moi qui attend certainement ma prochaine action.

Je dois effectivement prendre mon envol pour me diriger vers le téléporteur le plus proche. Sans crier gare, je frappe le cœur du rocher d'un geste sec du poing pour le fragiliser avant de donner un autre coup précis de sorte que quelques morceaux de roches d'une bonne soixantaine de kilos chacun tombent de leur côté, transformant leur cachette en piège à rats. Certains d'entre-eux seront obligés de se mettre à découverts et ainsi me permettre d'utiliser à nouveau mes tentacules pour les enrouler autour de leur taille, et les soulever du sol. Contrairement à ce que j'ai fait jusque là, je ne cherche pas à les tuer.

Je les attire vers moi avant de leur parler :


"Vous et moi on va faire un petit voyage."

En somme, mon objectif est de m'en servir comme bouclier humain, ce qui obligera Marmin ou qui puisse être mon futur adversaire, de les tuer pour m'atteindre. Je bondis pour décoller avec mes otages avant de répondre enfin à Gabriel :

"J'ai vu son ombre passer dans mon dos, il attend ma prochaine action pour me contrer probablement. Je fais au mieux."

Conscient que je risque d'être en réelle difficulté pour la première fois depuis le début du marathon, je suis contraint d'utiliser une nouvelle fois mes prémonitions pour anticiper tous les pièges qu'il a pu me tendre. Si mon objectif est de rentrer à la base, je reste néanmoins prêt à un éventuel affrontement en cours de retrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur ymermalek@hotmail.com
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: T3:Je suis l'enfer; E8:Insensible (Gabriel); T3:Ange et Gardien; E5:Sang pur (Telagan); T1:Faire le vide, E6:La Matière Absolue (Staft)    Jeu 21 Nov - 7:42

@ Telagan : Sans Jag pour te seconder, les soldats sont moins inquiétés et peuvent commencer à s'organiser. Ils sont loin d'être sans défense et t'inquiètes à plusieurs reprises de leurs tirs de barrage groupés qui leur permettent de gagner le rocher saillant de la pente que vous êtes en train de grimper.

Ils commencent à prendre position lorsque tu parviens à atteindre le rocher pour le fracasser et leur faire perdre appui. Tu parviens à récupérer deux des soldats mais au prix de plusieurs impacts de plasma sur ton armure qui fond en trois endroits et te brûle au second degré au niveau de la poitrine.

Tu décolles dans le ciel salué par une canonnade abondante que tu parviens à éviter en dégageant au plus vite. L'un des deux soldats que tu as attrapé a toujours son arme en main mais ne peut l'utiliser puisque tu l'enserres bras et corps.

@ Gabriel : Iyo t'indique une position dans ton casque à une centaine de mètre.

"Je t'ouvre un portail permanent. Putain, tenez la position les gars ! Je leur laisserai jamais le Puits comme ça !

C'est maintenant que ça se joue. Montrez-leur qu'on tiendra la distance, bordel !"


Tu avises le portail qui est au creux d'un racine gigantesque enroulée comme une arche.

Masque Blanc perd beaucoup de sang mais tu parviens à l'amener suffisamment vite pour qu'elle reste encore consciente. Tu aperçois entre les arbres Marianne qui file comme une balle de son île vers la tienne en marchant sur l'eau tandis que Meta plonge d'une micro-falaise naturelle en se transformant en un sorte d'espadon dirais-tu. Sans doute rejoindra-t-elle la base à la nage.

Marianne arrive à ta portée au bout de quelques dizaines de secondes. Tu aperçois de temps à autres les éclats de Telagan à l'autre bout de ton île, signe qu'il est en plein combat.

Quand l'ancienne chef des Alphas arrive à ta portée, elle cherche rapidement l'ange de Dépérion du regard puis fixe subitement son regard en l'air derrière toi.


"Gabriel, bouge !"

Joignant le geste à la parole, elle te jette dans le portail avec Masque Blanc. Avant de passer, tu as juste le temps de voir un missile de frégate s'abattre sur votre position.

Tu arrives dans le laboratoire d'Iyo, Masque Blanc toujours accroché autour de tes épaules. Tu te retournes aussitôt pour regarder le portail de feu liquide, encastré dans le mur, encore ouvert derrière toi. Le feu vacille puis prend finalement la silhouette de Marianne qui surgit du portail avant que celui-ci ne s'éteigne subitement.

Elle souffle, consciente d'avoir échappé à la mort.

@ Telagan : En vol vers la position de retrait, tu aperçois un bombardement d'une frégate qui frappe ton lieu de rendez-vous à quelques centaines de mètres devant toi.

Tu n'as pas le temps de t'inquiéter pour Gabriel car tu sais que dans quelques secondes, deux couteaux vont te transpercer. L'un passera parfaitement entre tes deux otages, le seconde, plus insidieux, traversera le corps d'un des militaires pour te toucher.

Et tu sais aussi que dans les instants qui suivront, ton dos va être poignardé par une lame géante. Par cet assassin que tu n'arrives toujours pas à voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Telagan Rebryn

avatar

Messages : 2262
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 32

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
18/21  (18/21)

MessageSujet: Re: T3:Je suis l'enfer; E8:Insensible (Gabriel); T3:Ange et Gardien; E5:Sang pur (Telagan); T1:Faire le vide, E6:La Matière Absolue (Staft)    Jeu 21 Nov - 11:46

*Montrez-leur qu'on tiendra la distance. Facile à dire quand on a le cul fixé sur une chaise bien au chaud dans son laboratoire*

Ça ne fait plus aucun doute, seul Marmin peut être aussi rapide et précis pour me mettre à mal de la sorte. Fort heureusement je peux anticiper ses deux attaques, ce qui me permet d’éjecter les soldats dans la trajectoire des couteaux pour qu'il les encaissent à ma place à la dernière seconde et chutent avec, afin qu'il n'ait pas le temps de changer de plan.

Je ne perds pas une seconde pour prendre de l'altitude afin d'esquiver sa seconde attaque, il est certainement plus rapide que moi, mais il ne vole pas, de sorte que pour venir me planter sa lame dans le dos, il a dû effectuer un bond prodigieux qu'il ne peut pas modifier en plein air. Je profite de ce court laps de temps pour le forcer à se montrer en bloquant sa lame des deux miennes. Nos forces étant équivalentes, il se retrouvera donc suspendu dans le vide.

Sachant qu'il maîtrise parfaitement les arts martiaux de sorte qu'il pourrait utiliser ma force pour prendre un nouvel appui pour reprendre l'avantage, je l'anticipe au mieux en attaquant à mon tour. Je le repousse inéluctablement vers le sol, une bonne centaine de mètres plus bas et utilise la technique de l'Ange noir améliorée, non seulement pour gêner sa visée ultra perçante mais aussi pour compenser sa vitesse avec 8 attaques simultanées grâce aux Ailes Rédemptrices aveuglantes , en plus de mes lames qui viennent rencontrer les siennes dans des gerbes d'étincelles à plusieurs reprises.

Bien que le blesser serait un plus, ce n'est pas mon objectif premier, l'affronter est un honneur, mais ce n'est pas à la loyale, étant donné qu'il est supporté par les frégates. Je cherche surtout à gagner du temps soit pour pouvoir disparaître dans le téléporteur, soit obtenir le soutien de Gabriel et Marianne. Il est évident que seul contre tous, je ne tiendrai pas longtemps, surtout si Irial continue à faire son paresseux.

Je suis silencieux ne laissant à mes camarades que le bruit du combat comme signe de vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur ymermalek@hotmail.com
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 28

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: T3:Je suis l'enfer; E8:Insensible (Gabriel); T3:Ange et Gardien; E5:Sang pur (Telagan); T1:Faire le vide, E6:La Matière Absolue (Staft)    Jeu 21 Nov - 19:14

Je sens un filet de sueur couler le long de mon dos à l’action de Marianne qui me propulse à travers le portail. Mes pensées bourdonnent d’inquiétude, de peur le temps qu’elle met pour revenir. Je tourne finalement la tête en l’entendant arriver et souffle de soulagement dans le casque. Je vais rapidement poser Masque Blanc sur une machine similaire à celle qui a mis Forrest sous stase. Les machines et micro robots sans doute sous l’ordre informatique d’Iyo s’agitent pour prendre en charge la blessure de l’Alpha.

Une fois sûr qu’il n’y a pas besoin de moi, je me rapproche de Marianne, et lui attrape le poignet avec force pour qu’elle me regarde, la visière de mon casque s’ouvre pour laisser mes yeux sang dans les siens.

…Merci.


Un silence,


Mais, ne refais plus jamais ça, dis –je en lui relâchant le poignet ensuite.

Je m’approche ensuite d’Iyo et des différents écrans, cherchant ceux qui donnent des plans sur les îles.


Iyo, on va faire tout ce qu’on peut. Mais si c’est vraiment Marmin, moi et Telagan n’auront jamais l’endurance nécessaire pour le vaincre après ce qu’on vient de faire. Si je n’ai pas réussi à le tuer dans une zone restreinte qui le privait de sa magie avec trois Skygfighters c’est qu’il y a une raison. Il reste deux frégates et des soldats qui vont nous gêner. T’as pas quelques pièges pour ceux qui se sont installés dans la jungle ?
_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: T3:Je suis l'enfer; E8:Insensible (Gabriel); T3:Ange et Gardien; E5:Sang pur (Telagan); T1:Faire le vide, E6:La Matière Absolue (Staft)    Ven 22 Nov - 3:58

@ Telagan : Quand tu t'abaisses, contrairement à ce que tu anticipais, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Pourtant, tu prédis sa deuxième attaque et est contraint de parer son coup de taille avec ta lame. Alors que tu relâches les deux soldats, tu es pris de stupeur car tu ne le vois toujours pas. Y a-t-il une technologie qui lui permet de se cacher ainsi en plein jour ?

Tu pares un nouveau coup. Il ne semble pas vouloir redescendre ! Comment peut-il continuer à attaquer s'il ne peut pas voler ? Tu ne dois les dizaines parades suivantes qu'à ton don de prémonition et à tes réflexes de grand maître. Tu refermes tes ailes sur lui, ou sur sa zone présumée, en plus d'une riposte d'un coup d'épée... mais tu balaies le vide. Comment a-t-il pu esquiver ?? Et comment peut-il réattaquer aussi vite ?

Tu ne le vois toujours pas, mais tu es contraint de parer ses échecs au roi qu'il t'envoie à chaque fraction de seconde. Ce combat prend une tournure impossible pour toi alors que tu entends une voix dans le vide siffler.


"Traître..."

De ton souvenir, ce n'est pas exactement la voix de Marmin. Cela dit, étant sur la "Centile 1.1" et dans la mesure où tu ne l'as pas cotoyé depuis des décennies, tu as le droit de ne pas le reconnaître.

@ Gabriel : L’hémorragie de Masque Blanc est vite arrêtée. Rapidement, le scanner prend le relais pour tenter de la stabiliser.

Iyo porte toute son attention sur le combat de Telagan que tu aperçois sur quelques écrans. Le Dépérien est en l'air, en train de batailler dans le vide a la vitesse prodigieuse que seule toi et Marianne êtes capables de lire.

Les portes d'un sas s'ouvrent pour laisser apparaître Meta qui s'enquit rapidement de l'état de santé de sa Soeur d'armes.

Iyo vous montre une vision radar de l'île et les positions des différents soldat qui ont pris le contrôle des îles majoritairement.


"Je n'ai pas eu beaucoup de temps. Cette barrière n'était pas censée s'effondrer. Je pourrais rappeler un bataillon de mes troupes, mais chacune unité compte et Basdé en a besoin plus que nous...

...quelque chose ne va pas."


Il se tourne vers un écran pour activer une vue thermique qui révèle l'ennemi qu'affronte Telagan sous des nuances chromatiques chamarées.

"Ce n'est pas Marmin. C'est ce que je me disais, il n'aurait jamais laissé ses hommes se faire prendre dans un tel piège... c'est...

-...c'est ton fils," achève Marianne.

Impossible de ne pas reconnaître sa silhouette pour toi. Iyo n'arrive pas du tout à distinguer le combat, mais pour toi, c'est évident. La vision thermique ne te révèle pas son arme mais tu devines la faux qu'il manipulait tout à l'heure.

Iyo écarte de grands yeux quand il voit Telagan traverser son adversaire de part en part sans que celui-ci ne semble encaisser la moindre blessure.


"Il... il... mais comment peut-il se tenir en l'air ? Je sais que certains pratiquants du Grand Art sont capables d'éthérer leur structure... mais comment peut-il rester en l'air en ce cas ??"

La question sous-jacente, surtout, c'est : comment battre un tel adversaire ? Il faudra y réfléchir plus tard car les soldats sont déjà en train de se mettre en place pour avoir une mir sur Telagan. S'ils se joignent au combat, l'Ange de Dépérion ne pourra jamais tenir.

Il y a trois équipes déployées : sept soldats sur un rocher à l'extrémité de l'île au-dessus de laquelle Telagan se bat, quatre autres juste en-dessous de la position de Telagan. Vingt autres soldats sont déployés sur l'île d'en face et mettent en joue le Gardien grâce à des fusils à lunette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 28

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: T3:Je suis l'enfer; E8:Insensible (Gabriel); T3:Ange et Gardien; E5:Sang pur (Telagan); T1:Faire le vide, E6:La Matière Absolue (Staft)    Ven 22 Nov - 10:38

La silhouette ne pose plus aucun doute, c'est bien Prius. J’acquiesce à la remarque de Marianne tout en observant sa technique qui je dois le reconnaître est impressionnante. S’éthériser dans les airs tout en combattant est une technique que je ne pensais pas réalisable.

*Comment fait-il ? Lorsque j'ai voulu m’éthériser dans les airs contre Kelvir, j'ai tout simplement chuté. Normal, sans poids c'est impossible de voler. A moins que...

Ça doit être un combo de deux capacités. Peut-être sa maîtrise des éléments ou sa télékinésie... Mais dans ce cas il doit vouloir un combat rapide sinon il va épuiser ses réserves de magie rapidement. A moins qu'il ait une source du même type que la mienne, mais il a renié son côté démon. Peut-être une faille à exploiter.*

Mon regard est ensuite attiré par les soldats. Telagan ne pourra pas faire face. Je donne aussitôt mes ordres :

Je vais m'occuper de Prius avec Telagan. Marianne tu t'occupes des soldats des roches et sous sa position si tu peux. Meta, si tu te sens capable de continuer, il va falloir t'occuper des soldats sur l'île d'en face ou bien aide Iyo depuis la base avec les armes de la base. Iyo, va falloir lâcher quelques écrans pour nous soutenir contre la frégate qui va nous tirer dessus.

Je parle ensuite à l'Ange,

Telagan, tiens le coup. C'est Prius que tu as en face de toi, il s'est éthérisé tu ne pourras pas le toucher. Essaye de quitter le combat, j'arrive. Attire le dans une zone où il n'y a pas de soldats. Tu es en danger.

Je marche jusqu'à la plateforme de téléportation, ma visière de casque se referme et j'active mon invisibilité.

On est reparti. Ils n'auront pas ce puits, dis-je déterminé.
_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Telagan Rebryn

avatar

Messages : 2262
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 32

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
18/21  (18/21)

MessageSujet: Re: T3:Je suis l'enfer; E8:Insensible (Gabriel); T3:Ange et Gardien; E5:Sang pur (Telagan); T1:Faire le vide, E6:La Matière Absolue (Staft)    Ven 22 Nov - 12:44

Tout devient plus clair pour moi avec la précision de Gabriel. Si j'ai Prius en face de moi et qu'il n'utilise pas sa télékinésie contre moi, c'est tout simplement par ce qu'il en a besoin pour rester dans les airs. Si son éthérisation lui permet de garder l'avantage sur moi sans risque de subir la moindre blessure, il est obligé de rester concentré autant que moi pour ne pas faillir et ne pas m'ouvrir une brèche que j'exploiterais à la première occasion, notamment en le paralysant.

Afin de m'économiser, bien que je sois extrêmement endurant, je réduis le nombre d'attaques, me contentant un maximum d'être sur la défensive. Ne relâchant ni ma vitesse, ni ma vigilance, je fais en sorte de l'attirer imperceptiblement vers une zone moins dangereuse pour moi. La mise en garde sur le danger que j'encours de Gabriel, me pousse à prendre de la hauteur pour éviter d'être trop près des soldats restés au sol. Dans le même temps je pousse Prius à s'isoler de ses soutiens.

Je réponds à sa pique avec un peu de retard, sans lui montrer que je sais qui est mon adversaire :


"Non...Salvateur."

J'espère que Gabriel rejoindra vite ma position pour me soutenir, car malgré tout, ce n'est pas évident de se battre à l'aveugle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur ymermalek@hotmail.com
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: T3:Je suis l'enfer; E8:Insensible (Gabriel); T3:Ange et Gardien; E5:Sang pur (Telagan); T1:Faire le vide, E6:La Matière Absolue (Staft)    Sam 23 Nov - 9:49

@ Telagan : Tu prends de l'altitude pour faire une cible moins facile pour les soldats. Néanmoins, Prius ne te facilite pas la tâche et t'empêche complètement de t'économiser. Bien au contraire, ta vigilance est mise rudement à l'épreuve. Tu commences à peine à t'habituer aux visions de toi transpercé de part en part quand la voix de ton adversaire arrive dans ton dos pour une série de coup que tu dois parer avec tes épées.

"Tu es aussi excellent que l'idée que je me faisais de toi, Telagan Rebryn.

Mais tu tomberas. Ce n'est qu'une question de temps avant que tu ne chutes et comparaisses devant ta Déesse."


Tu vois que dans la minute qui va suivre, Prius va enchaîner dix coups de taille en se mettant au-dessus de toi et que dans le même laps de temps, tu vas sentir une main se poser sur ta gorge. Pas longtemps... mais tu vois que cela suffira pour aspirer presque toute l'énergie magique qu'il te reste. Tu peux évidemment parer cette prise, mais tu risques de t'exposer à ses attaques qu'il assène simultanément.

Tu sais aussi que si tu perds trop d'altitude, tu vas être exposé aux premiers tirs des soldats à terre. Et tu ne vois aucun scénario dans lequel tu arrives à tous les esquiver.

@ Gabriel : Meta passe sa main sur les cheveux de Masque Blanc avant de revenir vers toi, déterminée. Si Marianne se sent de taille pour jouer à un contre quatre, elle a des doutes concernant la bataille de la métamorphe.


"Seule contre vingt, c'est du suicide. Il te faut attaquer de loin ou bien faire diversion.

- Je devrais pouvoir imiter la forme d'un de leurs soldats que j'ai abattu. Rejoindre le groupe. Feindre la panique. Poser un colis piégé. Repartir...

- Trop long... et puis ils sont trop nombreux pour que tu puisses tous les avoir. Ils sont déjà en état d'alerte maximal. Tu risques d'être la cible des survivants. Et puis genre d'explosif est loin d'être discret sans même être du bon calibre...

- Puisque vous avez besoin de quelque chose de plus gros,"
interrompt Iyo, "autant utiliser la puissance de feu de leurs propres frégates."

Marianne ouvre son casque juste pour montrer son haussement de sourcil. Iyo anticipe rapidement la question en sous-texte "pourquoi tireraient-ils sur leurs propres troupes ?" et montre un écran avec la frégate que tu as endommagée avec Telagan.

"Leur système radar a été détruit. Ils sont contraints d'utiliser les techniques balistiques traditionnelles pour viser. Mais du coup, le circuit électronique de contrôle de tir n'est plus aussi hermétique. Si je peux m'y infiltrer, je devrais pouvoir contrôler leurs canons."

De quelques touches sur un clavier digital, il appel l'un de ses subordonnées cyborg qui quitte son poste pour s'approcher de lui. L'abdomen artificiel de la créature s'ouvre pour que le Gardien y plonge sa main et en ressorte un appareil sphérique parcouru de diodes luminescentes bleutées qu'il lance à Meta. Le cyborg s'effondre aussitôt sans déchaîner plus d'émotions dans l'assemblée.

"Il doit y avoir des fils apparents là où le radar a été détruit. Ce boitier devrait pouvoir s'y connecter. Je peux te parachuter sur le navire, mais pas directement sur la cible."

Alors que Iyo continue ses explications, Marianne et toi vous mettez en place sur deux différentes plateformes. Tu es toujours un peu essoufflé même si ces quelques secondes répit te font du bien. L'Alpha, consciente que tu vas tout donner, te regarde pour poser les questions qui fâchent :

"Je ne sais pas comment tu comptes aider Telagan... si l'emplumé y arrive pas... toi... en close combat...

Et puis... je sais pas si tu as vu les couteaux qui ont été lancés du sol pour abattre les deux soldats que tenait Telagan. Mais ça ressemblait..."


...foutrement aux couteaux des Jumeaux.

Iyo termine ses explications. Il traite une demande venant de Ichtion puis se tourne vers toi. Chaque seconde compte... attendre est insoutenable.


"Gabriel, je vais te lâcher à terre, juste en-dessous de leur position.

Bonne chance."


Une fleur de lotus électrique t'emporte pour s'ouvrir sur la verdure dense de l'île presque calme si ce n'était le son du fer que l'on croise au-dessus de ta tête. Il y a des soldats non loin, tu le sais. Marianne apparaît à côté de toi dans la seconde suivante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 28

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: T3:Je suis l'enfer; E8:Insensible (Gabriel); T3:Ange et Gardien; E5:Sang pur (Telagan); T1:Faire le vide, E6:La Matière Absolue (Staft)    Sam 23 Nov - 23:23

Les bruits de lames s'entrechoquant me font lever la tête, j'utilise le canal de Marianne tout en dépliant mes ailes invisibles,

Je sais que c'est les Jumeaux, c'est pour ça que je t'ai envoyé ici. Tu les connais assez pour pouvoir les arrêter sans les tuer. Nous les récupérons. 

Je m'envole,

Meta, ne prends pas de risques, je ne pourrais pas te porter main forte tant que Prius ne sera pas hors combat.

J'active la vision thermique du casque pour voir Prius en plein combat contre Telagan. Je passe dans son dos, tout en restant à distance, je lance d'une voix sombre :

Visiblement tu n'as pas renié ton sang démoniaque Fils, tu te bats comme un Khalien. 

Dans une zone de moins de six mètres, j'étends mon pouvoir de solidification sur lui pour l'englober et l'obliger à reprendre consistance.
_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Telagan Rebryn

avatar

Messages : 2262
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 32

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
18/21  (18/21)

MessageSujet: Re: T3:Je suis l'enfer; E8:Insensible (Gabriel); T3:Ange et Gardien; E5:Sang pur (Telagan); T1:Faire le vide, E6:La Matière Absolue (Staft)    Lun 25 Nov - 22:17

Je prends le parti de ne pas m'exposer aux soldats et donc de rester en hauteur et ainsi permettre à Prius de solidifier son bras dans le but de me saisir à la gorge d'une main tandis qu'il lancera ses attaques de l'autre. Au moment où il va pour se mettre au-dessus de moi je l'anticipe à la seconde près pour prendre un coup d'avance sur ses premières attaques. Je passe en mode attaques intensives en augmentant considérablement ma vitesse de frappe pour parer ses coups.

Je n'attends qu'une chose, qu'il rende son bras visible pour me téléporter au-dessus de lui au moment où il devrait théoriquement me saisir la gorge. L'objectif étant de ne pas lui laisser le temps de rendre son bras invisible de nouveau et de lui briser d'un coup sec en lui donnant un violent coup de pied dessus, tout en prenant garde à ses éventuels réflexes pour m'entailler avec sa main tenant sa faux.

J'ai à peine le temps d'enchainer en reprenant mes attaques massives pour reprendre le dessus sur lui, que j'entends la voix de Gabriel sans le voir. J'anticipe ses intentions en me préparant à paralyser son fils de toutes parts dès que la moindre portion de peau se présentera sous mes yeux, mettant ainsi en œuvre toute ma précision couplée à ma vitesse pour le mettre à mal. Je suis également prêt à lui arracher son sceptre des mains en utilisant les Ailes Rédemptrices dans le même laps de temps.

Contrairement à lui je n'avance aucun scénario et ne le prends surtout pas de haut comme il l'a fait en affirmant que j'échouerais. Je reste extrêmement vigilant à toute éventualité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur ymermalek@hotmail.com
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: T3:Je suis l'enfer; E8:Insensible (Gabriel); T3:Ange et Gardien; E5:Sang pur (Telagan); T1:Faire le vide, E6:La Matière Absolue (Staft)    Mar 26 Nov - 12:39

@ Telagan :Tu disparais brusquement pour réapparaître aussitôt au-dessus de sa position présumée. Pourtant, tu n'aperçois pas son bras. Tu kickes là où sa main devrait être mais au lieu d'une brisure tu sens qu'il arrive à glisser sur ton attaque le temps d'une fraction de seconde.

Même si ça a l'air d'un coup d'épée dans l'eau, tu sens qu'il met une demie-seconde de plus avant d'enchaîner sa prochaine attaque. Il cesse rapidement ses salves lorsque Gabriel te rejoint.

@ Tous : Avec son armure, ses étoffes et ses mouvements surhumains, Telagan est en nage. Non pas qu'il soit extrêmement fatigué mais la chaleur tropicale fait dégouliner de nombreuses gouttes de sueur de son nez. La déshydratation commence à devenir un élément du combat auquel Prius doit échapper grâce à son invisibilité.


Gabriel a écrit:
Visiblement tu n'as pas renié ton sang démoniaque Fils, tu te bats comme un Khalien.
Prius a rompu le combat sans être visible que par son père et sa vision thermique.

"Contrairement à vous, Père...

Que Mère vous ait manipulé suffisamment pour que vous la suiviez ne m'étonne guère. Mais pactiser avec les Dépériens est une bassesse qui jette l'opprobre sur notre nom !"


Un tissu de fumée noire s'échappe de ce qui doit être sa position pour révéler un Prius en armure composites réhaussées de ferrailles aux lignes aggressives qui répondent en écho à sa Faux-Sceptre. Il a les yeux rouges des Khaliens et la mine certaine de sa Mère. Bien qu'aggressif, ce combat l'excite définitivement.

"Je ramènerai l'Ange devant sa Déesse pour qu'il soit jugé. Ne vous mettez pas en travers de mon chemin... Ma Foi est plus forte que mon Sang."

@ Gabriel : Tu es le premier voir le clone que Prius vient de lancer dans le dos de Telagan. Le Dépérien l'aperçoit moins d'une seconde plus tard mais tu n'es pas certain qu'il réagisse à temps pour ne rien encaisser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 28

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: T3:Je suis l'enfer; E8:Insensible (Gabriel); T3:Ange et Gardien; E5:Sang pur (Telagan); T1:Faire le vide, E6:La Matière Absolue (Staft)    Mar 26 Nov - 13:46

De ma position au dessus de lui, mon bras droit se tend pour lancer une balle paralysante sur le clone dans le dos de Telagan. Celle-ci servant uniquement à ralentir le mouvement pour que Telagan anticipe assez vite afin de se défendre.

Ne le touche pas
, dis-je à Telagan par com'unix. Pas tout de suite.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] autour de Prius tout en parlant, le laissant chercher ma position qui ne cesse de bouger et reste indéfinie grâce à l'invisibilité. Je ne veux pas l'affronter. C'est mon Fils, la seule trace de moi dans un Multivers... J'ai eu beau briller par mon absence jusqu'à ses 18 ans, le revoir, constater sa puissance me remplit de fierté, peu importe qu'il soit pour Kaen ou non. Il est magnifique et puissant.


Et c'est ta Foi qui te mènera à ta perte. Car si tu te dresses contre l'Ange, alors tu te dresses contre le Démon et le Nouvel Ordre que nous incarnons. 

Je suis sur sa droite,


Ne sois pas stupide. Malgré ta puissance, tu ne peux pas nous défaire tous les deux.

En haut,

Ordonne le retrait de tes troupes avant que tes soldats ne rejoignent les limbes comme leurs frères que tu as sacrifié comme de vulgaires pions...


Tout près de lui, presque à son oreille, un murmure,

Vas-tu m'obliger à me battre contre ma propre chair. L'une des dernières raisons de vivre que j'ai ?

Plus loin, illustrant un éloignement,

Je t'ai attendu sur Horazon... J'ai cru que tu m'avais renié.

_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Telagan Rebryn

avatar

Messages : 2262
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 32

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
18/21  (18/21)

MessageSujet: Re: T3:Je suis l'enfer; E8:Insensible (Gabriel); T3:Ange et Gardien; E5:Sang pur (Telagan); T1:Faire le vide, E6:La Matière Absolue (Staft)    Mer 27 Nov - 1:46

Je profite du moment où il met temporairement un terme au combat pour changer de technique, en rengainant ma claymore et reconstituant mon sceptre. D'un revers de main j'essuie rapidement la sueur qui dégouline abondamment de mon nez. Puis je me tiens prêt à utiliser l'art du bâton-bô, pour la suite du combat. Il ne met pas longtemps à reprendre lorsqu'il envoie un clone dans mon dos, ma vigilance me permettant fort heureusement à réagir vivement.

D'un mouvement vif je me retourne pour aller frapper sa faux d'une extrémité de mon sceptre, prêt à enchainer les mouvements d'une extrémité à l'autre à une vitesse phénoménale malgré le poids de la chaleur qui commence à se faire sentir, il subira lui aussi cet effet très rapidement, surtout s'il n'a pas mon endurance. Je ne réponds pas à l'injonction de Gabriel mais l'écoute et ne tente pas immédiatement de blesser son fils.

Malgré les paroles de Gabriel, j'ai du mal à croire que Prius se pliera à sa demande. J'en profite néanmoins pour faire tournoyer mon sceptre non seulement pour récupérer un peu ma magie, mais aussi et surtout pour inquiéter Prius, l'obligeant à parer à son tour mes attaques tout en répondant à son père. Je ne l'épargne absolument pas et mets à mon tour sa vigilance à rude épreuve.

Je lâche pour Gabriel :


"Prends garde c'est un suceur de magie."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur ymermalek@hotmail.com
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: T3:Je suis l'enfer; E8:Insensible (Gabriel); T3:Ange et Gardien; E5:Sang pur (Telagan); T1:Faire le vide, E6:La Matière Absolue (Staft)    Mer 27 Nov - 18:33

Bien qu'il soit visible la balle de Gabriel traverse le corps de Prius sans lui infliger le moindre dégât et ressort intact alors qu'il continue son attaque. Telagan ne parvient qu'à arrêter inextremis la lame dont la pointe s'approchait dangereusement de la clavicule.

Aussitôt, Telagan entame des manoeuvres au bâton pour contrer. La virtuosité techniques des esquives et des parades qui s'échangent rappellent à Gabriel qu'il ne pourrait survivre à un tel affrontement que grâce à sa rapidité. Hélas, Telagan, bien qu'incroyablement rapide, est en dessous de la fulgurance du Khalien qui place plusieurs coups du plat de lame sans arriver à déboulonner le colosse aux muscles d'acier.

Avec l'arrivée de son clone, Prius ne va tarder à fatiguer, vous le savez, aussi lance-t-il sa technique sans perdre de temps.

@ Gabriel : Tu ne vois toujours pas d'angle d'attaque, mais lors d'un mouvement tournoyant de Telagan, tu remarques que ses tentacules traversent le corps de Prius mais qu'il prend soin de faire passer son arme entre les flagelles brûlant dans un geste que seul toi peut apercevoir.

@ Tous : C'est à la fin de ce pivot que le premier clone se rapproche du combat pour attraper le sceptre de Telagan à pleine main, chose qu'il ne pouvait faire avec une lame nue.

@ Telagan : Impossible ! Tu as testé sa force depuis le début des échanges et, bien que non négligeable, elle reste tout à fait humaine. Mais là, l'un des clones vient de bloquer ton sceptre d'une main ! Comment a-t-il pu faire ça ? Et surtout, comment se fait-il que tu rencontres une résistance égale à la tienne lorsque tu tentes de te dégager ?!

L'instant suivant, tu sens soudain que tu n'as plus de portance et que seule ta poigne agrippée à ton sceptre te permet de ne pas chuter. Qu'a-t-il donc fait ?

@ Tous : Le second Prius va pour te faucher au niveau du flanc. Tu tentes de lui opposer l'une de tes ailes pour retenir son arme et la couper nette... mais celle-ci traverse ton adversaire et sa faux comme si elle n'existait pas. Tu comprends qu'une partie de ton sceptre, ton armure et tes ailes ont été éthérées au moment où la lame traverse ta cuirasse sans rencontrer de résistance avant de te déchirer sous les cotes flottantes.

Une filet de sang rouge gicle dans le dos du Dépérien.

Le clone qui tient Telagan ne lâche pas sa poigne et force l'Ange à descendre vers le sol, là où les militaires pourront le cueillir.

L'autre clone, lui reste face à son père.


"Votre force et votre vitesse supérieure n'a aucune importance. Je suis meilleur que vous deux réunit, parce que je suis un combattant complet."

Il doit bien y avoir une faille quelque part. Dans ce genre de combat, celui qui perce les techniques de son ennemi le premier est celui qui l'emporte... et c'est là que l'expérience des ainés que vous êtes doit parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Telagan Rebryn

avatar

Messages : 2262
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 32

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
18/21  (18/21)

MessageSujet: Re: T3:Je suis l'enfer; E8:Insensible (Gabriel); T3:Ange et Gardien; E5:Sang pur (Telagan); T1:Faire le vide, E6:La Matière Absolue (Staft)    Mer 27 Nov - 20:08

[-8 second souffle pour revigorer mon endurance malgré mes blessures ; -5 Boost désarmement]

Je ne pousse aucun cri lorsque je me fais déchirer les côtes flottantes, en revanche mes mâchoires sont serrées et ma haine peut se ressentir. L'éthérisation m'empêche de reprendre de l'altitude. Je plonge vers le sol quelques instants, tiré par le clone de Prius. Je déclenche mes prémonitions pour anticiper les tirs des soldats si je devais ne pas avoir le temps de reprendre l'ascendant sur mon adversaire avant d'être à leur portée, ainsi que pour prendre l'avantage sur Prius.

Je lâche à son attention :


"Petit merdeux prétentieux."

J'utilise tout mon savoir-faire pour utiliser sa force contre lui et ainsi inverser la situation de sorte que ce soit moi qui le maintienne et non plus lui qui me force à descendre. Je le force à effectuer de nombreuses vrilles avec moi de sorte qu'il doive se concentrer pour se maintenir, tandis que dans le même temps, d'un geste vif de ma main libre, je tente de le surprendre en paralysant à main nue ses bras en effectuant une pression précise sur une portion infime de sa nuque de sorte à déconnecter la liaison nerveuse permettant leur mobilité. En somme je prends le risque de sacrifier ma magie s'il est capable de sucer ma magie au simple contact de sa peau, lui montrant ainsi que je reste un guerrier redoutable malgré ma source à sec et la blessure qu'il m'a infligé.

Cette manœuvre me permettra malgré ses capacités d'éthérisation, de me défaire de son étreinte et donc de reprendre consistance pour à nouveau prendre de l'altitude, mais surtout utiliser mes ailes pour le déstabiliser et lui donner à mon tour du fil à retordre, en lui démontrant que la règle première des arts martiaux est de respecter son adversaire sans le sous-estimer. Ce qu'il semble avoir oublié d'apprendre, ce qui fait de lui un combattant inachevé. Mon objectif est de récupérer mon sceptre tout en lui arrachant le sien des mains dès l'instant où il ne pourra plus utiliser ses bras pour se battre.

Combattre sur deux fronts à la fois  le fatiguera très vite, alors que paradoxalement je suis en train de récupérer en vigueur en plein milieu de l'affrontement, et ce malgré une blessure profonde dont je fais abstraction grâce à mes talents guerrier.

Je lance à Gabriel dans le com'unix, en plein combat :


"Montre-lui ce qu'a enduré Kelvir."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur ymermalek@hotmail.com
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 28

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: T3:Je suis l'enfer; E8:Insensible (Gabriel); T3:Ange et Gardien; E5:Sang pur (Telagan); T1:Faire le vide, E6:La Matière Absolue (Staft)    Mer 27 Nov - 22:08

Je serre les dents et ferme les yeux devant l'entêtement de Prius.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je deviens visible aussitôt, caparaçonné dans l'armure agressive et sombre de l'ancien Dieu Cyborg, mes yeux suivent le mouvement ralenti de mon alter ego qui se jette en avant dans le combat puis bientôt les mouvements de combat des deux combattants experts en corps à corps. Je me déplace aussitôt en fonction de leurs déplacements pour anticiper les attaques et défenses de mon fils : rendant consistance à son corps contre sa volonté et éthérisant ou solidifiant en partie les points qu'il tente de toucher chez Telagan qui semble avoir retrouvé une nouvelle source de combativité.

Ajoutant à cela des tirs parfaits dans les ouvertures que me laisse Telagan afin de ralentir les attaques de Prius qui est plus rapide que lui : sous ses aisselles,  ses doigts, et ses ailes, avec les canons rotatifs autour de mon bras droit qui tirent des salves de plasma pour le désarmer et des salves paralysantes afin de le paralyser à différents endroits.

Mon corps se divise en cinq clones qui repoussent ceux de mon fils avec des tirs de barrages afin que Telagan ne soit pas pris en désavantage par le nombre et la vitesse. Un sixième est prévu afin d'arrêter un coup fatal que pourrait porter Telagan à mon fils devant le déchaînement de nos attaques.

_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de Kaen
Admin
avatar

Messages : 7168
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: T3:Je suis l'enfer; E8:Insensible (Gabriel); T3:Ange et Gardien; E5:Sang pur (Telagan); T1:Faire le vide, E6:La Matière Absolue (Staft)    Jeu 28 Nov - 8:08

[Ton second souffle ne te permet que de récupérer l'essoufflement sous lequel tu étais tombé, pas les blessures]

@ Telagan : Tu parviens à peu près à orienter la course de votre chute. Néanmoins, ton armure étant éthéré, ton corps la traverse sous le mouvement, te dévoilant presque à nu, sceptre à la main, tandis que ta carapace chute quelques mètres plus loin. Elle redevient de nouveau solide une fois que le contact avec ta peau est rompu.

Lorsque tu frappes le bras de Prius, tu es confronté au même problème : tu le traverses de part en part ! Comment fait-il pour voler depuis le début ? Comment a-t-il pu capter ton sceptre ? S'est-il maintenant totalement éthéré et toi avec pour que tu chutes ?

Probablement non, car il abat une nouvelle fois sa faux sur toi. Tu parviens à la parer du pied juste sous la lame mais il continue de modifier l'éthérisation partielle de ton corps pour t'empêcher de contrer. Toutefois, ton talent technique et ta lecture du futur permet d'empêcher le pire.

Vous continuez de chuter.

Ta manoeuvre de désarmement, pourtant impeccable, ne fonctionne pas à cause de ta blessure qui t'empêche de bouger assez vite et surtout maintenant que tu n'as plus l'arme de Marmin. Si tu l'avais tenté plutôt... peut-être qu'elle aurait fonctionnée.

@ Tous : Vous avez suffisamment perdu d'altitude pour que les soldats puissent commencer à pointer leurs canons dans votre direction. Mais ils attendent que Prius dégage du terrain pour tirer.

@ Gabriel : Telagan n'a pas besoin d'être solidifié, mais plutôt suturé. Il n'a clairement plus la dragée haute dans le combat à cause de la perte de ses Ailes Rédemptrices.

@ Tous : Gabriel effectue plusieurs qui traversent Prius. Encore et encore.

[Zoom sur la main de Prius] Un doigt est tranché net dans une gerbe de sang gargouillante. Le fils du Khalien hurle en lâchant aussitôt le Sceptre de Telagan.

Sa main ! Depuis le début, seules ses mains n'étaient pas éthérisées ! Prius invoque aussitôt un sort d'invisibilité qui ne dupe pas la vision thermique de son père. En réponse immédiate, les soldats à terre lancent leurs salves de tirs. Les clones de Gabriel ne sont pas de trop pour leur opposer une solide résistance. Il arrive même à faire un ou deux blessés dans le lot tout en protégeant totalement le Dépérien du pire.

La fatigue le rattrape rapidement néanmoins. Prius a giclé littéralement du combat et se dirige, poing en avant, vers la mer et hors de la zone de tir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://centile.forumactif.com arnolechacal@hotmail.fr
Gabriel d'Horazon

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 28

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
0/21  (0/21)

MessageSujet: Re: T3:Je suis l'enfer; E8:Insensible (Gabriel); T3:Ange et Gardien; E5:Sang pur (Telagan); T1:Faire le vide, E6:La Matière Absolue (Staft)    Jeu 28 Nov - 17:44

Je disparais tout comme Prius en réactivant mon invisibilité, laissant deux clones diffuser eux aussi leur invisibilité temporaire sur Telagan qui chute. Il ne peut plus combattre sans ses ailes et son armure. Et au vu de sa blessure, il vaut mieux pour lui qu'il récupère ses affaires perdues dans l'eau et se replie.

Je pars à la suite de Prius, change les munitions de mon arme pour ne lancer que des gerbes et balles paralysantes. Je souffle non sans difficultés devant les efforts que m'ont demandé les clones après ce combat interminable :


Marianne, Méta c'est quand vous voulez !


Je vole aussi vite que je peux après mon fils pour l'arrêter et lui couper la route sans pour autant l'approcher au corps à corps vu qu'il est bien meilleur que moi mais cette fois-ci je surveille les membres qu'il n'éthérise pas afin de les viser afin de le ralentir. Il ne va pas s'en sortir aussi facilement.

_________________
Anges ou démons...Les uns ne sont que le reflet des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Telagan Rebryn

avatar

Messages : 2262
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 32

Feuille de personnage :
Corporel:
19/21  (19/21)
Psychique:
21/21  (21/21)
Magique:
18/21  (18/21)

MessageSujet: Re: T3:Je suis l'enfer; E8:Insensible (Gabriel); T3:Ange et Gardien; E5:Sang pur (Telagan); T1:Faire le vide, E6:La Matière Absolue (Staft)    Jeu 28 Nov - 18:18

Je récupère mon sceptre lorsque Prius le lâche suite à sa blessure, le manoeuvrant au mieux pour régénérer ma source, afin d'éviter le pire par la suite.

La question de savoir si je dois continuer à me battre ne se pose même plus, la tournure des choses devient trop complexe. Sans les Ailes Rédemptrice ma chute est inévitable.

Je tombe à toute vitesse vers le sol protégé le temps de ma chute par l'invisibilité des clones que m'envoie Gabriel en soutien tandis qu'il s'envole à la rencontre de son fils. Je profite de ce court répit pour faire appel à Jag pour m'éviter de m'écraser au sol et me permettre d'esquiver les tirs des soldats. Il bénéficiera lui aussi de l'invisibilité quelques temps, de sorte qu'en arrivant à leur hauteur, je pourrais lui ordonner d'en brûler vif une partie et d'en attraper d'autres dans ses griffes et sa gueule.

Je ne cherche pas à combattre, juste à déblayer le terrain pour foncer en direction de mon armure afin de la récupérer et de me mettre à l'abri, le temps de la remettre sur mon dos. Si je le peux je me téléporte au niveau du téléporteur permanent que je visais pendant mon combat contre Prius, à défaut je rejoindrais Marianne et Meta.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur ymermalek@hotmail.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: T3:Je suis l'enfer; E8:Insensible (Gabriel); T3:Ange et Gardien; E5:Sang pur (Telagan); T1:Faire le vide, E6:La Matière Absolue (Staft)    

Revenir en haut Aller en bas
 

T3:Je suis l'enfer; E8:Insensible (Gabriel); T3:Ange et Gardien; E5:Sang pur (Telagan); T1:Faire le vide, E6:La Matière Absolue (Staft)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 7 Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Centile :: Scénario : Le Premier Centilien :: Jeu à plusieurs -